top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 Meme quand on croit être seul, il y a toujours quelqu'un dans les parrages... [Naeron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Finn Mickealson
Epanoui

avatar
profil
Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Garrett Hedlund

Personnage
Age: 17 ans
Pouvoir: Modification des Goûts/Souvenirs/Pensées
Race précise: Lyer

MessageSujet: Meme quand on croit être seul, il y a toujours quelqu'un dans les parrages... [Naeron]   Lun 29 Oct - 18:10
Finn en avait presque assez de l’agitation à l’internat. Certes, il se sentait bien, avec des personnes comme lui, mais il préfère rester seul et ce n’est pas une tâche facile. Surtout qu’il y a de plus en plus d’élèves, ce qui n’arrange pas les choses. Donc bref, il avait tout simplement envie de se retrouver seul avec soit même, et quoi de mieux que les bois ? Sombres et humides, pas beaucoup de personne s’y aventurent après une averse. Surtout que c’est le cas, la pluie vient de se stopper. Il enfila donc un sweat bleu clair, qu’il passa au-dessus de son tee-shirt. Il est frileux, un peu comme beaucoup de blonds, mais lui, il peut être très frileux. Il préféra donc ne pas prendre de risques, et mit ses baskets, et ajouta à son jean une chaîne. Il sortit de l’internat, les cheveux à l’air frais et humide, et s’aventura, pensif dans la forêt. Passant l’ouverture des bois, il mit sa capuche, voulant protéger sa chevelure des quelques gouttes qui pourraient glisser des branches d’arbres, secouées par les léger rafales de vent qui venaient à la suite de l’averse. Passant plusieurs grands chênes, le sweat presque trempé et les baskets gadoueuses, il s’arrêta en dessous d’un arbre dont il ne connaissait pas l’espèce. Il poussa un soupir de soulagement quand il s’aperçu qu’il était seul, et vit son dioxyde de carbone, former un nuage à la sortie de sa bouche. Il sourit et ferma les yeux un instant, s’adossant au tronc humide de l’arbre et respirant l’air si pur, et si naturelle de la forêt. Mais un craquement le fit sortir de ses pensées. Il rouvrit les yeux et chercha quelque chose du regard, quelqu’un. Il pensait être seul mais apparemment ce n’était pas du tout le cas. Il retira sa capuche et balaya la forêt du regard, quand il aperçu une silhouette. Une silhouette qui ne lui était pas familière. Il la regarda s’approcher sans rien dire, préférant ne pas poser un questionnaire de question à cette personne. Finn se contenta de la regarder s’approcher lentement, l’air frais portant ses cheveux blond. Il poussa un soupir qui fit de nouveau un nuage, il réagit seulement par un sourire et baissa le regard, entendant les pas se rapprocher de plus en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Meme quand on croit être seul, il y a toujours quelqu'un dans les parrages... [Naeron]   Lun 29 Oct - 18:56
Naeron ne savait plus quoi faire. Aucun devoirs en retard, des amis indisponible, elle n'avait rien à faire. Debout devant sa fenêtre, ses yeux était fixés sur l'horizon. Un ciel nuageux, il venait de cesser de pleuvoir, un paysage brumeux et humides et plutôt sombre. Génial. Naeron n'était pas une adoratrice de la pluie, du moins ça dépendait des jours. Aujourd'hui, pas trop. Enfin elle ferait avec.
Après quelques minutes, elle se décida à sortir de sa chambre. Mais avant, il fallait qu’elle se change. Si elle sortait en short et débardeur, elle allait se geler. Le Doggy enfila donc un slim en jean noir, sa paire de botte en cuir noir, un tee-shirt à décolleté vert foncé, couleur qui lui collait parfaitement avec la couleur de ses cheveux, et un gilet noir dont elle remonta les manches jusqu'aux coudes et qu'elle laissa ouvert. Naeron n'était pas vraiment frileuse, par chance.
Elle traversa l'internat et le parc lentement, ses oreilles et sa queue rousses s'agitant légèrement, au fur et à mesure des regards qu'elle croisait. Pas un seul ne la captiva, pas un.
Quand elle fut à l'orée des bois, en un geste élégant, elle abandonna son corps de jeune femme pour prendre l'apparence d'un Husky roux-cuivré. Puis, elle s'élança dans une course à travers les bois.
Sa course ne dura que quelques minutes car lorsqu’elle se considéra assez loin de l'internat, elle reprit forme humaine.
Naeron marcha quelque minutes avant de marcher sur un branche qui craqua sous son pied. Elle regarda quelque instants la branche avant de reprendre sa route. Après quelques mètres, en relevant la tête, elle fut surprise de voir un garçon, à quelques mètres d'elle, à peine.
A première vue, plutôt beau gosse. Musclé, grand, il la dépassait d'environ une dizaine de centimètres, une peau claire, des cheveux blonds et des yeux bleus. Ce n'est que en croisant son regard, regard duquel elle ne se détacha pas, qu'elle remarqua la couleur de ses yeux à vrai dire. Son regard était captivant, si bien que Naeron ne savait pas trop quoi dire.
Elle finit par réussir à articuler d'une voix douce, tendre et gentille :

- Excuse moi si je te dérange... C'est quoi ton nom ?

Naeron avait voulu être seul, le bel inconnu sans doute également, mais visiblement, c'était raté, por l'un comme pour l'autre. Concernant Naeron, c'était un mal pour un bien...
Revenir en haut Aller en bas
Finn Mickealson
Epanoui

avatar
profil
Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Garrett Hedlund

Personnage
Age: 17 ans
Pouvoir: Modification des Goûts/Souvenirs/Pensées
Race précise: Lyer

MessageSujet: Re: Meme quand on croit être seul, il y a toujours quelqu'un dans les parrages... [Naeron]   Lun 29 Oct - 19:15
Finn croisa son regard, et l’espace d’une seconde, il tomba en admiration pour sa belle chevelure rousse. Il esquissa un sourire quand elle s’adressa à lui. D’habitude il n’aurait pas répondu, trop absorber à savoir si cette personne mériterait qu’il lui adresse la parole ; mais là, tellement ensorcelé par ses yeux, il ouvrit la bouche, s’apprêtant à sortir ses premiers mots de la journée. Il s’arrêta un moment, réfléchissant à quelque chose qu’il pourrait dire, qui ne soit ni trop stupide, ni trop compliqué. Trouvant enfin les mots pour faire sa phrase, il rouvrit la bouche.

« Tu ne me déranges pas…. »

Il marqua un léger temps de pause, et tenta de se dégager de son regard si absorbant. Finalement, au bout de quelques tentatives il y arriva, poussant un léger soupir. Il esquissa un sourire et rouvrit la bouche, près à parler.

« Je m’appelle Finn… Finn Mickealson et toi ? »

Il lui sourit, hésitant et admira un instant sa chevelure. Il tombait décidément en admiration, voyant le soin qu’elle apportait à ses cheveux, comparé à lui. Il se redressa, ne voulant pas faire mauvaise impression et essaya de deviner si, elle était comme lui, nouvelle. Il secoua légèrement sa main, faisant tomber les petits bouts d’écorces qui s’y étaient accrochés et baissa le regard un instant, ne savant que faire. Quand il le releva, il observa un instant la fille qui se tenait devant lui. Plutôt mignonne, et surtout, des yeux absorbant. Il ne résista pas à l’envie de replonger de nouveau son regard dans le sien, juste pour revivre ce qu’il a vécu il n’y pas si longtemps de ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Meme quand on croit être seul, il y a toujours quelqu'un dans les parrages... [Naeron]   Lun 29 Oct - 20:05
« Tu ne me déranges pas…. »

C'était au moins ça de sûr, elle ne le dérangeait pas. Ou peut être disait-il ça juste pour ne pas la vexer, possible... Du moins ce n'est pas ce qu'elle espérait. Après un léger soupir, il reprit :

« Je m’appelle Finn… Finn Mickealson et toi ? »

Finn. Naeron aimait bien se prénom, Finn. Elle trouvait que ça lui allait bien, du moins de son avis. L'avis des autres après tout elle s'en fichait. Quoiqu'il en soit, Finn et elle se regardait depuis quelques instants, ne se lâchant pas des yeux. Naeron était complètement plongée dans son regard, elle se noyait dans le bleu de ses yeux. Elle n'envisageait même pas l'idée d'essayer d'y nager, elle ne voulait que les contempler. Finn baissa les yeux, provoquant une sorte de vide dans le coeur de Naeron. heureusement, Finn ne tarda pas à relever la tête, entremêlant de nouveau leurs regards. Naeron n'en fut que comblée lorsqu'elle se rappela qu'il lui avait posé une question. Elle réfléchit un instant, comme si elle ne connaissait plus son prénom, avant de lui dire, d'une voix plus que douce :

« C'est Naeron, Naeron Kora. »

Elle remarqua soudainement que Finn était un Lyer, voyant sa queue dorée derrière lui. La sienne, longue et rousse, s'agitait doucement de droite à gauche. C'était légèrement gênant, ça montrait clairement qu'elle était quelque peu intimidée, mais elle n'arrivait pas à l'arrêté. Les pommettes de Naeron prirent légèrement quelques couleurs, couleurs qui disparurent rapidement, heureusement pour elle. Un sourire s'afficha sur ses lèvres envoûtantes, sourire s'adressant bien évidement à Finn, son regard toujours dans le siens. Elle se refusait à le lâcher visiblement. Quoiqu'il en soit, elle ne savait que dire. Elle était perdue, hypnotisée, noyée... incapable de dire quoi que ce soit. Elle secoua très légèrement la tête, voyant qu'une de ses mèche rousse lui tombait devant les yeux. Celle-ci à sa place, elle se balança d'une jambe à l'autre, visiblement intimidée. Ce n'était pas dans son habitude d'être intimidée aussi facilement mais là, elle n'arrivait à rien. Finn avait visiblement une influence sur elle.


Revenir en haut Aller en bas
Finn Mickealson
Epanoui

avatar
profil
Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Garrett Hedlund

Personnage
Age: 17 ans
Pouvoir: Modification des Goûts/Souvenirs/Pensées
Race précise: Lyer

MessageSujet: Re: Meme quand on croit être seul, il y a toujours quelqu'un dans les parrages... [Naeron]   Lun 29 Oct - 21:46
Finn ne détachait pas son regard du sien, et même si il en aurait eu l’occasion, il ne l’aurait sûrement pas fait. Il entremêlait légèrement ses propres doigts entre eux, étant extrêmement gêné.

« C'est Naeron, Naeron Kora. »

Finn restait là, la regardant, sans rien dire, sans rien faire. Il se contenter simplement de la regarder. Puis il repensa à ce qu’elle venait de lui dire, Naeron, il trouvait ce prénom original et très doux, tout ce qu’il aime. Il lui sourit un moment puis se passa une main derrière la nuque, n’ayant pas l’habitude de discuter avec des filles, étant donné qu’il a été dans une école militaire, il était un peu gêné. Mais il retira vite sa main de sa nuque, et la rentra dans sa poche. Finn ne connaissait personne de sa classe, avrait dire, à part Naeron, il ne connaissait personne, juste Iori, sa protégée. Il finit par baisser doucement son sourire, ne lâchant pas pour autant le regard de Naeron, comme si il ne pouvait pas retirer ses yeux des siens, aucun doute, il y avait quelque chose qui s’était passée lors de leur premier regard. Il ouvra la bouche, près à prononcer des paroles.

« Euh… Au faite, tu es dans quelle classe... Naeron ? »

Il se sentait affreusement gênée, tout d’abord parce qu’il n’avait pas l’habitude de parler avec des filles, et en second, parce que cette fille avait quelque chose de spécial. Il lui sourit un instant, et se surprit à se passer de nouveau la main derrière la nuque. Il ne pouvait pas s’en empêcher, et donc, la regardant, il se contenta de chercher quelque chose dans ses yeux. Mais étant donné qu’ils sont verts, il tomba plutôt dans une jungle, mais il ne voulait pas en sortir car il appréciait cette fille, depuis le premier regard. Il jetta un coup d'oeil sur sa queue qui se balladait de droite à gauche, puis essayant de sentir si la sienne faisait de-même, il lui sourit un instant. Il n'y avait pas de doute, Naeron, faisait basculer Finn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Meme quand on croit être seul, il y a toujours quelqu'un dans les parrages... [Naeron]   Mar 30 Oct - 17:52
Finn passa sa main sur sa nuque, un geste qui prouvait généralement qu'on était gêné, geste typiquement masculin. En tant normal, se genre de geste à son égard provoquait un sourire d'amusement à Naeron mais là, pour le coup, ça la rendait heureuse, timide et quelque peu embrassée. Elle se sentais plus qu'observer, dévoré du regard, littéralement. En tant normal, cela l'aurais agacé mais là, ça l'intimidait au plus haut point, si bien qu'elle se sentait rougir de plus belle.

« Euh… Au fait, tu es dans quelle classe... Naeron ? »

Elle ne s'y attendait vraiment pas. Entendre le son de sa voix la surpris. Sa queue rousse se baladait toujours de droite à gauche, accélérant légèrement l'allure. Elle sentait ses 2 oreilles, perdues dans sa chevelure rousse, s'agiter également. Se remémorant la question qu'il lui avait posé, elle répondit :

« En première Êta. »

Naeron ne put s'empêcher de fermer les yeux et de baisser la tête. Un, pour s'empêcher de rougir et deux, pour essayer de se calmer, même si ce n'est sans doute pas le bon terme. Elle tenta de faire le vide dans son esprit, histoire de se calmer assez vite seulement lorsqu'elle y parvint, c'est l'image de Finn qu'il restait, toujours et encore. Impossible de se la tirer de la tête. Serait-ce ce qu'on appel un coup de foudre ? Possible... Pour Naeron, ce genre de chose n'était qu'un mythe, comment pouvait-on tomber amoureux d'un regard ? Impossible selon elle. Seulement il lui semblait qu’elle venait de le démontrer à l'instant même, serait-ce possible ? Vraiment ? Elle n'arrivait pas à y croire. Elle ne le connaissait même pas et pourtant... C'était étrange, incohérent... Quoiqu'il en soit, elle rouvrit les yeux, parfaitement calme mais ne releva la tête qu'un fois après avoir demandé :

« Et toi ? »

L'incompréhension qu'elle ressentait la troublait, si bien qu'elle rebaissa la tête, les yeux fixés sur le sol, complètement stupéfaite. L'idée du "coup de foudre" la troublait véritablement. Elle se surpris néanmoins à avancer de quelques pas, ne se retrouvant qu'à seulement 1 mètre de Finn, environ. Elle eût un léger raclement de gorge, toujours tête baissé mais elle se décida enfin à la relever. le regard de naeron retrouva aussitôt celui de Finn, s’entremêlant de nouveau. Naeron n'avait plus de doutes, là, devant lui, son regard dans le siens, c'était bel et bien un coup de foudre.
Revenir en haut Aller en bas
Finn Mickealson
Epanoui

avatar
profil
Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Garrett Hedlund

Personnage
Age: 17 ans
Pouvoir: Modification des Goûts/Souvenirs/Pensées
Race précise: Lyer

MessageSujet: Re: Meme quand on croit être seul, il y a toujours quelqu'un dans les parrages... [Naeron]   Mar 30 Oct - 18:16
Il remarqua ses oreilles s’agiter, esquissant un sourire il tenta de se résoudre. Cela ne faisait que quelques secondes qu’il connaissait son prénom, et pourtant, il ressentait bien plus. Pouvons-nous parler de « coup de foudre » ? Je n’en suis pas si sûre, mais en tout cas, il ressentait bel et bien quelque chose pour cette fille. Mais la question qui se posait, pourquoi cette fille là ? Elle semblait comme toute les autres, aimable, gentille. Mais Finn semblait être comme absorbé à chaque fois qu’elle prononçait une parole, comme si, elle avait prit une place importante. Il attendit tranquillement sa réponse, et quand celle-ci lui répondit, il sourit.

« En première Êta. »

Son sourire grandit légèrement, alors elle est en Êta, avec lui. Il regarda un instant ses oreilles, mais, trop occupé à essayer de savoir pourquoi il réagissait ainsi à son égard, il oublia une chose. Il n’avait presque jamais entendu parler de ses prétendus « coup de foudre », mais ce qu’il savait, c’est qu’il nageait en plein dedans. Quand il se rendit compte qu’à chaque fois qu’il détournait son regard, il était comme aimanter, et le replongeait dans le sien, ça parut une évidence à ses yeux. Il se senti tout d’un coup affreusement gêné, essayant de ne pas le montrer il lui sourit l’espace d’un instant, tentant de ne pas paraître intimidé. Il baissa un instant le regard, mais le remonta naturellement.

« Et toi ? »

Il rentra ses mains dans ses poches, se contentant de la regarder. Il était complètement comme hypnotisé. Il oublia presque que ses cheveux foncés légèrement quand il était gêné, et malheureusement, il ne pouvait pas les contrôler. Et ce qui arriva, arriva, ses cheveux foncèrent. Il les sentit, ce qui provoqua des picotements. Mais dans cette histoire, il n’avait toujours pas répondue à Naeron, et ne voulant pas la faire attendre plus longtemps il esquissa un sourire.

« Je suis aussi en première Êta… »

Il n’osa pas en dire plus, et se contenta de la regarder, et de faire un pas, se retrouvant à quelques centimètres d’elle. Il sortit une main de sa poche, et la passa dans ses cheveux, les démêlants un peu au passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Meme quand on croit être seul, il y a toujours quelqu'un dans les parrages... [Naeron]   Mer 31 Oct - 15:54
Finn rentra ses mains dans ses poches tandis que ses cheveux foncèrent légèrement. Naeron ne comprit pas vraiment le pourquoi mais bon, ce n'était sans doute pas très important. Quoique, peut être... C'était une question à laquelle elle n'avait pas de réponse, elle l'aurait seulement en lui demandant. Sauf qu'elle n'allait pas lui demander maintenant, cela va de soit. Puis il finit par lui répondre, tandis que Naeron ne le lâchait pas des yeux :

« Je suis aussi en première Êta… »

Ensemble... Ils étaient ensemble... Enfin, façon de parler. Quoiqu'elle espérait que ça deviendrait vrai... Enfin bref, ils étaient dans la même classe. Savoir ça, elle ne savais pas vraiment si c'était important ou pas, enfin bref. Naeron ferma les yeux un instant et lorsqu’elle les rouvrit, elle fut surprise et intimidée lorsqu'elle s'aperçut que de un mètre, il était passé à seulement quelques centimètres d'elle. Elle leva légèrement la tête, histoire de rester dans son regard car étant donné qu'il était plus grand qu'elle, elle ne le voyait pas en face. Naeron s'empêcha de toute ses forces de rougir. Elle réussit à calmer sa queue qui avait reprit ses balancements et immobilisa ses oreilles rousse-cuivrés. Elle ferma les yeux et rebaissa la tête, souffla profondément pendant quelques instants avant de rouvrir les yeux. Elle releva la tête légèrement, pour renouer son regard avec le siens. Naeron ouvris la bouche et tenta d'articuler une question :

« Tu… »

Les mots ne sortirent pas de sa bouche. Gêné, elle ferma les yeux. Elle n'arrivait même plus à dire une phrase. Naeron était perdue, elle ne comprenait pas. Comment pouvait elle être tombé amoureuse d'un garçon au point de ne plus arriver à parler alors que tous ce qu'elle connaissait de lui était son nom, son prénom et sa classe ? Si, également que c'était un Lyer et... Il fallait le reconnaître... Il était beau comme un dieu. Et alors ? Elle ne savait même pas si il était gentil ou méchant, doux et calme ou agressif et violent, compréhensif, égoïste, digne de confiance, rien ! elle n'avait qu'une image à mettre sur un nom, mais il fallait croire que ça lui suffisait...
Revenir en haut Aller en bas
Finn Mickealson
Epanoui

avatar
profil
Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Garrett Hedlund

Personnage
Age: 17 ans
Pouvoir: Modification des Goûts/Souvenirs/Pensées
Race précise: Lyer

MessageSujet: Re: Meme quand on croit être seul, il y a toujours quelqu'un dans les parrages... [Naeron]   Mer 31 Oct - 17:19
Finn cachait la joie qu’il avait de se retrouver avec elle, enfin, dans la même classe. Mais, pourquoi tant de joie ? Il la connait à peine, et pourtant, il parait déjà y avoir autre chose. Mais, les seuls choses qu’il connait sur elles sont banales, des informations que tout le monde connait. Pourtant, cela semble provoquer des comportements auxquels il ne s’attendait pas. Il ferma les yeux un instant, tentant en vain de chasser l’image extérieure qu’il a d’elle, mais c’est trop dur, trop difficile, il n’y arrive pas. Ce n’est pas possible, on ne peut pas tomber amoureux de quelqu’un en seulement un regard, il doit y avoir quelque chose, mais non, cherchant dans ses souvenirs, il ne voit aucunes traces d’elle. Alors c’est vrai, Finn à subit un « coup de foudre », pourtant c’est très rare. Mais il est bel et bien tombé amoureux d’elle, comment ? pourquoi ? Ce sont des questions qui trottent dans sa tête, auxquelles il ne trouve pas de réponse. Quand il rouvrit les yeux, il esquissa un sourire. Comme presque tous les élèves de cet internat, il les dépassait, et ça lui procurait une sensation bizarre, mais là, il n’avait pas l’impression d’être plus grand qu’elle, il avait l’impression d’être à sa place.

« Tu… »

Il haussa un sourcil, qu’essayait-elle de lui dire ? Une question bien trop compliqué, et, étant donné qu’il n’aime pas se prendre la tête, il ne chercha pas une solution. Mais, cela l’intriguait, pourquoi ne terminait-elle pas sa phrase… Intimidée ? Gênée ? Anxieuse ? Trois bonnes raisons pour lesquelles on ne peut pas finir une phrase. Mais laquelle est la bonne ? Il n’en avait aucune idée, mais attendez, les « coups de foudre », ça se fait à deux non ? Si un tombe amoureux, c’est pareil pour l’autre… Il venait donc de trouver sa réponse, mais ne changeant pas de regard, il esquissa un sourire et se pencha légèrement.

« Je ?.. »

Il ne savait pas ce qu’elle allait lui demander, encore moins ce qu’il allait répondre, mais il était sur que peut importe ce qu’elle allait lui dire, il répondrait avec le sourire. Sans rien se reprocher, sans rien dire, sans aucune émotions. Quoiqu' après mûre réflexion, il pourrait bien lui sourire. Mais Finn n'a presque jamais sourit, tout simplement à cause du faite que la dernière fois qu'il à sourit, c'était à des personnes en qui il avait placé sa confiance, mais qui ne lui avaient pas rendus la gentillesse de son geste. Finalement il était un peu anxieux, mais se contentait de la regarder, encore et encore, jusqu'à n'en plus finir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Meme quand on croit être seul, il y a toujours quelqu'un dans les parrages... [Naeron]   Ven 2 Nov - 20:23
Perdu... C'était le bon mot, Naeron était complètement perdue... Elle n'arrivait plus à parler, plus à penser, plus à réfléchir, rien. La seul et unique chose qui hantait son esprit était ce bel inconnu du nom de Finn. Il était perdu dans les ténèbres de son esprit, dans le noir, il n'y avait rien d'autres à part lui. Elle voila ses yeux vert émeraude et baissa la tête, elle se sentait tomber, porteuse d'une trop lourde charge pour rester encore debout. Quelle charge ? L'image de Finn. elle prenait le dessus sur elle, l'anéantissait, et rien à faire pour la tirer de sa tête. Elle tentait vainement de penser à autre chose mais rien à faire, toujours cette tête blonde aux yeux bleus dans son esprit. Seulement, elle n'était pas au bout de ces peines car Finn lui répondit :

« Je ?.. »

Elle n'avait rien dire, ne pouvait rien lui dire, elle en était incapable. Naeron ne sut même pas ouvrir les yeux pour le regarder en face. Incapable, elle était incapable... Elle voulait disparaître, se voilé, n'importe quoi mais s'enfuir. Elle n'arrivait même pas à parler alors quoi, elle allait le lui dire en langage des signes ? Surement pas. Naeron recula de 2 pas, brisant peut être cet instant mais il le fallait. Elle se sentait tomber, si bien qu’elle tomba doucement. Tomber est un bien grand mot, elle se rapprochait elle même du sol en douceur, finissant un genou à terre, assise sur son talon, l'autre genou plié. Toujours les yeux fermés et la tête baissée, elle posa l'une de ses main sur sa cuisse et l'autre sur le sol tapis de feuilles mortes. La Doggy en fit bouger quelques une d'un mouvement lent et doux. La douceur était quelque chose que Naeron possédait. Quoi qu'elle fasse, c'était avec douceur, calme, et non avec agitation et brutalité, comme beaucoup le faisait. eh oui, elle était même comme ça avec des feuilles mortes. Enfin bref. Naeron ignorait si elle allait rester là longtemps mais elle n'arrivait plus à bouger. Toujours Finn, c'était lui la seul et unique raison, la seul et unique chose qui la hantait, la seul et unique a quoi elle pensait et aujourd'hui, la seul et unique qu'elle aimait. Oui, elle l'aimait, ça c'était claire. Plus que tout au monde et de tous son coeur, de toute son âme, si douce soit elle. En ce moment même, elle en avait même oublié l'amour qu'elle portait à sa défunte soeur jumelle, pour le lui donner à lui, à lui seul. Le savait-il ? Sans doute. Le coup de foudre marche par paire, non en solitaire... Un inconnu malgré tout... Et si elle se trompait ? Si elle avait tort ? Finn pouvait être dangereux, ou pire encore, mais elle s'en fichait, l'ignorait. Tout ce qu’elle savait en cet instant même, c'était qu’elle l'aimait, rien de plus...
Revenir en haut Aller en bas
Finn Mickealson
Epanoui

avatar
profil
Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Garrett Hedlund

Personnage
Age: 17 ans
Pouvoir: Modification des Goûts/Souvenirs/Pensées
Race précise: Lyer

MessageSujet: Re: Meme quand on croit être seul, il y a toujours quelqu'un dans les parrages... [Naeron]   Dim 4 Nov - 13:02
Attendant une réponse, il la vit tomber lentement sur le sol, plusieurs questions trottaient dans sa tête. Il la regarda longuement, et se décida à lui tendre la main. Il n’allait tout de même pas la laisser au sol ! Surtout qu’il l’aimait, depuis déjà plusieurs minutes. Il sourit un instant, se demandant pourquoi s’était-elle reculée, et passa sa main libre derrière sa nuque, il n’avait pas l’habitude d’avoir ce genre de comportement, surtout vis-à-vis d’une fille. Il se contenta donc de la tirer vers lui quand elle saisit sa main, ne savant que dire. Il s’avança à côté d’elle et lui sourit un instant, ne savant même pas si il faisait la plus grosse bêtise de sa vie. Il regarda un instant la forêt, si sombre, si humide, puis détourna son regard, le reposant sur Naeron. Il lui passa doucement une main dans les cheveux et plongea tendrement son regard dans le sien, encore et encore, jusqu’à n’en plus finir.

« Ca... Ca te dirait de rentrer à l’internat avec moi ? »

Tout d’un coup il se sentit gêné comme pas possible. Il ne savait pas quoi faire, et encore moins quoi dire, alors il se contentait de lui sourire de temps à autres, se demandant si elle avait les même sentiments envers lui. Et puis qu’importe ! Il l’aimait et c’était le plus important non ? Enfin bref, il lâcha sa main et regarda de nouveau la forêt, et ses feuilles, tomber lentement des arbres. Il ferma un instant les yeux, respirant l’air si frais et si pur, et les rouvrit pour reposer son regard sur Naeron qui ne lui avait pas répondue. Il priait au fond de lui pour qu’elle accepte, parce qu’il l’appréciait beaucoup, et que chaque instant qu’il passait avec elle depuis leur premier regard, était un pur bonheur pour lui, il était au paradis. Il lui sourit un instant, et plongea de nouveau son regard dans le sien, tentant en vain de se dire qu’elle l’aimait sûrement elle aussi malgré le stress qui grimpait en lui comme une érruption d'un volcan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Meme quand on croit être seul, il y a toujours quelqu'un dans les parrages... [Naeron]   Dim 18 Nov - 11:11
Après avoir respiré un bon coup, elle se décida à saisir la main que Finn lui tendait. Premier contact. Il la releva avec aisance, la ramenant vers lui. Naeron se retrouva tout près du Lyer, en arrivait presque à sentir son souffle. Quelques secondes passèrent, Naeron avait toujours les yeux fermés, lorsqu’elle sentit doucement la main de Finn passer dans sa chevelure rousse-auburn. La jeune Doggy s'empêcha de saisir sa main et se sentit frémir mais elle rouvrit les yeux. La première chose qu'il croisèrent c'était les siens, un regard tendre. Puis, c’est soudainement qu’elle l'entendit dire :

« Ca... Ca te dirait de rentrer à l’internat avec moi ? »

La réponse, Naeron la savait déjà. Cela paraissait évident qu’elle n'allait pas refuser. seulement, c'était la première fois qu’elle se retrouvait dans ce genre de situation. Son coeur battait si fort qu'elle pensait qu'il allait s'arrêter, cesser de battre. Elle se contenta de respirer un bon coup l'air pure et humide des bois, histoire de se calmer, puis elle finit par lui répondre doucement avec tendresse :

« Avec joie... »

Quelques secondes passèrent avant une réaction, et il commencèrent à rentrer. Naeron se demandait vraiment ce qu'il lui arrivait. Elle ne savait rien de lui, à part âge et prénom, des choses basiques que tous le monde sait. Rien de secret, de personnel, d'intime, absolument rien, seulement du basique. Elle ne savait même pas son âge. Enfin après tout... Il devait avoir 16 - 17 ans s'il était en première, dans la même que la sienne. Mais d'où venait-il, son passé, son histoire, sa famille... ? Elle n'osait le lui demander comme ça, de bute en blanc. Enfin après tout, elle pouvait toujours user de son don de persuasion, ce serait un moyen pour qu'il ne se pose pas de question et qu'il lui réponde sincèrement ... Mais non, elle ne le ferait pas, ça ne se faisait pas et elle le savait. Elle se contenta de lui demander :

« Tu as quel âge ? »

Chose basique une fois de plus, enfin, pour le connaître, il fallait bien commencer par quelque part non ? Elle irait par la suite dans des choses plus personnel, en espérant qu'il ne réagirait pas... Bizarrement. Ses oreilles rousse s'agitait quelque peu, entendant tous les bruits étrange qui provenait des bois, tout autours d'eux. Oiseaux, branches, source, vent... Elle percevait tout. Sa queue s'agitait de droite à gauche derrière elle, elle était un peu stressée...
Revenir en haut Aller en bas
Finn Mickealson
Epanoui

avatar
profil
Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Garrett Hedlund

Personnage
Age: 17 ans
Pouvoir: Modification des Goûts/Souvenirs/Pensées
Race précise: Lyer

MessageSujet: Re: Meme quand on croit être seul, il y a toujours quelqu'un dans les parrages... [Naeron]   Sam 8 Déc - 12:04
Galant, c’était le seul mot qui lui venait à l’esprit, mais, il n’arrivait pas à trouver un geste où une phrase qui puisse traduire ses pensées. C’est vrai que c’est dur, de transférer ses pensées en gestes, mais Finn avait l’habitude, et, étant donné qu’avant d’être inscrit à l’Internat, il n’avait rencontré aucune fille, mise à part sa meilleure amie, Lya, c’était assez compliqué pour les approcher. Enfin, il n’y a ni technique, ni solution pour se faire accepter d’une fille, juste la respecter, et cela devrait suffire, ou du moins, c’est ce qu’il pense. La dernière fois qu’il a pensé quelque chose d’intelligent remonte à très très longtemps, ce n’est pas qu’il est bête, loin de là, mais juste qu’il vit un peu sur un nuage et des fois, il ne se rend pas compte de la réalité qui peut parfois être dure à accepter. Même si cette petite facette de son caractère le dérange parfois, il s’y est habitué et, maintenant, il essaye de se raisonner plus souvent et de redescendre sur terre, bien qu’il y soit déjà. Enfin bref, revenons à nous moutons, le sourire était monté sur son visage, aussi vite que de la lave qui sort d’un volcan quand il entendit qu’elle le suivrait avec joie. Et c’est reparti, le voilà qui repart sur un petit nuage loin de la réalité, des fois, je me demande comment le faire revenir parmi nous. Enfin, elle lui avait posé une question, et, il l’avait presque oublié, tellement absorbé par la magie de l’amour. On dit que l’amour rend aveugle, mais dans le cas présent, qu’il soit aveugle ou non cela n’aurait rien changé, strictement rien changé les sentiments qu’il a pour elle depuis la première fois qu’il l’a vu, enfin, si il était aveugle, le terme « entendu » serrait plus approprié. Maintenant que cela est dit, je me demande ce qu’il va lui répondre, enfin, ils sont dans la même classe, donc logiquement ils ont le même âge, mais peut importe, elle voulait savoir quel âge il avait, alors, avec rapidité il s’empressa de lui répondre, en oubliant presque de respirer entre chaque mot.

« J’ai 16 ans… Comme toi, si je ne me trompe pas… »

Ah ! Enfin quelque chose de pas très stupide et qui sort du contexte de l’armée. Cela fait du bien des fois d’entendre autre chose que la vie de la personne en face de soit. Enfin, il n’allait pas ne pas lui répondre et changer de sujet en un clin d’œil, non, n’oublions pas qu’il ne voulait pas passer pour quelqu’un qui ne pense qu’à lui, loin de là cette pensée. Il voulait en savoir plus sur elle, mais il préférait y aller en douceur, en prenant son temps et pas en accélérant les choses, il préférait mieux la connaître en premier, sur les choses un peu basiques et après s’enfoncer un peu dans les détails, progressivement, sans être brusque. Pour lui, la sûreté était la voie qu’il emprunterait, toujours avec de bons principes. Mais, est-ce si difficile de mettre a "nu" ses sentiments ? Pour Finn, c'est sûrement la chose qu'il a le plus de mal à faire, devant les exercices de l'armée, parfois trop exigeants sur les capacités physiques et mentales.


[Excuse moi pour le long temps de réponse, mais, Esther te l’as sûrement dit : mon ordi a fait des siennes, alors encore désolé ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Meme quand on croit être seul, il y a toujours quelqu'un dans les parrages... [Naeron]   Mer 2 Jan - 16:22
Finn lui sourit lorsqu'il commencèrent à rentrer vers l'internat, ce qui la fit sourire également. Naeron était toujours aussi fasciné du liens qu'ils avaient, en si peu de temps, c'était incroyable, presque même impensable. Aimé quelqu'un en si peu de temps paraît absurde, et aussi stupide. C'est stupide d'aimer quelqu'un sans se connaître, c'est comme payer cher pour quelque chose que l'on ne connaît pas, ça ne se fait pas. Seulement le hic c’est que c’est incontrôlable. Enfin, maintenant, y avait plus grand chose à faire à pars attendre que ça évolue. Les oreilles de Naeron frémirent quand elle entendit la réponse de Finn, comme si elle ne s'y attendait pas. A dire vrai, elle en s'y attendait plus, elle avait oublié qu’elle lui avait posé une question tellement elle était était plus captivé par lui que ce qui se disait.

« J’ai 16 ans… Comme toi, si je ne me trompe pas… »

16 ans. C'était à peu près ce qu'elle lui donnait, quoique avec sa taille et sa silhouette, l'ont pourrait lui en donner 17 ou 18. Mais si on est dans la même classe, on a le même âge, c'est logique. Seulement Naeron était tellement... absente, dans les nuages, que même les choses logiques ne lui viennent pas à l'esprit. D'habitude, elle ne paraît pas aussi idiote car premièrement, elle est loin de l'être et deuxièmement que d’ordinaire, elle fait attention. Puis, elle se décida à lui répondre :

« Non, en effet, tu ne te trompe pas ... »

Elle ne savait plus que dire. Sa longue queue rousse s'agitait doucement derrière elle, se balançait de droite à gauche. Elle voulait en savoir plus sur lui mais n'osait pas, de peur de... Aller savoir. Elle en pouvait pas le vexer en demandant quelque chose de personnel mais le.. choqué. Peut être. Elle n'en savait strictement rien. Puis elle chercha un petit instant une question basique à poser, pas trop personnel mais un peu quand même, histoire d'en savoir un peu plus sur lui que son nom, son prénom et son âge. Chose que tous le monde peut savoir en un clin d'oeil. Puis elle finit par demander :

« Comment... Comment es tu arrivé à l'internat ? »

Et voilà, bêtise. Ça, c'est personnel. Certains animaliks avait un passé dur, comme elle par exemple, et c'est quelque chose de personnel. Enfin, on verra bien comment il réagira... Elle s'en voulait déjà de lui avoir posé cette question et s'en mordit les lèvres mais elle effaça rapidement ce geste et attendit une réponse tandis que ça queue accéléra ses balancements.

[Nan, Esther m'as rien dit x) Et excuse moi du temps de la mienne j'avais oublié xD]
Revenir en haut Aller en bas
Finn Mickealson
Epanoui

avatar
profil
Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2012
Sur l'avatar ? : Garrett Hedlund

Personnage
Age: 17 ans
Pouvoir: Modification des Goûts/Souvenirs/Pensées
Race précise: Lyer

MessageSujet: Re: Meme quand on croit être seul, il y a toujours quelqu'un dans les parrages... [Naeron]   Mar 8 Jan - 17:39
Finn détourna le regard, jetant un œil aux arbres, si grands, si majestueux, qu’il en oublia presque toute leur conversation, qui pourtant, l’intéressait car il voulait en savoir plus sur elle, bien qu’il ne croie pas trop en les coups de foudre. Il reposa son regard sur elle, si jolie, si gracieuse, si élégante, on ne pouvait pas décrire ce qu’il ressentait à ce moment-là, c’était bien trop vague, mais ce qui était sur c’est qu’il ressentait quelque chose pour elle. N’étant pas très curieux de nature, il lui faut beaucoup de temps pour apprécier une personne, mais là, c’est différent, il a eu un déclic inexplicable qui en un coup, l’a fait se sentir bien en sa compagnie. Il leva donc sa main, s’apprêtant à la loger dans ses cheveux, mais, un peu timide, il faut bien l’avouer, il se contenta de saisir une de ses mèches entre ses doigts, l’enroulant de temps à autres autour de son index. Il s’évadait à sa manière, comme si dans un groupe de personnes, c’est elle qui scintillait le mieux, qui sortait du lot. C’est vrai qu’avant elle, il n’a pas connu beaucoup de filles, juste Lya, sa meilleure amie ; alors quand il en croise une, c’est vrai qu’il est mal à l’aise, mais là c’est différent, très différent, il se sent bien avec elle, malgré le faite qu’ils ne se connaissent pas vraiment. Finn ferma un instant les yeux, tentant de se rappeler sur quel sujet il discutait, et esquissa un sourire, prenant de grandes inspirations, entre ses doigts une mèche de Naeron.

« Non, en effet, tu ne te trompes pas ... »

Il rouvrit les yeux et sourit, relâchant un peu sa mèche. Il s’y attendait un peu, ils sont dans la même classe et il y avait peu de chance pour qu’elle n’ai pas le même âge que lui, bien qu’il est conscience qu’il faisait plus vieux ce qui le dérange parfois. Il hésita un instant à effleurer sa queue rousse, mais retira rapidement cette idée de sa tête, ne voulant pas presser les choses. Finn se contenta donc de relever la tête vers le ciel, l’admirant, si libre, si vaste, et chercha des formes parmi les nuages, comme font les enfants. Il resta un moment comme ça, avançant de manière régulière et jetant un coup d’œil à Naeron pour voir s’il ne l’avait pas dépassé. Il voulait en savoir plus sur elle, connaître son histoire, la manière dont elle est arrivée ici, sa famille, voulant dépasser la barre des informations basiques.

« Comment... Comment es tu arrivé à l'internat ? »

Aïe, elle venait de toucher un point sensible, c’est qu’il n’en parle qu’aux gens à qui il fait beaucoup confiance. Ce n’est pas qu’il n’a pas confiance en elle, bien au contraire, il l’aime, c’est juste qu’il n’aime pas raconter ce passé douloureux. Il redescendit sa tête, la reposant sur elle, ne sachant pas encore s’il était bon de lui dire comment il était arrivé à l’internat. Il n’aurait qu’à mentir, mais non, ce n’est pas lui de mentir, il se devait de lui dire la vérité. C’est sur un esprit un peu gêné qu’il lui répondit :

« J’étais dans… l’armée avant, et… quand mes parents ont découverts qu’un internat pour les animaliks avait ouvert, ils m’ont envoyé ici… »

Ca y est, c’est sortie, et apparemment, sans problème, bizarre pour quelqu’un qui était stressé de résumer son histoire. Mais maintenant, c’était à elle de lui raconter son histoire. Il sembla esquisser un sourire, qui redescendit rapidement, puis finit par lui demander :

« Et toi, comment tu es arrivé à l’internat ? »

Il espérait que cela ne lui rappellerai pas de bon souvenir, et si ça allait le faire, il ne se le pardonnerait sûrement pas.

[No soucis x)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


profil

MessageSujet: Re: Meme quand on croit être seul, il y a toujours quelqu'un dans les parrages... [Naeron]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Meme quand on croit être seul, il y a toujours quelqu'un dans les parrages... [Naeron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» T'as grandi !
» Caverne de Nascien vs Gorges d'Uther
» Quand un playboy est triste! [SEUL]
» 06. Il y'a toujours quelqu'un même quand on ne s'y attend pas.
» Qui devait tuer qui déjà ? [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres :: RP des Membres-