top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 Généralement quand on tombe sur une armoire à glace...~[PV Akuma Atake-Eudoxie Tran]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Généralement quand on tombe sur une armoire à glace...~[PV Akuma Atake-Eudoxie Tran]   Sam 29 Sep - 18:16
Je n'avais rien de prévu aujourd'hui et j'en profita donc pour m'aérer dans le parc qui cernait L'Interna.Je marchait sur le sol trempé,mouillant la toile de mes converses rouges.Depuis un certain temps maintenant je faisait beaucoup de cauchemards qui portaient tous sujets à mes souvenirs.Des souvenirs qui ce concentraient sur mon père...Je marchait d'un pas préssé,je maudissait de n'avoir emportée qu'un t-shirt,je gelais.Je pensa à ma veste jettée en boule sur mon lit et eu un soupir de regrets.Je ne faisait pas attention à ce qu'il se passait,j'étais encore une fois de plus plongée dans mes pensées.Sans faire exprès je butta contre un jeune homme,le choc me fit relever la tête pour dévisager l'inconnu que je venais de bousculer.A vue d'oeil il devait faire dix centimètres de plus que moi,et des mèches de cheveux noirs lui tombait devant les yeux.En y pretant attention ses yeux étaient noirs,eux aussi.Ses joues étaient constellées de petites taches de rousseurs.Sa peau était,elle,halée.Je remarqua ensuite qu'il me tenait le poignet d'une poigne de fer.Il avait du me rattrapper avant que je ne m'étale face contre le sol .Je regarda sa main fixement jusqu'a qu'il comprenne qu'il pouvait me lâcher.Le regardant de nouveaux j'eus un coup au coeur,il était...indéscriptible.Je me souvens de quelques paroles qui avaient rapport avec a jeunesse Aimer c'est détruire,ce fait aimer c'est s'attendre à se faire détruire.Je chassa ses paroles et me reconcentra sur l'inconnu
Je baissa la tête pour cacher mon embarras.C'était dans des moments pareil que j'haissait la couleur trop pâle de ma peau.je releva la tête et m'exprima d'une voix étranglée:

-Je suis désolée...hum...

Je regarda la trace rouge qu'il avait laissé aux creux de mon poignet.Je le dévisaga,alors que je baissait à nouveaux la tête,il me lança:

....


[Court,désolé!]
Revenir en haut Aller en bas
Akuma Atake
Assidu

avatar
profil
Messages : 432
Date d'inscription : 18/08/2012

Personnage
Age: 18 ans
Pouvoir: Paralysie [PP = 20]
Race précise: Dragoon

MessageSujet: Re: Généralement quand on tombe sur une armoire à glace...~[PV Akuma Atake-Eudoxie Tran]   Ven 26 Oct - 6:33
    Le calme plat. Des élèves se pressaient aux portes de l'Internat, certains cherchant de quoi se protéger de ce froid régnant dans la région depuis tôt ce matin, d'autres pour une ballade en ville ou aux alentours, d'autres encore pour se poser au parc... Leurs rires, cris et paroles étaient vite balayées par le vent, laissant place à un silence total quand on prenait de l'altitude dans le ciel nuageux. Et d'ici, la vue qui s'offre à vous est tout simplement à couper le souffle ! N'importe quel fou vendrait ses bras contre des ailes pour simplement admirer les paysages. Et, même s'ils étaient enviés, les oiseaux n'avaient jamais été plus que de simples spectateurs de la vie humaine. Sauf quand l'un d'eux décidait d'aller mettre le bordel chez quelques élèves d'un Internat. Et c'était le cas de ce petit oiseau, qui volait au-dessus du grand bâtiment en décrivant des cercles. « Petit » n'était pas tellement approprié, l'oiseau était plutôt un gros pigeon qui penchait dangereusement sur le côté quand il volait. Il donnait l'air d'être drogué...

    De plusieurs coups d'ailes assez mous, il perdit de l'altitude et se posa sur une fine branche d'arbre qui menaçait de craquer sous son poids. D'un air parfaitement débile, il pencha la tête sur le côté et fixa un point lointain. L'oiseau descendit enfin de son perchoir, aidé par les cailloux que lui lancèrent un groupe d'élèves qui n'avaient visiblement que ça à faire. Zigzaguant de son étrange démarche entre les élèves et arbres, il traça jusqu'à l'Internat dont il fit plusieurs fois le tour sans raison particulière, montrant encore une fois le peu d'intelligence des pigeons. En même temps, ou pourraient-ils la mettre leur intelligence, vu leur tête minuscules ? L'animal s'arrêta enfin sur le rebord une fenêtre ouverte - c'est assez imprudent d'ouvrir une fenêtre par ce temps...- et pencha une nouvelle fois la tête sur le côté en examinant la pièce. Pas très grande, un vrai foutoir et visiblement occupée. Sur son lit, un jeune homme brun dormait dans une position plus qu'inconfortable et avait fait valser sa couette au pied du lit. Le pigeon n'hésita pas à entrer en trombe dans la chambre...


    L'Internat était animé par l'habituelle agitation de ses élèves et professeurs. Si on longe le couloir peuplé de tous ces Animaliks, on tombe sur un autre couloir, celui des dortoirs et chambres. Et là l'agitation n'est pas moins grande, entre toutes les allées et venues des adolescents à leurs chambres respectives. En d'autres thermes, la journée était normale. Si on incluait tous ces hybrides dans la case « normale ». On put soudainement entendre un grand bruit suivi d'un cri de rage. Une porte s'ouvrit, laissant s'échapper un oiseau qui volait à grand bruit, avec, à sa suite, un dragoon qui avait l'air particulièrement mal réveillé, un oreiller à la main. L'oreiller vint traverser le couloir avant de s'écraser mollement au mur du fond et de tomber pathétiquement. Le pigeon en profita pour tracer sa route et sortir de cet Internat rempli de personnes qui auraient vite fait de le tuer et le manger. Akuma, dont l'humeur ne semblait pas des meilleures, repris son oreiller en marmonnant quelques insultes et retourna dans sa chambre d'un pas rapide. Il ne manqua pas de lancer un regard assassin à un groupe d'élèves qui n'avait pas bougé depuis son arrivée dans le couloir.

    D’un mouvement violent, il ferma la porte de sa chambre derrière lui. Un vent glacial s’engouffra dans la pièce, jouant un instant avec les cheveux noirs du dragoon. Il s’empressa de fermer sa fenêtre ouverte qui lui avait couté un sommeil mérité. Ses nuits blanches et insomnies fréquentes commençaient à avoir raison de lui et il avait tendance à dormir un peu n’importe quand dans la journée. Poussant un soupir à fendre l’âme, Akuma se laissa tomber sur son lit. Il fixa pensivement le plafond, les mains derrière la nuque. Les plaintes de son estomac le tirèrent de ses réflexions. Rien n’indiquait l’heure et il n’avait tout simplement aucune envie de se lever pour chercher son réveil tombé à terre après la lutte contre ce foutu oiseau. En plus, il était probablement cassé… Enfin, s’il voulait manger, il allait devoir d’abord se doucher et s’habiller. Mieux vaut ne pas sortir en pyjama, surtout quand son pyjama se résume à un simple caleçon.

    La douche fut assez rafraichissante. Mais comme si on avait besoin de ça, avec le froid glacial de dehors ! Au moins, le brun semblait un peu moins dans les vapes et c’est avec énergie et bonne humeur qu’il s’habilla, mis ses chaussures et sortit dans le parc qu’il avait rarement eu l’occasion de visiter. Pas qu’il n’avait pas le temps, au contraire, mais il n’aimait pas s’assoir ou marcher à rien faire en attendant que ça passe. C’est pourtant aujourd’hui ce qu’il avait décidé de faire. Akuma démarra la musique de son mp3 qu’il avait pris soin de prendre à la volée avant de sortir. Ses cheveux voletaient légèrement au rythme de ses pas sur le sol mouillé. Le Dragoon n’en avait absolument rien à faire du froid, il n’en avait absolument rien à faire de cette réalité dont il semblait maintenant déconnecté. Il gardait les yeux rivés sur ses chaussures, ses pensées guidées par la musique. Il reprit soudainement conscience de la réalité à cause d’une forte douleur qui se répercutait dans toute sa jambe droite. Ne laissant pas une seconde de répit au fautif, il lui asséna un violent coup de pied tout en se rendant compte qu’il venait de buter contre une poubelle.

    Se remettant au milieu du chemin, il retourna à ses pensées là ou ils les avaient laissées. Il n'eut le temps de faire que quelques pas avant de subir un nouveau choc et pas contre un objet inanimé cette fois, faisant glisser son casque au niveau de son cou. Dans la chute de l'inconnu, Akuma reconnut une jeune fille d'à peu près son âge. D'un réflexe, il la rattrapa par le poignet avant qu'elle n'aille rencontrer le sol mouillé et s'y étaler de tout son long. Quand elle lui fit comprendre qu'il pouvait la lâcher, il s'exécuta et la regardait de haut en bas. Le brun cherchait à obtenir quelques renseignements à propos de sa race et de son pouvoir. Déjà, son absence d'oreilles indiquait qu'elle était soit une Dragoon, comme lui, ou une Sirene, un Schnappi ou une Turtely. Il opterait plutôt pour un Dragoon, voire une Sirene... Au niveau du pouvoir, il lui demanderait probablement... Oui, probablement. Ou alors il se contenterait de s'excuser et de continuer son chemin. S'excuser ? D'accord il était au milieu du chemin et ne l'avait pas vue, mais elle non plus.

    Et qui était cette « elle » ? Il semblait bien à Akuma de ne l'avoir jamais vue... Il n'avait pas une grande mémoire des visages et des personnes. Et peu importe. Elle était jolie, avec de longs cheveux rose pale et était un peu plus petite que le Dragoon. Elle avait aussi l'air... timide, ou gênée. Quand celle-ci releva la tête, il la dévisagea et se plongea dans ses yeux noirs qui venaient s'additionner à son superbe portrait. Décident apparemment de briser le court silence, la fille prit la parole :

    -Je suis désolée... Hum...

    Le brun continuait à la dévisager. Il nota aussi qu’elle devait avoir froid, vu qu’elle n’était pas très couverte. Elle finit par rebaisser la tête. Décidément, c’était lui qui était intimidant ? Bah, tant pis. Il n‘aurait suffit que d’un simple « Salut », de contourner la fille et de continuer sa marche. Mais Akuma restait là à fixer cette jeune fille. Avec tellement d’insistance qu’il finit par détourner légèrement le regard. Il n’allait pas la faire attendre jusqu’à ce qu’elle finisse congelée. Il aurait pu essayer… Dégageant vite cette idée de ses pensées, il se concentra sur un point fixe de l’horizon. Cela ne faisait que quelques secondes que la fille en face de lui s’était excusée mais il avait l’impression de plus en plus qu’elle était gênée. Lui, il n’était pas désolé. Et puis, ça lui avait permis de la rencontrer... Mais, dire quelque chose serait tout de même plus poli. Bien que Politesse soit un mot bien mal choisi pour qualifier le Dragoon. Enfin, plus par principe que par inquiétude, il lui demanda :

    -Tu t’es fait mal ?

    Bien que grâce à lui elle ne soit pas tombée, il l’avait retenue un peu fermement. C’était un risque à courir et mieux vaut se casser le poignet que de s’étaler au sol. En espérant que ce ne soit pas arrivé jusque là… Une rafale de vent passa, emportant quelques feuilles mais rafraichissant l’air. Akuma pouvait au moins se vanter de na pas être trop frileux, voire pas du tout. Il ne portait qu’une chemise rouge virant dans les tons orange et un bermuda noir. Quand à cette elle, elle n’avait qu’un simple t-shirt. Il lui aurait bien donné de quoi se couvrir, si déjà il en avait lui-même. Encore une fois, le Dragoon s’attarda sur la beauté de l’inconnue en attendant qu’elle lui réponde.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Généralement quand on tombe sur une armoire à glace...~[PV Akuma Atake-Eudoxie Tran]   Sam 27 Oct - 11:17
Je restais là un peu gênée.Mais bon sang qu'est ce qu'il m'arrivait!Je leva la tête vers le garçon qui me fascinait.Il me demanda :

-Tu t’es fait mal ?

Je cilla puis répondit d'un ton qui cachait mal mon envie de me blottir dans ses bras :

Non,non,c'est bon...En fait je m'appelle Eudoxie Tran,et toi?

Je maudissa une nouvelle fois la pâleur de mon teint qui ne me cachait pas de mes taches rouges qui couvraient mes pomettes.Je me sentais un peu ridicule,je ne savais pas vraiment pourquoi mais j'en avais la nette impression.Jerespira un bon coup.Je grelottais de froid e je ressera contre moi mon t-shirt.Le seul vêtement de saison que j'avais sur moi était mes bottines noires.Mon jean était très mince et une rafale glaçée me pétrifia.Je regrettais amèremment mon pull que j'avais laissé chez moi.J'étudia un peu mieux le jeune homme,il n'avait pas d'oreilles comme moi,et je vis,j'en étais pas sûre,une écailles pointer dérrière le col de sa chemise.Je regarda à nouveau mon poignet et vit que qelques veines avaient éclatée formant un gros bleu qui allait binetôt virer au violet je grogna et me demanda si il pouvait un jour m'arrriver une journée sans que je rentre dans quelqu'un ou que j'essaie dans tuer un autre....Décidemment faut croire que ma vie passait son temps à m'emmerder.Je poussa un petit soupir,je ne savais vraiment pas quoi faire.Je songa qu'il fallait vraiement que je prévienne Ithuriel de faire gaffe à lui.Etant sortie de l'infirmerie j'étais censée aller mieux,mais ma jambe me fesait toujours souffrir,heureusement que je m'habituait rapidemment à la souffrance sinon je pense que je serais dans les vapes...Je regarda un couple de moineau traverser le parc je souvit leur trajet jusqu'a que je vois l'un d'entre eux se prendre une vitre et je grimaça.J'observa aussi le paysage,il était vraiment morbide.Toutes les feuilles étaient tombées et les arbres ressemblaient à des squelettes.Je mordillais ma lèvre inférieur,puisque j'avais rien d'autre à faire.J'attendis la réponse du garçon en face de moi.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


profil

MessageSujet: Re: Généralement quand on tombe sur une armoire à glace...~[PV Akuma Atake-Eudoxie Tran]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Généralement quand on tombe sur une armoire à glace...~[PV Akuma Atake-Eudoxie Tran]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un schtroumph quand il tombe, il se fait un bleu ? [SCAAR]
» Quand on tombe dans l'eau, la pluie ne fait plus peur.
» sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)
» c'est quand on tombe souvent que l'on apprend! [ PV Ambre Esyll et Laure]
» [0153] « Quand on tombe on se relève. Malgré la douleur, malgré la peur... » - Hana Scarlet. || [PYROLI]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres :: RP des Membres-