top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 Une rencontre imprévue (RP avec Teski) SUITE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Valentin Firesky
Confiant

avatar
profil
Messages : 92
Date d'inscription : 28/12/2012

Personnage
Age: 13
Pouvoir: Télékinésie [PP = 20]
Race précise: Harpie (aigle royal)

MessageSujet: Une rencontre imprévue (RP avec Teski) SUITE    Mer 24 Avr - 18:45
(Première partie au parc)

Valentin venait de se réveiller. Il était sortit de son semi-coma. Il était entouré de drap blanc, tout était blanc mais le plafond,les murs, le lit sur lequel il se reposait était blanc il chercha dans sa tête une réponse à tout ceci mais n'en trouva pas. Tout était gris dans sa tête, un nuage dense et épais qui bloquais toutes réflexions, il essaya de se relever mais la douleur l'en dissuada. Et ça c'était pareil, il avait mal partout,enfin surtout sur la tête mais aussi nuque,dos,bras,mollet,cuisse et même à des endroits qu'il ne connaissait pas. Il tenta de disperser se brouillard dans sa tête et chercha de plus belle et petit à petit des morceaux du passé lui revinrent. Il pensa :

- OK, on va y aller doucement dans l'ordre :
1- Il est à l'infirmerie
2-Car Teski l'a frappé
3-La chute dans la fontaine


Ca y est il se souvenait de tout maintenant, il ouvrit les yeux et une silhouète était près de lui : Teski
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retricano.tonwow.com/
Teski Night
Confiant

avatar
profil
Messages : 109
Date d'inscription : 12/06/2012

Personnage
Age: 15
Pouvoir: Manipule imagination, rêves et cauchemars [PP = 20]
Race précise: Kitsune

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue (RP avec Teski) SUITE    Mer 24 Avr - 21:24
Teski attendait depuis déjà longtemps a l'infirmerie, c'était long, pénible, il s'ennuyait complètement, tellement qu'il commençait même a joué avec sa queue pour ne pas s'emmerder encore plus, il était là car l'infirmière lui avait dit de resté ici, surveillé Valentin, qui d'ailleurs avait un gros pensement et des points de suture en dessous. Elle lui avait dit qu'il devait attendre ici car ce qu'il avait fait était mal, pff n'importe quoi, c'était toujours la même chose, lui, il avait toujours tord, les intello eux jamais, c'était très étrange ça, favoritisme. Night n'avait pas entendu la voix depuis longtemps et disons qu'il commençait a se sentir un peu trop seul, il avait besoin de cette voix, c'était celle qui l'aidait a se sentir bien, c'était elle qui l'aimait beaucoup, même si sa lui faisait mal a la tête, les gens disaient qu'il était schizophrène, mais non le kitsune n'était pas malade mental, il était normal, normal, très normal, juste une voix, et Tic Tac. Ah oui Tic Tac, il l'entendait depuis tout a l'heure, et c'était affreux, il en avait marre de l'entendre celle-ci, mais malheureusement elle ne le lâchait pas, et surtout que vu qu'il s'ennuyait, et quand il s'ennuyait tic était toujours la pour lui pourrir la vie. Il jeta un coup d'oeil au garçon blond qui était inconscient sur le lit, et là il sourit sadiquement, car il aimait être sadique, mais bon là il hésitait franchement a se cassé, et il espérait que le petit se réveille vite, bon petit de taille bien sur hein. Il finit par ouvrir les yeux, ah enfin! C'était pas trop tôt, en fait Teski avait envit de l'étrangler, mais nan, ce n'était pas un meurtrier, enfin...Il se leva près a lui en mettre encore, mais se retint, regarda froidement le garçon et lui envoya des images dans son immagination pour lui rappelé ce qu'il s'était passé, puis se mit juste a côté de lui et commença a levé la main au-dessus de lui, avec un reard froid:
-Tu es enfin conscient, c'est pas trop tôt, t'essayais de faire quoi là tout a l'heure?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentin Firesky
Confiant

avatar
profil
Messages : 92
Date d'inscription : 28/12/2012

Personnage
Age: 13
Pouvoir: Télékinésie [PP = 20]
Race précise: Harpie (aigle royal)

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue (RP avec Teski) SUITE    Jeu 25 Avr - 10:35
-Tu es enfin conscient, c'est pas trop tôt, t'essayais de faire quoi là tout a l'heure?!

Valentin entendit la voix mais vit aussi sa main levé, si Teski vouait le tuer, il l'aurait déjà fait, Valentin mit du temps a répondre car chaque parole était un obstacle insurmontable. Il devait puisé au plus profond de ses forces pour chaque phrase, chaque mot et chaque lettre. Doucement il répondit :

- Je ne me contrôlait plus, la rage m'a envahi comme elle t'a envahie crois moi je regrette ce geste mais comment t'es tu senti quand tu t'es fait expulsé ? Surement mal, alors pense que tu n'es pas unique les autre aussi peuvent mal se sentir.

Valentin ne faisait plus attention à la main au dessus de lui, il continua.

- Tu ne pense qu'a toi, je sais tu as eu mal ce n'est pas une raison pour faire mal aux autres tu peux tout recommencer si tu le veux, une vie normal sans haine et .... sans voix.

Quand Valentin eu finit il toussa et un liquide en sortit mais ce liquide était rouge, Valentin s'évanouit. Le liquide était du sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retricano.tonwow.com/
Teski Night
Confiant

avatar
profil
Messages : 109
Date d'inscription : 12/06/2012

Personnage
Age: 15
Pouvoir: Manipule imagination, rêves et cauchemars [PP = 20]
Race précise: Kitsune

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue (RP avec Teski) SUITE    Dim 28 Avr - 18:15
Teski serrait le poing au-dessus de Valentin, en fait il avait envie de lui en mettre un dans le ventre, mais il préférait essayer de se contrôlé, sinon il allait encore devoir attendre avec Tic Tac, et Tic Tac commençait a devenir énervente a le faire chier sept jour sur sept, il voulait un peu de paix. Il n'avait pas de médicaments contre la schizophrénie, de toute façon sa ne servirait a rien, plein de gens voulait qu'il en prenne, mais il ne comprenait pas qu'il n'était fou. De toute façon les gens pensaient plein de chose fausses et débiles, car tout le monde était débile, fallait les pardonné les gens, y'en a qui était plus stupides que la moyenne, mais ça ce n'était pas sa faute, lui il en voulait a Valentin, lui, cette sale Harpie! Il voulait a réduir en charpie, malheureusement dans ce monde minable il y avait toujours des grandes personnes énervantes qui venaient tout gâchées, qui venait emmerdé le monde, et ça c'était vraiment plus que pénible. Le blondinet finit par ouvrir la bouche, et dire difficilement en forçant, il semblait avoir mal, mais bon tant pis tant qu'il répondait, on aurait dit qu'il forçait sur chaque lettres, chaque mots, chaque phrases, mais finalement cela donna quelque chose de juste et de bien, heureusement que le kitsune avait comprit sinon il aurait effectivement forcé le garçon de sa classe a répété, il aimait bien forcer les gens a répété, car quand il faisait ça, il se sentait suppérieur:
-Je ne me contrôlait plus, la rage m'a envahi comme elle t'a envahie crois moi je regrette ce geste mais comment t'es tu senti quand tu t'es fait expulsé ? Surement mal, alors pense que tu n'es pas unique les autre aussi peuvent mal se sentir.
“Je vais lui calmé sa rage, il verra!” mais Valentin ignora la main levée au dessus de lui et continua, quelque chose qui énerva directement Night, en plus pour dire des bêtises, comme toujours, toujours et encore des bêtises, il n'avait toujours pas comprit que ces discourt ne servait a rien? Il avait qu'a allé se les dire devant un miroire celui-là! Ce serait surement plus utile qu'essayer de les faire entré dans le crâne du renard:
-Tu ne pense qu'a toi, je sais tu as eu mal ce n'est pas une raison pour faire mal aux autres tu peux tout recommencer si tu le veux, une vie normal sans haine et .... sans voix.

Teski grimaça, la rage oui, il enleva sa main pour ne pas l'abattre sur le ventre de la Harpie, celle-ci cracha du sang, mal en point hein, bien fait. Il serra les dents, il se pecha au dessus de Valentin, vérifia que personne ne le regardait, avec un regard noir, il dit a celle-ci, énervé, mais c'est a l'instant ou il allait parlé Valentin s'avanouit, Night énervé prit de l'eau et l'aspergea avec pour qu'il se réveille puis dit doucement sur un ton menaçant, un regard toujours aussi noir, toujours aussi froid, comme une pierre, sans émotion, sauf une rage, celle du passé, celle qui a jamais ne pourrait s'estompé, celle qui troublait le coeur et le cerveau du canidé, celle qui se congnait contre son corps, difficile a controlé, quelque chose de lourd, que personne ne pourrais jamais réussir a effacé, pour cela il fallait avoir des pouvoirs, très, très puissants, et cela n'existait pas, on ne pouvait pas le guerir de cela, car il n'était pas vraiment malade, juste un peu fou, en fait il n'aimait pas la vie, disons il aurait préféré ne pas naître, surtout dans un monde pareil, dans un monde aussi fou, qui ne sert a rien, remplit de malheurs, remplit de souffrance, seul un mince étincelle de bonheur qu'on arrivait presque jamais a attrapé, c'était dur:
-Impossible, la vie est nul, le bonheur n'existe pas, on a beau cherché on s'enfonce encore plus, en fait on est juste des idiots sur une planète qu'on gâche complètement! Je ne pense peu être qu'a moi et cela ça m'est égale car quand on pense aux autres ils sont toujours décevants! Il y a des raisons partout, les autres mérites de ressentir ce que les autres on vécut, je me fiche qu'ils peuvent mal se sentir, je sais ce que c'est, alors ils on aussi le droit d'y passé, toutes morts sont inutiles de toutes façon, on perd des gens, et alors? Ça fait moins de monde sur la planète, que toi ou moi meurt ça ne changera rien, et on s'en fiche. . Tu n'es pas moi tu ne s'est pas se que j'ai ressentis! Alors au lieu de faire comme si tu comprenais tout le monde je te conseil de dormir et de te taire a la place de dire des conneries pareilles, va plonger ta tête dans la fontaine et n'ouvre même plus la bouche si c'est pour dire ça!
Il plaqua sa main sur le cou de la Harpie la secoua comme ça un instant, en fait ça l'apaisait assez de faire ça, il y plaqua ses deux mains et continua jusqu'a ce qu'il comprit qu'il était en train d'étrangler le blond alors il retourna s'assoir sur sa chaise a attendre, ayant plus que dans la tête un vide qui jamais ne serait comblé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentin Firesky
Confiant

avatar
profil
Messages : 92
Date d'inscription : 28/12/2012

Personnage
Age: 13
Pouvoir: Télékinésie [PP = 20]
Race précise: Harpie (aigle royal)

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue (RP avec Teski) SUITE    Lun 29 Avr - 10:27
Valentin venait de se réveiller, bizarrement il avait tout entendue. Mais contrairement à ce que Teski pensait ces paroles ne l'avait pas justifier. Ces paroles montraient à quel point le kitsune était malade, seul et triste. Il ne savait même pas faire plaisir au gens. Valentin n'aimait pas la souffrance : Il fallait l'aider, il ne pouvais plus attendre que Teski s'enfonce encore plus dans la rage et la haine. Valentin ne savait comment faire mais Teski était une vrai tête de mule. Il allait falloir du temps ou.... de bonne paroles. Mais comment les trouver ? comment savoir les paroles qui lui feront du bien ? La harpie en avait vraiment mare de ce renard. Valentin voulait tout lâcher, abandonner la partie mais son instinct le poussa à continuer. Tout le monde avait peur de lui. Il avait l'habitude de faire ce qu'il avait envie et rien ne l’arrêtait. Quand ont lui parlait on ne lui disait pas non, on e pliai à ses exigences. Mais il fallait lui faire comprendre qu'il n'est pas seul. Il se mit assis se qui fit douloureusement bougé son dot et ce qui fit bipé une machine. Il dit :

- Maintenant tu vas m'écouter, tu n'es pas le roi du monde les autre sont là aussi et même si il te gêne, tu les ignores, tu ne les frappent pas mais regarde toi je suis en train de te faire une leçons de moral. Tu n'a plus quatre ans bordel. Tu es peut-être juste un peu retardé dans ta tête. Ce n'es pas de la provoque, c'est un constat. Pense-tu que si tes parents te voient du ciel il seront content de toi ? Réfléchi avant chaque chose, soit un peu mature. Tu as tout pour plaire mais tu es immatures. Tu pourrait plaire aux filles, avoir des amis mais non comme un gosse tu reste dans ton coin a frappé le premier qui passe. Après ça tu va surement me taper. Cela prouverait que tu n'aura rien compris. Je sais que personne ne t'a dit ça mais moi je te le dis car je n'es plus peur. Martyrise moi comme tu veux mais je n'ai plus peur de toi. Réfléchis à tous ce que je viens de dire. Réfléchie bien parce que si c'est pour nier, tu peut toi aussi t'enfoncer la gueule dans la fontaine et parler dans le vide. Réfléchis à ces paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retricano.tonwow.com/
Teski Night
Confiant

avatar
profil
Messages : 109
Date d'inscription : 12/06/2012

Personnage
Age: 15
Pouvoir: Manipule imagination, rêves et cauchemars [PP = 20]
Race précise: Kitsune

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue (RP avec Teski) SUITE    Mer 1 Mai - 18:57
Teski regarda la Harpie avec un regard de tueur, en fait ces paroles n'avaient aucun effet sur lui, Valentin perdait son temps, et souffrait pour rien, car il c'était relever, les os de son dos avaient un peu craquer, mais il cherchait a faire quelque chose, quelque chose qu'il n'arriverait jamais a faire, aucune parole peu ramener le kitsune a la joie, c'est impossible, jamais il ne cessera ce qu'il faisait, et bien qu'il se tranforme en renard, a part ce canidé il haissait les animaux, il adorait les armes et rêvait d'essayer les meurtres, il aimait faire mal aux gens, frapper pour oublié son existance c'est comme boire pour un ivrogne, lui ça le détent, faire mal le détent, on pourrait qualifié quelqu'un comme lui de sadique, c'est peu être vrai après tout. On grandit dans la violence, elle devient alors notre plus beau cadeau, et on l'aime tellement qu'on veut montré aux autres de quoi elle est capable, on se laisse allé et on perd la tête, on se fait contrôlé, on oubli qui on est, et on aime ça. On laisse nos mouvement nous guidé, sans pensées, sans écouter les autres, car les autres on ne les aimes pas, on ne veut pas les voir, on veut simplement qu'ils aient mal comme nous, on aimerait avoir de la douceur dans la vie, mais on ose pas la chercher, on ne veut pas déchiré notre mince lambeau de bonheur avec des geste misérables et inutiles, la bonté n'est que source de problème, mais besoin d'être bon pour vivre. On se drogue car on apprécit cette sensation, on apprécie quitter notre corps, faire le vide dans son esprit, croire qu'on vole, mais quand on revient a nous, on aime tellement cette ça qu'on ne peut plus ce passé de se produit interdit. Quand on est mort au fond de soi on ne cherche qu'une chose, fuir ce qu'on est, on ne veut plus être nous même, on ne veut plus exister, tout le monde est un ennemi, on cherche a tout oublier, on ne pense plus a rien, juste un trou noir béant mangeant nos souvenirs, nos peurs, nos bons moments, les rêves, les cauchemards, le futur, nous même, laissant a la place simplement le désir d'aimer quelque chose, d'aimer faire du mal, nous lançant dans les ténèbres, et quand on est dedans on ne peut plus en sortir. Notre coeur est transpercé d'une lame brillante et immaculé, qui retient ce qu'on est, nos larmes, notre sang, nos émotions, entourant alors l'organes de vie d'une brume noir sans fin, plongeant celui-ci dans des vagues de sadisme et de méchanceté, laissant alors comme marque celui de quelqu'un qui ne veut plus croire, laissant alors un esprit neutre et froid. Dans les profondeurs de l'âme, coincé, bloqué par un nuage obscure, la gentillesse ne peut revenir, elle ne peut passé, elle ne peut pénétré de nouveau dans le coeur, dans le cerveau, elle ne peut plus rendre quelqu'un ce qu'il était avant. Quand tu fais pas mal un poid pèse sur tes épaules, tu te sens mal, seul, et quand tu frappe tu te sens plus léger, ça te fais du bien, tu voudrais prolonger ce moment des éternités, mais le poid revient, alors tu veux de nouveau te sentir bien, comme avant, alors tu recommence, encore et encore, ce cercle sans fin, transformant ton sang, rouge, en un liquide noir, noir comme le charbon, chargé en mépris et en antipathie, tu n'as plus le contrôle de ton corps, et tu sombre, sombre dans l'obscurité, la peur des autres, dans la bagarre, car pour toi c'est ce que tu désir, et ce que tu désir c'est de ne jamais être comme avant, ne plus jamais redevenir bon, pour ne plus souffrir. Soudain un mal de crâne percuta la tête de Night, la voix, elle était revenue, il n'était plus seul, mais ce mal était si fort, si intense que le kitsune se tint la tête entre les mains, prenant de grande bouffée d'air, ça faisait mal, très mal, puis la douleur s'estompa un peu et il releva la tête vers la Harpie, si on l'autorisait a tué ce blondinet il se ferait une joie de le faire, pour l'instant il devai se contenter de répondre, mais il avait mal au crâne:
-Qui dit qui est immature ou pas? J'ai des amis, alors si tu ne sais rien, tais-toi, car toi tu n'en a pas, les filles! Il n'y a pas que ça dans la vie Harpie! Mes parents, pfff eux je m'en fiche, ils ne se sont JAMAIS intéresser a moi, qu'ils crèvent! Je frappe pour oublier que j'existe, je hais ce monde, je hais tout ceux qui y vivent, je n'est besoin d'aucun ami, et je n'en veut aucun autre. Tu ne comprends pas! Quand tu ne tape pas, tu as un poid sur tes épaules, tu te sens lourd et mal et quand tu te défoule sur quelqu'un, tu te sens léger, si bien que tu veux recommencer, ce cercle sans fin qui te fait oublier qui tu est, et tu ne veut qu'une seule chose fuir ce que tu es, et ne jamais, jamais redevenir la bonté que tu étais, pour ne plus souffrir! La confiance est toujours trahie, personne n'est digne d'en recevoir, ni toi, ni moi! Au lieu d'essayer de faire comme si tu comprenais tout, tais-toi et retourne dans tes cahiers. Je n'est pas besoin d'être crain pour vivre. On ne veut pas arraché ce qui reste de notre mince lambeau de bonheur. Quand tu as vu tes parents mourirent? Ça fait mal pas vrai, et bien c'est cette douleur que nous, les délinquants on porte tous les jours, alors on tape pour l'oublier, tes paroles ne me serve a rien, j'en est pas besoin, au lieu de te fatigué a parlé, ferme ta bouche, tes yeux allonge toi, plus vite je sortirais, mieux ce sera pour toi. Renonce avec tes leçons de morales stupides, je ne veux plus t'entendre.

Teski lança un dernier regard a la Harpie avant de se lever et de se retourné, il se tourna vers le miroir de l'infirmerie, son reflet, un garçon brun, au reflet roux, avec des yeux actuellement vert, un regard dur, noir, une émotion qui lentement commençait a fleurir dans son corps, maintenant, le sadisme, et personnellement il n'avait pas envie de faire preuve de sadisme, alors il rangea le scalpel, les ciseaux, et tout matériel coupant dans un des tiroires blanc de l'infirmerie et quitta le miroir, il n'avait pas envie d'entendre Valentin parlé, pas parce que ses leçon de morales commençaient a faire effet, parce que tout simplement ça le saoulait de l'entendre, alors il décida de jouer un peu avec son immagination pour le faire taire une fois pour toute. Cette fois ce n'était pas cruel, juste pour avoir la paix un petit moment, il se concentra jusqu'a atteindre l'imagination du garçon aux cheveux blonds, bah! Il avait de l'imagination le petit, mais bientôt il allait la lui changé. Night lui fit immaginé une énorme vague le recouvrait, et qu'il ne devait pas ouvrir la bouche s'il ne voulait pas que l'eau salé et infecte ne rentre lui brûlé la gorge, il lui fit immaginé qu'il se faisait brasser par des miliers et des milliers de vague, qu'il fallait donc se taire, des vagues tellements énormes qu'elles auraient pues noyé quelqu'un, au moins grace aux pouvoirs du kitsune il croirait vraiment y être a cause de ça et il n'oserait plus ouvrir la bouche jusqu'a se que le canidé arrête. Cela fonctionnait très bien, il avait essayer il y a pas longtemps sur quelqu'un qui voulait aller balancer, et le garçon n'avait pas ouvert la bouche, il c'était même mit a faire des mouvements et a gonflées ses joues pour essayer de remonté a la surface, dans son imagination. Le renard avait finalement arrêté quand le garçon était repartit, puis il était partit a son tour. Après avoir laissé Valentin patoger un bons moments dans le vagues, là ou il avait enfin eut la paix, certes quelques minutes, mais cela lui suffisait, il c'était calmer et ça allait, il arrêta de manipulé l'imagination de la Harpie et retourna s'assoir sur la chaise, puis il regarda dehors, par la fenêtre de l'infirmerie, la cour de récréation, déserte, il devait être dix-huit heures, il avait passé l'après-midi ici, et il avait bien envie de sortir, le soleil déclinait a l'horizon et il commençait a avoir faim, en fait tout simplement il s'ennuyait, sans rien, sans personne, un problème mental, puis Tic Tac, si seulement quelqu'un pouvait le comprendre, si seulement il pouvait rencontré quelqu'un comme lui, il serait si heureux, mais c'était impossible. Lançant au coucher de soleil un regard dépréssif, il pianotait sur la vitre un air triste sans s'en rendre compte, la nuit s'installerait bientôt, baignant l'internat de lueurs noires, d'un air frais, le soir. Teski se rappelait de quand il avait neuf ans, il sortait discrètement de chez lui, mais il se sentait tellement seul qu'il partait a la recherche d'ami, mais ne sachant pas comment s'y prendre, a cause de sa queue et de ses oreilles, quand il voyait quelqu'un sans ses parents, il l'assommait d'un coup sur la tête, puis le portait dans sa cabane, celle qu'il avait construit dans les bois a côté de chez lui et il s'enfermait avec la personne dedans, pour jouer, pour se sentir moins seul, il les gardait avec lui, puis il commençait a sympathisé avec son “otage”, il avait des million de jouets dans sa cabane, pour que son “ami” se sente a l'aise, il avait aussi mit un lit, et plein de truc, il lui apportait a mangé tout le temps, mais a la fin celui-ci voulait retourné auprès de ses parents, et la kitsune devait le laisser repartir, sinon celui-ci commençait a devenir dépressif et il ne voulait plus jouer, heureusement il n'était pas choqué par la queue et les oreilles du renard. Mais après avoir relâché son “ami” les parents ce celui-ci ne voulait plus qu'il sorte alors il devait trouvé quelqu'un d'autre, il a arrêté a l'âge de ses douze ans quand il a du déménager, ou il était prisonnier chez lui, mais il a eut le temps d'enlevé beaucoup de personne de son âge. Night posa son front contre la fenêtre, la vitre était froide, la il ferma les yeux, il voulait qu'une chose, sortir de cette infirmerie, on s'invente des personnages immaginaires parce qu'on se sent seul, on se parle a nous même parce qu'on se sent seul, on devient antipathique parce qu'on est seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentin Firesky
Confiant

avatar
profil
Messages : 92
Date d'inscription : 28/12/2012

Personnage
Age: 13
Pouvoir: Télékinésie [PP = 20]
Race précise: Harpie (aigle royal)

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue (RP avec Teski) SUITE    Mer 8 Mai - 9:03
Valentin se rallongea car une machine commençait à biper dangereusement. Il entendait son cœur battre. Il battait à une vitesse régulière. BoumBoum BoumBoum BoumBoum. Se sentir en vie n'est pas toujours génial mais il ne voulait pas quitter les gens qu'il l'aimait. Enfin, la seul personne qui l'aimait. C'était Tsukasa. Et surtout pas Teski et pourtant, ce fut plus fort que lui il se tordit d'une façon à voir Teski. Puis il se releva et débrancha les machines et toutes les ventouses qui était branchées sur lui. Il faillit pousser un petit cri quand la morphine arrêta son effet. En effet, Cour n'55 : La morphine est un anti-douleurs incroyablement fort. Mais comme il venait de la débrancher la douleur submergea Valentin tel un Tsunami emportant tout sur son passage. Il se plia en deux et l’espace d'une seconde on aurait pus penser qu'il revivait la scène où il se faisait taper. Il se releva et s'approcha de Teski. Il lui posa la main sur l'épaule mais même ce geste d'une facilité enfantine fallut beaucoup de courage et de force à Valentin pour l’exécuté. Il attendit une réaction de Teski.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retricano.tonwow.com/
Teski Night
Confiant

avatar
profil
Messages : 109
Date d'inscription : 12/06/2012

Personnage
Age: 15
Pouvoir: Manipule imagination, rêves et cauchemars [PP = 20]
Race précise: Kitsune

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue (RP avec Teski) SUITE    Dim 19 Mai - 14:32
Teski regardait le dehors, les yeux grands ouverts par la nostalgie, par tout ses souvenirs qui heurtait sa tête, il ne s'y retrouvait plus, soudain une main faible se posa sur son épaule, il savait de qui il s'agissait. Le blesser faillit se retourné et mettre une droite dans le nez de la Harpie, mais il n'en fit rien, il fallait pas qu'il tape maintenant, il avait envie de sortir, il avait trop mal a la tête pour resté encore ici, dans ce trou, dans c'te stupide internat, il avait autre chose a faire, alors pas de besoin de resté a s'ennuyer, avec quelqu'un qu'il ne supportait pas. Ce geste l'intrigua tout de même, personne n'avait jamais fait ça depuis déjà des années, et des années, c'était un peu comme nouveau, tant pis. Il secoua son épaule pour se débarrassé de la main, il passa sa main sur la vitre glaciale de l'infirmerie, il pensait toujours, il se retourna avec un regard noir :
-Qu'est ce que tu veux encore ?
Ses mots semblaient se rentré dedans, il était prit d'un sentiment étrange, en fait il voulait tout simplement disparaître d'ici, le plus vite possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentin Firesky
Confiant

avatar
profil
Messages : 92
Date d'inscription : 28/12/2012

Personnage
Age: 13
Pouvoir: Télékinésie [PP = 20]
Race précise: Harpie (aigle royal)

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue (RP avec Teski) SUITE    Lun 27 Mai - 9:14
-Qu'est ce que tu veux encore ?

Valentin savait que pour guérir Teski il fallait.... C'était dur à pensé. Il savait quoi faire. Une larme coula sur sa joue. C'était sa vie contre celle de Teski car si personne ne l'aide c'est vraiment sa vie qui va être gâchée. Valentin s'approcha un peu plus puis s'éloigna. Il s'approcha de l'étagère et pris un scalpel. Il se tourna vers Teski, cette fois ce n'était plus des larme de tristesse mais des larmes de détermination qui glissait sur ses joues il fit pivoter Teski d'un coup de talon. Il le regarda dans les yeux et dit :

- Même si je ne suis pas musclé, je suis fort et déterminé à l'intérieur donc si tu n'as pas envie de guérir, il n'y a qu'une seul façon d'attisez ta haine. Tue moi.

Il lui tendit le scalpel mais voyant que Teski hésitait il répétât en hurlant :

- TUE MOI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retricano.tonwow.com/
Teski Night
Confiant

avatar
profil
Messages : 109
Date d'inscription : 12/06/2012

Personnage
Age: 15
Pouvoir: Manipule imagination, rêves et cauchemars [PP = 20]
Race précise: Kitsune

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue (RP avec Teski) SUITE    Lun 3 Juin - 20:44
Teski regarda Valentin, quel imbécile, qui était moins stupide que cette harpie sérieusement ? Personne sur terre, personne ne pouvait être aussi débile. Le renard se leva et scruta pendant un long moment le visage du garçon. Il sourit, un large sourire sadique s'étirait sur les lèvres du kitsune, qui fit craquer ses jointures, serra le scalpel dans ses mains, fort très fort, puis le jeta sur le garçon aux cheveux blond et court devant lui. Night avait fait le tour des psychiatres et psychologues, tous avait marqué toujours marqué « sadique » sur une feuille qu'il donnait a sa mère, mais celle-la elle s'en foutait pas mal, plus il partirait vite en hôpital psychiatrique plus elle serait tranquille, voilà pourquoi il était dans de ces imbécile d'internat, il avait toujours eut une rage envers sa mère, il la détestait, il voulait qu'elle disparaisse de sa vie. Il regarda l'arme s'écrasé sur le ventre de l'oiseau stupide, il souriait toujours, il se frotta les mains, enfin il pourrait s'amusé, lui c'était un cas désespéré, pas la peine d'essayé de le raisonné, car ce qu'il préférait le plus au monde, c'était la souffrance des autres, ça il adorait, il ne pouvait même plus s'en passé, toujours il avait eut une passion vers la violence, les armes, l'alcool, la drogue, tout ça c'était son univers, et fuck la paie.
-Imbécile ! On ne tue pas avec un scalpel, c'est pas drôle, on dissèque quelqu'un vivant avec un scalpel, mais le tué comme avec un couteau, c'est pas marrant ! Surtout avec toi !
Sans laissé le temps a Valentin de faire le moindre geste, il se rua sur lui, le faisait tombé violemment a terre, le clouant au sol, le kitsune s'assis sur son torse, l'empêchant alors de faire le moindre geste pour s'enfuir, puis leva les poings et les abattit sur le visage du garçon déjà blessé, qui avait reprit connaissance il n'y a pas longtemps. Teski oublia tout ce qui était autour de lui, il continua a frapper énergiquement Valentin, mettant de la force, se défoulant, c'était ce qu'il aimait, préoccupé par la souffrance de celui-ci, avec un peu de musique ce serait encore mieux, mais bon tant pis, il s'en fichait, tant qu'il pouvait passer ses nerfs qu'il contenait depuis déjà quelques heures ça lui allait très bien. Le canidé finit par se relevé avec un étrange sourire, montrant ses dents blanches, il avait un peu de sang sur les mains, peut être le nez du garçon, il regarda si celui-ci était toujours vivant, après ça, il n'irait surement pas très bien, mais bon tant pis. Night jeta violemment le garçon aux yeux bleus sur le lit blanc de l'infirmerie, et s'assis, ramassant le scalpel, toujours en souriant il fit passé le petit appareil de chirurgie d'une main a l'autre, il resterais surement plus longtemps ici, tant pis, comme s'il allait obéir. Mais le renard se rendit compte qu'il n'avait aucun regret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentin Firesky
Confiant

avatar
profil
Messages : 92
Date d'inscription : 28/12/2012

Personnage
Age: 13
Pouvoir: Télékinésie [PP = 20]
Race précise: Harpie (aigle royal)

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue (RP avec Teski) SUITE    Mer 5 Juin - 20:26
-Imbécile ! On ne tue pas avec un scalpel, c'est pas drôle, on dissèque quelqu'un vivant avec un scalpel, mais le tué comme avec un couteau, c'est pas marrant ! Surtout avec toi !

Valentin sentit la fine lame du scalpel s'enfoncer dans sa joue. Il plaça sa main sur joue avant de la retirer aussitôt. Cela lui apprit que sa joue était profondément ouverte. La douleur vint mais ne submergea pas Valentin. Cette réaction du énervé Teski car il se jeta sur Valentin, le cloua au sol et commença à le ruer de coup. Ça y es, Valentin allait enfin mourir. Ceci n'était pas une bonne nouvelle mais ça soulagerait Teski qui perdrait sa maladie et aurait une existence normale. Il poussa un dernier soupir et cria:

- VAS Y PUTAIN DÉFOULE TOI.

Valentin savait qu'il se faisait taper mais n'avait pas mal. Tout ces années à se faire taper l'avait anesthésier. Maintenant, seul la coupure au scalpel lui faisait mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retricano.tonwow.com/
Teski Night
Confiant

avatar
profil
Messages : 109
Date d'inscription : 12/06/2012

Personnage
Age: 15
Pouvoir: Manipule imagination, rêves et cauchemars [PP = 20]
Race précise: Kitsune

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue (RP avec Teski) SUITE    Ven 7 Juin - 8:08
Teski avait encore envie de frapper, il ressentait aucun sentiment en ce moment, tout était vide, le vide total, seul l'envie de faire mal persistait, mais il savait que même quelqu'un de résistant ne pouvait pas continuer a tenir sous tous ces coups. Le kitsune posa le scalpel sur le bureau blanc juste derrière lui, puis il s'étira un moment avant de regardé le sol, il s'ennuyait, et personnellement il n'avait pas très envie de soigné Valentin, qu'il crève lui. Le besoin constant de faire mal aux autres venaient heurté son corps, le poussant a continué, mais il essayait de se contrôlé de s'arrêté. Il avait une idée original de comment blessé la Harpie, il l'avait déjà fait a quelqu'un, qui avait du faire plusieurs greffes pour réparé, et il avait encore les traces sur sa peau. Il pourrait certainement essayé avec le garçon blond de petite taille. Mais il resta cloué sur sa chaise, pas question, il allait tué le seconde de sa classe a force de faire ça. Le canidé grimaça et attendit, il n'avait que ça a faire, attendre et regardé autour de lui, il finit par tombé sur une grosse étagère ou plusieurs livre de médecine expliquait les différentes maladies plus ou moins grave. Le regard du renard finit par se posé sur "Schizophrénie" il attrapa l'ouvrage retourna vers le bureau, et prit une page au hasard, avec écrit en gros "Qu'est ce qu'est la schizophrénie?" Le mi-humain lut un long moment, il n'avait que ça a faire, tout le monde lui disait qu'il était schizophrène, surtout le psychiatre qui écrivait toujours "sadique" dans son carnet. Night jeta le livre le plus loin possible, celui-ci s'écrasa contre le mur et tomba au sol avec un bruit sourd. Teski se demandait pourquoi l'infirmière ne revenait pas et cela l'énervait particulièrement. Il s'ennuyait vraiment trop ici, alors il décida de se levé et de partir quand la voix arriva de nouveau, encore elle, vu la douleur que sa tête émit il savait qu'il allait avoir une conversation avec elle. "Tu es nul." Ces mots lui firent mal au coeur, nul? Pourquoi nul? "Tu n'es même pas capable de faire mal aux autres." "Si mais...." "Mais quoi?" Teski ne sut quoi répondre, il allait lui envoyé une réplique cinglante, quand il se rendit compte qu'il parlait a la Voix "rien...rien, après je vais le tué si je le tape trop." "Et alors? De toute façon tu sais très bien que tu es fou, tu es un dégénéré Teski, et si tu continue a être aussi lâche, qu'est ce que tu deviendra." "Rien." "Voila rien, alors tu travail, tu essaye, je ne veux pas être venu pour rien." "D'accord, je fais quoi?" "Tu fais ce que tu avais en tête avant de partir." "Mais ça va lui enlevé la peau!" "Et alors?" "Rien rien....d'accord" "Tu es nul! NUL!" Le kitsune se prit la tête encore les mains, un flot d'insulte de la Voix c'était plutôt douloureux. Ok...il devait le faire, sinon il était bel et bien nul, et sans doute il allait le regretter toute sa vie en plus de décevoir la Voix, et elle allait le laissé tout seul, et là il sombrerait. Le canidé ouvrit tout les tiroirs a la recherche de la pièce qu'il cherchait, et finit par brandir joyeux un énorme rouleau de sparadrap. Il trottina vers Valentin avec le sourire, et tout en l'empêchant de bougé et l'entoura de scotch vert très collant, sauf le visage qu'il laissa tel qu'il était. La harpie ne pouvait plus bougé, tant mieux, le renard attendit un moment, puis fit un sourire, s'il tuait Valentin, ce qui était peu probable il ne réagirait sans doute plus, ce n'était pas un lâche il ne se casserait pas en hurlant et en pleurant, ce qui était sur c'est que tout ça allait faire mal. L'heure indiquait 18h45 alors le garçon châtain attrapa le bout du rouleau qu'il avait laissé pendre, puis regarda la Harpie momifiée dans le sparadrap, il fit un grand sourire avant de déroulé le scotch vert a une vitesse impressionnante, faisant valsé et tourné Valentin. Teski Night était conscient que le garçon blond ne s'en sortirait pas sans avoir beaucoup de blessure.
-Je suis un monstre mais je suis heureux de l'être....murmura le kitsune sur un ton rêveur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentin Firesky
Confiant

avatar
profil
Messages : 92
Date d'inscription : 28/12/2012

Personnage
Age: 13
Pouvoir: Télékinésie [PP = 20]
Race précise: Harpie (aigle royal)

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue (RP avec Teski) SUITE    Lun 10 Juin - 10:55
Quand le livre plein de poussière vint s'écraser juste devant son nez, il pût lire : Schizophrénie. Et là, il y a eu un déclic : La chose dans son crâne, ses réaction brusque, le fait qu'il parle tout seul. Il étais schizophrène. Il connaissait à peut près cette maladie, il avait fait des recherche dessus en cour de Techno, il avait fini son travaille et il avait le droit d'aller sur les PC mais a lieu de joué valentin révisait ou faisait des recherches. Pour guérir, il faut beaucoup d'activité physique. De ce coté la, Valentin n'avait pas d'inquiétude. Mais il fallait qu'il prenne des cachets. Alors il demanda le visage en sang :

- Teski, ne répond pas précipitamment. Cherche au fond de toi que veux tu ? Guérir ou souffrir ? Réfléchi : Tu tape pour car cette voix te l'ordonne mais plus tu tape et plus la voix te donne l'ordre de taper. Tu voix, c'est une cercle vicieux alors contrôle toi.

Le sparadrap venait de déchirer sa peau. Son tee-shirt fut déchiqueté et son corps, rempli de petite coupure à divers endroit du corps.Les marques rouge était nombreuse mais valentin garda la tête haute et sans expression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retricano.tonwow.com/
Teski Night
Confiant

avatar
profil
Messages : 109
Date d'inscription : 12/06/2012

Personnage
Age: 15
Pouvoir: Manipule imagination, rêves et cauchemars [PP = 20]
Race précise: Kitsune

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue (RP avec Teski) SUITE    Lun 10 Juin - 11:37
Teski regarda Valentin, son visage plein de sang le fit sourire, ses vêtements étaient disons pas très en forme, tant mieux. En fait le kitsune ne savais pas vraiment s'il était schizophrène, car les mal de crâne eux étaient réels, mais la voix, hallucination ou réalité. Le psychiatre lui avait prescrit du Leponex ou Leponax un truc dans le genre, de petit comprimé jaune par cher, et plutôt comme disait son médecin "efficace." Mais cela n'arrangeait en aucun cas le comportement du renard avec les autres. Il n'était pas seulement Schizophrène, le sadisme restait lui aussi, sans la voix il continuerait a frapper, la souffrance des autres comptait énormément pour lui, pour l'autre souffrait, plus il était heureux. A cause de son comportement de dégénéré, son psychiatre lui avait internet les films d'horreur, surtout de torture comme Saw ou Hostel, mais le canidé ne l'écoutait pas et continuait a regardé, la vue de sang et de la souffrance l'excitait, lui donnant par fois quelques délires. On lui donnait aussi des calmant, sois disant car il était fou, en fait le mi-humain avait une collection de médicaments, plein a prendre souvent, et personnellement il ne voyait pas vraiment ce qui changeait. Quand il parlait a la Voix c'était dans sa tête, il ne parlait pas a voix haute, débilité, il n'était PAS schizophrène. Night regarda sa main, il cherchait a comprendre un truc, quand soudain la voix de Valentin (oui encore lui) le tira de ses pensées:
-Teski, ne répond pas précipitamment. Cherche au fond de toi que veux tu ? Guérir ou souffrir ? Réfléchi : Tu tape pour car cette voix te l'ordonne mais plus tu tape et plus la voix te donne l'ordre de taper. Tu voix, c'est une cercle vicieux alors contrôle toi.
Un voile d'agacement profond passa dans les yeux de Teski, il en avait ras le bol de ce gars, mais marre, oh la la, il ne pouvait pas se la fermer lui, bon très bien si c'était comme ça.
-Je ne suis PAS malade! Je m'en fiche de taper, moi j'aime bien ça, c'est bien de faire souffrir les autres. Je fais ce que je veux, j'aime cette voix, j'écoute, si on me la retirait, je serait malheureux, tant que je peux faire du mal, je ne souffre pas. Bon maintenant ferme la!
Le kitsune attrapa le bras de Valentin, le souleva d'un seul coup du sol, le plaqua violemment sur son lit d'infirmerie, puis l'empêchant de bougé, le renard plaqua son pouce sur la gorge de la Harpie et appuya jusqu'a que celle-ci sombre dans l'inconscience, pour au moins quelques minutes. Tant mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentin Firesky
Confiant

avatar
profil
Messages : 92
Date d'inscription : 28/12/2012

Personnage
Age: 13
Pouvoir: Télékinésie [PP = 20]
Race précise: Harpie (aigle royal)

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue (RP avec Teski) SUITE    Jeu 4 Juil - 10:09
Valentin sombra dans un lointain sommeil. Il fit un rêve, il voyait Teski partout. Il devait le guérir coût que coût. Mais comment faire. Quand il se réveilla, il était toujours dans son lit à l'infirmerie. Les paroles de Teski résonnait toujours dans la tête de Valentin:

-Je ne suis PAS malade! Je m'en fiche de taper, moi j'aime bien ça, c'est bien de faire souffrir les autres. Je fais ce que je veux, j'aime cette voix, j'écoute, si on me la retirait, je serait malheureux, tant que je peux faire du mal, je ne souffre pas. Bon maintenant ferme la!


Valentin se leva et gifla Teski d'une violence incroyable.


- Mais non imbécile. Tu te fait mal en frappant tu ne voit pas ça ? Tu n'a plus trois ans Putain réveille toi. T'est un con, un vrai. Tape moi tant que tu veux mais si tu veux rater toute ta vie et  mourir seul et imbécile c'est ton choix mais ....


Et il envoya une droite dans la figure de Teski qui s'écroula. Et sur cette parole, Valentin n'avait même pas de regret en voyant le léger ruisseau de sang qui coulait de son nez. Il fit volet un mouchoir jusqu’à lui avant de s'essuyer le visage. Il cracha au visage de Teski et sortit tant bien que mal de l'infirmerie calmement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retricano.tonwow.com/
Teski Night
Confiant

avatar
profil
Messages : 109
Date d'inscription : 12/06/2012

Personnage
Age: 15
Pouvoir: Manipule imagination, rêves et cauchemars [PP = 20]
Race précise: Kitsune

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue (RP avec Teski) SUITE    Mar 30 Juil - 21:08
Teski se reçut une gifle dans la tronche, sur le coup il ne comprit pas, puis une droite, il tomba, il était habitué aux coups, il en avait reçut beaucoup, donc maintenant ça ne lui faisait plus mal, il était content de qui il était, il s'aimait et c'est ce qu'il comptait. Il n'aimait pas recevoir de conseil, il n'aimait pas les ordres, mais sur le coup il fut vraiment surprit, tant pis. Le kitsune vit Valentin sortir calmement de l'infirmerie "Salop!" Pensa celui-ci, tellement énervé, le renard lui sauta dessus, s'agrippant aux épaules de celui-ci
-Tu n'as pas comprit, Je ne tape pas de cas désespéré, tu me saoul, je m'aime c'est ce qui compte, si t'es pas content tu vas te faire voir.
Le renard enfonça ses dents violemment dans le cou de la Harpie, il mordu, mordu, mordu, et tirant un grand coup il arracha de la peau au passage avec ses dents, laissant le sang giclé sur son tee-shirt et ses mains. Laissant le garçon s'effondré par terre avec le cou déchiqueté, il lécha le liquide rouge sur ses mains et autour de sa bouche. Puis attrapa l'aigle par l'arrière du tee-shirt et l'envoya valsé contre le lit de l'infirmerie, il claqua la porte avec tant de forces qu'elle faillit sautée. Night était conscient qu'il aurait pu tué Valentin, en lui tranchant la carotide, mais ce qu'il détestait le plus c'était qu'on lui parle comme ça, alors il dit:
-Oui je suis con, insulte moi autant que tu veux, j'en est rien a battre, j'assume ce que je suis, maintenant saloprie de Harpie tu ferme ta gueule qui te sert de bouche et tu dors. Connard wesh.
Le wesh c'était pour déconné, pour faire "faux racaille", c'était débile mais Teski aimait tout ce qui était débile. Il se dirigea vers la porte et essaya d'ouvrir celle-ci, rien, il tira plus fort, rien, bloquée, la porte était bloquée "MERDE!" Il essaya d'ouvrir la fenêtre, bloquée aussi, il tira, frappa la vitre, rien "MAIS BORDEL TU VAIS T'OUVRIR ESPÈCE DE EFBEHDUEHZFVA"É DE FENÊTRE!" Mais non la fenêtre ne s'ouvrait pas, il tapa encore et encore, rien, c'était pas possible, c'était tout ce qu'il ne voulait pas. Il jeta Valentin par terre et envoya le lit contre la porte, toujours rien. Impossible. Night remit le lit, s'assit sur le lit, tranquillement, prit un petit carnet et un crayon et se mit a dessiné, des trucs gores comme d'hab, le pire c'est qu'il y arrivait bien, en fait, il n'avait vraiment pas envie de changé. Quand on s'aime nous même c'est ce qui compte, qu'on soit complètement fou comme il était, lui le sadisme c'était sur celui qu'il comptait. Il est difficile pour quelqu'un de chouchouté de se rendre compte comme la vie est difficile pour quelqu'un ayant une vie dure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentin Firesky
Confiant

avatar
profil
Messages : 92
Date d'inscription : 28/12/2012

Personnage
Age: 13
Pouvoir: Télékinésie [PP = 20]
Race précise: Harpie (aigle royal)

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue (RP avec Teski) SUITE    Mer 2 Oct - 21:42
Valentin sentit une douleur atroce lui transpercé le cou. Il vacilla et s'effondra sur le sol qui, apparemment, ne subissait pas beaucoup de lavage. Sans trop savoir ce qui lui arrivait, il fût projeter contre le lit au draps blanc de l'hôpital ce qui fit plein de petites taches rouges. Par réflexe et sans que Teski ne le voit, il se fit un bandage a base de draps et de cotons. Il regarda Teski et bloqua la porte et la fenêtre. C'était marrant de le voir s'énerver sans se douter que c'était en fait Valentin qui bloquait toutes les issues. Il dût changer le bandage très vide à cause du sang qui imbibait trop le tissus. La vue du sang fit immédiatement son effet c'est à dire euh ... Il s'éloigna un peu a l'écart et vomi tout son petit-déjeuner. Pauvre pain au chocolat, toi qui était si bon, pourquoi te gâcher ? Il se leva, regarda Teski et dit : 

- Et maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retricano.tonwow.com/
Teski Night
Confiant

avatar
profil
Messages : 109
Date d'inscription : 12/06/2012

Personnage
Age: 15
Pouvoir: Manipule imagination, rêves et cauchemars [PP = 20]
Race précise: Kitsune

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue (RP avec Teski) SUITE    Lun 7 Oct - 21:12
Teski continuait a griffonner ses dessins sur son petit carnet, encore des dessins gores et horribles, en même tant il avait un peu que ça à foutre. Il dessinait tout simplement un humain auquel il avait enlevé quelques membres, il avait rajouté quelques effets, mit du sang, il avait toujours eut un don pour le dessin. Valentin était silencieux, disons que pour l'instant le kitsune ne l'écoutait pas, il fixait simplement son carnet, finissant sa nouvelle création, il jetterait un coup d'oeil après pour voir ce que devenait la Harpie, elle avait d'ailleurs la chance de vivre encore, du moins pour l'instant. À force de se faire frapper le renard avait développer une résistance sans égale, les coups ne lui faisaient plus rien, d'ailleurs après avoir pratiqué des sports de combats il était beaucoup plus fort et avait la technique. Une droite par le canidé ça ne faisait pas du bien. Le mi-humain finit par posé son crayon et soupira, il s'ennuyait tellement, il jeta un coup d'oeil dans la direction du blondinet, à côté de lui se trouvait une sorte de petit levier. Night était peut être une brute, un fou, mais il n'était pas dépourvut d'intelligence, il était même très stratégique, très intelligent, il ne le montrait pas c'était tout. Il réfléchissait, il pensait à tout, il était bien difficile de le manipulé, il s'interrogeait beaucoup sur les gens « normaux » essayant de pensé comme eux, il s'interrogeait aussi sur le monde.


-Et maintenant ?


Teski soupira et tourna la tête vers Valentin, enfonçant son regard vert dans les yeux bleus de la Harpie, ah ah ah ! Si énervé le kitsune l'amusait, eh bien il faisait pitié. Le renard répondit à l'oiseau sur un ton amusé :


-Maintenant tu arrêtes de faire le gamin, tu arrêtes de jouer avec le petit levier et tu me laisse sortir, j'me tire et c'est finit.


Si seulement Valentin pouvait être un minimum intelligent, pour l'instant il était faisait tout pour que le canidé reste avec lui, en tout cas il était bien abimé, l'adolescent était fier de lui, il aurait voulut juste un peu plus de sang, mais bon il devait se satisfaire de ce qu'il avait, normalement faire agonisé ses jouets l'amusait particulièrement, les regarder se vider de leur sang, les regarder mourir en souriant, un moment excitant, un moment qu'il adorait, après s'être défoulé dessus. Son sadisme ne pouvait pas avoir de limite, cette envie du sang incontrôlable, une sorte de drogue pour lui, mais il n'avait pas encore réalisé son rêve, disséquer un humain, ça il le voulait, il faudrait qu'il le fasse un jour. Certes les idées du jeune mi-humain était particulièrement étranges, gores, mais lui ça l'excitait tellement, ça lui donnait des frissons, mais il n'était pas encore cannibale. Cette pensée le fit d'ailleurs sourire. Il rangea son carnet et s'adossa contre un mur avec le sourire, fixant toujours la Harpie qui avait vomit ses tripes. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


profil

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue (RP avec Teski) SUITE    
Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre imprévue (RP avec Teski) SUITE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Prob wifi après coupure de courant
» L'estomac de deux personnes qui crit famine [PV avec Natsu] (Suite de la salle commune) [-terminé-]
» Comment créer un trombinoscope
» Imprévu
» Gros Mek avec CFK et Krameur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres :: RP des Membres-