top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 ☸ Show them all you're not the ordinary type ▬ A.T.B

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Adrian Bovero
killer

avatar
profil
Messages : 169
Date d'inscription : 22/06/2014
Sur l'avatar ? : Gaspard Ulliel

Personnage
Age: 26
Pouvoir: Contrôle des sensations
Race précise: Vampyr

MessageSujet: ☸ Show them all you're not the ordinary type ▬ A.T.B   Dim 22 Juin - 20:15
League
Adrian Tobias Bovero

♚ Surnom : Ad'.

♚ Âge : 27 ans.

♚ Sexe : Masculin.

♚ Origines : Espagnoles.

♚ Race : Kuki - Vampyr.

♚ Métier : Tueur à gages.

♚ Pouvoir : Contrôler le plaisir ou la douleur des gens.

♚ Feat : Gaspard Ulliel.

Physique
De haut en bas, il n'y a pas suffisamment de défauts et d'imperfections pour faire d'Adrian une personne peu charismatique.

D'assez grande taille, 1m80 environ, il est très bien proportionné. Ses bras sont plus ou moins musclés, mais il n'en a pas vraiment besoin. Son pouvoir fait tout le boulot. Bon, malgré ça, il s'entretient, en veillant à ne pas prendre trop de gras, ce genre de choses. Même si il ne lésine jamais sur la viande et le chocolat - mais le sang passe avant tout, bien évidemment.
Il ne coupe jamais ses cheveux très court et se contente de les rabattre en arrière et de fixer ça avec un peu d'eau ou les laisser retomber librement, et il faut dire que le résultat est plutôt réussi. La couleur de ses cheveux hésite entre le brun et le noir, bien qu'on aurait plutôt tendance à pencher pour le brun. Oh, et puis on s'en fiche de ça, hein. Tant que les cheveux sont propres, ça n'a aucune importance, la couleur. Il ne se rase jamais, et heureusement, il est hideux quand il n'a pas sa barbe - courte, évidemment, juste de quoi ne pas ressembler à un gamin de 10 ans. Mais pour casser tout le côté "ténébreux", les yeux d'Adrian ne sont pas bruns, ni noir, ou ce genre de conneries, mais bien verts. Bon, avec des reflets bruns certes, mais officiellement, c'est du vert. Mais bien taillés et rarement soulignés par d'affreux cernes.
Caractéristique à sa race, le grain de peau du jeune homme est assez pâle, tout autant que ses canines sont blanches et aiguisée. Il possède également deux ailes de chauve-souris, de taille moyenne, chacune fait à peu près un mètre déployée. Elles n'ont rien de mignonnes, précisons-le bien. De simples os reliés entre eux par une membrane d'un blanc cassé... c'est simple. Heureusement pour Adrian, elles ne sont pas trop encombrantes et il peut donc les camoufler aisément sous ses vêtements et son manteau. Pas de plumes encombrantes, pas de motifs extravagants, pas de trous à faire dans les vêtements, on est plutôt tranquilles de ce côté-là. Il prend soin de lui, s'habille de façon un peu plus original que des sweats et de vieilles baskets, il porte souvent le même manteau long et noir, "couleur" qu'il apprécie particulièrement.

Disons que si Adrian n'est pas le parfait cliché du brun ténébreux, il pourrait en être une sorte de dérivé. Mais cliché ou pas, Adrian est très beau et ça rien ne le lui enlèvera.
Complexes.

Caractère
Comment est Adrian ? C'est difficile à dire, tant il est renfermé sur lui-même. Il est rare qu'il se préoccupe des gens qui l'entourent, et tant mieux, car lorsqu'il leur prête attention, il finit vite par s'énerver de leur attitude, de leurs gestes ou de leurs paroles... il n'a absolument aucun patience de ce côté-là, ce qui rend les discussions avec lui assez risquées. Les contacts aussi, d'ailleurs. Grâce à son pouvoir, vous pourrez souffrir le martyr à chaque pichenette qu'il vous infligera ; ou, au contraire, ne rien sentir même si il vous envoie un coup de poing dans la figure.
Bon, après, cette description ne donne qu'un vague aperçu de sa personnalité. Adrian n'est pas un robot, il a des sentiments, des émotions, des humeurs, tout peut dépendre de la journée, de la température, des personnes qui l'ont irrité ou au contraire adouci au cours sa matinée...
Mais heureusement pour son entourage, Adrian n'est pas vraiment le genre de type qui vient vous parler uniquement pour chercher les embrouilles et éventuellement provoquer une bagarre -il les gagne toujours de toute façon-. Il a au moins la décence de ne pas faire exprès de se défouler sur n'importe qui quand il est en colère. Par contre, si on vient lui demander si il se sent bien alors qu'il est déjà énervé, il ne faut pas s'attendre à ne recevoir qu'une réplique sèche. Mais si c'est le cas, elle sera accompagnée soit par un coup, soit par une morsure, ou si vous avez de la chance un simple regard meurtrier. Il se fiche un peu de comment vont les gens, aussi. Tant que lui va bien, le monde tourne correctement, et vice-versa, si il s'est mal réveillé ce matin, il répandra sa mauvaise humeur à qui s'approchera un peu trop près de lui. Ou alors il répandra le sang. Faut voir. Justement, au niveau du sang... c'est pas très compliqué. Il parvient à se nourrir régulièrement, éventuellement de celui de ses ennemis, mais si il rencontre une période vide de conflits, il s'en privera. Les Vampyrs ne sont pas dépendants du sang, après tout. C'est juste une petite friandise qu'il s'offre de temps en temps. Ah, oui. Les filles. Parlons-en de ces minettes. C'est pas vraiment qu'elles sont considérées comme de la marchandise, mais... ça y ressemble. Enfin, surtout quand on voit les "critères de sélection". Un soir il voudra ramener une blonde à la maison, un autre soir ce sera une rousse, la fois suivante elle devra avoir les yeux gris, ensuite ce sera au tour d'un garçon, etc... mais à part ça, il ne les maltraite pas. Si elles ont mérité de le rejoindre dans son lit, elles méritent aussi de se faire traiter correctement. Quant aux autres, elles ne reçoivent que des regards intéressés, peut-être des morsures si il n'a personne d'autre sous la dent, mais jamais de coups. Il a été bien élevé, et il a conservé certains principes, quand-même.

En tout cas : les filles, le whisky et la cigarette se marient très bien. Ça c'est un principe de base à retenir.
Asocial.

Histoire
Adrian est né, a été placé dans un orphelinat, puis adopté. Première étape. Bon, pas la peine d'expliquer que ses parents ne voulaient pas d'un Animalik, et quand ton enfant naît avec un teint très pâle et des canines, ça veut tout dire. Non seulement Animalik, mais buveur de sang en plus de ça. Quelle horreur. Mais ça pourrait être pire, non ? Il a été adopté. Par un couple sympa. Ils étaient stériles, tolérants, et aisés. De bonnes conditions pour élever un enfant, surtout un petit Vampyr. À l'école, Adrian se faisait plus ou moins apprécier. Enfin, il y avait toujours des critiques sur sa peau très pâle, mais peu d'élèves faisaient attention aux canines trop longues pour être dans la norme. Ça aurait pu être bien pire pour Adrian. Sauf que lui, au lieu de profiter de ce privilège et de chercher à se faire des amis, il était totalement renfermé sur lui-même. Il ne parlait pas à beaucoup de gens, même pas aux professeurs, tournait la tête quand on lui adressait la parole. Seuls ses parents méritaient son attention. Pour lui ça paraissait évident ; ses parents l'élevaient, le soignaient, le rendaient heureux, alors que les autres enfants ne faisaient que coller des chewing-gums sous sa table. Mais bon, quand-même. Il s'était fait un ami, faut pas déconner hein. Cet ami, il savait que c'était un Animalik, il savait que c'était un Vampyr, il ne le disait à personne, et il ne craignait pas Adrian. Et quand celui-ci comprit que son petit secret était bien protégé, il n'hésita pas une seule seconde à accorder sa confiance à l'autre -qui avait comprit par lui-même ce qu'était le jeune Bovero-. Les années passèrent... ils entrèrent au collège... et les parents d'Adrian n'entendaient parler que de son ami. Ross, il s'appelait. Ross par ci, Ross par-là. Ils étaient tout le temps fourrés ensemble. Pour autant, les deux jeunes hommes ne s'étaient jamais vus en dehors des cours et des sorties dans la ville. Il était de notoriété publique que le père de Ross était très strict, et il n'autorisait personne à franchir le seuil de sa maison. Évidemment, cette attitude déplaisait aux parents d'Adrian, sans compter le fait que Ross était son seul ami, et qu'il était stupide de les empêcher de se voir en dehors des récrés et des squats. Un soir, à la sortie des cours, M. et Mme. Bovero vinrent chercher leur fils au collège -il rentrait habituellement à pieds- dans l'espoir de rencontrer le père de Ross. Ce fut chose faite. Car finalement, l'ami d'Adrian avait eu le courage de parler de celui-ci à son père, il avait également révélé le fait qu'il s'agissait d'un Animalik. D'un Vampyr. Et qu'il s'appelait Adrian. Il aurait sûrement dû se taire. Et à partir de là, le père de Ross fut brusquement plus ouvert. Enfin, "ouvert", si c'est bien le mot. Il s'était soudainement intéressé à Adrian pour une seule raison : c'était lui le père du jeune Vampyr qui avait juste eu le temps de recevoir un nom avant de se faire rejeter de ses parents. Mais, comme on peut s'y attendre, la réaction de ce père face à celui qui aurait pu être son fils ne fut pas des plus positives. Tout d'abord, il marmonna une phrase incompréhensible. On y détectait juste quelques insultes. Après ça, il leva la main pour saisir l'adolescent par le col, et, en répondant à l'insulte qui venait de lui être adressée par ce dernier, il envoya son poing dans sa figure. Utile de préciser qu'Adrian réagit mal ? Oh, non. Sa réaction fut presque instinctive. Il agrippa le poignet de son "père", et serra. Pas fort. Sauf que son pouvoir s'était réveillé, et qu'il transforma cette légère douleur en atroce souffrance en même temps que ses crocs transperçaient la chair de l'homme. Adrian avait presque eu un père. Il était né, celui-ci l'avait abandonné. Et 15 ans plus tard, son propre fils transperçait sa peau simplement pour "se défendre" Il réussit à se rattraper à temps et s'écarta vivement, mais les conséquences de cette journée furent importantes. Ross, qui était donc le frère d'Adrian, prit peur, et fuit celui-ci, supprimant toute forme de contact. Quand aux parents adoptifs du jeune homme... hm... on peut bien être tolérant, mais il y a des limites. Surtout quand votre propre fils agresse un inconnu de la sorte. Mais ce n'était pas étonnant, pourtant. Adrian venait de retrouver l'homme qui l'avait abandonné, repoussé, frappé. Il semble évident que le Vampyr ne lui avait laissé aucune chance pour survivre. Et, quand on connait son caractère, hm... Après cet événement, il fut placé en internat. Il n'eut pas la chance de voir un lycée comme l'Internat Animalik... Après le lycée, Adrian se mit immédiatement à la recherche de travail. Mais il ne trouvait rien, plus de place dans certaines boîtes, il n’était pas assez qualifié pour d’autres, et il ne voulait pas se résoudre à aller travailler à l’usine. Ce qu’Adrian sait faire, par contre, c’est blesser. Mais au sens premier du terme. Or, ce qu'il ne sait pas faire, c’est faire preuve de pitié envers des inconnus. En plus, pour tuer, il n’a même pas besoin de couteau. Il suffit d’un poing dans la figure, d’un peu d’énergie pour activer le pouvoir et hop... un meurtre. Et c’est ainsi que, tacitement, il commença une carrière de tueur à gages. Lorsque les gens étaient vraiment désespérés et dans de situations périlleuses, ils faisaient appel à Adrian, lui donnaient une certaine somme d’argent, et lui s’occupait de tuer les personnes qui devaient disparaître. Ce qui arrangeait tout le monde : certains « nuisibles » se faisaient tuer, Adrian avait l’occasion d’évacuer sa colère, et si il était dans de bonnes conditions pour ses homicides, il pouvait en profiter pour se nourrir un peu de sang. Le premier meurtre qu'Adrian eut à faire fut bien ironique ; il s'agissait de son père. Il hésita, mais ne se permit pas de lui laisser la vie. Le regard détourné, il s'exécuta, et mit fin aux jours de son géniteur.
Il continua à vivre de la sorte, réussissant à gagner sa vie comme ça, mais peu à peu, il tuait de moins en moins, se concentrant sur le trafic d'argent provenant des gens qui eux agissent et décident de partager en échange de quelques services.
Meurtres.

La blondasse
☕ Prénom : Ayyyy
☕ Âge : 14 ans BB)
☕ Sexe : autant que je peux :c
☕ Commentaires : j'ai un acteur français et j'assume woohoohoohoohoo
☕ Codes des règlements : POUET I8
☕ Comment as-tu connu le forum ? J't'en pose des questions ? è_é
☕ Que penses-tu du forum ? C'est d'la merde tu vois. J'vais me désinscrire.


Dernière édition par Adrian Bovero le Dim 20 Sep - 15:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Bovero
killer

avatar
profil
Messages : 169
Date d'inscription : 22/06/2014
Sur l'avatar ? : Gaspard Ulliel

Personnage
Age: 26
Pouvoir: Contrôle des sensations
Race précise: Vampyr

MessageSujet: Re: ☸ Show them all you're not the ordinary type ▬ A.T.B   Dim 22 Juin - 20:16
Je me valide pas è_é.
/oh salope/
Non je déconne je m'aime alors je me valide.
/ha bah voilà :33/


Let's raise a glass or two to all the things i've

Lost On You





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

☸ Show them all you're not the ordinary type ▬ A.T.B

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Hillywood Show
» Retro Taco Show.
» Rétro Taco Show 2011.
» Armée démon best of show peinture Throne Of Skulls
» Chris Sabin Vs Big Show

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Présentation :: Personnage :: Présentations Validées-