top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 Gentleman VS Donzelle [PV : Hannabelle Jehan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Gentleman VS Donzelle [PV : Hannabelle Jehan]   Mar 23 Avr - 23:22
Gentleman vs Donzelle

Bon, écoutez. J'ai légèrement la flemme de vous racontez ma matinée, parce que j'ai rien fais de spécial, j'me suis levé, j'ai pris une douche, j'ai fais ma toilette, je me suis habillé avec un jean, une paire de basket Nike, et une chemise rouge, parce que j'aime bien le rouge, ensuite vous connaissez le refrain. Donc, voyez-vous, ma vie n'est pas vraiment passionnante. Je suis donc entrain de me diriger vers le self, il est midi et demi. Bordel, j'ai faim. J'ai complètement oublié de déjeuner ce matin... Complètement con. Au point d'oublier de manger. J'suis fatigué... J'ai dormis onze heures pourtant. Ouais, ben que voulez-vous ! J'ai un métabolisme de paresseux, c'pas de ma faute ! BREF. Je marche donc direction la bouffe. Au bout d'un couloir, je pousse une porte à battants, que je manque de me prendre dans la tronche parce qu'un idiot la poussait dans l'autre sens, et parviens enfin au "réfectoire". Là-bas, c'est le brouhaha total. Les conversations fusent, tout le monde hausse le ton pour se faire entendre, bref, un endroit à éviter si on souhaite ne pas devenir subitement sourd. Ahahaha... Je vous rassure, je ne désire pas être malentendant hein, mais bon, faut bien que je mange. Je dévisage rapidement les élèves assis aux tables. Hum... Je ne connais pas grand monde. Comme par hasard, les gens que je connais ne mange pas à cette heure. Bah, tant pis ! Je vais m'incruster à une table, ni vu, ni connu. Mouais, j'aurais l'air louche, "Eh, salut, moi c'est Logan ! Je me tape un peu l'incruste, mais soyons amis, d'accord ?"... Mouais, vraiment très louche. Je m'approche de la file d'attente pour avoir le repas. Je saisis un plateau, le pose sur la rampe mise exprès pour faire glisser le plateau en question, et je prends le nécessaire pour manger, c'est à dire des couverts, un verre, et une serviette. Une vieille grassouillette, munie d'une toque de cuisto, viens me tendre une entrée composé de cube de betteraves, une assiette pleine d'épinards accompagnés d'une chose jaune peu appétissante, qui m'a l'air être de l’omelette. Enfin, elle me donne un yaourt à la fraise et un de ses pains industriels qu'on vous sert uniquement dans les établissements scolaires. Je sors enfin de la file d'attente et contemple avec dégoût mon plateau repas. Fantastique. Ça m'a l'air absolument dégueulasse. Pff... Mon ventre manifeste son mécontentement en gargouillant furieusement. Oui, ben c'est pas de ma faute si les choses qu'on nous servent son immangeable. Qui dans cette salle peut apprécier un repas comme ça ?! Je lève ma tête et mon regard se pose immédiatement sur une grosse dinde qui s'empiffre d'omelette mélangé à une bouillie d'épinards. Ok, je retire ce que j'ai dis. Certaine personne aiment ce repas. MAIS BON. C'est quand même, pour la majorité, un repas immonde ! Vous savez quoi ?! Je vais aller m'acheter une glace tout à l'heure. Deux peut-être. Et pourquoi pas un cookies. Ouais, c'est une bonne idée ça. Je pose mon plateau sur une table libre, saisis mon verre, et me dirige vers le distributeur d'eau. Bon, je vais juste boire un peu et après je sors de cet endroit où la bouffe est juste horrible. Tiens, il y a un numéro au fond de mon verre. Ça me rappelle des souvenirs de mon ancienne école... La personne qui avait le plus petit numéro devait aller remplir la carafe d'eau. J'approche le verre de mon visage et jette un coup d'oeil au numéro qui y est inscrit. Deux. Bon, j'ai jamais été très chanceux pour ce genre de truc. Et puis... BOUM. J'ai pas tout compris, mais je suis par terre. Je relève la tête, et je vois une fille, elle aussi par terre, le plateau complètement renversé. Oh, merde. Je crois que, par inadvertance évidemment, j'ai eu disons, une collision avec cette meuf. Putin, j'suis vraiment pas doué. Je me gratte l'arrière de la tête et lâche finalement, en même temps de rassembler les affaires de la fille sur son plateau :

Merde, j'suis désolé hein. Ça va, tu t'es pas fais mal ? J'vais ramasser tes affaires. Oh et, je crois que ton plat est foutu, à moins que tu veuille lécher le sol, ce qui serait vraiment dégueulasse... BREF. Je m'égare. Ahahaha... Encore désolé.

Eukéééééé. C'est triste de l'avouer, mais je suis vraiment con. Je tends une main à la donzelle et... WHO ! Logan, t'es pas un campagnard ! C'est quoi ce langage de fermier ?! Meuf, fille, demoiselle, ok. Mais DONZELLE ?! Héhéhé. C'pas drôle. BREFONS ! Je tends donc ma main à la fille, après bien sûr avoir poser son plateau sur une table, pour l'aider à se relever. Yeah, gentleman !

Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas
Hannabelle Jehan
Timide

avatar
profil
Messages : 22
Date d'inscription : 05/08/2012

Personnage
Age: 18ans
Pouvoir: Bonds de Plusieurs Mètres [PP = 60]
Race précise: Wolves

MessageSujet: Re: Gentleman VS Donzelle [PV : Hannabelle Jehan]   Sam 27 Avr - 22:12



Logan & Hannabelle
© Never-Utopia

Quoi de plus sympathique qu'une journée
passée à apprendre ? Tout. Tout était plus sympathique.


Elle avait passé sa journée le cul
sur sa chaise sans pouvoir bouger, dans sa poche se trouvait son
carnet à dessin et son crayon, mais elle était presque toujours au
premier rang et ce n'était pas conseillé de dessiner pendant le
cours devant la prof. Alors elle n'avait pas bougé et avait sagement
écrit, couvrant quand même la marge de ses feuilles de dessins
ayant plus ou moins un sens.




Elle commençait à s'endormir alors
elle pensa à son réveil, rien de mieux pour ne pas s'endormir que
de penser au moment où Hannabelle fut tirée de son sommeil par son
réveil en forme de Mister.Jack, l'homme squelette, qui tirait son
chapeau pour lui dire bonjour. Elle aimait les choses glauques et
aimait dormir à côté.





Elle fut tirée de son pseudo sommeil
par la sonnerie de la récréation, alors, quittant la salle, elle se
servit de sa taille de guêpe pour passer entre les élèves et
pouvoir rejoindre la cour. Dans un coin de celle ci elle s'assit en
tailleur et pu enfin dégainer son carnet et son crayon, mordiller ce
dernier et le faire tourner entre ses doigts, et enfin, pouvoir
croquer tout ce qu'elle voulait. Elle dessina même la prof, très
réussi. Mais elle y rajouta des oreilles de lapin et la fit debout
au milieu d'un champ de carottes. C'était ça qui était bien avec
le dessin, personne ne pouvait lui dire que ce n'était pas possible
ou que c'était interdis, ce n'était que des dessins, elle pouvait y
apposer son propre monde.


De plus, elle était assez doué et
pouvais donc dessiner tout ce qu'elle voyait ou imaginait, ce qui
était pour elle, plutôt pratique.




Mais quand on s'amuse, le temps passe
très vite, elle du réintégrer sa salle de classe, et du faire
semblant de s'intéresser au cours, jusqu'à la sonnerie pour le déjeuner.

Elle prit son plateau, se servit
machinalement, savant qu'elle ne mangerais sûrement que quelque
petit bouts de pain et se dirigea vers la salle où étaient
regroupées toutes les tables.






Assise sur une chaise, au bout d'une table vide, son plateau sur la place en face d'elle.
Elle avait la tête penchée, appuyer sur son poignet, le coude sur la table. Son autre main tenait un criterium qui grattait le papier du carnet posé devant elle.
Le brouhaha de la cantine ne faisait que la berçait et elle soupirait à chaque fois qu'elle voyait passer une boulette de pain à deux centimètres du haut de son bonnet qu'elle gardait même à l'intérieur.
Elle avait bientôt finit son dessin, elle dessinait ce qui se passait, essayant d'immortaliser les élèves avant qu'ils ne bougent trop. Excédée, elle se leva et s'apprêta à ranger son plateau mais …

Merde, j'suis désolé hein. Ça va, tu t'es pas fais mal ? J'vais ramasser tes affaires. Oh et, je crois que ton plat est foutu, à moins que tu veuille lécher le sol, ce qui serait vraiment dégueulasse... BREF. Je m'égare. Ahahaha... Encore désolé.

Elle se retrouve à terre, devant elle, son plateau complètement renversé et encore devant, un jeune garçon, celui qui lui était rentré dedans.
Elle mit longtemps à reprendre ses esprits et secoua la tête
« euh je euuuh … C'est pas grave tu ... »
oui bon reprendre ses esprits c'était vite dis. Disons faire autant d'ordre dans sa tête que ce qu'il y avait dans son carnet à dessin.
Il vit son désarroi et lui tendit une main qu'elle attrapa après une longue hésitation
« M... Merci ... »
Il la releva et elle s'assit une deuxième fois sur son siège
« tu veux t'asseoir ? On peut demander qu'on te resserve à manger ... »

(HRP = désolée la mise en page est merdique )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Gentleman VS Donzelle [PV : Hannabelle Jehan]   Lun 13 Mai - 23:10
Gentleman vs Donzelle
Euh je euuuh … C'est pas grave tu ...

Oulà. Je me demande si par hasard, en la bousculant, je n'aurais pas provoqué chez elle un traumatisme crânien ou un bidule du genre. Parce que vue sa tête, elle a l'air sonnée. Je la dévisage longuement. Brune, assez petite, de grands yeux aussi noirs que le plumage d'un corbeau, une peau blême, et un bonnet sur la tête. Voilà ce que je retiens de son physique. Elle est plutôt mignonne... Mais bon, c'est pas vraiment le moment de constater ça. Pour l'instant, on dirait juste qu'elle vient de se prendre un bus dans la tronche. Je ressemble à un bus ? Euh. Non, non vraiment pas. Bon. Ma main est toujours tendue vers elle, et elle ne la prends pas. Je commence à avoir une crampe moi. Ah ! Elle vient de la saisir, ma main. Enfin !

M... Merci ...

Elle bégaye vraiment beaucoup. Elle est probablement gênée. Logique en même temps pauvre gland, tu viens de la faire tomber devant une centaine de personne qui n'attendent qu'à se moquer des personnes comme elle. Je la relève sans dificulté, elle est légère. Ahahaha, j'imagine pas comment j'aurais fais si la fille que j'avais bousculé était une grosse vache, impossible à relever ! Logan, ta bouche. La fille s'assoie, et me propose de m'asseoir, ainsi que d'aller chercher à nouveau un plateau repas. Je m'assoie et hausse les épaules.

Personnellement, je ne comptais pas mangé aujourd'hui, parce que franchement, ça m'a tout l'air dégueulasse. Après, si tu veux bien sûr, je peux aller te chercher un autre repas.

Yeah, de nouveau gentleman. Mouais, en même temps, je lui dois bien ça. Je sais pas si elle apprécie ce qu'on nous a servie aujourd'hui, mais moi, rien que de regarder cette bouillie verte, ça me donne des envies de meurtres, puis de vomir après. Miam, bonne appétit. J'attends patiemment que la fille me réponde pour que... BON. J'en ai marre de l'appeler la fille. Je lance, mon sourire "canaille" aux lèvres.

Enfaîte, c'est quoi ton nom ? Moi c'est Logan Berry Carter. Mais bon, tu m'appelle juste Logan hein ! Parce que si on devait utiliser les noms de familles pour parler à quelqu'un, le mien serait vraiment chiant, il est long quoi... Bref, euuuh, j'vais me taire, je m'enfonce je crois...

Quel gland je suis.

Fiche (c) Espe


Désolée pour le long retard... PS : J'écris en "indianred" si tu veux Fraise
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


profil

MessageSujet: Re: Gentleman VS Donzelle [PV : Hannabelle Jehan]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Gentleman VS Donzelle [PV : Hannabelle Jehan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Gentleman VS Donzelle [PV : Hannabelle Jehan]
» Hannabelle Jehan :)
» Adam P. Moriharty, the Gentleman Murderer.
» Gentleman est la pour de vrai
» Angleterre, le gentleman est dans la place !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres :: RP des Membres-