top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 Sylnodel Aerin; update

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sylnodel Aerin
WATCHDOG;

avatar
profil
Messages : 1627
Date d'inscription : 13/10/2012
Sur l'avatar ? : Ashley Benson

Personnage
Age: 19
Pouvoir: Capacités Physiques Sur-développées.
Race précise: Wolve

MessageSujet: Sylnodel Aerin; update   Dim 31 Aoû - 22:03


log_in : Sly ;
data_name :
Sylnodel Aerin ;
setup : loading ;
{ 88 % }

data_base : 17 years old  ϟ  female  ϟ  born the 10/21  ϟ  italy  ϟ  wolve raised by wolves  ϟ  over-developed physical abilities
ft. Ashley Benson
© memento morri on apple spring
saving data upload .exe ;
Description physique: forme animale; Sous sa forme animale, vous l'aurez deviné, Sly est une louve. Oui, parce que Wolve. Donc louve. Elle est plutôt petite bien qu'elle ait atteint l'âge adulte chez les loups. Mais elle sait tirer avantage de sa petite taille car cela lui donne plus de rapidité et d'agilité que si elle devait se traîner une grosse carcasse. Elle peut donc aisément glisser entre les pattes de loups plus gros qu'elle et détaler comme un lapin. Elle embêtait souvent les plus gros loups de sa meute, qu'elle fatiguait en leur courant autour. D'ailleurs, Sly adore courir sous sa forme de louve. Ça lui donne une sorte de sentiment de liberté ou je ne sais quoi. En plus, avec son pouvoir c'est le top. En fait, Sly est un chimpanzé dans l'âme. Un peu débile. En mode Moon Moon -ceux de Tumblr comprennent. Mh bref. Son pelage est clair, entre le blanc et le beige mais il s'assombrit au niveau des oreilles, du dos et de la queue jusqu'à en devenir plutôt gris foncé. Ses yeux sont du même bleu-vert que ceux de sa forme humaine. Quant à ses crocs... Venez donc les tester vous-même. Mais, comment vous dire. Essayez de ne pas y laisser une main. Sly aime déjà pas quand ses ongles se coincent entre ses dents alors quand c'est ceux d'un inconnu entre ses crocs... Faut pas déconner.
Description physique : forme humaine; Enfin forme humaine. C'est quand même comme ça qu'elle est née à la base donc ce terme est peut-être un peu exagéré. Mais je sais ce que vous allez dire. Exactement. On s'en fou. Sly est de taille moyenne et mince. Sa peau est assez mate, c'est à dire qu'elle ne fait ni métissée ni blanche comme un linge. Ses cheveux blonds et bouclés lui arrivent environ au milieu du dos. La plupart du temps, elle les laisse détachés mais il y a des jours où ils font leurs chieur et lui retombent sans arrêt devant le visage. Ces jours-là, elle préfère les attacher. Son visage est plutôt rond, ses joues sont rebondies. Son sourire est plein de fossettes et son nez et petit, en forme de trompette. Ses yeux sont en amandes. Ils sont bleus-verts, aussi, mais ça vous le sauriez si vous aviez lu juste avant. Sauf si vous commencez par ce bloc, auquel cas je vous informe que je vais me répéter dans le bloc précédent. Oh, et en général, elle les maquille simplement d'un trait de liner et de mascara. Ou juste de mascara. Vu qu'elle est souvent à la bourre, elle a pas vraiment le temps de faire plus. Sinon, elle a un TAS de fringues. Voilà, donc dit comme ça, elle peut faire mignonne petite fille, très innocente mais... ahahah, vous verrez.
empty the trash can { 53 % }
Description mentale: caractère de merde; Oui, il faut dire ce qui est, Sly a un caractère de bouse de vache. Elle est capricieuse, têtue, indécise, chieuse, bavarde, dalleuse... Et j'en passe. Comment dire. C'est une jeune fille pleine de surprises et d'énergie? Sérieusement, que quelqu'un lui file un calmant. Elle est toujours là, surexcitée. Pff. De quoi être fatigué rien qu'en la regardant. C'est sûrement comme ça qu'elle dépense toutes les calories qu'elle absorbe. Parce que Sly mange BEAUCOUP. Elle aime bien manger. Mais elle sait pas trop cuisiner... oops. Enfin, elle connaît les bases.. Elle fera des efforts sur ça si elle tient vraiment à vous. A part ça, Sly est téméraire et n'hésite pas à se remonter les manches. Elle parle pas super bien. Et parfois elle jure en italien. En fait, Sly c'est un bonhomme. Je commence à croire qu'elle n'a de féminin que l'apparence. Qu'elle sait très bien mettre en valeur quand elle a besoin de quelque chose, d'ailleurs... Elle obtient toujours -bon... la plupart du temps- ce qu'elle veut. Et quand elle a un truc bien précis en tête, comptez sur elle pour le réaliser. Elle est très attachée à sa famille -bon, ce niveau là autant juste dire Tsume quoi- et à ses amis et, évidemment, à son mec. D'ailleurs, elle a souvent peur de ne pas être assez bien pour eux, de ne pas être utile ou quoi. Elle essaye de le cacher avec un excès de confiance en elle mais elle apprécie beaucoup qu'on lui dise qu'on tient à elle. Ça la fait se sentir importante et elle en a besoin. Comme ça elle peut se dire que sa vie n'est peut-être pas dénuée de sens si quelqu'un d'autre a besoin d'elle dans la sienne. Voilà, voilà. Ah, et Sly a débarqué à peine quelques années dans le monde des humains donc... Elle s'y connaît pas trop et fait souvent des gaffes. Puis y'a des trucs qu'elle comprend pas. Vous savez, les humains, c'est vachement plus compliqué que les loups, alors Sly, elle est perdue. Entre la bise, les expressions, le fait de pas pouvoir renifler les gens.. oui, parce qu'elle est très préoccupée par les odeurs. On dit qu'elles nous décrivent un peu. Sauf qu'une fois, quelqu'un lui a dit que ça se faisait pas d'humer les gens.. alors elle continue, très discrètement. En dehors de ça, Sly aime pas trop être enfermée dans de tous petits endroits. Quand c'est sa chambre, ça va mais dans un placard, plus de deux minutes, euh, non. Et elle a quelques difficultés pour s'endormir alors quand ça devient pénible, elle sort faire un tour avant de revenir faire dodo. Et c'est une super bonne actrice aussi. C'est pratique, comme talent, ça. Mais ça veut pas dire que tout ce qu'elle dit ou fait est prémédité ou quoi, en général elle fait juste ce qu'elle a envie quand elle en a envie. Et elle traîne beaucoup avec des mecs genre. Mais c'parce qu'ils sont plus faciles à comprendre que les meufs. Surtout pour une fille qui a vécu dans la forêt plus de la moitié de sa vie.
confidential data updated ;
Ok les amis, c'est là que ça se complique. Si vous pigez pas tout : c'est normal. Si vous pigez tout... Venez me voir la prochaine fois que vous me croisez, je vous décernerais un prix. En plus je m'exprime trop mal donc euh, j'espère que vous avez de l'imagination ? Oui, JE SAIS QUE OUI. Trêve de plaisanteries, passons aux choses sérieuses. Lol.
Des images me reviennent comme un souvenir tendre. Je me souviens, il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble. Je retrouve dans un sourire la flamme de mes souvenirs... Et, au loin, un écho, comme une braise sous la cendre, un murmure, à mi-mot que mon coeur veut comprendre... -lol le gros plagiat d'Anastasia en plus j'ai sauté des passages mais avouez ça colle trop à l'histoire. OK CETTE FOIS VRAIMENT SÉRIEUX.
C'était un hiver. La neige collait au sol. Elle ne se souvenait plus de grand-chose. Ni de ce qu'elle faisait là, ni d'où elle venait. Comme si elle avait reçu un bon coup sur la tête avant de se réveiller, assise dos à un rocher. Tout ce qu'elle savait, c'était qu'elle s'appelait Sylnodel. Non, en fait, il y avait un autre prénom qui occupait ses pensées... Tsume. Elle était sûre que cela devait être une personne importante pour elle mais il lui fallait se concentrer énormément, ne serait que pour apercevoir son sourire ou son visage mais tout était si flou... Elle cessa lorsqu'elle se rendit compte que ça lui donnait mal à la tête.
Elle ne savait pas non plus depuis combien de temps elle marchait dans cette forêt. Elle était très jeune. Elle devait avoir quoi, quatre ans ? La réalité s'imposa alors à elle. Elle n'était pas là par hasard. Ses parents avaient dû l'abandonner. Quelle genre d'enfant devait-elle être pour mériter ça ?
Elle se frotta les yeux pour refouler ses larmes et ses pensées sombres et passa les mains derrière sa tête à la recherche de sa capuche qu'elle rabattit sur sa tête blonde. La neige ne cessait de tomber et ses bottes s’y enfonçaient de plus en plus si bien que chaque pas devenait pénible et constituait en soit une véritable épreuve sportive pour une si petite fille. La neige lui arriva rapidement mi-tibia et elle essaya de se hisser sur un rocher en attendant que la tempête se calme mais il n'y arriva pas car ses bottes glissaient contre la surface humide. Abattue et fatiguée, elle s'écroula et préféra se servir de la roche comme dossier. Après tout, il devait bien y avoir une raison au fait qu'elle ait été abandonnée. Alors peut-être qu'elle méritait de mourir seule, perdue au milieu de nulle part.
Elle commença à sangloter. Même si elle le méritait... C'était un peu dur comme punition. Si ses parents pouvaient l'entendre, elle leur dirait qu'elle est désolée, qu'elle ne recommencerait plus, qu'elle serait sage et qu'elle les aiderait dès qu'ils auraient besoin d'elle.
Elle ne sait pas combien de temps elle est restée là, à sangloter. Peut-être des heures. La neige continuait de tomber, la recouvrant petit à petit. Elle ne sentait plus vraiment ses membres. Elle était tellement engourdie, elle se sentait déjà morte physiquement. Mais elle était bel et bien consciente et priait pour que la mort vienne rapidement la chercher car être ainsi prisonnière de son propre corps était si effrayant, si insupportable.
Mais elle était en retard. Elle aurait déjà dû mourir. Mais au lieu de ça, elle était là, affalée comme une larve. Elle s'en voulait de ne rien pouvoir faire. Elle aurait dû continuer à lutter, trouver un arbre où elle puisse grimper, un creux dans la roche, n'importe quoi. Elle avait abandonné trop vite la partie et maintenant, elle le regrettait amèrement. Elle aurait voulu fermer les yeux pour ne pas se voir partir mais le froid la paralysait. Elle aurait voulu pleurer mais ses larmes de voulaient plus franchir le seuil des ses yeux.
Lorsque soudain, un loup surgit de derrière elle. Elle se dit un instant que le froid l'avait peut-être gardée en vie pour qu'elle finisse dévorée vivante. Mais au lieu de montrer toute agressivité, le loup s'approcha lentement d'elle. Il releva la tête en arrière d'un geste brusque et hurla pour signaler sa position à sa meute. Sly attendit, morte de peur et de froid. D'autres loups bondirent et formèrent un demi-cercle autour d'elle. Il devait bien y avoir là six ou sept loups de taille adulte. Le premier à l'avoir trouvée semblait être le chef de tous les autres. L'Alpha. Elle ignorait comment elle savait tout ça mais Sylnodel se trouvait en quelque sorte proche de ces bêtes. Ce qui ne l'effraya que d'avantage.
Les yeux des loups la fixaient et elle crut déceler de la curiosité dans leurs regards. L'Alpha fit un mouvement de tête vers elle, comme pour la montrer du menton et deux mâles s'approchèrent, un de chaque côté. Ils la déterrèrent et l'Alpha s'approcha pour la renifler. Maintenant tirée de la neige, Sly recouvrait peu à peu ses fonctions motrices et son premier réflexe fût de se rouler en boule et de fermer les yeux. Mais elle s'enfonçait de nouveau dans la neige alors un des loups attrapa sa capuche dans sa gueule et la hissa sur le dos d'un autre. Elle garda les yeux fermés tout le voyage et celui-ci sembla durer une éternité. Elle s'endormit même car l'adrénaline procurée par sa frayeur était retombée, ne laissant place qu'à une immense fatigue.
Lorsqu'elle se réveilla enfin, elle était dans l'obscurité et elle ne savait une fois de plus ni où elle était, ni ce qu'elle faisait là. Elle n'aurait même pas su dire combien de temps elle était restée inconsciente.
Elle se rappela ce qu'il s'était passé avant qu'elle ne s'endorme. Ces loups ne l'avaient pas dévorée. Ils l'avaient même sauvée. Ce monde était plus étrange qu'elle ne l'aurait cru. Et étrangement... Elle avait chaud. Elle regarde autour d'elle car ses yeux semblaient s'être fait à l'obscurité. Et elle comprit immédiatement pourquoi elle avait chaud. Elle était calée entre deux louveteaux, eux-mêmes calés contre une louve qui les entourait avec bienveillance. Elle ne su pas tout de suite pourquoi mais Sly se sentit tellement bien en cet instant, elle avait juste envie de se lover à nouveau contre la louve et de vivre ainsi pour toujours.
Mais cette dernière, comme ses bébés, avaient dû sentir l'agitation de Sylnodel car ils se réveillèrent. Sly prit d'abord peur mais comprit que cette peur était irrationnelle. Pourquoi la mangeraient-ils ? Ils s'étaient donné tant de mal pour la sauver, ce serait absurde.
La louve et ses petits reniflèrent Sly. Malgré ses pensées positives sur la logique, elle ne pouvait s'empêcher d'essayer de ne pas bouger d'un millimètre de peur de faire un mouvement trop brusque que la louve prendrait mal.
Elle ouvrit la gueule et... Lécha Sly comme si elle avait un loup depuis le début.
Elle ne su pas pourquoi mais ça la rendit heureuse.
Elle avait trouvé une famille où on voulait d'elle. Elle avait une meute. Elle se sentait déjà louve.
Et là, quelque chose se produisit. Sly sentit ses membres picoter, sa peau lui tirer légèrement, comme si elle grandissait. Mais cela ne l'effraya pas. Elle regarda ses mains se transformer en pattes, fascinée. Comme si elle avait toujours su faire ça mais qu'elle ne s'en souvenait que maintenant. Et elle se sentait tellement bien dans ce corps. Elle jappa joyeusement mais l'écho que lui renvoya la grotte de son propre jappement lui fit peur, elle mélangea ses pattes et tomba à la renverse. Confortable mais il va falloir un certain temps d'adaptation.
Un peu honteuse, Sly se releva et alla chercher réconfort auprès de sa nouvelle mère.

Et les jours, les mois et les années passèrent ainsi. Sly grandissait chaque jour un peu plus, devenait chaque jour un peu plus forte, plus rapide, plus douée. Elle s'était fait plein d'amis dans la meute avec qui elle chamaillait. Tout le monde la respectait et l'aimait, juste comme si sa moitié humaine n'existait pas. Et après tout, elle est fille du couple d'Alphas. Les Bêtas et Omégas lui devaient de toute manière le respect.
En parlant de ça, elle avait noué un lien très fort avec un de ses frères de lait. Un lien qu'elle sentait solide comme la Terre, indestructible. Il s'appelait Jek.
Mais Sly grandissait de plus en plus sous sa forme humaine et il devenait urgent de la rendre au monde humain. Sylnodel n'en avait pas envie. Mais elle le fit car elle voulait obéir à ses parents, ceux qui l'avaient sauvée, elle voulait qu'ils soient fiers d'elle et qu'ils ne regrettent pas leur choix.
Jek vint avec elle car il ne pouvait imaginer la vie sans sa sœur. Tous deux parcoururent des kilomètres de forêt à la recherche de là où ils seraient ensemble, là où ils rencontreraient des gens comme eux. Ils trouvèrent enfin. Internat Animalik.

Où elle rencontrera le mec de sa vie et de ses rêves, le meilleur ami attentionné dont elle a tant besoin et une sœur parfaite dont elle ne pourrait se passer.
.end of loading ;
{ setup achievement }
data uptaded & saved.

Sly ; log_out.





she's the girl with a fairytale face but her mouth screams like a wolf's
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Sylnodel Aerin; update

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» NHL 09 roster update PC
» Roster Update
» ~¤ Eärwen Aerin ¤~ [Professeur de magie]
» Aerin Caladhiel - Le murmure des songes
» UPDATE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Présentation :: Personnage :: Présentations Validées-