top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 ...Pauvre étranger. Je n'ai que faire de toi. [PV: Edwar ~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: ...Pauvre étranger. Je n'ai que faire de toi. [PV: Edwar ~]   Dim 13 Jan - 0:41
Musique d'ambiance ~

Qui l'aurais crut un jour? Cet endroit était vachement étrange, un peu trop, je doit l'admettre. Shaun n'était plus là pour m'épauler et me rassurer, j'étais livré a moi-meme dans cet internat. J'étais arrivé ce matin et déjà je me lassais de cet endroit, j'avais envie d'explorer les alentours, mais d'un autre coté, j'avais peur. Qui sait ce qui rodait dehors? Je n'étais pas du tout habitué de voir des Animalik, des gens comme moi, comme Shaun. Mais d'un coté, cela me fascinait et m'attristait de savoir que les personnes ont dut avoir un passé difficile, tout les élèves était casiment plus jeune que moi, et j'avoue que ça me mettais un peux mal à l'aise. Je soupira un moment et commença a siffloter un air tout en rangeant mes vetements dans la commode qui m'étais destinée. Pour le moment, j'étais seule, mais ce n'est que temporaire, mon seul souhait, est, de ne pas etre avec de parfait inconnus. Je baissa la tete pour regarder sur mon lit, dessus se trouvait mon chapeau, et toutes mes armes que j'avais pris le soin d'apporter avec moi. Mais je savais que d'un coté, si je m'en servais en dedans de l'école, j'allais souffrir un maximum. Si l'envie me prennais, j'irais chasser à l'extérieur. Comme ça, personne ne pourra me contredire. Ma valise était presque vide, je n'avais jamais eu beaucoup d'objet avec moi, ayant vécu dans la pauvreté depuis que mes parents m'avaient abandonnée....je ne suis plus très habituée a avoir une chambre, des murs et une fenetre en bon état autour de moi. C'était relaxant, tout ce que je pouvais entendre, c'était mon sifflotement et ma respiration. J'étais vêtue d'une tunique en faux-cuir et de toute sorte d'objet fascinant que j'avais volé. Cette tunique, c'était celle que j'avais pris un jour dans une boutique de vetement de haute qualité, je l'avais volée et le pire, c'est qu'on ne s'en était meme pas rendu compte, ma plus grosse emplette. Je leva la tete et me dirigea vers la fenetre, observant les élèves qui parlaient entre eux, et certains était mis de coté. Des solitaires, surement. Je souria et pris mes armes avant d'aller faire un tour a la bibliothèque. Comme si je savais où elle étais. Je n'ai pas un grand sens de l'orientation, malheureusement. Je ferrais tout pour éviter de parler avec des prof's où bien des surveillants. Alors, je vais la trouver moi-meme. Je me mis en marche avant d'avoir pris le soin de ranger mon fusil qui était dans ma main il y a quelques secondes plus tot. Mais ce n'était pas très important, il fallait que je trouve cette bibliothèque, je mourrais d'envie de pouvoir feuilleter quelques livres sur la magie où bien d'autre chose. La seule chose que je détestais avec la bibliothèque, c'est que je ne pouvais chanter. Le chant, c'était la seule chose qui permettait de m'exprimer. La danse, aussi, mais disons que... Je n'ose pas danser en public, alors que chanter en public, je n'avais aucun problème avec cela. Je monta les escaliers, et aperçut une insigne "bibliothèque", coup de chance, je doit dire. Je rentra dans la bibliothèque et me mit a parcourir les multiples livres sur les étagères, de la poésie aux contes d'horreurs, en passant par la science-fiction et les bandes-dessinées, il y avait de tout et n'importe quoi. J'allais trouver mon bonheur, ici. Je pris un livre sur la magie et un autre sur la deuxième guerre mondiale, ça m'intéressais particulièrement, cette période de l'histoire. Je pouvais presque comparer Hitler avec mon père. Tout les deux étaient des hommes sans-coeur, ne pensant qu'à leur bien, dégoutant. Je décida de m'asseoir sur une table le plus loin possible de la vieille dame qui surveillait la bibliothèque, comme ça, je pourrais au moin bafouiller une chanson. Je m'assis sur la chaise et me mis a siffloter doucement, faisant attention que la vieille dame ne m'entendent, j'avais le droit a des regards frustrés des autres, mais je m'en fichais, il fallait que je chante. J'ouvris le livre mais fut bientot distraite par je ne sais quoi. J'aperçut alors un homme qui rentra dans la bibliothèque, une racaille, je dirais, je décida de le suivre discrètement et finis par me trouver a un pouce de toucher son dos, je lança doucement:

"-...Toi."
Revenir en haut Aller en bas
Edwar Voralberg
Epanoui

avatar
profil
Messages : 272
Date d'inscription : 11/01/2013

Personnage
Age:
Pouvoir: Cogiste [PP = 30]
Race précise:

MessageSujet: Re: ...Pauvre étranger. Je n'ai que faire de toi. [PV: Edwar ~]   Dim 13 Jan - 10:39
Ques que je fait la?
C'est la question que je me pose depuis environ une semaine. Cela faisait maintenant une semaine que j'était la... A cette question je me répondais toujours :
Je suis ici pour étudier. Alors pourquoi étais je entrain de regarder les filles qui passait devant moi?
Vieux réflexe surement, un sourire s’étala sur mon visage quand un groupe particulièrement intéressant passas sous mon nez.
Étudier... J'était venus pour ça! Oui... Je finit par mettre mes mains dans les poches en dirigeants vers la bibliothèque. Pourtant je ne manquais pas de bonne volonté! Je voulais apprendre! Mais il y avait toujours quelque chose qui me déconcentré... J'observais l'entrée de la bibliothèque un court instant avant de pousser la porte avec un soupire. Je n'aimais pas trop être enfermer ou rester assis, la bibliothèque représenter tous ces points! Je sentis des regards se poser vers moi, en même temps je n'avait pas vraiment la dégaine des gens qui venait ici, la vielle surveillante me lança le regards "je t'ai a l’œil". Je me dirigeais vers le rayon histoire ignorent les gens qui s'écartaient de mon chemin ou baissaient la tête. J'observais un moment l'étalage de livres et prit celui qui était intéressant pour moi. Je le feuilletais tranquillement en essayant de m’intéresser a des gens qui était déjà mort. Ouais c'est pas intéressant...
Une voix résonna derrière moi, trop prés.
"-...Toi." Mes muscles se contractèrent un instant avant que je me rappelle que je n'était plus dans mon quartier et que la fille derrière moi ne me faisait
pas les poches.Je me retournait vers la fille toujours le livre a la main. J'observais un moment ces grand yeux noisette presque noir avant de répondre calmement.
-Oui c'est moi.
Je l'observais toujours attendant une réaction de sa part, pourquoi cette fille était elle venus me voir? Je n'avait rien demandé cette fois et je ne me rappelais pas avoir encore cogner quelqu'un. Le truc c'est qu'elle avait un truc cette fille. Un truc dans ces yeux, qui m'obligeait a pas lui assenait une réplique mordante.
En tout cas c'est pas en rencontrant des filles qui ont un "truc" que je vais étudier moi...

[nan mais mes réponses sont carrément trop courte par rapport a toi! Je suis ridicule! mais bon... C'est la vie...snif...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: ...Pauvre étranger. Je n'ai que faire de toi. [PV: Edwar ~]   Dim 13 Jan - 16:01
-Oui c'est moi.

Oh, je savais que c'était toi. Comment dire. Je ne sais vraiment, mais alors vraiment pas pourquoi je lui avais parlé, peux-etre cet air de racaille "wesh wesh c'est trop swag. YOLO." qui m'avais attiré jusqu'à lui. Non, je n'aime pas les racailles. Et encore moins si ce sont des Animaliks. Il s'était retourné. Beaucoup trop musclé a mon gout. Mais si cela risquais de tourner mal, j'avais plus qu'un tour dans mon sac, comment dire, une voleuse avec un Charme, c'est plutot pratique pour ne pas avoir a se battre. Il me fixais de ses yeux d'un bleus....mer. Ouais, d'un bleu mer. Je recula, sachant que je m'étais approché de trop près. Je pencha la tete d'un coté, le regardant de la tete au pied, une vraie racaille. Mais d'un coté, son regard....était tout différent, mon pouvoir, on ne sait pas? En tout cas, il avait une machoire plutot cubique et un ton bronzée, il venais surement de pays chaud? Non, je ne sais pas. Je baissa mes yeux pour éviter son regard, qu'est ce que j'avais fait, merde? Ce n'était pas mon genre d'engager une conversation. Je fixa mes bottes de cuir et remarqua que je portais un décolleté plutot voyant, et de plus, j'avais oublié d'attacher mes cheveux, qui était tout autour de mon visage désormais, je releva la tete pour le fixer encore plus intensément, il semblait....énervé? Non, je regarda ses mains et remarqua qu'il lisait un livre, un sourire s'esquissa sur un visage, toutes les racailles n'étaient pas de purs idiots. Je lui fit un signe de main et lui arracha son livre des mains. Je le pris pour le mettre devant mon visage et remarqua que c'était un livre d'histoire. Je le tassa pour pouvoir regarder le jeune garçon et lui lancer un regard attendrissant. Je continua de lire le livre et finis par lui demander franchement:

"-....C'est ton genre de livre? Tu m'étonne, venant d'une racaille."

Je lui redonna son livre tout en le regardant, sa réaction...? Je ne sais pas, je ne suis pas devin, moi! Reste que sa réponse m'avait fait vaguement pensé a Shaun, il ne parlais jamais pour ne rien dire, et réfléchissais toujours avant de donner des informations. Je fronça les sourcils, je comparais toujours les gens a Shaun, c'est vrai que....sans lui....j'étais seule, alors je devais cesser de comparer tout le monde avec lui, mais d'un sens, je ne peux m'empecher.

(Désolée c'est court, man D:)
Revenir en haut Aller en bas
Edwar Voralberg
Epanoui

avatar
profil
Messages : 272
Date d'inscription : 11/01/2013

Personnage
Age:
Pouvoir: Cogiste [PP = 30]
Race précise:

MessageSujet: Re: ...Pauvre étranger. Je n'ai que faire de toi. [PV: Edwar ~]   Mar 15 Jan - 18:59
Elle semblas hésiter quelque seconde, comme si elle se demandait ce qu'elle faisait ici, elle reculas et je me détendit un peu. Quand les gens sont aussi prés de toi ,dans mon ancien quartier, c'était pour te faire les poches, alors ouais je méfie un peu. Elle penchas sa tête sur le coté et me jaugea du regards, puis elle finit par détourner ces yeux des miens. J'en profitais pour la mat... aherm... regarder a la dérobée. Cette fille en plus d'avoir un truc dans le regards elle était canon! Elle étais d'une belle couleur chocolat ces cheveux noir était détacher et reposer sur ces épaules. Elle étais assez grande sans être plus grande que moi quand même. (ouais j'ai oublier de mettre dans ma prez qu'il était GRAND). J’eus juste le temps de finir mes observation quand elle relevât la tête et fixa son regard dans le mien.
Je ne savais pas trop pourquoi elle étais venus me voir encore mais pour l'instant je me contentais d'observer ces yeux qui avait quand même un Truc! Ouais niveau précision je suis pas génial! Elle finit par poser ces yeux sur le livre que j'avait a peine ouvert sur un chapitre d'histoire de l'art. Il me fallait étudier un tableau et le présenter, enfin j'essayerais de l'étudier et décrire quelque lignes dessus... Ouais c'est pas gagné!
Elle esquissa un sourire et me prit le livre des main que je lâchais sans protester. Elle le mit devant son visage quelque minute avant de me lancer un regard... Moqueur? Avant de me dire:
"-....C'est ton genre de livre? Tu m'étonne, venant d'une racaille."
Bon, peut être que j'avait le physique d'une racaille mais je n’aimas pas trop les préjuger.
-Nous somme ici pour étudier non? Dis je sur la défensive, ne pouvant pas prendre un autre ton. Elle me rendis mon livre que je refermais avant de lui lancer un regard que je voulais normal mais sur le coup je ne sais pas trop si il a fait ressortir mon énervement.
-Je peut savoir ton noms ? Demandais cette fois avec un sourire car son truc dans le regard me plaisait bien.
Ouaip je suis incorrigible...

[Tes réponses sont parfaite ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: ...Pauvre étranger. Je n'ai que faire de toi. [PV: Edwar ~]   Sam 19 Jan - 0:37
Car tu croit que je vais te laisse étudier? Pauvre imbécile, il devrait être honoré que je lui ai adressé la parole. Et tout ce qu'il trouvais à me dire, c'était que cet endroit était fait pour qu'on étudie? Non. J'avais vu une lueur d'énervement dans son visage, mais je fit rien, seulement un petit sourire en coin, c'était.... quelqu’un de mon genre, je doit l'avouer. Lorsqu'il me demanda mon nom, mon sourire s'enlarga et je décida de m'accoter sur la poutre qui se trouvais à coté de lui. Une forte envie de lui rétorquer quelque chose de pas très catholique, mais je ne voulais pas me montrer trop "pute" avec lui. J'étais habitué d'avoir besoin d'user de mes charmes pour soutirer des informations de mes rencontres d'un soir, sous les ordres de mon cher maitre, Shaun. Je passa une main dans mes cheveux de jais, les laissant virevolter dans le vide, je laissa un soupir, quoi qu’étant amusée, j'étais plutôt impatiente de le connaitre, le sien, de nom. Je décida de répondre sur le ton des plus mielleux:

-Oh, mon chou....mon nom? Je ne sais pas si je devais te le dire.... Toute chose à un prix, jeune homme.

J'haussa les sourcils et éclata d'un rire hautain qui avait souvent pour résultat d'enrager mes interlocuteurs, je passa ma main sur mon menton, et pris une moue sérieuse, quoique, ce n'était que de l'extérieur. Je m'amusait, vraiment, beaucoup trop. Je savais, que d'un coté, j'allais surement le taper sur les nerfs, mais de l'autre coté, je ne pouvais me retenir. La vie n'est qu'un jeu, un début, une escapade, une fin. Alors profitons de chaque journée! Je faisait semblant d'attendre une réponse de sa part, mais comme elle ne venais pas, je me releva d'un coup pour me poster devant lui et finit par continuer:

-Je ne suis pas très bien placé pour te dire cela. Je suis Aurèle de Boisjolly, tu sais, la famille réputée pour ses étoiles montantes? Fait moi l'honneur de ton nom, en guise d'argent, A moins que je puisse prendre du liquide -sourire ironique, haussement des sourcils- Si tu voit ce que je veux dire.

Surement qu'il n'avais jamais entendu parlais des Boisjolly, c'était une racaille, après tout. Je leva la tête pour le regarder, c'est vrai qu'il était vachement grand, et intimidant. Mais très attirant, d'un autre coté. Ses yeux piquait le regard, comme il semblait..... rocailleux? Hah, nan. J'avais plutôt bien fait de me déboutonner un peu, bien que j'avais très chaud, j'aimais voir son regard se perdre dans mon décolleté par moment. J'avais envie d'en profiter un peu. De belles bêtes, on n'en capture pas tout les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Edwar Voralberg
Epanoui

avatar
profil
Messages : 272
Date d'inscription : 11/01/2013

Personnage
Age:
Pouvoir: Cogiste [PP = 30]
Race précise:

MessageSujet: Re: ...Pauvre étranger. Je n'ai que faire de toi. [PV: Edwar ~]   Sam 26 Jan - 16:30
Elle s’appuya sur une colonne avant de me regarder avec amusement, elle finit par me répondre sur un ton mielleux qui me donnas envie de rire:
-Oh, mon chou....mon nom? Je ne sais pas si je devais te le dire.... Toute chose à un prix, jeune homme.
Je la regardais simplement, je n'allais pas me prendre la peine de répondre a ça... C'était elle qui était venus me voir en plus. Je me demande comment mon timbré de père a put s'imaginer que je puissent étudier ici! Elle rit, un rire hautain que prennent les gens quand il se croient maitre du jeu. Un rire de flic! Pensais je en souriant intérieurement.
-Je ne suis pas très bien placé pour te dire
cela. Je suis Aurèle de Boisjolly, tu sais, la famille réputée pour ses
étoiles montantes? Fait moi l'honneur de ton nom, en guise d'argent, A
moins que je puisse prendre du liquide -sourire ironique, haussement des
sourcils- Si tu voit ce que je veux dire.

Ouais un petite richarde, tout s'explique! Ces gens m'horripilait a vrais dire, leur manière hautaine et tout leur tsoin tsoin. Cette fille me parait d'un coups moins "intéressante" de plus son truc dans les yeux a disparue par une lueur moqueuse. Bon faut que je trouve un moyen de m'en débarrassez vite fait bien fait... Ouais, pourquoi mon regard dérive t'il vers son décolleté la? C'est pas normal d'être aussi canon est chiante en même temps...
A quoi je pense moi? Faudrait lui répondre peut être...
-Edwar Voralberg p'tite j'crois pas que t'as besoin de mon fric avec la famille que t'as. Dis je simplement en posant mon livre. Je crois qu'elle m'amusait un peu en fait.
Un tout petit peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Fondateur
x Compte Fondateur x

avatar
profil
Messages : 1653
Date d'inscription : 27/05/2012

MessageSujet: Re: ...Pauvre étranger. Je n'ai que faire de toi. [PV: Edwar ~]   Dim 17 Fév - 16:02
[Petit Up ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://internat-animalik.forums-rpg.com
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: ...Pauvre étranger. Je n'ai que faire de toi. [PV: Edwar ~]   Sam 9 Mar - 2:21




«Little Lion Man»

«You'll never be what is in your heart.»


« Son regard se posait sur mon décolleté, j'vais pas vous dire que ça me fait plaisir, non, loin de là, j'aime pas vraiment qu'on regarde là, j'aimerais bien me coller un autocollant sur le front "Mes yeux sont ici", comme ça les hommes ne regardaient plus vers le bas. Je me contredis, j'adore ça. Prénommé "Edward Voralberg", ça sonne pas mal. Pas si mal que ça, enfait. Je le fixais toujours aussi intensément, j'avais jamais perdu cette bonne vieille habitude, et enleva ma queue de cheval, laissant tomber mes cheveux le long de mes épaules, ça m'énerve de pas savoir décider entre cheveux attachés où détachés. Je sais, je suis compliquée, et alors? Je m'en fout de votre avis, après tout. Je me dirigea vers une table et m'assis sur une chaise, beh ouais, ça sert à ça, non? Je passa une main dans mes cheveux, mes yeux verts émeraudes luisant de vie. Je déborde de vie, envie, cela dépend des jours. La bibliothèque était plutôt calme, je doit dire, il n'y a pas beaucoup d'élèves à cette heure. J'pourrais en tirer à mon avantage, je pense. Je regarda mes mains et invita monsieur Voralberg à s'asseoir, je lui avoua:

-Si tu crois que je vis dans la richesse absolue, tu te trompe, mon homme.

J'allais pas lui évoquer mes jobs avant de venir ici, ça en finissait pas, je bossais comme une malade pour avoir mon pain, mais j'dois vous dire que c'était pas très légal et c'est pour ça qu'on me qualifie de "pute". Dans mes temps libres j'faisais ma prostituée, ouais, j'vendais mon corps. Ça sonne tellement mal, le pire c'est que la plupart des filles qui exercent ce job elle le font car elles ont un enfant à nourrir, ça me fait du mal de voir les jeunes s'insulter de pute comme cela, car en gros, elles n'ont pas choisi ce job, pour la plupart. Je n'avais pas d'enfant à nourrir mais j'devais bien me nourrir, non? Et puis Shaun il pouvais pas gagner beaucoup d'argent, lui. Et puis il faut avouer qu'avec mon pouvoir j'attirais facilement les hommes, comme des aimants. Je croisa mes chambres et posa mes mains sur la table, levant le regard vers Edward qui n'avait toujours pas bougé, bon, il attendait quoi, que je le pousse par les fesses? J'haussa les sourcils et lança:

-Tu sais, tu peux t'asseoir, à moins que tu veux avoir une vue plongée de mon décolleté, je vois pas pourquoi tu voudrais rester ici.»


(c) Ségo Soyana
Revenir en haut Aller en bas
Edwar Voralberg
Epanoui

avatar
profil
Messages : 272
Date d'inscription : 11/01/2013

Personnage
Age:
Pouvoir: Cogiste [PP = 30]
Race précise:

MessageSujet: Re: ...Pauvre étranger. Je n'ai que faire de toi. [PV: Edwar ~]   Dim 10 Mar - 20:37
-Si tu crois que je vis dans la richesse absolue, tu te trompe, mon homme.
J'avoue qu'elle avait éveiller ma curiosité mais ces paroles l'aiguiser un peu plus. J'avait ignorer son geste qui m'inviter a m'assoir a cause de mon hyperactivité je ne pouvait pas m’empêcher de tapez la table avec mes doigts ce qui irritaient la vieille bibliothécaire "j't'est a l’œil". Ces paroles me firent penser a mon histoire, le gosse que j'était qui entrait dans des gangs pour pouvoir braquer des épicerie! Mais ce n'était que le début de ma carrière. Je savait que j'avait échapper de peu a la prison et que c'était mon louche de père qui m'avait sauver de celle ci. Maintenant j'avait une fortune derrière moi bien que j'ai toujours l'air d'une racaille sans cerveau. Si les gens savait ! Peut être que le principal ne me regarderait pas avec autant de dégout, lui qui fait met en valeur des automates de notre usine dans son bureau.
Tout cela me dégoute...
-Tu
sais, tu peux t'asseoir, à moins que tu veux avoir une vue plongée de
mon décolleté, je vois pas pourquoi tu voudrais rester ici.
»
Je fit un petit sourire et la contournât pour m'assoir en face d'elle. Je commençais a tapoter la table sous les yeux sévère de la Bibliothécaire qui fit demie tour. Je soupirait tout en continuant mes tapotements.
-Alors... T'est parents ton renier a cause de ton sang d'Animalik c'est ça? Proposais je.
La même histoire se répétait souvent chez les Animaliks.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


profil

MessageSujet: Re: ...Pauvre étranger. Je n'ai que faire de toi. [PV: Edwar ~]   
Revenir en haut Aller en bas
 

...Pauvre étranger. Je n'ai que faire de toi. [PV: Edwar ~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ...Pauvre étranger. Je n'ai que faire de toi. [PV: Edwar ~]
» Il n'est pas bon de se promener dans un tel endroit...
» Pourquoi Haiti est-elle si pauvre ?
» [TUTO] Faire des socles
» Faire des arbres?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres :: RP des Membres-