top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 Comme une Ombre (pv: Ever Hill)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Comme une Ombre (pv: Ever Hill)   Mer 23 Jan - 13:32
Domino dormait, allonger dans son lit, se tournant et se retournant, en train de faire un gros cauchemar, elle était très fatiguée et avait besoin de repos, mais ce cauchemar devenait terrible. Quelque chose lui courait après, dans des bois sombres, il semblait que les arbres essayait de l'attraper et l'empêché d'avancer, tout était bizarre, une brume noir couvrait l'atmosphère et un silence effrayant c'était installer, Lacknyse avait trop peur et ne s'arrêtait pas, elle ne regardait même pas derrière elle, elle préférait courir et se taire, disparaitre et ne plus revenir, elle avait envie de quitter ce cauchemar, mais pourtant elle y restait. Une main noir avec un gros trou qui saignait lui attrapa le pied et la fille tomba, puis s'étouffa avec le brouillard obscure, elle voulait a tout prit respiré et essayait de ramper pour s'échappé, quelque chose lui sauta sur le dos, ce qui fit un peu mal au guépard et on lui déchira le dos, tout, colonne, sang, chaire, elle se vit morte étendu par terre, sous une masse sombre et enrager, puis une lumière rouge lui envahie le regard, puis plus rien, les ténèbres, froid, noir, il n'y avait plus rien, plus aucune vision.

Domino se leva en respirant lentement, il faisait très sombre dans la chambre, elle regarda a la fenêtre, de gros nuages cachait le soleil, une légère pluie tombait, dommage, il ne neigeait pas aujourd'hui, s'aurait été plutôt bien de joué dans la neige pour oublié cette vision. L'acinon frissonna, il fallait qu'elle sorte se promené, elle commençait a avoir le mal de la pièce que lui servit de chambre. Posant ses pieds sur le sol glacial elle se dirigea vers son placard en se frottant les bras, il faisait trop froid ici. Ouvrant son placard a vêtement, le guépard sortit une tunique blanche, une écharpe rouge et noir, enfila un bracelet assortit a son écharpe, un jean long, des baskets de marque, orage rayé de marron avec le bout blanc, elle prit son foulard jaune et noir qu'elle attacha au même bras que son bracelet, un sweet noir avec une sorte de griffure verte, puis elle prit un casque a musique et sortie de la chambre en vitesse. Elle se laissa porté par ses pieds, elle avait pas de lieu précis, de toute façon aujourd'hui il ne faisait pas très beau. Lacknyse mit ses cheveux blonds en arrière et posa son casque sur les oreilles et avança dans une direction au hasard, vu que le ciel restait toujours sombre sans même un seul éclaircie mieux valait allé profité de l'ombre.

La fille arriva devant une grande forêt, un forêt très sombre, comme celle de son cauchemar, elle recula, non elle ne voulait pas y entré, mais quelque chose lui forçait et ce n'étais pas une lâche, elle finit par ne plus tenir et rentra a l'intérieur de l'étendue d'arbre. La forêt était très froide, une brise fraiche venait fouetter légèrement le visage de l'adolescente, curieuse, elle enleva son casque, elle préférait écouter le bruit de cette effrayante forêt et entendre le danger plutôt que de se faire bouffer. Le posant autour de son cou, elle regarda en l'air, les arbres étaient très haut et les rayons de lumière peinaient a entré dans cette masse d'arbres. Le sol était humide, un peu boueux même, ses traces de pas y restaient, elle faillit même a deux ou trois reprise resté la chaussure enfoncée dans la boue. Elle se demandait ce qu'il y avait après cette forêt et mourait d'envie de le découvrir. Mais d'un seul coup alors qu'elle avançait, la première étendit un bruit, sursauta elle monta a toute vitesse dans un arbre, sur une branche basse et regarda en dessous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Comme une Ombre (pv: Ever Hill)   Ven 25 Jan - 19:11
La nuit. La nuit noire. Je n'ai pas peur. Car je suis seule. Oui, seule, enfin seule. Pas un bruit, pas un souffle personne ne me suit. Personne ne me voit. Je suis l'ombre des bois, invisible. Je me cache derrière les troncs, m'amuse à toucher l'écorce des arbres froids. Froid. Oui j'ai froid. J'ai froid comme si mon corps n'était plus alimenté de sang. Je regarde ma peau qui habituellement était blanche. Mais jamais je n'avais autant ressemblé à un cadavre. Je prend peur. Je cours jusqu'à un lac gelé, et regarde dans l'eau mon reflet. Une peau blafarde, des yeux vides, les joues creusés. J'ai l'air d'être morte. Je ne sens rien Pas les épines sur mes pieds nus, seulement un froid glacial. Je me relève et regarde mon corps. Je me retourne et cours, je cours en dansant, élégante décharnée que je suis. Mais j''ai peur. Je veux vivre. Alors je danse, et chante, bien que muette dans ce rêve sans son. Comme si tout était figé.

Dans un sursaut je me réveille. Encore un cauchemar. Mes draps sont trempés de sueur, et un soleil timide point à l'horizon. Il doit faire froid dehors. C'est pour cela que je sors en débardeur. Logique. M'enfin... J'enfile en vitesse un jogging et mes baskets. J'attrape un bloc de dessin et un crayon taillé qui traînait sur mon bureau et sors. Il faut que je parte de cette chambre? Je ne suis pas supersticieuse. mais un cauchemar est un cauchemar, et pour la connaissance que j'ai des esprits, c'est un esprit malveillant mais faible. Alors, il tourmente. Il hante les gens jusqu'à ce qu'ils hurlent dans leur sommeil. Hmmmm. Nan, moi je me bats. Je me débats comme emprisonnée du vide. Mais je ne crie pas.

Me voilà dehors. J'avance, sans but. Enfin si, un endroit calme ou dessiner. Je veux m'enfermer dans ma bulle et reproduire le paysage autour de moi. Mais j'avance, silencieuse, comme un spectre. Mais, j'en suis sure, je suis réelle. Ma peau de marbre est toujours chaude et on voit nettement le sang circuler dans les fines lignes bleues qui parcourent mes bras. On y remarque des cicatrice. Du blanc sur du blanc. Des blessures que je me suis moi-même infligée. Ca fait mal oui. Mais il faut une douleur extérieur pour se raccrocher au monde. Bah. Un jour vous comprendrez. Un jour vous saurez ce que c'est que la détresse. Et au fond, nous sommes tous de grands masochistes. Et ça fait bien moins mal de se taillader la peau que de garder sa douleur pour soi, que de s'enfermer dans un mutisme, se renfermer sur soi-même. Car ça, on en sort pas. Ou alors c'est dur. Très dur. J'arrive à la forêt. C'est sans hésitation que je pénètre entre les arbres et avance telle une ombre. La boue salie mes chaussures, super, je suis bonne pour une corvée de nettoyage maintenant... Je fais craquer les branche et perd toute ma discrétion. enfin bon, je m'en fouts je suis seule. Enfin c'est ce que je croyais. C'est en levant la tête que j'ai découvert cette fille. Elle avait une queue et des oreilles. Une animalik ? A vrai dire je ne me pose pas la question. J'ai froid c'est tôt, et moi qui pensais être tranquille, il se trouve que je ne suis pas seule. Je la regarde longuement, comme sonnée. Bah, autant faire la causette.
"- Salut. T'es matinale too aussi ?"
Nan, pour le coup j'ai rien de mieux à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Comme une Ombre (pv: Ever Hill)   Sam 26 Jan - 14:04
Domino prenait de plus en plus peur, le bruit se rapprocha, elle plongea sa main dans la poche de son jean bleu foncé ou se trouvait toujours un assez gros opinel qu'elle gardait tout le temps avec elle. Depuis le jour ou elle avait faillit se faire attrapé par quelqu'un qui lui avait demandé des renseignement, elle osait plus se déplacé sans son arme. Bon encore ça allait, elle aurait pu acheté un calibre...Sa main se resserra sur le couteau, elle le sorti lentement et le pointa vers le bas, effrayé, elle s'avança encore un peu sur la branche, histoire de pouvoir sauté et s'enfuir au cas ou. C'est vrai elle ne devrait pas stresser autant, mais c'était dans sa nature d'être aussi stresser que ça. Elle remonta encore un peu plus la fermeture éclair de son sweet, seul sa queue damassait a présent, pendant dans le vide, légèrement énervé par cette bêtise, elle essaya de la remonter, bon tant pis, elle savait se défendre. "Je ne risque rien, je ne risque rien! Et puis pourquoi j'ai peur? Qu'est ce que je risque? Rien! Ce n'était qu'un cauchemar et je sais griffer! pensa Lacknyse en regarda ses ongles qu'elle n'avait pas encore coupés, décorés d'un vernie noir et jaune.

Une voix la tira de ses pensées et de sa peur, la fille sursauta, un bon saut même:
"- Salut. T'es matinale too aussi ?"
Dans la précipitation Domino s'emmêla et tomba de son arbre, une petite chute, pas bien grave de la branche ou elle était elle pouvait simplement se casser un poignet, mais le pire c'est qu'elle retomba sur la personne juste en bas, la faisant tombé a son tour. La guéparde fit un bon en arrière, elle regrettait d'avoir fait tombé une personne qui ne lui voulait pas de mal, cette personne avait des cheveux noirs, une peau blanche, très blanche, et un carnet de dessin, surement quelqu'un qui n'allais pas lui faire de mal, fallait quand même se calmer. L'animalik était assez mécontente de son acte et tendit avec douceur la main a la personne qu'elle avait fait tombé, espérant qu'on lui excuse cette honte.
-Oups Désolé, je n'ais pas fait exprès, je suis sortie juste a cause d'un petit cauchemar et toi?
Elle aida la personne a se relever, puis se mit en face d'elle, rangeant son couteau dans sa poche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Comme une Ombre (pv: Ever Hill)   Mar 29 Jan - 17:28
Elle a sursauté, puis est tombée, m'entraînant dans sa chute. Alors, je m'écrase. Je n'ai définitivement plus aucun réflexe, et tant mieux pour l'inconnue. elle se relève aussitôt, surprise, et je peux l'observer de plus prêt. Toute de noir et jaune vêtue, ses yeux avaient une expression désolée. La pauvre j'avais du lui faire peur... Je m'apprête à m'excuser lorsque je remarque le couteau qu'elle tient à la main. Elle le range subreptiscement dans sa poche avant de me tendre cette même main pour m'aider à me relever. Je la prends, remise de mon choc, et reconnaissante car j'avais un peu mal au dos depuis une chute d'une fenêtre. Oui une fenêtre. Je me relève et époussette de mes mains la terre qui s'était étalée sur mon pantalon.

"-Oups Désolé, je n'ais pas fait exprès, je suis sortie juste a cause d'un petit cauchemar et toi?"

Elle avait l'air vraiment gênée. Je lui réponds d'un air plutôt amicale (enfin je crois) que ce n'était pas très grave. Enfin ce ne fut pas très convaincant vu l'air dépité qu'elle prit. Mais j'avais fait de mon mieux de toute façon. Si je sais très bien faire semblant je n'aime pas. Non, la comédie je trouve pas ça trèèès... Enfin vous voyez quoi. Je préfère être directe. Contrairement à ce que certains peuvent penser ça fait moins de mal, et on a l'air bien mois con...

"- Ah toi aussi ? Ils sont pas bien méchants tu sais... On m'a dit que certains étaient des esprits. Très faibles, mais malveillants, ils n'ont pas la force de faire beaucoup de mal alors ils se contentent de hanter les gens."

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Comme une Ombre (pv: Ever Hill)   Lun 11 Fév - 19:50
Domino avait toujours la main tendue et espérait que la fille la prenne, si seulement on pouvait lui pardonner cette chose gênante, façon c'est trop tard, elle avait déjà fait la faute, juste a espérer que sa passe. Heureusement elle prend sa main et se relève, s'époussette les vêtements, voilà c'est passé, maintenant c'est terminé. Toujours une pointe de culpabilité, c'est assez bizarre pour quelqu'un qui maîtrise la peur et les cauchemars des autres les faisant devenir réels, surtout d'une nature très maladroite Lacknyse se trompait souvent, renversait des choses sans le faire exprès, bousculait des gens, mais toujours elle s'excusait de sa maladresse. La personne qu'elle venait tout juste de rencontrer, dans des conditions assez mauvaise lui répondit d'un ton amicale, si bien que l'acinon fut encore plus rassuré:


"- Ah toi aussi ? Ils sont pas bien méchants tu sais... On m'a dit que certains étaient des esprits. Très faibles, mais malveillants, ils n'ont pas la force de faire beaucoup de mal alors ils se contentent de hanter les gens."

"Oui elle a raison, mais les cauchemars sont quand même effrayants, ils viennent et ils partent et parfois ils reviennent une nouvelle fois, c'est difficile a s'en débarrasser"
Domino ne savait pas quoi répondre, déjà elle était contente qu'on lui pardonne sa chute de l'arbre, maintenant peut-être pourrait-elle faire connaissance, une nouvelle rencontre ne serait pas de trop:

-Hanter leur rêves plutôt, ils partent puis reviennent, et ont ne se débarrasse pas facilement d'eux. Ce sont des sortes d'esprits effectivement.

Un petit cri l'interrompit, ce qui fit sursauter le guépard, son oreille frémit, cri bizarre, pas très rassurent surement après que son rêve ce soit fait hanter, toujours effrayant ses esprits, chaque fois il font de la journée une peur constante, surtout ses bois très sombre. Mais qu'est-ce que sa pourrait être? Pas grand chose, ce n'était pas comme si un monstre sortait de la forêt et renversait tout ce qu'il trouvait, nan ça c'était stupide, mais ça fait quand même peur. De toute façon il fallait qu'elle pose la question, ou encore qu'elle sorte de cette forêt noire, tient forêt noire, le nom d'un gâteau que l'acinon n'avait jamais encore mangé:

-Tu as entendue? Une sorte de petit cri, a ton avis qu'est-ce? Ça te dirait pas de sortir d'ici?

On aurait pu croire que Lacknyse était une peureuse mais non, elle ne l'était qu'après un cauchemar et seulement dans se cas là, sinon elle était très courageuse et ne se laissait pas faire. Ses yeux roulaient dans ses orbites, regardant un peu de tous les côtés sans tourné la tête. Puis elle se calma, c'est bon pas besoin d'avoir si peur pour si peu. Le cri se fit entendre une deuxième fois et cette fois-ci Domino fit descendre sa main a la hauteur de sa poche attrapant l'objet qu'elle contenait sans le sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Comme une Ombre (pv: Ever Hill)   Mer 13 Fév - 15:12
Elle eut un temps d'arrêt avant de répondre.

"--Hanter leur rêves plutôt, ils partent puis reviennent, et ont ne se débarrasse pas facilement d'eux. Ce sont des sortes d'esprits effectivement. "


Certes. Je n'ai jamais eu peur de mes cauchemars. Je n'y ai jamais repensé. C'est juste mon subconscient qui entre en collision avec ces "esprits". En fait, je ne sais pas ce qu'est un cauchemar. Mais.. Si un jour ils devenaient réalité... J'eu un frisson. Je repensais à cette nuit, ou je m'étais vue, ou plutôt mon cadavre. Ou encore la nuit dernière, ou il était là. il avançait ses mains, touchait tout partout, et même si il était invisible on le sentait. Sa voix entrait dans ma tête, elle sussurait des choses, des choses étranges. ds souvenirs. Sa voix était sortie d'une partie de mon esprit que j'avais fermé. S je ne veux pas oublier, je ne veux ni le revivre, ni y repenser. Non. Si ces cauchemars devenaient réel... Ce serait trop dur. Tout est ambïgue, tout est étroit, ou alors effroyablement grand. Les cauchemars me montrent ce que je ne veux plus jamais voir. Ce que je ne veux plus jamais avoir à subir. Je secoue la tête, comme pour chasser ces sombres pensées. Un cri retenti.
-Tu as entendue? Une sorte de petit cri, a ton avis qu'est-ce? Ça te dirait pas de sortir d'ici?

-[i]Hmm. Je pense pas que ce soit bien grave. Mais si tu veux...[i]
"

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Comme une Ombre (pv: Ever Hill)   Lun 25 Fév - 12:08
Domino savait que ce n'était rien, mais les cauchemars sont comme ça avec elle, ils ne lui laisse pas de repos, ils l'embêtent, encore et encore, sans jamais lui laisser le temps de respirer. Maitrisant a un peu près les cauchemars des autres, pour maitriser les siens, l'acinon était complètement nulle, mais bon tant pis, de toute façon, elle était nouvelle et pour ses pouvoirs ils ne s'étaient pas encore développer. Peut être que la personne en face d'elle la traiterait de trouillarde, mais bon elle s'en fichait, ou peut être, pouvait-elle essayer d'être courageuse pour une fois. Depuis que Lacknyse est petite elle fait beaucoup de cauchemars, puis quand elle est née sa queue et ses oreilles, c'est là que les horreurs on commencer, il fallait partir et trouvé cette endroit au plus vite, car malheureusement les humains sont racistes, ils chassent, ils ne comprennent pas les autres être vivants, il sont peu a comprendre, mais ce peu suffit pas, on se fait quand même chasser, sauf ici, ici ont est un minimum tranquille. Le guépard se perdait complètement dans ses pensées, il n'en sortait plus, écoutant le bruit de la forêt, qui finit par cesser, maintenant qu'il n'était plus là ce serait agréable de resté ici, sans plus l'entendre:

-Hmm. Je pense pas que ce soit bien grave. Mais si tu veux..."

Domino serra les dents, non elle allait resté là, et trouvé un bon sujet de discussion, c'était mieux comme ça. Mais attendez, elle ne connaissait pas son nom, depuis tout à l'heure elles se parlaient sans vraiment se connaitre, mais c'était très bien comme ça, pas besoin de se connaitre pour parlé, pour devenir amie,peu importe le nom. Mais Lacknyse était de nature curieuse et aimer fouiner de partout, connaitre tout, elle détestait ne pas savoir quelque chose, qu'on lui cache un truc quelconque, elle demanda alors:

-Non ça va aller en fait, désolé. Sinon tu veux bien me dire ton prénom?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Comme une Ombre (pv: Ever Hill)   Jeu 7 Mar - 10:55
Après une courte hésitation, elle se résout à rester. Pour prouver quoi ? Qu'elle avait pas peur d'un bruit ? C'est un peu bizarre comme réaction. D'ailleurs, c'était qui cette fille ? Je m'apprêtais à la questionner sur son identité lorsqu'elle me prit de court. bah au moins on pourrait parler au moins cinq petites minutes. Ca nous occupera. Au fond je me fais tellement chier ici. C'est vrai, j'ai froid, c'est calme, il se passe rie. Sans la personne qui se tient à côté de moi, je me serais barrée fissa.

"-Non ça va aller en fait, désolé. Sinon tu veux bien me dire ton prénom?"

Je la regarde avant de répondre à mon tour:

"Han, moi c'est Ever. Et toi ?"

Je sais pas si je l'avais déjà vu à l'internat. De toute façon j'y suis pas depuis très longtemps. Un mois tout au plus. Je pouvais pas connaître toutes les têtes. Surtout qu'on peut pas dire que je sois des plus sociables. Pas une coincée, mais c'est pas comme si j'arrivais en gueulant partout "bonjour je m'appelle Ever je suis en recherche perpétuelle d'amis et de souffres douleurs, allez kiss kiss, prenez les formulaires, remplissez les et allez les foutre dans mon bureau." Ouais nan. D'ailleurs personne faisait ça. J'ai des pensées chelous moi le matin. Faut pas chercher. Tout en attendant sa réponse, j'observe les bois. Quelques gouttes tombent des branches des hauts arbres , retentissant dans un bruit clair à la fin de leur chute. Elles s'écrasent sur le sol et finissent leur course dans la terre, glissant sur les feuilles. on entend de temps en temps le cri solitaire d'un corbeau. J'ai jamais compris pourquoi cet oiseau était interprété comme un sombre présage. Parce qu'il est noir et que la colombe est blanche ? Parce qu'il récupert la chair sur les corps morts ? Mais, si vous avez peur de tout ça sâchez qu'à chaque pas que vous faîtes, vous marchez sur des cadavres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Comme une Ombre (pv: Ever Hill)   Mar 2 Avr - 16:07
"Han, moi c'est Ever. Et toi ?"

Ever c'était plutôt un joli prénom, peu courant, comme Domino, Domino et Ever ce ne sont pas des prénoms très courant, mais Lacknyse aimait beaucoup les noms bizarres, elle n'aimait pas les trop fréquents qu'on trouve de partout, après ce n'est pas original, c'est normal et puis c'est tout, même trop normal. L'acinon frissonna, elle avait un petit froid et son mal de ventre reprenait, en ce moment elle avait souvent mal au ventre, car elle avait été malade il y a pas longtemps, et elle n'était pas complètement guérie, elle avait du mal a dormir en ce moment, c'est pour sa qu'elle imaginait des choses bizarres en ce moment et qu'elle avait peur souvent pour rien, sinon elle n'était pas du tout comme ça, les maladies entrainent des changements. Le guépard aux longs cheveux blond voyait très bien que Ever s'ennuyait, certes il n'y avait rien a faire dans cette forêt, mais la fille devait surement resté là par politesse, les gens polis, Domino Lacknyse adorait les gens comme ça, malheureusement les gens ne sont pas tous polis, chacun a un caractère différent, bien sûr jamais la jeune fille ne mettrait un vent a qui que ce soit, l'adolescente était de nature gentille, elle était très sociable et aimait avoir des amis, elle ne supportait pas qu'on ne l'aime pas et quand elle avait des ennemis elle essayait de devenir ami avec eux. Les gens profitaient souvent de son caractère doux, on pouvait la taper jamais elle ne se vengerait, elle parlait toujours calmement, et c'était vraiment très rare qu'elle se mette en colère, elle offrait aussi beaucoup de chose a ses amis pour leur prouver son amitié, et quand on lui offrait quelque chose elle était très gênée et voulait a tout prix donner quelque chose en retour pour remercier.

-C'est un joli prénom Ever, moi je m'appelle Domino. Je vois que tu t'ennuis, si tu veux tu peux y aller, je ne vais pas te retenir, a par bien sur si tu sais ce qu'on pourrait faire.

Domino n'avait aucune idée de se qu'elles pourraient faire, cette forêt était calme et il n'y avait rien dedans, a part des arbres et des bruits bizarre, mais elle espérait que Ever est une idée, après tout on peut devenir amie rapidement, même si on ne c'est jamais vraiment fréquenté.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


profil

MessageSujet: Re: Comme une Ombre (pv: Ever Hill)   
Revenir en haut Aller en bas
 

Comme une Ombre (pv: Ever Hill)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sur cette terre, comme l'ombre nous passons. Sortis de la poussière, nous y retournerons. PV Louvly
» Comme une ombre dans la foule... [libre] [TERMINE]
» (M) AU CHOIX/je serais comme ton ombre.
» Comme une ombre
» Quelque chose comme une ombre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres :: RP des Membres-