top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 Artémis Meadow [A finir.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Artémis Meadow
Timide

avatar
profil
Messages : 6
Date d'inscription : 03/01/2013

Personnage
Age: 18
Pouvoir: Guérison Effets Secondaires [PP = 20]
Race précise:

MessageSujet: Artémis Meadow [A finir.]   Lun 14 Jan - 20:14
Personnage

♦️ Nom : Meadow

♦️ Prénom : Artémis

♦️ Surnom : Artémis

♦️ Race : Loup

♦️ Sexe : Si tu devines, je te donne mes litchis!

♦️ Rang : Il est élève mais il a lui-même demandé à assister l'infirmière. Il rattrape souvent ses cours par les autres élèves ou les profs quand il doit s'interrompre pour aller soigner ses camarades. On peut le qualifier d'infirlève (pourquoi inventer un nom qui sert à rien comme ça?)

♦️ Classe : Terminale (facultatif)

♦️ Age : 17ans

♦️ Pouvoir : Guérison : Il peut guérir tout et n’importe quoi, et possède des cellules qui le soigne lui-même sans qu’il ait à faire des efforts particuliers. Il peut aussi faire revivre un personne, mais seulement si ces conditions sont réunies : la personne doit être morte il y a moins de dix minutes, elle ne doit pas être morte de vieillesse, ce ne doit pas être lui qui est mort (il se fait revivre tout seul sinon… Ca tiens pas debout…). Il perd en outre les trois quarts de son énergie, récolte un immense mal de tête, et tombe en général dans un coma allant de cinq minutes à une semaine (ça dépend de la position de la lune et du soleil, des étoiles, de son énergie avant d’effectuer la « résurrection » et euh… De la volonté avec laquelle il l’a effectué). Tous ces effets secondaires O.O Durant le coma, il se chope toutes les maladies qui traînent car les cellules cessent d’agir. C’est pour ça qu’il ne le fait pratiquement jamais.

♦️ Caractère (3 lignes minimum) : En général, Artémis est doux et patient. Il a tendance à se sentir supérieur grâce à son origine de riche, mais essaye de ne pas le montrer, même si dans le dedans il est parfois hautain et méprisant. Il prend le temps de faire les choses et être dans des lieux naturels. Il aime beaucoup apprendre et soigner, et est toujours à l'affût de quelconque personne blessée. Il se concentrer sur chaque corps pour sentir quelles sont les parties faibles ou les maladies qu'il peut y avoir. Il utilise aussi son pouvoir lorsqu'il se fait des ennemis et en prévention d'une éventuelle bagarre, pour savoir où frapper. Il est très persuasif, mais aimerait toujours persuader Angeline de s'inscrire en tant qu'élève à l'internat. Il espère d'ailleurs qu'un jour elle redeviendra la Angeline d'avant. Il aime beaucoup participer, et est courtois. Il se conduit généralement en gentleman quoiqu'il pense des personnes, et ne s'énerve que très rarement. Il traîne tout le temps ses armes avec lui. Il ne se plains jamais et à beaucoup d’appétit, aime bien aider les gens et les réconforter. C'est quelqu'un d'assez sympathique. Il aime bien les gens de sa condition, et adore tester toutes les langues qu'il a apprises. Il déteste voir les gens pleurer ou souffrir. Une chose est presque quasiment certaine: il n'essaiera JAMAIS plus de ressusciter deux personnes à la fois (sans blague -_-'')

♦️ Description physique (4 Lignes Minimum) : Artémis est plutôt grand, robuste et élancé. Son visage fin et anguleux met en valeur ses yeux océans. Ces derniers ont des lueurs réconfortantes dans les yeux, et quand ils vous regardent, vous avez l'impression de plonger dans le l'eau tiède douce et claire, d'un bleu aux reflets fascinants. De longues mèches noires tombent sur son front. Son nez long et fin et ses lèvres sensuelles sont mis en valeur par ses pommettes légèrement trop saillantes. Au sommet de sa tête se dressent deux oreilles noires de loup, à l’affût du moindre bruit. L'air est fendu par une queue noire à l'extrémité blanche. Lorsqu'il se blesse, de minuscules étincelles jaillissent à cause de ses cellules régénératrices qui referment la blessure, en général très rapidement. (J'ai pas dit que quand il se blessait il avait pas mal! Ah? Ce n'est pas ce que vous croyiez? J'ai cru.)

♦️ Histoire (7 Lignes Minimum) : Artémis. Ce mot résonna longtemps dans sa tête avant de s'éteindre. Puis il rebondit. Tel un mauvais présage.

-Artémis!
-Hum?
-La règle 253 de votre manuel d'éducation indique précisément qu'il est strictement interdit de s'endormir en cours!
-Mais j'ai sommeil!
-Un garçon de votre condition ne fait pas la sieste à 5 ans!
-Hum... Je peux aller faire mes besoins s'il vous plait avant qu'on reprenne?
-Je veux un langage correct.
-Maître, puis-je aller satisfaire un besoin naturel aussi hygiénique que pressant s'il vous en plaira avant que nous continuions?
-C'est bon. Mais respecte l'allure indiquée et ne traîne pas. Ne parles pas non plus au personnel à part pour leur jeter des ordres. Règle 218. Suis-je bien clair.
-Oui maître.
-Vous ne vous en sortirez comme ça mon garçon. J'en parlerais à votre père.
-Pff. Acceptez  je vous en prie mes plus humbles excuses.
-Dépêches-toi et ne traînes pas surtout!
Artémis n'avait aucune envie d'aller aux toilettes. Il voulait seulement s'échapper un peu. Il traversa plusieurs couloirs rapidement sans admirer les sculptures des piliers des marbres, ni les statues qui décoraient. Une fois dehors, il se changea en loup et se faufila prestement entre l'espace des serres, et partit vers leur forêt la plus proche. Tout le monde n'avait sûrement pas la chance de pouvoir découvrir chaque une forêt, un rivière, un mini grotte ou autre dans son jardin, mais Artémis faisait cela chaque jour. Il n'avait pas encore tout visité, loin de là. Et ce n'en était que plus amusant!

•○◘○•

Artémis devait obéir à de nombreuses règles, comme je l’ai indiqué si dessus (comme le prof l'a laissé entendre). Nous allons passer à un autre épisode de sa vie, bien plus important. Mais tout d’abord, si vous voulez en savoir plus, voici quelques règles de ce protocole.

Exemples de règles à suivre:
 

•○◘○•

-Venez Artémis. Ne trainez pas.
-Oui mère.
Agé à présent de huit ans, notre héros refait surface ! Je félicite ceux qui sont parvenus jusque ici en lisant TOUT ! Les autres… Hum. Bref. Notre riche famille a organisé une grande fête, un bal pour tout vous dire. Pas en l’honneur de notre cher Artémis, non, mais pour unir fête la future union du garçon avec une petite fille de contrées voisines, très riches, qui possède de nombreuses terres. Bon ok. Artémis n’est pas vraiment un héros mais c’est quand même le centre de CETTE histoire bon sang ! Bref ! Le voici bien habillé, en vêtements serrés.  En costume.
-Je vous prie de bien vous tenir et de faire honneur, fils.
-Père sera-t-il présent ?
-Eh bien… Seulement parce que c’est dans son intérêt comme d’habitude.
Les yeux de l’élégante dame se voilèrent un instant. Son chignon de cheveux blonds ne la faisait point paraître âgée, bien au contraire. Rare était ses rides. POURQUOI JE DIS CA MOI ??? Je vais tout vous dire. Cette femme n’a qu’une vingtaine d’années ! Je vous laisse faire le calcul pour savoir QUAND ou à quel âge a-t-elle eu Artémis. Tôt. Cela vous paraîtra bien tôt. En sachant qu’il a huit ans. Eh oui ! Elle l’a eu à douze ans ! Sacrebleu ! Et son père a trente ans ! Mais laissons ses détails et concentrons nous sur la suite voulez-vous ? La dissipation est mauvaise pour l’éducation ! En plus ça rime Cool La salle des fêtes était pour ainsi dire immense. En fait, aucun mot n’est assez vaste pour décrire l’envergure de cette salle. Il y avait sur un côté un « petit parc» (quoi ??? C’est ça le « petit parc » ? C’est quoi ce truc gigantesque ?) pour les enfants (de 1 à 6 ans, au delà les gens préféraient que leur enfants fassent plus grands), une vaste et luxueuse piste de danse super perfectionnée  de haute technologie, de grandes statues et décorations de ça et là, avec une énorme lustre au milieu, et un incroyable trompe l’œil au plafond, représentant un ciel étoilé, parsemé d’étoiles filantes ou non, de quelques nuage se déplaçant et de volatiles nocturne survolant les lieux. C’était si irréel que je crois que jamais l’admiration pour ce lieu n’a jamais décru en quiconque. La qualité du son était impressionnante, et déjà plusieurs invités bondaient la salle. Comme à chaque fête, chaque nouveau fut présenté à Artémis, qu’il oublia comme à chaque fois les noms et les liens de parenté. Celui –la n’était-il pas le grand oncle de sa lointaine cousine Gertrude ? Ou alors ?... Bon laissons tomber. De toute façon, Gertrude c’est moche comme nom. Et cette jeune femme, qui était-elle ? Ne serais-ce pas Lianna, la sœur de la tante de la cousine du frère de Bertran ? Celle qui adore les chocolats ? A moins que ce ne soit celle-ci, là bas… Mais… ? Sa mère venait de s’arrêter devant une petite fille aux longs cheveux blonds, dont une petite partie était rassemblée en une minuscule queue de cheval, décorée en son sommet par un joli ruban soigneusement attaché. Le reste de sa longue chevelure avait été laissé détachée. Elle devait avoir cinq ans et était vêtue d’une longue robe de soie blanche et noire, ce qui la faisait paraître plus mature. Elle tourna la tête vers Artémis, et ses cheveux valsèrent avec sa tête. Elle était magnifique. Artémis n’écoutait que d’une oreille distraite les présentations que faisait sa mère à des personnes inconnues. La fille remarqua que le regard du jeune garçon était posé sur elle, et elle tourna ses grands yeux vers lui. Bleus. Comme l’océan. Ils se noyèrent ensemble dans une tempête provoquée par le regard de l’autre. Sa mère lui prit doucement le bras et le guida vers la fillette.
-Voici ta future épouse, Artémis, Angeline. Angeline, voici Artémis. Vous ouvrirez le bal. En attendant, faites connaissance.
Elle s’éloigna, satisfaite, et engagea la conversation avec d’autres personnes.
-Artémis…
-Angeline…
Ils se fixèrent longuement. Océan dans océan. A dans a. (Artémis et Angeline. C’est deux A non ?) Angeline s’avança gracieusement et sa robe et ses cheveux firent de merveilleuses vagues. Ils se prirent la main, signant d’entrée le début d’une formidable amitié.
-Vas-y Artémis. C’est l’heure. Ca commence par une valse.
Elle avait murmuré doucement ces paroles, comme si c’était le vent qui les disaient  sa place. Artémis la prit par la taille et la fit tournoyer. Il n’y avait plus qu’eux. Il n’avait jamais imaginé qu’un mariage arrangé puisse être romantique. Ils valsaient. Le monde leur appartenait. La petite fille dansait merveilleusement bien. Ils ne faisaient qu’un. Qu’un. Un. Le vent provoqué par leur mouvement soulevait sa robe et ses cheveux (pas assez pour qu’on voit sa culotte, bande de pervers Razz). Ils volaient. C’était féerique. Angeline se mit à rire. D’un rire cristallin et chantant. Artémis sourit. Toute la soirée s’écoula comme dans un rêve. Il y eut bien le discours de son père, et d’autres personnes mais en fait, pour Artémis il n’y avait plus qu’Angeline. Et pour Angeline il n’y avait plus qu’Artémis.

•○◘○•

Artémis et Angeline se retirèrent dès qu’ils le purent. Ils s’installèrent dans la serre et s’observèrent un court instant avant que la fillette ne se décide à prendre la parole.
-Artémis. J’aime bien les Animaliks. Je savais pas que tu en étais un avant de te rencontrer.
L’intéressé attendit qu’elle poursuive :
-Moi aussi je suis un Animalik. Est-ce que tu as un pouvoir toi aussi ?
Artémis fronça les sourcils. Cette fille ne pouvait pas être un Animalik ! Sa forme humaine était seulement humaine ! Voyant son regard intrigué, la petite souleva sa robe et lui montra fièrement un minuscule moignon de queue. Elle lui prit la main et lui fit toucher le haut de sa tête pour qu’il sente les petites cornes qui avaient commencé à pousser. Artémis sourit et demanda :
-Tu es quoi ?
-Une gazelle ! répondit fièrement l’enfant, Et je télépatite !
-Quoi?
Elle le regarda en souriant et… Il entendit une voix dans sa tête.
« T’as vu ? C’est trop rigolo ! Quand je fais ça je sais exactement ce qu’il faut faire pour apaiser, faire mal, … Il me suffit de prendre des ultrasons différents. J’adore les utiliser ! »
Il l’entendit rire, de son rire si beau, si cristallin et si… Mignon. Il sourit, attendri.
« Et toi ? »
Comment pouvait-il lui répondre en faisant comme elle ? Le pouvait-il ? Soudain, il sut exactement comment faire. Mais il préféra demander oralement :
-Et moi quoi ? Que veux-tu savoir de moi Angeline.
Ils s’enfermèrent un instant dans l’immensité de leurs regards puis elle répondit doucement :
-Tout.
Elle retint son souffle et ferma les yeux. Puis elle inspira profondément et sourit. Artémis se contenta de l’observer. Avant de lui répondu dans un souffle :
-Je suis un loup. Et je guéris. Je connais toutes les plantes qui ont cette fonction. Quand je te touche, sans fournir le moindre effort, je sais quels sont tes parties faibles, malades ou endommagées. Et je sais ce qu’il faut faire. Pour les blessures physiques, je me concentre en mettant ma main ou que ce soit et ça guérit. C’est rigolo non ?
Elle cligna des yeux et battit des mains en riant :
-C’est génial.
Artémis enferma ce souvenir dans sa mémoire pour qu’il persiste. Et il persista. Vraiment.

•○◘○•

Artémis se baladait en ville (me demandez pas laquelle j’en sais fichtre rien) quand un garçon de son âge, d’environ dix ans, se planta devant avec un air menaçant. Il l’entendit marmonner un truc du genre « sale fils de riche » puis le gamin le défia :
-Nous les enfants des rues on sait se battre. File moi tout le fric que t’as sur toi.
Artémis soupira. Il tira une des deux rapières qui pendaient à sa ceinture et la jeta au garçon. Il aurait tout aussi pu lui donner un peu d’argent mais il avait envie de voir de quoi était capable les gens de l’extérieur. Le gamin en face de lui rattrapa la longue épée tranchante, mais lui jeta un regard intrigué. Lui, il se battait toujours avec ses poignards. Il rackettait ce personnage sûrement né avec une cuillère dans la bouche et lui, il lui filait une super épée et lui proposait un combat loyal ! Artémis était doué pour ce genre de chose. Il ne visa pas à tuer le garçon, mais à le vaincre. Ce dernier se jeta en hurlant sur lui. Il fit de grands gestes avec la rapière qu’Artémis esquiva sans problème malgré la finesse imprévu de son adversaire. Comme celui-ci continuait de hurler comme un taré (hum en parlant de finesse c’est pas super fin comme réaction…), Artémis se prit au jeu et se mit à lancer des « Banzaï » « Yahaaaaaaa » « Gyaaa ! » « Wham vioum waaaaam » entre deux rires. Au début, il ne fit rien qu’esquiver les attaques. Puis il s’élança et vif comme... Un loup il contra, perça la défense et mit à terre le gamin. Il bloqua le garçon avec la côté non tranchant de la lame en appuyant fermement contre sa gorge, puis il se releva hilare et lui tendit sa bourse.
-Comment te prénommes-tu ?
Le garçon grommela avant de lui rendre sa rapière sans toucher à la bourse qu’il lui offrait :
- Je veux pas de ta bourse. J’ai perdu. Je te dirai pas mon nom mais on m’appelle Aigle si tu veux.
« Aigle » lui tendit un regard haineux avant de tourner les tallons. Artémis inclina la tête sur le côté et demanda par télépathie à Angeline : « Tu peux lui rapporter la bourse et la rapière s’il te plait ? ». Il n’entendit pas de réponse mais peu après il s’aperçu qu’il n’avait plus rien dans les mains. Enfin… De la bourse et de la rapière, il restait un morceau de papier sale où était griffonné un « O.K. » écrit à la hâte. Artémis leva les yeux au ciel. Elle aurait été voleuse que tout le pays serait cambriolé sans qu’elle soit chopée. Il poussa un léger soupir mi-amusé, mi-agacé. S’il avait été entièrement loup et qu’elle entièrement gazelle et qu’il aurait voulu l’attraper elle lui aurait filé entre les doigts en se camouflant ou en détalant sans bruit, à part s’il se serait approché sans faire de bruit lui-même, et encore… De toute façon pourquoi songer à ce qui n’était pas.
-C’est bon grand chef complètement barge. Ton trésor est entre les mains de l’imbécile.
Il fit volte face :
-Bon sang tu m’as fait peur !
Elle poursuivit dans sa tête : « On a passé l’heure de rentrer à la maison crétin. Les trois prochaines heures suivantes, on va les passer dans une salle à apprendre par cœur un texte pourri. » .
Et merde.

•○◘○•

-J’en ai marre.
Angeline baissa les yeux. Elle savait que le père du garçon avait peur que ses parents changent d’avis et qu’il ne puisse pas ajouter à leur territoire déjà immense encore un peu de prestige. Il voulait donc marier son fils au plus vite, soit à douze ans. Artémis n’aimait pas son père. C’était un homme dur et avare, qui ne pensait qu’à son propre intérêt et qui ne donnait jamais rien sans qu’il y ait plus gros en retour. Il n’avait pas encore visité tout le territoire qui leur appartenait et toutes leurs demeures alors qu’il vivait ici depuis sa plus tendre enfance ! Il trouvait lui aussi que son père exagérait. Mais il n’en dit rien. Il ne manquait de rien et… Il soupira et détourna la tête. Et puis il trouvait la réaction d’Angeline un peu excessive. Quoique… Il l’aimait bien, mais en tant qu’ami. Ils s’étaient installés dans le parc du Sud, pas trop loin de la maison (même moi je m’y retrouve pas dans ce territoire de malade O.O), à environ seulement un kilomètre (seulement ?). La cérémonie ne commençait que dans une heure, et donc ils estimaient avoir du temps devant eux. On pourrait croire que cela était amusant, de rencontrer quelqu’un avec qui on a arrangé un mariage, mais pour tous les bizarres ou les flemmards du coin (je dis n’importe quoi) eh bé non. Il existait certes un lien puissant entre Angeline et Artémis, mais sérieusement, ils auraient tout les deux voulu aller faire autre chose, genre grimper sur la chaine de collines camouflée par les arbres sombres de la forêt noire. Ils se levèrent et Artémis aida la fille à ne pas s’emmêler dans tous ses voiles, trucs et bidules. Ils cherchèrent des fruits dans les buissons pour patienter, puis revinrent vers la maison. A son entrée était déjà arrivé un bon nombre de personnes, et ils patientèrent sans enthousiasme en saluant avec une tête de six pieds de long toutes les personnes qu’ils croisaient, sauf le personnel parce que blablabla… Artémis n’était même pas sûr que son père sortirait de son bureau pour assister à ce mariage que ce dernier avait demandé par l’intermédiaire de tel qui avait répété à sa femme qu’il voulait qu’elle organise ce *** de mariage au plus vite. Quoiqu’il y avait quand même un espoir pour qu’il sorte juste pour faire semblant de sympathiser avec les parents d’Angeline. La dernière fois qu’il avait été invité chez elle, presque tous ceux qu’il croisait lui disait bon courage, lui répétait que la fillette était assez instable et qu’elle se mettait facilement en colère, blablabla… Pourtant, elle n’avait pas montré le moindre signe d’énervement. Il ne voyait en elle qu’insouciance et gaieté. Mais lorsqu’il n’était pas là, elle changeait en effet facilement d’humeur. Seul Artémis arrivait à l’apaiser. Sans qu’elle ne saisisse pourquoi. Ses parents en eux-mêmes paraissaient assez sympathiques. Mais les apparences sont souvent trompeuses. Artémis n’eut pas le temps de faire quoi que se soit lorsqu’on lui plaqua la main sur la bouche et le menaça d’un couteau aiguisé. Il vit du coin de l’œil qu’Angeline subissait le même sort. Il se laissa aller un instant, et la prise de son assaillant se relâcha. Un peu. Il leva alors le pied et le projeta de toutes ses forces contre le ventre de son agresseur. Celui-ci eut un hoquet avant de reculer en vomissant (muahahahaha ce sadisme ! Je suis diabolique ! Quel sort affreux !). Artémis appuya sur les parties sensibles de ses oreilles (me demandez pas comment ça s’appelle, je sais juste que c’est ultra efficace) et l’homme ou la femme, il n’arrivait pas à savoir de quel sexe était cette personne gémit avant de s’écrouler, inerte. Il eut le temps de se retourner avant de voir une très grande bande qui n’était pas armée qu’avec des couteaux, mais des armes à feu.  Notamment des fusils de chasse. Zut. Il fut de nouveau immobilisé. Il vit Angeline se débattre en vain. Des coups de feu retentirent, accompagnés de chutes de personnes. Ils cessèrent rapidement. Le chef s’avança et demanda sa requête. Il voulait de l’argent et beaucoup de territoire. Son père (il était là lui) fronça les sourcils. Les parents d’Angeline refusèrent énergétiquement. Le jeune homme grimaça. Qu’allait-il se passer ? Pourquoi les parents de son amie refusaient-il de payer ? Ils préféraient voir leur fille en vie ou… Le couteau qui menaçait la gorge de cette dernière descendit et s’enfonça dans son ventre. Puis fut tourné et ressortit. Se replanta jusqu’à la garde. Angeline serra les dents pour ne pas hurler. Puis ses yeux roulèrent et son corps sans vie s’écroula. Lentement. Artémis entendit des hurlements. Ceux de sa mère. Sa propre mère. Les parents d’Angeline restèrent d’une apparence indifférente déconcertante. Effroyable. Sa mère à lui s’élança vers Angeline et moi en hurlant. Elle fut abattue sans remords. Une colère et un désespoir si poignant qu’Artémis crut mourir s’empara de lui. Il ne se rappela pas exactement comment il réussit à prendre en otage celui qui le prenait en otage, mais il le fit. Il le tua et prit sa mère et Angeline dans ses bras. Sa tête explosa, il vit tout le monde s’écrouler et ferma les yeux en entamant la résurrection de sa mère et de sa meilleure amie. Il entama la résurrection de deux personnes en même temps. Sans se préparer à l’opération avant. Des souvenirs jaillirent dans sa tête.
-C’est génial !
-File moi tout le fric que t’as sur toi.
-Je m’appelle Angeline.
- Ecoute-moi bien.
-Ne gaspille jamais ton argent Artémis.
-Ca va ?
-Dis, est-ce que la vie a un sens ?
-Je serais toujours là Artémis. Je te le promets.
-Toujours là.

•○◘○•

Artémis se réveilla en entendant une voix désespérée dans sa tête : « Artémis ! Réveille-toi ! Artémis… ». Il ouvrit les yeux et crut que sa tête avait explosé pendant qu’il dormait. Aie. Il cligna des yeux. Des milliers de corps dormaient autour de lui. Que s’était-il passé ? Il sourit devant cette scène. Sa mère était allongée près de lui, lui donnant une vue formidable sur sa chevelure. Attendri, il lui saisit la main avec douceur… Pour la retirer aussitôt. Elle était glacée.
-Mère ??
Il fit tourner sa tête… Et retint un hurlement d’horreur et de désespoir. Les yeux de la femme… Comment dire… La couleur et le noir de ses pupilles avec inversé leur place avec le blanc des yeux. Et ses paupières avec été remplacées par des morceaux de peaux calcinées. Son nez, ou ce qu’il en restait, était recouvert d’un liquide gris et épais. Une texture verdâtre sortait de ses oreilles, ou de son oreille, car celle de gauche avait été arrachée et trainait sur le sol. Elle avait d’ailleurs pris une couleur d’un rouge sang écœurant (Ah oui, cette scène est mauvaise pour les âmes sensibles… Zut trop tard.). En tremblant, il regarda autour de lui et se souvint. L’attaque… Pourtant, personne n’était blessé à part la défunte. Il eut un haut le cœur et tâta quelques mains ou tourna quelques têtes. Ils étaient en effet tous vivants.
« Artémis ! »
Angeline. Elle pleurait dans sa tête. Il se retourna et voulut… Il ne savait pas. Brisé, il regarda Angeline qui le regardait en gémissant. Comment ? Pourquoi ? Ce qui s’était passé… Je vous le dirai ensuite mais suivez l’histoire un peu bon sang, même si elle est bizarre. Angeline était vivante. Mais ce n’était plus une Animalik donc la forme animale était une gazelle. C’était une louve d’une blancheur de neige, aux yeux océans. Artémis savait à quel point un Animalik était attaché à ses deux formes. Peut-être même plus à sa forme animale. Elle lui apportait réconfort et liberté, et il avait l’impression d’être entièrement lui. Pour lui en tout cas, ça avait toujours été le cas. Les yeux éteints d’Angeline le toisèrent un instant puis se détournèrent. Comment était sa forme humaine à présent.
«Que s’est-il passé Angeline ? »
Il ne lui demanda pas pourquoi elle restait en loup. Il ne songea même pas que ça pourrait être parce qu’elle ne pouvait pas prendre forme humaine. En quelques sortes, Angeline n’était plus une Animalik. Artémis, le cœur serré devant cette absence de réponses, décida d’attacher ceux qui avaient été le point de départ de tous ces malheurs. Lorsqu’il eut fini, Angeline avait disparue.

•○◘○•

Avant de continuer ce récit digne (ou pas) des Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, nous allons éclaircir ces évènements bizarres. Bon, j’ai fait un peu tout ce qui me dictait mon imagination, mais bon. En voulant ressusciter deux personnes à la fois en éprouvant trop de sentiments contradictoires, Artémis ne s’est pas concentré de façon à canaliser son énergie. De toute façon, il ne peut pas ressusciter deux personnes à la fois. C’est pourquoi il a puisé dans l’énergie qui était encore dans sa mère par inadvertance. J’ai presque envie d’ajouter : Dommage non ? Mais je ne le ferais pas. Il a donc tué sa mère qui n’était pas encore morte, mais sur le seuil de passer de l’autre côté. L’énergie de sa mère, il l’a utilisé pour faire une anesthésie générale et à tout le monde, et pour soigner tous ceux qui n’étaient pas morts. Et il n’y avait pas encore de morts donc… Par ailleurs, vu que cette énergie est passée à la trappe, il a puisé dans toute l’énergie qu’il lui restait. Dont l’énergie lupin. Principalement dans celle-ci. Du coup, eh bien il a prélevé bien trop de son origine de loup et en ressuscitant Angeline et le corps de celui-ci étant encore trop faible, le loup a pris le dessus. Du coup, elle est entièrement loup, et pas humaine. Ouh que c’est compliqué… Revenons-en au récit voulez-vous ?

•○◘○•

On va passer quelques épisodes parce que j'en ai marre. En gros, Artémis a fini par s'enfuir de chez lui car son père devenait vraiment odieux et ne s'occupait absolument pas de lui, le laissant aux mains de gouvernantes certes gentilles mais se croyant obligée de le considérer comme un gosse. Donc il va essayer de retrouver Angeline, qui s'est intégrée au sein d'une meute de loup. Le problème, c'est qu'elle est restée végétarienne parce qu'elle a gardée un estomac de gazelle. Du coup, elle aide simplement à capturer les proies. Elle apprit à la meute la langue des gazelles, et eux lui apprirent celle des loups. Artémis fut lui aussi très vite intégré à son arrivée, où il s'obligea à oublier la vie, et même l'existence des humains. Il décida de devenir entièrement loup et de mener une vie telle quelle pour Angeline. Mais dans un violent feu de forêt, ils furent séparés de leur meute. Tout deux désemparés, ils errèrent longtemps, rencontrant de nombreux chasseurs, promeneurs.... Et même des loups. Mais ceux-ci ne les voulaient pas et ils étaient sans cesse mis à l'écart. Une sombre nuit d'hiver, alors qu'ils marchaient sans but dans une forêt sombre, loin de leurs habitats respectifs, il se trouva qu'ils étaient arrivés près d'une ville. Ils rebroussèrent aussitôt le pas en traînassant quand Angeline réussit à prendre forme humaine. A la place de son abondante chevelure blonde, elle se retrouvait avec une abondante chevelure... Blanche. Elle était magnifique ainsi, mais méconnaissable. Son moignon de queue avait aussi été remplacé. Une magnifique queue blanche soyeuse à l'extrémité noire avait pris sa place. Mais ses cornes, elles, étaient toujours au même emplacement. Artémis dut se contenir pour ne pas s'enfuir sans se retourner. Il n'avait plus l'habitude de rester près des humains. Malgré tout, il fit un considérable effort pour reprendre forme humaine. Il serra Angeline dans les bras. Ils s'étreignirent un instant puis encouragés par les deux cornes et par la forme humaine d'Angeline, ils prirent chacun leur forme animale, pour se regarder du point de vue du loup et de la gazelle. Qu'était devenue cette dernière? La dernière fois, elle était encore jeune. Elle devait avoir sa forme adulte à présent. Le coeur battant, Artémis ferma les yeux et les ouvrit. Angeline était toujours un loup blanc comme la neige, à l'extrémité de la queue noire. Le jeune homme détourna le regard. Il redevint loup et se mit en route. C'était déjà bien qu'Angeline parvienne à devenir humaine après tout. Mais tandis qu'ils s'éloignaient dans le silence, lorsqu'ils sortirent de la forêt, l'adolescente sentit comme... L'impression d'avoir perdu quelque chose. Encore. Elle s'arrêta. Elle voulait rester humaine un moment. Peut-être que ça la soulagerait. Elle se rendit aussitôt compte qu'elle ni arrivait pas. Pas du tout. Elle était de nouveau à cent pour cent loup. Artémis le sentit et ils retournèrent dans la forêt. Où ils prirent leur forme humaine.
-Qu'y-a-t'il? Que se passe-t-il?
-Je me sens bien ici Artémis. J'aimerais y rester. Je ne peux me transformer en humaine qu'à cet endroit et...
-Je comprend.
Sans en dire plus, ils s'avancèrent en humains. Et ils débouchèrent sur un immense bâtiment très près de la forêt. Il émanait quelque chose de rassurant de cette endroit. Ils virent des gens de loin, qui paraissait comme eux. Artémis comprit que c'était un internat. Il jeta un regard à Angeline.
-Tu viens? Il doit avoir moyen de s'inscrire.
Angeline secoua la tête en silence, puis répondit:
-Je me sens mal sous cette forme Artémis. Je préfère être louve, même si ça ne fait pas partie de moi.
Silence. Puis un chuchotement imperceptible:
-Je suis ton compagnon maintenant. Je préférerais rester comme ça pour le moment.
Et sur ses paroles, elle se mis en loup.
En silence, ils s'observèrent. Le coeur devenu une grosse boule par le déchirement et la peine de tout ce qu'ils avaient endurés, ils s'avancèrent alors que le soleil s'était déjà beaucoup avancé dans le ciel. S'éloignèrent de l'ombre des arbres.
Le tout premier changement dans leur vie de riche, de loup, et d'Animalik, se fut une explosion de lumière.


~~~~~~~~~

Derrière l’écran [Facultatif]

♦️ Prénom : Bon. Un truc super mystérieux… Heu… Je suis…. Une fille ! (Non, elle ne s’appelle pas comme ça - -)

♦️ Surnom : Un truc classe aussi ! Euh.. Mon surnom est… Tadam ! (La soif de finir cette prez’ lui engloutit la tête !)

♦️ Sexe : Euh… Je crois que j’ai déjà répondu à cette question mais j’ai un trou…

♦️ Age : Regarde juste… Là ! En haut (Et la précision ?)

~~~~~~~~~

Général

♦️ Comment avez vous trouvé le forum ? : Il est vraiment trop génial.

♦️ Comme le trouvez vous ? : Zut j'ai inversé l'autre question.

♦️ Quelque chose a ajouter ? : Artémis m'énerve à faire traîner cette prez' //BLAM//

♦️ Rang personnalisé ? [Facultatif] : Infirlève aux yeux océans.

♦️ Code du règlement : Bon ! By Grey.
[i]


Dernière édition par Eren Parks le Dim 4 Oct - 16:02, édité 7 fois (Raison : Pour finir cette prez' patate :P)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Fondateur
x Compte Fondateur x

avatar
profil
Messages : 1653
Date d'inscription : 27/05/2012

MessageSujet: Re: Artémis Meadow [A finir.]   Lun 14 Jan - 20:19
Reuh bienvenue, mais j'ai pas trop bien compris les problèmes évoqués au début ^^`
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://internat-animalik.forums-rpg.com
Artémis Meadow
Timide

avatar
profil
Messages : 6
Date d'inscription : 03/01/2013

Personnage
Age: 18
Pouvoir: Guérison Effets Secondaires [PP = 20]
Race précise:

MessageSujet: Re: Artémis Meadow [A finir.]   Mer 16 Jan - 15:05
J'arrivais pas à finir mon histoire et j'avais inventé une autre histoire avant avec un autre pouvoir et donc voilà.
J'ai terminé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artémis Meadow
Timide

avatar
profil
Messages : 6
Date d'inscription : 03/01/2013

Personnage
Age: 18
Pouvoir: Guérison Effets Secondaires [PP = 20]
Race précise:

MessageSujet: Re: Artémis Meadow [A finir.]   Mer 16 Jan - 20:56
Désolée du DP mais je peux être validée? Ou peut-on me dire ce qui ne convient pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Artémis Meadow [A finir.]   Ven 18 Jan - 10:55
Euhh... J'ai pas compris le principe de l'école au début... C'est bizarre un mariage forcée étant donnée qu'on ne vit plus à l'époque où ça avait lieu mais, bon c'est possible quand même x) PS : Whouaaa, Angeline est très très mature pour une petite fille de 5 ans Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Artémis Meadow [A finir.]   Ven 18 Jan - 20:44
Je préfère dire mariage arrangé ^.^ Artémis ne considère pas qu'il est forcé de se marier, pour lui, c'est ainsi depuis perlimpimpim lointain... Je dois admettre que mon histoire est un tantinet bizarre.
Sinon, c'est pas faux, Angeline est d'une maturité impossible, mais bon... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Médusa Machiavellian
Confiant

avatar
profil
Messages : 70
Date d'inscription : 15/12/2012

Personnage
Age: 14
Pouvoir: Flûtiste [PP = 40]
Race précise: Snak

MessageSujet: Re: Artémis Meadow [A finir.]   Dim 20 Jan - 19:36
Je peux être validée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grey Anderson
Ice Ice Baby

avatar
profil
Messages : 321
Date d'inscription : 30/10/2012
Sur l'avatar ? : Jeremy Irvine

Personnage
Age: 22
Pouvoir: Maîtrise de la Glace
Race précise: Baggera

MessageSujet: Re: Artémis Meadow [A finir.]   Lun 21 Jan - 18:41

Il te manque la classe Very Happy Cherche dans le résumé général. Comme Artémis est un garçon, tu trouveras plus facilement que si c'était une fille xD
Ou alors, on choisit la classe pour toi.


Tout l'hiver va rentrer dans mon être : colère,
Haine, frissons, horreur, labeur dur et forcé,
Et, comme le soleil dans son enfer polaire,
Mon coeur ne sera plus qu'un bloc rouge et glacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Médusa Machiavellian
Confiant

avatar
profil
Messages : 70
Date d'inscription : 15/12/2012

Personnage
Age: 14
Pouvoir: Flûtiste [PP = 40]
Race précise: Snak

MessageSujet: Re: Artémis Meadow [A finir.]   Lun 21 Jan - 18:52
Hum... Je veux bien qu'on choisisse à ma place... Faites la plouf! *tentedetraverserunmuretmeurecommeça*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grey Anderson
Ice Ice Baby

avatar
profil
Messages : 321
Date d'inscription : 30/10/2012
Sur l'avatar ? : Jeremy Irvine

Personnage
Age: 22
Pouvoir: Maîtrise de la Glace
Race précise: Baggera

MessageSujet: Re: Artémis Meadow [A finir.]   Lun 21 Jan - 18:53
Ok xD


Tout l'hiver va rentrer dans mon être : colère,
Haine, frissons, horreur, labeur dur et forcé,
Et, comme le soleil dans son enfer polaire,
Mon coeur ne sera plus qu'un bloc rouge et glacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iori Anzu
The Princess of Nightmares

avatar
profil
Messages : 894
Date d'inscription : 25/09/2012
Sur l'avatar ? : rosie tupper.

Personnage
Age: 16 ans.
Pouvoir: Contrôle des Armes et des Armures [PP = 20]
Race précise: Harpie.

MessageSujet: Re: Artémis Meadow [A finir.]   Lun 21 Jan - 22:21
Je valide ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


profil

MessageSujet: Re: Artémis Meadow [A finir.]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Artémis Meadow [A finir.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Artémius Minéos
» Questions,interrogations et suggestions autour de la Soule artésienne (ouvert à tous les souleurs)
» Je vais finir vieille fille si ça continue XD
» Monochrome | Artémis (PM)
» Artémis Rose Hellsing {OK}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Présentation :: Personnage :: Présentations Validées-