top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 Quand tout devient simple, parfois ça se complique encore plus... [YeHae]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
YeSung Minh
Assidu

avatar
profil
Messages : 319
Date d'inscription : 15/05/2014
Sur l'avatar ? : Kim Jong-Woon (Yesung SUJU)

Personnage
Age: 18
Pouvoir: Bouclier
Race précise: Dragoon

MessageSujet: Quand tout devient simple, parfois ça se complique encore plus... [YeHae]   Mar 9 Sep - 20:22

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donghae Lawn
Assidu

avatar
profil
Messages : 410
Date d'inscription : 12/05/2014
Sur l'avatar ? : Lee Donghae

Personnage
Age: 18 ans
Pouvoir: Manipule l'esprit des gens
Race précise: Siren

MessageSujet: Re: Quand tout devient simple, parfois ça se complique encore plus... [YeHae]   Mer 10 Sep - 19:57


" Donghae Lawn - NEMO ♪ "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
YeSung Minh
Assidu

avatar
profil
Messages : 319
Date d'inscription : 15/05/2014
Sur l'avatar ? : Kim Jong-Woon (Yesung SUJU)

Personnage
Age: 18
Pouvoir: Bouclier
Race précise: Dragoon

MessageSujet: Re: Quand tout devient simple, parfois ça se complique encore plus... [YeHae]   Jeu 11 Sep - 21:05

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donghae Lawn
Assidu

avatar
profil
Messages : 410
Date d'inscription : 12/05/2014
Sur l'avatar ? : Lee Donghae

Personnage
Age: 18 ans
Pouvoir: Manipule l'esprit des gens
Race précise: Siren

MessageSujet: Re: Quand tout devient simple, parfois ça se complique encore plus... [YeHae]   Ven 12 Sep - 20:53


" Donghae Lawn - NEMO ♪ "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
YeSung Minh
Assidu

avatar
profil
Messages : 319
Date d'inscription : 15/05/2014
Sur l'avatar ? : Kim Jong-Woon (Yesung SUJU)

Personnage
Age: 18
Pouvoir: Bouclier
Race précise: Dragoon

MessageSujet: Re: Quand tout devient simple, parfois ça se complique encore plus... [YeHae]   Dim 14 Sep - 19:46



Dernière édition par YeSung Minh le Mer 1 Oct - 20:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donghae Lawn
Assidu

avatar
profil
Messages : 410
Date d'inscription : 12/05/2014
Sur l'avatar ? : Lee Donghae

Personnage
Age: 18 ans
Pouvoir: Manipule l'esprit des gens
Race précise: Siren

MessageSujet: Re: Quand tout devient simple, parfois ça se complique encore plus... [YeHae]   Lun 15 Sep - 21:13
<


" Donghae Lawn - NEMO ♪ "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeeTeuk Park
Assidu

avatar
profil
Messages : 476
Date d'inscription : 21/04/2014
Sur l'avatar ? : Park Junsu (Leeteuk des Suju)

Personnage
Age: 19
Pouvoir: Soigner tous les maux
Race précise: Kitsune

MessageSujet: Re: Quand tout devient simple, parfois ça se complique encore plus... [YeHae]   Jeu 18 Sep - 21:04

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HyukJae Won
Assidu

avatar
profil
Messages : 311
Date d'inscription : 01/09/2014
Sur l'avatar ? : Lee HyukJae

Personnage
Age: 18 ans
Pouvoir: Capacité de se mettre à la place des gens (il voit, entend, ressent, et pense comme eux tout en restant conscient)
Race précise: Monki

MessageSujet: Re: Quand tout devient simple, parfois ça se complique encore plus... [YeHae]   Sam 20 Sep - 17:58


" HyukJae Won "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeeTeuk Park
Assidu

avatar
profil
Messages : 476
Date d'inscription : 21/04/2014
Sur l'avatar ? : Park Junsu (Leeteuk des Suju)

Personnage
Age: 19
Pouvoir: Soigner tous les maux
Race précise: Kitsune

MessageSujet: Re: Quand tout devient simple, parfois ça se complique encore plus... [YeHae]   Dim 21 Sep - 21:19

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HyukJae Won
Assidu

avatar
profil
Messages : 311
Date d'inscription : 01/09/2014
Sur l'avatar ? : Lee HyukJae

Personnage
Age: 18 ans
Pouvoir: Capacité de se mettre à la place des gens (il voit, entend, ressent, et pense comme eux tout en restant conscient)
Race précise: Monki

MessageSujet: Re: Quand tout devient simple, parfois ça se complique encore plus... [YeHae]   Mar 23 Sep - 19:45


" HyukJae Won "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeeTeuk Park
Assidu

avatar
profil
Messages : 476
Date d'inscription : 21/04/2014
Sur l'avatar ? : Park Junsu (Leeteuk des Suju)

Personnage
Age: 19
Pouvoir: Soigner tous les maux
Race précise: Kitsune

MessageSujet: Re: Quand tout devient simple, parfois ça se complique encore plus... [YeHae]   Sam 27 Sep - 20:30



Dernière édition par LeeTeuk Park le Mar 30 Sep - 19:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HyukJae Won
Assidu

avatar
profil
Messages : 311
Date d'inscription : 01/09/2014
Sur l'avatar ? : Lee HyukJae

Personnage
Age: 18 ans
Pouvoir: Capacité de se mettre à la place des gens (il voit, entend, ressent, et pense comme eux tout en restant conscient)
Race précise: Monki

MessageSujet: Re: Quand tout devient simple, parfois ça se complique encore plus... [YeHae]   Lun 29 Sep - 19:29


" HyukJae Won "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeeTeuk Park
Assidu

avatar
profil
Messages : 476
Date d'inscription : 21/04/2014
Sur l'avatar ? : Park Junsu (Leeteuk des Suju)

Personnage
Age: 19
Pouvoir: Soigner tous les maux
Race précise: Kitsune

MessageSujet: Re: Quand tout devient simple, parfois ça se complique encore plus... [YeHae]   Mer 1 Oct - 19:52


"Et des fois ça s’arrange…"
“Mon Hyuk adoré et moi-même”






Je le vis fermer les yeux et pendant un instant interminable, je fus pris de doute. Et s’il souffrait ? Et si je lui rappelais involontairement toutes ces fois où il avait été abusé ? Bien sur, mon baiser n’était qu’un flot d’amour que je lui offrais mais qui pouvait dire comment réagir quand le passé a déposé sur les lèvres le gout amer de la violence de centaines de baisers volés ? De baisers vides, froids et sans sentiment. Qui pouvait savoir ce qu’il pensait en ce moment ? Je ne le pouvais pas et tout ce que je pensais pour ma part était que j’avais probablement fait une erreur. Et tout ce que je redoutais c’est qu’elle soit fatale.

Mais ce qui se passa n’aurait pas pu être plus parfait que cet instant. Tout en gardant ses yeux fermés, il passa sa main derrière ma nuque et appuya tendrement nos lèvres les unes contre les autres dans un baiser aussi chaste qu’amoureux. J’ai d’abord été surpris. Je m’étais tellement attendu à ce qu’il me fuit à cause de cette initiative mais je me laissais submerger par mes émotions et finissais par y répondre à mon tour. Je ne saurais pas vous décrire comment était ce premier baiser mais tout ce que je sais, c’est que jamais, oh grand jamais, je n’en oublierai le moindre instant. Même après que nos lèvres se soient séparées, j’avais encore la sensation de fourmillement dans toute mon âme, comme s’il avait par ce simple contact éveillé un cœur et un corps longtemps endormi. Voyant qu’il ne rouvrait toujours pas les yeux, je pris le risque de refermer mes bras autour de lui, en une étreinte protectrice, comme pour le rassurer sur la réalité de l’instant et l’attirais contre moi, m’imprégnant de sa présence. Je le vis ouvrir doucement les yeux et je le sentis se blottir tout contre moi alors que je l’entrainai pour que l’on se retrouve allongés, tous les deux, sur la banquette arrière. L’instant était unique. J’étais sur le dos et je tenais entre mes bras la personne qui m’avait rendu la vie.

Il ferma bientôt les yeux et j’eus l’espoir naïf qu’il allait passer une bonne nuit entre mes bras. Est-ce le fait que, m’étant endormi, mes bras se soient desserrés de lui, tombant de chaque côté de son corps endormi ? Ou était-ce une obligation de chacune de ses nuits ? Peut-être un peu les deux… Mais le fait est qu’il se réveilla dans un sursaut et s’immobilisa, alors que je m’éveillai, brutalement, avant de prendre conscience qu’il était seul face à son cauchemar. Il frissonna alors que je m’approchai de lui avant que je ne l’entoure de mes bras, plaquant son dos contre mon torse. Je voulais qu’il sente que j’étais là pour le protéger, que rien ni personne, pas même ses rêves ne parviendraient à vaincre tout ce que je ressentais pour lui. Et cela eut l’effet escompté. Calant sa tête dans mon cou, je le laissai calmer sa respiration et reprendre le contrôle de ses tremblements jusqu’à ce qu’ils s’arrêtent.

Repassant à l’avant de la voiture sans un mot, sans un son, nous reprîmes la route de l’internat, sachant pertinemment que nous devions rentrés la veille et que, peut-être, certains de mes « enfants » allaient finir par s’inquiéter. Et son frère encore plus. 

Bercé par un silence apaisant sur tout le trajet du retour, je n’avais pas vu le temps passer. Ce même silence qui m’avait paru lourd et oppressant à l’aller était maintenant un nuage léger qui me permettait de flotter au-dessus de tous les tracas et de tous les problèmes que je pourrais rencontrer. Hyukjae était mon nuage. Mais contrairement à ces voiles éphémères, je voulais croire qu’il resterait pour toujours. Puis, nous fûmes rattrapés par la réalité en arrivant à l’internat. D’un pas assuré, nous nous sommes dirigés vers notre chambre. J’avais bizarrement besoin de me poser, de retrouver mes repères et surtout ils m’avaient tous beaucoup manqué. En une semaine, toute ma vie avait été bousculée et je voulais retrouver ma famille telle que je l’avais laissé. Pourtant, au moment d’ouvrir la porte, je fus à nouveau envahi par le doute ; à aucun moment nous n’avions décidé de quoi leur dire même si je me doutais bien que rien était la seule et unique possibilité pour le moment. Du moins à propos de nous. Pour le reste, il allait falloir que je leur explique. Et ça allait être… compliqué. Et douloureux.

Je poussai à peine la porte pour entrer qu’une furie, que je devinais être Eunhyuk, s’empara de Hyukjae pour le serrer dans ses bras comme s’ils ne s’étaient pas vu depuis des années. Je n’osais pas imaginer la réaction d’Eunhyuk quand il avait retrouvé son frère, quatre ans après l’avoir perdu…

- Hyukjae ! Te voilà ! Tu es enfin rentré. Est-ce que ça va ? Il ne t'a rien fait au moins ? Tu parais bizarre.

Non je n’avais rien fait. Il n’a fait que m’aider et je crois bien que je lui ai rendu la pareille.
- Non loin de là... Et toi, ta semaine ?
- J'ai pas dormi de la semaine. Je m'inquiétais trop tu n'a jamais répondu à ton téléphone ou presque. Pourquoi bordel ? Tu sais que je m'angoisse vite.


- Panne de batterie.

- Arrête ton téléphone sonnait...
- Bon d'accord t'as gagné…


Pendant un instant, j’ai eu très peur. Peur qu’il lui dise tout comme ça, là, devant tout le monde, alors même que j’étais là. Mais au fond de moi, je savais que ce n’était pas possible. Et je culpabilisais un peu de devoir le faire mentir. Même si quelque part, je ne le forçais pas, j’avais l’impression que c’était ma faute.

-… j'avais juste envie que tu découvres ce que voulait dire une semaine sans moi.
- Plus jamais tu me fais ça !


- Promis Hyung.

Je me doutais bien qu’il ne le voulait pas plus qu’Eunhyuk. Après qu’ils aient échangés une autre étreinte, je me reconcentrais sur mes propres explications, ne sachant ni par où ni comment commencer… Ce fut Sungmin qui me permit d’avoir un point de départ.

- TEUKIE ! Content de te revoir ! Alors cette semaine ? Comment ça se fait que tu nous as pas prévenus ? Eunhyuk nous a dit qu’il y avait un problème mais on savait rien alors on s’est tous inquiété… Oh Teukie ! T’es enfin rentré !

La joie sans pareille de Sungmin m’étonnera toujours. Il sait que j’ai eu un « problème » comme il dit mais il trouvait quand même le moyen d’être heureux. Il m’avait vraiment manqué. Lui comme tous les autres qui me regardaient avec des regards suppliants. Même Siwon ! Mais lui, je devinais aisément que c’était plus en quête d’informations croustillantes que par amour pour moi… Mais c’était Siwon alors même ce peu d’intérêt de ma vie réelle me rendait presque honoré. Enfin bref. Je m’égare pour éviter le sujet mais au lieu de ça, il va falloir que je trouve quoi lui dire. Quoi leur dire…

- Content de vous revoir aussi… Vous m’avez manqué…

Je devais avoir un ton aussi convaincant que si je leur avais dit un truc du genre « je suis le leader d’un super groupe de K-pop et je suis trop fort et j’ai 32 ans et j’ai déjà fait mon service militaire » en gros un truc impossible. Bien sur, ce n’est pas vraiment passé et c’est Jonghyun qui, cette fois, m’a posé une question à laquelle je n’avais pas envie de répondre. Et dont je n’avais pas non plus vraiment la réponse.

- Teukie ? Tu es sur que ça va ? Qu’est-ce qu’il y a ?

- On vit avec Siwon, on peut tout entendre tu sais…

Je maudissais intérieurement YeSung d’avoir fait une telle remarque parce que justement non, vous ne pouviez pas. Et de plus, prononcer son nom avait sorti Siwon de sa torpeur de sorte qu’il était tout à fait conscient de ce que je m’apprêtais à dire et il ne manquerait pas de me faire une remarque…

- … Je suis allé… voir mes… parents…

- Attends, je rêve ou tu nous as pas dit la vérité vraie en partant ?

Je savais que réveiller Siwon n’allait pas m’arranger pour leur parler de ma semaine et je ne m’étais pas trompé. Je décidais cependant de ne pas relever…

- Le vrai et seul problème… c’est que…

- Que quoi ? S’impatienta Sungmin, à l’affut de nouvelles informations, probablement heureux que j’ai – ou eut – une famille.

- Quand je suis arrivé… ils… ils étaient…

-… partis… loin…

Je me retournai vers Hyukjae, les yeux noyés de larmes et rien que le voir me venir en aide en ce moment aidèrent ces dernières à glisser le long de mes joues pour s’échouer dans mon cou. Jamais ils ne m’avaient vu pleuré et j’aurais voulu que cela reste ainsi encore longtemps. Mais c’était trop tard. Tout le monde l’avait regardé presque simultanément et je me doutais que le poids de tant de regards devait le gêner plus que nécessaire. Reprenant le contrôle de mes sens, je parvins à alléger ses épaules de mon propre regard avant d’essayer d’attirer à nouveau l’attention sur moi, non pas dans un but de quérir la pitié des autres mais pour les détourner de Hyukjae.

- Loin… et définitivement…

Cette simple phrase, si c’en est une, eut pour simple effet de me faire pleurer de plus belle, alors que tous me prenaient dans leur bras, même Siwon. Mes larmes s’échouaient toujours, parfois dans le cou de l’un parfois dans le cou de l’autre, jusqu’à ce que je puisse enfin tarir ce flot incessant. Puis, on a un peu parlé de la semaine et tout allait bien, jusqu’à ce que je veuille leur dire pourquoi on était rentré le lendemain de ce qu’on leur avait dit…

- J’étais trop crevé à cause d’une semaine d’insomnie et on a dormi à l’arrière de la voiture pour que je puisse me reposer.

Cette explication était anodine et vraie. Même si je n’avais pas abordé le sujet du premier baiser entre Hyukjae et moi mais je l’entendis se racler la gorge un peu fort alors que je croisais le regard noir d’Eunhyuk. S’il avait pu tuer, je serais déjà mort. Bien sur, dans sa tête de psychopathe, il avait du se faire tout un scénario et je l’imaginais facilement. Mais nous en étions loin, bien loin. J’essayais de me rattraper aux branches, quitte à mentir un peu plus.

- Enfin… moi j’ai dormi à l’arrière. Hyukjae est resté à l’avant.

Ok ça valait ce que ça valait mais c’était tout ce que j’avais en stock pour calmer l’atmosphère devenue électrique.

On a discuté pendant encore un moment tous assis en genre de ronde sur le lit tandis que je jetai sans cesse des regards discrets à Hyukjae, qui était en face de moi, en lui souriant tendrement. Parfois, il me rendait mon sourire et je voyais que personne n’avait de doute quant à notre semaine, tout ce qu’il y a de plus… sinistre. Mais au milieu de toute la tristesse accumulée, j’avais trouvé un rayon de soleil. J’avais trouvé celui qui allait illuminer ma vie chaque jour. Et j’espérais avoir trouvé celui qui permettrait à mon cœur endolori de cicatriser et de battre… pour toujours…

 

Fiche crée par Thundy sur http://epicode.bbactif.com/" class="postlink" target="_blank" rel="nofollow">Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


profil

MessageSujet: Re: Quand tout devient simple, parfois ça se complique encore plus... [YeHae]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Quand tout devient simple, parfois ça se complique encore plus... [YeHae]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Avec l’insomnie, plus rien n’est réel ! Tout devient lointain. Tout est une copie, d’une copie, d’une copie...
» " Ensemble, tout devient possible "
» Quand tout devient sérieux ...
» Dean Davis - C'est quand tout semble parfait que tout part en vrille
» Quand Bisounours devient Grizzlie, là ça me plaît !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres :: RP des Membres-