top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 L'avantage du coup de foudre, c'est qu'il fait gagner du temps. [pv Kirstie Montgomery]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Donghae Lawn
Assidu

avatar
profil
Messages : 410
Date d'inscription : 12/05/2014
Sur l'avatar ? : Lee Donghae

Personnage
Age: 18 ans
Pouvoir: Manipule l'esprit des gens
Race précise: Siren

MessageSujet: L'avantage du coup de foudre, c'est qu'il fait gagner du temps. [pv Kirstie Montgomery]   Dim 1 Juin - 16:26





 L'avantage du coup de foudre, c'est qu'il fait gagner du temps.
 " Donghae Lawn & Kirstie Montgomery "  
 


La journée était bientôt fini. Enfin, façon de parler hein. Il me restait une heure à tuer en cours de Physique Chimie -oui je sais j'ai un truc contre la Physique Chimie dans mes RP-. Je la détestait tellement cette matière que j'avais pas écouté pendant la demi-heure précédente. A vrai dire, j'avais dessiné. Ouais, vous savez ces dessins inutiles qui prennent toute une feuille simple, qui sont généralement moche, fait au stabylos ou au crayon à papier et qui n'ont aucun liens parce que l'un c'est un poisson et l'autre c'est une banane. Et puis en général y a plein de truc écrit dessus, et puis là c'est pareil, y a jamais rien qui va avec un autre truc. Quand on regarde ma feuille on se demande ce qu'il se passe dan sma tête. Bref. Je suis pas là pour donner un cours sur les dessins inutiles qu'on fait tous dans les cours qui nous font chier, hein, je suis là pour euh... pour euh... attendez je vais trouver hein euh... ah c'est bon j'ai trouvé, pour rien. Je sers à rien. Youpi. Révélation. Bref.
Je me suis moins marré quand il a fallut faire le TP, vu qu'aujourd'hui j'étais tout seul. Donc autrement dit, j'étais censé faire une échelle de teinte -inspiration d'un de mes TP- pour retrouver ce que c'était ce produit que j'en avais rien à taper d'abord. Enfin du coup j'ai fait ma petite cuisine dans mon coin et j'ai réussi à obtenir un liquide rouge alors qu'ils étaient tous censé être bleus et turquoises. Je suis un doué de la vie quand j'écoute pas c'est un truc de fou. Je suis sûr que si j'écoutais j'aurais des bonnes notes en plus. Enfin bref, ça risque pas d'arriver en Physique Chimie donc je vais me taire. 
Quand la prof a corrigé le compte rendu, ce qui a pris vingts minutes, bah vous vous en doutez, moi pas voir écouté. Moi avoir coupé bande de papier et avoir fait étoile en papier avec comme tradition Japonaise enseigne à nous. Et moi arrêter de parler comme ça parce que fait peur. Bref. Quand la sonnerie à enfin sonner -ouah, une sonnerie ça sonne, trop fort-, j'ai rangé rapidement mes affaires et je suis sorti. J'ai faillit me casser la gueule en remontant l'escalier parce que mon équilibre s'est pas franchement arrangé depuis y a une heure. Je suis arrivée dans ma chambre, surpeuplée, comme d'habitude. Entre mon meilleur ami qui avait sa musique à fond dans les oreilles, le couple gay que je voulais jamais savoir précisément ce qu'ils faisaient et l'autre pervers qui était allongé comme une banane écrasé dans son lit, ça faisait limite peur. J'ai pris de quoi me changer et je suis allé à la douche.
Je suis ressorti environ 25 minutes plus tard, habillé avec un jean, un débardeur noir qui me collait et sweat-shirt noir à capuche que je laissais ouvert. Je me suis dirigé vers mon "coin" à moi, à savoir ma table de nuit en fait. J'ai pris mon téléphone qui était posé dessus et, après avoir remis mes chaussures, je me suis dirigé vers la sortie, enfin vers la porte quoi, et je suis sorti de la chambre, refermant la porte derrière moi.
J'avais genre absolument aucune idée de où est-ce que j'allais. Ma petite voix au fond de moi a bien une idée mais comment dire, voilà quoi, c'est pas un endroit où je peux aller, enfin j'espère pas -sort-. Bref. J'ai traversé le couloir et me suis arrêté devant la fenêtre. Je regardé le ciel avec un léger sourire : il était menaçant -le ciel pas mon sourire-. Oui je sais, ça fait con, mais j'aimais bien la pluie donc laissez moi tranquille. J'ai continué la route, j'ai faillit me casser la gueule sur rien du tout parce que je suis juste un boulet de danseur qui n'a pas d'équilibre. Puis j'ai descendu les escaliers avant de passer par la porte principale et non par la fenêtre ou je ne sais quoi d'autres pour sortir en douce la nuit comme je faisais des fois. J'ai ensuite traversé le parc qui était devant l’internat pour aller jusqu'au portail principal pour sortir de façon tout à fait normal également, et pas en faisant le beau gosse en passant au dessus du grillage. 
Me retrouvant enfin dans le bois, je commençais à m'y aventurer. En fait j'avais aucune idée de ce que je comptais foutre là bas, ni même ce qu'était ce là bas en fait. Mais bon, comme je suis con j'y avais quand même hein, c'est plus marrant de tomber sur des imprévus. Cette phrase veut un peu rien dire je trouve mais c'est pas grave, vous avez compris l'idée. Ou pas mais je m'en fiche vu qu'on risque d'être que deux à lire ce RP donc voilà. 
En route vers je ne sais où, je me suis attardé sur un pigeon sur une branche. Enfin ça devait pas être un vrai pigeon. Pas dans le sens où c'était un pigeon mécanique ou un pigeon envoyé par les aliens hein, mais juste dans le sens où c'était pas un pigeon en fait. Plus un genre de corbeau, enfin un piaf quoi. Ouais, je suis un Harpie et pour moi un oiseau est un piaf, no problem. J'autorise tout le monde à m'appeler le piaf c'est officiel -ou pas-. Bref. Je l'ai regardé un moment. Et comme je suis débile je lui ai même fait coucou. Pff, quel malpoli, tu pourrais répondre. Ta maman elle serait pas fier en te voyant là, je suis sûr qu'elle t'as bien éduqué en plus. Nan mais je comprend, ça a dut être dur de voir tout tes frères et sœurs tomber du nids et s'étaler comme des merdes au sol pour faire des œufs brouillés. Nan mais je comprend, courage mon petit, t'as le droit d'être impoli avec tes compatriotes -rien à voir-. Pour la peine je vais te laisser vivre ta vie de piaf tranquille et je vais 'en aller. Salut mon pote ! Et moi faut vraiment que je me trouve un psy. 
Je me suis aussi attardé sur un écureuil. C'est plus mignon ça, et puis je suis sûr que c'est pas un cousin éloigné ou un truc dans le genre au moins. Nan parce que ça se trouve le piaf de tout à l'heure c'était mon cousin éloigné et du coup comme j'ai dit que ses frères et sœurs étaient mort écrasé comme des flans sur la route, bah ça veut dire que j'ai perdu plein de cousin éloigné. Bref, c'est pas important, dans cousin éloigné y a le mots éloigné donc voilà. Ça veut dire ils étaient pas important. Revenons en à mon écureuil. Il était tout petit tout mignon et avait une longue queue rousse et touffue -sort-. Il me regardait avec son gland entre les pattes -sort-. Bah quoi, qu'est-ce qu'il y a, t'es pas content ? Tu veux te battre ? vas-y viens je t'attend ! Ouais mais nan parce que je suis sûr que je serais capable de perdre contre un écureuil -sort-. Bref, vie ta vie mon petit, et fait pas de bêtises avec ta longue queue, t'en aura besoin intelligemment un jour va, t'inquiète pas, ça va venir -sort-. 
Après avoir fait des rencontres très intéressantes avec les animaux de cette nature grandissante -ou pas j'en sais rien en fait-, je suis arrivé à la rivière. J'y étais jamais allé avant. Enfin rivière... c'était une petite rivière quoi. J'ai commencé à la longer, en marchant doucement les mains dans les poches de mon sweat toujours ouvert. J'avais toujours les cheveux légèrement mouillé, faut dire que l'humidité du lieu n'aidait pas franchement. Je voyais le ciel devenir de plus en plus menaçant, avec ses teintes virant du gris au noir. Il y avait un léger vent frais mais pas de quoi avoir froid à mon goût. j'ai faillit me casser la gueule à cause d'une racine d'arbre qui ressortait dangereusement du sol. Vilaine va. Tu devrais avoir honte. Essayer de me faire tomber quoi, quelle idée délirante, franchement. Je suis grand, je peux tomber tout seul d'abord, j'ai pas besoin d'aide. Et, dit donc l'arbre, fait attention à tes racines, t'en laisse traîner partout, c'est quoi ça, hein ? Est-ce que moi je laisse traîner des trucs partout, hein ? Nan, alors prend exemple espèce de vilain. 
Enfin bref. J'abandonnais la le nanarbre vu qu'il est con et qu'il a pas voulu me suivre pour continuer cette discutions -sort-. je continuais de me balader en longeant la rivière, ne sachant toujours pas où est-ce que je me rendais. Peut être que j'allais taper la discute avec un araignée au prochain coup. Enfin un truc qui me répond dans ma langue ce serait cool quand même. Et puis je sais même pas si ça parle un araignée. Vous croyez que ça parle une araignée ? Bonne question -ou pas-.

Fiche crée par Thundy sur Epicode




" Donghae Lawn - NEMO ♪ "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: L'avantage du coup de foudre, c'est qu'il fait gagner du temps. [pv Kirstie Montgomery]   Lun 2 Juin - 22:00


 ❝DAM DADI DOO ❞

Kirstie M. feat Donghae L.



Vous connaissez Dam Dadi Doo ? Non ? Moi non plus. Enfin, je ne connaissais pas le titre. Mais la chanson est trop connue, c'est obligé que vous la connaissiez. Sauf si vous vivez reclus chez vous depuis deux siècles. Ce qui es théoriquement impossible, à moins que vous ne soyez un vampire. Ou une momie. Au choix. Bref. Je viens de découvrir que j'ai ça dans le répertoire de mon MP4. Je n'ai pas la moindre idée de comment c'est arrivé là. Peut-être qu'on a voulu me faire une blague, ou peut-être que j'ai juste téléchargé de la merde. En attendant, j'adore, ça met de bonne humeur. Du coup, j'écoute ça tous les matins, pour me réveiller. Sauf que comme en fait, j'adore - Je l'ai déjà dit non ? -, j'écoute ça tout le temps. Y compris maintenant, en fin de journée, où la logique voudrait que je fasse quelque chose de calme, pour me reposer, quelque chose dans le genre. Les écouteurs enfoncés dans les oreilles, j'essaie de danser, plantée au milieu du couloir du dortoir. Sauf que c'est une version nightcore, donc impossible de suivre le rythme. Et déjà qu'à la base, je ne danse pas méga bien, là, on dirait plus une danse de la pluie. J'imagine, vu que je ne peux pas me voir, et que de toute façon, je ne connais pas la danse de la pluie. Mais il suffit de faire n'importe quoi pour que ça marche, il me semble. M'enfin il fait pas super beau, donc ça ne change pas grand chose. Bon, ok, j'ai l'air conne, j'arrête. J'ai pris trois secondes pour remonter mon pantalon, parce que vous comprenez, je suis trop mince, alors je le perds C: Ok, en vrai, je l'ai surtout acheté trop grand, mais il n'y avait plus ma taille, et je pensais que ça allait rétrécir à la machine, mais en fait, non. Je suis sûre que la machine le fait exprès. Genre "Tu aimes ce pull, trop parfait pour toi ? Ba tiens je le flingue, mouhaha. Et celui, tu l'aimes bof ? Ah ba non, on en prend soin alors." Avouez ça ferait un bon film d'horreur, genre "La machine maléfique - Origins", puis "La machine maléfique - Le retour". Bref.
Je sors, puis lève le nez vers le ciel. Ou plutôt les nuages, vu que, c'est bien connu, le ciel est super timide, on ne le voit jamais. En même temps, c'est vrai que lorsqu'il n'y a pas de nuage du tout, ça doit lui donner l'impression d'être tout nu, non ? Vous aimeriez être tout nu devant des millions de personnes vous ? Ba voilà, on le comprend, le pauvre. Surtout que bleu, c'est pas top comme couleur hein, c'est froid, c'est pas joyeux, et y'en a dans les hôpitaux. Et ça, ça veut tout dire. Qui aime aller dans un hôpital, sérieusement ? Et comment on peut vouloir travailler là-bas, buh. Vous imaginez, faire dix ans d'études, pour au final, bosser dans un lieu morne et triste, sans couleur ? Au moins, les gens qui le font sont courageux. Fous, mais courageux. Ou alors en besoin désespéré d'argent. C'est possible ça aussi. Vous me direz, c'est utile l'argent. On peut faire plein de choses avec. Genre m'offrif nue glace, uhuh /Ok je sors mais je voulais placer ma glace 8D/. Bref, je laisse le ciel tranquille, le pauvre. Enfin, les nuages.
Je me suis dirigée vers la forêt. J'aime bien, la forêt. Il y a toujours plein de choses à y faire. A si on est discret, on peut voir des animaux mignons, c'est cool. J'imagine que vous avez deviné que moi je suis pas discrète, et donc j'en vois pas beaucoup, des bestioles. Mais j'ai l’ouïe fine, je suis pas un dragon pour rien, alors je les entends se barrer en courant. Je pourrais les rattraper, si je voulais. Il me suffirait de prendre forme animale, et hop. Sauf que j'ai de trop grosses dents/griffes, je risquerais de blesser quelque chose, voir moi même, et j'aime pas blesser les choses. Enfin, les animaux, les gens, tout le monde quoi. Je suis gentille moi =w=
Je me prends le pied dans une racine. Je l'avais pas vu, celle là. Mais comme je suis trop douée et tout, j'arrive à rester debout, en faisant l'avion avec mes bras, genre grosse schizo. Peut être que je le suis, vous me direz, ça expliquerait beaucoup de cho... Oh, un papillon. Il est beau, tout vert. Je le suis du regard. Il se pose sur une branche, hors d'atteinte, et reste là. C'est un peu comme la machine à laver, en fait. Genre "Coucou, je suis là, tu me vois, mais tu ne peux pas me toucher, mouahah." Vexée, je repars. Adieu, papillon. Toi et moi, c'est fini avant même que ça n'ait commencé. Je lui tire la langue avant de lui tourner définitivement le dos.
J'arrive à une rivière. C'est la première fois que je la vois. Ou je ne m'en souviens pas. C'est possible aussi. J'ai une mémoire sélective, vous comprenez. J’aperçois une pierre, plus grosse que les autres, pile au milieu de l'eau. Vous aussi, quand vous étiez gosse, vous faisiez ce truc très gamin qui consiste à sauter sur les rochers ? Et vous aussi, vous glissiez, et tombiez dans l'eau ? Ah non, c'est que moi ? Ah merde. Bref. Je suis encore une gamine dans ma tête, alors devinez ce que je vais faire. Eheh. Prenant mon élan, je me poste sur monsieur caillou. Il est plutôt grand, et tout gris. J'ai toujours dam dadi doo dans les oreilles moi. Je retente de danser dessus, chantant en même temps. C'est bien parce que les paroles sont simples à apprendre. Dam dadi doo, dam dadi doo dida. J'ai l'air conne, mais osef, personne ne me voit.
....
Qu'est-ce qu'il fout là lui. Pourquoi y'a un gens, là-bas ? Vous pensez qu'il m'a vu ? Dans le doute, je me fige sur monsieur caillou, et lance :

- Tu n'as rien vu, ok ? Rien vu du tout. cc:



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Donghae Lawn
Assidu

avatar
profil
Messages : 410
Date d'inscription : 12/05/2014
Sur l'avatar ? : Lee Donghae

Personnage
Age: 18 ans
Pouvoir: Manipule l'esprit des gens
Race précise: Siren

MessageSujet: Re: L'avantage du coup de foudre, c'est qu'il fait gagner du temps. [pv Kirstie Montgomery]   Mer 11 Juin - 16:42





 L'avantage du coup de foudre, c'est qu'il fait gagner du temps.
 " Donghae Lawn & Kirstie Montgomery "  
 


Alors que je continuais de marcher tranquillement, ou pas en fait je sais pas si je marchais tranquillement mais on va dire ça, une vilaine grosse araignée m'est passé devant. Et puis genre d'un coup elle s'est arrêté. J'ai mis un genoux à terre et je l'ai regardé. Non, je ne m'apprête pas à lui faire une demande en mariage. Ça fait cliché de dire qu'un mec met un genoux à terre mais là c'est devant une araignée donc bon.. Pas terrible terrible comme future femme. Et puis ça se trouve c'est une araignée homme -oui je sais qu'on dit mâle- donc j'aurais l'air malin, ou maligne, enfin non malin, qu'est-ce que je chante moi. Au pire je vais me coucher, hein ? Vous en pensez quoi ? Ah bah oui, t'as pas d'avis toi, sinon c'est pas drôle. Héhé, vilain. Tu veux jamais m'aider. Enfin bref. L'araignée en question était tellement moche. Je vous passerai les détails parce que j'aime pas ça donc voilà. Enfin au moins elle avait huit pattes, et pas cinq comme celle de l'autre jour que j'ai scratché avec ma chaussure. Pour en revenir à mon débat de tout à l'heure, vous croyez qu'elle parle ? Je sais pas, faudrait tester. Je lui ai dit " Salut " en lui faisant un petit coucou de la main. Elle était en mode rien à foutre mon dieu. Je me suis prit le vent du siècle vu qu'après elle s'est barrée. Va te faire foutre espèce de vilaine. Encore plus malpoli que le lointain cousin alias le piaf et l'écureuil. Bon bah j'aurais pas us prouver que les araignées parle ou non mais ou moins, je sais qu’elles sont malpolies. Voilà. Et je sais aussi qu'il faut que j'aille me faire soigner parce que je deviens vraiment con avec l'âge. Sauf que l'âge c'est 18 ans alors ça craint un peu. Mais c'est pas grave. Osef. Bref. Passons.
J'ai repris ma route quand je me suis soudainement arrêté. Je venais d'entendre un truc. Enfin plutôt, une chose, ou encore un quelqu'un, et pour être encore plus précis une fille. Enfin je crois vu la voix, même si ça veut rien dire la voix puisque y a des mecs qui ont des voix vachement aiguës. Enfin bref, là n'est pas la question. Et puis on s'en fou donc voilà. Je disais donc que je venais d'entendre une fille en train de ... hurler à la mort ?  /BUS/ Nan, on va dire chanter. Je reconnaissais la chanson mais j'étais absolument incapable de mettre un nom dessus. Enfin remarquer, si j'arrive à reconnaître la chanson c'est qu'elle chante pas si mal. Ou pas -sort-. Bref. J'en sais rien en fait donc je vais me taire. J'ai relevé la tête vers le bruit, on va dire plutôt vers la voix parce que c'est plus gentil, et c'est là que j'ai vu une fille posté sur un rocher en plein milieu de la rivière. Alors là, je me suis senti vraiment très con. Nan parce que elle était genre pas du tout loin, donc comment j'ai fait pour juste pas la voir arriver ? Alors à moins que je sois le boulet du siècle et que j'arrive à me perdre ou à revenir en arrière malencontreusement alors que je suis une rivière à savoir une route à peu près droite donc je peux pas me perdre, je suis juste un mec aveugle qu'est pas foutu de voir une fille passer devant lui. Peut être pour ça que je suis célibataire, si je les vois pas aussi ça va être dur -sort-. Ou alors elle m'est passé devant quand j'étais occupé avec mon araignée malpolie et du coup j'ai pas pu la voir et c'est elle l'aveugle qui m'a pas vu. Enfin je vais pas continuer de débattre sur cette question débile qui ne sert à rien, on va dire que je suis un boulet et puis voilà. Je me suis rapproché de là où elle était quand elle m'a vue. Elle a genre tout de suite arrêté ce qu'elle faisait, à savoir danser et chanter sur son caillou. Je me suis encore un peu rapproché, de façon à être plus ou moins face à elle, mais sur la berge. Elle m'a regardé et m'a lancé :


- Tu n'as rien vu, ok ? Rien vu du tout. cc:


Le genre de phrase que j'aime bien balancé quand je passe pour un con en mode international. Sauf que moi je peux leur faire oublier avec mon don que je suis passé pour un con. Là, faire comme si, c'est déjà plus compliqué. Enfin non c'est marrant. Puisque l'un comme l'autre on est très conscient sur le fait que je l'ai vu donc voilà. 
Je l'ai regardé un peu plus attentivement. Enfin attentivement c'est pas le bon mot, mais on va dire que vous avez compris hein. Elle avait une longue chevelure rousse, qui lui arrivait au milieu du dos à peu près. A croire que toutes les filles que je vais croiser et à qui je vais parler dans cet internat sont rousses mon dieu. Discrimination envers les brunes et les blondes moi je dis -sort-. Bref. Elle était plutôt grande, faut croire que toute les filles de cet internat s'étaient liguées pour me faire passer pour un nain. Enfin j'exagère mais à chaque fois elles sont pas bien plus petites. C'est les rousses ça toutes des vilaines. Bref. Je me tais. Elle était plutôt mince, et j'arrivais pas à savoir qu'elle était sa race animalik. Y avait aucun élément apparent, du moins pas là. Peut être qui si elle enlève deux trois trucs je pourrais trouver /BUS/. Bref. Oublions mes bêtises. Elle était plutôt jolie, nan mais vraiment hein. Plus que les deux autres rousses en tout cas. 
Je la regarde et lui répond, oui parce qu'il faut quand même que je lui réponde :


- Du tout. 


Je lui ai fait un petit sourire amical histoire de passer pour quelqu'un de gentil plutôt que pour un intrus qui est venu troubler sa... tranquillité ? Ou pas parce qu'elle avait l'air occupé. Remarque elle était peut être tranquille ça veut rien dire. Enfin bref. N'allons pas débattre là dessus, ça sert à rien. 
Je savais pas trop quoi lui dire du coup. Nan parce que je pouvais pas lui demander ce qu'elle faisait puisque en théorie j'ai rien vu. Et puis elle me répondrait soit d'aller me faire foutre soit " je dansais et chantais sur mon cailloux " mais ça m'avancerait pas beaucoup puisque je l'ai vu. Donc en gros cette question sert juste à rien. Je suis inutile mon dieu. Plus useless que Boulet Donghae tu meurt. Enfin non c'est surtout Banane qui sert à rien, Donghae lui il est pour rien. Bref. 
J'ai baissé les yeux vers mes pieds l'espace de deux secondes avant de les remonter sur elle. Je savais pas quoi lui dire, du coup je lui ai posé une question bête, histoire de meubler le silence plus ou moins pesant qui s'était installé :


- Tu t'appelles ?


Et là c'est moi moi qui s'exprime en te suppliant Caro' de ne pas répondre à ce RP en disant " Kirstie et toi ? " et de me laisser dans la merde. Sauf que t'es une vilaine donc voilà. Bref. 

Fiche crée par Thundy sur Epicode




" Donghae Lawn - NEMO ♪ "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


profil

MessageSujet: Re: L'avantage du coup de foudre, c'est qu'il fait gagner du temps. [pv Kirstie Montgomery]   
Revenir en haut Aller en bas
 

L'avantage du coup de foudre, c'est qu'il fait gagner du temps. [pv Kirstie Montgomery]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'avantage du coup de foudre, c'est qu'il fait gagner du temps. [pv Kirstie Montgomery]
» Coup de foudre !!!
» [VIIème tournoi] Quart de Finale Setesh/Kakyo: Il y a comme un coup de foudre dans l'air!
» « J'ai mis les doigts dans la prise. J'ai eu un coup de foudre pour l'adrénaline. »
» Un coup de Foudre ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres :: RP des Membres-