top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 Juste piquer un petit plongeon... [ft. Blake Triton]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Allyson Hope
Confiant

avatar
profil
Messages : 65
Date d'inscription : 28/05/2014
Sur l'avatar ? : Gabriella Wilde

Personnage
Age: 17 hivers
Pouvoir: Amie des âmes
Race précise: Kitsune

MessageSujet: Juste piquer un petit plongeon... [ft. Blake Triton]   Dim 1 Juin - 22:00

 

 
Juste piquer un petit plongeon…



           Ah la piscine, avec ses vestiaires communs, ses douches alignées communes, son pédiluve où tout le monde y plangent ses pieds, sa vapeur d’eau se dégageant du petit basin, ses cris s’échappant du tobbangan, et son grand bassin où quelques courageux font des longueurs. Vous savez on dit toujours qu’il y a peu de sportifs, mais êtes-vous déjà allé dans le grand bassin ? Car il n’est pas très chaud, c’est fait exprès pour que seul les courageux qui sont venus pour nager, puissent nager sans être génés. Je n’ai jamais compris ce concept.
 
           Bon je me lance, je paye ma place et m’engouffre dans ces vestiaires. Ils sont communs mais seulement aux filles, donc je me retrouve entourée d’une mamie toute fripée à ma gauche et d’une petite fille de six ans et sa maman à ma droite. Evidemment je retire ma robe et mes talons compensés pour me retrouver en maillot de bain et oui j’avais prévu le coup du vestiaire commun. Je ramasses mes affaires pour les mettre dans mon sac qui va finir dans un casier où j’insère un jeton pour le fermer à clef. Lorsque je me retourne la mamie est toujours à sa place elle n’a pas bougé, et la mère me fixe en répondant à sa fille qui lui a posé si tout le monde devenait comme moi que oui nous passons tous par la jeunesse. En soit je l’ai pris pour un compliment et j’ai souris. Mais en y réfléchissant je ne sais pas trop comment il fallait le prendre.
 
           Je me dirige vers la douche commune encore une fois aux filles. La petite fille et sa maman me rejoignent suivie de la vieille dame. Donc je passe sous la douche chaude, bien brûlante. La petite fille me regarde fixement et me dit qu’elle aimerait être comme moi mais que j’allais devenir comme la vieille dame. Alors là je fais ma tête d’étonnée, je vois le visage de sa maman qui devient tout blanc. Alors j’ébouriffe les cheveux de la petite fille en lui disant que j’avais encore du temps devant moi, et je lui souris avant de me diriger vers la prochaine étape.
 
          Là voici, l’étape du pédiluve, ce lieu infesté de microbe et de bactéries. Cette eau congelée où il faut y plonger ses pieds, alors que l’on sort de la douche brûlante. Attention au choc thermique ! Donc je prend mon courage à deux mains et le traverse sur la pointe des pieds.
 
           C’est là que je fais mon entrée dans la piscine au milieu de tous ces bassins. Je regarde autour de moi pour l’analyser, c’est la première fois que je mets les pieds ici. J’aperçois un groupe de jeunes garçons ayant à peine deux-trois ans de plus que moi me fixer et me siffler. Par conséquent, je choisis de me diriger dans la direction opposée c'est-à-dire le grand bassin, pauvre de moi.
 
           Tant qu’à faire, je ne crains plus le choc thermique, je plonge dans une ligne du grand bain et me mets à faire des longueurs de crawl. Je me sens bien. Cela me permet de faire le vide dans ma tête.
 
           Au bout d’une demie heure, je décide de sortir de l’eau est d’aller m’assoir sur les gradins. En sortant, je vois encore le groupe de jeunes garçons, du coup je vais sur les gradins au fond de l’autre côté du grand bassin. En longeant le grand bain, je vois la vielle dame qui fait des longueurs de brasses, et bien elle se débrouille bien pour son âge. En arrivant prêt des gradins, je me rends compte que j’ai oublié ma serviette au vestiaire…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Juste piquer un petit plongeon... [ft. Blake Triton]   Lun 2 Juin - 1:01



Hey it's easy ; everyone's got a story.


J'ouvre les yeux, plus fatigué que jamais. J'ai pas super bien dormis cette nuit, enfait, voir même pas du tout. Non, je n'ai pas peur du noir, c'est juste les vieux démons qui refont surface de temps en temps, et on peut rien y faire. Je reste dans cette position, la joue collée sur mon oreiller pendant une bonne heure, ne sachant pas vraiment quoi faire ni quoi penser. Hier, j'étais au club, j'ai parlé avec un bel homme, on s'entendait vraiment bien, mais on est pas allé plus loin, parce que j'étais trop jeune. Comment les gens se trompent tout le temps sur mon âge, c'est désolant. Je ne suis pas un gosse de douze ans, je vous dis, merde. Va falloir que je me fasses pousser la barbe, c'est ça? Non merci, j'ai pas envie de ressembler à ce bon vieux Hagrid.

Enfin c'est ça, je suis rentré seul, encore une fois. J'ai trébuché sur une roche pendant que je me rendais chez moi, et je suis resté paralysé pendant quelques minutes sur le sol froid, parce que je n'arrivais pas à me relever. C'est ça qui est chiant avec mon pouvoir, c'est que j'ai absolument aucun contrôle dessus vraiment. Je me coupe et bam, je vais tomber sur le sol parce que je peux pas guérir trop de trucs à la fois. Enfin, guérir est un grand mot. Mes jambes ne seront plus jamais comme avant, ça, je le sais depuis longtemps. On me l'a dis, sauf que eux ils pensaient que j'allais être cloué dans une chaise roulante. Eh bien, non. J'aime bien surprendre les gens. Enfin, pas trop, juste un peu pour être capable de piquer leur curiosité, en gros.

Je me lève, m'étire et me dirige tranquillement vers la petite cuisine. Si je force trop le matin après je vais galérer pour le reste de la journée, donc oui. Je me fais un petit bol de céréales, prends quelques bouchées pour ensuite foutre le reste dans la poubelle. Je ne mange pas beaucoup. Ma mère dis que je bouffe comme un oiseau. Enfin, c'est ironique parce que j'en suis un, d'oiseau. C'est pas ma faute, c'est que je bouge tellement pas que du coup je dépense moins qu'eux. C'est pas ma faute.

J'ouvre la télé minable que j'ai été capable de m'acheter avec mon argent, ma mère ayant refusé mainte et mainte fois de m'en procurer une alors qu'ils avaient largement les moyens. Enfin, ils ont toujours dit que ça me dérangeait trop et que j'allais pas étudier assez. Désolée maman, mais la télé, c'est la vie. J'écoute des cartoons pendant une heure. J'aime bien les dessins animés, c'est pas ma faute. Et puis quand j'étais petit et que j'étais à l'hôpital ils avaient même pas la chaîne, je devais donc me taper les nouvelles pendant des heures et des heures. Barbant.

Bon, je fais quoi, moi, aujourd'hui? Bon, j'vais aller faire un tour à la piscine même si je risque de pas me baigner. C'est une occasion d'exhiber mes petits muscles miteux et de pouvoir regarder les hommes. Hmm. Enfin. Tout le monde va voir mes cicatrices, ils vont se faire des idées et tout, mais je m'en fous. J'attrape donc mon petit sac, y met mon maillot de bain, m'habille et sort dehors.

Troubles in my head


Je donne le billet d'argent à la dame qui me couvre d'un regard emplis de pitié. Je ne comprends pas pourquoi, mais je produis toujours cet effet chez les vieilles. Le truc c'est que je fais vraiment pas pitié du tout, là. Enfin, ils m'ont jamais vu dans une chaise roulante, ça, c'est navrant. Je lui fais un sourire charmeur avant de rentrer dans le vestiaire des garçons. Mon regard se penche souvent sur leur derrière, mais ce n'est pas vraiment ma faute. Bon, faut que je me change, aussi, sinon je vais avoir l'air fou habillé dans une piscine. Je me change le plus rapidement possible, je vois les vieux secouer la tête en fixant mes cicatrices. Bordel, vous savez même pas pourquoi elles sont là, ces cicatrices. Alors arrêtez de me juger et arrêtez de montrer vos bourrelets, vous, hein. Je dépose ma serviette sur mes épaules et me dirige vers la sortie, la tête haute.

J'entends les murmures des mères de familles en me voyant. "Le pauvre" ou encore "Pathétique", ça m'énerve. Que tout le monde juge sans même savoir l'histoire de la personne qu'ils jugent. C'est juste dans la race humaine de juger tout ce qui à des pattes et qui respire un peu trop fort à leur goût. Je vais dans un endroit tranquille, les gradins sont vides, je pars m'asseoir là, et regarde les gens rentrer et sortir de la piscine. C'est une activité ennuyante pour d'autre, mais pour moi c'est très relaxant pour l'âme. Je remarque une jeune demoiselle qui sort de la piscine et se dirige vers le gradin où je m trouve. J'esquisse un petit sourire tout en me levant pour aller la voir. Je me sens d'humeur social aujourd'hui. Je remarque qu'elle n'a pas de serviette.

C'est le temps d'agir en gentleman, Blake. Je lance assez fort pour qu'elle m'entende:

Eh! Il vous manque quelque chose, mylady?


Je pointe ma serviette du doigt avant de l'enlever de mes épaules pour la lui tendre. De toute manière, j'en ai pas besoin moi. C'est pour paraître normal que je fais ça.


So if you're lonely ; you know I'm here for you.


© Halloween




Argh c'est nul je m'excuse D:
Revenir en haut Aller en bas
Allyson Hope
Confiant

avatar
profil
Messages : 65
Date d'inscription : 28/05/2014
Sur l'avatar ? : Gabriella Wilde

Personnage
Age: 17 hivers
Pouvoir: Amie des âmes
Race précise: Kitsune

MessageSujet: Re: Juste piquer un petit plongeon... [ft. Blake Triton]   Lun 2 Juin - 9:15

 

 
Juste piquer un petit plongeon…


 
« Eh ! Il vous manque quelque chose, mylady ? »
 
 
           Ainsi je regarde qui m’adresse la parole c’est un jeune homme qui me tend sa serviette. Bizarre, cela voudrait-il dire qu’il vient à la piscine mais ne se baigne pas ? Il y a des personnes étranges ici, mais j’aime bien le concept.
 
            Un choix s’impose entre accepter cette serviette et rester avec lui, ou bien la refuser et ainsi faire demi-tour et me retrouver avec ce groupe de jeunes. Sans hésiter, je choisis la serviette qu’il me tend.
 
« Effectivement, je suis un peu blonde. »
 
           Un petit mouvement de tête vers l’arrière pour replacer mes cheveux, j’esquisse un petit sourire en coin.
 
« Merci c’est très aimable à toi. »
 
           Je saisis donc la serviette pour me la poser sur les épaules. C’est vrai qu’après le bain congelé, je me retrouve dans l’atmosphère pesant de la piscine. Je jette un rapide coup d’œil par-dessus mon épaule droite, le groupe de jeunes a l’air déçu de moi, tant mieux, ils se dirigent vers les vestiaires. Je reviens à ce bel gentleman qui m’a prêtée sa serviette.
 
« Au fait, puis-je savoir à qui je m’adresse ? »
 
           C’est vrai que je puisse connaître le nom de mon héros inconscient, car grâce à lui les garçons m’ont foutu la paix. Et puis j’aime bien connaître les prénoms des personnes à qui je m’adresse.
 




 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


profil

MessageSujet: Re: Juste piquer un petit plongeon... [ft. Blake Triton]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Juste piquer un petit plongeon... [ft. Blake Triton]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Juste piquer un petit plongeon... [ft. Blake Triton]
» Et juste là : un petit géranium ! 4/12 à 22h
» Je ne suis pas un chien, juste un gentil petit toutou.
» Ketsueki Kaguya à Two Rivers [jour 3 à 5]
» Petit plongeon dans la cité du lac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres :: RP des Membres-