top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 • Tic, Tac, Boum ~ [pv Finn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: • Tic, Tac, Boum ~ [pv Finn]   Sam 4 Mai - 10:33
Perdue. Elle se sentait perdue. Peut être était-ce parce qu'elle était de retour à l'internat que depuis environ une heure, mais elle ne se sentait pas du tout chez elle. C'était pourtant bien la chambre qu'elle avait laissé, ses affaires n'ayant pas bougé d'un pouce, l'internat qu’elle avait quitté, il n'avait pas changé, mais elle se sentait comme une étrangère, arrivant dans un nouveau monde. Elle ne savait même plus combien de temps elle était partie. Son départ remontait à loin, c’est tout ce dont elle se souvenait. Quelqu'un était venue la chercher en pleine nuit, elle n'avait même pas eu le temps de prévenir qui que ce soit, de lui dire au revoir. Aujourd'hui, elle était de retour chez elle, mais ce n'était pas son impression. Elle se sentait comme un oiseau enfermé dans une cage, alors que rien ne la retenait ici. Si elle voulait, elle pouvait sortir et s'envoler vers de nouveaux horizons, mais non, elle savait que c'était chez elle ici. Elle devait rester, elle n'avait nul part ailleurs où aller, elle l'avait de nouveau bien compris durant les mois dernier.

Lorsqu'on était venu la chercher, elle ne s'attendait en aucun cas à se rendre à cette endroit là. Le surveillant qui était venu la chercher l'avait mené à une voiture noire qui l'attendait à l'entrer de l'internat. Elle se souvenait avoir jeté un dernier regard vers l'internat, un regard chargé de peur, avant de monter à l'arrière de la voiture. Elle avait peur, elle était terrifié de l'endroit où on la menait. le voyage fut long, très long, peut être 6 ou 7 heures. Elle avait regardé le paysage défiler sans le voir, ni le reconnaître. Quand elle sortie de la voiture, la vision qu'elle avait était celle que Naeron pensait ne jamais revoir un jour.  C'était sa maison, ou plutôt son ancienne maison, plutôt même celle de ses parents, si elle pouvait encore les appeler ainsi. Elle avait une envie folle de fuir, n'importe où, mais elle fut mené à l'intérieur. Il y avait de nombreuses personnes à l'intérieur, tous avec un visage sombre, sérieux, et même craintif envers elle. Tous la dévisageait. Elle se souvenait de cette tristesse qui l'avait envahit à ce moment là, car toutes les personnes présentent étaient ni plus ni moins que sa famille au grand complet. Grands Parents du côtés maternel et paternel, oncles, grands oncles, tantes, grands tantes, cousins, aucun ne manquait à l'appel. Seul ses parents n'étaient pas là. Lorsqu’elle avait appris qu’elle était ici pour faire don d'une partie de son foie à son père car il savait déjà qu’elle était compatible avec lui, visiblement qu'eux tous ne l'étaient pas, elle faillit tomber. Elle, qui avait toujours était considéré par sa famille comme une erreur de la nature, une créature sans nom, une malédiction. Il était tout à fait hors de question pour elle de faire cela. Seulement, on en lui demanda pas son avis. Naeron s'était réveillé dans une chambre d’hôpital, attaché à un lit. Elle n'avait aucun souvenir de ce qui s'était passé après son arrivée chez elle mais elle en avait une vague idée. Sa mère était en face d'elle. Elle n'avait eu qu'une envie, lui cracher au visage. C'était peut être la seule chose qu'elle pouvait faire étant attaché. Seulement, elle partie. Comme ça, sans rien dire. Elle laissa place à 3 médecin, qui vinrent lui expliquer l'intervention, et lui dirent qu'elle aurait lieu maintenant. Elle se débattit de toute ses force, hurla, supplia ses médecin mais très vite, perdit le contrôle lorsqu'ils l’endormirent grâce à sa perfusion. Elle se réveilla doucement, quelques heures après. Elle avait mal, terriblement mal. Et elle constata avec douleur et rage le pansement qui était fait au niveau de son foie. Elle avait envie de hurler, mais elle en était incapable. Naeron avait eu un faible espoir que peut être, grâce à ce geste, ses parents l'apprécieraient, mais non. Absolument rien ne changea, si ce n'est qu’elle avait perdue une partie d'elle pour la donner à un père qui n'était plus le siens depuis longtemps. Durant longtemps, elle ne savait même pas combien de temps, elle n'eut aucune visite. Elle fut gardé à l’hôpital car ne pouvant pas se débrouiller seule et ses parents ne voulant pas la prendre à charge, elle était obligé. Elle se sentait captive, et terriblement seule. Rien ni personne ne lui tenait compagnie, tous avait peur d'elle. Les médecins la sachant dangereuse, elle était constamment sous calment, ce qui la rendait des plus docile. Après un moment, les médecins la jugèrent déprimé, comme si quelqu'un après avoir passé autant de temps dans un hôpital seul ne le serait pas, et l'envoyèrent en psychiatrie. Elle agressa une infirmière dès le premier jour, si bien qu’elle fut cloué à son lit, pendant je ne sais combien de temps. Et, après tous ce temps, il la laissèrent partir. Et c'est là qu’elle fit une terrible erreur. Elle se rendit chez ses parents, directement. Elle voulait savoir pourquoi, pourquoi ils lui avaient demander cela. La réponse qu'elle obtenue l'anéantie. Ils lui avaient dit que c'était pour payer la mort de leur fille, sa sœur défunte. Que c'était sa faute si elle était tombé malade, qu’elle était responsable de sa mort, et que, elle avait dut payer pour se crime et qu'aujourd'hui, il ne voulait plus jamais la voir. Ils avaient rappelé exactement la même voiture, avec le même chauffeur. Il avait pour instruction de la ramener à Internat Animalik, pour être sûr qu'elle ne reviendrait jamais.

En repensant à tous ça, Naeron laissa échapper de nombreuses larmes. Debout devant sa fenêtre, elle releva la tête et vit  une Naeron qui ne lui était pas familière. Elle avait le visage humide et les yeux rouges. Elle frotta ses yeux et essuya son visage avec sa manche. Elle s'éloigna de la fenêtre et alla s'asseoir sur son lit. Elle s'appuya contre le mur, ramena ses genoux vers elle et croisa les bras dessus avant de poser doucement son front entre ses genoux. Naeron se sentait briser. Elle avait mal. Terriblement mal. Elle souffrait à l'intérieur, mais sa cicatrice également la torturait. Elle avait arrêté de pleurer, se plongeant dans un silence totale. Naeron aurait du se sentir libre à nouveau mais non, elle avait cette même sensation d'emprisonnement. Il était tard, sûrement l'heure du dîner, raison pour laquelle tout était calme dehors. Il faisait déjà nuit ou presque, et une pluie fine tombait à présent. Elle ne la remarqua pas. Elle n'avait pas relever la tête. Elle respirait doucement, sentait son propre souffle sur elle. Depuis son arrivée, elle n'avait quasiment pas bouger. Elle n'avait même pas pris la peine de se changer. Elle était toujours vêtu de son jean presque noir, son gilet sweat vert foncé et son tee-shirt noir. Si, elle avait pris la peine d'enlever au moins ses chaussures, mais rien de plus. Elle n'avait pas mangé, pas but, pas dormit, rien du tout. Elle était resté debout devant sa fenêtre. La Naeron qui était revenue n'était pas la même que celle qui était partie. De cette absence, il en était revenue une Naeron brisée, qui mettrait sans doute beaucoup de temps à cicatriser.  Le silence qui la berçait pesait énormément en plus de la douleur, lorsqu'il fut rompu. Quelqu'un venait de frapper à la porte. Elle releva la tête et tourna son regard vers la porte. Ses yeux meurtris par les larmes fixait la porte. Elle ne savait quoi faire. Se lever et aller ouvrir ? Non. Elle se contenta de dire d'une voix faible, mais tout de même assez forte pour que la personne qui avait toqué l'entende.

- C'est ouvert.

Son cœur accéléra. Elle avait peur. Durant les derniers mois, elle n'avait vu que des étrangers ou des personnes qui la détestait. Elle laissa tomber ses genoux sur le matelas vers la droite et s'accorda une légère emprise sur elle même avec ses bras. Elle se sentait trembler. Elle ne savait pas qui était derrière la porte. Elle était terrifiée.
Revenir en haut Aller en bas
Finn Mickealson
Epanoui

avatar
profil
Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Garrett Hedlund

Personnage
Age: 17 ans
Pouvoir: Modification des Goûts/Souvenirs/Pensées
Race précise: Lyer

MessageSujet: Re: • Tic, Tac, Boum ~ [pv Finn]   Sam 4 Mai - 11:39
Finn revenait du dîner. Comme d’habitude. Il jeta un coup d’œil à l’écran de son téléphone. Aucun. Zéro. Personne ne lui avait envoyé un seul petit message. Il soupira. Ce qu’il espérait par-dessus tout. C’est voir s’afficher sur son écran le nom de la personne qui lui manquait le plus en ce moment. Naeron. Elle était partie sans le prévenir. N’avait pas laissé de trace. Comme si elle voulait que jamais on ne la retrouve. Depuis. Il souffrait intérieurement. Certes. Maintenant il était avec Chiara. Mais chaque regard qu’il tournait vers sa porte. Le matin. Ou le soir. Dépendant de quand il se sentait près. Le faisait un peu plus sombrer. Il avait mal. S’il l’aimait toujours ? Sûrement. Mais il ne s’en rendait sûrement pas compte. Il monta les escaliers, les jambes lourdes et les épaules baissées, comme sous le poids d’un lourd fardeau. C’était chez lui ici. Mais pourtant il se sentait mal. Il avait mal à chaque fois qu’il revoyait leurs discussions. Ou du moins celles que son portable n’avait pas effacées pour manque de place. Il ouvrit la porte de sa chambre et se laissa tomber sur son lit. Elle lui manquait. Tout chez elle lui manquait. Son visage, son odeur, ses sourires. Il y avait tant de choses qui se refoulaient en lui. Qui immergeaient comme si elles étaient en lui, mais attendant le bon moment pour sortir. Il se redressa. Allez, du nerf. Il se releva et tourna en rond un instant. Ca fait trois bonnes journées qu’il n’osait plus rentrer dans la chambre de Naeron. Un signe ? Non. Il ne savait pas ce qui lui arrivait plutôt. Il rentra dans sa salle de bain et s’aspergea le visage de l’eau froide qui coulait de son robinet. Il resta un instant, la tête penchée au-dessus de l’évier, à réfléchir. Il se demandait ce qu’il devait faire. Si c’était bon pour lui de retourner dans la chambre de la première fille qu’il a aimé. On n’oublie jamais son premier amour dit-on. Pour lui c’est pire que ça. Il l’aime toujours. Il en était presque sûr. Il ne restait plus qu’à voir. Il voulait voir sa réaction quand il rentrait dans sa chambre. Il n’avait jamais vraiment pris le temps de regarder ce qu’il se passait en lui quand il s’asseyait sur son lit, et qu’il fermait les yeux, respirant juste l’odeur de sa chambre. Comme si celle-ci lui rappelait son passé.

Il releva la tête et se regarda dans la glace. Il était fatigué. Depuis déjà plusieurs nuits il ne fermait pas l’œil. Il regardait sa fenêtre. Il ne dormait plus. Il avait pu tenir longtemps. Mais depuis qu’il avait l’impression qu’il l’aimait toujours comme au premier jour. Il n’arrivait pas à s’endormir. Il sourit. Mine de rien il avait toujours la même tête. Et heureusement. Mais il n’était plus le même. Il avait changé. Niveau mentalité. Etre seul lui a permis de voir. Ce qu’il ferait sans Naeron. Et la réponse est toute finie : rien. Strictement rien. Quand il était avec elle. Il se sentait bien. Il osait. Maintenant il est sur ses gardes en permanence. Il a peur de faire du mal à tout le monde. Déjà qu’il lui en a fait. Il faudrait d’ailleurs peut-être un jour qu’il lui parle. Il ne peut pas garder cela pour lui. Ca serait lui mentir. Et il s’en voudrait à mort de lui mentir. Il lui avait toujours dit la vérité. Il avait toujours était franche avec elle. Mais il perdait de sa franchise chaque jour qu’il ne voyait pas son visage. En bref. Il était complètement changé. Métamorphosé. Ses gestes. Il les surveillait de près. Ne voulant pas faire encore mal à quelqu’un. Il avait déjà fait assez de mal comme ça, il avait déjà causé assez d’ennuis. Pas que sa relation avec Chiara soit mauvaise. Non. Il l’aimait aussi. Mais il se rendait bien compte que le jour où Naeron reviendrait. Il devrait faire un choix. Il était obligé. Sauf que pour le moment. Il fallait qu’il souffle un bon coup. Qu’il prenne du recule. Il ne voulait pas faire d’erreur. Déjà en plus qu’il avait une relation avec Chiara alors qu’il étai toujours officiellement avec Naeron. Pauvre Finn. Il est déjà assez bien dans la galère comme ça. Pas besoin de lui en rajouter plus. Il prit une serviette, et s’essuya le visage. Au moins. Sa tête était la même. Il n’avait pas changé physiquement. Juste pris quelques centimètre et un peu plus de musculature. Maintenant qu’il était tout seul. Enfin presque. Il prenait un peu plus soin de lui. Il sortit et retira son T-shirt vert et en prit un rouge. Rouge. Il savait ce que ça signifiait. Et autant que tout le monde le sache. Maintenant. Il n’a plus rien à cacher. Il s’avança vers sa porte et jeta un dernier coup d’œil dans à sa chambre. Il serait peut-être tant qu’il la range non ? Il haussa les épaules. Plus tard. Il n’avait pas le temps là. Il passa l’encadrement de sa porte et referma calmement celle-ci après être sortie. Il esquissa un sourire. Cela faisait longtemps qu’il n’en avait pas fais. Enfin. Il en faisait. Mais pas quand il était tout seul. Une pensée le rendait heureux. Peut-être celle qui revenait chaque fois quand il s’apprêtait à ouvrir la porte de la chambre de Naeron. Il rentra ses mains dans les poches de son jean et avança dans le couloir, la tête basse, ne cherchant pas à ce qu’on le remarque. Cela dit. Avec sa musculature ça va être compliqué. Il marchait lentement. Prenant le temps de réfléchir. Etait-ce si bon pour lui de faire ça ? Il se faisait souffrir en ouvrant à chaque cette porte. Qui le ramenait en arrière. Un jour il devrait aller de l’avant. Et ce jour-là. Il dira tout à Naeron. Il ne peut rien lui cacher. C’est contre-nature. Il s’arrêta devant sa porte et releva la tête. Naeron Kora. Il passa sa main sur les lettres incrustées à l’intérieur de la petite plaquette en bois et sourit. Il allait faire le même rituel que chaque jour. Toquer. S’imaginait qu’elle lui répond et entrer. Il se recula et toqua lentement contre la porte. Il leva brusquement la tête quand une voix lui répondit. C’est une blague ou ? Non. Cette voix lui est familière. Il la connait. Il la reconnait du moins. Mais est-ce que c’est son esprit qui lui joue des tours ? Autant rentrer. Il le saura. Il passa donc sa main sur la poignée et poussa la porte à l’intérieur. Il se retourna avant d’avoir vu le lit et ferma la porte, sans mettre le verrou. Il se retourna. Et ce fut le choc. Là. Devant lui. Se tenait Naeron. Il avait envie de la serrer contre lui. De lui dire à quel point elle lui manquait. Mais quelque chose clochait. Ses yeux. Ils n’avaient plus l’étincelle qu’ils avaient avant. On aurait dit qu’on lui avait vidé de son bonheur. Il prit une grande inspiration. De plus. Ils étaient encore un peu rouges sur les bords. Pas de doute. Elle avait souffert là où elle était partie. Il passa sa main derrière sa nuque. Extrêmement gêné. Il ne s’attendait pas à la voir ici, surtout dans cet état. Il n’osa pas s’asseoir et se mordit l’intérieur de la joue.

- Euh… Salut.

Il soupira. Il se détestait. Il aurait pu trouver quelque chose de plus accrocheur mais là. Il n’osait rien dire. Pétrifié par la simple idée qu’elle se trouvait devant lui. Et qu’il allait devoir tout lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: • Tic, Tac, Boum ~ [pv Finn]   Sam 4 Mai - 12:25
La peur qui avait envahit Naeron s'envola, soudainement, lorsqu’elle vit et reconnu le visage de Finn. C'était lui. Elle ne s'y attendait pas. L'avait-elle espéré ? Elle ne le savait même pas. Mais ce dont elle était sûr, c'est que c’était bien la seule personne qu'elle voulait voir, la seul personne qui lui avait manqué pendant tous ce temps, c'était lui. L'expression qu'elle lisait sur son visage, elle ne la connaissait pas. Elle était même incapable de la décrire. Il y avait un silence dans la pièce, pesant. Finn le rompit une fois de plus en lui disant :

- Euh… Salut.

Naeron n'y réagit pas vraiment. Elle le fixait avec des yeux meurtris. C'était la première personne qu'elle aimait et qu'elle voyait depuis des mois. Elle ne saurait dire ce qu’elle ressentait en ce moment même. De la joie ? elle en était incapable. De la tristesse ? elle l'était déjà. Non. Elle était incapable de mettre un nom sur ce qu'elle ressentait. Elle était rassuré, c'est tous ce qu'elle savait. Mais, bizarrement, elle tremblait toujours un peu, elle le sentait. Son cœur avait ralenti et sa respiration redevint lente, mais faible. Elle n'arrivait même pas à lâcher Finn du regard. Il avait changé. Elle ne saurait dire comment mais il avait changé. Elle desserra doucement l'emprise qu’elle avait sur elle même et descendit son bras contre sa cicatrice, l'autre tomba mollement sur le matelas. Sa bouche s’entrouvrit.

- Salut.

Elle avait parlé d'une voix faible, tout en restant douce. Elle ne savait quoi lui dire. Elle se contentait de le fixer, longuement, sans rien faire. Elle était incapable de faire quoi que ce soit d'autres. Elle se sentait complètement épuisé, vidé de toutes ses forces. Se relever lui semblait impossible maintenant qu’elle s'était assise. Et sa douleur, cette terrible douleur. Naeron avait l'impression que tous son mal la rongeait, pour ne laisser d’elle qu'une épave. Mais il y avait quelque chose qui avait changé. Elle ne se sentait plus en danger depuis que Finn était entré. Elle n'irait pas jusqu'à dire qu’elle se sentait rassuré mais elle se sentait... protégé. L'était elle ? Elle l'ignorait.
Revenir en haut Aller en bas
Finn Mickealson
Epanoui

avatar
profil
Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Garrett Hedlund

Personnage
Age: 17 ans
Pouvoir: Modification des Goûts/Souvenirs/Pensées
Race précise: Lyer

MessageSujet: Re: • Tic, Tac, Boum ~ [pv Finn]   Sam 4 Mai - 12:45
Enfin. Il avait peur qu’elle ne lui réponde jamais. Que ce silence se termine par sa sortie. Qu’ils ne se soient pas parler. Il parvient à esquisser un sourire. Elle était comme avant. Juste la lueur de ses yeux qui avait disparu. Aussi jolie. Il s’avança lentement et prudemment dans la pièce. Comme retrouvailles c’était un peu brutal. Il s’arrêta à côté de la bordure de son lit et s’assit près d’elle. Il posa sa main sur son épaule avant de la retirer. Il l’aimait. C’était sûr. Mais il ne savait pas comment aborder le sujet. Alors il restait là. A fixer la porte. Le silence régnait. Il passa lentement sa main dans ses cheveux et souffla. Il s’assit en tailleur, remettant ses mains sur ses cuisses. Il la regarda et sourit. Il faudrait peut-être qu’un jour il se décide à dire quelque chose. Mais pour le moment, sa simple présence suffisait à le rendre heureux. Il ferma les yeux un instant et prit une grande inspiration. Son odeur. Elle était là. Il le sait. Même en étant aveugle il aurait su qu’elle était là. Il hésita un long moment à rouvrir les yeux. Il était bien là. A côté d’elle. Mais le silence pesait lourd. Il tourna la tête et rouvrit les yeux. Tous ses sens étaient en éveil, si bien que quand il tourna la tête, il eu un petit coup de chaud. Il finit par se décider. Mieux valait-il parler. Elle ne semblait pas bien et si il voulait l’aider, il devait savoir pourquoi.

- Tu vas bien ?... Enfin… Tu étais passée où tout ce temps ?... Tu m’as tellement manqué…

Certes ça manquait de classe, et de douceur. Mais il l’aimait. Il ne pouvait pas lui cacher son inquiétude. Surtout qu’elle était partie si longtemps. Il aurait au moins aimé être prévenu. Mais maintenant qu’elle est là. Il ne peut plus lui reprocher de ne pas lui avoir dit où elle allait. Cela se trouve, elle n’avait pas le choix ? Elle n’avait peut-être pas le temps pour discuter avec lui ? Il regarda un instant sa main sur son ventre. Bizarre. Mais ça serait louche s’il lui demandait de voir. Alors il va attendre. Il va se taire. En espérant que son récit ne soit pas triste. Ne lui ai pas fait vivre de choses horribles. Elle a déjà vécu beaucoup de choses affreuses. Il s’adossa à un oreiller et posa sa tête contre le mur. Fixant le plafond. Il est blanc. Comme ceux de toutes les chambres de l’Internat. Il tourna la tête et regarda son dos. Il devait lui dire. Mais il attendrait qu’elle se soit livrée. Qu’elle lui ai tout dit. Il est conscient de son erreur. De ce qu’il a fait. Mais pour le moment. Ce qui l’inquiète le plus c’est l’état de Naeron. Elle ne va pas bien et il le voit. Ou du moins il le sent. Et il ne veut pas la laisser vivre cet enfer seule. Après tout elle est sa petite amie. Il n’a pas à la laisser seule. Surtout qu’il l’aime. Raison de plus pour la soutenir. Quand Finn était petit. Personne ne l’a soutenu. Mais ce n’est pas parce que personne ne l’a soutenu qu’il faut qu’il ne soutienne personne. Pour l’instant. Seul l’état de Naeron compte pour lui. Seule elle compte. Il doit l’aider. Mais pour ça elle doit lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: • Tic, Tac, Boum ~ [pv Finn]   Sam 4 Mai - 13:51
Appuyé contre le mur, elle observait toujours Finn. Au bout de quelques instants, il se décida à venir s'asseoir à côté d'elle. Elle le lâcha du regard une fois qu'il fut assis près d'elle. Elle baissa la tête. Son regard allait en direction de ses genoux, même si elle ne les regardait pas vraiment. La présence proche de Finn était agréable, mais elle se sentait incapable d'éprouver une quelconque joie. A son contact, elle se sentit frémir, et elle ferma les yeux. La dernière fois qu'on l'avait touché, c'était en aucun cas pour son bien. La main de Finn passa délicatement dans sa chevelure rousse, c'était agréable. Elle avait l'impression de redécouvrir des sensations qu’elle avait perdue au fil du temps. Elle releva la tête doucement lorsqu'elle entendit les paroles de Finn.

- Tu vas bien ?... Enfin… Tu étais passée où tout ce temps ?... Tu m’as tellement manqué…

Ses derniers mots la touchèrent mais ça question, c'était comme si elle ne s'y attendait pas, qu'après cette absence on ne lui demanderait pas où elle était passé. Ce qui était stupide. C'était évident qu'on allait lui demander. Mais elle était tellement bouleversée qu’elle ne s'y était pas attendue. Une chose était sûr : elle devait en parler. Elle devait lui en parler. Elle avait besoin d'aide. Elle était presque sûr que c'était Finn qui la lui apporterais, presque sûr. Elle ignorait si elle en serais capable, mais elle devait lui dire. Elle s'appuya un peu plus contre le mur. Le contact avec la parois lisse et dur lui fit froid dans le dos. Elle baissa légèrement la tête, la tourna légèrement vers Finn mais sans le regarder. Elle entrouvrit la bouche mais aucun son ne sortit de sa bouche. Elle inspira un grand coup puis commença à parler.

- J'ai... on m'a emmené dans ma ville natale pour... pour donner une partie de mon foie à mon père. J'ai tenter de résister mais ...

Les mots ne voulaient plus sortir, comme si Naeron voulait les garder, à tous jamais. Ne jamais les employés. La main qui était sur son ventre attrapa et serra quelque peu son tee-shirt. La douleur avait augmentait, comme si la cicatrice aussi l’empêchait de parler. Malgré cela, elle fut plus forte et elle repris.

- Mais ils ont été plus forts que moi ... sa main serra de plus en plus fort son tee-shirt. Ils m'ont gardé je ne sais combien de temps à l'hôpital, ils m'ont laissé partir cette nuit et avant de revenir je... je suis allé voir mes parents.

Elle s'arrêta brusquement. Cette partie là lui résistait. Sa main lâcha soudainement son tee-shirt. Elle releva la tête et l'appuya doucement contre le mur. Elle se força à reprendre :

- Je voulais savoir pourquoi. Ils m'ont dit que c'était en paiement pour avoir perdu leur fille, que j'étais responsable. Après ça, je suis partie. Je suis arrivée il y a environ une heure ...

Ça y est, c'était dit. Elle ne se sentait ni mieux, ni libérer d'un fardeau, mais au moins c'était fait. Sa voix avait tremblé, comme si elle pleurait, mais elle se refusa à verser une larme de plus à cause de personnes qu'elle déteste. Elle respira un bon coup, puis baissa légèrement la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Finn Mickealson
Epanoui

avatar
profil
Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Garrett Hedlund

Personnage
Age: 17 ans
Pouvoir: Modification des Goûts/Souvenirs/Pensées
Race précise: Lyer

MessageSujet: Re: • Tic, Tac, Boum ~ [pv Finn]   Sam 4 Mai - 21:39
Il entrouvrit la bouche. Elle avait tout dit. Et maintenant. Il s’en voulait de l’avoir fait parlé. De lui avoir rappelé ces moments difficiles pour elle. Il passa un bras autour de ses hanches et la serra contre lui. Il voulait la protéger. Il s’en voulait de n’avoir pas pu être là quand elle en avait besoin. Il s’en voulait de ne pas avoir pu l’aider quand il le fallait. Il s’en voulait tout simplement de n’avoir pas été présent pour elle. Finn est peut-être quelqu’un de très physique. De très musclé et de très narcissique pour ce qui est de son corps. Il n’est pas comme les autres. Il a ce petit truc. Il est tendre et attentionné. Il ne pense pas qu’au physique. Et bizarrement. On pourrait croire le contraire en le voyant. Mais pour lui ce qui compte c’est ce qu’il y a dans le cœur. Et ce qu’il y a dans le cœur de Naeron le fait chavirer. Il l’embrassa sur le front et frissonna au contact de ses lèvres contre sa peau. Ses yeux se fermèrent et il resta là un long moment, suspendu au-dessus de son front. Ca lui avait tellement manqué. Le contact de sa peau. Sa simple présence. Elle lui avait vraiment manqué. Il sourit et posa son menton sur le haut de sa tête.

- Désolé… Je n’aurais pas dû te demander ça… Je ne voulais pas que ça te rappelle des choses qui ne t’ont pas forcément fait du bien…

Il sourit et la serra contre lui. Il se sentait bien là. Il aurait pu rester des heures comme ça. Mais fallait bien qu’il lui parle. Il toussa légèrement et passa une main sur son T-shirt pour le ramener jusqu’en bas de son ventre. Ce n’est pas le moment qu’elle voit ses cicatrices. Il rouvrit les yeux et détourna le regard. Comment lui annoncer ça ? Comment lui expliquer sans la brusquer qu’il lui avait trompé et avait fait un enfant à un autre. Excusez-moi. Pas n’importe qui. A Chiara. Le pire ? C’est qu’il l’aime. Il les aime toutes les deux. Et pour lui. C’est impossible de choisir. Il prit une grande et longue inspiration puis expira lentement. Il replaça son regard sur la porte et gloussa. Il espérait que ça ne finirait pas mal. Ou du moins. Pas trop mal. Il ne pourrait pas le supporter.

- Euh Nae’ ?... J’ai un truc à te dire… Chui pas fier de moi. Autant te prévenir. Mais… Quand tu es partie… Je me suis rapproché de Chiara... Dangereusement… Et…

Il marqua une pause. Ca faisait déjà trop. Il n’aurait jamais dû prononcer son nom. Maintenant. Naeron saurait à qui s’en prendre. Il ferma les yeux et retint les larmes qui étaient prêtes à couler. Jamais. Il n’avait pleuré devant elle. Jamais. Il les rouvrit et souffla un bon coup, reprenant son discours. Si dur à dire. Ou du moins à annoncer.

- Et ça s’est fini qu’elle m’a embrassé… J’étais pas bien… Je… Et… Peu de temps après… J’étais tellement.. On va dire troublé que… Que je lui ai fait un enfant... Et… Je te promets que. Je t’aime. Je te promets que je t’ai jamais oublié. Je te promets que… Que si j’avais été conscient dès le début j’aurai peut-être pas fait cette erreur mais j’étais tellement bouleversé que je me suis laissé entraîné… Mais…

Il arrêta sa phrase. Il en avait trop dit. Et il appréhendait plus qu’autre chose sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: • Tic, Tac, Boum ~ [pv Finn]   Dim 5 Mai - 10:47
Au fur et à mesure des ses paroles, Naeron eût une réaction que Finn dût trouver étrange : Naeron se blottit de plus en plus contre lui. Peut être s’attendait-il à une engueulade, ou peut être qu'elle s'en aille, voir même une gifle. Ça semblait logique. Mais non. Naeron était dans un tel état qu’elle n'en était même pas capable. Incapable de l'engueuler, elle avait besoin de lui. Incapable de s'en aller, elle était pétrifié par la surprise. Incapable de le gifler, dans n'importe quelle circonstance elle l'aimait trop pour ça. Elle aurait au moins put se séparer de lui, mais ce fut l'inverse. Elle s'en rapprocha encore plus. Elle se sentait bien là, sa tête calé contre son épaule, sa main au niveau de son cœur et son bras autour d'elle. Quand Finn avait arrêté de parler, cette même main avait saisit son tee-shirt de la même façon qu’elle avait saisit le siens. Était-ce pour le retenir, pour qu'il ne s'en aille pas ? Mystère. Naeron laissa volontairement un silence s'installer, au risque de rendre Finn mal à l'aise. Elle avait besoin de réfléchir, de voir la réalité en face.
Si ce qu'il dit est vrai... C'est la faute de Chiara. Même s'il m'a trahi, j'arrive pas à lui en vouloir... Je doit avoir un problème. Maintenant qu'il a un enfant, qu'est-ce que je vais devenir moi... Il a beau dire tous ce qu'il veut, je peu pas peser dans la balance par rapport à un enfant. Sauf si il aime pas Chiara... D'ailleurs, est-ce qu'il l'aime ? ... Et si il l'aime je fait quoi moi, je m'efface ? Je sais même pas si j'en serais capable. Et si je croise cette Chiara moi, qu'est-ce que je vais faire ... Faudrait pas que je sois tenté d'un truc. Et puis... Est-ce qu'elle est au courant de mon existence ? Vaudrait mieux pas parce que sinon, c'est que c'est une vraie garce ... Et puis... Finn a aussi un rôle là dedans alors ... Et il a dit "peut être que j'aurais pas fait ça", ce qui veut dire qu'il y avait une chance qu'il le fasse même si il allait bien ? Oh je sais plus...
Naeron en avait marre de réfléchir. C'était pas le moment en plus pour elle. Elle pensait qu’elle aurait déjà assez de problème à digérer ce qui venait de lui arriver et Finn en rajoute une couche. Mais elle était "contente" qu'il l'est fait, même si c'était pas franchement le bon moment, plutôt que de lui cacher la vérité. Elle se sentit changer d'un coup. Elle en avait oublié son chagrin. Elle était obnubilée par ce qu'elle venait d'entendre. Elle n'arrivait pas à avoir un avis clair sur cette histoire.
Même si elle était bien contre Finn, elle se détacha assez soudainement de lui et avança pour faire en sorte d'être assise sur le bord de son lit, les pieds au sol. Ses mains étaient posées sur son matelas de part et d'autres d'elle. Allez savoir pourquoi, cette nouvelle lui avait redonner son énergie. Elle baissa la tête et se dit qu'il en lui restait qu'une seule chose à faire : lui pardonner. Elle voulait y arriver. Elle devait y arriver. Mais elle devait savoir une chose avant de le questionner. Elle respira un bon coup.

- Qu'est-ce que tu attends de moi maintenant ? Ne me réponds pas je sais pas. Je suis censé faire quoi moi maintenant ...

Elle n'avait pas parler d'une voix méchante, mais ça se sentait qu’elle attendait une réponse claire et précise.
Revenir en haut Aller en bas
Finn Mickealson
Epanoui

avatar
profil
Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Garrett Hedlund

Personnage
Age: 17 ans
Pouvoir: Modification des Goûts/Souvenirs/Pensées
Race précise: Lyer

MessageSujet: Re: • Tic, Tac, Boum ~ [pv Finn]   Dim 5 Mai - 12:29
Surpris. C’était comme ça qu’il était. Au lieu de l’engueuler, de se séparer de lui, elle avait fait tout le contraire. Il gloussa légèrement, rabaissant le regard quand elle s’éloigna, et soupira. Il ne savait pas quoi lui répondre. En toute honnêteté ? Il l’aimait trop pour lui dicter ce qu’elle avait à faire. C’est difficile de lui dire ce qu’il aimerait qu’elle fasse. Il aimerait juste son pardon. Pour ça. Il s’en voulait tellement. Il ne comprenait même pas pourquoi et comment tout ça avait commencé. Il était tout simplement perdu. Perdu dans le flot de ses pensées qui naviguaient en eaux troubles dans sa tête. Il avait envie de pleurer. Pleurer pour évacuer tout le mal qu’il avait fait. Il n’en revenait même pas. Il lui avait fait un enfant dans le dos après tout. Et d’un côté, la réaction de Naeron lui apportait tout de même du réconfort. Au moins il n’avait pas la joue rouge marquée par une gifle. Ils n’en étaient pas arrivé là et tant mieux. Il prit une grande inspiration et releva la tête, fixant son dos même si il aurait préféré voir son visage. Mais c’est trop tard. Il lui a dit. Il doit accepter les conséquences. Il doit accepter la réaction de Naeron. Il doit faire tout ça parce qu’il l’aime et qu’il comprend un peu sa réaction. Il se sentit mal d’un coup. La douleur que lui procuraient les coups d’armes blanches qu’il se donnait dans le torse lui arracha un rictus de douleur. Il en était venu à là pour se raisonner. Mais les soucis c’est qu’entre temps il était tombé amoureux de Chiara. Et que pour se résoudre à choisir. Il utilisait ses armes. Pas très hygiénique, pas très intelligent. Mais ça lui permettait de réfléchir en quelque sorte. Il passa une main sur son front et grimaça. Il faut juste qu’il tienne en silence. Qu’il ne fasse pas de bruit. Il se résout alors à sourire et s’approcha de Naeron pour poser sa main sur son épaule. Il ne resta pas longtemps et se recula. Elle n’était peut-être pas d’humeur à écouter ses excuses…

-Fait ce que tu veux… Fait ce que tu as envie de faire… Moi personnellement je ne suis pas forcément fier de t’avoir… Trompé. Mais je me sens mieux de t’avoir dit la vérité que de t’avoir menti… C’est toi qui fais ton choix. La balle est dans ton camp…

Il posa sa tête contre le mur et s’adossa à celui-ci en plaçant un oreiller en bas de son dos. C’était ce qu’il pouvait faire de mieux pour ne pas avoir mal. C’était ce qu’il pouvait faire pour ne plus souffrir bien qu’il ne souffrait pas que par ses blessures physiques. Mais celles du cœur aussi. Il s’en voulait. Atrocement. Mais il aimait Chiara. Le souci. C’est qu’il ne pouvait pas lui dire. Pas maintenant. Ce n’était pas le moment. Il en avait déjà trop dit. Peu importe son choix. Il se résoudra a croire qu’il est bon. Car s’il l’aime. Il doit accepter ses choix. Il doit accepter qu’elle lui en veuille. Mais tout dépendra d’elle. Il releva la tête. Il devait lui dire une dernière chose.

- Et peu importe ce que tu choisiras de faire je l’accepterai. Car je t’aime, je t’ai toujours aimé et je t’aimerai toujours. Et ça ne changera pas. Jamais.

Il ferma les yeux. Il devait réfléchir. N’en avait-il pas trop dit ? N’était-elle déjà pas assez perdue ? Il l’ignorait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: • Tic, Tac, Boum ~ [pv Finn]   Dim 5 Mai - 15:40
Elle lui répondit directement une fois qu'il eu finit sa phrase.

- Alors si c’est le cas pourquoi tu as fait ça ? Ça sert à rien de mentir si tu le pense pas.

Naeron avait dit cette dernière phrase tout en se levant. Elle alla jusqu'à la fenêtre et s'appuya avec ses 2 mains en avant sur le meuble qui se trouvait devant elle. Elle laissa tomber sa tête vers le bas et resta la plusieurs instants. Peut être attendait-elle quelque chose de la part de Finn, elle ne savait pas vraiment. Elle releva la tête et regarda par la fenêtre, comme si l'apte solution se trouvait dehors. Elle se redressa, lâchant le meuble, mais son regard resta fixé vers l'horizon. Sa main droite se mit à trembler légèrement. Elle l'attrapa avec sa main gauche et la serra, avant d'appuyer son poing droit contre sa bouche, sans lâcher sa main. Elle souffla longuement tout en fermant les yeux. Mieux valait éviter qu’elle lâche sa colère sur le visage de Finn. Selon sa version, c'était la faute de Chiara, enfin en partie vu que Finn n'avait visiblement rien fait pour la repousser. Mais si elle devait mettre une gifle à quelqu'un, se serait à Chiara, pas à Finn.
Et puis elle ne comprenait pas. Lui et elle ne l'avait jamais fait, alors qu'il prétendait l'aimer, mais il l'avait fait avec Chiara, et lui avait même fait un enfant ! Alors soit c'était un coup comme ça, qui n'avait pas compté mais qui comptait plus ou moins maintenant qu'il y avait un enfant, soit il avait fait ça par amour. Naeron voulait ne pas envisager la seconde option, mais si c'était celle-ci... Sans doute elle s'effacerait, pour lui faciliter les chose. Que représentait-elle par rapport à un enfant et sa mère ? Absolument rien. Même si Finn disait la vérité, et qu'il l'aimerai toujours comme il disait, qu'est-ce que ça serait si il restait avec Chiara ? Elle devrait avoir leur bonheur sous le nez et supporter les regards amoureux de Finn envers elle sans jamais pouvoir faire quelque chose ? Sans parler de voir leur enfants grandir... Ce serait surement trop dur. Et ils ne resteraient peut être même pas amis à cause de cette Chiara.. Et puis d'ailleurs, c'était qui cette Chiara ? Si c'était celle à qui elle pensait, elle l'avait croisé 2 3 fois mais ne la connaissait pas vraiment. Elle n'était même pas sûr de lui avoir déjà adressé la parole. ce qui était sûr, c'est que si elle al croisait, le ton monterait très vite. Mais mine de rien, elle voulait la voir. Mais que ce passerait-il, c'était une bonne question.
Mais, après tout ça, elle n'arrivait toujours pas à détester Finn. Allez savoir pourquoi. Il l'avait trompé, trahi, il ne méritait plus son amour et pourtant, elle l'aimait toujours autant. C'était peut être un peu tendu entre eux 2 en ce moment même mais cela n'empêche. Elle lâcha sa main et laissa tomber ses bras autour d'elle, comme si elle se faisait une étreinte à elle même. Elle rouvrit les yeux, releva la tête et souffla un bon coup avant de se retourner vers Finn et de lui demander avant qu'il ne dise quoi que ce soit, même si elle attendait toujours une réponse à sa première question.

- Est-ce que tu l'aime ?

Elle redoutait sa réponse, mais elle voulait savoir. Elle ne le lâchait pas des yeux, et ses yeux à elle commençait à devenir humides. Les larmes montaient doucement, mais elle les retenait. Naeron ne savait pas quoi faire si la réponse n'était pas celle attendue, mais elle voulait une réponse honnête.
Revenir en haut Aller en bas
Finn Mickealson
Epanoui

avatar
profil
Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Garrett Hedlund

Personnage
Age: 17 ans
Pouvoir: Modification des Goûts/Souvenirs/Pensées
Race précise: Lyer

MessageSujet: Re: • Tic, Tac, Boum ~ [pv Finn]   Dim 5 Mai - 16:11
Il se releva. Ca partait comme il ne le voulait pas. Cette question il l’attendait. Mais en ce moment il était trop bouleversé pour pourvoir savoir s’il l’aimait. Il aimait Naeron. C’était sûr. Mais maintenant qu’il était avec elle il doutait de ses sentiments pour Chiara. Et quand il était avec Chiara ? L’inverse. Il s’y perdait. Certes. Il avait une fille, qu’il aimait plus que tout et Chiara, sa mère, qui bien qu’il ne sache plus où il en est, compte énormément pour lui. Et de l’autre côté Naeron. Difficile… Surtout qu’il ne veut faire de mal à personne. Il réfléchit longuement. Retournant les questions de Naeron dans sa tête. Il l’aimait. Il avait beau lui dire, il voyait bien que ça ne changeait rien. Mais il l’acceptait. Il acceptait qu’elle puisse le détester. Qu’elle lui en veuille. En même temps... On ne fait pas un enfant dans le dos de sa petite amie qu’on aime plus que tout. Pourtant il l’avait fait. Et franchement ? Il ne savait plus où donner de la tête. Il rouvrit les yeux et détourna le regard, fixant lamentablement la porte et se laissa tomber au sol, s’adossant au mur le plus proche. Il grimaça et releva la tête. Combien de temps lui faudrait-il pour savoir qui il préférait ? Aucune idée. Pour le moment il avait besoin de réfléchir. Il n’osait même plus lui répondre pour aggraver la chose. Elle l’était déjà bien assez comme ça. Il passa une main sur son front pour ramener ses cheveux en arrière et souleva légèrement son T-shirt.

- Je sais plus. Quand je suis avec toi. Je doute des sentiments que j’ai pour elle et inversement. ET OUI MERDE. Je m’en veux tellement de t’avoir fait ça que je... Bref. Oui je t’aime. Et si j’ai fais ça c’est parce que je n’allais pas bien et qu’elle m’a apporté du réconfort. Parce qu’elle était là quand j’en avais besoin. J’étais en dépression Nae’. Je savais plus quoi faire. Je ne savais même pas si tu reviendrais un jour. Je pensais que je te reverrais jamais. Alors je n’allais pas bien du tout.

Il se mordit la lèvre. Il avait peut-être fait une connerie. Mais il ne pouvait pas lui mentir. Ca faisait déjà trop de chose qu’il lui cachait. Il remonta un peu plus son T-shirt pour effleurer du bout des doigts ses cicatrices larges et volumineuses. Il s’était explosé de l’intérieur. Mais c’était le seul moyen pour lui d’être lucide. Et de pouvoir réfléchir. De ne pas dire de conneries. Il soupira. Toute manière. Qu’il crève ou pas. Ca ne changera rien. Il haussa les épaules. Le monde lui parait si vaste quand tout va mal, il a l’impression de ne jamais s’en sortir, quand un problème est réglé, il s’en fou toujours un autre dans les pattes. Et ça continue en permanence. En ce moment. Naeron est à deux doigts de le frapper et il ne sait pas s’il doit quitter Chiara ou non. Il ne voudrait pas faire de bêtise, pas encore. L’avantage c’est qu’il apprend de ses erreurs. Qu’il ne les refait jamais. Cela signifierait qu’il n’embrasserait plus Chiara ? C’est trop confus dans sa tête pour pouvoir affirmer cela. Il ne sait pas. Il ne sait plus. Il est tout simplement. Perdu. Son monde lui semble moins agréable. Il ne s’était jamais disputé avec Naeron. Et heureusement qu’ils ne se tapent pas dessus… Ce serait horrible pour lui de supporter ça. Car il l’aime trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: • Tic, Tac, Boum ~ [pv Finn]   Dim 5 Mai - 17:33
Naeron s'apprêtait à dire des paroles durs pour elle mais elle les dits malgré tout, elle le voulait, elle le devait. Peu de personne aurait pensé comme elle dans une situation pareil mais, Naeron n'était pas comme les autres, elle se distinguait à sa façon.

- Si tu as fait ça parce que mon absence te perturbais je ne peux absolument rien te reprocher ... Si tu as un choix à faire fait le ... Après tout ... Je représente pas grand chose par rapport à une mère et un enfant ...

Naeron avait prononcé ces mots tellement calmement qu’elle n'en revenait pas d'elle même. Même elle les avait prononcé très tristement également ... Elle était perdue, elle ne savait plus quoi penser. Elle avait une envie folle de lui en coller une bonne, mais à la fois elle mourrait d'envie d'oublier tous ça et de l'étreindre, pour ne jamais le lâcher. Elle ne savait plus, elle était incapable de choisir quoi faire, quoi penser, quoi dire. Elle s'appuya contre le mur, restant debout, tout en fixant Finn. Elle savait au fond d'elle qu’elle l'aimait, plus que tout au monde, que malgré cette erreur elle ne pouvait le détester, qu'elle n'avait qu'une envie en ce moment même, c'était l'enlacer, se sentir contre lui, ressentir à nouveau son contact, l'embrasser, pour ne jamais le quitter. Mais ça, c'était la fin d'une jolie histoire qui n'était pas la sienne, malheureusement. Et ce passage n'en avait jamais fait partie, contrairement à l'histoire de Finn. Naeron avait récupérer tous son calme, et depuis un petit moment. Elle avait oublié sa colère, elle ne servait à rien. Finn venait plus ou moins de lui dire que c'était à cause de son absence qu'il était tombé dans les bras de cette Chiara, parce qu'il pensait ne plus la revoir. Ça n'avait pas vraiment de logique mais bon ... Ça la touchait. Mais, même s'il n'avait pas répondu à sa seconde question, elle avait malgré tout très bien compris la réponse. Une larme avait couler sur sa joue, sans qu'elle ne s'en rende franchement compte. Elle s'en fichait complètement. C'était officiel, elle avait tout perdu, et la seul personne qui lui restait ne tenait qu'à un fil de partir. Si c'était le cas, elle savait pas ce qu'elle ferait. Rien que les cours deviendrait gênant, ou le croiser dans les couloirs, ou de le regarder en face, ou voir Chiara sans avoir la tentation de la gifler même si ça ne devenait plus entièrement sa faute, ou d'oser jeter un regard à son enfant. Ce serait trop dur.
Elle doutait, elle doutait terriblement. Elle ne savait même plus si elle devait croire Finn, ou ne serait-ce même que s'écouter. Elle allait probablement avoir le cœur briser, d'un façon différente que les autres fois mais cela arriverait. Elle en était presque effrayé. Elle se laissa doucement glisser contre le mur lisse et blanc de sa chambre, la tête basse, jusqu'à finir assise, au sol, les genoux relevés. Une autre larme avait coulé sur sa joue, puis une autre, puis encore une autre, puis plus rien. Elle se releva doucement, de la même façon qu’elle s'était assise et releva la tête, son regard en direction de Finn. Malgré son état et sa voix tremblante, faible, très douce, elle réussit à lui dire, doucement, quelque chose d'audible.

- Si tu m'aimes vraiment ... S'il te plaît ... Prouves le moi ... Je te le demande ... Comme une faveur Finn ... S'il te plaît ...

Attendait-elle une réponse ou un geste, ou peut être même les deux, elle ne le savait même pas.
Revenir en haut Aller en bas
Finn Mickealson
Epanoui

avatar
profil
Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Garrett Hedlund

Personnage
Age: 17 ans
Pouvoir: Modification des Goûts/Souvenirs/Pensées
Race précise: Lyer

MessageSujet: Re: • Tic, Tac, Boum ~ [pv Finn]   Dim 5 Mai - 18:09
Il était prêt à partir, à lever le camp, pour effacer tout ça, comme si c’était un mauvais cauchemar qui devait se terminer. Mais il resta là, dans le silence, à écouter la moindre phrase qui sortait et qui faisait souvent tout basculer. A l’entente de la demande de Naeron il releva brusquement la tête. Lui prouver ? Comment lui prouver sans que ça fasse tout le tour de l’Internat et que Chiara soit au courant et qu’elle le quitte. Cela dit. Il faudrait bien un jour qu’il le fasse. Au moins il sera seul. Il pourra réfléchir. Prendre du recule, s’imaginer des choses. Il voulait faire pas mal de choses pour tout changer. Pour revenir à rien, pour pouvoir refaire le même parcours, à quelque chose près. Pour faire des choix astucieux. Il soupira. Il n’y arriverait jamais. Il ne pourra jamais faire un geste sans blesser quelqu’un, il allait devoir s’y faire. Mais son plus grand dilemme était qui choisir. Il ne voulait faire de mal à personne au départ. Mais à cause de ses sentiments dispersés, il va en faire inconsciemment. Il baissa la tête et ferma les yeux. Il faut faire la bonne décision, mais pour le moment il ne peut pas choisir. Il sentait son cœur battre malgré tout. Il n’avait pas cessé de battre depuis toute à l’heure. Mais depuis qu’il lui avait parlé de son infidélité, il battait lentement, moins fort, comme si voulait ne pas être entendu. Il se releva et s’approcha d’elle. Il s’assit en face et passa sa main sur sa joue, essuyant le reste de ses larmes. Il baissa la tête, honteux. Il se détestait. Pour l’avoir trahi. Mais maintenant il aimait Chiara. Il devait faire un choix. Mais il ne pouvait pas. Pas encore. Pas avant d’être sûr. Il lui faudrait du temps, sûrement beaucoup et à mon avis, une des deux ne lui en accordera pas. Ou pas assez. Et il devra la mettre de côté et partir avec l’autre. Il grimaça à cette idée. Il ne peut laisser ni l’une ni l’autre. Pourquoi pas tout simplement rester bons amis avec les deux hein ? Oh non. Trop compliqué. Il réfléchira plus tard. Quand il aura le temps. Quand il pourra réfléchir. Il hésita un instant et passa ses bras dans son dos, la ramenant contre lui et la serrant. Sa main remonta dans ses cheveux que ses doigts parcoururent et il ferma les yeux en posant son menton sur le haut de sa tête. Il laissa couler une larme le long de sa joue, l’unique, la première qu’il verse en sa présence, et frissonna légèrement quand il la sentit descendre dans son cou et toucher le front de Naeron. Il entrouvrit la bouche et la referma, la serrant contre lui, de peur de la perdre. Il ne voulait pas. C’était une des seules personnes qui le raccrochait à la vie. Il avait peur à chaque instant qu’il la tenait. Peur qu’elle réagisse mal, qu’elle le frappe, qu’elle lui dise que tout est fini. Il prit une grande inspiration quand une deuxième larme coula du coin de son œil, puis une autre. Heureusement pour lui, ça s’arrêta là. Il rouvrit la bouche. C’était cette fois-ci la bonne.

- Je suis désolé…

Il relâcha un peu son étreinte et retira sa tête d’au-dessus de la sienne pour la ramener en arrière jusqu’à temps qu’elle touche son lit. Il renifla légèrement. Bizarrement. Il ne sentait pas la douleur que lui procurait ses cicatrices quand il la serrait contre lui, comme si elle baumait ce qu’il lui faisait mal. Il frotta lentement une main dans son dos et réussit à esquisser un sourire malgré tout. Elle lui redonnait sourire. Même si au fond, elle lui en voulait sûrement. Elle lui redonnait envie de vivre, c’est comme son énergie. Lorsqu’elle était absente il était déchargé, vidé, usé. Maintenant il reprend vie. Car grâce à elle. Il récupère ce qu’il a perdu. Malgré tout il se rapprocha d’elle et la serra de nouveau contre lui, posant sa tête sur son épaule et la laissant libre de ses mouvements. Il ne voulait pas lui faire mal. Encore moins la forcer. Il voulait juste qu’elle soit heureuse. Et si sans lui elle l’était. Il devait l’accepter. Que ça lui plaise ou non. Que ça le tue ou non. Que ça lui fasse mal ou non. Car il l’aimait et pour lui rien d’autre n’importait que son bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: • Tic, Tac, Boum ~ [pv Finn]   Dim 5 Mai - 19:59
Je suis désolé. Des mots simples, mais ils représentaient tant pour elle en ce moment même. Suffiraient ils pour qu’elle le pardonne ? Sans doute pas. Cela prendrait sûrement des mois, ou peut être pas. Elle n'en savait rien. Strictement rien. Mais elle voulait lui pardonner, ça c'était sûr. Contre lui, dans ses bras, elle était plus que bien. Il l'avait laisser libre de ses mouvements, mais ce fût inutile, car elle y prit par et passa ses mains autour de son cou, pour ne le serrer que plus fort.
Naeron avait peur. Elle avait peur que ce soit la dernière fois. Elle ne l'empêcherait pas de partir avec Chiara et son enfant mais si c'était le cas, elle ne le verrait plus, elle le savait. Elle devra s'efforcer d'oublier, de tout oublier. Est-ce possible ? je ne pense pas. Donc, elle avait peur. L'une de ses mains était redescendu sur son torse, agrippant légèrement son tee-shirt. Comme si ce geste pouvait l'empêcher de partir, permettrait de le garder près d'elle. C'était faux, elle le savait, mais elle espérait malgré tout. Elle ne pouvait se détacher de lui, il lui manquait terriblement. L'étreinte de ses bras lui avait manqué, son odeur lui avait manqué, son souffle lui avait manqué, ses battements de cœur lui avait manqué. Il y avait toujours une chose qui lui manquait ... Elle ignorait si c'était de même pour lui, mais après tout, ça lui était égal.
Quoiqu'il en soit, si c'était la dernière fois, elle voulait profiter du moment présent. Elle cala un peu plus sa tête sur lui, et souffla un bon coup. Qu'est-ce qu'elle pouvait lui dire Maintenant ? Rien ne lui venait à l'esprit. Elle ne voulait plus parler de cette histoire, pas maintenant en tous cas. Même si le silence était agréable, c'était bien la première fois aujourd'hui, elle cherchait quelque chose à lui dire. Elle finit par opter pour la phrase la plus simple qu'elle pouvait lui dire, mais qui résume tellement de chose.

- Je t'aime ... Et ça, peut importe ce que tu décidera ...

Tandis qu’elle achevait sa phrase, quelques larmes avaient couler sur son visage. Elle hésita longuement mais finit par se décider à le faire. Peut importe sa réaction, si il allait la rejeter, se laisser faire, l'insulter, la frapper, ce dont elle doutait fortement, elle s'en fichait. Elle se desserra un peu de lui, le regarda dans les yeux. Sa main descendit se poser sur sa nuque et tendit que les larmes perlaient sur ses joues, elle l'embrassa. Ça ne dura que quelques secondes, avant qu'elle ne rebaisse la tête, malgré le fait qu’elle était toute proche de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Finn Mickealson
Epanoui

avatar
profil
Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Garrett Hedlund

Personnage
Age: 17 ans
Pouvoir: Modification des Goûts/Souvenirs/Pensées
Race précise: Lyer

MessageSujet: Re: • Tic, Tac, Boum ~ [pv Finn]   Dim 5 Mai - 20:22
Un baiser. Un seul baiser suffisait à ranimer la flamme de ses sentiments. Et c’était le cas. Cette fois-ci il était vraiment dans la merde. Pour le coup. Il l’aimait comme avant. Mais, il ne savait pas comment réagir. S’il l’embrassait, c’était trahir Chiara et s’il ne l’embrassait pas, c’était comme lui répondre avec les yeux qu’il ne l’aimait pas. En faite. Il est coincé. Mais s’il pense à lui, à son cœur, à ce que ce baiser lui fait éprouver, si court soit-il, il devait l’embrasser. Au moins lui répondre, lui dire qu’il l’aime encore. Il n’a pas vraiment besoin de paroles pour ça. Un baiser suffit. Mais il lui faisait tourner la tête. Il était bien, comme sur un petit nuage, malgré ce cruel dilemme face à lui qui l’empêchait de faire un choix sans faire du mal à quelqu’un. Mais après tout, Naeron avait souffert de savoir qu’il avait un enfant avec Chiara. S’il l’embrassait. Ca ne serait pas suffisant pour remettre la balance à niveaux égaux.
Peu importe. Il l’aime. C’est le plus important non ? Alors pourquoi il reste là sans rien faire ? Sans bouger ? Comme pétrifié sur place. En même temps. Il a peur de faire un mauvais geste. De faire quelque chose qui pourrait lui faire mal. Il lui avait déjà assez fait de mal comme ça non ? Il ne voulait plus en faire. Ni à elle, ni à Chiara, ni à personne. Il l’embrassa sur le front et la serra un peu plus contre lui. Tout revenait. Rien qu’un baiser avait suffit à faire remonter ses souvenirs. Il laissa s’échapper plusieurs larmes à la pensée de ceux-ci et ferma les yeux en remontant une de ses mains derrière sa nuque pour la chatouiller des doigts. Il sourit et rouvrit les yeux.

- Je t’aime aussi… Compris Mlle Kora ?

Il prit délicatement son menton avec sa main et la serra contre lui en relevant lentement son menton pour lui sourire, en face. Il caressa lentement sa joue et l’embrassa plus longtemps que leur baiser antérieur.

- J’avais peur d’oublier le doux goût qu’on tes lèvres…

Il faillit exploser de rire à sa réflexion. Sa propre réflexion. Quand même ! Il est grave, ou même fou. Mais il ne sait pas comment lui dire qu’il est fou d’elle ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: • Tic, Tac, Boum ~ [pv Finn]   Lun 6 Mai - 18:19
Un sourire. Elle avait sourit, suite à ce long et tendre baiser ses paroles. C'était bien la première fois depuis longtemps. Et elle le savait, que c'était Finn et lui seul qui lui redonnerait le sourire. Quoi qu'il en soit, ça n'avait été que très bref, et qu'une fois. Il faudrait longtemps avant qu'elle ne se remette à sourire comme avant, ou du moins aussi fréquemment. C'est vrai qu'avant, elle se débrouillait pour toujours avoir le sourire aux lèvres, aujourd'hui elle ne s'en souciait guère. Pas en ce moment. Naeron ne savait plus quoi pensé, là, calé contre lui, dans ses bras. Il avait relevé sa tête pour qu'il puisse la voir en face, et c'était là qu'elle avait remarqué que ces yeux, comme les siens, étaient mouillés. Ils n'était pas rouges au point d'avoir pleuré longtemps, mais tout de même humide. Il n'avait jamais pleuré devant elle avant, jamais. Enfin... On peut pas franchement dire qu'à présent c'était fait, vu qu’elle ne l'avait pas vu en train. Enfin bref.
Une chose était sûr, elle n'avait pas envie de bouger, même si à un moment il faudrait y songer. Mais, de peur d'une dernière fois, elle s'y refusait. C'est là qu'elle trouva se qui avait changé chez Finn. Comme ça, d'un coup. Sa musculature. Plus ferme et plus importante, elle ne s'en rendait conte que maintenant. Il avait surement pris quelques centimètres également, comme le veux la nature humaine. Elle en revanche n'avait pas franchement grandit, alors ça la rapetissait encore un peu plus face à lui. Enfin bref, pas important vu la situation.
Comme vous l'aurez remarquer, Naeron cherchait en vain à penser à autre chose. Elle ne voulait plus penser à Finn et Chiara, ni à ce qui venait de lui arriver. Mais ces pensées s'accrochaient, elles ne voulaient pas la laisser en paix.
L'une restait tous simplement à cause de la présence de Finn, même si ce n'était pas une mauvaise chose. Elle savait que de toute façon, avant d'oublier, elle devait voir Chiara, pas forcément pour lui coller une droite, voir leur enfant, dont elle ne savait toujours pas le prénom et ignorait si c'était une fille ou un garçon, et bien évidemment, mais ça ça mettrait sans doute énormément de temps, pardonner. Aussi bien à Finn qu'à Chiara, même si cette dernière ne le méritait pas franchement de sa part, du moins de son point de vue. Mais, Finn, elle voulait lui pardonner. Elle savait qu'il ne voulait pas lui faire de mal, et qu'il ne voulait plus lui en faire à nouveau, même si le mal était fait, et ça, qu'il le veuille ou non.
Quand à la seconde, la douleur qu'elle ressentait en ce moment même lui suffisait, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur. Elle n'avait jamais compris, les médecins non plus d'ailleurs, pourquoi elle avait toujours mal après tous ce temps, et pourquoi la cicatrisation était plus que lente. Eux pensaient que c'était à cause de son ADN et de ses gênes Animalik, que soit disant son organisme réagissait différemment que les humains. Elle, elle était persuadée que c'était pas ça, sûrement autre chose. Mais quoi, mystère.
Sans s'en rendre franchement conte, elle avait de nouveau attrapé son tee-shirt à elle, à l'endroit même de l'incision, et c'était un peu plus resserré contre Finn. C'était clair. Elle était tiraillé par ces 2 garces de pensées qui refusaient de la lâcher. Qu'elles aillent au diable. Quoiqu'il en soit, elle profitait de l'instant présent, ce disant qu'il en serait sûrement pas là le lendemain. Elle se fit la remarque qu’elle était épuisée. Du repos lui ferait du bien, une bonne nuit de sommeil. Mais non. Elle refusait de bouger.
Elle ne savait plus quoi dire, ni quoi faire, ni quoi penser.


Revenir en haut Aller en bas
Finn Mickealson
Epanoui

avatar
profil
Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Garrett Hedlund

Personnage
Age: 17 ans
Pouvoir: Modification des Goûts/Souvenirs/Pensées
Race précise: Lyer

MessageSujet: Re: • Tic, Tac, Boum ~ [pv Finn]   Lun 6 Mai - 19:24
Aïe. Une grimace était apparue sur son visage tandis qu’elle s’était serrée contre lui, agrippant son tee-shirt. Depuis toute à l’heure, depuis qu’elle était contre lui, c’était la première fois qu’il sentait la douleur. Il passa sa main dans ses cheveux et se redressa un peu. Il allait lui annoncer comment qu’il se découpait pour redevenir lucide ? Il allait quand même pas lui balancer ça en pleine figure. Il est pas méchant à ce point-là. Il veut plus lui faire de mal c’est ça ? Alors qu’il se la ferme. Il va juste lui dire. Si il en a le courage. Il ferma les yeux et resta longuement silencieux. Ce silence pesait lourd sur son humeur. Sur ce qu’il dirait ou non. Sur ce qu’il fera. Sur ce qu’il aurait dû faire. Il soupira un bon coup et revu son enfance. Son enfance. Presque la seule chose normale et pas très compliquée dans sa vie. Mise à part son départ à l’armée. Il avait rien demandé après tout. Il avait seulement fait ce qu’on lui disait. Mais lui. Quand il fait ses choix. Quand il trace son chemin. Ca finit toujours mal. Il aurait dû ne jamais tomber amoureux de Chiara. Mais pour lui. C’était impossible. Il allait bien devoir l’aimer un jour. Tous ces trucs de futur. Il n’y croyait pas. Pas plus qu’aux coups de foudre. Mais il devait bien se résoudre à y croire. Le coup de foudre ? Il l’avait eu avec Naeron. Et. Il serait tombé amoureux de Chiara dans d’autres circonstances mais ça aurait fini par arriver.
Il ne choisissait pas sa vie. Les autres l’écrivaient à sa place. Et c’est seulement quand ils l’écrivaient à sa place qu’elle était belle et sans aucun soucis. Aujourd’hui. A cause de ses conneries il fait du mal à tout le monde, il est fasse a un cruel dilemme. Une idée fila dans son esprit. Seul. Peut-être qu’en étant seul. Sans Naeron. Sans Chiara. Il ne leur ferait plus mal à l’une et l’autre. Mais le souci. C’est qu’il allait devoir reprendre sa plume et continuer son histoire au lieu qu’elles le fassent à sa place. Finn n’est pas autonome. Enfin il l’était plus ou moins. Des fois. Il arrivait très bien à gérer les choses. Et d’autres fois. C’était plus compliqué… Comme maintenant. Il avait besoin d’aide. Mais il savait que si il leur demandait à elle, il pencherait d’un côté. Il avait besoin de quelqu’un de neutre. Son cousin ? Peut-être. Iori ? Aucune idée. Il n’en savait rien du tout. Il ne savait que faire ni à quoi s’attendre. En faite. Si on regarde de plus près. C’est elles qui écriront sont histoire. En fonction du comportement de chacune il choisira. Même pas. Mieux vallait qu’il pense à autre chose. Des papillons ? Non. Revenons à l’instant présent. Il est près de Naeron.
Enfin. Donc il se redressa sur ses coudes et sourit. Ses cheveux roux tombaient dans son dos. Il aimait beaucoup ses yeux. Mais il savait qu’il n’avait plus leur lueur. La lueur qui faisait de Naeron quelqu’un de sensas. Mais il l’aimait quand même. Qu’elle ai cette lueur ou pas. Comme Chiara. Il l’aimait quoi qu’il arrive. Mais c’était justement ça le souci. Il les aimait autant. Ou du moins. S’il en préférait une plus que l’autre. Il ne le savait pas. Et ce qu’il aimait le moins dans toute cette histoire. C’était qu’il devait en faire souffrir une des deux. Il ne voulait pas leur faire de mal. Mais sûrement que si il partait. Il resterait seul. Il pensait même des fois à retourner dans l’armée. Il mourrait peut-être sur le champ de bataille mais il mourrait en vainqueur. Il mourrait en étant fier de ne pas avoir fait empirer les choses déjà qu’elles l’étaient assez comme ça. Il la regarda et sourit. Une grimace s’échapa et il rouvrit les yeux.

- Naeron ? J’ai mal au torse… Ca te dérangerait de te décaler un peu mais en restant contre moi ?

Bon. Il repassa ses bras autour d’elle et la serra contre lui, malgré la douleur il avait besoin d’elle pour le moment, pour tenter de s’y retrouver, pour redevenir un minimum lucide. Mais son choix il l’avait déjà fait. Et il le garderait. Pour ne faire mal à personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: • Tic, Tac, Boum ~ [pv Finn]   Lun 6 Mai - 20:18
Malgré le fait qu'il venait de la resserrer contre lui, elle se dégagea en quelque seconde, même si elle n'en avait pas franchement envie, se redressa et le regarda. Il avait mal. Pourquoi ? Comment ? Pourquoi si soudainement ? Il ne lui avait rien dit à propos d'une douleur. et pourtant il avait mal. Elle s'interrogea, pendant quelque secondes, avant de se dire que ce serait plus simple de vérifier par elle même. Elle avança doucement et mine de rien prudemment sa main droite puis saisit le bas de son tee-shirt. Avant qu'il ne proteste d'une quelconque manière, elle l'avait déjà relever de moitié.
Il avait plusieurs marques de lacération sur le torse. Il les lui cachait depuis le début. En les voyant, sa bouche s'entrouvrit. Ses doigts passèrent sur les plaies, aussi délicatement que possible pur ne pas lui décrocher une nouvelle grimace. Elle ne savait que trop bien la douleur qu'on pouvait ressentir. Sans plus attendre, et lui demanda la seule chose qu'on pouvait demander dans cette situation.

- Qui est-ce qui t'as fait ça ?

Seulement, après les avoir regardé, Naeron s'interrogea. Les blessures semblaient régulières, et elle ne ressemblait pas vraiment à celle d'une agression ou d'un accident. Elle en vint rapidement à une conclusion : il s'était infligé ça lui même. Elle, qui avait prié pendant des jours que la sienne soit un mauvais rêve et voilà que lui s'en infligeait. Elle ne comprenait pas. Elle aurait donné n'importe quoi pour qu'on ne l'ai pas touché. Même si c'était bien différent, elle connaissait la douleur que cela engendrait. Elle ne souhaitait cela à personne, encore moins à lui. Elle voulait comprendre ce geste mais rien ne lui vint sous la main. Elle se permit tout de même de lui faire comprendre qu’elle avait compris.

- Dit moi que ce n'est pas toi qui t'es infligé ça ...

C'était inutile, elle connaissait la réponse. Elle voulait l'aider à présent, mais elle ignorait comment elle devait s'y prendre. Sa respiration était redevenue lente, trop lente... Elle avait trop encaisser pour aujourd'hui, c’est comme si son organisme cherchait à le lui faire comprendre. Elle mourait d'envie de lui faire fermer sa gueule une bonne fois pour toute, mais c'était impossible. Elle commença à avoir mal à la tête et à se sentir comme quand on avait un malaise. Des vertiges. Même si elle était assise. Elle avait l'impression que sa chambre lui tournait autour. Elle ferma les yeux quelques instants tout en serrant les dents, avant de les rouvrir.

- Pourquoi tu ... Tu t'es soigné au moins ?

Elle le connaissait si bien qu’elle se doutait qu'en aucun cas il ne serait à l'infirmerie, pour rien au monde. C'était bien un mec. Et tout seule, elle doutait qu'il ai réussi à faire quoi que ce soit. Ou peut être que cette Chiara l'avait aidé... Si c'était le cas, et qu’elle était avec lui quand il a fait ça, c'est que c'est vraiment une idiote. Elle avait beau essayer, elle n'arrivait pas à trouver une seule remarque gentille sur cette Chiara. le seul mot qui lui venait toujours à l'esprit était "garce". Elle ne la connaissait même pas. Juger les gens sans les connaître n'était pas dans son habitude mais là, elle ne pouvait s'en empêcher, même si elle se gardait bien de faire part de ses esprits à Finn. encore heureux qu'il ne pouvait lire dans les pensées. Enfin bref. Naeron n'avait en aucun cas envie de penser à elle. Ce serait déjà assez dur de la regarder en face sans la gifler.
Etant quelque peu penché, quelques mèches de cheveux lui était tombé devant le visage. Elle rabaissa le tee-shirt de Finn avant de relever la tête et de passer une main dans ses cheveux, les ramenant en arrière. Ils ne revinrent pas franchement à leurs places et restèrent en pagaille mais au moins, elle n'en avait plus devant les yeux. Le mouvement de tête un peu brusque lui provoqua le tournis, mais elle s'efforça de garder les idées claires. Elle releva le visage et plongea ses yeux dans ceux de Finn, attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Finn Mickealson
Epanoui

avatar
profil
Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Garrett Hedlund

Personnage
Age: 17 ans
Pouvoir: Modification des Goûts/Souvenirs/Pensées
Race précise: Lyer

MessageSujet: Re: • Tic, Tac, Boum ~ [pv Finn]   Mar 7 Mai - 11:57
Alors ça il ne s’y attendait pas. Mais alors pas du tout. Il n’aurait jamais cru qu’elle serait curieuse au point de soulever son tee-shirt. Enfin maintenant que c’est fait, autant trouver une bonne excuse. Alors. Il réfléchit.

J’ai le choix, soit je lui dis la vérité, c’est-à-dire que j’ai rien désinfecté et que c’est comme ça depuis plusieurs semaines… Soit je lui mens. Lui mentir… Ca pourrait lui éviter de souffrir déjà mais ça serait pas très honnête. Pas honnête du tout même… Non non non. Autant lui dire la vérité… Après tout… C’est peut-être mieux qu’elle le sache. Au moins. Il n’y a qu’elle qui le sait… Je voudrais pas inquiéter Chiara qui a déjà peur de me perdre…

Il soupira. Autant tout lui dire… Même si il aurait préféré qu’elle ne soulève jamais son tee-shirt. Il termina de se redresser totalement en posant ses mains au sol et en tendant ses bras pour se hisser. Allons bon. Tant qu’à faire… Lui dire ça bien. Enfin. Ne pas être trop brusque… N’est-ce-pas Finn ? Il toussa et baissa le regard. Il avait pas vraiment envie de la regarder dans les yeux si c’était pour voir au fond de ceux-ci de la colère… Surtout si elle était contre lui.

- Me soigner ? Na… J’ai rien fait… J’avais rien sous la main. J’ai même pas pu désinfecter…

Il releva la tête et se leva pour s’asseoir sur son lit, la regardant d’en haut pour reprendre son petit discours. Il manquait plus que des menottes pour dire qu’il était déjà condamné. En même temps c’était le cas. Il inspira un bon coup et soupira.

- Ca a peut-être pas grande importance pour toi mais personne n’est au courant à part toi...

Il rabaissa totalement son tee-shirt et força un peu pour qu’il descende plus bas. Il n’était pas tellement fier de toutes les conneries qu’il faisait. Il n’en était pas fier du tout. Mais. Il en avait absolument besoin pour prendre du recul. C’était son seul moyen. Sinon il ne prenait pas de recul et faisait des choix qui ne lui plaisaient pas vraiment. Mais il devait vivre avec. Le souci c’est qu’il avait mal maintenant. Alors il se contentait de garder un air neutre, pour ne rien laisser passer. Aucun sentiment de douleur, aucun sourire forcé. Rien. Sa main agrippa son tee-shirt quand il se pencha légèrement sur lui-même, a deux doigts de se plier en deux de douleur. La tête penchée, il en profita pour laisser couler quelques larmes. Pas de douleur non. De honte. Il n’avait pas honte de pleurer devant elle non. C’était de lui faire autant de mal en si peu de temps. Il se sentait honteux. Alors il se refermait sur lui-même en ne laissant passer aucune émotion. Peut-être pas très intelligent diriez-vous, mais il faisait ça pour éviter de faire encore du mal. Ce qu’il sait si bien faire.

- Et si… C’est moi qui me suis infligé ça… Pour rester un minimum lucide… Pour pouvoir prendre du recul… J’ai fais ça pour comprendre pourquoi les sentiments que j’avais pour Chiara n’était pas énorme alors que je lui ai fais une fille… C’est parce que je t’aimais aussi. Si j’ai fais ça c’était pour me raisonner. Pour tenter de prendre du recul et de faire un choix… Mais ça fait longtemps que je fais ça hein…

Oups. Il en avait trop dit. Cette fois-ci c’était sûr. Voire même. Beaucoup trop dit. Mais maintenant que c’était dit il fallait attendre. Il releva la tête, les yeux légèrement rougis par les quelques larmes qui étaient coulées du bord de ceux-ci et plongea de nouveau son regard dans le sien. Il espérait une réaction, ou une parole… Enfin quelque chose qui lui dirait que tout n’est pas fini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: • Tic, Tac, Boum ~ [pv Finn]   Mar 7 Mai - 20:26
Naeron se sentit soudainement troublé. Il l'avait encore plus embrouillé qu'elle ne l'était.
Ça fait longtemps que je fait ça... Qu'est-ce que ça veut dire ça hein ? Un moi, deux, un an, plusieurs années ... je peut continuer loin comme ça, étant donné que j'ai pas sa vision des choses. Et puis pourquoi... Là il allait pas bien, et c'était en partie ma faute si je puis dire, mais avant ... C'est quoi, un moyen de décompresser pour lui ? Pour lui, c'est pour rester lucide, prendre du recul, raisonner. Je vois pas comment on peut faire ça en ressentant une tel douleur. Si y faisait ça avant que je m'en aille, pour une quelconque raison et que je l'apprend, je vais m'en vouloir ...
Si elle avait été là, elle aurait bien fait quelque chose pour lui mais maintenant ... C'était un peu tard. A par tenter de le raisonner pour qu'il arrête, elle ne voyait rien d'autres à faire. Maintenant qu'il la regardait dans les yeux, et de haut à présent, elle se sentait soudainement plus petite et terriblement ... inférieur. Y avait-il un sens à cela ? Elle ne le savait même pas. Elle se releva, mais visiblement un peu trop rapidement. Sa respiration étant bien trop lente, son cerveau n'était pas assez oxygéné, cela lui provoquait donc des vertiges, la tournis, un mal de tête et un mal incroyable à se concentrer. Cela l'aiderait peut être un minimum dans ce qui était d'arrêter de penser. Elle s'appuya quelques instants sur le meuble le plus proche d'elle, pour éviter de tomber. Ce serait pas mal si elle pouvait s'épargner ça.
Une fois qu'elle fut sûr qu'elle pouvait marcher sur la très courte distance qui la séparait de son lit, elle les traversa lentement et vint s'asseoir à côté de Finn. Elle s'appuya en avant sur ses avant bras, posé sur ses cuisses et pris ses mains l'une dans l'autre. Elle fixait intensément le sol, comme si un message avait été laisser dessus. Sauf que non. le sol était ce qu'il était, à savoir pas intéressant. Ses cheveux étaient retombé par dessus ses épaules, pendaient dans le vide, encadrant son visage. Elle tentait de réfléchir mais ce mal de tête lui brouillait le cerveau. Elle tourna la tête vers Finn et lui dit calmement :

- Il faut que t'arrête ça, c'est pas anodin ... S'il te plaît, en souvenir de nôtres histoire. Promets moi que tu ne le feras plus.

L'allusion n'était pas franchement une façon de lui dire que ce qu'il y avait entre eux était finit, du moins ce n'était pas le message qu’elle avait chercher à envoyer. C'était simplement une façon de lui dire qu’elle avait très bien compris que son choix ne se porterait pas sur elle, ou du moins elle ne s'en doutait pas. Pour elle c'était évident, même si elle espérait se tromper, et de tout cœur. Elle se redressa doucement, ce provoquant le tournis une fois plus. Elle posa ses doigts sur son front, comme ce qu'on fait quand on a mal à la tête. Elle resta ainsi quelque instants avant d'enlever sa main pour retourner la mettre dans son autres main. Elle se rendit conte qu'elle avait un doigts sur son poignet, et cela lui faisait sentir parfaitement son pouls. Très lent, ce qui était très mauvais. Peut être pour ça qu’elle se sentait pas bien, en plus de sa respiration et de tout le reste, qui n'avait rien à voir avec son organisme.
Elle s'efforça de laisser ça de côté pour le moment, et reconcentra son regard sur Finn, mais son doigt n'avait pas bougé de son poignet, étant donné que ça commençait à l’inquiéter sérieusement cette histoire. Elle le regardait, de ces yeux meurtris, mais qui dégageait une profonde et une énorme tendresse, et bien plus encore, à son égard.
Revenir en haut Aller en bas
Finn Mickealson
Epanoui

avatar
profil
Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Garrett Hedlund

Personnage
Age: 17 ans
Pouvoir: Modification des Goûts/Souvenirs/Pensées
Race précise: Lyer

MessageSujet: Re: • Tic, Tac, Boum ~ [pv Finn]   Mer 8 Mai - 13:15
S’en était trop. Il ne pouvait pas tenir plus d’une seconde à la regarder. Cela ne le dérangeait pas, loin de là. Mais il ne voulait pas qu’elle voit dans ses yeux sa souffrance. Parce qu’après tout, il faisait ça pour lui éviter de souffrir plus. S’il ne s’était jamais fais toutes ses traces, ses blessures, il aurait sûrement peut-être dit à Naeron que c’était fini, alors que ce n’était pas le cas. C’est juste que les sentiments qu’il avait pour elle étaient passés à l’arrière-plan à cause de tous les événements qui s’étaient passés dans sa vie. Mais il n’aurait jamais pu l’oublier. Jamais. Enfin bref. Il tourna donc légèrement la tête, gardant du coin de l’œil une partie du regard que lui lançait Naeron et soupira. Sa vie était tellement compliquée. Il voulait faire de grandes choses, espérait une vie sereine, sans soucis. Mais c’est bien tout le contraire de ce qu’il est. Lui promettre qu’il ne se ferait plus de mal ? Impossible… C’était le seul moyen qu’il avait de ne pas en faire aux autres. Il passa un bras hésitant autour des hanches de Naeron et la pressa contre lui. Il avait besoin d’elle. Pour s’y retrouver. Pour le moment, il n’y a qu’elle qui peut l’aider à s’y retrouver. Après tout c’est la première. On n’oublie jamais son premier amour comme on dit. Lui il ne l’oubliera jamais. Même à des milliers de kilomètres, en pleine mission, à deux doigts de toucher la mort, il ne l’oubliera pas.

Son esprit se détacha un instant, un petit moment. Il avait besoin de calme, de réfléchir, de repenser à ce qu’il pouvait faire, des choix qui s’offraient à lui. Au moins. S’il partait, il fallait bien qu’il lui promette quelque chose. Juste pour lui dire grâce à cette promesse qu’il l’aimera toujours quoiqu’il arrive. Alors d’un côté, il devait lui promettre. Au moins pour garder la flamme éveillée, qu’elle ne s’éteigne jamais. Il passa sa main libre sur sa joue et souleva délicatement son visage, de peur de la blesser, de la casser. Il savait qu’elle allait mal, et que ce qu’il lui avait dit n’arrangeait pas forcément les choses. Mais il avait besoin de la sentir contre lui, pour ne pas sombrer dans la folie d’avoir perdu un être qui est une des seules choses qui le raccrochent à la vie. Il approcha dangereusement son visage du sien et l’embrassa. Peu importe sa réaction, il avait besoin qu’elle soit près de lui en ce moment. Il ne voulait pas la perdre. Au bout d’un court instant, il se détacha d’elle et détourna le regard, esquissant un léger sourire.

- Je te promets… Mais toi il faut que tu me promettes que quoiqu’il arrive tu resteras près de moi… Parce que moi. Je ne t’oublierai pas… Et parce que sans toi je ne suis presque qu’un corps de muscles sans cervelle…

Il la reprit contre lui et ferma les yeux, des heures entières qu’il pourrait passer en sa seule compagnie. Il l’aimait tant, si fort, surtout maintenant, en cet instant précis. Il avait besoin qu’elle soit là quand il irait mal. Et c’était maintenant qu’il allait mal. Il ne savait plus quoi penser. Si il se mettait avec Naeron, il serait dégouté de voir que Chiara aurait repris du bonheur avec un autre. Et dans l’autre cas ? Cela serait pareil. Il s’en voudrait tellement de l’avoir laissé à un autre. Il les aimait. Tellement. Mais c’est dur de leur dire qu’elles comptent beaucoup plus que ce qu’elles le pensent.

- Je te rassure... Tu me sembles soucieuse... Mon choix n’est pas fais. Tu es encore dans la course… Et tu n’en sortiras jamais car je t'aime autant qu'elle. Ou du moins. Si j'en aime une plus que l'autre je ne le sais pas. Mais pour le moment. Vous êtes au même niveau. Et je suis incapable de faire un choix. Je t'aime. Et je ne peux pas te balayer comme ça. Je ne pourrais jamais...

Il n’aurait peut-être pas du… Mais c’était un moyen de lui faire comprendre que pour lui, elle était encore là. Qu’il ne l’oubliait pas. Et qu’il n’avait choisi personne. Sûrement que pour le moment, rester neutre était le mieux à faire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: • Tic, Tac, Boum ~ [pv Finn]   Mer 8 Mai - 14:50
Quoiqu'il arrive... rester près de lui... Comment était-ce possible ? Si il partait avec Chiara, se serait dur... très dur. Sans compter que Chiara n'apprécierait sûrement pas le fait qu’elle reste présente. Et puis, elle ne savait pas. Ce serait sans doute... Bizarre. Et elle ne savait même pas si elle en serais capable. D'un autre côté, Finn venait de lui dire qu'il ne l'oublierai jamais, et que elle est Chiara était au même niveau dans son cœur. Mais c'était faux. Et ça, Naeron le savait. Chiara avait quelque chose que Naeron n'avait pas : Un enfant. C'était sans doute la chose qui ferait peser dans la balance. Mais Naeron n'aimait pas ça. Elle avait une impression de piège. Elle l'avait en quelques sorte piégé, de son point de vue. Elle connaissait très bien Finn. Même sous ses air de gros dur, c'était quelqu'un de très ... Elle ne trouvait pas les mots. Mais ce dont elle était sur, c'était que cette enfant avait un poids énorme dans le cœur de Finn, en plus de Chiara, et que, elle, elle était seule de son côté. Il n'y avait qu'elle pour faire pencher dans la balance. Rien qu'elle. Elle avait bien sûr son pouvoir, qui pouvait s'avérer utile, mais elle refusait de s'en servir dans cette situation, se serait ignoble de sa part, et elle le savait. Et elle était persuadée que si elle faisait ça, elle aurait sûrement du mal à vivre avec. Enfin bref.
De nouveau contre lui, elle réfléchissait. Pouvait-elle le lui promettre ? Elle l'ignorait. Elle ne voulait pas le faire si c'était pour lui mentir. Elle ne se sentait pas assez forte en cet instant précis pour pouvoir le lui promettre. Elle ne voyait pas dans l'avenir, elle ne pouvait pas savoir si elle en serait capable. Mais elle le voulait.

- Je sais pas si je serais capable de rester près de toi si ...

Elle laissa sa phrase en suspend. Les mots ne voulaient plus sortir de sa bouche. Cependant, elle se força à continuer.

- Si tu choisis de rester avec Chiara. Je pourrais essayer mais .. Ce serais sans doute trop dur ... Je peux pas te le promettre, je suis désolé. Je peux seulement te promettre d'essayer ...

Elle respira un bon coup. Cela lui donna mal à la tête, encore. Elle ferma les yeux, quelques instants. Puis elle les rouvrit, tourna la tête vers Finn et posant sa main sur sa nuque, l'embrassa. Longuement, et tendrement. C'était une manière de lui faire comprendre, non pas par des mots, qu’elle essaierait, sincèrement, pour lui.

[Je suis désolé, c'est super super super super court ._.]
Revenir en haut Aller en bas
Finn Mickealson
Epanoui

avatar
profil
Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Garrett Hedlund

Personnage
Age: 17 ans
Pouvoir: Modification des Goûts/Souvenirs/Pensées
Race précise: Lyer

MessageSujet: Re: • Tic, Tac, Boum ~ [pv Finn]   Mer 8 Mai - 15:38
Chiara… Il n’avait même pas encore choisit qu’elle disait déjà qu’il irait avec elle. De toute manière si le choix devenait trop compliqué. Soit il repartirait à l’armer. Soit il resterait seul. Faire du mal aux gens qu’il aime n’est pas dans son habitude. Il la serra fort contre lui et prolongea leur baiser aussi longtemps que son souffle le lui permit. Mais il dût arrêter, à contrecœur. Maintenant il lui restait à lui expliquer qu’il ne jugerait que par les sentiments qu’il ne prendrait pas en compte les petits plus. Essayer. Au moins c’était déjà ça… Il n’avait peut-être pas sa promesse mais elle essaierait. C’est mieux que rien après tout. Même si il aurait préféré une promesse. Il passa sa main dans sa chevelure rousse et entremêla un instant ses doigts entre ses mèches, les remuant légèrement. Il ferma les yeux et déposa un baiser sur son front. Léger, mais assez fort pour qu’elle le sente quand même. Difficile de réfléchir dans ses conditions… Elle semblait savoir qu’il ferait une croix sur elle. Ca blessait Finn. A croire qu’elle ne lui faisait pas confiance. En même temps… Il est sortit avec une autre pendant qu’il sortait avec elle. Donc d’un côté ça se comprend. Enfin bref. Il esquissa un sourire l’espace d’une seconde et la serra doucement contre lui. Il se voyait mal faire une croix sur tout ça. Sur sa relation avec Naeron. Elle avait été la première. Elle était là avant Chiara. Mais il ne se baserait que sur les sentiments. S’il avait pris le reste en compte… A cette heure-ci. Chiara et lui ne seraient que bons copains et il serait pleinement avec Naeron. Ses pensées restaient confuses dans sa tête. Et il réalisa. Qu’importe le choix qu’il ferait. Il blesserait quelqu’un. Mais il voulait savoir. S’il se remettait avec Naeron, pour de bon, est-ce que Chiara lui pardonnerait ? Il perdrait son amitié peut-être à jamais. Et il s’en voudrait. Il s’en veut toujours. De faire des erreurs qui lui coûte beaucoup de choses. Cette erreur-là lui coûtera une part d’amour. A moins qu’il ne choisisse personne… Et qu’il finisse sa vie seul. Il soupira. Finn n’avait pas envie de penser à la probabilité qu’il y aurait qu’une des filles se suicide s’il le faisait. Non. Tout mais pas de suicide. Il y avait des autres personnes qui tenaient à lui en dehors de Chiara et Naeron. Il ne pouvait pas leur faire ça. Il rouvrit les yeux et sourit. La solution. Il savait comment l’avoir. Elle viendrait avec le temps. Leurs réactions. Leurs sentiments à son égard. Tout ça jouera. Et il verra. En fonction de tout ça… Bon. Passons à autre chose. Il détourna le regard et le posa sur le meuble où s’était appuyée Naeron il n’y a pas si longtemps. Il y avait un truc qui clochait. Il la regarda et souleva gentiment son menton pour plonger son regard dans le sien.

- Ne soit pas désolée… Ce n’est pas ta faute. Et je n’ai jamais dis que j’irais forcément avec elle… Ca se trouve je n’irais avec personne… Comme ça… Aucune n’aura vraiment mal. Enfin en tout cas moins que si j’avais privilégié l’une d’entre vous…

Il marqua une longue pause. Réfléchissant à la manière dont il pouvait lui demander pourquoi elle s’était appuyée sur ce meuble. Enfin. Y a pas trente manières de le dire. Il toussa légèrement et reprit :

- Dis-moi… Pourquoi tu t’es appuyée toute à l’heure sur ce meuble… ? Il y a quelque chose qui va pas ? … Je t’en supplie… S’il y a quelque chose qui va pas dis-le moi… Que je t’aide…

Il tenta d’esquisser un sourire mais rien. Ses efforts n’aboutissent à rien. Tandis qu’il questionnait du regard Naeron, ses mains la serrait un peu plus contre lui, en douceur.

[Franchement ? Aucun souci. Ne t'inquiètes pas pour ça ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: • Tic, Tac, Boum ~ [pv Finn]   Mer 8 Mai - 21:04
De plus en plus contre lui, elle ne pouvait pas dire qu’elle trouvait cela désagréable, ni qu’elle était contre. Mais le fait qu'il avait parler de se retrouver seul, ce serait peut être encore plus dur à encaisser pour elle. Au lieu de l'avoir tromper et d'être tomber amoureux et de l'avoir alors quitté, il quitterait carrément les deux. Ce qui, pour Naeron, donnait l'impression qu'il l'avait trompé "pour rien". Ce serait peut être encore plus douloureux, elle préférait qu'il aille plutôt avec Chiara, que cela ai servit à quelque chose au moins. Enfin, ça, elle le saurait et y réfléchirait plus tard.
Il lui avait posé une question. Pourquoi elle s'était appuyé sur un meuble. Faut croire qu'il la connaissait assez pour savoir que c'était pas dans son habitude de s'appuyer pour rien. Et si c'était le cas, il avait raison. Et comment lui sortir ça hein ? " Trop encaisser avec tes histoires et les miennes" c'était hors de question.

- Des vertiges, le tournis, mal de tête, battements de cœur lents et respirations lentes, je sais pas franchement pourquoi ...

Ça, ces derniers mots, c'était faux. Elle avait une vague idée mais inutile de le lui dire. S'allonger et se reposer suffirait sans doute à la ramener à la normal, mais ce n'était pas dans ses intentions là maintenant. Elle commençait à se ficher de savoir si c'était grave ou pas, ça n'avait pas d'importance. Ça n'avait plus d'importance. La seule chose qu’elle savait, c'est qu'elle venait de passer des mois entiers enfermé, captive, dans un hôpital, et que pour rien au monde elle ne retournerait dans un hôpital quel qu'il soit, même l'infirmerie lui faisait "peur" en quelque sorte. Elle voyait ça comme le mini hôpital, et Naeron ne voulait en aucun cas y mettre un pied. Elle trouvait la situation actuel nettement plus importantes. Et intéressante. Ça faisait des mois qu’elle était enfermé, dans un endroit où on règle les problèmes de santé, sans voir personne. Aujourd'hui, elle retrouvait enfin quelqu'un, et son organisme lui imposait de repartir. Pour elle, le choix était vite fait. C'était hors de question.
Abandonnant les yeux de Finn, elle rebaissa la tête, en direction du sol inintéressant, une fois de plus, avant de fermer les yeux. Elle suffoqua quelque peu, avant de se calmer. Quelques mèches étaient retombées devant ses yeux, encore. Elle ne fit pas attention, une fois de plus, et les ramena en arrière d'un geste brusque de la main droite. Mal de tête, et le tournis. Naeron mourait d'envie de gueuler à ces foutus problèmes de santé de dégager, et de lui ficher la paix une bonne fois pour toute, mais malheureusement, ça ne marchait pas comme ça. Ni pour eux, ni pour les problèmes sociaux. Ce serait tellement simple. Trop simple.
La vie n'est pas faite pour être facile, Naeron avait finit par le comprendre. Quand on pense que tous va bien, il y aura forcément quelque chose qui viendra te barrer la route, pour ne plus que tu avances droit. Il faudra contourner cette chose, en faisant des erreurs. Car s'éloigner du droit chemin, c'est faire des erreurs. Mais on a pas le choix. On y est obligé si on veut pouvoir continuer d'avancer, et ne pas rester figé car rien ni personne ne saura enlever cette chose qui te barre la route, personne. C'est à toi de t'en occuper, et à toi seul. De temps à autres, il se peut que quelqu'un te vienne en aide, et t'aide dans ce tournant, et te remette sur le droit chemin, pour ensuite le continuer avec toi, mais si cette personne ne viens pas, il faut s'efforcer d'avancer, et espérer un jour retrouver cette chère et tendre ligne droite ... Si on y parviens pas, si on échoue, la seule chose qu'on puisse faire, c'est assumé ces erreurs, et attendre le pardon, si la route de départ te semble si loin, et impossible à retrouver ...
Quoiqu'il en soit, Naeron savait que Finn s'était écarté du droit chemin, et qu'elle était prête à tout faire, pour lui, pour l'aider à retrouver sa route, quitte à ce qu'elle y perde quelque chose, elle était prête à le faire ...
Revenir en haut Aller en bas
Finn Mickealson
Epanoui

avatar
profil
Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Garrett Hedlund

Personnage
Age: 17 ans
Pouvoir: Modification des Goûts/Souvenirs/Pensées
Race précise: Lyer

MessageSujet: Re: • Tic, Tac, Boum ~ [pv Finn]   Jeu 9 Mai - 13:08
Battements de cœur lents ? Respiration lente ? Ca s’annonce mal… Il la prit contre lui et l’allongea sur son lit avant de passer une main sur son front et de lui sourire. Il tenait vraiment à elle. Comme si sa vie en dépendait. Il se pencha au-dessus d’elle et l’embrassa. Tendrement et assez lentement. Pour finir par relever la tête et passer ses doigts dans ses cheveux et repousser les quelques mèches rousses qui étaient un peu parsemées sur son visage. Il ouvrit la porte de sa salle de bain mais la laissa entrouverte. Difficile à trouver des médicaments quand on n’a jamais été dans la salle de bain de quelqu’un… Il voulait l’empêcher de parler… Pas la peine qu’elle lui parle si c’est pour ne plus avoir de souffle derrière. Il fouilla un long moment, ouvrant ses tiroirs et passant les mains sur les étagères, et sortit toutes les boîtes qu’il trouva. Malheureusement il avait laissé les portes des placards à pharmacie en hauteur ouvertes et lorsqu’il releva la tête pour vérifier s’il restait des choses, un rictus de douleur apparu sur son visage. Comme si son torse ne suffisait pas. Il se massa le front à l’endroit où il avait cogné avec la porte et referma les placards. Il s’assit sur le sol et commença à déchiffrer les emballages de chacune des petites boîtes. Il fit un tas de ce qu’il n’avait pas besoin et un autre de ce qu’il pourrait utiliser. Il se releva en prenant soin à bien reculer et rangea les médicaments dont il n’avait pas besoin. Il en profita pour les ranger par nom. Assez rapide… Il se rassit par terre et prit une boîte dans le tas qui semblait avoir des effets sur les vertiges et les tournis. Il se releva et sortit une petite pastille, la plongeant dans un verre avant de remplir celui-ci. Il regarda la petite pastille se dissoudre dans l’eau en rangeant les autres boîtes. Au moins il ferait quelque chose. De pas forcément très utile mais c’est déjà ça… Il referma soigneusement les placards et sortit de la salle de bain, refermant aussi la porte derrière lui. Il ignorait combien de temps sa petite recherche du bon médicament avait duré. Il s’assit près d’elle et lui tendit le verre.

- Tiens... Prend-ça… Ca devrait passer… Enfin tes vertiges du moins… Le reste faudra peut-être aller voir à l’infirmerie…

Il se releva et s’allongea à côté d’elle cette fois-ci, son dos face à son ventre, passant un bras autour de son ventre et la serrant contre lui. Il ferma les yeux en posant sa tête contre son dos et soupira. C’était la première fille qui l’avait aimé. En Amour je parle… Quand il était petit. Il n’avait que Lya. Les autres le voyaient mal. Mais il s’en contentait. Et puis il est partit à l’armée où on lui a fait un coup dans le dos qu’il se rappellera toute sa vie. Après il y avait eu Naeron, la première fille à sortir avec lui. Autant vous dire qu’il ne peut pas l’oublier. Ca évite un long discours inutile. Il releva la tête et souffla sur sa nuque avant de sourire. De sa main il passa ses cheveux du côté gauche de son cou et reposa sa tête dans son dos. Il était bien là. Il aurait pu rester là des heures entières. Sans jamais rien dire. Rester là, juste à la regarder, sans jamais rien faire. Il esquissa un léger sourire à la vue d’être encore là dans une heure puis secoua légèrement la tête.

- Je t’aime Nae’… Je t’aimerai toujours…

Il se resserra un peu contre elle et relâcha son étreinte qui se faisait présente. Son verre dans sa main il se redressa pour le poser sur la table de chevet à côté d’elle. Il revint à sa place et tourna la tête, regardant le plafond. Intéressant n’est-ce-pas ? Ca reste un plafond mais bon... C’est déjà mieux que de regarder Naeron et de résister à pleurer pour ce qu’il a fait. Après tout… Il lui a dit. Il l’aimera toujours. Après c’est à elle de faire un choix. Soit tirer un trait sur lui soit lui pardonner même si il préférait un choix plus que l’autre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: • Tic, Tac, Boum ~ [pv Finn]   Jeu 9 Mai - 14:32
Deux phrases. L'une lui plaisait, l'autre pas du tout. Qu'il l'aime, et qu'il l'aimerait toujours, cela lui faisait chaud au cœur. Et aurait voulu lui dire la même chose, mais c'était peut être un peu trop tôt pour elle. Quand à la seconde... L'infirmerie ? Pour rien au monde elle irait. Elle ne voulait ni voir l'infirmerie, ni l'ombre de l'infirmière. Pas qu'elle ne l'aimait pas, mais ça lui était tout simplement impossible. Elle préférait rester malades pendant plusieurs jours plutôt que de se rendre à l'infirmerie. Même si Fin la suppliait, où l'y traînait de force, c'est bien dans ce moment là qu’elle pourrait se montrer plus forte que lui. C'était tout simplement impensable pour elle de se retrouver là bas.

- C’est hors de question que j'aille à l'infirmerie. J'ai passé des mois dans un hôpital, l'infirmerie c'est pareil pour moi. J'y retournerai pas.

A présent allongée, sans qu'elle n'eût vraiment son mot à dire, elle devait prendre un médicament. Elle avait toujours détester ça, toujours. De plus, elle n'avait jamais eu à prendre souvent, elle se demanda même comment elle avait fait pour avoir ce genre de médicament dans un de ses tiroir. Enfin. Elle abandonna Finn du regard pour tourner la tête vers sa table de chevet, sur laquelle se trouvait le verre. Elle releva les yeux quelques instants vers la fenêtres. Elle était couverte d'eau. La pluie battait fort dehors à présent. Cela lui donnait envie de sortir. Oui, elle le savait déjà qu'une fille qui aime la pluie c'est pas banal. Mais, elle savait aussi qu’elle n'était pas quelqu'un d’ordinaire, alors bon. Le silence qui régnait n'était que trahi par le bruit de la pluie qui s'acharnait sur la fenêtre, comme si elle avait envie de l'ouvrir. C'était un bruit qu'elle avait toujours aimé, la pluie. Seulement, il fallait revenir à la réalité. Elle se redressa sur son coté droit et saisit le verre, à contre cœur, et avala ce qu'il contenait en quelques gorgé, d'une traite. Reposant le verre sur la table, elle eût en même temps une grimace, provoquer par ce goût infect et amère. Elle ne reconnaissait pas le goût du médicament, sans doute qu'elle ne l'avait jamais pris. Elle s'en serait sans doute souvenu.
Se rallongeant, sur le dos, elle se mit à fixer elle aussi le plafond. Celui ci était comme le sol, rien d’extraordinaire, et pourtant, on aurait dit qu'il la captivait. Mais non. Ce sont ses pensées qui la préoccupait. Toujours la même. Arriverait-elle à le pardonner ? Différent facteur lui disait que non, mais ils étaient suivit de près par d'autres qui lui disait que si. Elle voulait le pardonner, ça elle le savait. Mais ce qu'elle ignorait c'est si elle en serait capable. Beaucoup de chose pour qu'elle lui pardonne dépendrait de Finn, bien évidement, mais aussi beaucoup d'autres dépendait de Chiara. Elle voulait la voir, ça c'était clair. Mais elle voulait aussi savoir comme elle se comporterait avec elle, et quelle genre de personne elle était. Naeron avait besoin de savoir de quelle genre de fille il était tombé amoureux en plus d'elle pendant son absence. Elle était persuadé que le caractère et le comportement de Chiara jouerait beaucoup, chose que Finn ne pouvait contrôler. Du moins, pas qu’elle sache. Elle espérait, au plus profond d'elle, que Finn ferait ce qu’elle attendait de lui, ce qui n'était pas forcément quitter Chiara.
Elle se tourna sur son côté gauche, faisant à présent face à Finn. Même si elle était plus que bien ici, la situation lui semblait étrange. Elle savait qu'il l'avait trahi, trompé avec une fille qu'elle ne connaissait que de vue, il lui avait fait une fille, et il revenait comme une fleur vers elle quand elle fut de retour pour lui dire je t'aime. Et qu'est-ce que Naeron avait fait ? Le mot était.. Rien. Elle s'était laissé faire. Et elle continuait de se laisser faire. Elle devrait le détester, lui en coller une dont il se souviendrait toute sa vie, partir à la recherche de Chiara pour en faire autant, et où elle était en ce moment ? Dans ses bras, allonger contre lui, à l'écouter lui dire "je t"aime". Elle l'aimait toujours, sans vraiment comprendre pourquoi. Elle s'était toujours imaginé que si quelqu'un lui faisait du mal, elle lui en ferait autant, ou même le tuerait. Beaucoup de chose l'avaient contredite aujourd'hui. Ses "parents" étaient toujours en vie, ainsi que Finn. Les médecins qui lui avait du mal, et cela physiquement, était encore en vie. Aucune des personnes qui lui avaient fait du mal n'avait souffert, ou étaient morte. Au contraire, ils lui en avaient fait d'avantage.
Naeron fut soudainement parcourut d'une colère intense. Elle ferma les yeux quelques instants, tentant de l'oublier. Non, elle était toujours présente. Posant sa main droite sur la nuque de Finn, elle tourna son visage vers elle et l'embrassa. Tendrement. Passionnément. C'était peut être le seul moyen qu’elle avait sous la main pour se calmer. Elle devait se l'avouer. C'était Finn qui la calmait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


profil

MessageSujet: Re: • Tic, Tac, Boum ~ [pv Finn]   
Revenir en haut Aller en bas
 

• Tic, Tac, Boum ~ [pv Finn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» "Konkour Gros Boum" fin d'année Apocalypse
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» *Boum* *crack* *poui poui*
» BOUM
» [UPTOBOX] La Boum [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres :: RP des Membres-