top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 Invasion, je suis en mission. -tout est dans le titre-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
EunHyuk Won
Assidu

avatar
profil
Messages : 326
Date d'inscription : 01/09/2014
Sur l'avatar ? : Lee Hyukjae

Personnage
Age: 18
Pouvoir: Transformer ce qui est vivant en ce qu'il veut
Race précise: Monky

MessageSujet: Invasion, je suis en mission. -tout est dans le titre-   Lun 1 Sep - 15:13
« Refaire le monde ou se faire tout le monde »


« FICHE D'IDENTITEY »
♦♦ NOM :: Won
♦♦ PRÉNOM :: Eunhyuk
♦♦ SURNOM :: Ne t'avise pas de lui en donner sauf si t'es son frère ce qui n'est pas le cas.
♦♦ AGE :: 18
♦♦ SEXE :: Il adore ça. (♂)
♦♦ CLASSE / PROFESSION :: Terminale
♦♦ RACE :: Monki ~ Kami
♦♦ POUVOIR :: Métamorphe évolué. Il transforme tout ce qui est vivant en tout ce qu'il veut.

« DERRIERE L'ORDI »
♦♦ PRENOM :: Héhéhé
♦♦ PRÉNOM / SURNOM :: Envahisseuse depuis peu
♦♦ AGE :: 15
♦♦ OU AS-TU CONNU LE FOW ? :: Il est très populaire sur ma planète
♦♦ DES COMMENTAIRES ? :: Je vous nem !
♦♦ CODES DES RÈGLEMENTS :: bon by Demy'
♦♦ FEAT[Personnalité de l'avatar - Facultative] :: Eunhyuk ~ Lee HyukJae (Super Junior)



« Ils nous ont séparé. Ils l'ont regretté. »
A leur naissance, aucun des deux parents n'accordèrent ne serait-ce qu'un regard aux deux nouveaux nés dès qu'ils entendirent le mot " animalik " résonner dans la chambre. Un mot synonyme de malheur pour certains parents, pour la plupart des parents ayant mis au monde ces créatures dites démoniaques et monstrueuses.
Eunhyuk a été le premier à naître. Quand la sage femme apprit à ses parents qu'il était Animalik, leur seule obsession était de savoir si leur autre enfant l'était aussi. Lorsque Hyukjae arriva à son tour et que leurs pressentiments devinrent une réalité, les deux enfants n'existaient déjà plus à leurs yeux. Ils furent emmenés loin de la chambre, dans la nurserie où on les prit en charge. Ces quelques instants furent les seuls où ils virent leurs parents.
Au bout de quelques semaines passées à l'hôpital, les deux frères finirent par être adoptés par un couple d'un certain âge déjà pour avoir des enfants, tournant autour de la cinquantaine. C'était un couple qui n’avait pas pu avoir d'enfant, car la femme était stérile. Tout poussait à croire que cette nouvelle famille allait être heureuse, mais l'avenir leur criait le contraire.
Durant dix ans, Hyukjae et Eunhyuk vécurent heureux. Ils eurent une bonne éducation mais étudièrent cependant à domicile, leurs parents adoptifs voulant éviter que les jumeaux ne souffrent pas du regard des autres. Au fond, ils se fichaient royalement d'étudier avec un précepteur ou à l'école publique comme le faisait les autres enfants. Ils passaient leurs journées ensemble et c'est tout ce qui comptait pour eux. Ils sont devenus très proches au fil du temps. Ils avaient réussi à forger une relation solide, inébranlable, sans aucune faille. Rien ni personne ne pouvait les séparer, ils se complétaient l'un l'autre, ils pensaient pareils, ils étaient pareils, tout simplement. Leur bonheur semblait pouvoir durer ainsi pendant des années encore, mais leurs parents adoptifs n'étaient pas du même avis.
Au fur et à mesure du bonheur grandissant des deux enfants, les remords des deux parents furent de plus en plus encombrants et, petit à petit, ils se mirent à regretter de les avoir adoptés. Au début ils trouvaient ça presque amusant, c'était comme recevoir un nouveau jouet, mais à leurs yeux ces deux jouets perdirent toutes leurs valeurs et ne représentaient plus rien à par des frais. Il n'y avait plus aucun amour des adultes aux enfants, ces derniers n'étaient qu'un poids encombrant pour eux.
Peu de temps après leur dixième anniversaire, les parents parvinrent à vendre les deux enfants à une association des plus douteuses. Bien évidement, Eunhyuk et Hyukjae ne se doutait de rien. Leurs parents leur avaient demandé de préparer un sac avec quelques affaires dedans, ce qu'ils avaient fait avec joie car, trop naïf pour comprendre la situation, leurs parents leur avait dit qu'ils les emmenaient en vacances.
Lorsqu'ils sortirent de la voiture, leurs parents la redémarrèrent aussi vite qu'ils l'avaient arrêté et s'éloignèrent d'eux, sans rien dire, sous le regard chargé d'incompréhension des deux frères. Cependant, peu de temps après, plusieurs hommes débarquèrent, environ une dizaine. Tous habillé de façon très classe, dont un en particulier. Ce dernier s'approcha des deux enfants, qui commençaient à avoir peur, et les observa quelques instants. Mais il ne décela aucune différence entre l'un et l'autre. Ils étaient identiques en tout point.
Après quelques minutes à les regarder, sans rien dire, il fit deux signes de têtes, l'un à l'homme qui se trouvait à sa droite et l'autre à sa gauche. Les deux gestes désignaient les deux enfants. Sans plus attendre, l'homme à droite s'empara d'Eunhyuk et l'autre de Hyukjae. Les deux frères tentèrent de protester, de se débattre, mais même en y mettant toutes leurs forces ils n’y parvinrent pas. Ils furent chacun placé dans une voiture, et Eunhyuk passera plusieurs années à chercher son frère.

Eunhyuk ne pouvait pas imaginer la vie sans son frère. Il aurait tout fait pour le retrouver, quitte à vivre un calvaire. Son premier réflexe fut de tenter de s'enfuir. La voiture roulait vite mais elle s'approchait d'un feu où elle n'allait pas tarder à devoir freiner et le jeune garçon ouvrit brusquement la portière pour se jeter sur le bas-côté. Sa tentative aurait pu aboutir s'il n'avait pas été roulé dans les bois jusqu'à ce que sa tête heurte une pierre qui lui fit perdre connaissance. Peu importe le temps qu’il passa dans ce sommeil empli de cauchemars, quand il se réveilla, son frère n’était pas près de lui. Il n’y avait personne. Rien que l’obscurité et le froid. Eunhyuk pensa d’abord qu’il était dehors, qu’il avait réussi à s’échapper mais ses yeux finirent par s’habituer au noir et il put bientôt discerner quatre murs et une ombre. C’était un jeune animalik, comme lui, qui semblait plus faible que lui ne l’était. Mais il ne l’entendit jamais parler. Un des hommes qui avait séparé les deux frères était revenu et l’avait emmené. Il n’y avait eu qu’un long cri et il s’était retrouvé seul. Eunhyuk aurait voulu ressasser le passé mais il ne le pouvait pas. A part son frère, rien ne lui revenait. C’était comme s’ils avaient été seuls face à un monde dont il ne se souvenait pas. Qui étaient ses parents ? Où avait-il vécu ? Il ne se souvenait que de Hyukjae. Il devint vite son seul et unique objectif de vie. Il devait retrouver son frère. Même si cela devait dire apprendre à vivre avec ceux qui les avait séparés.

Quand ils vinrent chercher Eunhyuk, celui-ci n’osa pas se débattre, il voulait leur montrer qu’il acceptait de les écouter et peut-être même de leur obéir s’il en était capable. Il pensait pouvoir être plus forts qu’eux et supporter toutes les tortures grâce à l’image de son frère et par la ruse mais ils savaient ce que représentait Hyukjae pour Eunhyuk et ils s’en étaient servis. Celui qui semblait être le chef reçut Eunhyuk seul à seul pour lui apprendre que son frère était en mission dans une autre région du pays et que, comme lui, il allait suivre un entraînement particulier dans une école spécialisée pour qu’il devienne un véritable justicier. A dix ans, l’idée de devenir un super héros sauvant  le monde n’est entourée que d’une aura positive. Peut-être que s’il lui  avait dit qu’il était le chef du plus grand réseau mafieux de Corée du Sud et bien, Eunhyuk aurait été moins enthousiaste. Et peut-être que s’il avait connu la véritable histoire de son frère, il ne les aurait pas suivi dans leurs magouilles et dans leurs sales histoires.

A peine avait-il fini son entretien avec « le sauveur du monde en chef » qu’on l’envoya dans un dojo où l’attendait son premier adversaire. L’enjeu ? Son diner. Eunhyuk avait suivi des cours d’arts martiaux en étant plus jeune et adorait tous les films qui pouvaient toucher à ce sujet, de près ou de loin. Il ne fit qu’une bouchée de ce jeune animalik dont il ne connaissait pas l’objectif. Eunhyuk se battait pour un repas, lui se battait pour sa vie. Trop de combats perdus et vous ne servez plus à rien dans la mafia. C’est ce qui est arrivé au premier adversaire d’Eunhyuk. Alors qu’il dégustait son premier festin, il entendit un hurlement déchirant. Un criminel d’après son nouveau mentor. Un animalik pour le reste du monde. Il devint très vite le chouchou du patron, pour le plus grand désespoir de toutes les autres victimes de celui-ci, qui passaient les unes après les autres contre lui sans réussir à lui décrocher ne serait-ce qu’un coup. Il devint le bras droit de son bourreau et il était craint par tous ceux qui vivaient pourtant la même chose que lui. Festin après festin, pièces plus luxueuses les unes que les autres il vivait la vie de château et pourtant il n’était pas heureux. Il n’oubliait pas son frère. Il ne réussissait pas à retrouver quel était son don, ni à se transformer.

Quand il commença à manier le sabre puis le double sabre, ses adversaires devinrent plus durs à affronter et lors de son premier combat, il fut frappé par un coup de sabre dans le cou, qui le marqua d’une cicatrice. Il ne pourrait jamais oublier ce qu’il avait vécu, il en portait la trace. Cet adversaire fut sa première victime. Le sang de cet animalik fut le premier qui salit son sabre. Et en un an et demi d’entraînement intensif il avait changé, il aimait blesser et il découvrait le plaisir de tuer, un plaisir qui ne le quittera pas pendant les deux prochaines années de sa vie. Quand il eut gagné complètement la confiance du maître, il écuma le pays à la recherche de criminels à éradiquer de ce monde. Ils étaient la plupart du temps animaliks et devaient beaucoup d’argent à son patron. Ils avaient parfois violé des femmes innocentes et parfois tué des personnes les plus adorables du monde mais Eunhyuk n’avait jamais d’aveu toujours du déni, disant qu’ils rembourseraient quand ils pourraient mais qu’ils n’avaient rien commis d’autres comme méfaits.

Eunhyuk ne prit conscience de ses erreurs et de son formatage qu’au bout de presque trois ans de meurtres. Une de ses victimes réussit à semer le doute dans son esprit avant qu’il ne l’achève et de fil en aiguille il put avoir les preuves nécessaires à la remise en cause de l’association dans laquelle lui et son frère avaient été engagé. Furieux. Trahi. Violent. Dangereux. Sadique. Et armé. Voilà tout ce qu’il était à présent. Il retourna un jour au lieu de rencontre de toutes les têtes de l’organisation, le jour où il y avait une réunion importante dont il devait assurer la protection mais il y sema le désordre. Tous devaient mourir. Tous devaient souffrir comme il avait souffert et comme il savait que son frère souffrait. Dans un bordel. Ils l’avaient emmené dans un bordel et on lui avait dit qu’il sauvait le monde. La naïveté est la pire des qualités, même le pire des défauts. Il les avait cru et ils allaient le payer.

Les décapiter aurait été les aider à quitter ce monde sans souffrance. Les gazer ou les empoisonner était lâche. Il les attacha tous à leur chaise avec l’aide de quelques animaliks qu’il avait finalement ralliés à sa cause et chacun des membres de sa « révolte » coupèrent une main à celui dont ils avaient la charge avant de quitter le quartier général de leur secte, les laissant se vider de leur sang et mourir dans des hurlements qui déchiraient la nuit calme. Eunhyuk appréciait ce son presqu’autant que la vue du sang mais il ne s’en délecta pas trop longtemps puisqu’il lui restait une mission à accomplir : retrouver son frère et le sortir des griffes de l’association. Il mit un peu plus d’un an à retrouver le bordel et le jour où il se décida à libérer son frère, c’était le jour de son anniversaire, le jour de leur anniversaire. 14 ans. On lui avait volé son enfance, une partie de son adolescence, son innocence, sa tendresse, tout ce qui caractérisait les deux frères n’en définissait à présent plus qu’un s’il avait réussi à conserver sa personnalité dans cet endroit.

Arrivé devant la porte de l’établissement, il se surprit à hésiter. Et s’il l’avait oublié ? Lui avait gardé une partie de sa mémoire mais peut-être que lui n’aurait pas eu cette chance ? Et s’il lui en voulait ? Il avait mis quatre années à le retrouver et même s’il avait « bien vécu », ce n’était pas le cas de Hyukjae qui avait du être violé et maltraité plus d’une fois. Mais l’hésitation laissa bientôt place à la colère. Les gens présents dans cet établissement avaient blessé son frère et donc lui par la même occasion. Ils avaient touché à la seule personne pour qui Eunhyuk pouvait avoir une réelle affection, le seul qui le connaissait comme un être humain et pas une machine à tuer et personne d’autre n’aurait cette opportunité. Toujours accompagné de ses nouveaux compatriotes, dont la mission était de libérer les autres animaliks du bordel, il entra et massacra littéralement tout le personnel du lieu, toujours sans perturber le silence. Sa rapidité et son talent ne laissaient jamais le temps à ses victimes de crier. Il les bâillonnait d’une main et les égorger de l’autre, sans jamais lâcher ses sabres. Ceux-ci étaient devenus ses amis les plus fidèles, ils ne trahissaient pas et ils obéissaient sans faillir. Ils faisaient juste partie de sa vie.

Quand il eut fini son ménage, tous se précipitèrent à l’intérieur pour sauver leur amis, leur famille ou tous ceux qui le méritaient. Quant à lui, seul l’importait son frère. Il ouvrit doucement la porte de la chambre, redoutant ce qu’il allait voir et quand il aperçut son frère, à moitié habillé, allongé sur le lit, résigné à finir comme ça, il en laissa tomber ses sabres, ces mêmes sabres dont il ne voulait pas se séparer. Mais son frère n’avait besoin que de lui pas de sa violence, pas du sang, juste de lui et de son réconfort.

Eunhyuk ne resta pas plus longtemps dans l'ouverture de la porte et se précipita vers son frère. Il s'assit précipitamment à côté de lui, le retourna pour le mettre sur le dos et le prit dans ses bras, le serrant contre lui aussi fort qu'il le pouvait. Hyukjae mit du temps à réaliser la situation avant de s'emparer fermement de la veste de son frère de sa main droite tout en murmurant " Eunhyuk ". Le plus jeune était déboussolé, mais il parvenait à entendre les " Je suis là, ça va aller " que son aîné répétait inlassablement.

Hyukjae sombra bientôt dans une sorte de transe assez étrange et Eunhyuk rattacha ses sabres à sa ceinture avant de quitter l’établissement en portant Hyukjae et en enjambant les corps sans vie des hommes et des femmes qu’il ne regrettait pas un instant d’avoir tué.

Durant les semaines qui suivirent, Eunhyuk s'engagea à remettre son frère sur pied, son protégé depuis sa plus tendre enfance. Il ne pouvait pas parvenir à lui faire oublier, mais rien que sa présence était un cadeau pour Hyukjae. Il était dévasté, anéanti, submergé par ces quatre années de douleurs, mais Eunhyuk l'avait tiré de l'enfer. Il l'avait soutenu par la suite, aidé, il l'avait rendu vivant à nouveau. On aurait pu croire que tout ce temps avait métamorphosé Hyukjae, mais bien au contraire. Il était reconnaissant envers Eunhyuk, il était devenu porteur d'une dette impossible à rembourser envers son aîné, mais il n'en était devenu que plus adorable. Inutile de devenir froid et monstrueux lorsque l'on a souffert de la main d'hommes de la sorte. Inutile de se montrer comme eux.

Mais c'était loin d'être terminé. Hyukjae savait pertinemment qu'il ne serait jamais guérit de ses blessures, mais ce n'était pas le cas de son frère qui lui avait passé 4 ans dans une sorte de mafia. Il ne pouvait certes pas lui faire oublier, mais il se devait de le remettre sur le droit chemin. Il devait lui faire oublier ses règles et ses principes, il devait lui aussi faire revenir son frère de ses propres entrailles. Et il s'y employa, durant près de quatre ans où les deux jeunes hommes vécurent du mieux qu'ils le purent. Hyukjae ne parvint pas à retrouver totalement son frère, mais il savait qu'il avait fait tout ce qu'il pouvait. Il trouvait ce remboursement insuffisant par rapport à ce qu'Eunhyuk avait fait pour lui, mais il ne savait que faire d'autre, si ce n'est se montrer présent à chaque instant auprès de lui pour le soutenir, pour ne pas le laisser sombrer. Et c'est la seule et unique mission qu'il s'est donné, une mission à vie, une mission simple : ne jamais l'abandonner.
Il ne passa pas un jour sans que Hyukjae ne repense à ces quatre ans de souffrance. Mais il avait su faire face et les laisser derrière lui pour son frère, pour le remettre sur le droit chemin. Il avait réussi, mais il n'avait pas pour autant oublier ces années. Oublier son passé il ne le pourra jamais, mais ça vaut toujours le coup d'essayer. Quant à Eunhyuk, il restait toujours empli de sadisme et d’agressivité, de violence et d’esprit vengeur mais grâce à son frère, il était redevenu à peu près normal même si l’un comme l’autre n’oublieraient jamais que pendant quatre ans ils avaient été séparés et que ceux qui avaient osé s’en prendre à eux l’avaient regretté. Depuis, ils ne s’étaient jamais lâché et ils venaient d’arriver  dans une nouvelle ville qu’ils espéraient meilleure pour eux.

« Je ressemble à mon jumeau. *nan juure* »
Commençons par dire que les avis sur Eunhyuk diffèrent énormément d'une personne à l'autre. Pour certain il est affreux, pour d'autre il est magnifique, pour d'autre il est bizarre, donc vous vous ferez bien l'opinion que vous voulez.

Eunhyuk est la copie parfaite de son frère jumeau, Hyukjae. Les deux sont absolument indifférenciables, et même pour les personnes qui les connaissent c'est parfois dur. La seule chose qui permet aux autres de les différencier ce sont leurs cheveux, qui changent très souvent au grès de leurs envies. Une description des cheveux est donc inutile, vu qu'il change régulièrement, passant par le blond, le roux, le brun, le mélange des deux ou ce genre de choses. Mais à la base, il a les cheveux brun foncé presque noir.

Il a de grands yeux, avec un regard parfois étrange qui peu avoir un côté malsain même si c'est involontaire. Ses pupilles sont brunes, très sombre. Il a un nez qu'on pourrait qualifier de normal enfin après avoir vu Voldemort tous les nez sont normaux donc voilà. Il a également une bouche normale. En revanche, son sourire, c'est comme son physique. Soit c'est mignon soit c'est pas beau soit c'est bizarre. A vous de choisir hein, je suis pas là pour corrompre vos petits esprits.

Il n'est pas franchement grand, environ 1m75. Ca reste une bonne taille mais c'est plutôt petit pour un homme. Il est cependant plutôt large d'épaule, enfin par rapport à sa taille quoi, et il est foutu comme un dieu. Oui je sais, l'expression est banale mais j'ai la flemme de décrire ou d'en chercher une autre donc voilà. M'enfin sinon il est bien proportionné, c'est pas encore un monstre.

Quand on le regarde, de par son style vestimentaire que par son physique, il n'inspire pas vraiment confiance. Mais comparé à son frère qui en a l'apparence sans en avoir le caractère, lui est le bad-boy par excellence.

Juste un tout petit truc, en forme animale, c'est le singe de pirates des caraïbes, comme son frère.

« Pourquoi vouloir m'oublier»
Eunhyuk est quelqu’un de très particulier psychologiquement parlant, du fait qu’il ne pense pas comme la normale. Pour donner un exemple simple, quand il tuait – utilisation de l’imparfait très importante à noter – un criminel en le décapitant, il pensait qu’il le tuait avec trop d’honneur. (Je rappelle que pendant 4 ans, il a agi en étant exploité par un homme qui lui faisait croire qu’il était un « samouraï ») Donc, il ne faut pas forcément prendre au pied de la lettre tout ce qu’il peut dire ou faire parce que même si ça paraît mauvais, ce n’était pas forcément son intention première de blesser. Néanmoins, la plupart du temps, c’est le cas. Eunhyuk, derrière ses airs parfois tendres, est un vrai vicieux et un sadique de première. Certaines personnes te voleront un stylo, lui te volera un baiser. Quand d’autres t’aimeront et te le diront souvent, lui volera ta virginité – ou une nuit si elle a déjà été prise – et te laissera tomber une fois satisfait. Voir les autres souffrir le remplit d’une joie sadique, parfois à la limite du cynisme. 

Même si au contact de son frère il s’est radouci, Eunhyuk reste quelqu’un d’agressif, méfiant et parfois dangereux. Par contre, s’il a pu apprendre une chose de son séjour dans la mafia coréenne, c’est l’honneur, la fidélité et le respect. Quand il accorde sa confiance et qu’il s’ouvre à la confiance de l’autre, il ne trahira plus jamais. Son frère est ce qui compte le plus pour lui et il se montre donc très protecteur à son regard, parfois à la limite du raisonnable. Pourtant, derrière ce masque de brute se cache un vrai cœur qui bat rarement, immunisé contre toutes formes de sentiments mais qui est toujours en état de marche pour ce fameux jour où il trouvera une vraie famille.

Résumons en quelques mots.

Il est très vilain mais jamais de façon gratuite. Il est sournois et il aime son frère. Il n’y a rien de plus à savoir.





C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HyukJae Won
Assidu

avatar
profil
Messages : 311
Date d'inscription : 01/09/2014
Sur l'avatar ? : Lee HyukJae

Personnage
Age: 18 ans
Pouvoir: Capacité de se mettre à la place des gens (il voit, entend, ressent, et pense comme eux tout en restant conscient)
Race précise: Monki

MessageSujet: Re: Invasion, je suis en mission. -tout est dans le titre-   Lun 1 Sep - 15:13
Je valide ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Invasion, je suis en mission. -tout est dans le titre-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tout est dans le poignet
» Qui suis-je? Où vais-je? Dans quel état j'erre?
» « Mets-toi tout nu, si t'es un homme... » (17.06.11 à 14h37)
» Mission rang A: Dans la jungle, terrible jungle
» Beignets de tomates vertes / Le secret est dans la sauce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Présentation :: Personnage :: Présentations Validées-