top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 Quand Ωméga croise βeta [Jack/YeSung/Donghae]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jack Williams
Timide

avatar
profil
Messages : 39
Date d'inscription : 09/06/2014

Personnage
Age: 17
Pouvoir: Torve-esprit
Race précise: Wolve

MessageSujet: Quand Ωméga croise βeta [Jack/YeSung/Donghae]   Jeu 12 Juin - 17:14



















 
Aujourd'hui c'est mathématiques !
 
 
 





 
Aujourd’hui, ma journée commençe par les mathématiques. Beaucoup d’autres auraient tout fait pour sécher ce premier cours, mais moi c’est ma matière préférée, et ça personne ne comprend. Certains me prennent pour un fou, comment on peut aimer un cours de torture profonde et sans vaseline ? Faut dire que je suis aussi le seul apte à décoder le langage du professeur. La cloche sonne et tout le monde entre en classe, à peine ai-je passé la porte que le grand professeur de son air froid et sa voix rauque m’annonce
 
« Bienvenue monsieur Williams. Présentez-vous à la classe puis allez-vous asseoir. »
 
Ces mots résonnaient dans ma tête. ‘’Présentez-vous devant la classe.’’ Je déteste entendre ça, à chaque fois que je change d’établissement. Ce court moment où tout le monde vous juge et marmonne dans votre dos des critiques sur votre style vestimentaire, votre petit bouton dans le coin du front, tous ces petits détails qui font que les autres peuvent être méchants avec vous. J’imagine déjà les filles critiquer mon air viellot, la chemise blanche et les bretelles c’est plus de notre époque, mais j’aime ça. Je me plante sur l’estrade et prend une voix mi-forte mais avec assurance.
 
« Salut tout le monde. Moi c’est Jack Williams, je suis américain. J’ai votre âge, votre niveau voire même mieux et… C’est tout. »
 
Je vais m’asseoir au fond de la classe, choisissant une table double et sans personne d’assis. Y’en a pas, fichtre. Je décide donc de prendre la première chaise qui me passe sous la main, j’allais avoir un voisin. Le professeur profite du fait que je me place dans la salle pour sortir ses affaires, commencer à écrire au tableau noir ses cours. Je sens que les commentaires sur le bandage que j’ai à l’œil vont fuser pendant ce cours, je commence à m’y habituer en fait.
 
 


 

© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
YeSung Minh
Assidu

avatar
profil
Messages : 319
Date d'inscription : 15/05/2014
Sur l'avatar ? : Kim Jong-Woon (Yesung SUJU)

Personnage
Age: 18
Pouvoir: Bouclier
Race précise: Dragoon

MessageSujet: Re: Quand Ωméga croise βeta [Jack/YeSung/Donghae]   Sam 14 Juin - 21:21




 

« Les maths, c’est comme la musique il paraît… »

“Donghae Lawn, Jack Williams et Yesung Minh”
http://www.youtube.com/watch?v=GD74n48J9p4


Sept heures. On est lundi et après deux jours de poireautage – ok ça se dit pas – je n’avais pas tellement envie de bouger. Sauf que les cours commencent à huit heures et que je n’ai pas prévu de commencer à sécher à peine quelques jours après mon arrivée. J’ai coupé mon alarme quelques secondes, au mieux une minute, avant qu’elle ne sonne et je suis allé réveiller tous les autres occupants de la chambre comme deux matins sur trois. Je n’étais en cours de mathématiques qu’avec Donghae mais les autres avaient cours de je ne sais pas quoi à huit heures aussi. Comme d’habitude, Jonghyun avait été un minimum réceptif à mon réveil en douceur, Donghae se réveillait à peu près au moment où je bougeais – sommeil léger ou instinct surnaturel j’en sais rien – Sungmin râlait un peu mais me remerciait – je sais pas trop pourquoi d’ailleurs mais c’est pas grave – et Siwon pestait sur moi pendant au moins une minute trente parce que je le réveillait avant de se préparer et de redevenir tout mignon – enfin presque – en finissant quand même sur un « je peux me lever tout seul hein » sauf que je savais pertinemment que si je le réveillais pas, il risquait de traîner jusqu’à 11 heures. Enfin bref.

On s’est tous préparé un par un, en speedant dans la salle de bain, à part Siwon qui était en mode rien à foutre dès qu’on parlait de se faire beau et tout et tout. Pour ma part, j’avais pris ma douche en premier pendant que les autres finissaient d’émerger et j’avais opté pour un tee-shirt noir avec un col en « v » très marqué et une chemise bleue-verte par-dessus avec un jean et des baskets blanches (cf. gif). J’ai juste passé 20 minutes devant mon miroir à pied pour réussir à donner à ma coupe un style coiffé-décoiffé que je n’arrive pas bien à faire tenir mais que j’aimais trop quand c’était encore les coiffeurs et coiffeuses d’SM qui me les faisaient (cf. gif again). Le temps que tout le monde est fini ses petites affaires, il était 7h30 et, comme à notre habitude, Donghae et moi étions allés attendre les autres dans le self pour être surs d’avoir une table et à manger aussi, mais faut pas le dire parce que ça, ça fait morfale alors que mon autre excuse, elle fait pote qui veille au confort des autres. Enfin bref. Comme tous les matins, j’ai pas mangé grand-chose, un jus d’orange et un croissant, tout comme Donghae d’ailleurs, qui tient à son croissant donc je te conseille de pas être celui qui prendra le dernier avant qu’il n’est pu se servir… C’est un conseil d’ami tu comprends ? Oui, je suis persuadé que tu comprends. Quand tout le monde s’est assis à table, j’ai pu enfin profiter de ce croissant qui n’était plus tout chaud, alors du coup, je taxai celui de Jonghyun qui, comme tous les matins, oubliait son verre et devait se relever à peine assis à table. On s’est retrouvé à manger en 5 minutes parce qu’ils avaient particulièrement trainé aujourd’hui et on a presque, je dis bien presque, du courir pour aller chercher nos sacs vu qu’on les avait laissé dans la chambre. Heureusement, on les avait préparés la veille et on a pu arriver à l’heure en cours. Avec Donghae, on avait même une minute trente d’avance. Je remarquai qu’il y avait un élève que je ne connaissais pas mais je n’eus pas le temps d’en parler à Donghae que le prof nous avait fait entrer dans la salle.

Immédiatement, nous nous sommes dirigés vers le fond de la salle pour prendre le bureau double de libre, côté fenêtre évidemment. L’élève inconnu, vu que je ne connais pas son nom je vais l’appeler comma ça, a passé la porte et M. Davost (nom de pnj) lui a dit, de sa voix stricte et de son air un peu supérieur :

- Bienvenu monsieur Williams. Présentez-vous à la classe puis allez vous asseoir.

Wouach, dur comme entrée. Le prof était tout sauf tendre avec les nouveaux et le pauvre monsieur Williams, bah oui, je vais plus dire l’élève inconnu vu que je connais la moitié de son identité, avait pas franchement l’air super à l’aise. Enfin, après tout n’est qu’une impression donc, je ne sais pas mais bon, le pauvre quoi, je le plains. Déjà moi la semaine dernière, ça avait été dur alors qu’on était deux mais là, tout seul, je compatis vraiment. Il s’est mis sur l’estrade, raide comme un piquet, je sais pas si c’était le stress ou s’il était comme ça d’ordinaire mais voilà quoi, il était tout raide…

- Salut tout le monde. Moi c’est Jack Williams, je suis américain. J’ai votre âge, votre niveau voire mieux et… c’est tout.

Puis, il est venu s’asseoir juste devant nous, à côté d’un mec dont je n’avais jamais eu envie d’apprendre le nom, vu que j’avais pas envie de connaître plus que ça les gens de ma classe pour pas me déconcentrer. Bah ouais je suis malgré tout un bon élève. Non, en vrai, je n’ai juste pas encore eu le temps de faire connaissance avec tout le monde c’est tout. M’enfin bref. Pendant ce court instant de flottement où il s’est installé, le prof a installé ses affaires et a commence son cours. Je ne pus m’empêcher de remarquer le bandage qu’il avait à l’œil mais loin de moi l’idée de me moquer, je trouvais ça plutôt original et j’aime bien les gens originaux moi. Même si je me doute bien qu’il a rien demandé au ciel pour avoir ce truc-là. Ou peut-être que si mais dans ce cas-là c’est bizarre tu ne trouves pas ? Chut ne répond pas. Je me penchai alors vers Donghae et lui dit doucement :

- C’est sympa qu’il y est quelqu’un de plus nouveau que nous, hein.

Il a tourné la tête légèrement vers moi, puis vers lui, et re vers moi avant de dire :

- Ca reste à voir.

Genre, il est pas gentil. Enfin bref. En même temps, l’autre se croit supérieur donc il n’a pas tort, ça reste à voir. Héhéhé, à voir, alors que le mec, maintenant je sais que c’est Jack, il a un bandeau sur l’œil, il pouvait faire mieux. M’enfin c’est Donghae. Sauf que moi, je ne reste pas sur les aprioris et j’ai tapoté doucement l’épaule du nouveau venu en lui disant un petit truc pourri mais qui passe bien, parce que je suis un rigolo – et ça tout le monde le sait – :

- Salut le surdoué. Moi, c’est Yesung et lui c’est Donghae.

Je sais pas si le terme surdoué allait passer mais je m’en fous. Il m’accepte avec mon humour ou il me découvre en mode va te faire voir donc. Quand j’avais cité le dit Donghae, celui-ci avait légèrement relevé la tête avec un petit sourire genre « c’est moi ».

J'espère qu'il allait me répondre avant que le prof ne pète un câble parce que moi les maths j'aime ça. Il paraît que c'est comme la musique mais perso, j'ai jamais eu besoin de Thalès pour écrire, juste un peu de ma tête et beaucoup de mon cœur. M'enfin. On sait jamais peut-être que ce prof-là, je l'aimerais plus au fil de l'année. Rien n'est moins sur mais bon, chacun a le droit à sa chance.

 

Fiche crée par Thundy sur http://epicode.bbactif.com/" class="postlink" target="_blank" rel="nofollow">Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donghae Lawn
Assidu

avatar
profil
Messages : 410
Date d'inscription : 12/05/2014
Sur l'avatar ? : Lee Donghae

Personnage
Age: 18 ans
Pouvoir: Manipule l'esprit des gens
Race précise: Siren

MessageSujet: Re: Quand Ωméga croise βeta [Jack/YeSung/Donghae]   Sam 14 Juin - 22:50





 Quand Oméga croise Beta
 " Donghae Lawn & Yesung Minh & Jack Williams "  


Cela faisait quelques minutes que je marchais au milieu de pommes de pins enrobées de chantilly avec un supplément caramel -nan, je sais vraiment pas où je vais chercher tout ça- quand je suis tombé sur une fontaine de chocolat dans laquelle nageait des poisson arc-en-ciel en guimauve. Je me suis dirigé vers la fontaine en question avec un sourire enfantin. Vous savez, le gosse qui est tout content devant une gourmandise ou un truc dans le genre bah moi là c'était tout a fait ça. J'ai plongé mon index dans le chocolat fondu et, juste avant de le porter à mes lèvres, j'ai entendu du mouvement. 
Je me suis redressé en sursaut et d'un coup avant de tourner la tête vers mon meilleur ami, Yesung. Il m'a regardé genre "c'est pas moi j'ai rien fait", visiblement étonné que je me lève comme une furie. Il avait l'habitude que je me lève quelques secondes juste avant qu'il vienne me réveiller histoire de lui faire comprendre "non j'ai pas besoin d'abord" même si à chaque c'ets en bougeant qu'il me réveillait donc si j'avais besoin de lui ais ça faut pas lui dire hein, quoique si vous pouvez parce qu'il le sait déjà que j'ai trop besoin de lui et que je tiens trop à lui également. Bref. C'était la minute mignon. Au cas où vous auriez pas capté mon délire avec les pommes de pins c'était un rêve hein. 
Je me suis assis sur le bord de mon lit, posant les pieds par terre en rageant intérieurement parce que le sol était trop froid comparé à la chaleur qu'il y avait dans mon lit sous ma couette. Puis là je me suis mis à suivre du regard Yesung qui alla réveiller Jonghyun, puis Sungmin qui, comme d'habitude, râlait avant de le remercier gentiment. Il était cro mignon quoi qu'il fasse celui là, ça en devenait rageant des fois quand tu te dit que toi même quand t'essaye d'être mignon t'y arrives pas. Enfin bref, on peux pas tous être mignon hein. Bref. Et puis après bah Yesung est allé réveillé Siwon qui, comme d'habitude, a râlé bien comme il faut avant de finalement se bouger et de redevenir plus ou moins mignon. Je dis bien plus ou mois hein, nan parce que Siwon ça reste Siwon. Enfin bref. 
Yesung a prit la salle de bain en premier, j'avais pas été assez rapide aujourd'hui. En temps normal j'y allais en mode discretos pendant que Yesung réveillait les autres qui émergeaient un par un, mais aujourd'hui c'était raté. Du coup je me suis rallongé en attendant qu'il sorte. Une fois que ce fut le cas, je louchais rapidement ça tenue en me disant que dans le genre sexy et "provocateur" c'était difficile de faire pire. Je sourit à cette idée avant de prendre de quoi m'habiller et d'aller dans la salle de bain. J'ai pris à mon tour ma douche et, une fois sorti, me suis habillé avec ce que j'avais pris en entrant dans la salle de bain. Pour être plus précis, j'étais habillé avec un jean noir, un tee-shirt bleu-noir avec plusieurs motif blanc dessus à manche longue qui m'arrivait un peu en dessous de la taille, une veste blanche comme neige et des baskets noires et blanches légèrement montante (cf. Gif). Je remis mes cheveux en place, ce qui me prit à peu près deux minutes. En sortant, je passais ma chaîne autour de mon cou avant de faire signe à Yesung pour qu'il me suive, comme tout les matins en fait. 
Il était 7h35 à peu près quand mon meilleur et moi sommes arrivés au self, attendant patiemment les autres. J'avais croisé les bras sur la table et avait posé ma tête dessus en ayant les yeux rivés sur l'entrée, attendant l'arrivée du chiant de service et des deux tourteaux. Quand il sont enfin arrivé, le petit déjeuner de Yesung et le miens étaient devenu froids. Enfin j'avais l'habitude vu qu'on les attendait tous les matins. Mais c'était pas une raison. Yesung avait eu l'intelligence d'échanger avec celui de mon Hyung numéro 2 -oui le 1 c'est Yesung d'abord-  pendant que celui-ci était allé chercher son verre parce que sur ce point là depuis que je le connais c'ets toujours autant boulet. Autrement dit il oubli toujours son verre, ce qui lui vaux tout les jours un sourire amusé de ma part et une remarque gentille de la part de Sungmin. Enfin bref. J'ai mangé mon croissant parce que oui, je tiens à mon croissant du matin, pour moi c'est sacré, on rigole pas avec ces choses là d'abord. Et puis j'ai bu mon verre de jus d'orange un peu à la va vite parce qu'à force d'attendre les trois autres on était en retard. Ou presque. Le temps d'aller chercher nos sacs de cours préparés la veille et on arrivait devant notre salle de classe. C'est là que je me rappelais qu'on avait maths. L'horreur. Je détestait tout simplement commencé par maths. Pas que j'aimais pas ça mais c'était fatigant à 8h le matin. Enfin chacun son point de vue hein. 
Une fois assis au fond de la salle à notre place habituel, c'est à dire à gauche côté fenêtre -sachant que c'était Yesung qui était à côté de la fenêtre-, je remarquais seulement maintenant qu'il y avait un nouveau. Mon dieu ne pas être réveillé le matin ça me réussissait vraiment pas. M.Davost l'a arrêté et lui a dit ces quelques mots de façon un peu strict, avec son côté supérieur à la noix :


- Bienvenu monsieur Williams. Présentez-vous à la classe puis allez vous asseoir.


Hard. Moi j'avais déjà pas aimé y a une semaine malgré la présence de Yesung mais alors tout seul, ça doit être dur. Pauvre euh... Ah oui, M.Williams. Ça fait un peu strict de l’appeler comme ça non ? Enfin faut dire je connais pas son prénom donc je peux pas l’appeler autrement que par ce que je sais. Il avait l'air un peu mal à l'aise ce qui en soit était plus que compréhensible. Debout sur l'estrade, aussi raide qu'une barre de mikado passant pour un gentil petit garçon bien droit et bien poli, il a dit :




- Salut tout le monde. Moi c’est Jack Williams, je suis américain. J’ai votre âge, votre niveau voire mieux et… c’est tout.


Salut tout le monde. C'est bien au moins il a pas peur de nous. Enfin il est décontracté quand il parle plutôt. C'est un plus. Ah bah voilà, j'ai eu ce que je cherchais, il s'appelle Jack. C'est mieux que de l’appeler M.Williams. Ça fait peur ça. Jack c'est mieux. En même temps c'est son prénom donc c'est forcément mieux comme appellation. Enfin bref. Je vais pas débattre toute seule dans ma tête la dessus. Aha, M. est américain ! Ça nous fait un point en commun, enfin plus ou moins. Il a nôtre âge. Qu'est-ce qu'il en sait de mon âge d'abord hein ? Enfin si on est dans la même classe c'ets que théoriquement on a le même âge. Enfin bref. Mon niveau voir mieux ? Nan mais pour qui il se prend le coco là ? En maths peut être, mais ailleurs je demande à voir. Enfin c'ets bien au moins il avait pas peur de vexé. 
Je le détaillais rapidement : il avait un air assez vieillot, un œil bandé, l'autre était ambre et des cheveux blond. C'était pas du tout mon genre sur le plan style vestimentaire mais chacun ses goûts. Je vais pas le juger parce qu'il s'habille comme il en a envie. Quand à son bandage c'est pareil, il l'a sans doute pas choisit sauf s'il a décidé de se la jouer pirate donc je vais certainement pas aller me foutre de sa gueule pour ça. Enfin bref. 
Il est venu s'asseoir juste devant nous, à côté de... de euh... je vais retrouver hein euh... en fait non je retrouve pas donc tant pis, à côté de je sais pas qui et puis c'est tout. 
Me sortant de mes pensées et me surprenant par la même occasion, Yesung s'était penché vers moi pour me dire discrètement à voix basse :


- C’est sympa qu’il y est quelqu’un de plus nouveau que nous, hein.


Euh. Mouais. Ou pas; J'en sais rien en fait pour le moment vu que je le connais pas donc je vais pas le juger hein, mais on verra bien par la suite si il est gentil ou pas. Après avoir tourné la tête vers mon meilleur ami, puis vers le nouveau pour ensuite la reposé sur Yesung, je lui ai dit de la même façon que lui m'avait parlé :


- Ça reste à voir.


Je voulais pas paraître méchant mais j'avais raison au fond. Si c'ets pas bien de jugé les gens sur la première impression ça veut dire aussi ne pas les juger gentils. Donc voilà je suis un vilain. Et puis il se croyait un peu supérieur, ce qui avait le don de m'énerver parfois. Sauf que voilà, Yesung ça lui suffisait pas, fallait qu'il fourre son nez partout. Il a tapoté l'épaule de Jack, a attendu qu'il se retourne pour finalement lui dire :


- Salut le surdoué. Moi, c’est Yesung et lui c’est Donghae.


Entre le moment où il a tapoté son épaule et où il a parlé, j'ai eu genre un moment d'absence, relevant subitement la tête à l'entente de mon prénom. 
J'ai souris au nouveau, histoire de paraître amical plutôt que méchant. Surtout que je suis pas méchant, je suis l'être le plus adorable qu'il existe sur cette terre. J'allais dire le plus mignon mais non, le plus mignon c'est Sungmin donc voilà. Moi c'est l'adorable bizuté d'abord. Par qui on se demande -non non je ne vise pas du tout Yesung en parlant de mon bizuteur numéro 1-. Enfin bref. 
Tournant la tête vers Yesung tandis que lui faisait la même chose ne même temps que moi, on s'est regardé genre "euh.. il répond quoi, ok, on fait quoi ?". Et puis j'ai reposé mon attention sur le nouveau en lui demandant, par simple curiosité :


- Tu viens d'où d'amérique ? 




Ça se trouve il avait prévu de nous répondre un truc du style "enchanté" avec un sourire ou joyeux ou peut être "ah ok" avec un air mode rien à foutre mais comme je suis pas patient bah voilà, j'ai posé une question. Enfin libre à lui de nous répondre à nos présentation malgré tout hein. On fou pas de vent à mon Hyung d'abord. 
Attrapant une feuille de papier et un crayon, j'ai commencé à crayonner tout et n’importe quoi sur une feuille, comme je faisais d'habitude en fait, tout en attendant la réponse de Jack. Oui je sais, je suis un impatient de la vie qui est même pas foutu d'attendre qu'il réponde avant de sortir un truc pour m'occuper de la façon la plus débile qui soit en cours. 

Fiche crée par Thundy sur Epicode




" Donghae Lawn - NEMO ♪ "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Williams
Timide

avatar
profil
Messages : 39
Date d'inscription : 09/06/2014

Personnage
Age: 17
Pouvoir: Torve-esprit
Race précise: Wolve

MessageSujet: Re: Quand Ωméga croise βeta [Jack/YeSung/Donghae]   Dim 15 Juin - 19:16



















 
Vive l'Amérique
 
 




Je sens qu’on me tapote l’épaule et me retourne immédiatement après, posant mon regard sur les deux gars qui semblent s’interroger sur moi. Je n’ai absolument pas envie de parler avec mon voisin, il a l’air idiot, dénué d’intérêt. C’est assez pour moi pour ne pas faire attention à lui et l’ignorer complètement. Je me contente d’écarter son doigt qui passe trop près de mon bandage, la curiosité c’est un bien vilain défaut.


- Salut le surdoué. Moi, c’est Yesung et lui c’est Donghae.

- Tu viens d'où d'amérique ?
Surdoué ? Moi ? Peut-être un peu, je n’avais rien d’autre à faire quand mon père me gardait à la maison qu’étudier et m’ennuyer devant la télévision, je regarde leurs visages un moment pour bien ancrer leur nom à leur tête, même si j’ai l’impression que je ne retiendrai jamais le nom de personne ici. Au final, ça ne me fait ni chaud ni froid qu’on m’appelle ainsi, c’en est presque un compliment. Je réponds avec une voix calme, l’air impassible :


-      Salut, moi c’est Jack, comme je l’ai déjà dit. Je viens de Miami, et vous ? Vous n’êtes pas d’ici, je me trompe ? Vous devez même être nouveaux je pense.


Tout cela, je le sais par la déduction, les gens qui se mettent au fond sont soit nouveaux, soit des idiots comme mon voisin, les perturbateurs se placent rarement en première ligne. Logique on va dire, si on doit faire une connerie, ce n’est pas sous le nez du professeur, sauf si on est vraiment con, mais là c’est encore discutable ; et puisqu’un des deux semble avoir une feuille sur lesquelles il prend des notes, je le soupçonne d’être travailleur, ce qui balaye la thèse de l’imbécile, l’autre c’est encore à voir.
Le professeur qui faisait tranquillement son cours n’aima pas tellement que je sois déjà retourné alors que les dix premières minutes du cours n’étaient pas passées, on entendu à l’étage du dessus et du dessous Mr.Davost m’appeler, avec sa voix digne de celle des titans de glace du royaume d’Asgard. Ils ne peuvent pas avoir une voix si différente de la sienne, rauque, vielle, forte et oppressante :


« Puisque vous semblez bien bavard monsieur Williams, dites-nous donc ce qui manque à cette fonction du logarithme népérien ? »


Je me frotte l’oeil et scrute le tableau noir, jugeant l’exercice comme facile puis reprend le professeur après quelques secondes de réflexion.


« Vous avez oublié de dire que la fonction est continue puisque dérivable sur l’intervalle… M’enfin, vous savez déjà tout ça. Il faut aussi rajouter qu’elle est strictement croissante et grâce à ça on peut déterminer sa première esquisse de son tableau de variation. »


La moitié de la classe si ce n’est la totalité en fait se retourne vers moi avec cette tête de « Mais qu’est-ce qu’il vient de dire là ? » je fais mine de ne pas y faire attention et de continuer à prendre mon cours. Je rajoute plus bas juste pour que mes voisins environnants m’entendent :


« La base de la terminale scientifique, quand même.. »


Je me retourne encore vers mes deux nouvelles connaissances en attendant leur réponse avec un petit sourire moqueur, je suis fier d’avoir scotché la classe, je suis un peu trop narcissique aujourd’hui, ce n’est pas bien. M’bref. Je suis aussi content qu’on ne me demande pas à répétition l’origine de mon bandage à l’œil.


 

© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
YeSung Minh
Assidu

avatar
profil
Messages : 319
Date d'inscription : 15/05/2014
Sur l'avatar ? : Kim Jong-Woon (Yesung SUJU)

Personnage
Age: 18
Pouvoir: Bouclier
Race précise: Dragoon

MessageSujet: Re: Quand Ωméga croise βeta [Jack/YeSung/Donghae]   Mar 17 Juin - 20:28


Quand Oméga croise Beta
« Je dérive dans son intelligence flippante et au milieu des fonctions dérivables...»

feat Jack & Donghae


- Tu viens d’où en Amérique ?

Donghae était tout sauf un vilain fini donc il avait fait genre il s’en foutait pas du nouveau en lui demandant ça et puis, peut-être aussi un peu pour frimer en disant « bah non je suis pas coréen enfin pas tout à fait haha les yeux font pas le moine hein ». Enfin bref. Ce n’est qu’une hypothèse. Et au pire, il est trop gentil et tout mignon comme d’habitude et il demande ça parce qu’il s’intéresse à ce nouveau dont il a dit « ça reste à voir » quand j’émets une hypothèse de possibilité qu’il soit sympa. M’enfin bref. Donghae, c’est Donghae. Imprévisible, est-ce bien le mot ? Oui, je pense que c’est à peu près ça. Malgré mes réflexions intertêtales passionnantes, le monsieur surdoué en face n’avait pas franchement l’air amusé par ma plaisanterie, ni même désamusé en fait, il avait surtout l’air d’en avoir rien à carrer. Wach, je manque de musique moi, je fais des rimes même quand je pense, ça devient grave… Enfin bref. L’autre neuneu – pourquoi neuneu il n’est pas neuneu vu qu’il est « de notre niveau voire mieux » - dénué de stupidité – comment je me suis rattrapé aux branches moi – nous a quand même répondu, non sans avoir dégagé la main de son imbécile de voisin dont je ne me souvenais le nom alors qu’elle passait près de son bandage.

- Salut, moi c’est Jack, comme je l’ai déjà dit. Je viens de Miami, et vous ? Vous n’êtes pas d’ici, je me trompe ? Vous devez même être nouveaux je pense.

Je ne suis pas sur qu’il avait besoin de répéter son nom en fait, je l’ai pas appelé le surdoué parce que je savais pas hein, juste parce que j’aime faire des blagounettes et faire chier le monde et… j’ai perdu la fin de ma phrase. Bon après réflexion, je ne retrouve pas la fin de ma phrase donc je vais l’abandonner dans les tréfonds de mon âme et je ne suis pas sur qu’on puisse un jour la retrouver dans le bordel que c’est donc voilà, tu ne sauras pas la fin de cette magnifique phrase, totalement inintéressante et inutile aussi. MIAMI ! Je ne sais pas pourquoi je crie dans ma tête vu que j’y suis jamais allé de ma vie et que Los Angeles c’est la meilleure ville de tous les USA d’Amérique et même des USA d’ailleurs s’ils existent. Oui, je promets d’être plus intelligent en maths qu’en géo ! Je le jure ! M’enfin bref, tout le monde sen fout vu que c’est mes réflexions intertêtales mais voilà quoi, je rassure Dieux, parce que Dieux ils savent tout, heu. Surtout que j’en suis un et Fishy aussi donc je voudrais pas qu’il se foute de ma gueule même si concrètement, dans l’internat il n’en ai pas un et que du coup, il m’entend pas. Mais bon, je ne vais m’étendre sur le sujet, surtout que c’est Donghae, alors du coup ça prête à réflexion… Devrais-je m’étendre sur le sujet ? Moi – en tant qu’Ysaline – oui mais Yesung non, ça c’est inconcevable ! Inimaginable ! Impossible ! Et toutes autres de sortes de mots qui commencent par un préfixe d’annulation et de contrariété. Bah ouais, je suis un surdoué aussi hein, bon en musique et donc en mots et paroles et tout le bazar mais ça empêche pas. Ok, j’ai peut-être mal digéré son côté je suis le plus fort en maths… Bah ouais l’apparence que je montre et l’apparence que je montre, qui, par définition n’est plus une apparence mais un ressenti, diffèrent. Je sais pas comment il a fait pour être aussi indiscret, et par indiscret veuillez comprendre le contraire de discret pas une personne qui s’immisce – boom that mot – dans ta vie, et pas dans ton intimité parce qu’une fan fiction m’a dégoutée de ce mot, mais il s’est direct fait repéré par le prof qui l’a repris très très vite, n’ayant surement pas aimé que son nouveau surdoué se retourne si tôt dans son cours.

 - Puisque vous semblez bien bavard monsieur Williams, dites-nous donc ce qui manque à cette fonction du logarithme népérien ?

J’espère qu’il est aussi surdoué qu’il le prétend parce que perso, j’ai absolument rien compris à ce que M. Davost vient de baragouiner, comme si c’était normal qu’il réponde les doigts dans le nez, ou pas, d’ailleurs parce que parlez les doigts dans le nez, j’ai jamais essayé mais ça doit pas être très agréable pour la personne qui parle comme pour celle qui écoute…  Il s’est retourné vers le tableau, en mode pas trop pressé, genre « je suis un pro et vous la fermez moi je gère ma vie » - il commençait à m’énerver en fait, j’espère que ça va vite changer – il s’est frotté son unique œil et a prouvé à tous le monde qu’effectivement c’était un intello.

- Vous avez oublié de dire que la fonction est continue puisque dérivable sur l’intervalle… M’enfin, vous savez déjà tout ça. Il faut aussi rajouter qu’elle est strictement croissante et grâce à ça on peut déterminer sa première esquisse de son tableau de variation. 

Est-ce que « Gné ?! » est l’onomatopée appropriée ? Oui je pense. Alors là, s’il voulait me montrer à quel point les maths étaient différentes de la musique et à quel point il était chiant, je pense qu’il a réussi. J’ai compris deux trois trucs, style qu’il avait corrigé un prof alors qu’en une semaine même pas j’avais compris que c’était plus que suicidaire. Après tout, il n’est peut-être pas si futé qu’il le dit. J’ai aussi compris le général sur les fonctions et tout le bazar mais comme ce n’est pas non plus ma passion, je n’ai pas cherché trop plus loin. Je vois que je ne suis pas le seul à le regarder bizarrement, quasiment toute la classe le regarde avec leurs deux yeux *sors* sauf Donghae en fait, qui, comme souvent, s’en fout totalement. « C’est un intello tant mieux, c’en est pas un tant pis », et je ne fais que citer Donghae – enfin Demy’ – mais Donghae quoi. Il commençait vraiment à me taper sur les nerfs, j’espère sincèrement pour lui qu’il va pas se mettre à dos Donghae ni moi parce que sinon on va lui faire la misère parce qu’autant Donghae c’est le bizuté gentiment autant lui ça serait le bizuté bien comme il faut donc… Et comme si ça suffisait pas, il a rajouté un petit truc bien désagréable d’intello que seuls ses proches camarades de classe pourraient entendre, c’est-à-dire l’inculte, Donghae et moi en fait.

- La base de la terminale scientifique, quand même.

Sauf que on est en début d’année stupide personne dénuée de stupidité et qu’on vient d’entamer ce chapitre donc, laisse-nous le plaisir d’apprendre avant de te juger supérieur. Ok je l’ai dit que dans ma tête et heureusement parce que sinon mon ton n’aurait pas été très agréable à entendre… J’avais commencé à perdre mon sourire et à serrer les dents. Cherchant quoi faire, j’ai décidé de me déconcentrer des cours pour sortir une feuille que je mettais sous le nez de Donghae, l’interrompant dans ses dessins, en lui disant :

- On reprend les morpions ? Tu menais 4 à 3 au dernier cours…

J’avais utilisé un ton légèrement plus sec que d’ordinaire mais je pense qu’il avait compris et il m’a répondu :

- Pourquoi pas… Mais t’es sur que ça va ?

Ok, j’exagérais peut-être un peu mais il commençait à m’énerver bien comme il faut l’intello en fait. Sauf que je voulais pas être méchant donc je me suis tout de suite repris en mode « c’était une passade oublie ça » avant de lui dire, mon sourire et mon ton trop mignon retrouvés :

- Oui oui t’inquiète c’était… heu… passager. Et ça ira encore mieux quand je t’aurai battu !

Ok. Enthousiasme. Check à nouveau. Sourire. Check again. Ton trop mignon. Ok. Intello devant. Check. Inculte à côté. Check. Mon Fishy. Toujours check en mode crevé.


© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donghae Lawn
Assidu

avatar
profil
Messages : 410
Date d'inscription : 12/05/2014
Sur l'avatar ? : Lee Donghae

Personnage
Age: 18 ans
Pouvoir: Manipule l'esprit des gens
Race précise: Siren

MessageSujet: Re: Quand Ωméga croise βeta [Jack/YeSung/Donghae]   Mer 18 Juin - 13:54





 Quand Oméga croise Beta
 " Donghae Lawn & Yesung Minh & Jack Williams "  


- Salut, moi c’est Jack, comme je l’ai déjà dit. Je viens de Miami, et vous ? Vous n’êtes pas d’ici, je me trompe ? Vous devez même être nouveaux je pense.


Justement, c'est le principe du "je l'ai déjà dit", c'est que ça sert à rien de se répéter. J'avais très bien compris la première fois. M'enfin bon, il fait bien ce qu'il veut le Jack en question hein, n'allons pas le juger sur cette simple phrase. 
Ah ouais, Miami ? Boh, vous me direz, c'est pas mal Miami. Je peux même vous le confirmer vu que j'y suis allé. Mais bon, personnellement, je suis rester attaché à Los Angeles et ça reste mon coin préféré aux USA. M'enfin c'est normal vu que j'y ai vécu dix huit ans. Enfin pas tout à fait vu que je vivais dans une petite ville à côté, mais j'y allais tellement de fois que je peux considérer cette ville comme étant chez moi. Enfin bref.
Non, tu crois qu'un est pas d'ici avec notre tête typé asiatique ? T'es trop fort mec, en fait t'es vraiment un surdoué. Nan, c'est pas bien de se moquer, je suis sûr que c'est juste pour être gentil. Et puis il avais raison même si c'est pas bien dur à deviner. Mais comme je suis un gentil garçon adorable et bizuté, et bah je vais pas être méchant.
Et vas y ça commence à faire peur, il a des dons de devin ou quoi ? Comment qu'il sait qu'on est nouveaux ? C'est pas marqué sur notre front à ce que je sache. Et comme c'est pas l'autre débile qu'est assit à côté de lui qui a pu lui dire vu qu'on le connaît pas et qu'il est aussi réactif qu'un merlan frit en cours et qu'il dort à moitié, voilà. Vas y il fait peur le nouveau. 
La voix de M.Davost m'a carrément surpris alors que je dessinais un Nemo -non pas un poisson Clown, un nemo d'abord- sur ma feuille. Mais ça va, c'était pas pour moi c'était pour lui. 


- Puisque vous semblez bien bavard monsieur Williams, dites-nous donc ce qui manque à cette fonction du logarithme népérien ? 


What ? Qu'est qu'il a dit le Monsieur ? Une fonction loga-quoi népé-truc ? Faudrait vraiment que j'écoute en cours de maths, et en cours tout court en fait. Comme ça je saurais ce que c'est qu'une fonction machin truc. 
Je me suis tourné un peu par automatisme vers le nouveau, enfin non j'ai plutôt relevé la tête vers lui vu que me tourné ça servait rien vu qu'il était en face de moi, et je le regardais un air curieux et intrigué. Il s'est frotté l’œil tout en fixant le tableau avant de répondre :


- Vous avez oublié de dire que la fonction est continue puisque dérivable sur l’intervalle… M’enfin, vous savez déjà tout ça. Il faut aussi rajouter qu’elle est strictement croissante et grâce à ça on peut déterminer sa première esquisse de son tableau de variation. 


Gné de what ? J'ai juste absolument rien compris. Une fonction dérivable euh.. ça existe ce truc ? Strictement croissante... même si je suis pas neuneu et que je sais ce que ça veut dire une fonction croissante, là tout de suite dans mon état psychologique, tout ce que m'évoquais cet adjectif c'était mon petit déjeuner mais à part ça, tout va bien. Et puis le tableau de variation... Le truc que je passe toujours trois plombs à tracer correctement parce que comme ça ça fait perdre du temps à moi même donc en fait c'est complètement con. Bref. Osef.
Toute la classe s'était retourné vers lui avec des têtes d'endives sauf moi. Bah oui parce que moi je m'en fichais complètement en fait. Il pouvait bien être le mec e plus intelligent de cette classe sans que j'y fasse attention. Ma phrase veut rien dire mais c'est pas grave. Tout ça pour dire qu'il est intelligent tant mieux pour lui, il l'est pas tant pis pour lui. Mais je vois pas en quoi le fixer avec une tête bizarre allait m'avancer donc autant ne pas le faire et ne rien dire après tout. 
Et puis il a ajouté presque en chuchotant avec un ton bizarre :


- La base de la terminale scientifique, quand même.. 


Si tu le dit. Je te crois. Sauf que moi je suis pas en terminale scientifique donc laisse moi tranquille d'abord. Et puis c'est le début de l'année en plus. Je resterai inculte toute ma vie sur les fonction loga-népé-truc qu'est-ce que vous voulez. Je suis sûr ça va ruiner ma vie. Bref. 
Il se retourna à nouveau vers nous en attendant qu'on dise un truc. Ah oui c'est vrai qu'il nous avait demandé un truc. Heureusement que je réagis de temps en temps hein. Il avait un sourire moqueur aux lèvres. Ça donnait envie de le claquer mais c'ets pas grave, passons. Je suis sûr c'est quelqu'un de très gentil, et comme je suis trop naïf et bah je vais tout faire pour en faire un ami même si ça se trouve c'est un véritable connard. Bref. Passons. 
Tandis que j'essayais de retrouver en dessinant un nuage ce qu'il m'avait demandé un peu plus tôt avant que l'autre castor de prof lui demande de faire son intéressant, je fus interrompu dans mes dessin par Yesung qui me posa une feuille sous le nez tout en me disant avec un ton un peu plus sec que d'ordinaire :


- On reprend les morpions ? Tu menais 4 à 3 au dernier cours…


Tiens donc, c'était pas son habitude de faire des morpions en cours de maths. D'habitude pendant ce cours là il écoute. Enfin bref. je vais pas me plaindre. Je rangeais ma feuille, remettant mon dessin de nuage à plus tard, tout en lui disant :


- Pourquoi pas… Mais t’es sur que ça va ?


Je me doutais déjà que le nouveau devais lui taper sur le système vu qu'il était beaucoup moins patient que moi. Mais bon, par principe, je pose la question. 


- Oui oui t’inquiète c’était… heu… passager. Et ça ira encore mieux quand je t’aurai battu !


Il avait retrouvé le sourire et un ton adorable, me faisant sourire à mon tour. Je préférais le voir comme ça plutôt que ronchon, en même temps c'est mon Hyung donc forcément j'aime pas le voir bouder. Enfin bref. 
J'ai pris la feuille et j'ai commencé à tracer le morpion, faisant une première croix bleue dans la case du haut à gauche avant de passer la feuille à Yesung. 
Me souvenant de ce que m'avais demandé le nouveau que Yesung avait royalement ignoré, je me suis retourné vers lui en lui disant :


- Et non tu te trompe pas, on débarque tout droit de Los Angeles. 


Là tu pourrais dire What The Fuck. Deux asiatiques qui débarque de Los Angeles, no problem après tout hein. Si t'étais normal tu te dirais " oh des Chinois " mais voilà, chacun sa perception de sa tête. OMG ça veut juste rien dire. Passons.
Yesung me redonna la feuille en se tournant vers moi. Je prenais la feuille, regardais sa croix magenta avant de reprendre mon stylo bleu pour faire une croix en bas à droite. Je regardais quelques instants la feuille, comme si j'allais avoir la révélation, avant de la repasser à Yesung et de relever la tête vers Jack pour lui demander avec un ton curieux :



- Qu'est-ce qui t'as amené ici, si c'est pas indiscret ?


Je me posais la question depuis un moment en fait, alors autant demander c'est plus simple vu que moi je suis pas devin avec les gens que je connais pas. 


Fiche crée par Thundy sur Epicode




" Donghae Lawn - NEMO ♪ "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Williams
Timide

avatar
profil
Messages : 39
Date d'inscription : 09/06/2014

Personnage
Age: 17
Pouvoir: Torve-esprit
Race précise: Wolve

MessageSujet: Re: Quand Ωméga croise βeta [Jack/YeSung/Donghae]   Mer 18 Juin - 19:42



















 
Joker
 
 




Je termine d’écrire une phrase et laisse tomber mon stylo contre la table, je n’en pouvais plus de travailler sans cesse. Je reste fixé sur mon cahier, le professeur n’a rien à me dire, je suis trop parfait pour. Enfin, c’est ce que j’essaye de faire croire. Je me tourne vers mes voisins de derrière puisque celui qui est à côté de moi semble obnubilé par mon bandage et la forte poitrine de la fille du rang d’à côté.


- On reprend les morpions ? Tu menais 4 à 3 au dernier cours…


- Pourquoi pas… Mais t’es sur que ça va ?


- Oui oui t’inquiète c’était… heu… passager. Et ça ira encore mieux quand je t’aurai battu !


Je les regarde faire et fronce le sourcil quand je vois une stratégie peu adaptée mais ne réagis pas plus. Je sens que si je faisais une nouvelle remarque, cela pourrait passer pour désagréable voire même très connard. Et je suis tout sauf un connard. Je sens dans ses paroles, que je suis un peu passé pour ce que je ne voulais absolument pas être.


« Excusez-moi, ce n’est pas très cool ce que j’ai dit. C’est vrai qu’après quelques instants de réflexions, ça pouvait paraître un peu raciste. C’est juste que j’ai un talent de déduction assez important. M’bref, je peux me joindre à vous pour un morpion ou que sais-je encore, histoire de crever l’ennui et la fatigue que ce professeur répand en moi comme le tristement célèbre Edward Thatch rependait la mort et le trouble dans les mers. »


On pourrait presque qualifier ça d’une tirade, en général je parle peu parce que je n’aime pas les gens, ou bien parce que j’en ai peur, étant donné que quatre-vingt-quinze pourcent des êtres de cette planète semblent faire une fixette sur mon œil. Même mon voisin, quand il ne matte pas, il s’intéresse à mon bandage, et je chasse sa main avec un doigt. Je reste planté sur leur jeu, parce qu’il faut dire que je me fais odieusement chier.


- Et non tu te trompe pas, on débarque tout droit de Los Angeles. 


Oh, des Angelenos, ils viennent totalement de l’opposé de l’Amérique, d’une ville qu’on dit souvent pleine de criminalité, de gangs et de tout ce genre de choses, moi je ne peux qu’approuver les clichés que la télé nous rejette à longueur de temps, c’est pas comme si à Miami on avait des enquêteurs qui en plus d’avoir des 4X4 et des lunettes de soleil classieuse avaient la faculté de détecter un cheveu sur le barreau d’une échelle dans les égouts dans le noir à l’œil nu ; ou bien comme Marseille en France, réputée pour ses poubelles, ses meutres journaliers et son penchant pour le front national. J’ôse même pas imaginer la durée de vie moyenne d’un animalik supporter de l’équipe du Paris-St Germain, quelque chose qui ressemble à celle d’un poulet dans un KFC sans doute.


« Alors on était bien éloignés alors. A l’opposé de l’Amérique même. »


Il enchaîne aussitôt :


- Qu'est-ce qui t'as amené ici, si c'est pas indiscret ?


Je soupire un coup et puis je continue d’un ton bas et me voulant discret.


« Ma mère est française, depuis que j’ai perdu l’autorité de mon père sur moi, c’était ma seule solution. Et puis, c’est un beau pays pas vrai ? On y entre comme dans un moulin, y’a des trous partout. »


Mon voisin commença à titiller mon bandage d’un peu trop près, il ricanait comme un de ces mongols types du lycée, les idiots qui se tamponnent allègrement les fesses avec une babouche de leur avenir. Il lance tout haut et sans aucune gène


« J’suis sûr que c’est même pas vrai ton bandage le cyclope. Tu caches juste ton œil parce que t’es trop lâche pour montrer tes deux yeux. Ou alors c’est pour compenser ton style de merde. »


A peine avait-il terminé sa phrase ridicule qu’il attrapa une bande qui dépassait de mon bandage pour tirer dessus, un trou dans l’amas de rubans se forma dévoilant ainsi une partie de l’orbite incroyablement attirant de mon visage. Je réplique par un grognement animalier du genre de celui des loups et ne touche pas au bandage, c’est fichu et je dois tout le refaire. Je serre les dents et ne répond rien. Je n’ai pas envie de lui faire ce plaisir. Appelons mon voisin PAUL.




 

© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
YeSung Minh
Assidu

avatar
profil
Messages : 319
Date d'inscription : 15/05/2014
Sur l'avatar ? : Kim Jong-Woon (Yesung SUJU)

Personnage
Age: 18
Pouvoir: Bouclier
Race précise: Dragoon

MessageSujet: Re: Quand Ωméga croise βeta [Jack/YeSung/Donghae]   Sam 21 Juin - 10:34


Humour d'intello, rire au frigo...


Donghae & Jack & YeSung

 



Je m’apprêtais à m’amuser avec mon Fishy, en faisant des morpions totalement inutiles, quand le surdoué nous a interrompu :

- Excusez-moi, ce n’est pas très cool ce que j’ai dit. C’est vrai qu’après quelques instants de réflexions, ça pouvait paraître un peu raciste. C’est juste que j’ai un talent de déduction assez important. M’bref, je peux me joindre à vous pour un morpion ou que sais-je encore, histoire de crever l’ennui et la fatigue que ce professeur répand en moi comme le tristement célèbre Edward Thatch répandait la mort et le trouble dans les mers.

Un peu que ce n’était pas sympa mais tu veux que je fasse quoi. Te dire « bravo tu te prends pour un intello ! ». Voyons si en musique t’es plus fort que moi, et plus fort que Donghae en danse. Donc voilà ta bouche et laisse-nous jouer.

- Et non tu te trompe pas, on débarque tout droit de Los Angeles. 

C’est tellement gentil de lui répondre mon Donghae. Sauf que je te ferais remarquer que, même si je me suis fait jeté de chez moi et abandonné par mon deuxième papa, je suis coréen pur souche et fier de l’être. Faudra que je rectifie ça moi, enfin quand j’aurai fini d’avoir envie de lui mettre mon poing dans la figure. Non, je ne suis pas un violent sauf quand on me casse les pieds en passant qu’on est meilleur que tout le monde. Ha bah en fait, je risque d’être violent avec lui alors… *rire de sadique intertêtal*

- Alors on était bien éloignés alors. A l’opposé de l’Amérique même.

Non tu crois !? Genre on ne connait pas la géographie d’un pays où on a vécu. C’est comme si je te disais que je ne savais pas que le Rhône-Alpes était une région frontalière de la Bretagne quoi ! Et ne t’inquiète pas, je sais très bien que ce n’est pas le cas, c’est pour la vanne tu vois. Parce que je suis une personne emplie d’une bonne dose d’humour frais et léger, sans moquerie et sans sadisme. Et surtout, plein d’ironie, si tu n’avais pas compris.

- Qu'est-ce qui t'as amené ici, si c'est pas indiscret ?

Pourquoi t’en a quelque chose à faire toi ? Ce n’est pas comme si on s’en fichait. M’enfin mon Fishy, il est gentil.

- Ma mère est française, depuis que j’ai perdu l’autorité de mon père sur moi, c’était ma seule solution. Et puis, c’est un beau pays pas vrai ? On y entre comme dans un moulin, y’a des trous partout.

Charabia, blablabla, et cetera, et patatra, je m’en fous de toi. Tu sais où y en a des trous toi !? En tout cas moi je sais. Et tu commences à me saouler grave. Enfin bref, je me calme je respire un coup et j’espère qu’il va se taire. J’aurais du m’en douter, les dieux sont contre moi en ce moment et même s’ils ont fait taire le blond c’est le gonze d’à côté qui a pris la relève avec une remarque d’un intérêt capital :

 - J’suis sûr que c’est même pas vrai ton bandage le cyclope. Tu caches juste ton œil parce que t’es trop lâche pour montrer tes deux yeux. Ou alors c’est pour compenser ton style de merde.

Alors déjà, quand on matte une meuf de côté, on traite personne de lâche. Au mieux, on essaye de la séduire comme un don juan romantique que je suis ou au pire, on ne se cache pas pour reluquer. En plus, ça ne peut pas être un cyclope vu que son œil n’est pas central. Et je ne suis pas sur que critiquer le style en présence de deux personnes aux origines – mêmes faibles – coréennes – ou asiatiques – soit une bonne idée vu le style de certaines personnes de ma patrie… Enfin. Passons. Je n’ai pas prévu de dire quoi que ce soit pour défendre le blond. Sauf qu’argh crise cardiaque et compagnie quand le voisin de ce chiant a enlevé le bandage à moitié. Il lui manquait effectivement un œil et s’il pensait que ça le rendait plus classe il se trompait parce que ça ne me faisais ni chaud ni froid de voir sa drôle de cicatrice. M’enfin, on n’est pas là pour casser tous ses peut-être espoirs de devenir populaire, classe et cool. Et comme c’est un peu le bazar pour répondre à ce message parce que j’ai rien suivi du tout, on va dire que pendant ce temps on a fait notre partie de morpion, que Donghae a gagné comme souvent – sauf quand je trichotte un peu – et que le blond en question  est toujours tourné vers nous. Voilà comme ça t’as les bases. Du coup, il s’est passé un peu de temps et j’ai pu me calmer un peu aussi. Bah oui, un peu de temps égal un peu de calme hein, je ne suis pas Hulk, je ne sais pas maitriser ma colère comme je veux. Et je ne suis pas vert donc ce n’est pas près d’arriver ; sauf si à la rigueur je me peins mais je ne suis pas persuadé que Donghae veuille bien me peinturlurer le dos. Bah oui, parce que je ne peux pas me peindre le dos, je ne suis pas elasticman non plus. Bah non, je ne suis pas un super héros désolé mesdames…  Enfin bref, revenons à nos moutons.

- Au fait, c’est pas grave. Et en vérité, je ne viens pas de Los Angeles mais plutôt de Cheonan, un petit village paumé en Corée du Sud. J’ai juste vécu deux ans chez Fishy, à L.A. Après, je suis pas persuadé que la France soit comme le gruyère.

Puis, m’adressant à Paul, si je reprends le même prénom pour éviter les confusions :

- Et je te ferais remarquer qu’un cyclope a un œil au centre du front pas un œil et un œil crevé, espèce d’inculte.

Ok je l’ai défendu sans le vouloir mais j’avais tellement envie de faire chier quelqu’un en lui en mettant plein la gueule que voilà. Ça l’avait visiblement calmé parce qu’il s’était à nouveau tourné vers la fille. Je vois pas ce qu’il lui trouve en plus. M’enfin, c’est un mec stupide et superficiel alors la musique visuelle et tout ça, je n’espère même pas qu’il puisse connaître. Au moins, j’avais le mérite d’avoir fait sourire Donghae-Ah. Je copiais alors en vitesse ce qu’il était écrit au tableau en rattrapant mes deux-trois phrases ratées sur Fishy et me reconcentrais ensuite sur Jack.

- Et sinon ? Tu racontes quoi ? A part des trucs d’intello mélangés à des blagues d’intello, j’entends…

J’avais dit ça sur un ton gentillet et tout mignon pour pas faire mon chiant mais au fond, tout le sentiment y était hein. J’avais encore à nouveau le mérite d’avoir fait sourire Donghae qui lui avait jeté un regard bref, avant de reprendre son dessin de nuage. Non, ce n’est pas moi qu’il dessinait mais un vrai nuage, moi c’est Cloud, parce que l’anglais a beaucoup plus la classe que le français et comme en coréen c’est « guleum » en romanisé, ça fait très Golum quand on est une merde qui ne sait pas prononcée le coréen – ou une personne pas habituée ça marche aussi – on a préféré garder l’anglais.  

 

© Sheepirl sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donghae Lawn
Assidu

avatar
profil
Messages : 410
Date d'inscription : 12/05/2014
Sur l'avatar ? : Lee Donghae

Personnage
Age: 18 ans
Pouvoir: Manipule l'esprit des gens
Race précise: Siren

MessageSujet: Re: Quand Ωméga croise βeta [Jack/YeSung/Donghae]   Dim 22 Juin - 22:11


" Donghae Lawn - NEMO ♪ "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
YeSung Minh
Assidu

avatar
profil
Messages : 319
Date d'inscription : 15/05/2014
Sur l'avatar ? : Kim Jong-Woon (Yesung SUJU)

Personnage
Age: 18
Pouvoir: Bouclier
Race précise: Dragoon

MessageSujet: Re: Quand Ωméga croise βeta [Jack/YeSung/Donghae]   Mar 1 Juil - 8:00






Graourouagrou disait mon ventre
Donghae Lawn & Jack Williams & YeSung Minh





J’avais fait sourire Fishy par ma remarque qui apparaissait gentille et mignonne alors qu’en vrai c’était vile et pour faire mon casse-pied. Il avait repris sa feuille de dessin pour finir son nuage avant de faire n’importe quoi, dans le sens où il dessinait n’importe quoi. Comme à tous les cours de maths en fait. Donc ça ne sert à rien que je m’étale trop sur le sujet parce que c’est comme d’habitude. Je vais quand même vous dire ce qu’il a dessiné : un pingouin, une banane – de manière totalement innocente –, un panda, une araignée et un gâteau. J’ai tout reconnu parce que Fishy dessine très très bien – ou parce qu’il l’a dit au-dessus – mais on va dire qu’il dessine bien c’est plus glorifiant. J’étais en contemplations de sa magnifique tête, non, feuille, quand le prof m’a tiré de mes pensées – je crois que c’est la bonne expression que tu cherchais – en disant un truc totalement inutile, comme d’habitude en fait.

- M. Minh et M. Lawn, arrêtez de déranger le nouvel arrivant. Dans le cas contraire, je vous mettrais une heure de retenue à tous les deux.

Heu… Je me sens désolé d’avoir à dire ça à son altesse sérénissime monsieur le professeur ennuyant de mathématique mais, je lui ai rien demandé moi au nouveau. En tout cas, pas après qu’il ait été rappelé à l’ordre une première fois alors tu vas te taire et engueuler les, pardon, la bonne personne. Je crois que ce gros charabia intertêtal s’est illustré par un gros soupir un et regard on ne peut plus noir au « nouvel arrivant ». Après un soupir et un petit délai d’attente, afin que le prof se détourne de nous, mon Fishy s’est tourné vers moi pour me demander ce qu’on mangeait à midi. Je savais plus trop… Si en fait mais je ne voulais pas passer pour un morfale dans ma tête aussi. M’enfin, je ne passe pas ma vie à regarder le menu non plus. Une fois par jour, des fois deux quand j’oublie dans la journée. Et puis, en plus, j’avais faim donc même si lui passait pour un affamé, je l’étais aussi donc c’est bien on n’allait pas se juger mutuellement. C’est pour que je suis si bien avec mon Fishy, on se comprend, on se juge pas et on se complète. C’est beau, hein ! Bah oui, mais il est rien qu’à moi. Peut-être plus pour très longtemps s’il se trouve une copine mais bon… Autant ne pas penser aux choses malheureuses, parce que c’est malheureux. M’enfin, s’il se met en couple, rien ne m’empêche d’en faire de même ou rien ne m’empêche de rester avec lui quand même. Je pourrai même peut-être bien m’entendre avec elle qui sait ? Bon, assez parler de couple et compagnie.

Je lui répondis de manière un peu… un peu rien en fait, je voulais dire évasive mais ça marche, sèche ça passe pas non plus parce que je suis tout gentil, tout mignon donc je lui répondis.

- Je crois qu’en entrée il y a de la pizza ou un truc dans le genre, en plat c’est steak frites et en dessert je sais plus.

J’avais faim et ça ne m’arrangeait pas de lui décrire un menu juste trop alléchant. Mon ventre exprima toute sa détresse à ce moment-là, faisant sourire mon Donghae-Ah.

Il ne restait plus que 5 minutes de cours et elles se passèrent sans trop d’embuches. Le prof nous a laissé en paix. Jack peut aller se faire voir et ne nous a pas reparler. C’est con parce que quand je l’vais vu, au début du cours, avec son style bien particulier, il m’a rappelé qu’en Corée, le style vestimentaire peut être très particulier et je m’imaginais déjà qu’on pouvait bien s’entendre. Et pourtant, son style qui faisait un peu vieillot intello renfermé se reflétait dans sa personnalité – de ce que j’en avais vu – autant que l’excentricité et la folie et la sympathie et la chaleur et un tas d’autres choses positives se reflétaient dans les tenus de mon pays, ou du moins de la k-pop.

En sortant de la salle de classe, nous avions encore une heure de français avant la libération vers le self. Heureusement, on a croisé Sungminee dans le couloir et on a pu lui soudoyer un truc à manger. J’aime décidément trop son pouvoir à lui. Un croissant et un pain au chocolat chacun, on devrait réussir à tenir jusqu’à midi.

© Jawilsia sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


profil

MessageSujet: Re: Quand Ωméga croise βeta [Jack/YeSung/Donghae]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Quand Ωméga croise βeta [Jack/YeSung/Donghae]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand Ωméga croise βeta [Jack/YeSung/Donghae]
» Croisé caniche mâle noir 8 mois à La louvière
» Quand le bon Samaritain croise la route du démon. [PV Alucard]
» Mon coeur s'enflamme et embrase mon être quand ton regard croise le mien //Rhinoutte//
» FROLIC BB JACK RUSSEL 11 MOIS (49) asso COEUR SUR PATTES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres :: RP des Membres-