top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 Quand on est perdu dans les couloirs....[Katharina Ménicis and Yelena Ivaldi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Katharina Ménicis
Confiant

avatar
profil
Messages : 95
Date d'inscription : 03/05/2013

Personnage
Age: 15 ans
Pouvoir: Télékinésie [PP = 20]
Race précise: Bagerra

MessageSujet: Quand on est perdu dans les couloirs....[Katharina Ménicis and Yelena Ivaldi]    Dim 19 Mai - 16:12
J'étais perdue dans les long couloirs. Aussi loin que je m'en souvienne, je n'avais jamais eu le sens de l'orientation, mais ça ne m'avais jamais vraiment dérangé. Enfin, jusqu'à ce qu'on me lâche dans un internat plein d'Animalik avec une carte à laquelle je ne comprenais mot et un emploi du temps qui m'indiquai la salle de mathématiques, mais je n'avais aucune idée ne serais-ce que de la direction à prendre. Je jetais un œil à ma montre, piqué à Angélica. Il me restais encore trois quart d'heure avant que le cours débute. J'étais partie une heure en avance, sachant pertinemment que j'arriverais en retard. Enfin, peut-être que je trouverai même le moyen d'arriver en retard avec une heure d'avance au départ. Faut croire que c'était plus compliqué que ça de s'habituer à un système de vie tellement différent. Avant, je ne sortais quasi jamais, le monde était étrange pour moi. Inconnu. Bien sûr, par principe, mes parents s'occuper de moi, mais le profond dégoût qu'il éprouvait en me voyant était presque palpable. J'en souffrais en silence. Je ne dirai pas qu'ils me manquent, ils m'avaient mis à la porte après tout, mais je ne pouvais m'empêcher de me demandais si eux regrettaient. Peut-être que le fait que je ne sois plus là pour qu'ils me trouvent quelque chose à reprocher leurs avait ouvert les yeux sur le vrai visage, pourrie gâté, arrogant et finalement horrible de ma chère sœur jumelle. Puis je me dis que ce n'est finalement que très peu probable, j'avais en moi-même toujours été une intruse. Mais ce n'était pas tant que ça le moment pour y penser. J'aurai bien toute la nuit que je saurai peuplé de cauchemars pour me rappeler à tout ça. En attendant, je ne savais toujours pas où se trouvait la salle de mathématique et l'heure s'approchait tout doucement, mais sûrement, avec la certitude que je devrais des excuses en rentrant. J'avais presque l'impression que ma montre me narguais. En fait, maintenant que j'y pensais, elle n'était peut-être pas à l'heure. Retrouvé dans un vieux tiroir de ma sœur, elle ne devait pas avoir servie depuis quelques années. Effectivement, elle était recouverte de poussière quand je l'avais prise en cachette de ma famille. Et avec l'heure d'été, l'heure d'hiver...pff...je n'avais vraiment pas envie de me torturer l'esprit. Si je devais attendre une heure de plus devant la salle de mathématiques, en supposant que je la trouve, ce qui serait tout de même un miracle, et bien j'attendrais. Je me trouverai bien quelque chose à faire. Et avec un peu de chance, quelqu'un avec qui tuer le temps. Ou alors juste pour se contenter de m'indiquer le chemin.


Dernière édition par Katharina Ménicis le Lun 20 Mai - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelena Ivaldi
Timide

avatar
profil
Messages : 20
Date d'inscription : 18/05/2013

Personnage
Age: 16 ans
Pouvoir: Invoquation [PP = 20]
Race précise: Feynek

MessageSujet: Re: Quand on est perdu dans les couloirs....[Katharina Ménicis and Yelena Ivaldi]    Dim 19 Mai - 19:01
journée pourri + Animalik x 30 élèves = école où je vais mourir d'ennui

Voilà l'équation que j'avais dans la tête. Mais pourquoi j'étai venu ici déjà ? Ah oui, l'entêtement de mes parents et leur blabla sur " Tu te feras des amies qui te comprendront ! ", " Tu maîtrisas mieux ton pouvoir ! " et bien entendu le " Tu te trouveras un petit copain ... Oh le p'tit con ! ", de mon géniteur. J'avoue que je suis contente d'avoir eu des parents comme ça, je les aime quoi mais ils sont trop parents poules parfois ...

Je laissai échapper un soupir et pénétra dans le hall d'entrée. Quelques étudiants se trouvaient ici et là, chacun avait son truc à faire. Mécaniquement, je pris la carte que l'on m'avait donné et l'emploi du temps assortit. Bon, j'avais normalement Histoire ... Subitement, ma montre m'intéressa. Mon regard se fixa sur les aiguilles, mon sang ne fit qu'un tour.

- PLUS QUE 5 MINUTES ????!!!!

Tous les élèves présents se tournèrent vers moi, en même temps j'étais en dépression. Je partis comme une fusée dans les couloirs, me prit bien sûr un ou deux murs et finis par me perdre. Viva la vida qui disait ... Je le retiens celui-là !

Le souffle court je continuai de marcher, seulement je ne faisais que regarder mes pieds, c'est donc sans surprise que je bousculai une fille.

- Raaaaaaaa .... Désolé, je suis perdu et je ne regarde pas où je vais, dis-je d'une traite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katharina Ménicis
Confiant

avatar
profil
Messages : 95
Date d'inscription : 03/05/2013

Personnage
Age: 15 ans
Pouvoir: Télékinésie [PP = 20]
Race précise: Bagerra

MessageSujet: Re: Quand on est perdu dans les couloirs....[Katharina Ménicis and Yelena Ivaldi]    Lun 20 Mai - 17:41
Quand on est perdue dans les couloirs...

"Avec deux perdues, on peu peut-être faire une retrouvée ?"
Raaaaaaaa .... Désolé, je suis perdu et je ne regarde pas où je vais


La fille m'avait percutée brutalement et je me retrouvais à terre. Je l'avais vue approcher, mais tétanisée, je n'avais pas réussie à m'éloigner et ce qui devait arriver était arrivé. Je m’étais retrouvé avec une Animalik qui courrait en regardant ses chaussures sur moi, avant de tomber. Je me relevais assez vite, je ne m'étais pas faite mal ou truc dans le genre et... Qu'est ce que ce dictionnaire faisait là ? Aucune idée. Je pris quelques secondes pour me remettre les idées en place et époussetais ma tenue. Une neko, sans doute la propriétaire du dictionnaire, revint le récupéré, je m'était apparemment assise dessus et il avait adoucis ma chute. Épais comme il était. Je me demandais quand même comment il avait débarqué là, la neko était trop loin pour le lancer, et puis pourquoi elle ferait ça ? Je ne la connaissais pas. Enfin, pour l'instant, je verrais plus tard. Je me tournais vers la fille qui venait de prononcer la phrase à une vitesse éclair. Je lui souris. Une feynek il me semblais. On reconnaissais les petite oreil de l'animal, visible au dessus de la chevelure de flamme. Elle avait aussi de très beau yeux verts. Je lui donnais 16 ans, un peu plus grande que moi.
-Oh, pas de problème, je suis aussi un peu perdue....j'imagine que tu ne saura pas par hasard où se trouve la classe de Maths ?
C'était rassurant de voir qu'on était pas la seule à être perdue dans ce labyrinthe. Ca m'enlevais le sentiment désagréable que je n'était vraiment pas douée du tout. C'était peu logique, bien entendu, mais je ne pouvais m'empêcher de l'imaginer sous cet angle. Je n'était là que depuis quelques jours après tout. Mais elle devait être en retard. Je jetais un œil à la montre. Elle indiquait encore une demi-heure. Je m'en doutais, elle devait être déréglée. C'était embêtant, mais je m'occuperai de ça plus tard. Pour l'instant, je devais sans doute être en retard, et j'étais toujours et encore perdue dans les couloirs de l'internat. J’espérai tout de même que le prof de maths ne m'en tiendrait pas rigueur et ne m'intérrogerai pas tout le cours, je crois ne pas avoir le niveau suffisant pour ne pas me faire remarquer un peu trop. Je n'avais que les notions élémentaires.Enfin, il fallait déjà que je trouve ma salle, et là, j'improviserai.Et avec ma chance, je tombais sur une autre personne perdue.
-Au fait, je m'appelle Katharina, enfin, appelle moi Kat', et je suis en Seconde Rho. Je crois qu'on est toute les deux en recherche de nos salles de cours respectives, je crois que ce sera plus facile si on cherche ensemble...
Je refis un grand sourire et j'attendis sa réponse.
[HRP : C'est court, mais sinon ça prend 3 plombes^^ Sorry, je ferais mieux après^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelena Ivaldi
Timide

avatar
profil
Messages : 20
Date d'inscription : 18/05/2013

Personnage
Age: 16 ans
Pouvoir: Invoquation [PP = 20]
Race précise: Feynek

MessageSujet: Re: Quand on est perdu dans les couloirs....[Katharina Ménicis and Yelena Ivaldi]    Ven 7 Juin - 19:18
-Au fait, je m'appelle Katharina, enfin, appelle moi Kat', et je suis en Seconde Rho. Je crois qu'on est toute les deux en recherche de nos salles de cours respectives, je crois que ce sera plus facile si on cherche ensemble...

Une autre perdu ? Au moins je ne serai pas seul à chercher. Je l'a détaillait du regard, grande, brune, les yeux profonds, belle. Je n'avais pas rencontré beaucoup de filles de mon âge belle jusqu'à présent, oui des filles réellement belles. Cependant, celle-ci ne semblait pas s'en vanter, était-elle au courant d'ailleurs ?
Je fis un grand sourire, je l'aimais déjà ! La première impression est toujours la bonne.

- Enchantée Kat' ! Moi, c'est Yelena ou simplement 'lena. Autant faire au plus court, hein ! Je suis en seconde Alpha d'ailleurs. Et en effet, si on cherche ensemble ce sera peut-être plus court. Hum ... Mais oui ça le sera j'en suis sûr !

Sans prévenir, je lui pris le bras et je l'entraînais donc avec moi en mode " bras dessus bras dessous ", certains nous regardait d'ailleurs avec un air étonné. Je ne me gênais pas pour leur tirer la langue.

- Alors tu as quoi comme cours ? Moi j'ai Histoire. Je suis nouvelle d'ailleurs, toi aussi ?

Je l'a regardait dans les yeux, les yeux sont la fenêtre de l'âme comme dit ma mère et le meilleur moyen de connaître les sentiments des gens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katharina Ménicis
Confiant

avatar
profil
Messages : 95
Date d'inscription : 03/05/2013

Personnage
Age: 15 ans
Pouvoir: Télékinésie [PP = 20]
Race précise: Bagerra

MessageSujet: Re: Quand on est perdu dans les couloirs....[Katharina Ménicis and Yelena Ivaldi]    Mer 12 Juin - 21:07
Quand on est perdue dans les couloirs 
"Y'a des jours où t'a vraiment envie de savoir lire un plan. Et bein nan."


Elle me détailla du regard, sans pour autant que ça me gène. Elle n'avais pas dans le regard l’espèce de mépris et de désolation sincère que je connaissais chez les amies d'Angelica. Ouais, les seules personnes que je voyaient régulièrement avant était les amies de me chère soeur, et que, accessoirement  je considérais comme des espèce de courtisanes. La chère peste était une sorte d'idole pour elles. Et aucune ne s'était jamais habituées à mes yeux ou à mes cheveux ou pire, au fait que je ne me peinturlure pas le visage de mascara, de gloss goût fraise ou de fond de teint. Les "t'es sûr qu'elle s'est pas faite adoptée ?" prononcés bêbêtement avec une voix ébahis me tapait sur le système même à des centaines de kilomètres d'écart de l'endroit où ils avaient étaient prononcées. Peut-être parce qu'on fond, j'en doutais moi-même.
- Enchantée Kat' ! Moi, c'est Yelena ou simplement 'lena. Autant faire au plus court, hein ! Je suis en seconde Alpha d'ailleurs. Et en effet, si on cherche ensemble ce sera peut-être plus court. Hum ... Mais oui ça le sera j'en suis sûr ! 
Je souris franchement à la réponse et décidai tout de suite et sans hésitation que qu'elle me plaisait.
Elle me prit le bras et le mis en dessous du mien, comme si on étaient de vielles amies. Certaine personnes, sans doute celles qui avaient suivis le début de la conversation, nous regardèrent étrangement. Alors que je me contentai d'un regard désobligeant, Lena leurs tira la langue, et je ne pu m'empêcher de rire. Un rire clair et sincère, comme je ne m'était pas entendu rire depuis un long bout de temps. De ma bouche, j'était plus habituées au rire forcé après un coup de pied de ma génitrice et un regard style " Ris immédiatement Katharina, ne rend pas la situation gênante, ne te fais pas passer encore plus pour une étrangère à notre famille devant des invités". Et j'aimais de plus en plus cette fille. Elle n'était pas de celle qui mettait des paillettes à leurs paroles pour paraître plus intéressante. et ça devenait rare. 
- Alors tu as quoi comme cours ? Moi j'ai Histoire. Je suis nouvelle d'ailleurs, toi aussi ?
Je souris encore. 
-Moi j'ai...maths, répondit-je en jetant un oeil sur mon emploi du temps  avec une grimace, mhh...ça promet...Et oui, je suis nouvelle et avec en bonus un sens de l'orientation génial. 
Nous parcourûmes pendant un instant les instant les couloirs, avant de tomber sur une porte. 
-"Réserve". je crois qu'on est plus perdue qu'on ne le croit, t'a marqué ça sur ton plan ? 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


profil

MessageSujet: Re: Quand on est perdu dans les couloirs....[Katharina Ménicis and Yelena Ivaldi]    
Revenir en haut Aller en bas
 

Quand on est perdu dans les couloirs....[Katharina Ménicis and Yelena Ivaldi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand on est perdu, on demande son chemin. [TERMINE]
» Quand le vent siffle dans les montagnes...
» Quand on flâne dans des couloirs désert ou presque
» «Quand une personne entre dans votre cœur, elle y reste pour toujours.» [Demon Murray]
» perdu dans la forêt !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres :: RP des Membres-