top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 The rain in the city ~[ PV : Takeshi Hinuko ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Iori Anzu
The Princess of Nightmares

avatar
profil
Messages : 894
Date d'inscription : 25/09/2012
Sur l'avatar ? : rosie tupper.

Personnage
Age: 16 ans.
Pouvoir: Contrôle des Armes et des Armures [PP = 20]
Race précise: Harpie.

MessageSujet: The rain in the city ~[ PV : Takeshi Hinuko ]   Jeu 14 Mar - 23:19
~ Musique ~



The rain in the city.



Plic, ploc... Oh, non ! Tout sauf ça ! Je lève la tête et fixe les énormes nuages gris, sûrement près à déverser toute l'eau qu'ils ont accumulé sur la ville. Les premières gouttes commencent à tomber, je tourne la tête à droite, puis à gauche, dans l'espoir d’apercevoir n'importe quoi qui pourrait m'abriter. Sauf que je ne trouve rien. Même pas un abri de bus ! Je jette un dernier coup d'oeil au ciel, qui gronde désormais. L'orage... Je déteste l'orage. Je commence à trotiner, guettant le moindre endroit protégé de la pluie. Elle tombe de plus en plus fort... Mes cheveux commence à dégouliné d'eau... Mon visage est maintenant trempée. Je suis trempée... Je n'ai jamais vue une pluie aussi "puissante". J'ai froid. Je continue à courir sur le trottoir, puis finalement, je ralentis et m'arrête. J'suis vraiment trop conne... C'est quoi cette idée de venir en ville sans parapluie alors que ça fait plus d'une semaine que les nuages rodent...? Idiote... J'suis vraiment trop idiote !... Atchoum ! Génial, en plus je vais choper un rhume... Mes vêtements me collent à la peau. Je suis trempée jusqu'aux os.... Inconsciemment, je me met à grelotter. Puis soudain, un groupe d'enfants d'une dizaine d'années me bouscule brutalement, m'éclaboussant au passage. Comme si je n'était pas assez mouillée comme ça. Un petit gros, qui tient une barre de Mars déjà entamée, se plante devant moi et fait signe à sa bande de venir le rejoindre, ceux que évidemment, ils s'empressent tous de faire. Il me montre alors du doigt, et crache avec dégoût :

- Pousse-toi du passage, la mutante !

Ils éclatent de rire et repartent en courant, abrités par d'énormes parapluies noirs. Mutante hein ?... Comment ?... Ah, oui, le sweat que j'ai mis aujourd'hui est munis de deux trous dans le dos pour laisser passer mes ailes, qui sont en ce moment plaquée au sweat en question. Je ne suis pas d'humeur à répliquer, à les poursuivre pour leur foutre une bonne raclée... À vrai dire, je me sens de moins en moins bien. J'ai tellement froid. Je suis venue ici à pied, mais c'est à vingt-minutes de l'internat, je ne peux pas rentrer sous cette pluie. Je baisse la tête, l'eau qui imbibe mes cheveux dégouline sur mon visage. Elle coule doucement sur mes joues, sûrement rougies par le froid. Mais ce n'est pas seulement de l'eau qui coule sur mes joues... Mes yeux me piquent, je pleure... J'ai l'impression que depuis quelque temps, je pleure beaucoup sans bonne raison, c'est inquiétant. Atchoum !... Je m'accroupis contre le mur derrière moi, ramène mes genoux vers mon visage et fourre ma tête dedans. J'essaye de stopper mes larmes, mais en vain... J'ai toujours eu l'habitude d'entendre des commentaires pas forcément gentils à mon égard, que ce soit dans le laboratoire, à l'internat, ou même partout où je me rends. Alors je ne pense pas que ce soit à cause de ce "Mutante" que je pleure. Quoique, peut-être qu'il y a contribué, mais seulement un peu. La pluie ne cesse, elle continue de s'acharner sur moi, je grelotte de plus en plus. Je crois que j'ai de la fièvre. Pff.. Je vais devoir rester cloué dans mon lit dans les jours qui viennent. ... Je me sens si seule... Je lâche un nouveau sanglot silencieux, mais malgré ça, tout mon corps frémit. Si seule... Tellement.


made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeshi Hinuko
a heart of steel starts to grow

avatar
profil
Messages : 519
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Jeremy Sumpter

Personnage
Age: 18
Pouvoir: Maîtrise de la Terre
Race précise: Pandi

MessageSujet: Re: The rain in the city ~[ PV : Takeshi Hinuko ]   Mar 26 Mar - 22:10


Come away to the water

« La pluie tombe comme nous tombons amoureuse : en déjouant les prévisions. »

Feat Iori & Takeshi

Je refermais soigneusement la porte derrière moi avant de me tourner dos à la porte. Je m'étirai en regardant le soleil doré. C'était vraiment une belle journée. J'vous la raconte pas du début parce que vous savez très bien qu'avant de sortir, je me suis levé, lavé et habillé. A moins que vous ne pensiez que je sors en pyjama. Ce qui serait quand même assez chelou... Enfin, bref. Je suis censé vous raconter ma journée. Enfin, jusqu'à maintenant parce qu'elle est loin d'être finie.
Donc, je suis sorti de l'internat, y faisait beau toussa, quoi, pour aller me promener - en fait c'était pour trouver quelqu'un à faire chier mais chut.Vous allez sûrement trouvé que j'me ballade beaucoup tout seul mais j'en ai rien à foutre, je me ballade avec qui je veux, même si ce qui je veux c'est moi et moi-même. VOILA. Je marchais déjà depuis un moment dans le quartier, le regard posé sur les vitrines. Quand soudain, je passais devant une pâtisserie. Mmmh, du manger. Je regardais à droite et à gauche à la recherche de quelqu'un qui m'épiait. Oui, je suis parano. Une fois que j'étais sûr que personne que je ne connaissais se trouvait dans les parage, je fonçais dans la boutique. Vous voyez la délicieuse odeur qui règne dans ce genre de boutique ? Un peu comme celle de la boulangerie ? Imaginez-vous la en plus forte et plus sucrée. Pas trop forte non plus, sinon c'est écoeurant et on a vite-fait d'en étouffer. Non, cette odeur donnait envie de se jeter sur la vendeuse et de lui acheter toute sa vitrine. Ce que je ne ferais pas vu le peu d'argent que j'avais emmené avec moi. Mon regard tomba sur une étiquette marquée " Eclairs Au Chocolat ". Sans rien en dessous. Eh, bande d'arnaqueurs, vous voulez aussi que j'vous paye grâce à mon PayPal mystère et à mon argent invisible qu'est dans ma banque imaginaire ? En parlant d'imaginaire. J'ai quasiment pas d'fric sur moi, j'vais pas pouvoir m'payer d'mille-feuilles. Monde cruel. Pis me narguer comme ça avec la putain d'vitrine, là...


Excusez-moi ?

Hm ? C'est à moi qu'on cause ? Mon regard passa de l'étalage à la vendeuse. Eh, elle est bonne. Nan, je rigole, j'en ai rien à foutre de sa tronche, tant qu'elle m'donne un mille-feuilles gratuit.

Euuh... V-vous voulez prendre quelque chose ?

Pourquoi qu'elle bégaye, elle ? Ça doit être un tic nerveux. Y'a des gens qui peuvent pas ds'en empêchant. Oh putain, eh, sa peau elle a virée d'la même couleur que la fraise du gâteau d'à côté. Je souris et répondis. Normal, quoi.


J'aurais aimé mais j'ai oublié d'prendre des sous, ah-ah
, dis-je en me grattant l'arrière de la tête.

J'fais souvent ça, ça doit être un tic, ça aussi. Et puis pourquoi j'dis " ah-ah " ? Meuf, y'a rien d'drôle, je peux pas bouffer, c'est la fin du Monde.


Ah-ah, oui... Mh, vous voulez quoi ?

Nan, mais meuf, j'ai pas d'sous, j'te dis. Ça va t'avancer à quoi de savoir ? Attendez... Uuuh, bouffe gratuite en vue, les gens. Donc, après lui avoir dit que je voulais un mille-feuille, elle s’approcha d'la vitrine et... DIEU MERCI. Elle en sortit un mille-feuilles. Et le bouffa devant moi. Nan, je déconne, elle me l'a donné, évidemment. JE T'AIME GENTILLE INCONNUE. Je souris de plus belle et la remerciai.


Merci ! Oh, et tu peux m'tutoyé, j'sens qu'on va devenir amis, toi et moi.
BOUFFE, BOUFFE, BOUFFE. Hum, merci, je repasserais !

Je sortis de là, la viennoiserie en bouche pendant que je refermais mon gilet. Ça s'est vachement rafraîchi. Take', ne fait pas tomber ce truc ou j'te bute. Attends. Je vais pas m'auto-buter pour un mille-feuille. Nan mais allô, quoi. Enfin, bref. Je finis tranquillement mon gâteau en marchant, comme toute à l'heure. L'était sympa la meuf, quand même. Soudain. Une goutte d'eau. En plein sur mon gâteau. Wow, wow, wow. Je lèves la tête vers le cie et fais un magnifique fuck pour montrer à Dieu que j'en ai rien à faire de son eau. Eh ben, si voulez mon avis - et même si vous le voulez pas j'vous l'donne - j'aurais pas du. Parce que juste après, deux putains d'énormes gouttes d'eau de merde sont tombées en pleins sur ma gueule. Mais putain, azy, j'ai pas d'capuche, moi ! Oh puis on s'en balance, c'est que de la flotte. Je continuais d'avancer,, seul en milieu de la rue. Je laissais la pluie fouetté mon visage avec un grand sourire comme pour dire au bonhomme d'en haut que de sa pluie, j'en ai rien à faire et que si je veux me balader, je me balade. Mes cheveux dégoulinaient devant mes yeux et je les repoussaient quand un masse, contre un mur attira mon attention. J'avançais un peu pour découvrir que cette masse était en fait une personne accroupie. Une fille. Je m'arrêtais et m'adossais au mur à côté d'elle. J'entendis alors comme.. Comme un sanglot.

Ça va ?

Puis mon regard tomba sur des cheveux blonds qui dépassaient de sa capuche et des ailes qui dépassaient de son sweat. J'ajoutais Iori à la fin de ma phrase. Je continuais de la regardé. Elle.. Tremble ? J'enlevait ma veste, la balançais sur son dos,, l'air de rien et m'accroupis à côté d'elle, un main sur son dos. Oui, parce que sinon, elle va me rendre ma veste cette keunasse.
© code by Lou' sur Epicode




❝ THUG LIFE ❞


Dernière édition par Takeshi Hinuko le Lun 25 Juil - 21:49, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iori Anzu
The Princess of Nightmares

avatar
profil
Messages : 894
Date d'inscription : 25/09/2012
Sur l'avatar ? : rosie tupper.

Personnage
Age: 16 ans.
Pouvoir: Contrôle des Armes et des Armures [PP = 20]
Race précise: Harpie.

MessageSujet: Re: The rain in the city ~[ PV : Takeshi Hinuko ]   Mer 27 Mar - 13:50
[ AH BAH BRAVO ! Je ne vous félicite pas jeune homme, vous draguez même la pâtissière x) ! ]



The rain in the city.



J'entend des bruits de pas, quelqu'un s'arrête juste à côté de moi, ce quelqu'un en question, qui est un mec puisque qu'il a une voix de mec sauf si bien sûr c'est une meuf qui a vraiment une voix très masculine, enfin BREF. Je m'égare là. Ouais, donc la voix me demande :

- Ça va, Iori ?

Je la connais, la voix. C'est celle de Takeshi. Je lève doucement la tête pour en être certaine. Gagné, c'est lui. Il mange un mille-feuille ou je rêve ? Il est pas con lui, la prochaine fois que je viens ici, je m'achèterais truc à manger. J'essuie mes larmes, du moins j'essaye, parce que ça coule malgré tout... Youhou, génial, j'imagine déjà la tête que je dois avoir là. Atroce je suppose. C'est quand même dingue, à chaque fois que je pleure, je rencontre quelqu'un que je connais, et donc ça me fout la honte. Lui aussi, il est trempé, mais ça a pas l'air de vraiment le préoccuper. Il s'accroupit près de moi et jette sa veste sur mon dos où il pose sa main. Sympathique. OK ! Note à moi-même : Emporter un foutu parapluie avec moi quand je vais quelque part, et n'importe où. Prendre un k-way de marin pour me protéger de la pluie, ça aussi à chaque fois que je vais quelque part. Et enfin, arrêter de pleurer comme une cruche en pleine rue. Valàà ! J'aime mieux mettre les choses au clair avec la chose qui me sert de cerveau. Nan, parce que autant il peut correctement fonctionner pour les notes ou les plans machiavélique, mais pour l'organisation zéro. Eh, mais elle est plutôt bien la veste de Takeshou ! Bon, j'ai toujours froid mais moins. Mais bon, maintenant il va chopper un rhume lui aussi. Et puis, au final je n'ai pas vraiment besoin de sa veste puisque je suis déjà fiévreuse, donc pour moi, éviter le rhume c'est foutue mais Take', pas encore. J'enlève sa veste et la repose sur ses épaules. Je le fixe longuement, essuie une nouvelle "coulée" de larmes et répond, un sourire "triste" (je ne savais pas qu'on pouvait exprimer de la tristesse en souriant, je l'ai appris en lisant un magazine, allez savoir de quoi parler la rubrique, enfin BREF !) dessiné sur mes lèvres :

- Hm.. J'suis pas au top, mais ça va aller. Merci pour la veste mais, je préfère que tu la gardes... J'ai déjà attrapé je ne sais quel virus je suppose, toi par contre, tu n'a rien, alors, faisons en sorte que tu ne sois pas aussi malade...

J'ai remarquée que la fièvre me faisait, genre délirer. Pas dans le sens, devenir folle, mais plutôt changer de comportement vous voyez. Le plus souvent, je raconte tout et n'importe quoi. Des choses qui sont fausses, et malheureusement, des choses vraies, que j'aurais préférée ne jamais dévoiler, ou du moins pas à cet instant. Je me souviens qu'un jour, j'avais eu la grippe et donc j'avais révéler à un des scientifiques que je comptais les égorger un à un, puis m'enfuir avec ma soeur. Étant donné que c'était censée être mon "plan machiavélique", ça m'avais énervée de leur dire. Résultat, dès le lendemain, ils ont placé un peu plus de gardes à l'entrée de notre "chambre". J'espère juste que... Que je ne vais rien lui dire qui pourrait m'embarrasser, voilà tout. Bon, pour l'instant, je suis encore assez lucide pour penser que je dois faire attention à ne pas lancer toute sortes de choses embarrassantes à Take'. Enfin là toute suite, je ne vois pas vraiment ce que je pourrais lui raconter d'embêtant pour moi. Pourtant, je suis certaine que j'ai des sujets qu'il est préférable d'éviter avec lui, un en particulier (J'ai probablement des troubles de la mémoire, parce que j'ai oublié ce que c'est...). Comme toute les personnes que je connais. C'est curieux, mais tous les êtres humains préfèrent se cacher sous les mensonges et les secrets, plutôt que d'être franc. J'essaye d'être sincère, mais je suis bel et bien un être humain, donc moi aussi je cache des choses aux autres... ROH ! MAIS BORDEL DE MERDE ! POURQUOI JE N'ARRIVE PAS À M'ARRÊTER DE PLEURER ?! Excusez-moi... Je suis vraiment ridicule hein ?... J'ai la tête qui tourne... Il fait froid, j'ai des frissons, et pourtant j'ai chaud. Je pose ma main sur mon front. Oulàà ! On pourrait faire cuir un steak dessus tellement il est brûlant ! Je retire mollement ma main et remet ma frange en place, parce que à force de tomber sur mes yeux, je vois absolument rien moi. J'essuie encore mes larmes et j'émet un petit rire sarcastique, mélangé à un sanglot ( CHELOU ! O-O ) :

- Je suis... Pitoyable. Désolée. J'ai honte de pleurer... De pleurer devant toi.


made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeshi Hinuko
a heart of steel starts to grow

avatar
profil
Messages : 519
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Jeremy Sumpter

Personnage
Age: 18
Pouvoir: Maîtrise de la Terre
Race précise: Pandi

MessageSujet: Re: The rain in the city ~[ PV : Takeshi Hinuko ]   Dim 31 Mar - 21:25


Come away to the water
« La pluie tombe comme nous tombons amoureux : en déjouant les prévisions. »
Feat Iori & Takeshi

Elle enleva ma veste et me la refila. Je vous l'avais dis. Sérieux, pour une fois que j'fais un truc sympa, merde, quoi. Et là, elle sourit. Mais pas le genre de sourire qu'elle fait d'habitude. On dit qu'Iori ne sourit pas beaucoup mais que quand elle le fait, c'est toujours sincère. Ce sourire là était donc sincère. Mais ce qui me dérangeait ce n'était pas qu'il soit hypocrite ou non, c'était le sentiment qui en emmenait. Elle semblait triste voir lasse. Pas bon du tout, ça.

Hm.. J'suis pas au top, mais ça va aller. Merci pour la veste mais, je préfère que tu la gardes... J'ai déjà attrapé je ne sais quel virus je suppose, toi par contre, tu n'a rien, alors, faisons en sorte que tu ne sois pas aussi malade...

Ah-ah. Mais je m'en fous d'être malade ou pas, ma vieille. Donc tu vas me remettre ce manteau. J'empoignais ma veste et la brandissait sous son nez et laissant apparaître une fausse colère sur mon visage.

Ecoutez-moi bien, Mlle Anzu, vous allez me remettre cette veste tout de suite ou bien je la balance dans la flotte et on sera malade tout les deux. Compris ? Et oses encore l'enlever que je te la colle avec de la sève.

Et si elle croit que j'en suis incapable, c'est mal me connaître. Je lui remis donc ma veste sur le dos, un sourire satisfait aux lèvres. Voilà. Une fois que ce fut fais, je me rassis à côté d'elle, le cul dans l'eau mais toujours aussi satisfait. Enfin, à l'extérieur, j'étais content. Mais à l'intérieur je me posait tout un tas de questions. Je me demandais pourquoi Iori pleurait. Pour qu'elle en arrive là, fallait y aller. Mais je gardais mes questions pour moi parce que j'ai peur que si je cesse de sourire un jour, je ne puisse plus jamais le faire comme je le fais maintenant. C'est un peu mon slogan, en fait. Sourire est la plus belle façon de montrer les dents à la vie, comme on dit. Me regardez pas comme ça, ça m'arrive de dire des trucs pysichologique. Ou psycho- machin truc, là.
Cependant, elle n'arrêtait pas de pleurer et à un moment, du coin de l'oeil, je la vis mettre une main sur son front. S'en suivit un rire mêlé d'un sanglot.

Je suis... Pitoyable. Désolée. J'ai honte de pleurer... De pleurer devant toi.

Pourquoi surtout devant moi ? Je veux dire, j'suis son meilleur ami, elle a tout à fait le droit de pleurer devant moi. Parfois, ça fait du bien de pleurer. Et encore plus quand on est comme elle. C'est quelqu'un qui ne dit pas beaucoup ce qu'elle ressent et qui refoule un peu ses sentiments. Alors, au bout d'un moment, forcément, ça explose. Et quand ça explose, c'est incontrôlable. On passe de colère et de tristesse à la rage et à la désolation. L'espèce Animalik est aussi étrange et complexe que l'espèce Humaine. Nos émotions sont fortes et indomptables. Je soupirais et cognais sur sa tête comme si je frappais à une porte mais plus doucement.

Excusez-moi chère inconnue, je voudrais parler à Iori Anzu, s'il-vous-plait.

Soudain, je saisis son menton entre mon pouce et mon index pour la forcer à me regarder. Vous inquiétez pas, j'suis pas salop au point de l'embrassé dans un moment pareil. Je me contentais de la regarder dans les yeux et de parler lentement mais avec un ton qui laissait entendre que je ne plaisantais pas.

Parce que celle que la Iori que je connais n'est pas du genre à se laisser abattre. La Iori que je connais s'en fou de ce que peuvent penser les autres d'elle. Elle les laisse parler. La Iori que je connais a toujours le sang froid et la tête haute. Te laisse pas faire, bats-toi. Et si tu as besoin de pleurer, de crier, de rire ou de frapper, je suis là.

Après ça, j'hésitais à la prendre dans mes bras. Sa morve risquerait de salir mon tee-shirt. Je ne sais pas comment elle le prendrait. Au lieu de ça, je me contentais de lâcher son menton, de soupirer et de me rasseoir à ma place, le cul dans l'eau. Comme d'habitude. Je mis ma tête dans ma main et murmurait.

Je raconte que des trucs contradictoires...

____________________________________________________
PS: Où t'as vu que je draguais la pâtissière ? C'est elle qui essaye de m'amadouer avec sa bouffe ._.


© code by Lou' sur Epicode




❝ THUG LIFE ❞


Dernière édition par Takeshi Hinuko le Sam 20 Avr - 23:25, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iori Anzu
The Princess of Nightmares

avatar
profil
Messages : 894
Date d'inscription : 25/09/2012
Sur l'avatar ? : rosie tupper.

Personnage
Age: 16 ans.
Pouvoir: Contrôle des Armes et des Armures [PP = 20]
Race précise: Harpie.

MessageSujet: Re: The rain in the city ~[ PV : Takeshi Hinuko ]   Lun 1 Avr - 14:04
J'ai eu un beug, j'ai effacé le texte par erreur, sorry x)


Dernière édition par Iori Anzu le Ven 12 Avr - 19:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeshi Hinuko
a heart of steel starts to grow

avatar
profil
Messages : 519
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Jeremy Sumpter

Personnage
Age: 18
Pouvoir: Maîtrise de la Terre
Race précise: Pandi

MessageSujet: Re: The rain in the city ~[ PV : Takeshi Hinuko ]   Dim 7 Avr - 11:27


Come away to the water
« La pluie tombe comme nous tombons amoureux : en déjouant les prévisions. »
Feat Iori & Takeshi

Je sentais qu'elle me fixait. J'ai dis quelque chose de mal ? C'est sorti tout seul, en fait.
Je continuais de fixer le vide mais je voyais bien du coin de l'oeil qu'elle n'avait pas tourner la tête. Je m'apprêtais à ouvrir la bouche pour lui demander ce qu'il se passait mais elle ne m'en laissa pas le temps et se jeta à mon cou. J'ai dis un truc tellement mal qu'elle veut m'étrangler ? Nan, fausse alerte. Elle se contente de me serrer dans ses bras et d'me faire un câlin.

T'es génial. Je t'adore.
Je n'entendis pas vraiment le reste mais il me semble que c'était un " tellement ". Elle est restée sur mon épaule un moment. Un très long moment. En temps normal j'aurais surement tout gâché en sortant quelque chose comme : " Tu me fais mal. " Mais cette fois-ci, je n'avais pas envie. Parce qu'on était bien mais aussi parce que je n'avais pas envie de l'embêter maintenant. Ou peut-être aussi parce que j'avais réussis à la faire sourire. Je ne sais pas trop pourquoi mais j'aime bien son sourire. Il est comme contagieux. Quand tu le vois, tu oublies tout le reste. Tu as juste envie de sourire avec elle. Qu'elle soit heureuse. Ou alors, ça ne fait ça qu'à moi. Mais est-ce-que ça change quelque chose ? Je veux dire, ça ne change pas l'amitié que j'éprouve pour elle ? Je me mordis la lèvre. C'est bien de l'amitié, hein ?

Je ne suis plus avec Simon. Je l'ai plaqué...
Je... JE QUOI. Hein ? Où ? Pourquoi ? Comment ? Attendez que ça monte au cerveau. ... J'crois qu'c'est monté. Han mais c'est trop affreux, la pauvre. Merde, c'est elle qui l'a plaqué. Je recommence. Han, pauvre Simone.. Pourtant, au fond de moi, j'étais... Heureux ? Nan, c'est impossible. C'est affreux de dire ça. Alors pourquoi je me sens comme délivré d'un poids ? Oh my bambou, je suis un monstre. Je me réjouis du malheur des autres ? Iori, donne-moi un fliiingue. Nan, c'est impossible, c'est forcément l’après-coup de l'excellent mille-feuilles que j'viens de m'enfiler. J'suis pitoyable. J'arrive pas à me convaincre moi-même.
Soudain, je sens Iori bouger sa tête. Moi je continues de regarder devant moi. Ce n'est sûrement rien.

Euh... Tu peux m'expliquer pourquoi la vendeuse de la pâtisserie essaye de m'assassiner d'un simple regard ?... Je crois que tu l'intéresse...
Cette fois je lève la tête à mon tour pour regarder à travers la fenêtre. Je rigole légèrement et me rassois comme il y a à peine deux minutes.

Iori, j’intéresse tout les vendeurs de bouffe. Ils me prennent pour un d'leurs pigeons mais ils savent pas que si j'ai vraiment faim j'peux faire apparaître ce que je veux. T'inquiètes.
Ah-ah, un pigeon, s'ils savaient. Eh mais, pourquoi elle enlève sa tête ? Euké, j'ai pensé qu'elle me faisait mal mais cétait faux ! Remets ta tête, là, c'est qu'une pâtissière, wesh.

Comment j'suis trop convaincant. Va falloir que j'm'entraîne, azy.


© code by Lou' sur Epicode




❝ THUG LIFE ❞


Dernière édition par Takeshi Hinuko le Sam 20 Avr - 22:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iori Anzu
The Princess of Nightmares

avatar
profil
Messages : 894
Date d'inscription : 25/09/2012
Sur l'avatar ? : rosie tupper.

Personnage
Age: 16 ans.
Pouvoir: Contrôle des Armes et des Armures [PP = 20]
Race précise: Harpie.

MessageSujet: Re: The rain in the city ~[ PV : Takeshi Hinuko ]   Ven 12 Avr - 19:29
~ Musique ~




The rain in the city.



Il lève la tête vers la pâtissière, il rit et se rassoie.

- Iori, j’intéresse tout les vendeurs de bouffe. Ils me prennent pour un d'leurs pigeons mais ils savent pas que si j'ai vraiment faim j'peux faire apparaître ce que je veux. T'inquiètes.

Ouais... Pas faux. Un pigeon ? Quoi il a un problème avec les pigeons ?! C'est peut-être pas le plus classe des oiseaux, mais c'est quand même un oiseau ! Et les oiseaux, c'est genre en quelque sorte ma famille, je suppose que on peut dire ça nan ?... Génial. Je me parles toute seule maintenant. De mieux en mieux ! Genre une petite voix va me répondre bientôt. Pfff. Je haie la fièvre ! La pâtissière continue de me foudroyer du regard. Quand même... C'est pas juste une histoire de pigeon là. Elle a l'air vraiment amoureuse. J'ai bien envie de lui hurler dire que si elle l'aime, bah faut pas rester planté derrière une vitrine, à vouloir assassiner la pauvre meilleure amie qui n'a ABSOLUMENT rien demandée ! C'est dingue ça ! Bah. C'pas mes affaires. GOD... GOD !!! JE CROIS QUE J'AI DES HALLUCINATIONS ! JE VOIS DES CHIENS ROSES ET BLEUS ! OH MY GOOOOD...!! Ah-fuuuuuuuu, ah-fuuuuuu. Respire. Je secoue nerveusement la tête, et les animaux étranges disparaissent, comme ça, POUF. OK.OK. Ne pas paniquer. Surtout ne pas paniquer, ce n'est que de la fièvre hein ?... J'vais me couché tôt ce soir. Et voilàààà, ça recommence ! Tout ce qui ce trouve autour de moi commence à tourner, tourner, touuuuuuurner... Finalement, tout tourne sauf Takeshi.

- Je crois que je délire là...

Argh, c'est horrible, faut que ça arrête de tourner, parce que je vais tomber si ça continue. Je cligne plusieurs fois des paupières, mais rien ne change, je m'approche donc de Take' et m'agrippe à ses épaules. Oh.. Il a un énorme morceau de mille-feuilles sur la joue... Il faut je l'enlève... Ouais, ça me stresse. Vite, vite, je dois l'enlever. Heiiin ? Mais qu-... OK. Je délire, mais complètement là, un morceau de mille-feuilles sur la joue de Take' me stresse à un point pas possible, c'est pas normal. Puis ça continue de tourner, j'vais vomir moi ! Ouais, nan, j'ai pas envie de vomir. C'EST QUOI CETTE VIE DE MERDE ?! BON. Je vais enlever ce morceau de mille-feuilles, puis gentiment me calmer, tout va rentrer dans l'ordre, et basta. Je m'approche du visage de Take', concentrée sur ce foutue morceau de gâteau. Roh, il pourrait mangé plus proprement quand même ! Je m'approche encore, parce que, quand on a l'impression d'être dans des montagnes russes, c'est vachement dur d'attraper une minuscule miette. Et là, je crois que j'ai fais la plus grosse gourde de ma vie. DE MA VIE ! JE VEUX MOURIREUHHH ! Ma vie sociable est détruite... Déjà qu'elle était peu élevé mais là, c'est carrément fichue. J'allais enfin attrapé cette fichue miette et... Je l'ai embrassé. Donc, voilà, je suis officiellement entrain d'embrasser mon meilleur ami. Ma vie est désespérante. Je ferme mes paupières, parce qu'elles sont lourdes hein.. Je les ouvrent immédiatement, recule lentement et je rougis, sûrement autant que la pâtissière, qui d'ailleurs n'est plus à sa vitrine. Puis, conne comme je suis, je me met à bégayer :

- Oh.. Je suis désolée... C'est que... J'voulais juste... Enfin la miette de mille-feuilles... Tu comprends..? Et puis c'est à cause de-... de la fièvre... Je veux dire que... Je suis désolée, vraiment...

JE VEUX MOURIR !!! Mais la honteuhhhh.... Je n'ose même plus regarder Takeshi tellement j'ai honte. JE HAIE LES MIETTES, DE MILLE-FEUILLES EN PARTICULIER ! JE HAIE LES PÂTISSIÈRES ! JE HAIE LA FIÈVRE ! Je me haie. J'ai sommeil... Mes paupières se ferment, je tombe, j'ai l'impression que tout est au ralenti... Et je perds connaissance. Génial, génial ! Ma vie est merveilleuse.


made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeshi Hinuko
a heart of steel starts to grow

avatar
profil
Messages : 519
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Jeremy Sumpter

Personnage
Age: 18
Pouvoir: Maîtrise de la Terre
Race précise: Pandi

MessageSujet: Re: The rain in the city ~[ PV : Takeshi Hinuko ]   Jeu 18 Avr - 18:09


Come away to the water
« La pluie tombe comme nous tombons amoureux : en déjouant les prévisions. »
Feat Iori & Takeshi
Musique

Elle secoue la tête. Elle me croit pas ? Je la regarde. Nan, ça doit être autre chose. Elle est toute pâle, d'un coup. Mais c'est sûrement rien, elle est toujours pâle...

Je crois que je délire là...
Qu'est-ce-qu'il se passe ? Elle parle encore de la pâtissière ? Je comprends plus rien. En fait, c'est trop pratique de lire les pensées des gens. Si j'avais eu ce pouvoir, j'aurais pu comprendre, tu vois. Pis je serais peut-être plus intelligent. Oh, puis j'pourrais tricher aux exams. C'est génial. Mais je crois pas qu'Iori aurait apprécié, elle. Ni Finn. Les gens aiment pas qu'on rentre dans leur tête. V'là la réputation, après, aussi. Enfin, ça dépend comment tu utilises ton pouvoir. Genre, avec le mien, soit t'es condamnée à être fermier et à faire sser-pou des carottes pendant toute ta vie - qui ne sera pas très longue, si c'est moi parce que j'me tirerais une balle - ou tu t'en sers pour faire des trucs trop stylés ou des supers blagues. Genre, euh... Nan, c'est nul. Hum. Brefons.
Elle s'approche de moi. Elle a l'air de fixer un truc. Je recule légèrement la tête. Eheh, sous cet angle là on dirait qu'elle louche, c'est trop fun. Elle s'approche encore et je recule encore la tête, gêné. J'ai un truc en plein milieu de la face que j'avais pas vu ce matin ou quoi ? Je voulu reculer encore un peu la tête sauf qu'évidemment, il y a avait un mur. Juste derrière. Oui, oui. Soudain, ses lèvres se posèrent sur les miennes. WHAT ? J'ouvris grand les yeux mais je ne pus reculer. Et étrangement, je n'en avais pas envie. Comment ça se fait que j'en ai pas envie ? Mais si, Take', t'en as envie. Bon, ok, j'suis tellement pas convaincant que je m'auto-convainc pas moi-même. Wow, cette phrase était vachement ambiguë. Brefons. Elle recule, rougit puis bégaye quelques mots :

Oh.. Je suis désolée... C'est que... J'voulais juste... Enfin la miette de mille-feuilles... Tu comprends..? Et puis c'est à cause de-... de la fièvre... Je veux dire que... Je suis désolée, vraiment...

Et moi, je suis là, comme un con, en face d'elle à rien dire. En même temps, que voulez-vous que je dise ? Je ne réponds donc pas et me contente de rester assit en face d'elle, la fixant. Elle, par contre, ne me regardait pas. Au bout d'un moment, je détournais le regard, ne sachant que faire. J'aurais été muet ç'aurait été pareil, quoi. Quand je le reposais sur elle, elle était allongée au sol, à moitié dans l'eau. Je me précipitais sur elle et la relevait à moitié. Je poussais les quelques mèches de ses cheveux humides qui étaient tombés sur son visage et constatais qu'elle s'était évanouie. C'est la deuxième fois qu'elle tombe dans les pommes devant moi. J'commence à croire qu'elle bouffe pas assez. Ça expliquera sa minceur. Brefons. Je la tien d'une main et, de l'autre, fais jaillir de la mousse du mur et du sol avant de déposer Iori dessus. Je fis exprès de faire le lit de mousse assez épais pour qu'il ne s’imprègne pas d'eau trop vite. Je regardais aux alentours. Il n'y avait personne. J'en profitais donc pour élevé une sorte de mezzanine de bois au-dessus de nos têtes. Pourquoi j'ai pas fais ça plus tôt, sérieux ? Je m'assois à côté de son lit provisoire en attendant qu'elle se réveille. Je pensais à nôtre baiser. Il avait été bref mais j'avais été si heureux. Pourquoi je mets ça au passé ? Je suis heureux. Je ne sais pas très bien pourquoi. Mais je me sens étrangement bien. J'arrête de fixer la pluie pour poser mon regard sur Iori. On aurait dit qu'elle dormait. Je souriais. Il faut que j'arrête de me mentir...
Je l'aime.


© code by Lou' sur Epicode




❝ THUG LIFE ❞


Dernière édition par Takeshi Hinuko le Sam 20 Avr - 23:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iori Anzu
The Princess of Nightmares

avatar
profil
Messages : 894
Date d'inscription : 25/09/2012
Sur l'avatar ? : rosie tupper.

Personnage
Age: 16 ans.
Pouvoir: Contrôle des Armes et des Armures [PP = 20]
Race précise: Harpie.

MessageSujet: Re: The rain in the city ~[ PV : Takeshi Hinuko ]   Ven 19 Avr - 20:28
~ Musique ~




The rain in the city.



Le noir complet. Cette simple phrase résume mon actuel champs de vision. J'avance, dans le noir, sans vraiment savoir où je vais. Là-bas, tout au fond. Il y a une lumière. Je plisse les yeux, pour mieux la distinguer. C'est une sorte de lanterne, je crois. Je continue de m'en approcher. Où suis-je ? Je suis morte ? Non. Bien sûr que non. Je suis dans un rêve vraiment bizarre. Point positif, même si je ne vois absolument rien dans cet obscur paysage, je ne trébuche sur aucun obstacle, nombreux soit-ils. Bizarrement, j'ai l'impression que plus j'avance, plus la lumière s'éloigne... Je commence à courir à la poursuite de la lanterne. Pourquoi je cours ? Je l'ignore. Mais quelque chose me dit qu'il faut que je le fasse, alors je m’exécute. J'ai souvent tendance à écouter cette chose, qu'on appelle l'instinct. Je suppose que ce n'est pas une mauvaise chose, de l'écouter. J'ai entendue dire qu'il pouvait vous sauvez la vie, comme vous mettre dans un fantastique pétrin. Mais votre vie est bien plus importante que quelques problèmes passagers, non ? Bref, je continue de courir, à en perdre le souffle. Pourquoi elle ne m'attends pas, la lumière ? Pourquoi suis-je une nouvelle fois dans l'obscurité ? J'aimerais quitter ce rêve. Il est vraiment trop étrange. Et là, contre toute attente, la lumière stoppe sa course. Moi aussi. Je tends ma main pour l'attraper et... Je reprends connaissance. Flop, flop. C'est décevant. J'y étais presque... J'ouvre un oeil, puis l'autre. Je suis sur quelque chose de confortable. Je tâte avec ma main. De la mousse. Takeshi se tient près de moi. La pluie continue tranquillement de tomber, mais plus sur nous. Take' a fait pousser une sorte de mezzanine en bois au dessus de nos têtes. Je passe doucement en position assise. Que.. Que s'est-il passé ? Je ressens une douleur affreuse au crâne, j'ai l'impression qu'on a abattue un marteau sur celui-ci. Je le frotte vigoureusement et soupire.

- Outch... Ma tête...

Ah. Tout vient de me revenir. Le groupe de gamins me bousculant. Mes pleurs. Takeshi et sa miette de mille-feuilles. Notre baiser... Mon dieu... Mon dieu, j'ai embrassé Takeshi ! J'espère qu'il ne m'en veux pas... Je tourne ma tête vers lui. Merde, il a toujours ce morceau de gâteau sur sa joue ! J'essaye tant bien que mal de l'ignorer, il m'a causer suffisament de soucis.

- Hum... Tu m'en veux ? J'suis désolée hein...

BON. Tant pis ! Je me met à quatre pattes et m'approche du visage de Take'. Je me sens un peu mieux, même si j'ai toujours froid. Heureusement, le paysage ne tourne plus, je peux donc enlever facilement la miette. Une fois encore, nos visages sont proches. Je ne m'en rends pas vraiment compte... Mes yeux sont "plantés" dans les siens. Finalement, j'ai encore de la fièvre. Nos lèvres sont à quelques centimètres, mais cette fois, je ne l'embrasse pas. Parce que, cette fois, j'ai à peu près toute ma tête. Finalement, être inconsciente m'a permis de me reposer.

- Si tu devais m'embrasser là toute suite, tu le ferais ? Je veux dire, que cette fois, ce ne serait pas parce que je l'ai fais en voulant enlever une miette sur ta joue, mais juste parce que tu le veux. Enfaîte, je suis trop moche, donc je comprendrais que ça te déranges... Tu me trouves moche ? J'suis sûre que oui. Sois franc, s'il te plait.

O.K. Oubliez ce que j'ai dis avant. Je suis toujours autant malade, voir pire. En même temps, la fièvre, ça part pas par magie. Mais pourquoi je lui demande ça moi ? Putin. En plus, ça veut rien dire. Iori qui parle, ou comment assurément passer pour une folle complètement conne et ridicule.


made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeshi Hinuko
a heart of steel starts to grow

avatar
profil
Messages : 519
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Jeremy Sumpter

Personnage
Age: 18
Pouvoir: Maîtrise de la Terre
Race précise: Pandi

MessageSujet: Re: The rain in the city ~[ PV : Takeshi Hinuko ]   Sam 20 Avr - 22:38


Come away to the water
« La pluie tombe comme nous tombons amoureux : en déjouant les prévisions. »
Feat Iori & Takeshi
Musique

Je regardais ma montre. Hein ? J'ai jamais de montre. Je soupirais et ramenais une mèche de mes cheveux en arrière. Iori semblait toujours dormir paisiblement à l'abri et tout était calme. J'étais seul avec mes pensées. Et c'était insupportable. Des milliers de questions me venaient à l'esprit, des milliards de mots, aussi. Mes oreilles bourdonnaient à cause d'un brouahah imaginaire incessant. Je me pris la tête à deux mains. Pourquoi ? Pourquoi maintenant ? Pourquoi ne m'étais-je pas rendu compte plus tôt de mes sentiments ? Pourquoi avait-elle fait ça ?
Je n'avais qu'une hâte, c'était qu'Iori rouvre les yeux et que je me perde dedans. C'est une jolie façon de régler ses problèmes, je trouve. Attendez. Hum, mauvais idée, il y aura mon reflet. Le reflet d'un meilleur ami indigne qui ne remplit pas ses fonctions, qui n'est pas à sa place. J'aurais du m’efforcer de préserver le couple Iori/Simone. J'aurais du voir que ça n'allait pas. Mais j'ai été aveugle et égoïste. Maintenant, je risque de la perdre. Une larme roula sur ma joue.

Outch... Ma tête...
Je sursautais. Elle était réveillée. Je ne relevais pas la tête pour me laisser le temps de me calmer. J'suis peut-être un meilleur ami indigne mais pas au point de pleurer devant elle. Jamais. Devant personne. Les seules fois où je pleurerais en publique seront fausses. Je dirais que c'est la pluie, au pire, pensais-je en gardant la tête baissée.

Hum... Tu m'en veux ? J'suis désolée hein...
Là encore, je ne relavais pas mon visage vers le sien. Je ne dis rien non plus. Elle devait penser que je boudais ou un truc du genre. Mais en réalité, je ne savais juste pas quoi dire ou faire. Je me demandais aussi pourquoi elle s'excusait. Peut-être qu'elle regrettait. Pourtant... Moi, pas.
Soudain, un main frôla mon visage. Cette fois si, je levais les yeux. Son visage était près du mien. Ses yeux azurs me transperçaient de part en part et mon coeur battait dans mes tempes. Le brouahah de tout à l'heure s'était intensifié si bien que j'avais envie de me plaquer les mains sur les oreilles et de ne plus jamais les enlever.

Si tu devais m'embrasser là toute suite, tu le ferais ? Je veux dire, que cette fois, ce ne serait pas parce que je l'ai fais en voulant enlever une miette sur ta joue, mais juste parce que tu le veux. Enfaîte, je suis trop moche, donc je comprendrais que ça te déranges... Tu me trouves moche ? J'suis sûre que oui. Sois franc, s'il te plait.
Chaque mot qu'elle prononçait augmentait le bruit infernal qui me brisait le crâne. En même temps qu'elle parlait, je cherchais une solution pour la faire taire. Mais je crois que le coup de grâce fut ses dernières phrases.
J’attrapais son menton au creux de ma main comme toute à l'heure mais plus doucement cette fois et déposais mes lèvres sur les siennes [ Merci à Tsume pour cette technique géniale ]. Autant être le mauvais meilleur ami jusqu'au bout. Quand nos lèvres se quittèrent, je murmurais quelques mots :

Tais-toi... Ne dis plus jamais ce genre de trucs. Je t'aime.
Mes deux derniers mots se perdirent dans la rue, je ne pense pas qu'elle les ais entendu. Mais ça m'a fait du bien de les dire.


© code by Lou' sur Epicode




❝ THUG LIFE ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iori Anzu
The Princess of Nightmares

avatar
profil
Messages : 894
Date d'inscription : 25/09/2012
Sur l'avatar ? : rosie tupper.

Personnage
Age: 16 ans.
Pouvoir: Contrôle des Armes et des Armures [PP = 20]
Race précise: Harpie.

MessageSujet: Re: The rain in the city ~[ PV : Takeshi Hinuko ]   Dim 21 Avr - 11:36
T-T God, je suis vraiment pas douée, j'ai encore effacé D8


Dernière édition par Iori Anzu le Ven 26 Avr - 23:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeshi Hinuko
a heart of steel starts to grow

avatar
profil
Messages : 519
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Jeremy Sumpter

Personnage
Age: 18
Pouvoir: Maîtrise de la Terre
Race précise: Pandi

MessageSujet: Re: The rain in the city ~[ PV : Takeshi Hinuko ]   Mar 23 Avr - 20:38


Come away to the water
« La pluie tombe comme nous tombons amoureux : en déjouant les prévisions. »
Feat Iori & Takeshi
Musique

Elle semblait choquée. Des larmes roulent sur ses joues. Je baissais la tête. J'ai fais le con. Si jamais ses sentiments ne sont pas réciproques, j'aurais gâché notre amitié pour rien. Car rien ne sera plus jamais comme avant. Malgré ça, je n'arrive pas à regretter. Il fallait que je sache. Au moins, maintenant, je sais. Elle s'était éloignée de moi, avait enfouie sa tête dans ses genoux, recroquevillée. Je fixais les gouttes qui tombaient de mes cheveux. J'avais envie de me lever et de gueuler c'que j'pensais à Dieu ou au Staff de là-haut. Sérieux, quoi. J'espère qu'ils s'amusent, au moins. Bande de sadiques sur-puissants.

Oh, Takeshi... Je... J'ai tout gâchée...

Gâcher quoi ? C'est entièrement de ma faute. J'aurais dû me taire, putain. Vous savez quoi ? A ce moment précis, je faillis pleurer. Ma gorge se serrait et s'était mise à me brûler. Cela faisait horriblement mal mais ce n'était rien comparé au coup que mon cœur venait de recevoir. En fait. Sans Iori. Ça sert à rien que je vive. Mais... Même si elle veut pas de moi... Elle est en vie. Et heureuse. Et si elle l'est pas, je ferais tout pour qu'elle le sot. Dans l'ombre. J'ai pas ma place à ses côtés. Alors, pour lm'instant, je vais retourne de là d'où je viens.
Je viens de me rendre compte que je dis que des conneries, là. Elle a pas dit non. J'ai enfin réussit à lui dire... On va juste faire un petit pas dans le passé. Comme si ce jour n'avait jamais existé ? Non, ça non plus je veux pas. En plus, ça revient au même. Je sais juste trop pas quoi faire.

C'était juste pour que tu le saches. Mais retourne avec Simone, il te mérite.

NON JE VEUX PAS. Mais... C'aurait été égoïste de lui dire ça. Alors... Mais. Zut. Merde. Pffeuh.
J'en ai marre d'enchaîner connerie sur connerie.


© code by Lou' sur Epicode




❝ THUG LIFE ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iori Anzu
The Princess of Nightmares

avatar
profil
Messages : 894
Date d'inscription : 25/09/2012
Sur l'avatar ? : rosie tupper.

Personnage
Age: 16 ans.
Pouvoir: Contrôle des Armes et des Armures [PP = 20]
Race précise: Harpie.

MessageSujet: Re: The rain in the city ~[ PV : Takeshi Hinuko ]   Ven 26 Avr - 23:30
MUSIQUE
[Mon dieu, j'ai de l'inspiration ce soir O.O Bonne lecture Fraise ]



The rain in the city.



En temps normal, je suis une personne observatrice. En temps normal, rien ne m'échappe. J'ai déjà compris à plusieurs reprises, que certaines personnes aimaient en secret X ou Y. Alors pourquoi ? Pourquoi je ne me suis pas rendue compte qu'il m'aimait ? Je ne suis pas aveugle à ce point... Pourtant, je ne me suis doutée de rien. On m'avait déjà dit que Take' m'aimait sûrement, évidemment, je ne l'avais pas crue. Je ne voulais pas le croire, parce que dans ma vision des choses, c'était impossible. Impossible que mon meilleur ami soit amoureux de moi. Pas possible dans le sens que lui et moi, ont passaient notre temps à se chamailler et se taquiner, alors ça semblait dure de trouver une place pour une relation amoureuse dans cette bataille sans fin. Je n'arrive pas à décrypter mon état actuel. Je suis bouleversée. Mais bizarrement, tout au fond de moi, j'ai l'impression d'être... Heureuse ? Pourquoi être heureuse dans un moment pareil ? Serais-je, moi aussi, tombée amoureuse de lui, sans vraiment m'en apercevoir ?... Je ne comprends rien aux sentiments des gens qui m'entourent, et pour les miens, c'est pire. Les relations amoureuses sont tellement compliquées. Finalement, l'amour est-il vraiment utile ? L'amour peut nous rendre heureux, comme terriblement malheureux. L'amour peut nous pousser à faire des choses qu'on aurait jamais imaginé faire, même dans nos rêves les plus fous. Mais la vérité c’est qu'il nous fait mal, alors on se ment. Je dois choisir si j'aime ou non Takeshi. Après tout, "La vie est faite de choix : Oui ou non. Continuer ou abandonner. Se relever ou rester à terre. Certains choix comptent plus que d’autres : aimer ou haïr. Être un héros ou un lâche. Se battre ou se rendre. Vivre ou mourir. Je vais le répéter une dernière fois, pour ceux qui en douteraient encore... La vie est faite de choix. Vivre ou mourir, le choix le plus important, mais la décision nous appartient rarement.", dans mon cas, ce serait plutôt " Amour ou Amitié ?". Vous allez peut-être me dire que c'est facile, que je devrais savoir si je suis amoureuse ou pas. Mais non. C'est compliqué, tellement... Si ça trouve, je l'aime. J'ai peur. J'ai peur de l'avenir, de ce qui va se passer ensuite, quand j'aurais pris ma décision. Mais il me semble que c’est une bonne chose d’avoir peur, ça prouve au moins qu’on a encore quelque chose à perdre. J'ai quelque chose, ou plutôt quelqu'un, à perdre ? Je l'ignore. Avant, je vous aurais répondue que j'ai effectivement quelqu'un à perdre. J'avais peur que cette personne disparaisse, qu'elle soit engloutie par la masse sombre qu'est la mort. Je ne voulais pas. La mort me la prise. J'ai perdue depuis un petit bout de temps cette personne à qui je tenais. Aujourd'hui, j'en souffre encore. Mais aujourd'hui, j'ai rencontré de nouvelles personnes, des personnes que je ne veux pas perdre. Takeshi fait parti de ses personnes.

*Flash Back*
Elle était allongée dans son lit. Elle bouquinait, ses lunettes de vue, qui lui servait uniquement pour lire, sur son petit nez. Adorable. Je la fixais, le sourire aux lèvres, assise sur la chaise en fer de notre "bureau". Elle releva la tête, m'adressa un petit sourire discret, interloqué.
*Fin du Flash Back*

Elena... Si gentille. Avec tout le monde. Comparée à moi, c'était un ange. Je passais mon temps à réfléchir à mon plan de vengeance contre ses scientifiques, elle continuait de lire tranquillement, sans jamais se plaindre. Elle savait comment me calmer. Ma haine pour les personnes qui nous avaient enfermées grossissait jour après jour. Mais Elena n'était pas comme moi. Elle ne portait pas cette haine envers les scientifiques. Elle n'était pas fâchée, elle restait toujours cette personne douce et tellement généreuse que j'avais aimé de tout mon coeur. Elena était ma moitié, ma complice, mon amie, ma protégée, ma soeur jumelle. Aimer une personne, c'est prendre le risque de souffrir si vous perdez celle-ci. Après sa mort, je m'étais jurée de ne jamais plus aimer qui que ce soit. Puis je suis arrivé dans cet Internat. Au départ, j'ai essayé de sympathiser avec personne. Je restais seule. Et Simon est arrivé. Je suis sortis avec lui, je l'ai aimé. J'avais échoué. J'allais sûrement souffrir mais ça m'étais égal parce que j'étais heureuse. Finalement, ce n'est pas moi qui est le plus souffert à la fin de cette relation. Et voilà que Takeshi m'avoue qu'il m'aime... Là encore, je vais probablement souffrir. Ou peut-être pas.

C'était juste pour que tu le saches. Mais retourne avec Simone, il te mérite.

Je lève la tête, interrompue dans mes pensées. Sans vraiment m'en rendre compte, j'ai arrêté de pleurer. Que je le saches ? Retourner avec Simon ? Hum. Sincèrement, Simon mérite beaucoup mieux que moi. Et pourquoi me dire de retourner avec Simon, alors qu'il vient de me dire qu'il m'aimait ? Je ne pense pas qu'il le veuille vraiment. Ou alors, si il le veut vraiment, c'est pas normal. Je fixe la pluie et répond calmement :

Ce n'est pas une question de mérite Takeshi... Je ne ressentais plus rien pour lui. Retourner avec lui reviendrais à me mentir, et à lui aussi.

Effectivement, c'est moi qui ai mis fin au couple que moi et Simon constituions. Je ne pouvais pas continuer à faire semblant. Je ne voulais pas souffrir, je n'ai presque pas souffert, mais je l'ai fait souffrir... Et finalement, souffrir ou faire souffrir quelqu'un revient au même, non ? J'ai été cruelle. Mais au final, j'ai juste été honnête avec moi-même. J'essaie de me calmer, reprendre mes esprits, pour que les battements de mon coeur retrouve une allure à peu près normale. Je dévisage le Pandi, sans un mot. Il est beau, pas de doute. Il est drôle, chieur mais au fond, tellement gentil. Je fixe l'eau qui coule de ses cheveux. Je viens de faire mon choix... Il me semble que c'est le bon.

Je crois que je t'aime aussi. Mais.. J'ai besoin d'y réfléchir un peu. Jusqu'à aujourd'hui, je t'ai toujours considéré uniquement comme mon meilleur ami, et jamais comme un potentiel petit-ami... Mais ça reste une possibilité.

Pour l'instant, il est vrai que j'ai dû mal à m'imaginer en couple avec lui... C'est vrai quoi ! Comprenez-moi un peu... Plus de bagarres, de chamailleries ect...? Non. Sincèrement, je pense que même si lui et moi on sort ensemble, je continuerais de l'embêter. Drôle de couple qu'on formerait. Je n'en suis pas encore toute à fait certaine, mais je dirais que...
Je l'aime.


made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeshi Hinuko
a heart of steel starts to grow

avatar
profil
Messages : 519
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Jeremy Sumpter

Personnage
Age: 18
Pouvoir: Maîtrise de la Terre
Race précise: Pandi

MessageSujet: Re: The rain in the city ~[ PV : Takeshi Hinuko ]   Dim 28 Avr - 12:04


Come away to the water
« La pluie tombe comme nous tombons amoureux : en déjouant les prévisions. »
Feat Iori & Takeshi
Musique

Ce n'est pas une question de mérite Takeshi... Je ne ressentais plus rien pour lui. Retourner avec lui reviendrais à me mentir, et à lui aussi.

Bien sûr que ce n'est pas une question de mérite. Mais... Enfin. Je sais même pas m'exprimer comme il faut. Je voulais dire qu'ils étaient mignons ensemble et que Simon était quelqu'un de bien et tout ça, quoi. Mais d'un côté, si elle veut pas, je vais pas la forcée 8D Han, Take', t'es vilain. Enfin, d'un côté j'ai pas tort, quoi. Si elle ressent plus rien et qu'elle reste avec lui ça ne fera que créer des ennuis. J'essayais de me mettre à la place de Simon. Hum. Tout bien réfléchi, c'est une mauvaise idée. Très mauvaise. J'arrêtais tout de suite. Elle, elle me dévisageait. Pendant longtemps. J'étais intrigué. Je m'assis en tailleur, cette fois et m'approchait d'elle. Pas pour l'embrasser juste pour la dévisager aussi. J'attendis un peu avant de reculer la tête et d'attraper mes pieds, toujours en tailleur. La tête en arrière, je souris.

Qu'est-ce-que t'as à me dévisager comme ça ? Me dis pas que j'ai une autre miette, hein.
Je lâchais un p'tit rire. J'essayais de faire comme s'il ne c'était rien passé parce que je pensais que c'était ce qu'elle voulait. Je n'imaginais pas me tromper une seconde. Pourtant, j'appris que c'était le cas, que j'avais une chance.

Je crois que je t'aime aussi. Mais.. J'ai besoin d'y réfléchir un peu. Jusqu'à aujourd'hui, je t'ai toujours considéré uniquement comme mon meilleur ami, et jamais comme un potentiel petit-ami... Mais ça reste une possibilité.
D'abord, je me sentis comme électrifié. J'étais en incapacité totale de faire le moindre mouvement. Mes yeux devaient être écarquillés à un point inimaginable. Mes sourcils devaient être au milieu de mon front d'étonnement et... Nan, je déconne, j'avais juste les yeux écarquillés et je devais faire une tête plus chelou que d'habitude mais c'est tout. Bien, après quelques minutes de blocage, mon cerveau s'est remit en marche. C'était juste le premier sentiment, là. Le deuxième arrive bientôt. Alors avant ça, une mise en garde.
TOUT LE MONDE A TERRE.
Je rougis, encore et encore. Je me mordis la lèvre du bas. Je me retins un long moment mais après quelques minutes, je finis pas hurler. De bonheur, hein. Me manque plus que des ailes et c'est le remake le plus réussit de Peter Pan que j'ai jamais vu.

J-... NAN. AH. EUH. J'PEUX DIRE UN TRUC ? YEAAH !
Merde, pourquoi je m'affole ? Elle a dit que c'était une possibilité. POSSIBILITÉ. PO-SSI-BI-LI-TÉ. Hum. On s'en fou, c'est génial. Ohlala, ohlala, faut que je respire. J'inspire, Shakespeare. Ah-ah. J'm'en lasserais jamais de celle-là. Bref.

Désolé. Donc, on disait ? Ah, oui. Et donc, euh... Tu penses réchéflir combien de temps ?

Merde, j'ai dis réchéflir. Faisons comme si rien n'était, elle a peut-être pas remarqué, après tout. Hein ? HEIN ?! Hum. J'suis légèrement hystérique, là.


© code by Lou' sur Epicode




❝ THUG LIFE ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iori Anzu
The Princess of Nightmares

avatar
profil
Messages : 894
Date d'inscription : 25/09/2012
Sur l'avatar ? : rosie tupper.

Personnage
Age: 16 ans.
Pouvoir: Contrôle des Armes et des Armures [PP = 20]
Race précise: Harpie.

MessageSujet: Re: The rain in the city ~[ PV : Takeshi Hinuko ]   Mar 30 Avr - 13:46
MUSIQUE
[ Désolée, c'est court... ]



The rain in the city.



Au moment où je l'ai dévisagé, avant de lui dire que je l'aimais aussi, il m'a demandé en riant si il avait encore une miette sur le visage, ce a quoi j'ai répondue par un mouvement de tête négatif. Après mon "annonce", Take' fait une drôle de tête. Mon dieu, il aurait fait une attaque ? Ses yeux sont écarquillés au maximum je pense. Puis soudain, il se met à rougir à n'en plus finir. Hanw, trop chou... Il se mord la lèvre, et hurle littéralement, de bonheur sûrement. Who, il a l'air heureux... Je ne savais pas que c'était si... Si important pour lui.

J-... NAN. AH. EUH. J'PEUX DIRE UN TRUC ? YEAAH !

Vraiment très heureux. Je souris, contente que... Que quoi ? Que Takeshi soit amoureux de moi ? Qu'il soit heureux de savoir que moi aussi je l'aime sûrement ? Je ne sais pas. Mais je suis contente. Il essaye de reprendre son calme et me demande plus sérieusement :

Désolé. Donc, on disait ? Ah, oui. Et donc, euh... Tu penses réchéflir combien de temps ?

Ahahaha. Il est tellement hystérique qu'il n'arrive même plus à parler correctement... Je lâche un petit rire, moqueuse. Puis sa question atteint enfin mon cerveau. Combien de temps ?... Je lui adresse un sourire amusé et lance malicieusement, m'approchant un peu de lui :

Réchéflir hein ?... Eh bien, je ne sais pas combien de temps je vais réchéflir. Enfaîte, je t'ai dis que j'avais besoin de réfléchir, mais ce n'est pas vrai. Enfin, c'est pas vraiment ce que je voulais dire. C'est tout réfléchie, je t'aime... Je dois juste m'habituer à te voir autrement qu'un clown que j'ai en guise de meilleur ami, tu saisis ? Donc, même si je t'adore comme tu es, essaye de me prouver, en quelque sorte, que tu peux être autre chose à mes yeux. Je lui adresse un petit clin d'oeil, Bonne chance le nain !

Ah... J'aime emmerder Takeshi. Oui, voilà ce que je pense. J'aimerais qu'il me montre un autre côté de lui. M'enfin, si c'est un côté trop romantique et super sérieux, ça va pas aller, parce que j'adore quand il me fait rire, et ça m'embêterait qu'il ne soit soudainement plus drôle... Je m'étire et jette un coup d'oeil à la pâtisserie. Elle est de nouveau là, la pâtissière tueuse. À nouveau derrière sa fenêtre, elle me foudroie du regard. Mais cette fois, elle a des raisons de le faire. Parce que maintenant c'est trop tard pour Take'. Il est à moi !


made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeshi Hinuko
a heart of steel starts to grow

avatar
profil
Messages : 519
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Jeremy Sumpter

Personnage
Age: 18
Pouvoir: Maîtrise de la Terre
Race précise: Pandi

MessageSujet: Re: The rain in the city ~[ PV : Takeshi Hinuko ]   Mer 1 Mai - 14:39


Come away to the water
« La pluie tombe comme nous tombons amoureux : en déjouant les prévisions. »
Feat Iori & Takeshi
Musique

J'étais encore sous le choc et totalement hystérique si bien que je n'avais pas remarqué qu'elle s'était un peu rapprochée avant de me lancer malicieusement :

Réchéflir hein ?... Eh bien, je ne sais pas combien de temps je vais réchéflir. Enfaîte, je t'ai dis que j'avais besoin de réfléchir, mais ce n'est pas vrai. Enfin, c'est pas vraiment ce que je voulais dire. C'est tout réfléchie, je t'aime... Je dois juste m'habituer à te voir autrement qu'un clown que j'ai en guise de meilleur ami, tu saisis ? Donc, même si je t'adore comme tu es, essaye de me prouver, en quelque sorte, que tu peux être autre chose à mes yeux. Bonne chance le nain !

Ah-ah, réchéflir ? N'importe quoi. Elle sait même plus parler, ah-ah. Bref. Minute. Elle a dit qu'elle avait pas besoin de réchéflir ? Ça veut dire que... En fait, les gens. Je suis trop contente de m'être levé ce matin. Cette journée est géniale ! Et en plus, elle n'est même pas finie. Minute. Elle m'a traité de nain. Osef, j'suis tellement content, tellement, bwahahahahahah. Je viens de me rendre compte que ça fait très con de rigoler tout seul dans sa tête. Je souris. Attendez, je souriais déjà. Être autre chose qu'un clown ? Dur. C'est moi, ça. Mais j'essaierais d'être sérieux. Pas tout le temps. Parfois. Quand elle le voudra. J'agrandis mon sourire.

J'suis pas un nain.

J'fais ta taille. Ok, pour un garçon, c'est pas le must mais je fais avec ce que j'ai. Et puis si tu m'aime c'est que ça me va bien, voilà. Eh, mais c'est l'excuse parfaite ! Je pris une mèche de ses cheveux et jouais avec.

Alors comme ça, on doute de l'effet qu'on fait ?

Elle a avoué son point faible, elle peut plus mentir. Je suis diabolique. Ce que j'ai dis me fais penser à une phrase d'Hunger Games. Je suis fou. Je suis amoureux. Je suis le nouveau Nikon. Enfin, bref.

Je t'aime. J'peux t'faire un beuzou ?
J'lui demande, on sait jamais. C'est génial, maintenant c'est presque normal de dire que je l'aime. Je l'aime, je l'aime. Eheheheh, j'adore. On dirait un drogué. J'crois que je pourrais jamais m'en passer. Mais j'm'en fou.


© code by Lou' sur Epicode



Court. Nul. Chiant. Bref. Ma définition 8D



❝ THUG LIFE ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iori Anzu
The Princess of Nightmares

avatar
profil
Messages : 894
Date d'inscription : 25/09/2012
Sur l'avatar ? : rosie tupper.

Personnage
Age: 16 ans.
Pouvoir: Contrôle des Armes et des Armures [PP = 20]
Race précise: Harpie.

MessageSujet: Re: The rain in the city ~[ PV : Takeshi Hinuko ]   Jeu 2 Mai - 18:28


The rain in the city.



Takeshi souriait déjà. Mais malgré ça, il agrandit encore plus son sourire.

J'suis pas un nain.

Euh. Il sourit pour me dire ça ? On dirait qu'il est trop content de s'être fait traité de nain... M'enfin, chacun ses plaisirs hein. Et, évidemment qu'il est nain. Pour un gars, en tout cas. Il mesure la même taille que moi, et pourtant je suis une fille assez petite pour mon âge. Remarque, c'est pratique pour l'embrasser. Je crois. Oui... C'est forcément pratique, pis au moins je ne me sentirais pas naine à côté de lui. Niark niark. Je souris moi aussi.

Oh, ça ne se discute pas, pour un mec de ton âge, tu es nain. Et même si toi et moi on mesure la même taille, ça ne change rien, parce que les filles sont toujours plus petites que les gars. Nah !

Soudain, il prend une mèche de mes cheveux et commence à jouer avec. Hum hum. Je me demande si, à ma naissance, je n'aurais pas reçue un sortilège pour que mes cheveux soit attirants...Simon faisait la même chose. Remarque, ils font tous ça. Mon dieu, je rêve où ça me fais mal d'y penser ? Pourtant, je n'aime plus Simon... Enfin, je veux dire, c'est toujours mon ami hein, mais je ne ressens plus de sentiments amoureux pour lui. Je crois que ça m'a rendue triste parce que c'est moi qui l'ai plaqué, et si c'était le contraire, lui qui ne m'aimait plus et moi toujours amoureuse, ça m'aurais anéantie. D'habitude, faire souffrir les gens ne me dérange pas. Mais là c'est différent. L'amour rend les choses différentes.

Alors comme ça, on doute de l'effet qu'on fait ?

Quoi ? L'effet que je fais ?... Euh. On parle bien de moi, Iori Anzu ? Iori ? Effet qu'elle fait ? Ahahaha, la blague. Nan, sérieusement, ça se saurait si je dégageais un effet quelconque. Je me racle la gorge.

En même temps, il y a de quoi douter hein.

Je baisse la tête et fixe longuement mes chaussures.

Je t'aime. J'peux t'faire un beuzou ?

Je sursaute légèrement et lève la tête vers le Pandi. C'est étrange de demander un truc comme ça. Je ne sais pas si je vais m'y faire, de l'entendre dire je t'aime comme si c'était la chose la plus banale qu'il puisse me dire. Au fond de moi, je suis persuadée qu'il va éclater de rire, et me dire que tout ça est une blague. Ce serait bien Takeshi. Mais il ne le fait pas, il est bel et bien sérieux. Pour dire vrai, la situation me déstabilise. Je ne sais pas vraiment comment réagir. J'hoche la tête, pour lui faire comprendre que je suis d'accord. Je m'approche encore plus de lui, colle mon visage au sien, et plonge mon regard dans ses beaux yeux bleus. Je crois que, à ce moment là, j'ai un peu rougie... Je murmure en souriant, presque timidement, ce qui est plus qu'inhabituel chez moi :

Je t'aime aussi...

Les battements de mon coeur accélèrent un peu. Whoua, c'est dingue l'effet que ça me fait de lui dire ça. Comment j'ai fais pour ne pas me rendre compte que je l'aimais ?...

made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeshi Hinuko
a heart of steel starts to grow

avatar
profil
Messages : 519
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Jeremy Sumpter

Personnage
Age: 18
Pouvoir: Maîtrise de la Terre
Race précise: Pandi

MessageSujet: Re: The rain in the city ~[ PV : Takeshi Hinuko ]   Mar 14 Mai - 20:41


Come away to the water
« La pluie tombe comme nous tombons amoureux : en déjouant les prévisions. »
Feat Iori & Takeshi
Musique

Je t'aime aussi...

Wow, wow, wow. Si mon coeur ne s'arrête pas tout de suite de battre, il va lâcher. Wait. Euh, non, faut qu'il continue de battre, hein, mais doucement, quoi. Enfin, non, normalement. Enfin, bref, elle a hoché la tête donc je peux lui faire un bisou donc le reste, je m'en fou comme si j'avais un jour eu un rat qu'avait bouffé un serpent qui avait par la suite bouffé un singe de Chine. J'approchais donc mon visage du sien - et je n'eus pas à le faire beaucoup parce qu'ils étaient quand même vachement près - et l'embrassais. Encore. C'est la journée des beuzous, aujourd'hui ou quoi ? Bref. J'sais pas comment vous décrire ce que ça me fait quand je l'embrasse alors ça va faire assez bizarre mais imaginez la plus grosse bombe nucléaire jamais crée par un être vivant, la fin du Monde, les météorites qui détruisent la planète, les tremblements de Terre, les Tsunamis, la Terre qui se fait avalée par le soleil... Ben c'est encore plus puissant que ça.
Je retirais mes lèvres des siennes avec un regret que je masquais rapidement par un grand sourire narquois.

T'as une idée pour le lieu du mariage ?

C'est pas la première fois que je la vanne sur ça mais là, c'est... Différent. Je crois qu'au fin-fond de moi, je déconne pas. Pas pour le truc du mariage, hein. Ça fait vieux, ça, j'ai pas envie d'être vieux. J'veux tire pour le truc de vivre avec elle.


© code by Lou' sur Epicode




❝ THUG LIFE ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iori Anzu
The Princess of Nightmares

avatar
profil
Messages : 894
Date d'inscription : 25/09/2012
Sur l'avatar ? : rosie tupper.

Personnage
Age: 16 ans.
Pouvoir: Contrôle des Armes et des Armures [PP = 20]
Race précise: Harpie.

MessageSujet: Re: The rain in the city ~[ PV : Takeshi Hinuko ]   Ven 17 Mai - 19:03


The rain in the city.



Il s'approche, encore plus qu'il ne l'était déjà, et m'embrasse. WHOUUUUUUUUUUUUUHOUUUUUUUUUUUUUUU ! Je crois que c'est la seule chose à peu près cohérente qui me vient à l'esprit à ce moment là... Bon, d'accord, on s'est déjà embrassé deux fois avant, mais techniquement, ça ne compte pas ! Ben ouais, le premier c'était à cause de la miette et le deuxième, c'était pour me faire taire. Mais là... C'est pour de vrai !!!!!! Mon dieu, je suis contenteuuuh! Pas besoin de vous faire un dessin, ce baiser m'a rendue folle. Non, rectification, j'étais déjà folle. Folle amoureuse, et puis ben... Folle tout court hein, psychopathe sadique un jour, psychopathe sadique toujours ! Il retire ses lèvres des miennes et m'adresse un énorme sourire narquois, vous savez, le genre de sourire vachement agaçant... J'ai envie de le frapper quand il me sourit comme ça.

T'as une idée pour le lieu du mariage ?

Le quoi ?!?! Pfff... N'importe quoi... Le mariage, et puis quoi encore ? Pff... Vraiment... N'IMPORTE QUOI !! Je sais même pas si je vais me marier un jour... C'est chelou quand même les mariages, pis ça fait vieux quoi. Je suis pas vieille moi ! Je veux vivreuuuuh ! Non, franchement le mariage, très peu pour moi. Ou alors dans longtemps, trèèèèès longtemps. Bah, au pire on s'en fout, je sais bien qu'il n'est pas sérieux. J'imagine trop pas Takeshou en costard de mariage !... BWHAHAHAHA. Brefons. Je ne suis pas vraiment une personne qui pense au lendemain, donc l'avenir, euh... Ben c'est juste pas dans mes priorités quoi. Mais qui sait, peut-être bien que lui et moi on sera ensemble jusqu'à la mort. On deviendra des vieillards, coincés dans un fauteuil à roulettes... Oh my god, quelle horreur ! Je préfère mourir avant que ça arrive ! Je lâche un petit rire moqueur et lève les yeux au ciel.

T'es drôle toi. Et bientôt on va s'acheter une maison et faire des gosses c'est ça ?

Après un gros blanc, j'ajoute en souriant :

Sérieusement, je t'imagine vraiment pas en costard tu sais... C'est problématique je crois.

Je m'étire longuement. Pffff, je commence à avoir des fourmis dans les jambes, à force de rester assise. J'ai envie de me battre, ça fait vraiment longtemps que je ne me suis pas entraînée... Takeshi était un bon partenaire, à notre première rencontre. Je lui attrape une main et plonge mon regard dans le sien.

Tu sais ce que j'ai envie de faire là ? Pas de pensées perverses Takeshi. Il faut que je m'entraîne... À me battre. Tu veux bien être mon adversaire ? J'en ai marre d'être assise là.

Je ne sais pas si il va accepter, mais c'est une mauviette si il ne le fait pas !

made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeshi Hinuko
a heart of steel starts to grow

avatar
profil
Messages : 519
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Jeremy Sumpter

Personnage
Age: 18
Pouvoir: Maîtrise de la Terre
Race précise: Pandi

MessageSujet: Re: The rain in the city ~[ PV : Takeshi Hinuko ]   Sam 25 Mai - 16:32


Come away to the water
« La pluie tombe comme nous tombons amoureux : en déjouant les prévisions. »
Feat Iori & Takeshi
Musique

T'es drôle toi. Et bientôt on va s'acheter une maison et faire des gosses c'est ça ?

Eh, mais non, j'veux pas de gosses, moi. Et c'est pas parce qu'ils risquent d'êtres plus matures que moi, hein. C'est juste que... Bon, c'est mignon quand ça bave pas partout et que ça ferme sa gueule mais.... J'me vois mal avec un gosse, quoi. Ça fait vieux. Pis, je préfère m'occuper de ceux des autres. Parce que si c'est le tien et que t'en a marre de t'en occuper, tu peux pas te dire " Ah non, aujourd'hui, j'ai la flemme de m'en occuper, je le ferais demain " et que ton gosse, tu le refiles pas à n'importe qui. Si t'en fais un, c'est pour l'aimer et t'en occuper. Ou alors tu fais pas exprès. Bref, je veux pas avoir d'enfant. Pas tout de suite, en tout cas.
Et puis, d'où elle me parle de maison, elle ? Mon pacte avec le fermier me rapporte pas autant de fric que ça, faut pas déconner, hein. C'est un fermier. Et l'est pas riche. Quoi qu'avec tout c'que j'lui donne, il pourrait me payer un peu plus, le gros radin. En fait, c'est moi qui nourrit sa famille à sa place. Même si moi ça me coûte que dalle. BREF.

Sérieusement, je t'imagine vraiment pas en costard tu sais... C'est problématique je crois.

Eh mais elle dit n'importe quoi, là. J'suis très beau en costard, euké ? Bon, en fait, j'suis juste... Banal. Mais comme j'adore faire chier les gens, j'vais lui dire que ça me va très bien. Et j'vais lui glisser une vanne sur sa pâleur cadavéreuse, aussi.

J'suis un Dieu en costard, euké ? Et d'abord, tu devrais t'en foutre d'avoir un con en costard pour marié. Moi j'ai bien un fantôme en robe blanche en guise d'épouse. N'empêche, c'est cool, on fait la même taille. Enfin, j'ai quelques centimètres de plus, quoi.

Wow, ça fait moins drôle que ce que je pensais. Vite, Takeshi, rajoute un truc.

T'as déjà rencontré des Indiens ? Eh, est-ce-qu'il t'appelaient " visage pâle " ?

Bon, je suis con. Mes vannes sont merdiques. Tuez-moi. Minute. Nan, me tuez pas, en fait. J'ai une petite-amie géniale. D'ailleurs, elle m'attrape la main. Wait. Elle me regarde fixement, droit dans les yeux. WAIT.

Tu sais ce que j'ai envie de faire là ? Tu... Pas de pensées perverses Takeshi. Ah, merde. Il faut que je m'entraîne... À me battre. Tu veux bien être mon adversaire ? J'en ai marre d'être assise là.

Ouais, fight time ! On vient de se mettre ensemble et on se bat déjà. C'est beau, l'amour. Je refais mon sourire taquin. Celui que j'aime faire exprès pour l'énerver. Voilà.

Bien sûr, chérie, battons-nous avant le mariage. Vu que si je te tapes après, je vais sûrement aller en prison.



© code by Lou' sur Epicode




❝ THUG LIFE ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iori Anzu
The Princess of Nightmares

avatar
profil
Messages : 894
Date d'inscription : 25/09/2012
Sur l'avatar ? : rosie tupper.

Personnage
Age: 16 ans.
Pouvoir: Contrôle des Armes et des Armures [PP = 20]
Race précise: Harpie.

MessageSujet: Re: The rain in the city ~[ PV : Takeshi Hinuko ]   Dim 26 Mai - 17:15


The rain in the city.



J'suis un Dieu en costard, euké ? Et d'abord, tu devrais t'en foutre d'avoir un con en costard pour marié. Moi j'ai bien un fantôme en robe blanche en guise d'épouse. N'empêche, c'est cool, on fait la même taille. Enfin, j'ai quelques centimètres de plus, quoi. T'as déjà rencontré des Indiens ? Eh, est-ce-qu'il t'appelaient " visage pâle " ?

J'hausse un sourcil. D'où il sort son histoire d'Indiens lui ? Et puis un Dieu en costard, j'en doute un peu quand même. Mais il a raison, je m'en fous d'avoir un con en costard pour marié. Je suis bien obligé de faire avec aussi. Eh, un fantôme, j'ai la peau pâle, O.K, mais bon j'suis pas un fantôme quand même ! Et puis, on fait exactement la même taille, n'importe quoi son histoire de centimètres en plus, peut-être millimètres mais pas plus ! Take' n'est pas le premier à me dire que j'ai la peau vraiment claire. J'ai déjà essayé de me mettre de l'auto-bronzant, le résultat était tout simplement atroce. Je ressemblais plus à une carrotte qu'à une fille bien bronzée. Je ne suis pas sortie de ma chambre pendant deux longues journées, le temps d'enlever correctement ce foutu auto-bronzant. Bref, tout ça pour dire que je ne re-tenterais plus jamais l'expérience. Je croise mes bras.

Hahaha. Eh ben je me ferais des UV ce jour-là. Oh et pour ce qui est des Indiens, c'est... Bah, j'ai pas envie de répondre, t'es vraiment con.

Je ne l'ai pas mal pris hein. J'aime juste pas répondre à des questions connes. Donc là, vous le savez déjà, je lui demande d'être mon adversaire d'entraînement. Il refait son sourire insupportable, ce qui me donne encore plus envie de me battre contre lui évidemment, et me réponds :

Bien sûr, chérie, battons-nous avant le mariage. Vu que si je te tapes après, je vais sûrement aller en prison.

Je ris à sa blague et souris malicieusement.

Pas faux ! Mais techniquement, moi j'aurais toujours le droit.

Je me lève, m'étire une nouvelle fois et fixe le ciel. La pluie s'est arrêtée, et les nuages partent enfin. C'est pas trop tôt. Je balaye la rue du regard. Hum... Pas beaucoup d'espace, et les passants commencent à venir se balader. Je lève la tête, et mon regard se pose sur les toits des immenses immeubles de la ville. Hum hum... Peut-être que là-haut ce serait un peu mieux. Je fixe le Pandi. Je peux le porter jusqu'aux toits je pense.

Par contre, y a pas vraiment de place ici. On pourrait aller sur les toits des immeubles non ? Si t'es pas trop lourd, mes ailes pourront supporter ton poids.

made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeshi Hinuko
a heart of steel starts to grow

avatar
profil
Messages : 519
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Jeremy Sumpter

Personnage
Age: 18
Pouvoir: Maîtrise de la Terre
Race précise: Pandi

MessageSujet: Re: The rain in the city ~[ PV : Takeshi Hinuko ]   Ven 31 Mai - 21:33


Come away to the water
« La pluie tombe comme nous tombons amoureux : en déjouant les prévisions. »
Feat Iori & Takeshi
Musique

Pas faux ! Mais techniquement, moi j'aurais toujours le droit.

... BITCH. En fait, c'est trop d'l'arnaque d'être un mec, quoi. Genre, toi, t'as pas l'droit d'taper une meuf par principe - nan en fait, c'est surtout pour pas finir en taule - mais elles, elles peuvent te martyriser à volonté. C'est quoi cette société féministe, là, sérieux ? C'est genre un super-pouvoir, t'vois. Pis nous on a pas d'super pouvoir, t'vois. A part avoir un salaire plus élevé et pouvoir pisser d'bout. Ouais nan, en fait, c'est kule d'être un mec. Si jamais Iori devine à quoi je pense, elle me tue.

Par contre, y a pas vraiment de place ici. On pourrait aller sur les toits des immeubles non ? Si t'es pas trop lourd, mes ailes pourront supporter ton poids.
Mais vos gueules à tous, j'suis pas gros, làààà. C'est mes muscles qui sont lourds, euké ? C'est du béton armé, j'te dis. Et essaye même pas de toucher pour vérifier parce que sinon j'te mords, wesh. Bref. J'ai trop la flemme de répondre à sa provocation, là. D't'façon, j'aurais tout l'loisir de la taper sur le toit. J'hoche la tête et on s'envole vers d'autres cieux. J'viens d'prendre un aller simple pour l'Enfer. Mais... La mort doit être une belle aventure.


© code by Lou' sur Epicode



LAWL. J'ai trop l'impression j'ai rien écrit, en fait. J'crois que j'vais remettre en taille 17 pour que ça fasse plus gros, t'vois.



❝ THUG LIFE ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iori Anzu
The Princess of Nightmares

avatar
profil
Messages : 894
Date d'inscription : 25/09/2012
Sur l'avatar ? : rosie tupper.

Personnage
Age: 16 ans.
Pouvoir: Contrôle des Armes et des Armures [PP = 20]
Race précise: Harpie.

MessageSujet: Re: The rain in the city ~[ PV : Takeshi Hinuko ]   Jeu 13 Juin - 22:06
Musique




The rain in the city.




La liberté est un rêve, un but. La liberté est une terre promise, pourtant inaccessible. La liberté, celle qu’on veut retrouver, celle qu’on veut reprendre quand on est prisonnière de son passé. La liberté j’avais oublié que c’était aussi la solitude, je n’avais gardé que les bons côtés. Mais maintenant, aujourd'hui, quand j'y réfléchis plus mûrement, la liberté est-elle vraiment la chose que je souhaite ? Je n'étais qu'un oiseau en cage pendant la plus grande partie de ma vie passée. Je suis parvenue à prendre mon envol. J'étais un oiseau en cage, certes, mais je n'étais pas seule. En gagnant ma liberté, je le suis devenue. À force d'être seule, on finit libre. Désespérément libre. Finalement, je me suis souvent posé la question suivante : " N'étais-je pas plus heureuse avant ? Avant d'être libre ? Avant d'être seule ? "... Au fond de moi, je sais que la réponse à toujours été positive. Mais, aujourd'hui, en survolant la ville, Takeshi sur mon dos, je change peu à peu d'avis, lentement mais sûrement... Et ça me dégoûte. Je me dégoûte. Je ne peux accepter celle que je suis entrain de devenir. Je ne peux pas oublier que la vie m'a fait tellement mal; que la vie a été tellement injuste. Je ne veux pas l'oublier. Cette douleur m'a détruite puis a forgée une "nouvelle moi". Une personne plus forte, plus cruelle, plus maligne, plus méfiante... Bref, tout simplement différente. Mais voilà, aujourd'hui cette personnalité est menacé d'être détruite à nouveau. Je ne veux pas tout recommencer depuis le début. Je ne veux devenir quelqu'un d'autre. En pensant à tout ça, je pense à un poème, qui finalement, me représente plutôt bien... "Je te donne l'impression que je suis forte. Je te donne l'impression que je suis puissante. Que tout est ensoleillé en moi. À l'intérieur comme à l'extérieur. Que "confiance" est mon nom. Et que "calme" est mon surnom. Que la mer est calme et que c'est moi le maître. Que je n'ai besoin de personne. Et que je m'arrange toute seule... Mais ne me crois pas, je t'en supplie, écoute ce que je ne dis pas... Regarde-moi, tout semble bien aller, je fais un visage sévère ou je ris tout le temps, mais sous mon masque toujours changeant qui me cache, là est mon vrai moi, mon moi confuse, apeurée, seule, mais je le cache depuis si longtemps. Personne ne doit le savoir, mes faiblesses me font peur, alors je joue au plus fort et j'ai peur. Que l'on découvre ce petit enfant enfermé en moi, qui a tellement soif d'amour et de tendresse et qui aurait le goût de pleurer. [...] J'ai peur, j'ai peur de ma fragilité. Et j'ai peur de ton regard, j'ai peur que tu découvres qu'au fond de moi, je ne suis rien et que je suis si tendre, si fragile, si faible, là où toi tu parais si fort. J'ai peur que tu vois que je ne suis qu'une petite enfant blessée sous ma carapace. Une petite enfant qui a refoulé ses larmes depuis si longtemps. J'ai peur que tu le voies et me rejettes. Alors je joue mon jeu, je fais semblant, je me durcis, je fais des farces, je joue mon jeu de théâtre avec mon décor de femme forte, mon décor extérieur de sécurité. et pourtant, à l'intérieur, je tremble. Je tremble comme un enfant fragile. C'est pour cela que je m'amuse à te parler de n'importe quoi. Je te dis des riens et je te parle de tout, sauf de ce qui crie en moi. Je te parle de tout sauf de mon coeur, sauf de ma blessure qui saigne. Mais je t'en supplie, ne te laisse pas tromper par mon attitude froide, ou fermée, ou trop superficielle. Je t'en supplie, écoute mon coeur qui ne parle pas, mais qui aimerais tant pouvoir le dire pour me libérer. Car toi seul pourrait me faire croire que je vaux vraiment quelque chose, qu'il y a du bon en moi et que quelqu'un pourrait m'aimer pour moi-même. Je voudrais m'ouvrir à toi. [...]". Oui, il me correspond parfaitement... 
Tout compte fait, je me pose dans une clairière pas loin. Plus c'est grand, mieux c'est. Je fais descendre Take' de mon dos, m'étire, et inspire profondément. Je dois rester forte. Quoi qu'il se passe. Je dois toujours le rester. J'attrape un élastique que j'avais au poignet, qui d'ailleurs commençait à me couper la circulation du sang, et me fais une unique tresse qui repose sur mon épaule gauche. Je lève la tête vers le Pandi, et le fixe, un air de défi dessiné sur le visage. Je vais gagner. J'en suis capable. Je me place en position de combat, prête à sprinter s'il le faut. Je dois avouer que je ne suis pas mauvaise en course. À l'internat, en cours de sport, un moment c'était athlétisme, et je dois dire que je m'en sortais vraiment bien. Je souris : " Alors, prêt pour te rendre la raclée de ta vie, mon gros ? ".  


made by pandora.




[Désolée pour l'énorme retard et la qualité... ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeshi Hinuko
a heart of steel starts to grow

avatar
profil
Messages : 519
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Jeremy Sumpter

Personnage
Age: 18
Pouvoir: Maîtrise de la Terre
Race précise: Pandi

MessageSujet: Re: The rain in the city ~[ PV : Takeshi Hinuko ]   Mar 25 Juin - 18:22


Come away to the water

« La pluie tombe comme nous tombons amoureux : en déjouant les prévisions. »

Feat Iori & Takeshi
Musique

Je regardais le ciel pendant le court voyage. Je me demandais ce qu'Iori pensait. Ça me fait bizarre de parler d'elle comme de ma p'tite amie. Mais j'pense que je m'y ferais vite. On passa à côté de plusieurs toits, tous plus grands les uns que les autres mais elle ne ralentissait pas. Oh my bambou, j'suis en train d'me faire kidnappé par un folle volante. OSEF. Pis de toute façon, j'suis pas sûr que si je sautais de son dos à cette hauteur j'en sortirais vivant.
Après un petit moment, elle finit par se poser dans une clairière si peu éloignée de la ville qu'on en voyait encore les grands immeubles. Une fois à terre, je l'observe se préparer. Elle natte ses cheveux, un sourire se peint sur son visage angélique et une lueur de défi apparaît dans son regard azur. 

Alors, prêt pour te rendre la raclée de ta vie, mon gros ?

Putain mais j'suis pas gros. Sérieux, j'ai rien de gros, hein. J'commence même à avoir des abdos. Ehwai. Arrêtez d'me regarder genre j'suis un menteur, c'est vrai, hein. J'peux même vous les montrer. Sauf que là, j'peux pas donc voilà, quoi. La prochaine fois, hein, eheheheh. N'empêche; c'est fou, à chaque fois qu'on s'croise en dehors de l'Internat, on s'fight. J'crois y'a un prof qu'a jeté un sort sur l’Internat pour que tout le monde soit calme, tu vois. Ou alors on est juste cons. Bref.

La meuf qui s'est pris une balle dans le bras par un fermier a dit quoi ?, dis-je en souriant malicieusement.

Ça, c'est fait, maintenant, j'ai intérêt à courir. Quoique. Finalement, j'vais p't'être resté là, ça va être drôle/ La dernière fois qu'on a combattu, je n'avais pas le droit d'aller dans le sol. Pas plus qu'elle n'avait le droit de voler. Mais cette fois-ci, aucune règle n'a été dite clairement. J'en arrive à la conclusion qu'on peut faire ce qu'on veut. Non ?


© code by Lou' sur Epicode




❝ THUG LIFE ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iori Anzu
The Princess of Nightmares

avatar
profil
Messages : 894
Date d'inscription : 25/09/2012
Sur l'avatar ? : rosie tupper.

Personnage
Age: 16 ans.
Pouvoir: Contrôle des Armes et des Armures [PP = 20]
Race précise: Harpie.

MessageSujet: Re: The rain in the city ~[ PV : Takeshi Hinuko ]   Lun 1 Juil - 15:58


The rain in the city.




"La meuf qui s'est pris une balle dans le bras par un fermier a dit quoi ?", dit-il en souriant malicieusement. Grrr... Ce jour-là, disons que j'ai eu un élan de générosité, et je me suis prise une balle dans le bras, à la place de Take'. En y repensant, ce fermier était vraiment fou. Je devrais aller le voir, un de ses jours. At-... Atchoum. Génial, je recommence à éternuer. Je ne vais pas vous cachez que je ne suis pas au meilleur de ma forme. En même temps, tout à l'heure j'ai attrapé froid, et la fièvre, ça part pas comme ça. Mais je ne veux pas perdre contre Takeshi. J'ai vraiment envie de gagner. Premier problème, c'est qu'il peut aller sous terre. Bon, moi je peux voler, mais on peut m'atteindre quand même. Deuxième problème, mon pouvoir est fait pour tuer. Alors comment gagner, sans pour autant le tuer ou lui arracher les deux jambes ? Hm... Sans répondre à sa provocation, je me mets à courir vers lui. Entre temps, j'ai créer une petite dague que je tiens fermement dans ma main droite. De toute façon, c'est juste un entraînement, le but est simplement de mettre sont adversaire K.O, il me suffit donc de l'assommer pour gagner. Je sprint, le frôle du côté gauche, et lui donne un coup de dague sur l'épaule. Rapidement je me place derrière lui, et lui donne un coup de genou dans le dos, pour tenter de le faire basculer en avant. Je ne prend pas le temps de vérifier si mon attaque a porter ses fruits et recommence à courir, vers la forêt. Je m'enfonce peu à peu dans celle-ci. Je suis assez loin, j'ai un peu de temps pour respirer avant qu'il ne me trouve. Je grimpe dans un arbre, au feuillage plutôt épais, qui logiquement me camouflera un minimum. Je reste sur mes gardes et me prépare à une éventuelle attaque.  



made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


profil

MessageSujet: Re: The rain in the city ~[ PV : Takeshi Hinuko ]   
Revenir en haut Aller en bas
 

The rain in the city ~[ PV : Takeshi Hinuko ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» The rain in the city ~[ PV : Takeshi Hinuko ]
» beau temps,non? [Ft . Iori Anzu - Simon Mc Klay - Takeshi Hinuko]
» Champs... Champs... Champignon ! 8D [ PV Takeshi Hinuko ]
» Dark City 2.10 FIN
» Pink city

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres :: RP des Membres-