top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 À la lueur d'une torche ... [PV ~ Tsukasa Inamori / Ewilan Gil'Sayan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: À la lueur d'une torche ... [PV ~ Tsukasa Inamori / Ewilan Gil'Sayan]   Mer 28 Nov - 16:34
Sans but, elle marchait. Une couche de givre recouvrait la forêt, tel un drap blanc que le soleil matinale éclairait lui donnant un aspect scintillant. Le silence de la forêt était troublé par les bruits de pas de Tsukasa. La jeune mérione s'était levée tôt, prenant soin de ne pas réveiller ses camarades de chambres. Parfois une branche craquait sous ses pieds, faisant fuir un écureuil ou un petit rongeur. Elle suivais un sentier depuis plus d'une demi-heure quand , derrière les feuilles et les branches entre-mêlé, un trou se distinguait dans la roche. Elle approchât légèrement. Un panneau indiquait : " Mine d'Or " . Bien que peureuse, sa curiosité pris le dessus et elle entra.
Dès qu'elle mit un pied dans le tunnel, elle fut envahit d'un souffle froid, accompagner d'une odeur de roche et de poussière. Tsukasa éternua, ce qui résonna pendant plusieurs secondes. Elle avançais d'un pas lent, restant sur ses gardes, qui sais ce qui se passe là dedans ! Il y faisait sombre et elle pensait faire demi-tour quand , en passant devant une torche, celle-ci s'alluma, brulant d'une flamme encore incertaine. Le tunnel était alors éclairer par une lueur vague et changeante. Que venait t'il de se passer ? Tsukasa sursauta soulevant un petit nuage de poussière. Elle observa dans un premier temps le tunnel ... Au dessus d'elle se trouvais une rangée de poutre qui semblaient être là depuis longtemps. Des murs s’effritait peu à peu. Elle posa a main sur l'un d'eux, un petit morceaux de roche se décrocha. Elle recula trébuchant sur un des rails qui était au sol. Elle se releva lentement frottant ses mains sur son pantalon pour enlever les petits cailloux qui étaient sur celle-ci. Elle regarda sur quoi elle venait de trébucher. Elle suivi les rails du regard. Elle ne voyait pas quand il se finissait. Elle avais soif d'aventure et prise par une envie folle elle décrocha la torche et continua à avancer.
Le tunnel s'inclinait s’enfonçant sous le sol. Elle arriva à un croisement. Elle réfléchissait à quel côté prendre quand des bruits de pas résonnait derrière elle. Elle frissonna. Se tournant sur le pointe des pieds elle ne vit personne . Elle avança vers le bruit, restant au auget, en mettant sa torche en avant. Soudain elle distingua une forme. C'était un humain, où plutôt une humaine ! Une odeur familière lui parvint. Une ... une gerbille ?!


Dernière édition par Tsukasa Inamori le Sam 15 Déc - 10:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: À la lueur d'une torche ... [PV ~ Tsukasa Inamori / Ewilan Gil'Sayan]   Mer 28 Nov - 19:22
Sans but, elle se promenait. Telle un âme en peine, elle errait dans la forêt. Elle s'en rendit vite compte : A chaque pas, il lui semblait qu'elle s'éloignait de l'internat. Certains Terminal avait pour devise de raconter aux plus jeunes qu'on pouvait s'enfoncer dans cette végétation plusieurs jours durant. Plus la distance avec la civilisation augmentait, et plus les arbres semblaient proches, comme si la forêt s'épaississait. La Merione avait la sensation de marcher sur le glaçage d'une bûche de noël. A chaque pas, elle bafouait la blancheur immaculée du sol, de façon à ce qu'elle se sentit presque coupable d'avancer. Elle frissonna : La météo n'avait pas prévue pareil temps, et elle ne c'était pas assez couverte. Pourtant... Il ne lui avais pas sembler faire si froid aux abords de l'internat. Son pouvoir s'activa, et une cape en velours noir couvrit ses épaules tandis qu'une douce capuche recouvrit sa tête. Le vêtement sombre jurait au milieu du paysage. Elle frissonna de nouveau; mais pas de froid cette fois. La forêt déjà très calme, lui semblait a présent muette. Le seul bruit qu'elle entendait était sa respiration, qui s'accéléra. Elle se figea, aux aguets. Il lui semblait distinguer au loin une silhouette, fort heureusement humaine. Mais pourquoi ce silence oppressant ? Courant presque, elle essaya de suivre la personne. N'osant pas crier, elle essaya de la rattraper, mais il lui semblait que plus elle s'approchait, plus l’autre accélérait. Ce petit jeu aurait sans doute put durer éternellement, si n'était pas sorti brusquement de la brume légère un talus, ou plutôt un monticule. Une espèce de porte avec des armatures en bois, semblant vieille comme l'an mil, précipitait dans les ténèbres. Mais l'inconnu semblait avoir pris ce chemin. Et s'estimant incapable, sans utiliser son pouvoir, ce dont elle n'avait pas très envie, de retrouver seule son chemin. Ses pas résonnèrent, tandis que d'autre s'estompaient. Vite, il fallait la (ou bien le ? Mais il avait semblé a Ewilan que la démarche de la personne était très féminine) rattraper. Son souffle s'accéléra comme son allure. L'autre c'était arrêter. Elle avait entendu la Merione. La tête toujours caché sous une capuche, Ewilan s'avança sous la lueur d'une torche. Elle put enfin observer la fille - c'était bien une fille - mais également son environnement, auquel elle n'avait pas prêter plus que ça attention, pensant a une vulgaire tunnel. En vérité, elle était dans une mine, sans doute désaffectée. Elle détailla ensuite la personne : De longs cheveux blancs, des yeux noirs, intelligents. Des petites oreilles pointaient... Une camarade ! Et sans doute une Merione. Impression qui se confirma quand la queue de l’autre Merione lui apparut plus distinctement.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: À la lueur d'une torche ... [PV ~ Tsukasa Inamori / Ewilan Gil'Sayan]   Sam 1 Déc - 11:31
Elle devait avoir remarquer qu'elle avais à faire à une mérione car elle fixait la queue de celle-ci. Tsukasa avança doucement vers sa congénère histoire de voit mieux à qui elle avais à faire. La flamme brûlait encore tout en vacillant parfois, replongeant la grotte dans l'ombre. Elle se trouvais face à une jeune fille avec des cheveux roux qui avais au passage de magnifiques reflet avec la lumière de la torche. Elle ouvrit la bouche pour parler et respiras de la poussière toujours en suspension dans l'air, et pour éviter d'éternuer et s’efforça d'avaler sa salive et de retenir son souffle. Une fois qu'elle avais reprit ses esprits elle dit d'une voix timide qui résonnat pendant quelques secondes dans la mine.

-Tu es une mérione, non ?

Ne voyant presque aucune réaction de la part de son interlocutrice, elle se contentas d'ajouter d'un ton plus assuré cette fois:

- Je m'appelle Tsukasa Inamori .


Dans la grotte on entendais des bruits de pierre qui tombe et ce souffle qui résonnais comme si quelqu'un jouait d la flute quelques part. Comme si la mine était un instrument de musique et dont le musicien était le vent. La flamme vacillât avant de s'éteindre. La mine était de nouveau plonger dans l'ombre. Maintenant on ne pouvais comptez que sur son ouïe et son odorat. Quand tout à coups , comme par magie, elle se ralluma d'une flamme toujours aussi vive et lumineuse. Tsukasa n'avais pas vraiment compris ce qui venait de se passer mais ne cherchait pas pour autant à comprendre. L'autre jeune fille ne semblait pas être étonner par ce qu'elle venais de voir et répondit :

.....

[Inspi bizarre maybon ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: À la lueur d'une torche ... [PV ~ Tsukasa Inamori / Ewilan Gil'Sayan]   Dim 23 Déc - 16:28
L'autre prit la parole. Son ton s'affermit à la fin.

-Tu es une mérione, non ? Je m'appelle Tsukasa Inamori .

Le temps, pour Ewilan, sembla se suspendre, tandis qu'elle réfléchissait. Elle se trouvait bien sotte, songeant qu'elle se comportait bizarre, à l'encontre de sa nature qui la pousse à a la sympathie envers la Merione. Mais les ombres qui se profilaient dans la mine, vacillant au gré du mouvement des flammes, semblant ternir son caractère. Luttant contre ça, elle tenta de reprendre le dessus sur elle même. Quand un courant d'air lui effleura les chevilles, elle n'eut pas le temps de réagir. Et sous l'impulsion de l'air, les torches s'éteignirent. Ewilan se concentra alors, pour tenter de dessiner, tandis que le souffle de sa camarade constituait son seul repère sensoriel. Son esprit se colora de rouge, orange, et de jaune. Elle libéra les couleurs, le feu, mais les torches ne s'enflammèrent pas. Elle comprit immédiatement qu'elle avait encore échoué. Mais si elle ne voulait pas passer sa vie ici, il fallait qu'elle y arrive. Elle recommença ainsi trois fois. A la quatrième, le tunnel sembla s'embraser, et se para de couleurs chatoyantes, comparer à l'obscurité précédente. Alors qu'il lui semblait mit une heure, a peine une minute s'était écoulé. L'autre Merione sursauta un instant devant la luminosité nouvelle. Et Ewilan se rappela enfin qu'on lui avait posé une question. Elle répondit a l'autre d'une voix chantante.

- Oui. Je me nomme Ewilan.

Elle enleva sa capuche, et secoua la tête pour remettre en place sa chevelure rousse.

[Mieux vaut une inspi' bizarre que ma d'inspi' du tout ._. Désolé pour la taille ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: À la lueur d'une torche ... [PV ~ Tsukasa Inamori / Ewilan Gil'Sayan]   Jeu 27 Déc - 9:27
- Oui. Je me nomme Ewilan.

Elle enleva sa capuche et secoua la tête. Ses cheveux roux brillait sous la flamme nouvelle. Roux, feu. C'est un peu l'inverse de Tsukasa. En fait ce n'est pas qu'un peu c'est même tout l'inverse. Elle avait enlever sa capuche et donc on pouvait voir ses yeux. Ils étaient d'un violet mauve magique tel une pierre précieuse. Tsukasa ce rendit compte qu'en fait cet endroit était effrayant. De grandes ombres sont postés autour des deux jeunes filles et semblent les encercler. Elles bougent en même temps que la flamme de la torche, c'est un peu comme leurs maître. Mais que font elles quand la flamme s’éteint ? Elles sont libres de leurs mouvements ! Ça veut dire qu'elles peuvent nous tuer ! Bon d'accord les déductions de Tsukasa sont un peu influencer par ce qu'elle lit. Un peu, beaucoup ... Au fond Tsukasa est une gamine de 10 ans. Bref passons.

- J'avais envie de savoir ce qu'il y avait là-bas dit-elle en pointant du doigt l'un des deux tunnels. Tu veut venir avec moi ?

Tsukasa fit un quart de tour et tourna la tête vers Ewilan.

[Désoler pour la longueur]

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: À la lueur d'une torche ... [PV ~ Tsukasa Inamori / Ewilan Gil'Sayan]   Dim 13 Jan - 20:55
- J'avais envie de savoir ce qu'il y avait là-bas. Tu veut venir avec moi ?

Les yeux pétillants, elle acquiesça d'un signe de tête. Tsukasa semblait apeuré, enfin légèrement hein, sans qu'Ewilan comprenne pourquoi. Elle se fit cependant la réflexion qu'elle n'était pas bien bavarde, et s'empressa d'ajouter :

- Oui, ça me dirait bien, d'aller explorer... Si tu as une carte, ajouta-t-elle malicieusement, parce que sinon, on risque d'avoir du mal à trouver la sortie... Ce serais certes très marrant, mais au début seulement, dormir ici, très peu pour moi.

La jeune Merione esquissa une grimace.

-C'est tout poussièreux !

Elle en fit la démonstration quand, se dirigeant vers la direction indiquée par sa camarde, de petits nuages de poussière se soulevait à chacun de ses pas. Un peu comme si elle était un géant, et qu'elle écrasait des mini maisons, et que celles ci en se détruisant faisait de la poussière. Elle adora sa comparaison, et faillit en faire part à Tsukasa, mais se ravisa. Drôle, mais gamin, et la Merione préférait garder son image de personne sage encore un peu. Non pas qu'elle ne le fut pas hein, mais dans l'immédiat, c'était le cas. Bref, vous avez compris.

-Tu viens ?, demanda-t-elle en lui souriant, lui présentant son profil. En regardant l'autre fille, elle se fit la réflexion que ses cheveux blancs comme neige tranchait avec sa propre chevelure étincelante, mais aussi avec l'obscurité environnante. Une couleur sûrement non naturelle, mais qui allait très bien à la jeune fille. Bien que cette couleur la faisait un peu paraître effacée, en apparence au moins.


[Idem, et désolé du retard D':]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: À la lueur d'une torche ... [PV ~ Tsukasa Inamori / Ewilan Gil'Sayan]   Dim 3 Fév - 15:20
- Oui, ça me dirait bien, d'aller explorer... Si tu as une carte, ajouta-t-elle malicieusement, parce que sinon, on risque d'avoir du mal à trouver la sortie... Ce serais certes très marrant, mais au début seulement, dormir ici, très peu pour moi.

Tsukasa détourna la tête du tunnel et regarda Ewilan d’un air amusé. Quoi que la perspective de dormir ici ne la rassurait pas trop. Au fait … Tsukasa n’as pas de carte et comme, ça tout le monde le sait, Tsukasa arrive souvent à se mettre dans des situations quelques peu … étranges. Hum.

-C'est tout poussiéreux ! ajouta l’autre jeune fille.

Elle commença à se diriger vers le tunnel que voulait explorer Tsukasa il y a encore quelques minutes. Mais là elle n’était pas vraiment sûre de vouloir y aller si c’était pour se perdre, rester bloquer ou encore plus pire – mais bien-sûre- devoir dormir là dedans. Elle pesa le pour et le contre et le pour l’emportât. Elle avait vraiment trop envie de découvrir ce qui s’y cachait, dans les vieux tunnels. Quand Ewilan marchait elle soulevait de petits nuages de poussière. Elle allait dire quelque chose, mais à la dernière seconde elle sembla se raviser et continuer à marcher.

-Tu viens ?, dit t’elle en se tournant de profil à Tsukasa.

La mérione hésita un instant avant d’acquiescer d’un signe de la tête. Elle s’engagea lentement vers le tunnel en essayant de repérer les détails qui pourrait lui servir si jamais elles se perdaient. Mais bon mauvaise mémoire oblige elle oubliait chaque détail avant même d’être passé au suivant. Découragée, elle abandonna et suivit Ewilan. Dans le tunnel les bruits de leurs pas résonnait et donnait un léger mal de tête à Tsukasa qui déteste plus que tout les bruits grave et qui résonne –Ok ça veut rien dire mais faites comme si vous aviez compris-.

Soudain un petit bruit strident perça le silence faisant sursauter Tsukasa. Elle se figea un instant avant d’essayer de se persuader que ce n’était qu’une souris et qu’il faillait qu’elle continue d’avancer si elles voulaient être sorties avant la nuit. Un petit battement d’aile se fit entendre et quelque chose frolla la tête de Tsukasa. Elle recula d’un pas avant de balbutier :

-Euh c’était quoi ce truc ?

La perspective qu’il y ait des chauves-souris dans ce tunnel n’enchantait pas vraiment Tsukasa. Enfin passer dans une nuée de chauve-souris je ne vois pas qui ça pourrait intéresser.

[ Désoler pour le retard et un peu la longueur ... Tu me pardonne ? *bouille de gerbille over méga chou* Chauve-souris 8D ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: À la lueur d'une torche ... [PV ~ Tsukasa Inamori / Ewilan Gil'Sayan]   Lun 4 Fév - 23:00
L'autre Merione répondit à son invitation par l'affirmative d'un signe de tête avant de la rejoindre dans les entrailles de la mine. Exactement. Des entrailles. Comme dans les gros vilains monstres. Tiens, c'est très intelligent de penser à ça alors qu'on est dans un vieux couloir poussiéreux qui pue remplit de bébêtes bizarres. Là, chapeau, vraiment. Elle frissonna. Et pas seulement de froid. Bref.

Un bruit fit se figer Tsukasa, et Ewilan se fit violence pour ne pas faire de même.

-Euh c’était quoi ce truc ?

- Aucune idée, souffla-t-elle.

Jusqu'au moment où des chauves souris manifestèrent leur présence. A ce moment là, ses cheveux se dressèrent sur sa tête et ses poils s'hérissèrent. Elle sera le bras de sa nouvelle amie, et sans difficulté, illumina d'une lumière terne le coin. La lumière était une chose très basique et simple de son pouvoir. Dans l'immédiat, elle trouvait ça super utile.
La voûte s'éclaira, et les habitantes, furieuses d'avoir été dérangées d'une si grossière manière, manifestèrent bruyamment leur mécontentement. Notre Merione fut prise de sueurs froides quand quelques audacieuse lui rasèrent la tête, ne s'emmêlant pas dans ses cheveux uniquement car elle eut la présence d'esprit de se baisser.
Ces bestioles n'aiment pas la lumière. Message reçu.
Quand la plupart eurent disparues dans ce qui semble être d'anciens conduits d'aération, les filles purent respirer de nouveau normalement. La jeune fille lança un espèce de sourire d'excuse genre je-sais-c'est-de-ma-faute-mais-je-pouvais-pas-deviner-moi-aussi-..., avant de rediriger son regard devant elle. Intersection, deux possibilités. Cool. Quel chemin prendre ? Surtout qu'il faudra être capable de retrouver la sortie. Elle se creusa la tête deux secondes' avant de trouver un plan A et un plan B - pour une fois que plusieurs idées lui venaient à l'esprit. Le plan A consistait à utiliser une facette de son pouvoir qu'elle n'avait jamais essayé, et elle ignorait avoir le niveau suffisant. Son pouvoir, qui consiste à "basculer" dans la réalité les choses qu'elle "dessine" dans sa tête lui permet en effet, de, en dessinant le lieu voulu, s'y téléporter, en emmenant jusqu'à une personne avec elle. Le truc, c'est de faire gaffe à ne pas laisser des morceaux en repartant, quand on a aussi peu de maitrise. Bref. Appelons Plan B le plan A.
Le plan B, qui du coup s'appelle plan A, est plus simple et garantit de revenir entières. Ou pas du tout. Bref. Le but étant de créer des croix pour indiquer le chemin, tout simplement.

Sans avoir besoin d'expliquer, Ewilan s'agenouilla, et posa sa main au sol - geste qui ne lui sert à rien mais qui fait classe. Quand elle l'enleva, une marque fluo avec une flèche en direction de là d'où elles venaient brillait. Ainsi elles pourraient savoir si elles étaient passées par là, et d'où elles venaient.

Pourquoi ne pas avoir dessiner un carte ? Hé bé, si vous connaissez pas les détails, vous comptez faire comment ?



[ Vu ma longueur, oui je te pardonne gerbillounette ;3]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: À la lueur d'une torche ... [PV ~ Tsukasa Inamori / Ewilan Gil'Sayan]   Mer 6 Fév - 20:34
- Aucune idée, souffla-t-elle.

Tsukasa eu à peine le temps de se baisser que des centaines, enfin peut-être pas des centaines mais bon, un certain nombre de chauve-souris s'envolèrent et bougeaient dans tout les sens au dessus de leurs têtes. Elle ne remarqua même pas que sa camarade tenait son bras, tellement figer par la peur. Ses oreilles s'étaient rabattues sur son crane, ses yeux s'étaient fermées et sa queue avait doubler de volume. Elle détestait ce genre d'animaux, rien que de les voir en photo ou même à la télé elle ne pouvait pas le supporter alors imaginez en vrai. Pourtant même les yeux fermés elle remarqua le changement de luminosité. Peut-être que c'était ça le pouvoir de l'autre jeune fille. Mais alors cela voulait dire qu'elle aurait pu rallumer la torche tout à l'heure ? Pas certain car la lumière et le feu ... ce n'est pas vraiment la même chose. Quoi que on pourrait peut-être faire du feu avec un pouvoir comme ça. Aucune idée. Enfin bref le moment n'est pas au réflexion logique. Depuis que la lumière était apparu les mouvements ainsi que les couinements des occupants de la grotte avaient redoublés d'intensité. Décidément cela n'aiderait pas Tsukasa à vaincre sa peur de se genre de bête. La lumière disparue et le plus gros de ses habitants avec au plus grand soulagement de Tsukasa. Elle rouvrit lentement les yeux le temps de se réhabituer au changement le luminosité. Elle se calma progressivement malgré sa tête qui lui tournait légèrement. Vous savez cette sensation quand vous souffler longtemps et beaucoup de fois sur quelque chose où alors que vous fermer fort - ça se dit ? - les yeux pendant un long moment. Elle tourna la tête et regarda sa camarade. Apparemment aucune d'elle n’avait quelque chose de grave. Ewilan souriait comme si elle voulait s'excuser. Tsukasa ne voyait pas pourquoi elle voulait s'excuser, elle n'y était pour rien et ne pouvait pas savoir qu'il y avait des chauves-souris. Tout était de la faute de Tsukasa car c'est elle qui à voulu explorer ces tunnels. Maintenant qu'elles y sont elles ne vont pas faire demi-tour ce serait dommage. Qui sait se qu'elle pourraient découvrir là dedans ! Tsukasa réfléchissait à un moyen de laisser une trace pour pouvoir retrouver son chemin mais comme vous le savez tous, du moins j'espère, la glace ça fond et ça ne reste pas éternellement présent. Son pouvoir pouvait parfois lui être très utile comme parfaitement accessoire. Ewilan aussi semblait réfléchir. Tsukasa détestait se sentir inutile et là elle se sentait vraiment inutile. Soudain l'autre mérione s'agenouilla et posa sa main sur le sol sablonneux et caillouteux du tunnel. Elle resta seulement quelques secondes comme ça avant de retirer sa main. A la place se trouvait une flèche qui ressortait dans le pénombre de la grotte. Tsukasa avait penser à cette solution mais avec son pouvoir cela resterait éphémère et disparaitrait peu après. Tsukasa se releva. Oui car elle était restée agenouiller depuis tout à l'heure, l'idée de se relever ne lui était pas passer par l'esprit tant elle était concentrée. Tsukasa commença à avancer la torche toujours allumé à la main. La chaleur qui arrivait à sa main la dérangeait un peu tant elle était habituée au froid. Le rail sur lequel elle avait trébuchée un peu plus tôt réapparaissait à cet endroit, un vieux chariot comme dans les film était dessus. Mais dans les films le chariot est en bon état alors que là il était rouillé et troué par endroit. Tsukasa posa la main sur le métal glacé du chariot et l'observa de plus près. En approchant la torche du fond du chariot elle put distinguer un objet. Comme une cube mais arrondi. Quand elle put enfin voir ce que c'était son visage s'illumina et son cœur battait de plus en plus vite et de plus en plus fort tant elle était excitée par cette découverte. Elle releva la tête et dit :

- Viens voir ça !

Le plus excitant restait à venir : Découvrir ce que cette petit boite contenait.

[Ohoho :3 Un trésor ... Ou pas ... ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: À la lueur d'une torche ... [PV ~ Tsukasa Inamori / Ewilan Gil'Sayan]   Jeu 7 Fév - 20:33
- Viens voir ça !

Ewilan haussa les sourcils en entendant le ton émerveillé de sa camarade. Qu'avait-elle donc encore trouvé ?
Elle la suivit et se pencha de l'autre côté du wagon. Tsukasa avait éloigné la torche, et le fond était redevenu sombre. Elle tendit courageusement sa main vers le noir, très peu rassurée. Elle avait l'impression d'enfoncer son bras dans la gueule dégoulinante de bave d'un très gros et très moche monstre. Oui, en effet, ce sont des très gaies pensées. Passons.
Quand elle souhaita éclairer la gueule du mo... le fond du chariot, elle eut une très mauvaise surprise. Il ne se passa absolument rien.
Définition de la magie : Truc qui marche une fois sur deux, la fois où ça ne marche pas étant celle où tu en as besoin. Être une animalik, utile ? A prouver.
Soupirant intérieurement, elle lâcha un discret raclement de gorge, et l'air de rien, fit un tour sur elle même avant d'apercevoir une deuxième torche. Elle grimaça quand celle ci était pleine de toiles d'araignées. Charmant.
Elle approcha la flamme de la découverte de l'autre Merione. Manifestement, un petit coffre. De la main droite - L'autre était scouaté par son moyen d'éclairage, c'est quand même mieux, la magie - elle essaya de sortir le coffre du wagon. Elle eut beau tirer, s'énerver, rien à faire. Booooooooooon. Voila qui commence bien.
Grognant quelque chose d'indistinct, elle retenta d'utiliser sa magie. Ce qui cette fois là fonctionna. Elle put donc reposer sa torche sur son socle, et de ses deux mains, tenta de décrocher le coffret du fond, qui, manifestement, y était collé avec de la rouille. Changement de technique. Elle essaye de l'ouvrir directement. Sauf que qu'il était bien trop abîmé pour s'ouvrir aussi facilement.

-Ah nan mais crotteuuh ! C'est dingue ça quand même !

Agacée, elle tapa du pied. Seul un gros choc semblait pouvoir détacher le coffre de son socle. Le risque, c'est de casser le truc à l'intérieur - S'il y a bien quelque chose.
Soudain, il y eut un gros blanc. Un très gros blanc. Et lâchant un énorme soupir, pestant contre son côté blond prononcé, elle tourna la clé dans la serrure. Qui n'attendait que ça depuis le début.
Sans commentaires, merci bien.
Elle se pencha sur le contenu, et écarquilla les yeux d'étonnement.


[Sorry pour la taille T_T]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: À la lueur d'une torche ... [PV ~ Tsukasa Inamori / Ewilan Gil'Sayan]   Mar 12 Fév - 19:42
Ewilan arriva et se pencha au dessus du chariot. Si ça se trouve elle va tomber ! Ah mais oui mais non. Si elle tombe euh, elle va pas tomber très bas je pense. Du moins pas plus bas que le fond toujours et certainement plein d'araignées du chariot. Un chariot, une chariote. C'est marrant comme mot chariote. Chariote. Si vous vous le répétez longtemps dans la tête après le mot va vous paraître tout bizarre et un peu inconnu. [ Je parie que tu as ou tu allais essayer /BUS/] Tsukasa s'amuse souvent à faire ça quand elle s'ennuie. Or là elle ne s'ennuie pas mais ... La situation ainsi que les mots qui vont avec l'on pousser à faire ce petit jeu si tentant mais si débile à la fois. Notre jeune mérione ne voyais ni ce que faisait sa copine ni quoi que ce soit autour. En revanche et entendait des bruits métallique ainsi que du bois et d'autre bruits un peu plus difficile à distinguer mais qui à eux tous forme un brouhaha. Il est donc plus dure de n'en repérer qu'un ainsi que d'essayer de voir d'où il provient et surtout qu'est-ce que c'est. Cette endroit est à la fois super car c'est un lieu où l'on peut tout trouver, c'est un peu l'aventure mais il donne aussi une légère peur car on ne sait pas à quoi s'attendre, qu'il y fait noir et qu'as tout moment un tunnel peut effondrer et je n'aimerais pas vraiment être du mauvais côté à ce moment là. Bref après quelques instants Ewilan releva la tête et tapa du pied un poil agacée avant de dire :

-Ah nan mais crotteuuh ! C'est dingue ça quand même !

D'après les quelques dires de la jeune fille le coffre n'allait pas se laisser ouvrir ou du moins retirer du fond du wagon si facilement. Si vous essayer le jeu de tout à l'heure avec wagon cela est aussi marrant. Tsukasa se pencha légèrement afin de voir le fond du chariot mais la tête ainsi que les cheveux de sa camarade le lui cachait. Quelques secondes après un cliquetis métallique résonna et Tsukasa put distingué l'étonnement qui émanait du corps de sa camarade. [ J'ai la vague impression que cette phrase ne sonne pas français ._. ] Elle plongea les deux bras dans le chariot et tenta de saisir le coffre mais il était effectivement bien collé. Rien à faire. A part peu être que si on gelait le fond et qu'on donnait un grand coup dedans y'as tout qui partirait ! Euh non oublions cette idée tout de suite car elle ne m'inspire pas confiance. Il est vrai que si cette méthode pouvait ce révéler fructueuse elle aurait été d'une grande aide mais il y as un inconvénient comme pour chaque chose c'est qu'il aurait pu endommager la boite ainsi que son contenue, ce qui aurait été dommage si le contenu est intéressant. Tsukasa se demandait ce qu'elle pouvait bien contenir. Mais qu’aimerait-elle elle même que ça contienne ? Aucune idée, à vrai dire il n'y avait pas penser une seconde bien qu'elle adore les romans d'aventure et qu'elle rêve souvent d'avoir une vie comme celle des plus grands aventuriers dont on parle dans les livres. Déçu de ne pas pouvoir sortir la boite et plongea lentement et très précautionneusement qui sait il serait possible que la personne qui as mit cette boite ai penser à tout et surtout à le protéger des petits curieux et curieuses. Au final sa main touchât une sorte de sac en cuir, enfin peut-être pas du cuir quoi que la matière avec le temps à pu changer légèrement d'aspect. Lentement elle attrapa de sac et fut surprise par son poids qui était plus important qu'elle n'y s'était préparer. Elle extirpas le sac et se redressa. C'était un petit paquet avec des ficelles abimés un peu partout. A l’intérieure de la grotte la lumière n'était pas suffisante pour qu'elle puisse distinguer sa taille exacte, sa couleur et son aspect. Mais rien que l'odeur du papier la laissait penser qu'il en contenait. Elle attrapa la ficelle qui fermait le haut du sac et tira prudement dessus. A quelques endroits la ficelle bloquait et il fallait un peu de patience et de technique pour arriver à l'enlever complètement. Une fois ceci fait elle ouvrit le sac qui finalement se mit à plat - le tissu - en formant un carré. Entre tant elle s'était assise sur le sol caillouteux du tunnel. Quel ne fut pas sa surprise en découvrant ce qu'il contenait. Elle leva la tête vers son amie, les yeux pétillant de bonheure. Peut-être que sa vie ferait comme dans les romans d'aventure. Enfin il ne faut pas trop espérer tout de même.

[Je te pardonne =) ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: À la lueur d'une torche ... [PV ~ Tsukasa Inamori / Ewilan Gil'Sayan]   Sam 9 Mar - 16:50
Une odeur de vieux parchemin envahit son odorat de gerbille. Ce genre d'odeur qu'on ne trouve en général que lorsque qu'on ouvre les livres dont personne n'a effleuré la couverture depuis des années, ceux qui libèrent des nuages de poussières à chaque page tournée, ceux qu'on ne trouve que dans les rayons du fond, là où la lumière se fait rare, dans ces rayons où chaque ouvrage sent le vieux cuir, la couverture abîmée et les caractères censés être dessus effacés avec le temps et l'usage. Les lettres sont partiellement effacées, les bords des pages s'émiettant au plus léger contact. Certains écrits à la main, d'autres lors du début de l'imprimerie, et certains plus récents, mais tellement lus avant d'être abandonnés dans un coin que le résultat est le même. De temps en temps, l'encre à baver, les illustrations et les textes ayant perdus tous leur sens. Mais malgré ça, de temps en temps, une main avide de cet ancien savoir le tire de son étagère, et les effluves des temps passés se libèrent.

C'est cette odeur, et les souvenirs qui y sont associés, que la Merione sentit se déplacer dans les airs, pour s'atténuer après s'être trop mélangé à l'air poussiéreux des entrailles de la mine.

Aussi, quand sa camarade étala le bout de papier, Ewilan avait déjà une idée sur le contenu du coffre. Ce genre de chose qu'on ne trouve que dans les livres fantastiques, et qui, pourtant, était bien là, devant ses yeux. Mais n'était-elle pas elle même un être fantastique ? Il lui arrivait de le croire, ou de songer au simple inverse. Mais dans un cas comme dans l'autre, elle était bien là, dans cette ancienne mine, les ombres, et l'absence du plus petit bruit, en dehors de quelques éboulis lointains, l’oppressant, en compagnie d'une autre Animalik, avec une carte au trésor, dont elle ne doutait pas de la validité.

Aussi, qu'elle ne fut pas sa surprise quand, se penchant au dessus de la feuille, elle ne vit que des traits quasiment entièrement effacés. L'encre n'avait put résister comme il se doit à l'influence du temps. Elle parcouru du bout des doigts ce qui était resté visible. Elle repéra aussitôt au toucher quelque chose d'anormal.
Elle aurait dû s'en douter, ne serait qu'avoir un soupçon. Bien idiot aurait été celui qui aurait laisse l'emplacement de son trésor dans un endroit aussi visible, ou du moins qui pouvait l'être sans chercher plus que ça, alors qu'on parcourait ces galeries, sans le protéger un minimum. Il fallait s'intéresser au croquis pour en comprendre le secret.

Elle murmura à Tsukasa :

- Je crois que... Regarde !

Pour une fois que son pouvoir allait lui être vraiment utile. Ouais nan parce que d'habitude il est pas très utile globalement. A part le mode lampe torche qui est souvent utilisé. Bref. Passons.

Elle se contente de faire apparaître une fine couche de colle, oui de colle, sur toute la surface du truc. Puis elle retourna la carte côté sol. Si vous avez compris, vous êtes moins cons que d'apparence.
Là où le papier est gaufré, et donc en renfoncement, le mélange de terre et de poussière ne s'est pas collé, contrairement au reste. Elle se pencha devant une carte à présent relativement lisible. Autant que peut l'être la topographie de centaines de galeries.



[Vive ma légendaire inspiration 8D]
Revenir en haut Aller en bas
Iori Anzu
The Princess of Nightmares

avatar
profil
Messages : 894
Date d'inscription : 25/09/2012
Sur l'avatar ? : rosie tupper.

Personnage
Age: 16 ans.
Pouvoir: Contrôle des Armes et des Armures [PP = 20]
Race précise: Harpie.

MessageSujet: Re: À la lueur d'une torche ... [PV ~ Tsukasa Inamori / Ewilan Gil'Sayan]   Ven 26 Avr - 0:03
[Up]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: À la lueur d'une torche ... [PV ~ Tsukasa Inamori / Ewilan Gil'Sayan]   Sam 27 Avr - 13:54
La jeune Mérione afficha une mine déçu quand elle remarqua que la carte était illisible. Elle n'était pas perdue pour autant, néanmoins il faudrait une éternité pour la rénover. Bon une éternité est peut-être un peu exagéré mais cela ne change rien au fait que le travail serait long et fastidieux. C'est un peu normal après tout, le temps a eu raison de l'encre. Sa camarade parcourue la carte des doigts. Elle sembla alors remarquer quelque chose d'anormal, peut pas anormal mais tout de même. Elle murmura alors brisant le silence pesant de la mine.

- Je crois que... Regarde !


Tsukasa reporta alors son attention sur la carte étalée au sol ainsi qu'aux mouvements de sa camarade. Un filme transparent mais qui ressortait grâce aux légers reflet que la flamme de la torche exerçait sur lui. Que voulait elle faire ? Non pas qu'elle redoutait qu'Ewilan abîme la carte mais seulement elle n'avait aucune idée de ce qu'elle était en train de faire. Soudain elle retourna la carte. Elle retourna à nouveau la carte. Maintenant elle comprenait ce qu'elle avait voulu faire. C'était visiblement une bonne idée car maintenant la carte était beaucoup plus lisible. Là où le sable ne s'était pas accroché apparaissait tout un réseau de trait certainement des chemins. Mais ce n'était pas tout il y avait des croix un peu comme celles des cartes aux trésors des pirates. C n'est toutefois pas ce qui omnibulait la Mérione. Ce sont des points reliés entre eux qui lui semblait étrangement familier. Qu'est ce que cela pouvait bien être ? Vous savez quand vous savez que vous connaissez quelque chose mais que vous n'arrivez pas à dire ce que cela peut être. Au final on s'en souvient mais longtemps après. C'est exactement ce qui arrive en ce moment même à la jeune Animalik. Raah c'est pas possible ! Je suis sûre que j'ai déjà vu ça quelque part ! pensa-t'elle. Elle avait beau réfléchir rien ne lui venait à l'esprit. C n'est qu'au bout d'une minute environ qu'elle remarqua un signe plutôt familier disons : Une rose des Vents. Evidemment ! Ces points étaient des étoiles de et les traits qui les reliaient formaient des constellations !

- Les points qui sont reliés entre eux forment des constellations mais pour le reste je n'en n'ai pas la moindre idée. murmura t'elle comme si quelqu'un pouvait les entendre.

Elle tourna légèrement la carte et poussa un petit cri de surprise quand la rose des Vents tourna d'elle même pour indiquer le nord au même endroit que tout à l'heure.

- Q'est-ce que c'est que cette carte ? dit elle en la regardant intriguée.

[Sorry pour le temps d'attente, la longueur et tout et tout ^^' Et je sais pas si ça te va le fait que la rose des Vents tourne toute seule au pire j'éditerais, je trouvait ça juste trop cool]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: À la lueur d'une torche ... [PV ~ Tsukasa Inamori / Ewilan Gil'Sayan]   Lun 6 Mai - 17:27


You are spotted

Ewilan & Tsukasa

Ewilan fixa la carta, perdue. Elle ne s'attendait pas du tout à ce genre de tracé, et en ignorait totalement la signification. Elle s'était attendu à un tas de lignes parallèles et perpendiculaires ; pas à... ça. Elle était bien sûr déçue. Si ce n'était pas la carte de la mine, ça ne leur servira pas à grand chose. La seule indication était une rose des vents on ne peut plus banale.
- Les points qui sont reliés entre eux forment des constellations mais pour le reste je n'en n'ai pas la moindre idée.
Le murmure de sa camarade parvint à ses oreilles, et elle réfléchit. Qu'est-ce qu'une carte du ciel faisait sous terre ? Il y avait forcément un rapport. Allez savoir lequel.
Notre Merione sursauta, à la fois à cause du cri de Tsukasa, et à la fois à la vue du mouvement de la Rose des Sables.
- Q'est-ce que c'est que cette carte ?
Elle garda longuement le silence, avant de passer un doigt sur le schéma, et de murmurer.
- C'est apparemment un objet imprégné de magie. Mais je n'ai aucune idée de ce qu'elle peut bien signifier. Je n'en ai jamais entendu parler auparavant.
Elle leva la tête, et regarda d'un oeil nouveau les voûtes des galeries. Elle se demande si elles n'allaient pas s'évaporer, ou quelque chose d'autre, pour laisser place au ciel nocturne. Ce qui est absolument impossible. Elle ignorait jusqu'à quel point, mais elle se savait assez profondément enfouie sous terre. Chaque chemin est en pente, s'enfonçant dans les entrailles de la Terre.
Elle prit son temps avant d'ajouter.
- Je ne vois absolument pas le rapport entre la mine et les constellations. Elle a sûrement été caché ici dès sa désaffectation, vu qu'on pouvait être sûr que personne ne la trouverais, enfin jusqu'à aujourd'hui, mais qu'à la base, elle est sans rapport.
Elle eut une maigre sourire.
- Ce qui signifie qu'on ignore toujours où nous sommes. J'espère que tu es comestible... Niark
A prendre au second degré, n'est-ce pas. Comme si elle allait manger de l'humain ou de la gerbille, dans les deux cas, ce'st du cannibalisme.
© Ségo Soyana sur Epicode


Sorry j'avais pas d'idée --'
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: À la lueur d'une torche ... [PV ~ Tsukasa Inamori / Ewilan Gil'Sayan]   Lun 5 Aoû - 21:11
[Up ?]
Revenir en haut Aller en bas
Eriana River
Sois mes yeux, je serais ta voix ~ Memento Mori

avatar
profil
Messages : 368
Date d'inscription : 12/01/2013
Sur l'avatar ? : Ksenia Solo

Personnage
Age:
Pouvoir: Influence [PP = 20]
Race précise:

MessageSujet: Re: À la lueur d'une torche ... [PV ~ Tsukasa Inamori / Ewilan Gil'Sayan]   Mar 6 Aoû - 9:03
[Anw désolée noisette j'avais complètement oublier ce RP o/ J'y répond le plus vite que je peux ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: À la lueur d'une torche ... [PV ~ Tsukasa Inamori / Ewilan Gil'Sayan]   Mar 6 Aoû - 11:51
[Oki :3]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: À la lueur d'une torche ... [PV ~ Tsukasa Inamori / Ewilan Gil'Sayan]   Jeu 29 Aoû - 9:01



Curiosity is not a default.

But sometimes it is better to stay in bed.


- C'est apparemment un objet imprégné de magie. Mais je n'ai aucune idée de ce qu'elle peut bien signifier. Je n'en ai jamais entendu parler auparavant.

Tsukasa non plus n’en avait jamais entendu avant, pourtant les mythes et légendes sur l’internat et ces alentours ce n’est pas vraiment ce qui manque. Certains racontent que l’internat en lui-même n’est qu’une illusion créer par un Animalik assez puissant, mais cette légende est peu probable, car comment quelqu’un pourrait accumuler autant de magie pour pouvoir créer ça ? Quant aux autres légendes, je vous les épargne car l’imagination de certains est tellement fertile que ça en devient … très étrange.
 
Tandis qu’Ewilan leva la tête pour observer les galeries d’un air pensif, Tsukasa, elle, reporta encore une fois son attention sur la carte. Ce serait dure de savoir quels points correspondent à quoi, surtout qu’ici on a aucun points de repères étant donné qu’on ne sait toujours pas où nous sommes. Ce qui en soit n’est pas une fatalité mais tout de même.  Tsukasa releva la tête vers sa congénère quand celle-ci commença à parler :

- Je ne vois absolument pas le rapport entre la mine et les constellations. Elle a sûrement été caché ici dès sa désaffectation, vu qu'on pouvait être sûr que personne ne la trouverais, enfin jusqu'à aujourd'hui, mais qu'à la base, elle est sans rapport.

Tsukasa acquiesça avant d’ajouter :

- De plus, dis elle en désignant la carte du menton, seul l’entrée de la mine semble indiquée.

- Ce qui signifie qu'on ignore toujours où nous sommes. J'espère que tu es comestible... Niark  

Tsukasa remarqua qu’elle avait dit ça sur le ton de la plaisanterie. Heureusement d’ailleurs, car elle n’avait aucune envie de se faire manger par quelqu’un de son espèce. Et puis qui répondrait oui à cette question ? Elle émit un petit rire, amusé, qui fût couvert par un bruit ressemblant fortement à du tonnerre. Elle regarda vivement autour d’elle, tous ces sens en alerte. Absolument rien n’indiquait d’où pouvait venir ce bruit et c’est si qui était le plus effrayant. Elle regarda Ewilan d’un air mêlant intrigue et peur, lui posant une question silencieuse, comme si tout allait s’effondre si jamais elle parlait où même bougeait.

Même si ce « tonnerre », comme avait décidé de le nommer dans sa tête, ne c’était pas reproduit, il  n’indiquait rien de bon, et plus vite elles seraient à l’extérieur mieux ce seras. Mais pour l’instant elle attendait un quelconque signe de la part de son amie, si elle pouvait la considéré comme telle, avant d’entreprendre quoi que ce soit.

Désolée pour le retard D: Et la nullité aussi D:

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: À la lueur d'une torche ... [PV ~ Tsukasa Inamori / Ewilan Gil'Sayan]   Jeu 12 Sep - 20:10



« BE CAREFUL »


Un grondement ébranla la galerie. Les oreilles d'Ewilan se couchèrent aussitôt en arrière, tous ces sens en alerte. Elle patienta quelques secondes pour vérifier que tout ne s'écroulait pas sur leurs têtes avant de bouger un orteil. Ses yeux se remplirent des mêmes émotions que ceux de Tsukasa, et elle ne tarda pas à répondre à la question silencieuse que celle ci lui posait. Elle murmura, comme si elle craignait que tout s'écroule à la plus infime vibration.

- Je propose qu'on prenne une chemin au hasard, en remontant les pentes.

Elle remit sa capuche, comme si celle ci pouvait la protéger d'une quelconque manière. Elle avait conscience de son inutilité, mais se sentait davantage rassurée avec, tout comme elle aime bien sentir sa couette contre elle en été, alors qu'elle est en train de se dessécher dans son lit.

Sentant la présence de son amie derrière elle, elle emprunta une galerie au hasard, essayant de se servir de ses sens animaliers pour détecter le moindre courant d'air, et s'orienter correctement, mais ce ne fut au début guère concluant. Les seuls sont qui se faisaient entendre étaient leurs respirations, le bruit de leur pas, et celui de petits éboulis par ci par là. Elle jetait très régulièrement des coups d’œil au plafond, s'attendant à ce que la voûte lâche d'une minute à l'autre. Elle ralentit légèrement le pas de manière à se laisser rattraper, la présence de l'autre Merione atténuant sa sensation de solitude dans ces couloirs vides. Plus elles avançaient, plus elle se sentait mal. Elles n'avaient tout de même pas marché autant à l'aller ? Elle tenta de se convaincre que le trajet était rallongé par de multiples détours, et que ce n'étais pas parce qu'elles allaient dans la mauvaise direction.

Soudain, à une intersection, elle crut apercevoir au fond des trois possibilités s'offrant à elle un éclat de lumière, et s'engagea dans ce couloir ci sans hésitation, avant de s'arrêter pour laisser à sa camarade le temps de la rejoindre, puis elle reprit sa route, la sachant à ses côtés. Ce qu'elle avait vu s'avéra juste ; une ouverture semblait se profiler au loin. Un sourire radieux éclaira son visage.

- Je crois qu'on a trouvé la sortie !

C'est ce moment que les galeries choisirent pour se remettre à gronder. De la poussière se décolla du plafond, les faisant tousser, puis celui ci commença à se fendiller. Ewilan écarquilla les yeux.

- Court ! Vite !

Utilisant son pouvoir, ne vérifiant pas si son amie lui avait obéit mais l'espérant de tout coeur, elle créa une sorte d'immense couloir de verre, soutenant plus ou moins le plafond. Elle vacilla. Elle avait trop dépensé d'énergie. Elle la rattrapa toutefois au pas de course, portée par l'adrénaline. La porte s'agrandissait au fur-et-à-mesure qu'elles s'en rapprochaient. Un horrible bruit résonna au-dessus de leur tête, et elle comprit que la galerie venait de s'écrouler, et que son couloir peinait à la supporter. Elle croisa les doigts pour que sa magie ai fait du bon boulot.

Elles atteignirent enfin la sortie, et Ewilan s'écroula dans la neige, à bout de souffle. Le froid lui brûlait les poumons, mais elle n'en avait cure. Elle entendit dans son dos le verre se briser, et tout s'écroula. Elle jeta un coup d'oeil derrière son épaule. L'ouverture était désormais totalement bouchée par un amas de gravier, mais peut importait. Cet endroit était de toutes façons beaucoup trop dangereux, c'était mieux ainsi. Elle grimaça en se disant qu'il restait sûrement plein d'autres entrées, un peu éparpillées.
Elle sourit à la Merione.

- Je crois qu'on peut dire qu'on a eu chaud.


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E


[T'as vu comment je suis un moulin à idées Youhouu]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: À la lueur d'une torche ... [PV ~ Tsukasa Inamori / Ewilan Gil'Sayan]   Lun 16 Sep - 20:27



Curiosity is not a default.

But sometimes it is better to stay in bed.


Pendant quelques secondes, elle crut que tout allait s’effondrer mais au final le bruit se calma et sa camarade pris la parole à voix basse.

- Je propose qu'on prenne un chemin au hasard, en remontant les pentes.

Cette solution ne semblais pas être la meilleure, et d’ailleurs pas vraiment sûre mais Tsukasa n’allait rien dire car de toutes manières elle n’avait rien d’autres à proposer. Tandis que son amie mettait sa capuche sur sa tête, la mérione empoigna le petit sac de cuir,  le plaça dans sa poche et se leva. Elle se contenta de suivre, sans mot dire, Ewilan dans les galeries, approuvant mentalement les choix de celle-ci. En effet elle aussi sentait dans certaines directions empruntés, une légère brise, imperceptible pour une personne normale. Mais n’étant pas forcément quelqu’un de normale du à son pouvoir, son « Animalik », elle, elle le sentait.

Est-ce qu’on va sortir d’ici un jour ? Cette seule pensée résuma la plus part des questions qui s’entassait dans sa petite tête de gerbille. (HRP) Tu te pose trop de questions petite gerbille 8D(/HRP) Evidemment aucunes réponses ne viendrais la satisfaire, imaginative comme elle est, toutes les situations, les plus improbables aux plus cultes, étaient envisagés. Elle soupira en se rendant compte une petite seconde de sa stupidité avant que la peur ne reprenne le dessus et qu’elle commence à nouveau à spéculer comme àson habitude.

Au début, elle ne remarqua pas directement la lumière pâle, bien que ce ne soit qu’un infime rayon, devant elle.  Mais quand elle aperçut le filet qui faisait apparaitre les grains de poussière en suspension, une minuscule lueur d’espoir apparut qui grandit de secondes en secondes.  Elle accéléra le pas en entendant les paroles de son amie :

- Je crois qu'on a trouvé la sortie !

Ewilan semblait aussi soulagée que Tsukasa qui commençait à respirer plus lentement. Ce qui fut de courte durée, stoppé net par le « tonnerre »  qui se remit à gronder une fois de plus. Elle sentit dans ses pieds la moindre vibration, comme si elle se trouvait sur un portable géant qui vibrerait. Cette sensation lui arracha un hoquet mêlant la peur et la surprise. Le plafond laissa s’échapper un nuage de poussière qui lui donnait envie de tousser et d’éternuer à chaque respiration.

- Court ! Vite !

Les paroles de sa congénère la sortie de sa peur qui la tétanisait et elle s’exécuta. L’adrénaline produite par la peur peut permettre tellement de chose, que Tsukasa arrêta de réfléchir et se mit à courir pour sauver sa peau. C’est un instinct de survie, et sa peur était inférieure face à ça. Elle remarqua tout juste le couloir de verre qui était apparu au-dessus de sa tête et supposa que c’était l’œuvre d’Ewilan. Elle accéléra encore un peu en entendant le bruit sourd derrière elle, s’efforçant de ne pas penser qu’elle se trouvait là il y a à peine quelques secondes et qu’elle aurait pu se retrouver sous les décombre, inerte.

Sur la fin elle sentie l’onde de choc se rapprocher et renforça sans réfléchir, le couloir de verre avec une couche de glace, pas forcément épaisse mais ça pouvait les sauver. Elle ne cessa pas de courir, voyant la sortie du tunnel se rapprocher. Quelques mètres et elles étaient hors de danger. Cette pensée redonna du courage à la Mérione. Quand elle eut franchi la limite de la galerie, elle vit sa camarade se laisser tomber dans la neige et fût soulager de savoir qu’elle était saine et sauve.

Il lui fallut quelques secondes avant de reprendre ses esprits tandis qu’elle s’agenouilla dans la couche de neige, qui était plus épaisse qu’un peu plus tôt dans la matinée. Elle soupira et se promis de ne plus jamais faire quelque chose d’aussi dangereux, même si au fond d’elle-même elle se savait incapable de résister à sa curiosité. Elle plongea les mains dans la neige, souriant face à ce contact familier.

- Je crois qu'on peut dire qu'on a eu chaud.

Elle lui rendit son sourire avant d’ajouter :

- On peut le dire ! Elle fit une courte pause. Pendant quelques secondes j’ai cru qu’on allait y laisser nos moustaches !

Oui cette expression a été totalement inventée par Tsukasa, mais elle s’adaptait parfaitement à la situation alors pourquoi ne pas la ressortir. Elle s’assit dans la neige et se mis en tailleur en imaginant la chance qu’elles venaient d’avoir. Son doigt se mis machinalement à faire des sillons dans la neige ne formant absolument rien de précis, d'ailleurs ce n'était pas le but. La jeune mérione regarda plus attentivement le paysage autour d'elle , mais elle ne parvenait pas à dire là où elles se trouvaient. Elles ne devaient pas être sortie par l'entrée qu'elles avaient empruntés une heure au paravent. Mais si elles ne savaient pas où elles étaient, comme allaient elle faire pour rentrer à l'internat ?

- Où est on ? demanda-t-elle autant à Ewilan qu'à elle-même.

Son regard était interrogateur mais son visage traduisait son inquiétude. Ses joues étaient rougis par le froid mais certainement aussi, par leur fuite. Elle plongea ses mains dans la neige, jusqu'à touche le sol avant de les remonter. Ses mains avaient laisser leur empreinte au milieu des petits sillions.


Hop hop ma déesse des noisettes :3

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: À la lueur d'une torche ... [PV ~ Tsukasa Inamori / Ewilan Gil'Sayan]   Mer 18 Sep - 17:43



« BE SAFE »


- On peut le dire ! Pendant quelques secondes j’ai cru qu’on allait y laisser nos moustaches !

Elle sourit à l'entente de cette expression, et trouva qu'elle leur correspondait très très bien. Elle la nota dans un coin de sa tête.
Tsukasa s'assit dans la neige, et Ewilan suivit du regard son doigt faire des dessins dans la neige, sans rien représenter de particulier, et se mit machinalement à faire pareil. Elle traça un soleil, une fleur, sortis de son imagination, contrastant avec le teint morne d'hiver qui se profilaient autour d'elle. Dans les entrailles de la mine, elle avait presque oublié la saison actuelle, s'attendant presque à trouver en sortant un paysage vert et fleuri. Raté. Elle effaça ses dessins d'un geste de la main, les doigts légèrement bleuis par le froid. Son amie la tira de ses pensées.

- Où est on ?

Elle leva les yeux vers leur environnement, et frissonna quand elle s'aperçut qu'elle ne reconnaissait rien. Son impression de non-déjà vu [Nouveau concept 8D] se confirma quand elle constata qu'aucune empreinte pouvant témoigner de leur aller n'avait terni la neige immaculée. Elle capta le regard interrogateur de Tsukasa, et vit son visage inquiet. Ewilan adopta aussitôt inconsciemment la même expression, mais ne put répondre à sa question.

- Je... Je ne sais pas.

La panique commença à l'envahir, mais elle s'empressa de la restreindre.

- Mieux vaut être perdues à l'extérieur qu'à l'intérieur, murmura-t-elle pour elle même, tentant de se rassurer. Ce qui réussit moyennement.

Il aurait mieux valu ne pas être perdues du tout.

Un frisson la parcourut, et ce coup ci non pas à cause de l'inquiétude, mais bien du froid mordant. Elle s'enveloppa davantage dans sa cape tandis que son cerveau fonctionnait à mille à l'heure. Elle alla s'asseoir à côté de l'autre Merione. Elle enfouit son visage dans ses mains, avant de lever ses yeux vers le ciel, rendu blanc par la masse de nuages d'hiver. C'est bien terne comme saison, quand on regarde bien. Un ciel blanc, un paysage blanc, les gens s'habillent moins colorés. C'est mieux le printemps. Une belle saison. Avec des fleurs, du renouveau. Qui devra attendre encore un peu.

- On devrait bouger. L'internat ne viendra pas à nous. De toutes façons, c'est inutile de rester ici.

Pour aller où, petite maligne ?
L'idée d'utiliser une des facettes de son pouvoir lui effleura l'esprit, mais elle dut la repousser. Elle ne l'avait utilisé qu'à une reprise, et n'était pas prête de recommencer. Bien trop dangereux. Si elle se déconcentrait, il se pouvait qu'elles arrivent en morceaux, à ce qu'on lui a dit. Elle n'avait aucune envie de vérifier.
Elle se releva, et se tourna vers sa camarade, posant sur elle un regard lui demandant ce qu'elles allaient faire, ne le sachant pas.


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E


[Désolée gerbille j'avais pas d'idée ;w;]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


profil

MessageSujet: Re: À la lueur d'une torche ... [PV ~ Tsukasa Inamori / Ewilan Gil'Sayan]   
Revenir en haut Aller en bas
 

À la lueur d'une torche ... [PV ~ Tsukasa Inamori / Ewilan Gil'Sayan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A la lueur d'une torche... [PV Paola]
» Lueur d'espoir!
» Michel Martelly: Une lueur d'espoir pour les déclassés
» Mes origines ménent à l'amitié ! [PV : Lueur d'Espoir, Patte Noire, Neige des Pics]
» A la lueur d'une bougie [Armando, Véronica] [10 et 11 /03/42]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres :: RP des Membres-