top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 La rencontre [Gil' et Lud' end Me!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Roméo Fauchelevent
Assidu

avatar
profil
Messages : 400
Date d'inscription : 25/10/2012

Personnage
Age:
Pouvoir: Lévitation [PP = 20]
Race précise:

MessageSujet: La rencontre [Gil' et Lud' end Me!]   Mar 18 Déc - 18:33
Celui qui m'avait conduis ici me laissa seul devant une porte ou étais inscrit en noir:
<>
Pas mal comme noms de chambre. J'étais vraiment exténué et la seul chose qui me fallait c'était une chambre calme et un bon lit. Surtout du calme. Bon, j'entre? Ma main se dirigea vers la poignet et tourna le morceau en bois.
C'était une chambre assez simple, pour ne pas dire rustique. Il y avait deux lit en hauteur et un en dessous d'un autre. Il y avait un grande fenétre qui laissait une vus sur la forêt. Parfait! Je ne pouvais pas rester très longtemps dans une pièce petite sans fenêtre. En effet je suis claustrophobique depuis mon plus jeune age. Je m'introduis dans la pièce mes valises volant doucement dérriére moi. Maintenant que j'étais a cet internat je pouvais utiliser mon pouvoir quand je le voulait et j'en abusais beaucoup depuis. C'était une sorte de libération.
Je choisis le lit qui se trouvait tout en bas, les lits en hauteurs était trop prés du murs. Mais affaires virevoltèrent dans un placard qui étais situé en dessous du lit et je finit par m'assoir sur celui-ci.
Maintenant ma nouvelle vie vas commencer, je soupirais et finit par ouvrir la fenêtre a la recherche d'air frais. Je ne mettais pas trop poser de question sur le fait des colocataire. J’espère juste que nous serions en bon terme. Soudain le porte s'ouvrit sur...
[Voila a un de vous deux!puis désoler pour la longueur ]


Love is the only sane and satisfactory answer to the problem of human existence. 


universe gratuitous hatred


Roméo et la vie:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilbert Van Oogen
Damned Kid;

avatar
profil
Messages : 189
Date d'inscription : 09/06/2012
Sur l'avatar ? : Aaron Paul

Personnage
Age: 20 ans
Pouvoir: Electrokynésie
Race précise: Doggy

MessageSujet: Re: La rencontre [Gil' et Lud' end Me!]   Mer 19 Déc - 2:32
I'm livin' la vida loca! ~

Pff, superbe journée, un idiot de surveillant m'avais annoncé la merveilleuse nouvelle de deux personnes dans MA chambre, le seul endroit ou je me sens tranquille! Et encore, je le suis pas toujours... J'avais tout bien rangé, par contre, je me surprend moi-même. Mes posters de Linkin Park avait tous disparu, et désormais il n'y avait que des photos de choses peux catholique autour de mon lit. J'avais une merveilleuse couverture écrit sur le dessus "Fuck you, I'm sleeping." en grosse lettre majuscule d'un rouge aveuglant.  Ensuite je mis mon gros manteau avec de la fourrure autour de la capuche, d'un noir profond. J'avais un T-shirt "Get the fuck out." et des pantalons en cuir, avec des bretelles sur les côtés, et des chainettes, et des grosses bottes de cuir. J'aimais ce nouveau style... Un peu direct mais bon, j'étais comme ça. Mes cheveux avait poussé entre-temps et j'avais une mini-tresse sur le côté, et je commençais à avoir un début de barbe...mais vraiment très peu. Je m'étais aussi fait deux piercing a l'oreille droite, un ou ma lèvre et un tattoo sur  mon cou. Sacré changement, tout de même, on dirait un tout autre homme. Ça m'arrivait aussi de mettre des verres de contacts d'un noir profond. Dans la rue, on me faisait les gros yeux, comme si j'étais pas bien dans ma tête. J'avais besoin de changer physiquement, comme je l'avais été mentalement. Je me fout de l'avis des gens, je suis comme ça. En attendant que les petits nouveaux arrive et que je leur fassent peut pour qu'il parte d'ici, j'étais parti m'acheter quelques snacks et de quoi boire pour ce soir. Je m'acheta du café froid, de la bière, des bretzels et des biscuits à l'érable. Je soupira et retourna ensuite tranquillement vers ma chambre. J'entendis alors des bruits. Super. Y'en a un. Je soupira et ouvris la porte avec ma clé. Et lorsque je l'ouvris...
Oh.
Putain. Pas lui.
Énervé, je laissa tomber mes achats, et les bouteilles se cassèrent sous le choc, je lança un juron très fort avant de m'approcher du jeune débile que je supportais pas, le prit par le col et lui lança sur un ton froid:

-Oh, toi, le débile, tu va sortir de MA chambre sinon j't'arrache les doigts un par un. Et j'te les fait bouffer.

[c'est court, ah D:]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roméo Fauchelevent
Assidu

avatar
profil
Messages : 400
Date d'inscription : 25/10/2012

Personnage
Age:
Pouvoir: Lévitation [PP = 20]
Race précise:

MessageSujet: Re: La rencontre [Gil' et Lud' end Me!]   Jeu 20 Déc - 17:01
Oh non pas lui! Mais oui c'était bien lui mais en moins, beaucoup
moins, respectable. Il avait des piercing un tatouage et des tonnes de
truc que je n'imaginer que sur le diable. Mais qu'es que je raconte?
C'est le diable! Son sac tomba a terre et une bouteille se brisa a
l'intérieur. De L'alcool, cet odeur me donnas envie de vomir mais je
n’eus pas le temps de réfléchir que l'albinos m'attrapa par le col,
c’était juste devant la fenêtre dérriére moi se tenait un vide qui me
faisait nullement peur.
-Oh, toi, le débile, tu va sortir de MA chambre sinon j't'arrache les doigts un par un. Et j'te les fait bouffer.
-Ce
n'est plus ta chambre mais NOTRE chambre, sa ne me fait pas plus
plaisir qu'as toi mais il vas falloir s'arranger et si possible sans la
violence. Maintenant lâche moi, s'il te plait.
Dis je calmement sans ciller malgré ces yeux anormalement noir.
S'en
suivit un lourd silence ou personne ne bougea. Très vite nous
n'entendime plus que les quelques bruits de la forêt. Visiblement il ne
voulais pas me lâcher. Mon pouvoir ce déclencha automatiquement.
Sans
prévenir son corps partit en arrière et virevolta sur la porte qui
était entrain de s'ouvrir je ne vut qu'un éclair de cheveux argenté
(lud' tu t'est fait claqué la porte au nez :p) avant que Gilbert heurte
la porte et la referme sur l'arrivant. Bon dieu!
Qu'aurait pensé la
mère supérieur si elle me voyait ainsi? Surement que j'aurais eu droit
au martinet. J'avais détruit mes principe en l'envoyant sur cette porte.
J'avais désobéit a ma moral.
Bientôt je ne serais plus qu'un jeune comme les autres que la mère supérieur qualifiait de "brute sans éducation".
A
quel point ce monde vas t'il me changer? Mes pensées prirent fin quand
Gilbert se levas et je pense pas qu'il soit de meilleure humeur
qu'avant...


Love is the only sane and satisfactory answer to the problem of human existence. 


universe gratuitous hatred


Roméo et la vie:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludwig Lionshire
Gentleman

avatar
profil
Messages : 280
Date d'inscription : 07/11/2012

Personnage
Age: 18 ans
Pouvoir: Vision a travers les yeux d'Autrui [PP = 20]
Race précise: Harpie

MessageSujet: Re: La rencontre [Gil' et Lud' end Me!]   Ven 21 Déc - 18:48
[Ce RP se passe avant celui avec Eleonor, ça m'arrange, pas pratique sinon ^^ Oh et, Roméo, on dit pas "claustrophobique", on dit "claustrophobe " :p De plus mes cheveux ne sont pas argentés mais dorés D:]

L'internat Animalik. Une demeure accueillante, animée et bruyante. Des cours de toutes les matières, de bons élèves, des cancres... Un internat comme les autres, en fin de compte, habité par de jeunes gens tout ce qu'il y a de plus normaux...
Non, je plaisante, c'est la merde. Ça fait seulement dix minutes que je suis entré. Il y a sans arrêt des nouveaux. les internats rassemblant de jeunes Animalik sont rares dans le monde, c'est pourquoi celui là compte énormément de monde, d'autant d'origines ethniques que possible et d'autant de races d'animaux différentes. En ce qui me concerne, j'ai toujours chéri mes origines autrichiennes et anglaises, d'où le parfait mixage des deux langues dans mon patronyme. "Ludwig de Lionshire", n'est-ce pas le nom parfait ? Ludwig pour l'allemand et Lionshire pour l'anglais. Il faut dire que mes parents ont été très généreux de m'offrir une telle fierté que mon nom. C'est bien la seule chose agréable qu'ils m'auront laissé...

Mon père parti et ma sœur travaillant à l'autre bout du monde, mon exécrable mère n'a rien trouvé de mieux que de placer son seul fils dans un internat, loin des belles côtes de l'Irlande, où il a toujours vécu, près de la mer, sur les falaises escarpées rappelant un paysage de livre... Diantre, ce que mon pays me manque ! Ha, l'Irlande, les plus beaux paysages du monde ! Et où suis-je maintenant ? En pleine France - qui est certes un pays fort intéressant aussi -, entouré d'inconnus. Oh, ce n'est pas pour me déplaire, j'ai toujours voulu voyagé, couper totalement les ponts avec cette famille indigne et raciste envers leur propre enfant, un Animalik. Pourtant, ne valons nous pas mieux que ces simples humains, dénués de sens développés et de pouvoirs ?

Mais je m'égare. Revenons à cet internat... Équipé d'une lourde valise, une veste noire de velours sur un sweet-shirt rouge et coiffé de mon noble haut-de-forme noir en castor, j'entre dans l'internat, seul. Mes vêtements du jour sont loin du costume habituel que j'arbore, mais pressé par le temps après avoir faillit rater mon avion, j'ai mis ce qui me passait sous la main... Cependant, je n'ai pas négligé mon couvre-chef, rabbatu sur les quatre plumes de corbeau ornant ma chevelure couleur des blés. Mais ce chapeau correspond à tous les vêtements, bien que pas très en accord avec le reste...

Je suis la jeune femme qui me guide à travers les couloirs labyrinthiques de la demeure. Elle m'a vaguement montré les salles de cours, la cour, et nous traversons à présent les dortoirs des garçons. Ceux des filles sont plus loin. Je devrais peut être aller y faire un tour, un de ces quatre.

- Voici ta chambre, me dit la secrétaire une fois arrêtée devant une porte close. Tu la partageras avec deux autres garçons, dont un est nouveau aussi. Fais attention à Gilbert, il n'est pas... très fiable.

Elle esquisse un sourire mystérieux et s’éclipse, me laissant seul devant la porte en bois. Qui sont donc mes colocataires ? J'espère qu'ils ne seront pas trop ennuyeux... Je pose la main sur la poignée et pousse la porte, qui se referme outrageusement en claquant. Le bruit résonne dans tout le couloir. J'ai seulement eu le temps d'entrevoir quelqu'un voler à travers la pièce.
Renfrogné, je pousse à nouveau la porte, cette fois d'un coup sec et fort. Un "boum" se fait entendre et je manque de tomber en avant tant j'ai forcé pour ouvrir le battant en grand. Ce dernier s’ouvre sur une pièce sobre et dénuée de personnalité, à part ce coin, couvert de posters. L'un des lit arborait une couverture marquée "Fuck you, I'm sleeping". Amusé, je fais un pas dans la pièce. Il y a une grande fenêtre, devant laquelle se tient un jeune homme de mon age environ, que je dépasse facilement d'une tête. Il semble outré. Où est la personne qui a foncé contre la porte, tout à l'heure ?
Sous le regard du garçon brun, visiblement un Kuma, je scrute la chambre. C'est dernière la porte que je découvre un second type. A voir son air enragé et sa position, il semblerait qu'en ouvrant la porte, je lui sois rentré devant... Je laisse échapper un gloussement moqueur.

Ce type là est habillé bien différemment. Un panthalon en cuir, des bottes noires et des piercings... Voila donc le fameux Gilbert. Ignorant outrageusement ce garçon visiblement peu fréquentable, quoi que très amusant à regarder et sans doute à connaitre, je me tourne vers le Kuma.

- Je ne m'attendais pas à trouver autant d'activité. Est-ce toi qui a jeté ce monsieur sur moi lorsque je suis entré ? (je pouffe devant la mine déconfite du garçon) Cet internat ne va pas être de tout repos.
Je baisse la tête vers l'autre, couvert de piercings, certes ayant une certaine classe, il faut l'avouer.
- Je vous prierais de ne pas voler sur les portes. C'est dangereux.
Toujours accompagné d'un sourire hautain, je dépose ma lourde valise près de l'échelle d'un des lit en hauteur et retire mon haut de forme, le jetant sur la couverture.

...

[PS : Roméo sera absent pendant toutes les vacances mais n'a pas eu le temps de le poster dans les absences, on peut continuer le RP en attendant nous ^^ Et omg ce pavé que j'ai fait xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilbert Van Oogen
Damned Kid;

avatar
profil
Messages : 189
Date d'inscription : 09/06/2012
Sur l'avatar ? : Aaron Paul

Personnage
Age: 20 ans
Pouvoir: Electrokynésie
Race précise: Doggy

MessageSujet: Re: La rencontre [Gil' et Lud' end Me!]   Ven 21 Déc - 22:48
Oh, mais ce salaud, il va m'entendre oui. Il va souffrir, j'vais lui faire cracher ses tripes...et encore je pèse mes mots. J'vais les lui faire bouffer après, et j'vais le torturer jusqu'à son dernier souffle, mentalement et physiquement. Il ne mérite que ça, il bousille ma vie, ce salaud, et en plus il ose me lancer contre une porte! Mais comme ça fait mal, putain! Aucun respect pour moi, sérieux! Je poussa un léger cri lorsque la porte rentra dans mon dos, non, mais sérieux. Un gars habillé comme un gars paumé de la vie qui a pas d'amis et qui se pensent pour le plus fort. J'voit déjà le genre. Déjà que j'avais un gros cons avec moi dans ma chambre, j'ai pas besoin d'un débile en plus. Et en plus il glousse vraiment mal. Oh, il va regretter. Je me lève avec difficulté et me tiens les cotes avec mon bras gauche. Je lance un regard noir au jeune con qui m'a fait virevolter en l'air comme un papillon. Et l'autre là, je le supportais pas, déjà.

- Je vous prierais de ne pas voler sur les portes. C'est dangereux.

Il parle de moi, là? S'cuze, le jeune, mais c'est que t'a comme le gros CON qui m'a fait voler sur la porte, j'fait pas ça 24 heures sur 24. J'ai une vie, moi. Et puis il était meme pas là pour admirer la scène. Je le regarda avant de m'approcher de mon lit, je lança assez haut:

-Bande de salaud, vous etes que des gros cons, vous allez voir j'vais vous pourir la vie, z'etes tellement idiot... vous méritez meme pas que je vous parle. Et toi, le p'tit coincé de la vie, va continuer de lire tes revues pornographiques dans ton coin, c'est ça. Vous touchez à quelque chose, vous etes morts.

Je sortis mon IPod et le mit sur le haut-parleur, et mit "Germany" de Division Germany, une chanson vraiment hardcore que peux de personne supporte. Je monta le son, comme s'il n'étais pas déjà assez fort. Je regarda ma bière, enfin, ce qu'il en restait, et fit une mine dégouté en me tournant vers Fleur Bleue. Plus tard, plus tard. J'allais partager ma chambre avec ses deux-là? Non merci, moi je dors pas en compagnie d'idiots sans cervelles. Je me dirigea vers mon garde-robe et l'ouvris, comme quoi, j'avais toujours une réserve d'alcool. Je me prit du Whiskey et ouvrit la bouteille avec mon ombre. Je me sortis un verre et versa le liquide dans celui-ci. Je me tourna pour voir le jeune coincé et mon regard s'assombris en me rendant compte que ce n'étais pas un reve, j'étais entouré d'idiot. J'enleva ma veste, laissant découvrir mon auto-mail et je lança ensuite ma veste sur le sol, et m'écroula une fois de plus sur mon lit, soupirant.

[C'est court XD S'cuze~]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludwig Lionshire
Gentleman

avatar
profil
Messages : 280
Date d'inscription : 07/11/2012

Personnage
Age: 18 ans
Pouvoir: Vision a travers les yeux d'Autrui [PP = 20]
Race précise: Harpie

MessageSujet: Re: La rencontre [Gil' et Lud' end Me!]   Sam 29 Déc - 17:32
[Le morceau que tu mets, de Division Germany, c'est bien ça ? Parce que je suis pas sûre de l'avoir trouvé... Enfin ça m'a tout l'air d'être ça xD L'instru est super mais quand le mec chante, j'accroche moins ^^' Bah, c'est un style.]

Le dénommé Gilbert se relève en grimaçant de douleur. J'ai vraiment du lui faire mal en entrant. Le pauvre.
Un instant, chers lecteurs. Vous vous doutez bien que je n'ai pas pitié de lui, encore moins que je regrette de l'avoir blessé... Au contraire, cette situation m'amuse au plus haut point, et mon visage revêt ce sourire faux et moqueur qui m'accompagne toujours. Cependant... Il est vrai que je le plains en quelque sorte. Devoir partager une chambre avec un être aussi parfait que moi... Il a intérêt à rester au niveau si il veut gagner mon respect.
Ah, non, c'est vrai, je n'ai pas beaucoup de respect pour les autres...

-Bande de salaud, gémit le punk, vous êtes que des gros cons, vous allez voir j'vais vous pourir la vie, z'etes tellement idiot... vous méritez même pas que je vous parle. Et toi, le p'tit coincé de la vie, va continuer de lire tes revues pornographiques dans ton coin, c'est ça. Vous touchez à quelque chose, vous êtes morts.

Je me mord la lèvre pour ne pas éclater de rire. Non, pas encore... Mieux vaut attendre qu'il commette une autre gaffe avant de rire ouvertement de lui. Bien, ces quelques phrases me permettent de mieux cerner mon interlocuteur... Apparemment le genre de rebelle, se pensant en tout point supérieur aux autres... Hoho, on dirait moi ! Nous semblons avoir des points communs... Mais ce Gilbert parle d'une façon assez incommodante et fort grossière. Espère-t-il me faire enrager ? Pauvre garçon, c'est un spectacle amusant que tu m'offres là.
Le jeune Kuma est resté silencieux. Intimidé peut être ? Qu'il est mignon.

C'est avec une mine dégoutée que le Punk - appelons le comme ça - sort un IPod et l'allume, pour mettre un morceau assez hardcore. Il monte le son. Les murs en vibrent presque. D'abord intrigué, car la musique est depuis longtemps ma passion, je tends l'oreille. L'instrumental est très sympathique. Cependant le chant laisse à désirer... C'est assez spécial comme style. Mais je ne peux pas dire que je n'aime pas, après tout System of a Down a bien produit des morceaux qui pourraient être semblables, et pourtant j'en suis un grand fan.
Car, oui, on peut être un joueur de clavecin invétéré et admirateur de Bach ou Mozart, mais également aimer d'autres styles. En ce qui me concerne, le métal symphonique me plait beaucoup. Au d'autres types, comme Tenacious D, unique grâce à la voix sans pareille de Jack Black.

Mais revenons à mon colocataire. Fouillant dans son armoire, il a trouvé une bouteille de ce qui semble être du whisky (au passage tu le bois comme ça toi le whisky ? Faut pas mettre de l'eau avec ? Gilbert va prendre une cuite en plein RP xD) avant de se jeter sur son lit. Son IPod hurle toujours "DEEEUTSHLAAAAAND". Je regrette alors de ne pas avoir apprit l'allemand. Ayant des racines autrichiennes, il aurait été normal que je m'y mette un peu, mais j'ai préféré perfectionner mon anglais, déjà très bon.
J'ouvre ma valise et commence à faire un peu de rangement. Entre temps, je me suis recoiffé avec deux doigts et ait accroché mon précieux haut-de-forme aux barreaux du lit. J'attends patiemment que la musique s'arrête, car il faudrait crier pour dialoguer par dessus cette grosse caisse...

Lorsque le chanteur a enfin fini de s'égosiller, je fais volte-face d'un coup et sourit à mon ami Punk. Il faut faire vite avant qu'un autre morceau de commence. Je fais un pas vers Gilbert et écartes les bras.

- Bien. Nous sommes partis sur de mauvaises bases, n'est-ce pas ? (J'élargis mon sourire. Il est amical et confiant. Du moins, en apparence seulement...) Je suis Ludwig de Lionshire. Prononcez le avec l'accent anglais, "Lionshire", je vous prie, j'y tiens beaucoup. (ceci disant, j'esquisse une révérence et me redresses) Puis-je connaitre le nom de mon colocataire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roméo Fauchelevent
Assidu

avatar
profil
Messages : 400
Date d'inscription : 25/10/2012

Personnage
Age:
Pouvoir: Lévitation [PP = 20]
Race précise:

MessageSujet: Re: La rencontre [Gil' et Lud' end Me!]   Dim 30 Déc - 10:00
Quelqu'un ouvrit la porte et Gilbert se la prit dans le dos avec la poignet dans le cotes et tout.
Cela devait faire tés mal...
- Je ne m'attendais pas à trouver autant d'activité. Est-ce toi qui a jeté ce monsieur sur moi lorsque je suis entré ? J'avait surement une tête qui résumait mes pensées comme a mon habitude, il pouffa. Cet internat ne va pas être de tout repos. Je pense que je n'ai vraiment pas au de chance pour les colocataire...
Puis le noms de cet chambre:
Sommeil paisible?! J'aurais du me douter de quelque chose, c'était trop beau...
- Je vous prierais de ne pas voler sur les portes. C'est dangereux. Je n'entendit presque pas cet réponce que je pensais néanmoins très mal placé.
-Bande de salaud, vous etes que des gros cons, vous allez voir
j'vais vous pourir la vie, z'etes tellement idiot... vous méritez meme
pas que je vous parle. Et toi, le p'tit coincé de la vie, va continuer
de lire tes revues pornographiques dans ton coin, c'est ça. Vous
touchez à quelque chose, vous etes morts.

salaud?cons?Pornographiques? (je rapelle qu'il sort d'un couvent) Que de mot qui m'était inconnus. Des insulte pour sur. Sur ce coté de mon vocabulaire je n'avais pas grand chose: Goujat, rustre, manant...
Je ne crois pas que cela vas me servir a quelque chose...
Il sortit ce que je croit être un Ipod et il mit une musique, enfin ce que l'on appelle musique car on ne sais pas trop quoi lui donner d'autre comme noms...
Mes oreilles!!!!!!
Juste que je ne peut pas suporter! Il sortit un bouteille d'alcool fort, il buvait en plus? Misére! L'autre ne sembla pas incommoder par la musique il semblait plutot intéresser. Une fois le morceau finit , a mon plus grand plaisir, l'autre commença a parler.
- Bien. Nous sommes partis sur de mauvaises bases, n'est-ce pas ?Je suis Ludwig de Lionshire. Prononcez le avec l'accent anglais, "Lionshire", je vous prie, j'y tiens beaucoup. Ce vocabulaire? Ce moquerait il de nous? Puis-je connaitre le nom de mon colocataire ?
Ben moi je ne répondit rien comme a mon habitude, je restais sur le coté a rien dire.
Mes trais reflétait surement mon désarrois et l'impuissance. Ne pourrais je donc jamais cacher mes émotions?


Love is the only sane and satisfactory answer to the problem of human existence. 


universe gratuitous hatred


Roméo et la vie:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilbert Van Oogen
Damned Kid;

avatar
profil
Messages : 189
Date d'inscription : 09/06/2012
Sur l'avatar ? : Aaron Paul

Personnage
Age: 20 ans
Pouvoir: Electrokynésie
Race précise: Doggy

MessageSujet: Re: La rencontre [Gil' et Lud' end Me!]   Dim 30 Déc - 16:58
Non, mais là, j'avais remarquer que le jeune Fleur Bleue ne supportais cette musique et un sourire s'esquissa automatiquement sur mon visage, satisfait. Et l'autre, semblait écouter la musique calmement. Il m'intriguait. Je l'aimais pas vraiment, mais j'allais pas dire que je voulais sa mort, enfin, si, je la voulais. Mais bon, comment dire... il reste un chouïa plus intéressant que le puceau, là. J'aimais bien cette musique, ça gueulait, ça rageait. C'était néo-nazi, enfait. Tout ce qui touche à Hitler c'est rageux, quoi. Je pris une autre gorgée du Whisky, ça commençait à tourner dans ma tete, l'alcool, c'est vraiment sensas. Et puis putain que ça relax! La musique se termina et je vis le jeune garçon s'approcher vers moi et écarter ses bras, souriant. Essaie pas de m'avoir, [Vilaine insulte pas belle qu'on a pas le droit de dire]. MOI JE SUIS PAS GAAAAYYY! Il lance finalement :

Bien. Nous sommes partis sur de mauvaises bases, n'est-ce pas? Je suis Ludwig de Lionshire. Prononcez le avec l'accent anglais, "Lionshire", je vous prie, j'y tiens beaucoup. Puis-je connaître le nom de mon colocataire ?

J'avais presque envie de lui lancer que mon nom était Trou-de-cul, mais j'allais me montrer un minimum civilisé avec ce personnage qui m'intriguait plus que je le détestais. J'haussa les sourcils, j'étais à moitié saoul, et rétorque :

-Ton colocataire s'appelle Gilbert Van Oogen, monsieur Liooonnnsshhhiiirrreeeeee. Sale gosse.

Je me retourna vers l'autre, là, Fleur Bleue, lui, je le sentais vraiment pas. Je ferma les yeux un moment avant de fixer les yeux du jeune Lionshire, d'un vert profond. Je m'approcha de lui et le regarda de haut, comme quoi j'étais vraiment plus grand que lui, et lui lança avec un ton de dégout :

-Enlève ton cheese malhonnête sur ton visage. Et puis pourquoi elle t'a pas fait chier ma musique? Hein.

Je me pencha pour le fixer dans les yeux, une fois de plus. Non, mais vraiment, très peu de personne supportait ce genre de musique, et ça m'intriguait parce que lui semblait ne pas apprécier la musique métal fut son accoutrement de bouché de la vie. Je recula de quelque pas pour le regarder de haut en bas, penchant la tete d'un coté, je me retourna et lança :

-BE THAT WAY!

Pour ensuite me lancer sur mon lit, riant. Je riais pas souvent, mais lui, il était bizarre, il semblait super Bouché de la vie, mais enfait, je suis sur qu'il a quand même la classe. Wow. Je me surprend de dire des choses comme ça sur un inconnu et dont je souhaitais la mort il y a à peine dix minutes. Mais bon. Je resta étendus sur mon lit pendant un bon moment avant de me lever et de remarquer que mon automail était sale, je soupira en remarquant les taches de sang et de crasse dessus et me leva pour aller le laver. Je sifflota doucement avant de me mettre à marmonner des paroles de chansons. J’ignorai avec classe Roméo et lui foutu un coup de pied dans les genoux, je le regarda, un gros cheese dans le visage et décidément, j'étais vraiment saoul. Mais comme il étai faible ce jeune con! Je me mis à rire comme un con et siffla pour appeler Stern. Il était parti où encore? Oh, c'est vrai, je l'avais enfermé dans la douche! Je courus vers la salle de bain, me prit un bout de table en passant et sortis mon petit toutou à moi de la douche, son regard disait tout, il avais détester son séjour! On ne bouffe pas la viande de son maitre, Stern! J'eus un sourire niais et le jeune Berger Belge me lança :

-Depuis que cette fille t'a laisser, je t'avais plus jamais vu comme ça.

J'éclata une fois de plus de rire et lui donna un coup de pied, le forçant à avancer, je sortis de la salle de bain accompagner de mon toutou à moi et regarda les deux intrus, Stern semblait détester le jeune Kuma et je lui lança alors par la pensée :

-T'inquiète, moi aussi je veux sa mort!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


profil

MessageSujet: Re: La rencontre [Gil' et Lud' end Me!]   
Revenir en haut Aller en bas
 

La rencontre [Gil' et Lud' end Me!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres :: RP des Membres-