top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 NATE x we used to play pretend, buddy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nate Galluci
crazy = genius

avatar
profil
Messages : 4
Date d'inscription : 30/10/2015
Sur l'avatar ? : Brendon Boyd Urie

Personnage
Age: 22 ans
Pouvoir: Manger le biscuit des oréos sans la crème
Race précise: Vampyr

MessageSujet: NATE x we used to play pretend, buddy   Lun 2 Nov - 4:19

no more fear, no more dark shadows

NATE GALLUCI


(c) fiche par Rits-u


Nom : Galluci
Prénom : Nate
Surnom : /
Age : 22 ans
Nationalité : Italienne
Métier : Comédien
Orientation sexuelle : Bi
Race : Vampyr
Pouvoir : Paralysie par le regard: capable de paralyser temporairement un être par le simple fait de le regarder droit dans les yeux ( celui-ci doit le regarder en retour ).

PHYSIONOMIE



Nate est un bel homme à la silhouette délicate mais bien distincte. Il n'est pas bien grand, malheureusement, ce qui lui donne un air plutôt adorable, lorsqu'on y pense bien. Il faut dire qu'il n'a pas mangé assez de croûte quand il était jeune, quoi. Il est cependant juste assez grand pour ne pas être reconnu comme étant un hobbit.

Les traits faciaux de Nate sont agressant par leur singularité: des fossettes extrêmement creusées malgré sa nutrition quand même grasse, ses orbes globulaires d'une taille assez surprenant, des lèvres pulpeuses que toutes les accros au Botox seraient jalouses de celles-ci, et un front phénoménal, . Ses traits sont exagérés, mais donne un résultat très satisfaisant. En effet, Nate est loin d'être quelqu'un qui évoque le dégoût. Il dégage une sensualité élégante, sans pour autant être d'une chasteté religieuse.

Nate a des tatouages couvrant presque entièrement son bras gauche. Je dis entièrement car ils ne couvrent pas toute sa peau, et qu'il en a que trois ou quatre, mais que ceux-ci sont tout de même d'une taille plutôt respectable. Ces tatouages rajoutent un peu de couleur dans son apparence simple et épurée. Nate opte souvent pour le cuir, autant veste que pantalon. Il porte que très rarement de la couleur, pas qu'il n'aime pas celle-ci, mais qu'il trouve que cela ne met pas son teint très en valeur, contrairement au blanc, gris et noir qui lui vont à ravir.

Ce qui étonne le plus chez Nate est sûrement ses cheveux. Non, ils ne sont pas d'une couleur pétante, et non, ils ne sont pas longs. Ils sont juste incroyablement trop brillant et en santé pour être des cheveux de garçons. Même Kim Kardashian l'envie. Même si elle a aucune idée qu'il existe. Mais bon, je vous dis que même les bimbos tueraient pour avoir ces cheveux beaucoup trop merveilleux. Magie noir? Exorcisme? Personne ne connait le secret de Nate, mais on ne doute pas que cela lui doit prendre un temps fou puisqu'il passe plus d'une heure sous la douche. P't'être juste qu'il aime être sous la douche, on sait pas.


PSYCHOLOGIE



Les multiples facettes de Nate font de lui un personnage très complexe. Comédien, il n'est pas difficile pour lui de se donner des airs qui sont tout le contraire de ce qu'il ressent. On ne pourrait le considérer d'authentique, car tout chez lui est un acte. Rien n'est réel chez Galluci, sauf pour son physique qu'il est incapable de changer à ses souhaits. Mais croyez-moi, s'il pourrait changer de visage du jour au lendemain, il le ferrait. Pas seulement pour une question d'étouffer sa vraie identité complètement de ce monde, mais pour aussi être capable d'atteindre ce qu'il désire vraiment être: un nouvel homme. Chose qui n'arrivera jamais, car, soyons réaliste, Nate est loin d'avoir changé pendant les dernières années. Certes, il s'affiche sous un autre caractère, mais rien ne prouve que ce qui se cache derrière se masque de fanfaron a évolué.

Maître de la transformation, Galluci s'adapte facilement avec les gens qu'ils côtoient: il serait même prêt à transgresser ses principes pour pouvoir être capable d'obtenir les louanges de quelqu'un, surtout si celui-ci lui a tapper dans l'oeil. Qu'on le veuille ou non, Nate a tout pour être un prédateur féroce: le charme, le sarcasme, et surtout... le manque d'émotion. Être émotif de l'extérieur, mais dur comme de la roche à l'intérieur, il est dur, voir impossible, de l'affecter émotionnellement. Il serait facile de le comparer au serpent qui poussa Ève à croquer le fruit défendu dans le jardin d'Eden: murmurant des mots doux, des paroles rassurantes pour pouvoir emmener sa victime dans une situation gênante pour son cheminement personnel. Nate avance, et continuera d'avancer sans prendre compte des gens qui l'entourent. Être cruel sous des airs de chiot apeuré, il n'est pas facile de détecter ses intentions malsaines.

Nate a toujours été une victime, victime des gens, victime de la terre, victime du monde. Il se voit comme tel, encore à ce jour. Ses actes ne sont qu'une réclamation de son droit de vivre égal aux autres. Ce n'est pas sa faute, c'est la faute des autres. Il a toujours raison et que celui qui ose contredire ses paroles goûter à son courroux digne de la déesse Réa.

Il dégage le charme des garçons de bonne famille, avec son sourire mesquin et ses yeux scintillants de vie. Mais c'est parce qu'il veut que vous le voyez comme tel, car il est loin d'être un ange.

Dans toute cette noirceur de l'âme, Nate a aussi un côté un peu plus....dramatique. Peut-être que ce qui est décrit au-dessus est seulement une illusion. Peut-être que non. Le caractère de Nate est comme un tour de magie, vous devez piger une carte et il s'adaptera selon la carte que vous aurez pigé. Qualité ou défaut, c'est à vous de voir.

Le vrai Nate? Il est parti depuis longtemps. En fait, il n'a jamais existé.
Pas sous cette identité.




BIOGRAPHIE




"Well, I drink what you leak and I smoke what you sigh
See you 'cross the room with a look in your eye
Got a man to his left and a girl to his right
I start to sweat so hold me tight 'cause..."







Dante Agnese, né en Italie à Venise un beau jour d'été. Dante était un enfant rayonnant de bonheur, avec ses yeux bruns écorces qui reflétaient la lumière réconfortante du soleil et ses dents aussi blanches que la soie. Il n'était pas difficile de deviner que ce petit bonhomme allait être un fauteur de trouble dans quelques années, il dégageait une aura rusée et surtout très singulière. Mais cela était sûrement dûe à ses canines étrangement pointu, digne de Nosferatu. Les Agnese étaient une famille Italienne de pure souche établie à Venise depuis des générations et des générations. La spécialité familiale était le show business, les paillettes et les plumes. Le goût du spectacle, de l'incarnation d'autrui le temps d'un soir. Au Moyen Âge, ils étaient réputés pour leurs libéralismes au niveau de leurs sexualités, et beaucoup de rumeurs portaient sur le fait qu'ils auraient organisées de multiples orgies pendant ce temps. Des libertins effrontés qui n'avaient pas peur de se montrer. Mais cela ne les empêcha pas d'avoir une place très importante dans la société viennoise, qui ne pouvait se passer du divertissement incroyable que les Agnese apportait à la cité. Il fallait bien se l'avouer: ils excellaient dans cet art. Dante a été élevé dans cet environnement très coloré, et surtout très ouvert. On lui enseigna bien rapidement les choses à faire et à ne pas faire. Seulement, ses parents ne savaient pas exactement comment élever un enfant, il faut dire qu'il n'avait pas été planifié. Ils se contentèrent de lui acheter tout ce qu'il désirait et l'interdisait de sortir avec ses amis lorsqu'il faisait noir. Comme le prisonnier dans cette chère Allégorie de la caverne par Platon, Dante vécu sous l'ignorance, se contentant d'absorber ce que ses parents lui enseignait, sans vraiment se pré-occuper de la véracité de ces informations. Tout le long de son enfance. Jusqu'à ce qu'il découvrit cette merveilleuse chose qu'était la rébellion adolescente.

Au début, il craignait la colère de ses parents, mais plus le temps passait, plus les erreurs s'accumulaient et plus cette crainte disparaissait, remplacée par un simple sentiment de lassitude. Dante en avait marre de se conformer aux règles de la société. Il était temps d'aller foutre sa vie en l'air. Comme tout bon adolescent en manque d'adrénaline. Il avait un petit groupe de musique (rien de bien grand, ils nommaient "ça" ainsi car ils ne voulaient pas attiser les doutes de leurs parents, pour ceux qui en avait), composé de ses amis les plus proches. Ils passaient leurs soirées à fumer de tout et n'importe quoi, à se saouler avec ce qu'ils pouvaient se mettre sous la main et invitait des gonzesses pour pouvoir en fourrer une ou deux tranquille. Des petites soirées tranquilles, rien de bien gros, quoi. Dante aimait bien ses soirées, mais plus pour pouvoir philosopher sur tout et rien avec ce cher Cesare, qui avait des yeux bleus cyans et une peau très, très douce. Ils s'échangeaient des regards langoureux, des paroles assez subjectives. Ils étaient très proches et ça pétait aux yeux de tout le monde. On était pas surpris par Dante, car après tout, il était un Agnese. Cesare, lui, avait toujours été distant à l'idée de vouloir partager son lit avec un autre homme. Mais Dante, il était différent. Il n'était pas un homme, il était....quelque chose. Mais pas un homme. Un monstre? Non, ce serait trop vulgaire. En tout cas, c'était clair que les deux trafiquait de quoi ensemble.

Leurs relation dura un an et demi. Elle aurait dû continuer plus longtemps encore.

Un soir, alors qu'ils étaient tout les deux dans la demeure des Agnese, ses parents étant partis pour la soirée, Cesare et Nate décidèrent d'essayer une drogue dure. De quoi pas rigoler. Et en quantité. Mais en quantité. On est encore chanceux que Dante en soit sorti vivant. Drogue hallucinogène, cela ne prit que quelques minutes avant que celle-ci fasse effet. Dante ne voyait plus Cesare: devant lui se trouvait une chose terrifiante, avec des dents de scie et des yeux de tigres. Il cria, mais rien ne sorti de sa bouche. Cette chose s'approchait dangereusement de lui, elle l'agrippa par le poignet et s'approchait vulgairement pour pouvoir l'embrasser. Le pouvoir de Dante paralysa la chose, lui laissant le temps de se défaire de son emprise, de prendre son canif pour pouvoir le frapper.
Non pas une fois.
Ni deux.
Ni trois.
Trente-huit fois.

Couvert de sang, Dante pleurait à chaudes larmes, regrettant automatiquement ce geste sans vraiment savoir pourquoi. Il s'endormit à côté du cadavre.
Il fût même capable de rêver paisiblement.

Lorsqu'il se réveilla, ses yeux rencontra ceux vide et translucides de Cesare. Dante voulait crier mais il savait que s'il criait, s'en était finis de lui. Il savait qu'il ne pouvait revenir en arrière. Certes, il éprouvait une grande tristesse pour Cesare, mais pas tant que ça. Il se leva, se doucha en prenant bien soin de fermer la porte de sa chambre, sachant que ses parents n'allaient rentrer dans celle-ci. Une fois le sang disparu de son corps, il fit ses bagages le plus rapidement possible, écriva une note rapide pour ses familles qui se résumait en trois mots: "merci pour rien" et sortit par la fenêtre de sa chambre.

Il fit du pouce jusqu'en France, se fit engagé dans un théâtre proche de l'Internat Animalik sous le nom de Nate Galluci et se fit une nouvelle vie.  








(c) Rits-u sur Epicode

le code c'est "pourquoi le bleu n'est pas vert?". bisous jtm


Dernière édition par Nate Galluci le Mar 3 Nov - 4:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nélyss Thurman
if these wings could fly;

avatar
profil
Messages : 79
Date d'inscription : 18/07/2015
Sur l'avatar ? : Àstrid Bergès-Frisbey

Personnage
Age: 18
Pouvoir: Contrôle des sens
Race précise: Harpie

MessageSujet: Re: NATE x we used to play pretend, buddy   Lun 2 Nov - 18:38
RE-BIENVENUE MA RIRI.
Je te laisse compléter tout ça, comme d'hab, t'as l'habitude maintenant. Ca faisait un petit moment qu'on avait pas vu un de tes nouveaux persos! Oublie pas d'éditer ton post dans le résumé des comptes. Je t'ajouterais moi-même au registre des avatars quand ton personnage sera validé (:
je suis tellement serviable



you wake every morning
to fight the same demons that left you so tired the night before and that, my love, is bravery.

codage par whatsername.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nate Galluci
crazy = genius

avatar
profil
Messages : 4
Date d'inscription : 30/10/2015
Sur l'avatar ? : Brendon Boyd Urie

Personnage
Age: 22 ans
Pouvoir: Manger le biscuit des oréos sans la crème
Race précise: Vampyr

MessageSujet: Re: NATE x we used to play pretend, buddy   Mar 3 Nov - 4:05
    Tu sais que t'est un ange? Joke pas du tout Merci pour ce si bon service je vais te donner un beau 10/10 parce que je suis gentille de même vois-tu. Moi et les Double Comptes bientôt on ne va faire plus qu'un. On va devenir l'Homme par excellence tu vois. Tru love. Je vais éditer mon truc muche dès que je peux cocotte, t'inquiètes je suis trop à mes affaires.

    T'est tellement serviable, pour quand le service de livraison d'oréos à domicile? j'attends encore. tu sais.

    ;3c papatte pensive qui te souhaite une vie pleines d'oréos à la vanille ( parce que c'est les meilleurs stp )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylnodel Aerin
WATCHDOG;

avatar
profil
Messages : 1627
Date d'inscription : 13/10/2012
Sur l'avatar ? : Ashley Benson

Personnage
Age: 19
Pouvoir: Capacités Physiques Sur-développées.
Race précise: Wolve

MessageSujet: Re: NATE x we used to play pretend, buddy   Mer 4 Nov - 18:54
C'est bizarre, d'habitude on dit pas ça. D'habitude, c'est plutôt: ".....mais quel genre de démon es-tu, exactement??" ET POUR CITER TUMBLR, JE DIRAIS QUE THERE'S A SPECIAL PLACE FOR ME IN HELL AND IT'S CALLED THE THRONE.

Sur ce, je valide, te remercie et édite le registre des avatars. Bisous bisous.



she's the girl with a fairytale face but her mouth screams like a wolf's
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


profil

MessageSujet: Re: NATE x we used to play pretend, buddy   
Revenir en haut Aller en bas
 

NATE x we used to play pretend, buddy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» TO PLAY PRETEND.
» let's play pretend (r)
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» 05. The games we play
» Guide pour étoffer votre rôle-play

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Présentation :: Personnage :: Présentations Validées-