top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 P.e.t.s. ▬ Ryan Wood ft. Rosie Hollow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ryan Wood
Un Wood ne s'excuse pas.

avatar
profil
Messages : 368
Date d'inscription : 14/11/2013
Sur l'avatar ? : Chad Michael Murray

Personnage
Age: 17 yo
Pouvoir: Ice power ~
Race précise: Kuma

MessageSujet: P.e.t.s. ▬ Ryan Wood ft. Rosie Hollow   Mar 16 Sep - 14:33

Pathétiques, Enervants, Tellement Stupides.




Woooood !

Je n'ai plus le temps de me retourner pour voir où il est derrière moi, j'accélère encore un peu et tourne au coin d'une rue, pour entrer dans le premier magasin que j'aperçois. Une fois m'être assuré qu'il ne m'a pas vu, je me permets de soupirer, fermer les yeux et rejeter la tête en arrière pour l'appuyer contre le mur qui me soutient. Ce type est cinglé. Enfin, pourquoi je m'amuse à insulter les plus forts aussi ? Mouaif, peut-être parce qu'on m'a appris à n'avoir aucune pitié, que ce soit pour les plus faibles, mes égaux ou les plus forts. Pas de discrimination, n'est-ce pas ?

Quoi qu'il en soit, il l'a pas volé. Certaines insultes sont balancées au hasard, juste destinées à blesser, mais il y en a qui ne passent pas. Comme quand ce type m'a traité de "fils de pute", certes c'est une vieille connaissance, mais je n'accepte toujours pas cette insulte. Du coup, insulte, glace, coup, fuite. Tout simplement. Enfin remarque, je suis habitué à cette routine, hmm ?

J'entends un petit jappement soudain, et me détache du mur en ouvrant brusquement les yeux. Mais ou est-ce que j'ai pu att—oh non. Des poissons rouges, des rongeurs, des chatons, bla, bla, bla, des petits animaux un peu répugnants au fond, qui se présentent à vous avec des petits miaulements totalement écœurants mais qui se veulent enjôleurs. Je fais quelques pas dans la boutique, laisse mes doigts effleurer les barreaux des grandes cages à cochons d'Inde, y laissant une traînée de glace à peine visible.

Bonjour monsieur, puis-je vous aider ?

La voix de la vendeuse a retentit à quelques mètres plus loin, aussi claire que son sourire est chaleureux. Je la fixe quelques secondes avec mon habituel air froid et finis par secouer la tête pour simple réponse. Mon attention est ensuite détournée par un petit garçon, qui essaie apparemment de convaincre ses parents de prendre ce "p'tit chaton trop mimi !" Je ricane dans ma barbe en le regardant. Gamin, ce truc va te griffer, ou alors griffer tes affaires, dormir partout, laisser ses poils, tu vas devoir passer l'aspirateur plus souvent, faudra lui apprendre à utiliser la litière, et tout ça juste pour entendre ses miaulements et pouvoir le caresser ? Achète une peluche à ce moment-là.

Ça va paraître surprenant, mais je n'aurai jamais d'animal de compagnie. Pas de chien, de chat, ni rien. J'ai déjà -un- Crow. Pour ce qui est de l'affection et des câlins, c'est la même chose. Remarque, les chats sont pas toujours aussi jaloux. Je souris pour moi-même et continue de marcher, en ignorant les regards surpris que me lancent les gens. C'est sûr que quand tu vois un type avec une expression aussi sympa que celle que j'ai sur le visage, tu te dis pas "oh qu'il est chou il va acheter un chaton", mais plus "bon sang ne laissez pas d'animal entre les mains de ce type" ou alors l'habituel "oh tiens, un Animalik".

J'imagine même pas à quel point les gens doivent trouver ça drôle, les Animaliks qui viennent dans une animalerie. N'importe qui pourrait subir un "eh ben, on va voir la famille ?" Enfin non, pas n'importe qui, je vois mal un ours dans une animalerie.

J'arrive au bout du magasin, là où demeurent quelques petites cages où sont réunis une chatte et ses petits. L'un d'entre eux, un noir avec de grands yeux bleus, s'approche de moi, les yeux grands ouverts et débordant de curiosité. Je me penche un peu en avant et tends un doigt entre les barreaux, doigt que l'animal s'empresse de saisir entre ses petites dents. Je me penche encore un peu en lui jetant un regard froid.

Tu m'as l'air particulièrement stupide, toi. C'est un doigt, pas un jouet.

Ouais. C'est bien ce que je pensais. Je préfère -mon- Crow.





RYAN WOOD
ROSIE HOLLOW
© Halloween sur Never-Utopia



my heart is like a stallion


they love it more when it's broken



Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosie Hollow
Populaire

avatar
profil
Messages : 540
Date d'inscription : 11/08/2014
Sur l'avatar ? : Filippa Smeds

Personnage
Age: 26
Pouvoir: Unknown
Race précise: Kuma

MessageSujet: Re: P.e.t.s. ▬ Ryan Wood ft. Rosie Hollow   Mer 17 Sep - 1:12





P E T S



Rosie se baladait dans la ville, toujours à la recherche des moindres recoins pour pouvoir se réfugier comme elle en avait pris l’habitude auparavant… Seulement elle n’avait pas encore trouvé d’endroit de ce genre dans la ville, trop bondée, trop lumineuse, trop… Trop ville. Elle s’était beaucoup trop habituée à son petit village en pleine forêt décidément, malgré son petit voyage qu’elle avait entamé : elle n’était toujours pas habituée à la ville.
Elle entendit un grand cri et se fit bousculer par un homme, visiblement furieux… Il semblait chercher quelqu’un et ce ne devait pas être pour lui faire de cadeau ! Elle était heureuse de ne pas être cette personne mais ne put s’empêcher de lui crier dessus :

_Mais t’aurais pas pu faire attention, non !? T’es vraiment qu’un…

Elle n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’il faisait déjà demi-tour.

_Un quoi ?, grogna-t-il.
_Un… un… T’es qu’une brute !, dit-elle finalement d’une plus petite voix que ce qu’elle aurait voulu.

Il ricana – sûrement parce qu’il voyait l’effet qu’il avait sur elle, la peur qu’il lui inspirait… Le jeune homme partit, toujours à sa recherche. Elle voulut alors se revigorer de ce sentiment si fort qu’elle avait ressenti ; son cœur se serrait et elle avait un peu de mal à respirer… Rosie entra alors par la première porte et son sentiment n’en fut que plus fort. Mais que se passe-t-il ? Elle regarda partout autour d’elle et ne vit que des personnes se baladant tranquillement parmi des cages. Des cages ? Mais qu’est-ce qu’il y a là-dedans ? Elle s’approcha alors et put voir de petits animaux, des lapins dans la première. Elle regarda ensuite les personnes présentes… Elle n’était jamais entrée dans ce genre d’endroit, les seules fois où elle avait pu voir des animaux c’était en pleine nature ! Elle parcourait tout le magasin – puisqu’apparemment ces animaux étaient à vendre, alors qu’il suffit d’aller dans la rue pour trouver un chat ou un chien… D’ailleurs, elle bouscula un jeune homme alors qu’elle s’approchait des chats.

_Oh…, lâcha-t-elle confuse, je suis désolée. Mille excuses…


Cookies d'Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Wood
Un Wood ne s'excuse pas.

avatar
profil
Messages : 368
Date d'inscription : 14/11/2013
Sur l'avatar ? : Chad Michael Murray

Personnage
Age: 17 yo
Pouvoir: Ice power ~
Race précise: Kuma

MessageSujet: Re: P.e.t.s. ▬ Ryan Wood ft. Rosie Hollow   Mer 17 Sep - 9:47

Pathétiques, Enervants, Tellement Stupides.


Au fond, c'est très cruel les animaleries. Et en fait pas qu'au fond, en surface aussi. Bon, c'est vrai, quand on veut un animal, c'est toujours mieux de pouvoir en trouver un en bon état dans une boutique qui en vend, plutôt que de le récupérer dans la rue, maigre, affamé et malade. Quoique, ça reste à voir ça aussi. La plupart des gens trouvent ça honorable de redonner la santé à un petit animal en sale état. Tant qu'à faire d'aider un être vivant plus faible, pourquoi ne pas s'occuper d'humains ? Y'en a partout des humains faibles, malades, qui eux aussi traînent dans la rue, et personne ne s'occupe d'eux sous prétexte qu'ils sont responsables et qu'ils pourraient s'arranger pour vivre autrement. Je suis désolé, mais quand t'as le temps, l'envie et les moyens d'aider un petit chat qui n'a rien demandé à personne et qui continue sa vie misérable dans les rues sombres de la ville, tu peux aussi t'occuper d'un individu de ton espèce qui a tellement besoin de ton aide qu'il se fait chier à chercher du carton et un feutre pour te faire une petite pancarte.

Non, j'ai pas énormément d'affection pour les petits animaux, je préfère de loin la compagnie des humains - même si parfois, l'un est aussi stupide que l'autre. Et les gens s'amusent à critiquer ça. Enfin, je veux dire, ces gens ils adorent les petites bêbêtes poilues et des fois on les entend dire qu'ils aimeraient en devenir une. Étant Animalik, je peux affirmer que se transformer en un animal poilu, avec des crocs, des griffes -disons que les chats et les chiens en ont quand-même-, et un air tout ce qu'il y a de moins humain, ça n'a rien de très excitant. Remarque, on compare pas un ours à un chat, ou même à un chien. Enfin d'un autre côté les Animaliks chats ne doivent pas être pris aux sérieux. Ni les chiens d'ailleurs. Disons que je peux m'estimer chanceux d'être un Kuma. Ou bien on te compare à un gentil nounours, ou bien à un gros méchant grizzly. Bon, moi je subis les deux, mais en même temps que peut-on espérer d'un type qui dit que vous êtes quelqu'un de bien alors qu'en fait il a devant lui un gros pourri. Rien, c'est tout.

Bon, assez de blabla. Je retire brusquement mon doigt de la bouche du petit chat, assez brusquement pour que celui-ci sursaute et retombe en arrière - c'est-à-dire pas brusquement du tout. Je sens quelqu'un me bousculer, trébuche mais me redresse rapidement. On va pas tomber dès que quelqu'un nous effleure, hein.

Oh… je suis désolée. Mille excuses…

Plus amusé qu'agacé, je tourne la tête vers la fille qui m'a bousculée. Tiens. Rousse. Si je n'avais pas eu ce dégoût pour les hommes roux, j'aurai plutôt grimpé sur cette branche de l'arbre.

Je secoue la tête, les sourcils froncés.

Calme, calme, tu m'as juste un peu bousculé, tu viens pas d'avouer que t'as assassiné Kennedy.

Quand j'étais gosse ma mère me disait que j'étais, hmm, peut-être un peu trop direct avec les gens. Enfin c'est pas comme si j'abordais n'importe qui me bousculant dans la rue, on est dans une animalerie, un lieu tranquille, et j'aime bien me moquer un peu des gens qui réagissent comme ça dès qu'ils bousculent quelqu'un. Une fois j'ai réussi à faire pleurer une gamine parce que je lui ai dit que si elle était trop stupide pour apprendre à mettre un pied devant l'autre, elle n'avait rien à faire dans la rue. Son père m'en a voulu. Mais bon.

J'esquisse un sourire moqueur et ajoute à l'intention de la rouquine :

Alors, on vient acheter un chatchat ?

M'enfin bon, vu son expression peu rassurée, elle est pas venue ici pour faire du "shopping".



RYAN WOOD
ROSIE HOLLOW
© Halloween sur Never-Utopia



my heart is like a stallion


they love it more when it's broken



Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosie Hollow
Populaire

avatar
profil
Messages : 540
Date d'inscription : 11/08/2014
Sur l'avatar ? : Filippa Smeds

Personnage
Age: 26
Pouvoir: Unknown
Race précise: Kuma

MessageSujet: Re: P.e.t.s. ▬ Ryan Wood ft. Rosie Hollow   Jeu 18 Sep - 9:30





P E T S



Elle venait de bousculer ce jeune homme et tout ce qu’il trouvait à faire, c’était de parler de l’assassinat de Kennedy !? Décidément, il était un peu bizarre. Seulement tout à coup, elle se sentit plus légère, un peu moins angoissée, renfermée. C’était comme si cela lui avait changé les idées ou… Quelque chose de bizarre, vraiment. Un bousculement dans ses sentiments si bizarre associé à cette bousculade légère, peut-être.
Rosie ne parvint pas à lui répondre tout de suite pourtant. A la place, un léger sourire apparut sur son visage, très fin comme si elle voulait le cacher alors que ce n’était pas le cas… Elle ne s’en rendait tout simplement pas compte. Par contre le sourire sur le visage du jeune lui n’était pas dissimulé de quelque façon qui soit. Sa remarque ou question – peut-être était-ce sincère ? – lui fit un léger froid bien qu’elle n’en perdit pas son très léger sourire. Décidément, elle ne comprendrait jamais ce qu’il se passait dans ses sentiments !

_Eh bien…

Elle se demanda alors si elle devait être sincère. D’ailleurs, elle ne savait pas qui il était et s’il était du même genre ou non… Un Animalik ou simple humain lambda ? Il faudrait qu’elle apprenne à différencier les gens, comme beaucoup savent bien le faire. Elle préféra tout de même lui faire confiance et lui parler de cette brute qui l’avait bousculé.

_En fait, un mec m’a fait peur dans la rue et histoire d’être sûre… C’est peut-être bête, mais je me suis dit qu’entrer dans le premier truc qui passait me mettrait en sécurité. Et je me retrouve dans une animalerie… Toi par contre, tu as l’air particulièrement intéressé par ce petit chat, non ?

Etait-elle trop direct ? Encore une fois ? Après tout, un homme n’avoue pas ce genre de sensibilité, même s’il ne s’agissait que d’animal. Il ne fallait pas qu’ils disent qu’ils craquaient pour un petit chat, ne pas trop parler de mode ou même de film qui ne soit pas d’action ou qui fasse peur. Que des clichés tous plus stupides les uns que les autres. Rosie aimait les hommes virils qui avaient leur sensibilité propre, et surtout un mec qui était capable de pleurer devant elle ! C’est peut-être pour ça qu’elle n’avait encore pas trouvé qui que ce soit… C’était peut-être trop rare.


Cookies d'Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Wood
Un Wood ne s'excuse pas.

avatar
profil
Messages : 368
Date d'inscription : 14/11/2013
Sur l'avatar ? : Chad Michael Murray

Personnage
Age: 17 yo
Pouvoir: Ice power ~
Race précise: Kuma

MessageSujet: Re: P.e.t.s. ▬ Ryan Wood ft. Rosie Hollow   Jeu 18 Sep - 18:39

Pathétiques, Enervants, Tellement Stupides.




Eh bien… En fait, un mec m’a fait peur dans la rue et histoire d’être sûre… C’est peut-être bête, mais je me suis dit qu’entrer dans le premier truc qui passait me mettrait en sécurité. Et je me retrouve dans une animalerie… Toi par contre, tu as l’air particulièrement intéressé par ce petit chat, non ?

Je passe les mains dans mes poches, en ne l'écoutant qu'à moitié, me disant de l'autre que c'est fou comme les gens peuvent apprécier parler de leur vie, qui parfois n'est vraiment, mais alors vraiment pas intéressante. Encore que là ça va, elle me raconte ses aventures de la journée. Et si ça se trouve son type c'était le mien. Dans le sens où c'était celui qui me coursait. Je fais une petite grimace.

Oh, ouais, je vois. C'est moi qui l'ai énervé en fait. Ce fils de pute.

Non, Ryan, t'es vulgaire. Vulgaire, grossier, mal élevé, tout ce que tu veux. Mais il me traite de fils de pute ? Très bien je fais pareil. De plus, l'absence d'excuse -par pur et simple principe- et l'insulte risquent de très mal passer aux yeux de madame la rouquine. Vu que, ouais, en général tu t'excuses pour un rien. M'enfin moi je m'excuse pas, c'est bien connu et ça va le rester. Je déteste noyer les gens sous des "désolés" et des petites phrases confuses et gênées. Des cons y'en a partout, et y'a aussi plein d'autre cons qui se chargent de les énerver, j'en fais partie, c'est vrai. Et je l'assume.

Je plisse les lèvres et désigne l'entrée du doigt avant de lâcher :

Ben, je dirais bien que oui c'est bête mais j'ai fait un peu la même chose. Enfin bon, j'avais pas envie de courir pour ce type, quoi, mieux valait stopper la course là.

Je ricane à la suite, quand elle parle d'intérêt, de Çmoi, et de petit chat, ou alors trois hm, termes, que tu ne peux absolument pas aligner dans une même phrase. La seule chose comparable à un chat que je pourrais apprécier c'est Crow, et puis Crow, ouais. J'évite de le comparer à ça parce que ça fait assez efféminé, et je déteste les types efféminés.

Moi, particulièrement intéressé par ce truc ?

Je désigne le petit chat noir avec un air répugné et secoue vivement la tête.

Même pas en rêve. Je déteste les animaux.

Ouuh Ryan tu passes pour un gros macho. Ça fait de la mauvaise pub çaaa.

Enfin bon.

Je me penche un peu en avant en tirant sur mon oreille d'ours, toujours présente, toujours insupportable, parce que toujours mignonne. Sérieux, comment tu veux avoir l'air crédible avec ça sur le crâne ? C'est adorable les oreilles d'ours, et je vais même pas parler de la queue qui va avec. Là c'est plutôt ridicule. Enfin, même, les queues de Neko ou de n'importe quel félin sont toutes aussi pitoyables. Si seulement ils s'étaient arrêtés aux oreilles. Mais non, mais non, fallait en rajouter. Pff.

C'est quoi ton nom ? T'es à l'internat ? Tu viens d'où ?

En général les gens sont assez outrés par ce ton et ces propos un peu trop directs pour être polis, mais bon si elle le fait je saurais qu'elle se classe dans la catégorie des gens bien élevés et susceptibles. Et puis je veux juste savoir si elle mérite mon estime ou pas, c'est bien naturel. Je déteste ne pas savoir qui j'ai en face de moi.

Je continue de la regarder avec un air blasé, mains dans les poches, ignorant tant bien que mal les insupportables miaulements du chaton qui s'accroche aux barreaux de la cage dans lequel il est. Bon sang, égorgez cet animal et foutez-le dans une assiette, qu'on en finisse.





RYAN WOOD
ROSIE HOLLOW
© Halloween sur Never-Utopia



my heart is like a stallion


they love it more when it's broken



Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosie Hollow
Populaire

avatar
profil
Messages : 540
Date d'inscription : 11/08/2014
Sur l'avatar ? : Filippa Smeds

Personnage
Age: 26
Pouvoir: Unknown
Race précise: Kuma

MessageSujet: Re: P.e.t.s. ▬ Ryan Wood ft. Rosie Hollow   Ven 19 Sep - 18:53





P E T S



Elle se sentait tellement bête. Un homme lui avait fait peur et elle se retrouvait dans une animalerie ? Il n’y avait pas de logique dans tout ça ! En même temps, la logique et elle ne faisaient pas souvent bon ménage. Elle lui sourit en pensant cela… Après tout, elle avait l’habitude qu’on lui dise qu’elle était bête ; ce n’était pas le scoop du siècle ! Et elle perdit presque tout de suite après son sourire.

_Mais… Pourquoi !?, dit-elle presque exaspérée.

Elle avait encore en tête la peur qu’elle avait eu suite à la réponse de ce monstre qui lui avait fait face un instant… Puis ensuite, elle se dérida à nouveau.

_Oh et puis ça ne me regarde pas. J’ai pas non plus arrangé les choses vu que je lui ai fait la remarque quand il m’a bousculé… Enfin bref.
_Ben, je dirais bien que oui c'est bête mais j'ai fait un peu la même chose. Enfin bon, j'avais pas envie de courir pour ce type, quoi, mieux valait stopper la course là.
_La ruse est souvent plus utile que l’endurance ou la force, fit-elle remarquer alors.

Quand il ricana sur sa remarque par rapport au chat, elle ne comprit pas tout de suite. Il avait pourtant l’air… Oh mais oui ! Ce devait être ça. Il faisait croire que… Décidément les hommes étaient tous les mêmes : on ne montre pas nos sentiments, sinon tout le monde pensera qu’on est faible. C’était vraiment stupide ! Seulement elle préféra ne rien dire là-dessus. Pourquoi ne pas enchaîné sur autre chose ? Sauf qu’il la prit de court en continuant sur ce même sujet.

_Moi, particulièrement intéressé par ce truc ? Même pas en rêve. Je déteste les animaux. Enfin bon.

Ce qui confirmait donc bien ce qu’elle pensait. Elle n’osa rien dire de plus mais fut stupéfaite par ce qu’elle venait de voir : une petite oreille d’ours. Alors… Il était comme elle ? Elle n’en avait encore jamais rencontré. Rosie s’était toujours cru être un cas rare mais à présent elle se sentait rassurée, plus légère. Un sourire envahit son visage sans même qu’elle ne puisse contrôler quoique ce soit. Ses oreilles à elle étaient bien cachées parmi sa chevelure et on pouvait à peine les distinguer, seulement si elle se coiffait d’une certaine manière à vrai dire. Puis tout à coup, elle subit un court interrogatoire. Ou tout du moins une série de questions sans pause et sans attente de la réponse… Décidément ce jeune homme était un peu bizarre ; mais cela la faisait sourire, un mécanisme de défense ou une façon de vivre ? Elle voulait percer le mystère…

_Rosie et je travaille comme femme de ménage à l’internat. Et… et toi ?

Elle préféra ne pas évoquer d’où elle venait, non pas qu’elle en ait honte mais c’était quelque chose de fort. Son père lui manquait et elle ne voulait pas risquer une crise de larmes, qui lui venait déjà assez souvent comme ça ! Le chaton miaulait derrière lui et elle se pencha pour le caresser un peu. Ce n’était pas qu’elle aimait les animaux particulièrement, tant qu’ils n’avaient pas besoin de son aide à cause de la faim ou d’un sale piège que mettaient certains… Bref. Elle ne pouvait pas résister à ce petit son, c’était mignon mais aussi agaçant si cela durait trop longtemps…
Autant leur donner ce qu’ils veulent et comme ça, tout le monde est tranquille ! Au moins, elle ne l’avait pas vraiment pris dans ses bras, elle s’attendait juste à ce qu’il arrête de réclamer plus d’attention que ce qu’il avait déjà…


Cookies d'Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Wood
Un Wood ne s'excuse pas.

avatar
profil
Messages : 368
Date d'inscription : 14/11/2013
Sur l'avatar ? : Chad Michael Murray

Personnage
Age: 17 yo
Pouvoir: Ice power ~
Race précise: Kuma

MessageSujet: Re: P.e.t.s. ▬ Ryan Wood ft. Rosie Hollow   Sam 27 Sep - 10:44

Pathétiques, Enervants, Tellement Stupides.




Mais… Pourquoi ?!

Je hausse les épaules. J'aime bien faire mon malin mais à partir du moment où on me demande de me justifier, j'avoue que je sèche un peu. Si je réfléchis beaucoup pour certaines choses, ma susceptibilité et mon orgueil me font souvent agir sur des coups de tête pour d'autres.
J'allais répondre, mais elle m'en a dispensé.

Oh et puis ça ne me regarde pas.

Voilà, merci. Enfin, pas que ce soit personnel ou dur à avouer, j'ai juste pas envie de dire devant elle que j'ai fait mon colérique et que j'ai été un peu stupide.

J’ai pas non plus arrangé les choses vu que je lui ai fait la remarque quand il m’a bousculé… Enfin bref.

Je hoche la tête en conservant ce petit air agacé sur mon visage. On va pas non plus débattre trois mille ans sur le cas de ce crétin. Agresser plus petit que soi. Non mais. Enfin je le fais aussi, quoique, rarement, mais dans tous les cas je ne le fais pas exprès parce que la personne est plus faible. Quand je veux profiter de la faiblesse des autres je le fais d'une autre façon, comme avec cette ridicule blonde que je fréquentais de temps en temps, celle qui est enceinte là. Pathétique.

La ruse est souvent plus utile que l’endurance ou la force.

Mouais. Ça peut l'être, mais quand t'es, comme moi, légèrement plus fort que patient et rusé, ça devient vite plus chaud de se défendre comme ça. Pas que je sois bête -et quand bien même si je l'étais je ne l'avouerais pas comme ça-, mais patienter, raisonner, réfléchir à comment je vais échapper à l'ennemi ou me débattre est bien moins intéressant que d'agir directement par les poings. Après c'est sûr que ça dépend des personnes.

Rosie et je travaille comme femme de ménage à l’internat. Et… et toi ?

Je plisse les lèvres, en adoptant un air un peu plus compatissant. Avant j'en avais mais alors strictement rien à foutre -disons-le comme ça- des femmes de ménage et de l'entretien de l'internat, mais après avoir passé deux-trois mois à aider à l'entretenir plus ou moins, je sais ce que c'est que de bosser dans les saletés que font ces crétins d'Animaliks.

En plus je faisais pas ça souvent, mais elle, non stop, vivre de ça... c'est con. Enfin, j'veux dire c'est con pour elle, hein, on va pas critiquer son choix puisqu'elle n'a, si ça se trouve, pas choisi cette voie.

Ryan Wood.

Je passe une main à l'arrière de ma tête en frottant doucement ma nuque, déjà bien plus détendu. J'me souviens, quand je vivais encore dans cette petite ville où j'ai grandi, quand je disais que j'étais Ryan Wood, on détournait le regard ou on se refroidissait. Faut dire que c'était pas grand, là-bas, et les Wood c'étaient un peu les cas sociaux de la ville. Maintenant je suis tranquille. Enfin c'est sûr que pour ceux qui vivent dans cette ville depuis longtemps et qui se tiennent au courant par rapport à toutes les choses bizarres qui s'y passent, annoncer mon nom n'est pas forcément très intelligent. Mais avec les nouveaux, je suis tranquille. Surtout que là, avec cette Rosie, j'ai pu faire bonne impression tout en lui faisant comprendre que j'étais pas un gentil nounours. Enfin, par "bonne impression" j'entends qu'elle ne m'a pas encore insulté ni rien, mais peut-être qu'elle le pense. J'en sais rien. Libre à elle de me juger, hein.

J'suis barman, j'ai quitté l'internat y'a pas trop longtemps.

Je glisse mes mains dans les poches de mon jean et fais un pas en arrière pour m'appuyer contre le mur, un léger sourire sur le visage.

Tu veux vraiment faire comme si j'avais pas demandé d'où tu viens ?

J'suis pas con, hein, je me souviens des questions que je pose et je sais quand la personne les évite, et là c'est le cas. Elle y échappera pas t'façon.



RYAN WOOD
ROSIE HOLLOW
© Halloween sur Never-Utopia



my heart is like a stallion


they love it more when it's broken



Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosie Hollow
Populaire

avatar
profil
Messages : 540
Date d'inscription : 11/08/2014
Sur l'avatar ? : Filippa Smeds

Personnage
Age: 26
Pouvoir: Unknown
Race précise: Kuma

MessageSujet: Re: P.e.t.s. ▬ Ryan Wood ft. Rosie Hollow   Lun 29 Sep - 21:32





P E T S



Il haussait les épaules quand elle lui avait fait une remarque, presque violente. Enfin elle l’avait presque engueulé à ce moment-là. Toujours étant qu’il sembla ne pas réagir quand elle laissa tomber. Et il continuait ensuite en hochant la tête. Il semblait agacé… L’agaçait-elle ? Elle préféra ne pas y penser.
 
Il changea d’air quand il l’entendit se présenter… ou plutôt répondre à son mini-interrogatoire. On aurait dit qu’il… comprenait ? Non, ce n’était pas possible. A moins qu’il ait fait ce boulot-là… Enfin bref. Il finit par se présenter et elle put enfin savoir le nom de ce jeune homme, qui lui semblait bien débrouillard et même un peu sauvageon, dans le bon sens du terme s’il y en a un. Il avait un côté brut de décoffrage, on avait envie de l’amadouer pour le rendre plus calme et civilisé, même s’il ne semblait pas se laisser faire comme ça. Et surtout, il était bien comme ça… Il ne valait mieux pas que quelqu’un le change. C’était bête : elle ne le connaissait depuis quelques minutes tout au plus et elle émettait déjà ce genre d’avis, seulement elle ne s’était encore jamais trompé sur les gens jusque-là. Elle avait été naïve quand il s’agissait d’amitié mais pour définir le caractère de quelqu’un, elle ne s’était jamais trompé. Et surtout, il n’avait encore pas fait de remarque concernant son petit oubli…
Il se frottait la tête comme gêné. C’était pourtant un joli nom. Peut-être avait-il un passif et s’attendait à ce qu’elle ait une certaine réaction, seulement elle ne connaissait encore rien de cette ville et préférait généralement ne pas écouter les racontars…
 
_Alors on s’est ratés de peu. Pour l’internat, je veux dire… Je ne suis pas une habituée des bars, mais peut-être qu’on se croisera quelque part, voire que je sois tentée d’essayer de venir au bar. Enfin… Contente de te connaître, Ryan Wood.
 
Son sourire s’effaça alors qu’il lâcha sa dernière question. Il voulait donc bien savoir d’où elle venait… A vrai dire, il n’y avait pas de honte ou d’histoire cachée derrière ses origines, en quelque sorte. La seule chose c’est que son père lui manquait et qu’elle préférait ne pas y penser, ne plus y penser. C’était difficile. Et puis, personne ne comprenait quand elle disait habiter à l’écart de tous, rien qu’avec ses parents. Son père, qui l’avait isolé du monde par peur de son pouvoir… Rosie n’était pas de ceux qui avaient eu une enfance heureuse, ni même de ceux à l’enfance malheureuse. C’était autre chose. Elle revint de ses pensées pour lui répondre et s’excusa même de tout ce temps qu’elle avait pris à lui répondre.
 
_Désolée, j’étais… perdue dans mes pensées. Je viens d’un petit village pas très très loin, enfin je vivais un peu… à l’écart, avec mes parents. Dans la forêt à vrai dire.
 
Avait-elle été assez vague pour qu’il ait sa réponse sans lui poser d’autres questions ? Ou allait-il encore lui en poser d’autres ? Elle ne l’espérait pas et en même temps… c’était un peu ainsi que l’on se faisait des amis : en apprenant à se connaître l’un l’autre. Elle attendait sans plus rien dire, pour voir sa réaction.


Cookies d'Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Wood
Un Wood ne s'excuse pas.

avatar
profil
Messages : 368
Date d'inscription : 14/11/2013
Sur l'avatar ? : Chad Michael Murray

Personnage
Age: 17 yo
Pouvoir: Ice power ~
Race précise: Kuma

MessageSujet: Re: P.e.t.s. ▬ Ryan Wood ft. Rosie Hollow   Ven 10 Oct - 9:35

Pathétiques, Enervants, Tellement Stupides.




Alors on s’est ratés de peu. Pour l’internat, je veux dire… Je ne suis pas une habituée des bars, mais peut-être qu’on se croisera quelque part, voire que je sois tentée d’essayer de venir au bar.

Je hoche vaguement la tête, trop occupé à l'examiner du regard pour prêter entièrement attention à ses paroles. C'est peut-être impoli de faire ça, néanmoins je suis curieux, et je me demande si c'est plus le genre de personne à proposer de venir dans un bar parce que l'idée de picoler un peu lui plaît bien, ou plus de celui qui propose parce que la personne veut faire bonne impression. De son côté, je sais pas. Je dirais qu'elle place avant tout la politesse, et c'est pas... une si mauvaise chose, mais bon. Je devrais arrêter de réfléchir quand c'est inutile et plutôt le faire dans des situations qui le nécessitent.

Ne le prends pas comme une accusation mais évite de te forcer à venir juste pour dire que t'es venue. Je bosse pas dans le plus chou des bars, donc à la limite... ouais. Fais juste gaffe à qui tu croises là-bas.

Ce serait dommage qu'elle s'attire des ennuis avec les gros junkies et les prostituées grincheuses qui traînent parfois dans le bar. Enfin bon.

Contente de te connaître, Ryan Wood.

Je hoche de nouveau la tête, plus franchement, avec un petit sourire en coin. Déjà elle me tutoie, bon, elle l'a sûrement fait avant mais j'y prêtais pas attention. J'ai pas spécialement envie de la faire chier elle, elle a l'air plutôt cool, et pas spécialement niaise et chiante comme les autres. Elle mérite bien un peu de sympathie j'imagine... je suppose ?
 
Désolée, j’étais… perdue dans mes pensées. Je viens d’un petit village pas très très loin, enfin je vivais un peu… à l’écart, avec mes parents. Dans la forêt à vrai dire.

J'esquisse un sourire un peu moqueur. Ouais, ça va, j'étais perdu dans mes pensées aussi. Pas la peine de s'excuser.

Hmm...

Je me redresse un peu, croise les bras derrière mon dos et incline la tête en gardant mon petit sourire.

Et quel monstre se cachait donc dans la forêt ? Je veux dire, humain ou animal, on s'en fout, mais celui qui a rendu ton histoire dramatique et qui t'a traumatisée à vie.

C'est méchant, mais bon. On a tous des histoires bizarres ici, la mienne est presque soft comparée à celles de certains. Une famille de crevards, un père violent et méprisant, des problèmes avec lui, mouais... Y'en a qui ont eu un enfant, qui l'ont perdu dramatiquement, dont la copine est retombée enceinte sauf qu'ils se sont barrés parce qu'ils ne voulaient plus de cette Abooominable Souffrance, et ensuite ils se sont faits tabasser par le nouveau copain de l'ex-copine et ce parce qu'ils étaient censés assumer leur responsabilité, bla, bla et foutu bla. Ça me gonfle ce genre de trucs dramatiques. Non en fait ce qui me gonfle surtout c'est ceux qui ont des histoires un peu triste et qui en font tout un caca nerveux. La mienne m'a pas perturbé plus que ça - bon d'accord un peu, j'en fais pas tout un plat. Mieux encore, je ne me plains pas de ma situation actuelle alors que j'ai un petit-ami (juste ça ? J'crois pas non), un appart, un boulot qui me plait, une amie proche qui va peut-être bientôt faire partie de la famille, et... certains ont mieux que ça et ils se plaignent. Ils se plaignent de leur passé. J'suis désolé, mais quand t'as bouffé un truc dégueulasse et qu'après on te propose quelque chose de bien meilleur, tu rechignes pas dessus juste pour pouvoir te plaindre du truc dégueu que t'as mangé avant.

Et certains font ça. Et bon dieu qu'ils m'énervent.

Enfin, j'suis un peu hors-sujet là. Concentrons-nous sur la roukmout.




RYAN WOOD
ROSIE HOLLOW
© Halloween sur Never-Utopia



my heart is like a stallion


they love it more when it's broken



Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosie Hollow
Populaire

avatar
profil
Messages : 540
Date d'inscription : 11/08/2014
Sur l'avatar ? : Filippa Smeds

Personnage
Age: 26
Pouvoir: Unknown
Race précise: Kuma

MessageSujet: Re: P.e.t.s. ▬ Ryan Wood ft. Rosie Hollow   Lun 20 Oct - 0:19





P E T S



Rosie n’avait pas pour habitude d’aller quelque part où elle ne voulait pas aller, même pour le travail, elle y allait avec envie ; alors ce n’était pas pour faire plaisir ou autre que ça allait commencer ! Elle allait s’offusquer mais préféra ne rien dire.
La conversation continua son cours alors qu’il semblait se détendre. Ce n’était qu’un petit sourire en coin, mais ça indiquait au moins qu’il se sentait plus à l’aise… ou tout du moins, elle l’espérait. Et puis, si ce n’était pas le cas, il ne semblait pas être du genre à garder sa langue dans sa poche alors il lui aurait certainement déjà et pas de la meilleure des manières. La jeune fille aimait bien ces personnes brutes de décoffrage. Au moins, on pouvait être sûre qu’il ne trichait pas et on pouvait jurer de son honnêteté…

Seulement, trop de franchise tue la franchise ; et elle ne voulait pas avoir à répondre à tout cet interrogatoire. Un monstre ? Une histoire dramatique ? Non, rien de tout ça… Elle respira un bon coup et se lança dans une réponse, ça ne lui faisait pas mal de devoir parler de tout ça, mais elle n’aimait juste pas y repenser. Et habituellement, elle arrivait très bien à changer de sujet pour s’intéresser à la personne en face d’elle. Et mais …! C’était exactement ce qu’il faisait… Il retournait les questions sur elle pour éviter d’avoir à répondre… à moins qu’il s’intéresse vraiment à elle. Cependant elle en doutait un peu.

_Un monstre ? Pourquoi doit-il y avoir un monstre ? Je ne suis traumatisée de rien, sinon ça se verrait sûrement sur ma façon d’être … non ?, dit-elle avec un grand sourire. Toi, tu as l’air d’avoir eu un monstre dans ton passé… ou un truc qui t’a changé… Je me demande juste si c’est dans ta famille ou ailleurs ? A l’école ?

Si elle réussissait à changer de sujet, elle n’aurait pas à parler de son père. Il n’avait jamais voulu la faire souffrir mais elle avait compris qu’il l’avait isolée… pour son bien ou pour le bien des autres. Toujours étant que ça n’avait rien fait comme bien ou comme mal, si ce n’est qu’elle s’était souvent sentie seule. Pas de quoi en faire un drame… Ca arrivait. C’était un peu comme vivre dans un village tellement petit qu’elle en serait la seule enfant, sauf qu’il n’y avait que sa maison dans la forêt.



Cookies d'Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Wood
Un Wood ne s'excuse pas.

avatar
profil
Messages : 368
Date d'inscription : 14/11/2013
Sur l'avatar ? : Chad Michael Murray

Personnage
Age: 17 yo
Pouvoir: Ice power ~
Race précise: Kuma

MessageSujet: Re: P.e.t.s. ▬ Ryan Wood ft. Rosie Hollow   Lun 27 Oct - 14:12

Pathétiques, Enervants, Tellement Stupides.




Un monstre ? Pourquoi doit-il y avoir un monstre ?

Pardon ? Mais, enfin... Il y a toujours un monstre ! Non, plus sérieusement c'est atroce comme certains élèves de cet internat se la jouent dépressifs, à cause de leur histoire un peu bizarre, glauque ou triste, alors qu'ils font juste leur p'tite crise d'adolescence bien pathétique et misérable. Enfin. Ne juge pas, Ryan Wood, c'est maaaal de juger.

Pfeuh. Comme si les gens se retenaient de me juger quand ils me voient marcher, le bras autour des épaules de mon petit-ami.

Je ne suis traumatisée de rien, sinon ça se verrait sûrement sur ma façon d’être … non ? Toi, tu as l’air d’avoir eu un monstre dans ton passé… ou un truc qui t’a changé… Je me demande juste si c’est dans ta famille ou ailleurs ? A l’école ?

Je fronce les sourcils. Oui, un grand monstre, un méchant monstre, qui m'a détruit et qui a fait de ma vie un véritable enfer, me faisant connaître discriminations, violence et cruauté. Et il m'a appris à vivre comme je vis actuellement, que ce soit une bonne ou une mauvaise chose, quand on est une personne aussi affreuse que ça, on s'en fiche de ce qui est bon ou mauvais. Et cette personne... s'appelait papa. Ouaiis nan c'était juste mon père, qui me frappait et qui était mauvais avec moi. Qui me méprisait parce que j'avais des oreilles d'ours, un pouvoir bizarre et qui a essayé de me fracasser la tête contre le sol quand il a vraiment pigé que j'étais pas aux filles. Merci papa. Je t'aime papa.

Je sais pas. Y'en a qui veulent pas que ça se voie. Y'en a qui s'en remettent. Ça dépend des gens. Enfin je suppose que je suis content pour toi que... tu ailles bien ? Même si j'te connais pas.

Je souris de nouveau, juste pour la forme. Je peux paraître poli quand je veux. Enfin à ma façon, et quand la personne en face n'est pas trop chiante. Au moins je peux être naturel, ça va. Y'a certaines personnes avec qui ça bloque. La put--euh, pouffe là. Nasty je crois. La madame se la joue naturelle et détendue, du genre "ahh vas-y j'te pique ta clope, on se fait l'accolade et on va parler des dernières rumeurs tandis que je te pique une autre clope". Non, je l'ai pas vraiment digéré ce coup-là. Et rien que d'y penser m'énerve presque. Enfin, faut dire que je suis habitué à ce que mes 'potes' se méfient un peu de moi, et vous savez quoi ? Ça me plait vraiment beaucoup. Au fond, il y a bien peu de personnes qui me connaissent réellement et qui savent qu'elles n'ont rien à craindre avec moi. J'aurais pu dire "Jack", mais ça ça reste à voir. Minoreva, par exemple, ma mère (quand t'es capable de frapper ton père, on peut te juger capable de frapper ta mère, même avec l'éducation que j'ai eue), et Crow évidemment. Même si ça a pas toujours été ça.

Je secoue lentement la tête, agacé malgré tout par le fait qu'elle m'aie retourné sa question.

Pas de monstre, juste un père assez chiant, pénible. Et puis l'enfance Animalik est jamais très facile, disons.


Je claque de la langue, et en rajoute une couche avec un petit sourire narquois :

Comment ça s'est passé, pour toi ?




RYAN WOOD
ROSIE HOLLOW
© Halloween sur Never-Utopia



my heart is like a stallion


they love it more when it's broken



Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosie Hollow
Populaire

avatar
profil
Messages : 540
Date d'inscription : 11/08/2014
Sur l'avatar ? : Filippa Smeds

Personnage
Age: 26
Pouvoir: Unknown
Race précise: Kuma

MessageSujet: Re: P.e.t.s. ▬ Ryan Wood ft. Rosie Hollow   Ven 31 Oct - 17:14





P E T S



Rosie avait du marquer un point puisqu’il semblait réfléchir un instant. Elle lui avait demandé quel était son monstre à lui, après qu’il lui ait dit qu’il y avait toujours un monstre… Pour elle, non. Juste un père protecteur. Trop protecteur… Enfin, elle préférait ne pas en parler et elle avait bien fait de lui retourner sa question. Il allait lui répondre et ils allaient passer à autre chose. Quand on attaquait un sujet douloureux, les gens avaient plutôt tendance à vouloir changer de sujet, surtout quand le sujet douloureux était la vie de la personne en face de soi… Pourtant, il commença par parler d’autre chose. Content pour elle ?

 
_C’est… gentil, lâcha-t-elle comme pas convaincue.
 
Comment pouvait-on supposer être content ? On l’était ou on ne l’était pas… Mais elle se reprit juste après, de peur qu’il ne le prenne mal ou quelque chose du genre.
 
_Tant que tout va bien… C’est tout ce qui compte !
 
Le sourire de Ryan la rendit bizarre. C’était un peu comme s’il ne souriait pas vraiment… enfin ce n’était pas l’expression d’une joie ou d’un sentiment positif particulier. Un peu comme de la politesse… ou nerveux. Ca existait un sourire nerveux ? Comme pour le rire ? Rosie n’en savait rien et partait dans des pensées, il avait l’air aussi ailleurs pendant un instant mais il continua de parler. Ce qu’il dit fit rapidement revenir la jeune femme à la réalité. L’enfance Animalik… Elle n’avait trop rien eu de différent d’une enfance normale jusqu’à ce que son père se renseigne et qu’il apprenne cette histoire de pouvoir. Enfin c’est ce qu’elle pensait. On pense tous qu’on a une enfance normale… surtout quand on a pas de point de comparaison. Rosie avait toujours été un peu à l’écart puisqu’ils habitaient une maison en bord de village et qu’il n’y avait pas beaucoup d’enfants à la base. Puis ils étaient partis au beau milieu de la forêt quand son père avait eu peur pour elle… ou peut-être que c’était d’elle qu’il avait peur. Elle n’en savait rien.
 
_Je suis désolée pour ton père. Enfin par rapport à comment il était avec toi, je… Bref. T’as compris. Moi, ça a été. Je saurais pas te dire si j’ai eu une enfance normale ou pas, j’ai pas vraiment de point de comparaison mais je suppose que la mienne était plutôt bonne.
 
Finalement ce qu’elle avait voulu faire pour détourner l’attention s’était retourné contre elle. Elle se sentait mal de repenser à tout ça, ce n’était pas le genre de choses auxquelles elle avait envie de penser. Est-ce qu’elle avait eu une bonne enfance, une enfance normale ? Rosie n’en savait rien. Et elle se mettait à se poser des questions à propos des intentions de son père. Elle préféra ne pas y réfléchir plus longtemps et c’était maintenant à elle d’avoir envie de changer de sujet. Elle décida donc de ne pas lui retourner la question, peut-être changerait-il de sujet tout seul ? Il ne lui fallait qu’attendre…
 
_Enfin je suppose qu’on a tous eu une enfance particulière…


Cookies d'Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Wood
Un Wood ne s'excuse pas.

avatar
profil
Messages : 368
Date d'inscription : 14/11/2013
Sur l'avatar ? : Chad Michael Murray

Personnage
Age: 17 yo
Pouvoir: Ice power ~
Race précise: Kuma

MessageSujet: Re: P.e.t.s. ▬ Ryan Wood ft. Rosie Hollow   Sam 22 Nov - 12:53

Pathétiques, Enervants, Tellement Stupides.


C'est… gentil.
 
Je fais une brève grimace. Je suis gentil, oui. C'est connu.
 
Tant que tout va bien… C’est tout ce qui compte !
 
Je m'apprête à protester, en rétorquant quelque chose qui paraîtrait sûrement un peu sec, mais... ouais. Je vais juste attendre. Enfin je la cracherai à la fin, ma vacherie.
 
Je suis désolée pour ton père. Enfin par rapport à comment il était avec toi, je… Bref. T’as compris. Moi, ça a été. Je saurais pas te dire si j’ai eu une enfance normale ou pas, j’ai pas vraiment de point de comparaison mais je suppose que la mienne était plutôt bonne.

Je soupire et hoche la tête, tendu. Non, en général les gens s'en fichent, ils disent "je suis désolé" juste pour la forme. Enfin celle-ci a l'air d'être assez "émotive", si je puis dire, donc peut-être qu'elle le pense. Ou peut-être qu'elle s'en fout, autant que je me fous du sort des petits oursons de la forêt.

Enfin je suppose qu’on a tous eu une enfance particulière…

Je hausse les épaules, ce que j'ai déjà dû faire plusieurs fois. Je la regarde d'un air froid, le même regard que vous lancent les gens à qui vous venez de dire quelque chose de très vilain, sauf qu'elle ne m'a rien dit de très vilain, la pauvre, elle essaie juste d'être gentille. Enfin les gens devraient savoir que leur gentillesse ne m'intéresse pas. Mais bon. Ne disons rien, gardons le secret, ce sera mieux pour tout le monde.

Je retrouve peu à peu une expression un peu plus amène, mais ajoute, comme si j'avais oublié de préciser quelque chose :

Soit tout va bien, soit rien ne va bien. Mais c'est plus intéressant de dire que rien ne va bien et que c'est à nous de faire en sorte que les choses se déroulent comme on le voulait.

Je ricane brièvement, comme si j'étais fier de cette connerie que je viens de sortir. En plus de me donner le rôle du type jamais content qui veut avoir le dernier mot, c'est totalement incohérent. Je m'en fous. J'incline un peu la tête et poursuis, plus poli :

Tu ne devrais pas être désolée pour mon père. À vrai dire, tu devrais n'en avoir rien à foutre. Les gens qui font semblant de compatir finissent par s'enfoncer et se ridiculiser. Enfin, après, si tu décides de t'intéresser aux merdes qui me sont arrivées, t'as pas fini. Bref, des cons, y'en a partout, ne nous attardons pas sur chacun de leurs cas.

Je souris de nouveau, un sourire pire qu'avant, totalement hypocrite - et ça se voit. Au moins ça se voit.




RYAN WOOD
ROSIE HOLLOW
© Halloween sur Never-Utopia



Court et naze désolée I:


my heart is like a stallion


they love it more when it's broken



Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosie Hollow
Populaire

avatar
profil
Messages : 540
Date d'inscription : 11/08/2014
Sur l'avatar ? : Filippa Smeds

Personnage
Age: 26
Pouvoir: Unknown
Race précise: Kuma

MessageSujet: Re: P.e.t.s. ▬ Ryan Wood ft. Rosie Hollow   Lun 1 Déc - 20:48





P E T S



Il semblait avoir une réaction bizarre à ce qu'elle disait. Rosie se demanda si elle ne s'était pas montré trop distante mais elle voulait vraiment changer de sujet. S'intéresser à lui ? Il n'y avait aucun problème, mais elle ne voulait pas qu'il retourne ses questions contre elle. Elle s'intéressait toujours aux autres et enchainait généralement les questions pour qu'on ne puisse pas les retourner contre elle, ou sinon elle cherchait plus profondément pour que l'autre ait envie de changer de sujet. C'était à croire que Ryan pouvait tout dire, parler de tout sur sa vie sans même être gêné.
Rosie le laissa alors parler après avoir fini elle-même mais il commença par hausser les épaules avant de lâcher :
_Soit tout va bien, soit rien ne va bien. Mais c'est plus intéressant de dire que rien ne va bien et que c'est à nous de faire en sorte que les choses se déroulent comme on le voulait.
 
Il semblait vouloir rigoler, ou plutôt il avait l'air content de soi. Mais il continua de parler et elle ne fit aucun commentaire, gardant un visage neutre. Elle ne devait pas être désolée alors... Rosie n'était pas du genre à se "foutre" des gens et ce n'était pas maintenant que ça allait commencer.
 
_Tu sais quoi ? Je n'aurais peut-être pas fini... Mais je préfère m'intéresser aux gens, autant à toi qu'aux autres. La seule chose c'est que j'aime pas qu'on me pose des questions... Mais t'as raison, y a des cons partout. Après que je sache, t'en es pas un. Si ?
 
Rosie remarqua alors ce sourire qu'il avait sur le visage. Elle sentit qu'il était faux et après tout ce qu'il venait de lui dire, elle douta ce qu'elle avait dit juste avant... Elle tiendrait tout de même, puisqu'elle n'était pas de ceux qui faisaient semblant de compatir et toute cette merde qu'il avait lâché avant.
 
_Alors commençons... Mais si tu pouvais ne pas me poser de questions à moi.


Cookies d'Epicode




Je comprends, j'ai pas fait mieux moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Wood
Un Wood ne s'excuse pas.

avatar
profil
Messages : 368
Date d'inscription : 14/11/2013
Sur l'avatar ? : Chad Michael Murray

Personnage
Age: 17 yo
Pouvoir: Ice power ~
Race précise: Kuma

MessageSujet: Re: P.e.t.s. ▬ Ryan Wood ft. Rosie Hollow   Ven 5 Déc - 14:07

Pathétiques, Enervants, Tellement Stupides.



Tu sais quoi ? Je n'aurais peut-être pas fini... Mais je préfère m'intéresser aux gens, autant à toi qu'aux autres. La seule chose c'est que j'aime pas qu'on me pose des questions... Mais t'as raison, y a des cons partout. Après que je sache, t'en es pas un. Si ?

Je plisse les lèvres, appuyé contre le mur derrière moi, le menton et les sourcils levés, comme si j'écoutais un cas désespéré me parler, avec cet air de "ha, oui, bien sûr bien sûr."

Il y a des gens qui utilisent un stupide dicton, tu le connais ? Ne fais pas aux autres ce que tu n'aimerais pas qu'on te fasse. Même si personnellement, je trouve ça totalement débile.

Je roule des yeux. Allez dire ça à un lion qui veut bouffer une antilope. Est-ce qu'il aimerait que l'antilope le bouffe ? Nan. Mais faut quand-même que lui le fasse. Dans la vie on peut pas toujours se permettre que les choses soient réciproques. Mais les gens sont juste trop stupides pour assimiler ça. Ils ont leurs petits principes qui reposent totalement sur la sincérité et l'égalité, mais des fois, c'est juste impossible. Enfin, dans le sens où c'est pas logique. Hmph. Bref. La fin de sa phrase manque de me faire éclater de rire, et je me contente d'un vague gloussement. Si je suis un con ? Non. Non. Mais non mais pas du tout, wow, qu'est-ce qui te fait penser ça ? Haha.

Alors commençons... Mais si tu pouvais ne pas me poser de questions à moi.

Je hoche vivement la tête, avec l'expression stupide d'un gamin de primaire à qui on vient de donner une consigne qu'il va se faire une fierté de respecter. Néanmoins, ça ne m'empêche pas d'enchaîner directement :

À ton avis, je suis un con ? Est-ce que tu penses que ça changerait quelque chose à cette conversation si j'en étais un ? À ta façon de me parler et de me regarder ? Pour toi, c'est quoi un connard ? Est-ce que je colle totalement à la définition que tu donnes de ce mot ?

Je ris, plus honnêtement cette fois et ajoute :

Ne dis pas à quelqu'un de ne pas faire quelque chose. Il le fera. Surtout si c'est à moi que tu le dis.

Stupide.





RYAN WOOD
ROSIE HOLLOW
© Halloween sur Never-Utopia



my heart is like a stallion


they love it more when it's broken



Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosie Hollow
Populaire

avatar
profil
Messages : 540
Date d'inscription : 11/08/2014
Sur l'avatar ? : Filippa Smeds

Personnage
Age: 26
Pouvoir: Unknown
Race précise: Kuma

MessageSujet: Re: P.e.t.s. ▬ Ryan Wood ft. Rosie Hollow   Jeu 11 Déc - 8:24





P E T S



Elle venait de lui montrer qu'elle voulait s'intéresser à lui et lui... Il lui sortait un dicton à la noix, qu'il trouvait "débile" en plus. Mais alors il n'aurait mieux fait de ne rien dire ! Rosie sentait l'énervement pointer le bout de son nez, et malgré tous ses efforts pour rester calme, il faut avouer qu'il la mettait à rude épreuve. Ryan...
Quand il hocha la tête sans vraiment acquiescer réellement, elle comprit un peu mieux. Elle avait tenté de s'intéresser à lui, sauf qu'il n'en avait pas l'habitude alors il préférait mettre un peu de distance entre eux. Et cette distance se traduisait par toutes ces vannes et ces remarques plus nulles les unes que les autres, même si elle faisait mouche quant au fait d'énerver la jeune femme.
Elle lui avait demandait de ne pas poser de questions et il ne fit que ça. Tout pour bien commencer...
Ryan parlait du fait qu'il était con ou non, selon elle. Pour l'instant, sous le coup de l'énervement, c'en était le roi ! Mais elle se devait de se montrer impassible et de lui répondre plus calmement.
 
_Si t'en étais un, je l'aurais senti je pense. Donc tu ne dois pas foncièrement l'être... mais juste agir comme tel, par moment. Ça ne change donc rien, hormis le fait que tu pourrais arrêter de jouer. Et si ce n'est vraiment pas le cas... Je ne sais pas. Ce serait... dommage, je pense. Inquiétant plutôt, parce que dans ce cas-là, ça voudrait dire que tu as atteint un certain niveau dans la connerie. Enfin après... Tout dépend de ce que tu penses de ton attitude et à propos de tout ça.
 
Il rit alors et Rosie s'énerva de cette réaction, sa dernière phrase l'énerva d'autant plus qu'elle finit par lâcher peut-être un peu plus fort qu'elle ne l'aurait voulu :
_Très bien, alors ne saute surtout pas d'un pont !
 
Elle réfléchit quelques dizaines de secondes et rougit alors, murmurant quelques excuses.
 
_Je me suis un peu... emportée. Je ne m'excuse pas d'avoir dit ce que j'ai dit, c'était tout ce que je pensais et aussi pour te prouver quelque chose. Je m'excuse seulement de ma façon de l'avoir formulé... Si on ne doit pas dire à quelqu'un de ne pas faire quelque chose sous peine qu'il le fera forcément, à quoi servent les conseils ? Et les règles ? C'est dans la morale de chacun de ne pas sauter d'un pont alors même si je t'en parle à la négative, tu ne le feras pas... Enfin j'espère. Je veux juste te faire comprendre que... On fait ce dont on a envie. Ce n'est pas parce que je te dis de ne pas le faire que tu t'y sens obligé, c'est juste parce que tu en as envie. On a toujours envie de braver les interdits, les règles. Mais dans ce cas-là, ce n'était ni l'un, ni l'autre... plutôt une demande amicale.
 
Elle tourna les talons finalement et s'éloigna de quelques pas. Rosie n'attendait pas de réponse et si vraiment il voulait lui en donner une, elle marchait assez lentement pour qu'il la retienne.
 
_On se croisera peut-être au bar...


Cookies d'Epicode
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Wood
Un Wood ne s'excuse pas.

avatar
profil
Messages : 368
Date d'inscription : 14/11/2013
Sur l'avatar ? : Chad Michael Murray

Personnage
Age: 17 yo
Pouvoir: Ice power ~
Race précise: Kuma

MessageSujet: Re: P.e.t.s. ▬ Ryan Wood ft. Rosie Hollow   Ven 19 Déc - 16:16

❝ Meow. ❞P.e.t.s, avec Rosie Hollow.

J'ignore toutes les explications sur le fait que je sois un con ou non, blabla qu'elle l'aurait senti, blabla que foncièrement j'en suis pas un, blablabla.

Très bien, alors ne saute surtout pas d'un pont !
 
Je lève les yeux au ciel. Oh mon dieu, cette violence. Ça me touche, wow, arrête, ça me blesse, même.
 
Je me suis un peu... emportée. Je ne m'excuse pas d'avoir dit ce que j'ai dit, c'était tout ce que je pensais et aussi pour te prouver quelque chose. Je m'excuse seulement de ma façon de l'avoir formulé... Si on ne doit pas dire à quelqu'un de ne pas faire quelque chose sous peine qu'il le fera forcément, à quoi servent les conseils ? Et les règles ? C'est dans la morale de chacun de ne pas sauter d'un pont alors même si je t'en parle à la négative, tu ne le feras pas... Enfin j'espère. Je veux juste te faire comprendre que... On fait ce dont on a envie. Ce n'est pas parce que je te dis de ne pas le faire que tu t'y sens obligé, c'est juste parce que tu en as envie. On a toujours envie de braver les interdits, les règles. Mais dans ce cas-là, ce n'était ni l'un, ni l'autre... plutôt une demande amicale.
 
"à quoi servent les conseils ? Et les règles ?" Oh. Mon. Dieu. Elle a saisi. Ou plutôt elle s'est posé la question. Mais tu sais quoi chérie, moi j'ai la réponse : rien. Ça ne sert et ne te servira strictement à rien. Mais innocente et sage comme elle semble être, ça ne doit pas lui monter au cerveau. La pauvre.

Je la regarde s'éloigner, calme, sans rien dire, parce que je veux éviter de relancer le conflit - pas que je cherche absolument à instaurer une certaine paix et bonne entente entre nous deux, juste que honnêtement, j'ai un peu la flemme. Un peu. Hmhm.


On se croisera peut-être au bar...

Je hoche la tête, et soupire.

Mouais, mouais. Ta sortie était assez mauvaise. On se croirait dans une série américaine. Enfin, chacun fait comme il veut hein ? Fais gaffe sur le chemin du retour. Les jeunes comme toi mignonnes et sages, les gens en font qu'une bouchée.

Je ricane. Bon, revenons-en aux chatons.

© Lady sur Epicode


my heart is like a stallion


they love it more when it's broken



Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


profil

MessageSujet: Re: P.e.t.s. ▬ Ryan Wood ft. Rosie Hollow   
Revenir en haut Aller en bas
 

P.e.t.s. ▬ Ryan Wood ft. Rosie Hollow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» P.e.t.s. ▬ Ryan Wood ft. Rosie Hollow
» Bryan Ryan
» [Scénario] Il faut sauver le soldat Ryan
» Pavlina Wood
» Ryan Bradford ► Devenir meilleur ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres :: RP des Membres-