top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 Eriana River • Memento Mori

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Eriana River
Sois mes yeux, je serais ta voix ~ Memento Mori

avatar
profil
Messages : 368
Date d'inscription : 12/01/2013
Sur l'avatar ? : Ksenia Solo

Personnage
Age:
Pouvoir: Influence [PP = 20]
Race précise:

MessageSujet: Eriana River • Memento Mori   Sam 12 Jan - 12:23






[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
ERIANA RIVER.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Nom : River

Prénom : Eriana

Surnom : Eria' - Eri'

Race : Wolve

Sexe : Fille

Rang : Élève

Classe : Première

Age : 17 ans

Pouvoir : Influence -> Elle peut donner des ordres aux gens. Elle peut obliger ou persuader quelqu'un de faire quelque chose contre son gré - la plus part du temps.


P
E
R
S
O
N
A
L
I
T
Y

admins are advised to customize this section with their requirements. i generally like to have two to five paragraphs of personality and a breakdown of strengths and weaknesses because these give me as an admin an at-a-glance view of the character.
P
H
Y
S
I
C
A
L

Tell us a bit about your family. This is most easily done with bullet points. I recommend using a bolded format, as follows:

  • Father: Description of relationship with father.

  • Mother: Description of relationship with mother.

  • H
    I
    S
    T
    O
    R
    Y

    Comment une vie peut basculer, sur le bord du gouffre… #1

    L'homme racontait des blagues, et les petites rigolaient, sans se préoccupaient le moins du monde à songer à l'avenir... Dans une ligne droite, pendant que son père était encore en train de rigoler de sa dernière blague, elle fut plus attentive...

    Elle avait eu raison d'être plus attentive, mais c'est l'homme qui aurait dû l'être, une voiture arriva de derrière un virage et avec des phares aveuglants, dernières images avant la collision qui était malheureusement, inévitable...

    Tout le monde avait fermé les yeux lors de l'accident, mais une des petites filles a l'arrière, plus curieuse qu'apeurée, resta les yeux ouverts, mal s'en fut à elle, la jeune demoiselle vit sous ses yeux, a ses côtés, sur la banquette arrière, sa sœur mourir, écrasé par le poids de l'autre voiture, qui avait emporté tout le coté gauche dans sa course, son père aussi, écrasé, mais on ne le voyait même plus sous les décombre...
    La jeune fille encore consciente, se leva machinalement, sans savoir vraiment ce qu'elle faisait, et sortie de la voiture, claque ce qui restait de la porte, et alla chercher, tout en priant qu'elle ne soit pas elle aussi partie, son autre sœur... Elle l'extirpa de la voiture, sa jambe n'était pas belle à voir, elle devait être cassée, car elle se tordait dans un angle inconnu à sa sœur.

    Après l'avoir déposé sur l'herbe, la fillette tomba à ses côtés, sur le sol humide...

    Du feu, un homme qui sort de sa voiture, qui regarde les débris de l'accident, qui voit deux rescapées de cette collision, qui appelle les pompiers et l'ambulancier sur le moment et qui va voir les jeunes fillettes allongées sur l'herbe...

    Des phares de voitures, des bruits de voiture, des cris de gens, des porteurs de brancard qui ramassent deux corps et les embarquent dans une ambulance, la recherche d'autres survivants...

    Des lumières blanches, des murs blancs, des blouses blanches, des lits blancs, des brancards, des salles d'opération, des scanners, des bandages, des plâtres, l'hôpital...

    Une des rescapées de l'accident s'éveilla, un beau jour, dans le noir total, voyant encore et encore les phares d'une voiture et un carambolage, elle crut qu'elle était encore dans sa voiture, qu'il faisait encore nuit... Elle tâta a ses côtés, bizarre elle était allongée sur un truc plutôt mou et confortable, elle tâta plus loin et attrapa un fil, elle tira dessus, rien... Elle essaya de trouver le bord de la chose où elle était assise, mais ne trouva pas facilement, elle essaya de s'asseoir, mais se rallongea aussitôt, sa jambe lui faisait terriblement mal...

    Elle entendit une voix, qui lui racontait l'accident, tout ce qui c'était passé, la jeune fille n'écoutait que d'une oreille, mais fut attentive sur ces mots : « Un homme soul vous a percuté... La jeune fille qui vous accompagné... Moins endommagé... Encore dans le coma... Depuis deux mois... Votre jambe cassée... Vous avez perdu la vue... " La jeune fille n'écoutait plus... Elle avait perdu la vue !!! Elle le cria la jeune fille était en larmes, sa vue, le moyen de repérage le plus précieux lui avait été enlevé...

    L'infirmière quitta la pièce, de peur que la fillette s'énerve, et appelât le psychologue qui se chargea de la rassurer.

    Après quelque temps, la nouvelle non-voyante, accompagnée d'une infirmière, alla voir sa sœur, elle s'assit à son chevet et pris sa main, elle la serra doucement, lui chuchotant qu'il fallait qu'elle sorte de ce tunnel sans fond, et comme son psychologue lui avait conseillé, elle lui raconta des choses, lui rappelant des souvenirs heureux, avec le plus de détailles possible, lui racontant l'accident, que c'était a cause de cet put**n d'homme bourré qu'elles avaient perdu leur père et leur sœur, qu'elle avait perdue la vue, bref, elle lui racontait tout et n'importe quoi, toujours avec plus de détailles, espérant toujours que sa sœur sorte de ce f*utu coma...

    Un beau jour, aube d'été, les lumières traversant la fenêtre, deux yeux engourdis se réveillèrent, une jeune fille toute faible, n'ayant pas vu le jour depuis presque six mois, fut étonnée de l'éclat des couleurs, reprenant peu à peu contrôle de son corps, un doigt, un orteil, un pied, tout son corps répondaient maintenant présent a l'appel.

    Son esprit aussi lui revint, les images de l'accident lui revirent avec l'effet d'une bombe, des images, revues en boucle, sa sœur, son père, écrasé... Puis des sons sans images, des infirmières rendant leur verdict, sa sœur lui rendant visite, lui expliquant, elle emmagasina bien toutes les informations, normalement sa sœur devait passer dans peu de temps, elles pourraient enfin parler...

    Se redressant sur son lit, elle prit un verre d'eau remplit et le but d'un trait, elle allait se resservir quand une infirmière entra, celle-ci, éberlué de la voir consciente, s'adossa à la porte, une main sur le front.

    La fille allongée sur le lit voulu ouvrir la bouche, pour assurer qu'elle ne mordait pas, mais aucun son n'en sortit... Elle réessaya, de nombreuses fois, criant presque, aux bords des larmes... Toujours rien, elle renifla, renfloua ses larmes et se leva, marcha, chancelante jusqu'au tableau, ce n'était pas très compliqué, mais faible comme elle était, c'était risqué, l'infirmière faillit la retenir, mais la détermination dans le regard de là sans parole dissuadé toute tentative de négociation, attrapant le feutre, la jeune fille écrivit au tableau qu'elle voulait voir le docteur et sa sœur, au plus vite et qu'elle avait faim et soif !

    L'infirmière hocha la tête avant de s'en aller chercher le médecin, celui-ci arriva quelques minutes après, il vu la jeune fille, assise sur le rebord de son lit, les yeux perdus dans le vide, des larmes continu coulant sur ses joues, ce n'était pas pour sa voix qu'elle pleurée, mais pour la vue de sa double, l'entendant arriver, elle releva la tête et lui fit signe de parler, pour lui dire ce qui se passez...

    Après de longues discussions, la muette savait qu'elle avait perdu la voix à cause de son traumatisme vécu, et que ça pouvait durer éternellement comme passagèrement ; qu'il fallait qu'elle se repose beaucoup parce qu'elle avait perdu énormément de sang pendant l'accident et qu'on ne lui avait fait que des injections pendant qu'elle était dans le coma, il fallait donc qu'elle mange, mais pas trop sinon son organisme ne survivrait peut-être pas ; et qu'elle devait apprendre la langue des signes pour pouvoir communiquer plus facilement.

    Les deux sœurs se rencontrèrent dans l'après-midi, sans aucun mot échangé, pas même un regard, juste une belle retrouvaille...

    Tu es ma vue, je suis ta voix… Un nouveau départ … #1

    Une femme, deux filles de plus de 16 ans, une dispute, encore, une famille, détruite, des vérités, révélées...

    - C'est toujours de ma faute ! J'en ai marre à la fin ! Je te signale qu'il m'a couté la vue cet accident !

    - Oui, mais tu étais devant ! Tu aurais pu prévenir ton père ! Il y a laissé la vie lui !

    - Tu crois que je l'ai vue arrivé cette p*tin de bagnole ?! Elle est sortie d'un V-I-R-A-G-E !

    Dispute entre mère et fille, l'une déroutée d'avoir perdu son mari, l'autre y a perdu la vue, où est passé l'amour maternel ?
    Une jeune fille, qui s'était tenue à l'écart jusqu'à présent, entra en scène, bien décidée à mettre terme a ce conflit qui voyait le jour quotidiennement, mais, cela faisait maintenant exactement 6 ans que la famille n'avait plus d'homme a la maison, et que la chambre de leur sœur était vide...

    La muette, ne pouvant donc pas parler, fit une intrusion dans la tête de sa mère, pour lui dire ce qu'elle pensait...

    * CE N'EST PAS DE SA FAUTE ! C'est ont mari qui aurais du regardé la route ! Je te signale tout de même qu'on a aussi perdu des choses nous mis a part notre père et notre sœur ! Tu t'imagines, toi, sans voix ?! Ou sans vue !? Non mais tu n'as pas compris ?! Il n'y a pas que toi qui souffres ici ! Je ne reparlerais peut-être plus jamais ! Et ton autre fille ne rêvera jamais le jour ! C'est peut-être dur pour toi, mais ça les plus pour nous encore ! Tu crois que ça me fasse plaisir de revoir en boucle l'accident avec mon père et ma sœur qui se font écraser ?! Et ma pauvre sœur, sans vue, tu crois qu'elle aime savoir que plus jamais elle ne rêvera les couleurs ?! MER*E maman ! J'en ai marre de tes crises ! Ok, tu as perdu ton mari, mais nous aussi, on l'aimait notre père ! Arrête de croire que le monde tourne autour de toi ! Tu avais qu'à y être au-devant de la voiture, qui sait, tu l'aurais peut-être vue avant le virage ! L'homme était saoul maman ! Et dis-toi qu'il court encore quelque part ! J'en ai marre de vos cris à toutes les deux ! Si c'est comme ça, je vais me casser ! *

    La jeune fille, aux bords des larmes, monta en courant dans sa chambre, elle avait déballé tout ce qu'elle ressentait à chaque fois qu'elle voyait sa mère engueulait sa sœur, elle n'était jamais intervenue, aujourd'hui, c'était la fois de trop, elle pensait déjà a fugué...

    L'autre jeune fille, en bas, n'avait rien entendu de la conversation, mais elle savait largement ce qu'avait dit sa sœur à sa mère, et sentant une tension électrique dans l'air, elle ne voulait pas perdre partie à ce conflit, qui était, pour une fois, pas le sien.

    Mais quand elle entendue des pleurs et reniflement du côté du canapé, elle pensa d'abord que c'était sa sœur, qui avait perdu le face-à-face, mais non, pour une des premières fois de sa vie, elle entendu sa mère pleurée, elle reniflait... La non-voyante voulue faire quelque chose, mais ne savais pas quel clan choisir, sa sœur aussi devait pleurer là-haut, seule, et elle savait qu'elle avait envie de fugu depuis longtemps, peut être qu'elle allait le faire...

    Une femme qui dort, les joues encore trempées de ses larmes, une chambre vide, une jeune fille qui marche, sur la pointe de ses pieds, pour aller se servir un verre d'eau, un bruit sourd, qui l'interpelle, un glissement de fenêtre, un peu plus loin dans la maison, attisée par ce bruit, elle va, sans vue, jusqu'à la chambre d'où le bruit lui est parvenu, elle ressent le froid du dehors, la fraicheur d'une nuit d'hiver, elle entend un sac, qui tombe, en un bruit léger sur le sol, elle sait ce qui se passe, sa sœur s'en va, elle la comprend, elle voudrait partir elle aussi, mais elle pense qu'elle en serait incapable, où irait-elle ?

    La fugueuse, a l'allure féline, a remarqué la présence de sa sœur, elle veut lui proposé, depuis longtemps, de partir avec elle...

    * Eriana ! Je sais que tu es là ! Je pense que tu sais ce que je fais ! Viens avec moi ! Allez ! *

    - ( chuchotant) Mais je ne peux pas ! Où irions-nous ?! Je serais un poids pour toi...

    * Je sais où aller, et tu ne seras pas un poids, au contraire, c'est à toi de choisir, je ne te forcerai pas, tu le sais, mais décide toi vite s'il te plait... *

    - (chuchotant) Je ne crois pas, je serai un poids c'est sûr ! Et en plus, je n'ai pas d'affaires...

    * Dans ta chambre, je t'ai préparé un sac, pour si tu voulais venir, tout est prêt, et non, je t'assure, tu ne me gêneras pas du tout ! *

    - (chuchotant) Je veux bien venir, je vais chercher mon sac...

    Deux jeunes filles sur le rebord d'une fenêtre, l'une saute, et donne a l'autre les indications pour ne pas se faire mal, deux sacs a dos sur leurs dos, la fenêtre est refermée, elles s'en vont, l'une soutien l'autre...

    À l'aube, une mère seule, un papier, des excuses, des promesses d'écritures, l'adresse, l'adieu... Ce matin-là, quelque part dans le monde, une mère pleurée, et s'en voulait, mais elle promit, pour son bonheur et celui de ses filles de refaire sa vie...

    À l'aube loin de là, deux jeunes filles, devant un internat, une promesse, une seule, qu'il faudra tenir : Soit ma voix et je serais tes yeux...

    Y
    O
    U

    Prénom : Johanna

    Surnom : Jo' - Joha' - Gerbille

    Age : 13 ans :3

    Où as-tu connu le fow' ? : DC power :3

    Des commentaires ? : Il est sublime ... De mieux en mieux même !

    Code du règlement : Validé by Gerbille

    Feat : Ksenia Solo


    MEMENTO MORI• SOUVIENS-TOI QUE TU ES MORTEL.
    © [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] at [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien].


    Dernière édition par Eriana River le Dim 5 Jan - 16:36, édité 6 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
     

    Eriana River • Memento Mori

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 1 sur 1

     Sujets similaires

    -
    » Partenariat : Memento Mori
    » Vous allez arrêter de gueuler ? [PV ~ Harley Quinn / Teski Night / Eriana River ]
    » Memento Mori [GP]
    » Memento Mori [Libre]
    » Memento mori [Mitsuharu Yuka]

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
     :: Administration :: Présentation :: Personnage :: Présentations Abandonnées-