top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 Un kilomètre à pied, ça use, ça use ! Un kilomètre à pied sa use les nouvelles chaussures de rando' d'Emi ! [ Libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Un kilomètre à pied, ça use, ça use ! Un kilomètre à pied sa use les nouvelles chaussures de rando' d'Emi ! [ Libre ]   Lun 3 Sep - 16:13
Génial ! Aujourd'hui, c'est dimanche, donc dimanche égal pas de cours ou d'ennuis, bref aujourd'hui j'ai décidée d'aller me promenez dans les montagnes. Hier soir, j'ai rêglé mon réveil pour "6h00". Donc évidamment, je viens de me réveiller, et je vous avoue que c'est plutôt dur. Mes paupières sont lourdes et mon corps à du mal à fonctionner correctement. La preuve, je viens de me cogner l'orteil de mon pied gauche dans ma table de nuit. Une grimace vient toute suite se dessiner sur mon visage endormis. Je bougonne et me dirige vers la salle de bain pour y faire ma toilette. Mes affaires sont déjà prêtes et repose sagement sur une chaise. J'ai préparée pour mon escapade, un short noir, un debardeur bleu turquoise (j'ai entendue dire qu'il faisait beau aujourd'hui), de grandes chaussettes blanches et une paires de chaussures de randonnés. Et puis au cas ou, les rumeurs comme quoi un grand soleil sera présent aujourd'hui était fausses, j'ai rangée un gilet gris et un kawai dans mon sac à dos. Une fois prête, je descend discrètement les escaliers et passe prendre dans le frigo la glacière que je me suis préparée la vieille. Pour l'instant, je n'ai pas faim donc j'y ai rajoutée un croissant et du jus d'orange dans une gourde métalique. Malgré, ma fatigue, je suis très heureuse de pouvoir aller randonnée tranquillement ! Zut, je viens de me rendre compte que j'ai oublié mon appareil photo dans ma chambre. Vite et sans bruit, je cours le récupérer pour le plaçer dans mon sac. Bon, et bien il me semble que tout est parfaitement près, Let's Go (il est 7h quand je pars enfin )!

Je franchie les grandes et impressionnantes portes de l'internat puis, marche en direction des montagnes. Bin, je peux vous dire que marcher pendant 2 heures, c'est fatiguant ! Mais j'y suis arriver, à ces fameuses montagnes. Maintenant, il me reste plus qu'à les monter pour arriver à leurs sommets. Mais pour l'instant, j'entend mon ventre gémir. Je décide donc de faire une petite pause déjeuner aux pieds des montagnes. Vingt minutes plus tard, je reprend le chemin de randonnée que j'ai décidée d'emprunter. Le ventre bien remplie, j'ai encore plus d'énergie à revendre que quelques heures plus tôt. Je m'engouffre tout d'abord dans une forêt sombre qui à l'air de s'étaler sur les pieds des montagnes. Je suis un effrayé par ce décor qu'on pourrait facilement retrouvée dans un film d'horreur. Alors je pense pour me redonner du courage :

* "Aller ma petite Emi, ce n'est qu'une forêt, pas un manoir hanté, en plus tu ne risque absolument rien !" *

Même si je ne risque rien, je suis soulagée de sortir indmen de cette endroit... Lugubre. Je continue donc de progresser dans cette grande monté, je sent une goutte de transpiration coulé sur mon visage. Le soleil devient peu à peu assomant et ma gorge s'assèche malgré toute l'eau que je bois. Et là, miracle ! Un ruisseau, il me fait face et je pousse un soupir de soulagement avant de me précipiter vers le point d'eau. Je ne suis pas sûre qu'elle soit potable, donc dans le doute, je ne la bois pas mais me rince abondément le visage, la nuque, mes jambes et pour terminer mes bras. Une dernière gorgée d'eau, je range ma gourde et hop, c'est repartie ! Une pensée absurde me vient à l'esprit :

* "Et si je n'avais plus assez d'eau ? "*

Non, c'est ridicule de sa part de pensée une telle idiotie ! Bien sûr quelle aura assez d'eau, vue toutes les bouteilles ainsi que les gourdes qu'elle à prévue c'est tout simplement impossible ! Mais alors je suis en pleine conversation avec moi-même (Non, je ne suis pas folle !) j'apperçois une tâche marron et noir. Je me demande ce qui vient de me passez sous le nez, en tout cas, ça courait vite ! Je marche discrètement dans la direction de la chose puis, je me cache derrière un énorme rocher. Je peux maintenant identifier l'animal, c'est un bouquetin ! Il mesure à peu près 85 centimètres, enfin euh je crois. Il marron et de grosses tâches noirs parsèment son corps qui m'a l'air puissant et trapu. Bien sûr la première chose qu'on remarque chez cette race, ce sont leurs cornes recourbées vers l'arrière. Et, je peux vous le dire, les cornes du bouquetin que je peux entrevoir sont vraiment... immenses ! Bref, je suis folle de joie, voir un bouquetin c'est assez rare mais, s'en approcher c'est vraiment... Très rare. Alors très vite et discrètement, je sors mon appareil photo et prend plusieurs clichés de l'animal. Quand soudain, je me souvins que j'avais une ou deux pommes dans mon sac. Alors, vite je coupe la moitié d'une et m'approche de l'animal.

- Doucement, Doucement, voilà c'est ça monsieur.LeBouctin... Non attend !

J'était à 10 cm de lui et il venait tout juste de prendre la fuite. Alors, je ne sais pourquoi, je me suis mise à poursuivre ce foutu bouquetin. Et comme par hasard, je me suis pris dans un... Sûrement un rocher, bref, je me suis retrouvée dans une position pour la moins désagréable. Le visage plaqué au sol, les genoux en sang et les mains rapés, la seule chose que j'ai pensé à cette instant c'est l'horrible douleur qui envahissait tout mon corps. Mais malgré la douleur, j'ai l'impression d'être observer alors je m'assoie et je lance d'un ton neutre :

- Y a quelqu'un ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Un kilomètre à pied, ça use, ça use ! Un kilomètre à pied sa use les nouvelles chaussures de rando' d'Emi ! [ Libre ]   Mar 4 Sep - 8:37
Comme à son habitude, Volkenon se levait suffisement tôt pour ne pas perdre le rythme des cours. A 6h30, il se leva, passa dans la salle de bai s et s'habilla. Aujourd'hui, dimanche, jour de "repos" pour tous les élèves il avait décidé de sortir faire de la randonnée. Cela faisait tellement longtemps qu'il n'en avait pas fait, il faut dire, avec ses ailes de dragons, il s'embetait rarement à marcher. Comme on prevoyait le beau temps, il enfila un short en jean et un tee-shirt collé au corps blanc uni puis se chaussa avec de vieilles baskets blanches. Il prit un sac à dos et mit dedans une trousse de premier secours pour les petites urgneces, son téléphone portable, une gourde remplie d'eau et 6 bouteilles de deux litres d'eau transformée en glacon pour avoir de l'eau fraiche. Il mit ses lunettes de soleil en serre-tête et prit une casquette "juste au cas ou". A 7h05, il s'aventura discrètement dans le couloir pour ne pas réveiller ses camarades devenus des "potes". En s'aventurant dans le couloir, il remarqua une jeune fille qui sortait elle aussi pour marcher enfin à en juger par ses chaussures de randonnée. Elle se faisait tellement discrète qu'il ne voulut pas la déranger. Il fit un passage éclair au niveau du frigo pour prendre un paquet qu'il avait préparé la veille dans le but de se nourrir pour la journée. En guise de petit-déjeuner il attrappa un croissant et une brique de jus de pomme et avala tout ça d'un trait pour reprendre son chemin à travers l'internat désert en ce dimanche qui promettait d'être quasiment caniculaire...

Volkenon est un flemmard et tout le monde le sait si bien que pour rejoindre les montagnes, au lieu de marcher, il vola en adoptant sa forme de dragoon. Mais comme il voulait garder un oeil sur Emi ... je crois que c'est comme ça qu'elle s'appelle..., il vola à son allure suffisement haut pour ne pas qu'elle le voit malgré son imposante stature. Quand elle ariiva au pied des montagnes, au niveau de la foret, elle mota un temps d'arret et d'hesitation... Aie elle non plus n'aime pas cette foret... Volkenon continua de voler mais ce coup-ci plus bas en utilisant une illusion pour ne pas se faire repérer. Puis, il se posa et, toujours protégé par l'illusion se rechangea en humain cette fois. IL la regarda tenter d'approcher un bouquetin de 95 cm environ mais il avait une tres mauvaise etude des longueurs. Il la vit s'en approcher en lui parlan doucement :

- Doucement, Doucement, voilà c'est ça monsieur.LeBouctin... Non attend !

C'était touchant de voir qu'un animal aussi sauvage s'était laissé approché à moins d'un mètre mais désolant de voir qu'emi état si près du but quand le bouquetin s'est sauvé. Mais là, elle eut une réaction des plus étrange...elle lui courrut après. Volkenon sentait qu'il allait se passer quelque chose de fortemen regrettable et fit disparaitre l'illusion sans pour autant se montrer et effecivement, il se passa une moment avant que la jeune fille ne trébuche et tombe à plat ventre les genoux et les mains ensanglantées. La, il ne put que s'etouffer pour ne pas crier et se precipiter pour l'aider. Malheureusement, elle dut entendre une respiration et elle se retourna et demanda d'une voix anxieuse:

-Il y a quelqu'un?

Volkenon était repéré. Ne pas lui répondre pourrait lui faire peur mais lui repondre pourrait le faire passer pour un accroc ou un pervers qui suit les filles dans la foret. Il dit quand même en privilégiant sa sané pluôt que son amour propre.

- Oui, excuse-moi de t'avoir suivie sans te prevenir. Est-ce que je peux taider, j'ai une trousse de secours et je pourrais te soigner ses vilaines plaies. Il ne faudrait pas que ca s'infecte

Et là, au fond lui, Volkenon pensait:

Elle va me repondre : t'es qui toi pour me suivre et ensuite me parler comme si de rien n'était. t'es un pervers c'est ca? mais je ne me laisserait pas faire... et ce serait ce que j'ai meriter...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Un kilomètre à pied, ça use, ça use ! Un kilomètre à pied sa use les nouvelles chaussures de rando' d'Emi ! [ Libre ]   Mar 4 Sep - 13:35
Après avoir posée ma question de ma voix neutre comme je vous l'ai dit, quoique en n'y repensent, elle était un peu tremblante, sûrement à cause de ma douleur et... de la peur que quelqu'un voir, quelqu'que chose surgir de...Euhh, de nulle part, oui c'est ça ! Bref, je fus presque surprise de voir sortir un jeune homme qui cachait derrière le rocher , du même âge que moi ou dans ses eaux là. Moi qui pensait plutôt être " espionner " par un autre animal mais non, c'était bien un humain ! Et peut-être que c'était un animalik qui sait, après tout les dragoon, les sirènes et je crois les harpies, n'avais pas une paire d'oreilles et queue d'animal. Si ça se trouve c'est un pervers ?! Non, je n'arrive pas à entrevisagée cette possibilité... Pour en revenir au garçon, il est très grand, musclé (vraiment très musclé ) et ses cheveux brun et ondulés retombent sur ses larges épaules. Comme moi, il est vêtue d'une tenue de randonné, puis je plonge mon regard dans le sien, c'est yeux bleu foncé me fond pensée à l'océan. Dans l'ensemble, il est plutôt mignon. Tiens, à force de le dévisager, je viens de remarquer des écailles près de son genou gauche. C'est donc un dragoon ! Une pensée me vint à l'esprit :

*" Emi, arrête de le fixer, il va te prendre pour une idiote si ça continue, déjà qu'il t'a sûrement vue tomber, ne rajoute du ridicule à ta situation !" *

Je me demande bien de quoi j'ai l'air en ce moment. Je suis tellement absorbés par mes pensées (encore une fois), que je remarque à peine qu'il vient s'adresser à moi :

- Oui, excuse-moi de t'avoir suivie sans te prevenir. Est-ce que je peux taider, j'ai une trousse de secours et je pourrais te soigner ses vilaines plaies. Il ne faudrait pas que ca s'infecte.

De nouveau, je dois avoir l'air d'une idiote car, pour tout avouer je ne m'attendais pas à ce qu'il me dise ça. Bref, je me reprend assez vite, du moins j'essaye et je lui dit d'une voix amicale en souriant(comme d'habitude, après tout, je suis quasiment toujours gentille) :

- Euuh... Pas grave, tu à parfaitement le droit de te promener toi aussi et, oui je ne dirais pas non à un peu d'aide !

Il était plutôt gentil finalement ! Ah, je sent de la transpiration coulé sur mon visage alors, j'essaye tant bien que mal de la faire disparaitre mais, quand je regarde ma main avec laquelle j'ai essuyé, ce n'est pas un liquide incolore que je devrais logiquement trouver sur ma main, cette fois le liquide est rouge, du sang. Génialeuh ! Manquais plus que ça, je vais être dévisagée si ça continue. Heureusement, j'ai l'impression qu'a part en haut de la tête, mon visage est sauvé... Puis rapidement, je lui demande :

- En-faite, moi c'est Emi et toi ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Un kilomètre à pied, ça use, ça use ! Un kilomètre à pied sa use les nouvelles chaussures de rando' d'Emi ! [ Libre ]   Mar 4 Sep - 14:41
Elle ne répondit pas immédiatement, par contre, immédiatement, il se sentit observer, détailler de la tête aux pieds. Puis, à un moment, il se sentit vraiment mal et géné puisqu'elle avait plongeait son regard dans celui de Volkenon et que son regard, c'était son point faible, la chose qui permettait de le connaitre vraiment au-delà de la popularité. Puis, elle lui dit super gentiment pour quelqu'un qui venait de se faire surprendre par un inconnu:
- Euuh... Pas grave, tu à parfaitement le droit de te promener toi aussi et, oui je ne dirais pas non à un peu d'aide !
Puis, elle tenta d'essuyer de la transpiration mais au lieu de ça, se tacha avec son sang...
- En-faite, moi c'est Emi et toi ?
Emi, c'est donc bien comme ça qu'elle s'appelle...
Je sortis une boite de pansements et de la biseptine et tout en lui soignant les plaies ouvertes largement, il lui dit:
- Je m'appelle Volkenon Law et je suis en première epsilon et toi?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Un kilomètre à pied, ça use, ça use ! Un kilomètre à pied sa use les nouvelles chaussures de rando' d'Emi ! [ Libre ]   Mar 4 Sep - 15:51
Je viens de remarquer qu'après l'avoir dévisager longuement, il semblait...comment dire...gêné ? Je suis si intimidante que ça ? Non, impossible, je suis TOUT sauf intimidante. Enfin bref, je jette un rapide coup d'oeil à ma montre et écarquille les yeux en voyant l'heure :

*"12h45"*

Déjà ! Que le temps passe vite, tu m'étonne que j'ai faim. Mon ventre gémit et fais des bruits qu'on pourrait qualifier d'étranges. Espérons que ça ne s'entend pas. Le garçon s'approcha de moi, s'accroupit puis sortit une boite de pansement ainsi que de la biceptine. Il commença à soigner mes plaies, et je suis entrain de me demander si il a entendu ma question, et alors que je m'apprête à lui redemander, il me dit en continuant à soigner blessures :

- Je m'appelle Volkenon Law et je suis en première epsilon et toi?

J'ai l'impression qu'en entendent mon prénom, il à afficher un air genre "j'en était sûre". Rhoo, mais quesqu'que je raconte moi, c'est pas comme si j'était populaire à moins que... Non, j'ai presque envie de rire tellement ce que je viens d'imaginer est idiot. Ah, super je peux enfin pouvoir plaçé un prénom quand je parle de Volkenon au mieux d'employé "le garçon" ou encore "le jeune homme". Donc il avait bien le même âge qu'elle ! Sauf qu'il était en Première Epsilon contrairement à moi qui me trouve en Première Êta ce que bien sûr, je m'empressa de lui répondre, mon sourire toujours aux lèvres :

- En Première Êta !

Encore ce bruit étrange venant de mon estomac, décidément sa ne peux plus attendre alors avec empressement, je questionne volkenon, d'ailleurs à son sujet, je me demande bien quelle est son pouvoir :

- Volkenon, a tu déjà pris ton repas du midi ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


profil

MessageSujet: Re: Un kilomètre à pied, ça use, ça use ! Un kilomètre à pied sa use les nouvelles chaussures de rando' d'Emi ! [ Libre ]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Un kilomètre à pied, ça use, ça use ! Un kilomètre à pied sa use les nouvelles chaussures de rando' d'Emi ! [ Libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Trouver chaussure à son pied...
» Une épine dans le pied [ Asmodé Barenthon, Balthazar Bel ]
» Avez-vous le pied marin...
» Je suis un homme au pied du mur (17/12 - 18h00)
» Panpan au pied !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres :: RP des Membres-