top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 - THE AWAKENING -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lya Parkson
Assidu

avatar
profil
Messages : 323
Date d'inscription : 29/05/2012
Sur l'avatar ? : Kaya Scodelario

Personnage
Age: je sais plus
Pouvoir: contrôle de la lumière [PP = 20]
Race précise: baggera

MessageSujet: - THE AWAKENING -    Mar 1 Sep - 17:33
- BACK FROM THE DEAD, HERE I AM AGAIN -
 
 


Biiiiip.... Biiiiip.....
 

Biiiiip.... Biiiiip....... Biiip.. Biip.. Biip.. Biip..
 
" Monsieur, la patiente de la chambre 47 montre des symptômes de réveil. Le pouls à reprit un rythme normal, quoique un peu agité."
 
Aahh.. Toutes ces voix..
 
"Depuis combien de temps est-elle dans ce coma?"
 
Coma.. Quoi?.. C'est quoi ces trucs dans ma gorge et mon nez.. Ca me gratte..
 
"Je n'ai pas son suivi médical, mais de mémoire cela dois faire presque 9 mois."
"Je vois."
 
J'étouffe.. Sortez moi ces trucs de là..



Biip... Biip... Biip.. Biip.. Biip.. Biip.. Bip.. Bip.. Bip.. Bip..
 
"Monsieur, son pouls est en train de s'accélérer.."
 
S'il vous plaît.. Aidez moi..
 
"Elle est en train de se réveiller. Allez chercher deux autres infirmières et le docteur Chelseim, tout de suite!"
 
Putain, MAIS SORTEZ MOI CES TRUCS DE LA!
 
 
Mes poumons explosent. J'ai l'impression de respirer pour la première fois, ma gorge est si sèche. Je sens encore quelque chose l'encombrer, ça fait mal. Quelques secondes après, une douleur atroce au même endroit. J'aurais voulu hurler, hurler ma douleur au monde, briser toutes les vitres des immeubles de New York d'un seul cri à ce moment précis. Mais rien. Rien ne sortait de ma bouche, à part cet objet qui m'encombrait la trachée qui avait un goût maintenant de sang, ça je m'en souviens.
 
"Lya ? Lya Parkson ? Vous m'entendez ?"
 
Une voix d'homme, je ne sais pas trop d'où elle vient. C'est à moi qu'il parle ? Mais oui, oui putain, je suis là, vous me voyez pas où quoi ? J'aurais aimé lui hurler que j'étais bien là et que j'avais mal, mais ma bouche était.. absente. Comme tout le reste de mon corps, d'ailleurs. Je voulais bouger, mais c'est comme si on avait séparé ma tête de mon corps. Sentiment d'incapacité total; c'est insupportable. Je me mets à contracter tous mes muscles, les poings les jambes la mâchoire, tout ce que je peux, du moins j'essayer. Putain allez, réveille toi..
 
"Monsieur, qu'est ce qu'il se passe ? Ses muscles se contractent tous ? Elle fait un crise ?"
 
RÉVEILLE TOI BORDEL!
 
"Non, elle en à juste marre de dormir."
 
Je sens mon poing droit qui se serre, mes ongles qui me rentrent dans la peau. Mes pieds qui s'étirent sous un drap dont la texture m'horripile. Je sens ma mâchoire qui se desserre, un goût de sang dans la bouche, qui s'ouvre lentement. Et un souffle d'air. Ca y est, j'y arrive. J'entends les voix s'agiter autour de moi, puis soudainement, un éclair lumineux perce le néant dans lequel je flottais, puis repars. Il revient et s'en va à nouveau, pour revenir, et faire disparaître la noirceur qui m'entourait. Je ne vois plus rien, enfin sachant que je ne voyais déjà rien avant, mais là, c'est différent. Aveuglée par cette lumière blanche dont la source est inconnue, je sens mes paupières être ouvertes par autre chose que ma propre volonté. Cette lumière commence à faire des allers et retours de droite à gauche, comme si elle dansait. Mais bordel, c'est quoi ce truc ? Puis au fur et à mesure, je remarque des tâches de couleurs dans le sillage de cette lumière aveuglante. Des grosses tâches de couleurs toutes floues. J'entends encore les voix nerveuses autours de moi, mais je m'en fous. La seule chose qui me préoccupe, c'est cette lumière. Après ce qu'il me semble une éternité, la lumière disparaît complètement. Alors je commence à paniquer; est-ce que je vais retourner dans ce noir infini encore une fois ? Je ne pourrais plus jamais bouger ? Pendant qu'intérieurement je m'agitais, un gros détail capta mon attention; les tâches floues de couleurs, et bien, devenaient moins floues. Et puis, elles bougeaient surtout, elles aussi.
 
Ce qu'il me sembla des heures plus tard, j'étais assise sur un lit, au milieu d'une pièce blanche, qui d'instinct, je ne sais pas vraiment pourquoi, me répugnait. Je distinguait pratiquement tout ce qui bougeait, et toutes les couleurs. Quoique, cela restait assez flou. Fixée sur mes mains que je serrais et desserrait sans cesse, quelque chose me touche l'épaule. Un homme d'âge raisonnable avec une petite barbe grise, me sourit.
 
"Alors, comment tu te sens ?"
 
Ouvrant la bouche pour lui répondre que j'allais bien, e fut une désagréable surprise que de n'entendre qu'un râlement sortir de ma gorge. Quoi, c'est toujours bloqué ? Frustrée, je me mets à tousser, pour dégager ma gorge de ce qui la gêne. Voyant que je peinais à m'exprimer, le l'homme en blouse blanche sembla plutôt amusé. Alors que je m'apprêtais à lui en coller une, quelque chose m'arrêta, et me perturba; qui était-il ? Je regardais autours de moi, ma tête pivotait telle une girouette dans tous les sens. Et où j'étais aussi ? Mes yeux tombèrent sur les machines, les perfusions, et le lit d'hôpital dans lequel j'étais assise. Qu'est ce que je faisais dans un hôpital ?! Sous la panique, j'articule tant bien que mal.
 
"Pourquoi je suis ici ? Et vous êtes qui ? "
 
Une expression étrange se grava sur son visage. Toutes les femmes (infirmières je suppose) aussi, me regardaient bizarrement. Personne ne me répondait.
 
"ALORS ?! Qu'est ce que je fous ici ?!"
 
L'homme en blouse blanche prit un air peiné, presque triste. Mais j'en avais rien à foutre, je voulais savoir, je voulais des explications. Il posa une main sur ma maigre épaule et posa l'autre sur mes mains, et me dit d'une voix gênée, mais qui se voulait réconfortante.
 
"Lya, vous avez eu un accident, vous avez été renversée par une voiture.."
 
Il avait marqué une pause, cherchant ses mots visiblement. Je le voyait mal à l'aise, et les infirmières se faisaient toutes petites dans les coins de la pièce morbide. Reportant mon attention sur l'homme, attendant la fin de son explication. Renversée par une voiture ? J'ai vu pire, de loin. Et puis, d'après ce que j'ai vu, j'ai l'air d'être en un seul morceaux, donc tout va bien.
 
" Et hum.. C'était il y à neuf mois, il planta son regard qu'il avait baissé dans le mien, vous venez seulement de vous réveiller d'un coma de neuf mois, Lya."
 
"...Quoi?"
 
Je m'étrangle au son de ses paroles. Je le pousse, et me mets sur mes jambes, dans l'espoir de pouvoir courir et partir loin d'ici.
 
"C'est n'importe quoi, allez vous faire foutre, laissez moi tranquille!"
 
Sans que je comprenne ce qu'il m'arrive, mes jambes se dérobent sous moi, et je m'affale sur le carrelage gelé, renversant au passage une table sur laquelle était posé un bouquet de fleurs fanées.


-------------------------------------------------------------
- To be continued -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

- THE AWAKENING -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Awakening { Sacha }
» [UPTOBOX] Underworld : Nouvelle ère [DVDRiP]
» 04 ‡ Darkness Awakening
» Joueurs recherchés pour LARP de Mage: the awakening
» Awakening D. Sparrow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres :: RP des Membres-