top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 CUPCAKE ♥ [PV Brooke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Dann Wheeler
Quand il te grogne après, ça fait ronron.

avatar
profil
Messages : 50
Date d'inscription : 28/09/2013
Sur l'avatar ? : Andrew Garfield

Personnage
Age: 16
Pouvoir: Invisibilité.
Race précise: Oceley.

MessageSujet: CUPCAKE ♥ [PV Brooke]   Dim 25 Mai - 13:39


CUP-CUP-CUPCAAAKE ♥
    Brooke & Dann ♫

   


Depuis mon arrivée, j'ai pas mal évité les ennuis. Et ce avec succès. Bon, certes, j'ai eu un ou deux désaccords avec quelques autres élèves... et la prof de français aussi. Aaah elle je l'aime pas. Mais surtout parce qu'en cours, elle m'empêche de parler et de tenir la main à Adeline.

Ah, Adeline. J'pense que si on s'était pas retrouvés dans la même classe et qu'on avait eu le malheur de pas se rencontrer, je me serais retrouvé tout seul ici. C'est l'un de mes seuls repères, sans elle, j'aurais eu bien plus de mal à m'habituer à cet internat - et encore, il m'arrive de m'y sentir mal.

Sans elle, et sans Grace. Grace, au début, c'était juste... un problème. Petit, certes... mais problème quand-même. Mais depuis qu'elle a oublié ses sentiments de base pour moi, on s'entend bien mieux, et même si j'ai du mal à la considérer comme ma grande sœur -dans le sens où j'ai été habitué à être grand frère, et pas petit-, j'apprécie vraiment le fait qu'elle s'atentionne à moi.

Et après il y a... ha. Plus personne. J'ai juste deux proches, à l'internat. À part ça, il y a ce... Van Oogen, qui n'est pas vraiment rassurant, et également ma rencontre avec Nasty. Je ne sais si je dois la craindre ou l'apprécier.

Mais même si je connais peu de gens ici, l'importance de mes liens avec eux est plus essentielle à mes yeux que mes anciens 7 potes de collège.

Ah, oui. J'oubliais. Il y a aussi Galatée. Ou Galette.
Galette, c'est une chose de plus qui nous rapproche, Adeline et moi. C'est comme... pas un enfant, mais un peu du même genre. Bon, je suis sûrement bête de faire cette comparaison, mais je me garderai bien de la faire à voix haute. Je veux pas effrayer Adeline à propos de ce genre de projets, absolument pas.

Sauf qu'en ce moment, bah, cette énième chaîne qui nous lie, elle est un peu rouillée. Vu qu'elle est malade. Son état ne s'améliore pas, et je me fais vraiment du souci pour Galette.

En attendant, je suis allé faire deux trois courses, histoire de ne pas avoir à subir 7 jours sur 7 la nourriture de l'internat, et également pour prendre un peu de viande à Galatée, en espérant que ça lui redonnera l'appétit. Elle a bien dû perdre trois kilo en une semaine, pour ma plus grande inquiétude.

Bon évidemment, qui dit magasin dit rayon de bonbons -pour moi, chacun sa religion, hm.-, qui dit rayon de bonbons dit acheter des Dragibus pour Adeline. Je lui prends donc deux paquets, puis risque un coup d’œil au rayon des gâteaux, en quête de quelque chose qui pourrait lui plaire.

Finalement, au bout du rayon, j'aperçois deux boîtes contenant douze cupcakes chacune. Je souris et les prends sans hésitation aucune, sans même regarder le prix. Adeline sera contente. Vraiment.

Bref, je passe à la caisse, sors du magasin en ignorant sans mal le prix que ces boîtes m'ont malgré tout couté, et vais déposer tout ça dans le minifrigo de ma chambre, excepté l'une des deux boîtes de gâteaux, que j'emmène avec moi dans le parc, où j'espère retrouver Adeline.

Finalement, ce n'est pas elle que je retrouve sur un banc, mais Galatée, assise, qui semblait m'attendre malgré sa fatigue apparente.

« Oooh. Ma pauvre chérie. »

Je vais m'assoir à côté de l'animal, sur le banc, et l'embrasse sur le museau, en souriant légèrement à l'entente de son doux ronronnement, peut-être un peu plus rauque qu'à l'ordinaire, mais toujours parfaitement reconnaissable.

Après une brève hésitation, j'ouvre la boîte de cupcakes et en sors un que je m'empresse de déguster. Hm. Délicieux. Bon, au moins il reste la deuxième boîte pour Adeline, hein.. je la lui laisserai, c'est pas grave, mais là j'ai trop faim. Et je stresse. Donc, je mange.

Voilà.


    Code © Keira M. sur epicode



Omg le truc pourri que je viens de pondre :'3



She's the tear in my heart, I'm alive;
She's the tear in my heart, I'm on fire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: CUPCAKE ♥ [PV Brooke]   Dim 25 Mai - 17:45


25 mai 2014,
Un mois. Ca va faire un mois que chui ici. Je l’avoue c’est toujours mieux que la vieille maison de ma mère. Mais l’odeur du bois et de la cuisinière en fonctionnement me manquent. Faut que j’arrête d’y penser.. Je deviens nostalgique. C’est pas bon tout ça. Il serait temps que je passe le cap… La petite Brooke est partie du nid. C’est fini. Mais malgré tout je me sens égoïste d’avoir laissé mes parents…



feat. Dann Wheeler

Je referme mon journal intime lorsqu’une larme réussit à s’écouler de mon œil. Je m’empresse de l’essuyer du bout de ma manche. Le monde est cruel. La vie me dégoûte. Mais pourtant je veux vivre. Pour ma mère et pour mon père. Pour ma sœur. Celle-ci m’a d’ailleurs envoyé récemment une lettre. Elle a un copain.. Je suis tellement contente pour elle. Malgré sa maladie elle a réussi à trouver quelqu’un de bien. Elle me dit qu’elle va me le présenter… Ma sœur est la seule personne a qui je n’ai pas dis que je partais. Elle va être bien triste en rentrant à la maison… Je glisse la carte postale à l’intérieur de son enveloppe et range le tout dans mon journal. Je ne veux pas le fermer à clé. Si les gens veulent s’introduire dans ma vie, qu’ils s’y introduisent. Au moins leur méchanceté leur arrachera quelques larmes. Pour tout dire, je suis triste d’être ici. A l’heure qu’il est je devrais être en train d’aider ma mère, elle a extrêmement de mal à vivre seule depuis qu’elle a perdu une grande partie de sa famille. Et je devrais être à l’hôpital avec mon père. Pourtant je suis ici, seule, sous un arbre à me répéter combien ma vie est nulle. Personnellement j’aimerai être forte mentalement. Bien que je le sois un peu. Un ballon m’arrive dessus. Je le récupère et regarde le gars qui s’approche de moi. J’ai envie de lui cracher à la figure. Mais je ne le ferais pas. Je ne suis pas méchante. Juste abîmée. Je lui tends son ballon et lui souris timidement. Décidément les gars de cet internat sont tous aussi bizarres que l’était mon frère. Cette pensée m’arrache un sourire. Je me redresse et passe ma main sur l’écorce de l’arbre contre lequel j’étais appuyée. Dans son bois sont gravés les noms de jeunes couples, croyant à l’amour éternel… Qu’est ce que l’amour rend con. Je passe mes doigts dans les rainures des lettres. Mais qu’est ce que c’est beau l’amour. Je me retourne et regarde le parc. Finalement j’aurais pu tomber plus mal. C’est raisonnable là. Y a de la verdure partout. Je me sens bien ici. J’ai beau être nostalgique, je vais devoir m’habituer à vivre dans cet internat. Le ciel est bleu. Ca me donne envie de jouer. Pourtant je suis contrainte à porter des gants et je dois avouer que ce n’est pas facile d’avoir des mouvements fluides au niveau des mains avec ça. Je contrôle un peu près mon pouvoir. Mais je les porte parce que y a des fois ou sans le vouloir j’absorbe l’énergie des gens.. Alors pour les protéger je porte ces gants. Je m’y suis habituée. Ils font presque partie de ma vie. En fait non. Ils en font partie. Je balaye de nouveau le parc. Tout le monde s’est trouvé un banc, tout le monde discute et tout ce petit monde vit tranquillement. Sauf. Une personne. Et si j’allais lui parler ? Ou elle ? Ca se trouve c’est une fille aux cheveux courts.. Je m’approche du banc où la personne solitaire à l’air d’attendre quelqu’un. Ah non. C’est un gars. Je confirme. Je le regarde. Gosh. Il est beau. Je m’assois à côté de lui sans rien dire et souris.


Hey… Avant de commencer toute discussion je tenais à te dire que t’es canon. Fin ouai faut pas se mentir non ? Et puis en fait. Chui sûre qu’en plus d’être canon tu es conscient de ton potentiel de séduction. Par contre je ne te drague pas hein. En aucun cas je te drague. Je suis juste franche avec toi. Alors ne dit rien. Oui je suis bizarre, tout ce que tu veux mais je suis moi.


Je souffle un bon coup. Comme d’habitude.. Ca va se passer comme d’habitude.. Il va se lever et partir. Comme ils font tous. Faut vraiment que j’apprenne à me taire moi. Mais c’plus fort que moi… Toute mon enfance j’ai balancé aux gens ce que je pensais.. Et maintenant ça vient tout seul. Bon. Je reprends une grande inspiration et me tourne vers lui en mettant une mèche de mes cheveux derrière mon oreille. Oh. Il mange des cupcakes… J’ai faim.


Moi c’est Brooke. Et toi c’est comment ? Monsieur LeSolitaireMangeurDeCupcakes. D’ailleurs t’en as sur le bord de la lèvre.


Je souris et le regarde.

(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia



Et moi alors ? xD
Revenir en haut Aller en bas
Dann Wheeler
Quand il te grogne après, ça fait ronron.

avatar
profil
Messages : 50
Date d'inscription : 28/09/2013
Sur l'avatar ? : Andrew Garfield

Personnage
Age: 16
Pouvoir: Invisibilité.
Race précise: Oceley.

MessageSujet: Re: CUPCAKE ♥ [PV Brooke]   Lun 26 Mai - 20:41


...Cupcake ? o /
    Brooke & Dann ♫

   


« Hey… Avant de commencer toute discussion je tenais à te dire que t’es canon. Fin ouai faut pas se mentir non ? Et puis en fait. Chui sûre qu’en plus d’être canon tu es conscient de ton potentiel de séduction. Par contre je ne te drague pas hein. En aucun cas je te drague. Je suis juste franche avec toi. Alors ne dit rien. Oui je suis bizarre, tout ce que tu veux mais je suis moi. »

Je relève lentement la tête vers la fille qui a dit ça. J'dois rêver. Ça fait longtemps que j'ai plus entendu ce genre de compliments. Depuis que le nouveau mari de ma mère a emménagé, quand monsieur le prof de maths du collège est devenu mon beau-père. À partir de ce jour, j'ai plus été aussi souriant et charmeur.

Enfin, depuis y'a eu Adeline, hein.

Je regarde attentivement la fille qui m'a apostrophé. Elle a pas l'air de mauvaise compagnie, pour ne pas dire méchante. Oui parce que j'utilise encore les vieux termes de gamin moi, hein. "Méchant", "Gentil", tout ça. Bref.

Conscient de... mon... "potentiel de séduction" ? Quel potentiel ? Quelle séduction ? Soit y'a un énorme quiproquo, soit je rêve pas et une jolie fille vient vraiment de venir me voir en me complimentant.

Et puis bizarre, bizarre, j'ai rien contre les gens bizarres, hein. Bon, je le suis pas, alors je vais épargner le "j'ai rien contre ceux qui me ressemblent", parce que j'aime pas tellement me la jouer drama. Même si je le fais très, très bien. Je m'amusais à ça, au collège. Me rendre intéressant, jouer les héros, bla, bla, bla.

« Moi c’est Brooke. Et toi c’est comment ? Monsieur LeSolitaireMangeurDeCupcakes. D’ailleurs t’en as sur le bord de la lèvre. »

Je me frotte doucement la nuque en riant un peu. Le Solitaire Mangeur De Cupcakes. C'est sympa comme surnom, ça. Ouais. Enfin bon. J'ai été plus habitué à Danny, et ce surnom me sort par les trous de nez -sauf quand certaines personnes le prononcent, kofkof-, alors n'importe quel autre petit nom me paraît supportable.

Je fronce légèrement les sourcils à sa dernière phrase et essuie la petite trace de crème au chocolat qui m'est restée sur la bouche, en essayant évidemment de faire ça proprement.

Après quoi, je souris de nouveau. Pas comme un imbécile, mais plutôt comme quelqu'un de simple et... d'heureux. Oui c'est très facile pour que je le sois, faut dire. Avant, enfin il y a cinq minutes, j'étais certes un peu triste à cause de Galette qui est malade, mais il a suffit qu'on vienne non seulement me parler mais aussi me complimenter pour me redonner le sourire. Comme quoi je suis vraiment pas difficile à satisfaire.

Hmbon. Il est temps de formuler une réponse gentille et stupide. Comme je sais si bien le faire. Donc, je lève la tête vers elle et réponds d'un ton un peu maladroit :

« Je sais pas si tu t'es trompée de banc ou si c'est moi qui me sous-estime sérieusement, mais je doute que le terme... hm, "potentiel de séduction" soit bien approprié. Et puis je me doute bien que tu me dragues pas, eh. »

Personne me drague, je drague personne, comme ça c'est réglé.

« C'est Dann. Tu veux t'assoir ? Un cupcake ? »

Je souris de nouveau -tant de sourires dans ce post- et pousse doucement Galatée sur le côté pour faire une place à Brooke en même temps que je lui tends un cupcake. Au chocolat. Oui parce que tout le monde adore le chocolat.

« T'es plutôt mignonne, toi aussi. Enfin, je suppose que tu t'en doutes également. »

Beh oui. Quelqu'un qui dit ça doit être très assuré. Et je ne serais pas étonné de l'entendre répondre "je le savais déjà, mais merci."


    Code © Keira M. sur epicode



POST EXPRESS OwO



She's the tear in my heart, I'm alive;
She's the tear in my heart, I'm on fire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: CUPCAKE ♥ [PV Brooke]   Lun 26 Mai - 21:13
Bon no comment. Je suis une grosse merdouillette. Je suis passée en mode édit et ai tout ré-écrit en mode édit sauf qu'à la place de faire copier/coller ben j'ai fais envoyer. Bref. Aucun commentaire. Je suis trop nule. Du coup c'pour ça que y a plus mon message o/


Dernière édition par Brooke Waters le Ven 30 Mai - 18:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dann Wheeler
Quand il te grogne après, ça fait ronron.

avatar
profil
Messages : 50
Date d'inscription : 28/09/2013
Sur l'avatar ? : Andrew Garfield

Personnage
Age: 16
Pouvoir: Invisibilité.
Race précise: Oceley.

MessageSujet: Re: CUPCAKE ♥ [PV Brooke]   Ven 30 Mai - 16:39


Ok, cupcake.
   Brooke & Dann ♫

   


« Enchantée Dann. Tu plaisantes par contre ? Contre toi je fais pas le poids et même sans ça je ne me trouve pas mignonne. Et puis. Le terme « potentiel de séduction » est très bien approprié. C’est juste que t’en es pas contient. Fin en même temps c’est normal. T’es canon mais tu t’en rends pas compte. »

Je lève les yeux au ciel. Je crois que cette fille, Brooke, inverse un peu tout. Certes, ce n'est peut-être pas la plus belle fille qui m'aie été donné de rencontrer, mais de là à se qualifier de "pas mignonne" -oui ce terme est très laid. Enfin, ce non-terme" ... c'est exagéré, moi j'dis.

Et puis si j'étais canon, je serais s--... hmm. Peut-être qu'Adeline a raison, tout compte fait. Je me sous-estime trop. Allez, Dann, fais un effort pour ta petite-amie, allons.

Alors voilà, on va passer outre ça, d'autant qu'elle a l'air têtue et j'ai autre chose à faire que d'embêter le monde en protestant après les phrases des gens.

Je la regarde manger son cupcake avec un petit sourire en coin.

« Il est bon ton cupcake. »

BAH. BIEN SÛR. Il était pour Adeline, et je n'achète pas de la mauvaise nourriture à Adeline. En plus de ça, dans la plupart des autres boîtes, il n'y a que quatre à six gâteaux, et ça c'est nul. Quand t'aimes vraiment la nourriture, t'es capable de t'enfiler toute une boîte de cupcakes* sans un seul haut-le-cœur.

« Et dis. C’quoi ton pouvoir à toi ? »

Je hausse les épaules et m'assieds en tailleur sur le banc avant de disparaître totalement. Aussitôt, Galatée relève la tête, anxieuse. Évidemment, quand votre coussin n'est plus apparent à vos yeux mais toujours là physiquement, c'est angoissant. Et puis là elle a surtout l'air d'avoir besoin de ma compagnie, alors ça doit la stresser encore plus.

Je me rends visible à nouveau, en rassurant le félin d'une petite tape sur la tête. Bon, elle aura deviné mon pouvoir là, hein, pas la peine de préciser.

« Je peux jeter un coup d’œil ? »

Je hoche vivement la tête avec un petit sourire encourageant.

« Hmhm, vas-y. Et toi, c'est quoi ton pouvoir ? »

Finalement, j'suis bien content d'avoir laissé la deuxième boîte dans ma chambre.

*Incroyable le nombre de fois où j'ai écrit "cupcake" dans ce post, heh.


   Code © Keira M. sur epicode



She's the tear in my heart, I'm alive;
She's the tear in my heart, I'm on fire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: CUPCAKE ♥ [PV Brooke]   Ven 30 Mai - 18:54


19 juin 2000,
Ca va faire exactement un mois que je sors avec lui. Il est adorable. Vraiment. Mais le problème.. C'est que je l’ai tué. Sans le vouloir bien évidemment ! Nan en fait... Il a voulu m’embrasser et pour une fois j’ai craqué. Le problème c’est que je suis tombée sur le mauvais côté de la pièce… Et il est mort. Alors oui… J’aurais dû m’en rendre compte que je lui absorbais son énergie… Mais d’habitude ce n’est pas express comme ça… Je suis une assassine. Je me hais. Je veux mourir.



feat. Dann Wheeler

Je ris d’un rire nerveux et le regarde dans les yeux en espérant qu’il plaisante. Il veut réellement que je lui montre mon pouvoir ? Sachant que j’ai plus de 46% que ça tombe sur « incontrôlable », il en est hors de question. Et puis en plus de ça si ça tombe sur le mode express ben là je suis pas dans la merde. Nan sérieusement. Je ne vais pas prendre ce risque. Pour le coup j’ai même pas regardé la boîte de cupcakes et son contenu. Je suis trop anxieuse. Parce que je suis pas têtue et que je me connais tellement bien. S’il insiste vraiment beaucoup je serais capable de craquer et à ce moment-là il aura plus qu’à prier pour que je puisse contrôler mon pouvoir. Sinon c’est adieu Dann. J’adosse totalement mon dos au banc et regarde le ciel. En fait, je n’avais pas vu mais il est dégagé aujourd’hui, aucun nuage à l’horizon. Et heureusement parce que je déteste plus qu’autre chose les nuages. Ca apporte la pluie, et je hais la pluie. Après t’as tes cheveux qui sont abîmés, car la pluie abîme les cheveux, tes habits trempés et si t’as pas de chance tu tombes malade. La joie quoi. Je finis par détourner le regard sur sa boîte de cupcakes et regarde les couleurs de ceux-ci. Ils ont l’air plutôt appétissant mais je lui en ai déjà mangé un et puis je suis repue. Bref. Personnellement je n’ai pas trop trop envie de répondre parce que je ne veux pas qu’il insiste. En fait. Je ne veux surtout pas tuer plus de gens que j’en ai déjà tué. Je m’en veux déjà assez pour les vingt-sept  personnes qui, à cause de moi et uniquement par ma faute, sont décédées. Alors je suis peut-être franche mais je n’aime pas tuer des gens, chai pas vous hein. Mais moi je n’aime pas ça. Je finis par relever la tête et le regarder en souriant nerveusement. Je prends une grande inspiration. Prends sur toi Brooke. Surtout n’en dis pas trop. Rah je vous jure que des fois c’est dur d’être franche.


Je ne pense pas que ce soit une très bonne idée…


Simple et clair non ? Bon après si il veut savoir pourquoi chui mal barrée pour lui expliquer qu’en fait je tue les gens sans le vouloir rien qu’en les touchant mais des fois je peux contrôler mon pouvoir du coup je les tue pas. En fait. Rien qu’à dire ça c’est plutôt flippant mon pouvoir. Pour tout dire, il n’est pas facile à vivre hein. Le nombre de mes copains que j’ai tué à cause de lui… Ca se compte presque sur les deux mains. Et le reste des personnes que j’ai tué c’est tout simplement mes amis. Super. Quel gai récit… Je soupire. Nan c’est vraiment pas une bonne idée, alors si tu m’entends par télépathie n’insiste pas. Je t’en supplie. Pour l’amour de la nourriture japonaise, n’insiste pas. Tiens d’ailleurs ça me donne faim tout ça. Je retire un de mes élastiques de mon poignet et m’attache les cheveux en queue de cheval. Moins j’en dirai sur mon pouvoir, mieux ce sera. Et toute façon je ne veux pas parler de mon passé… Qui est loin d’être glorieux. Bref. Je détourne la tête et regarde en face de moi.  J’avais jamais remarqué que la plupart des gars posaient leur sac contre le mur du bâtiment principal et que les filles le gardaient avec elles. Chacun son truc j’ai envie de dire. Je souris et m’assois en tailleur sur le banc. Je fais attention à ne pas le toucher puis je finis par pousser un léger soupir. Il fait beau. Mais trop de soleil tu le soleil moi je dis. Nan mais c’pas que je n’aime pas le soleil hein, c’est juste… Qu’au bout d’un certain temps il me donne mal à la tête. Ca c’est un pouvoir que j’aimerai avoir, pouvoir se soigner. Ca ça doit être génial comme pouvoir. Tu imagines ? Tu te casses une jambe ? Pouvoir. Pouf et c’est réglé. Tu as mal au ventre ? Pouf et c’est réglé. Nan ça doit être génial sérieux. Enfin bon je finis par le regarder. Même si ça boîte de cupcakes me donnait extrêmement faim au début, là j’ai plutôt l’appétit coupé. Moi et mon pouvoir. Ca fait pas très bon ménage. Surtout quand il décide d’être autonome. Franchement. Y a qu’à moi que ça arrive d’avoir un pouvoir meurtrier qui, des fois, est incontrôlable et peut tuer facilement (en moins de... Allez... 50 secondes) quelqu’ un ? Alala. Franchement je me demande ce que j’ai fais pour mériter de devoir supporter la mort involontaire que j’ai provoqué de personnes qui comptaient pour moi sur la conscience.


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia



Hm. J'ai aussi pas mal utilisé le mot pouvoir hein o/
Revenir en haut Aller en bas
Dann Wheeler
Quand il te grogne après, ça fait ronron.

avatar
profil
Messages : 50
Date d'inscription : 28/09/2013
Sur l'avatar ? : Andrew Garfield

Personnage
Age: 16
Pouvoir: Invisibilité.
Race précise: Oceley.

MessageSujet: Re: CUPCAKE ♥ [PV Brooke]   Lun 2 Juin - 19:44


Ok, cupcake.
  Brooke & Dann ♫

 


J'esquisse un sourire en la voyant loucher sur la boîte de cupcakes. Je lui ferais bien un petit "oh, mais vas-y, sers-toi", mais la conversation est un peu plus sérieuse que ça, donc bon. Pour une fois je vais devoir faire passer la nourriture après quelque chose sans que ce soit après Adeline.

« Je ne pense pas que ce soit une très bonne idée… »

Je fronce les sourcils en me grattouillant le front. Quoi, à ce point-là ? En général je suis plutôt peureux, mais là c'est la curiosité qui l'emporte, et quand-bien même c'est dangereux, je veux voir son truc, moi.

...pff, son "truc". Voilà que je me mets à parler comme un gamin. Franchement, j'irai pas loin dans la vie moi. Je souris et me laisse également retomber contre le dossier du banc, le bruit fait sursauter Galatée et je m'empresse de la calmer en posant une main sur son museau.

J'attends quelques secondes, en profitant du silence """paisible""" -mouais, pas tant que ça-, et écoutant avec attention les quelques piaillement d'oiseaux. Puis finalement me tourne vers Brooke, l'air curieux, et insiste :

« J'pense que si, moi. »

Je lui fais une moue que certains -ou certaines. Enfin non, Adeline- pourraient qualifier d'adorable, moi je la trouve juste un peu ridicule. Mais des fois ça marche, cette moue, pour convaincre les gens. Enfin, au collège pas trop, vu que j'aimais bien avoir l'air "classe", tout ça, donc les têtes mignonnes, j'oubliais un peu.

Mais maintenant c'est woohoo prenons des cours pour ressembler à un petit chiot en manque d'attention.

Mais bon, il faut quand-même quelques paroles pour remonter un peu le niveau déjà faible de ma maturité.

« Je pense que ce qui n'est pas une bonne idée, c'est de craindre ton pouvoir en le cachant. Tu veux vraiment pas me montrer ? J'suis résistant à la douleur ou quoi, tu sais. »

Aaah ahahah, nooon, je suis tout sauf résistant à la douleur, mais si ça peut la convaincre, hein.


  Code © Keira M. sur epicode


Pff, j'étais genre "oh woah j'ai écrit beaucoup *^*" mais lol, kedal. Allez, aime-moi toujours ; n ; ♥



She's the tear in my heart, I'm alive;
She's the tear in my heart, I'm on fire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: CUPCAKE ♥ [PV Brooke]   Lun 2 Juin - 21:11


La folle psychopathe,
Aujourd’hui on devait disséquer une grenouille. Autant vous dire que personnellement ça ne me plaisait pas trop. Mais mon voisin lui il s’est éclaté à la disséquer. Il a fait du vaudou dessus en plantant son scalpel partout et quand la professeur est venue voir elle m’a dit que j’étais une folle psychopathe qui faisait du vaudou sur des pauvres personnes. Le problème c’est que c’pas moi qui avait fait ça à la pauvre bête… Du coup c’est devenu mon nouveau surnom. Après l’abominable tueuse de chats. Super début scolaire… J’ai hâte de passer en 4e…



feat. Dann Wheeler

Je le regarde longuement. Nan. Je ne craquerai pas. J’ai une chance sur deux de le tuer et je ne veux pas tuer une personne que je viens à peine de rencontrer. Je passe une main, et la repasse plusieurs fois dans mes cheveux avant de soupirer. Nan je ne… Rah il m’énerve à me regarder avec sa tête là. En plus il n’y en faut pas beaucoup pour me faire craquer. Fin si. En fait nan. Ca dépend des choses qu’on me demande de faire. Mais là… Il est hors de question que je mette en jeu la vie de quelqu’un. C’est bon je ne suis pas une psychopathe –ah moins qu’en fait j’en sois secrètement une mais que je ne sois pas au courant, niark-. Bref. Je regarde en face de moi et me répète plusieurs fois dans ma tête qu’il ne faut absolument pas que je craque car si je craque. Et bien il va en profiter. Il faut rester dur. Enfin. Notre attitude doit l’être. Y a plus de monde que je le pensais à cette heure-ci dans le parc. C’est bête. Il n’y aurait personne j’aurais bien voulu lui montrer… Mais là. Si je le tue y a trop de témoins. En plus ils vont tous dire que c’tait volontaire. Je remets mes gants, qui me permettent de pouvoir toucher les gens sans les tuer, chouette, vive les innovations, et le regarde. Je souris.


Si je te dis que tu as une chance sur deux de mourir à cause de mon pouvoir. Tu veux quand même savoir ce que c’est ?


Par pitié. Dites moi qu’il va être effrayé et me répondre qu’en fait il ne veut pas parce que s’il veut quand même je suis grave dans le pétrin –voire même plus-. Parce que… Ouai nan mieux vaut que je n’imagine pas les différentes choses qui pourraient se passer si je le touche. Enfin au moins il est mis en garde et si je le tue il ne pourra rien dire. En même temps c’est un peu logique s’il est mort mais vous savez… Moi et la logique hein. Je vais pas vous dire combien ça fait mais en tout cas ça ne fait pas un. Ca fait… Pfiou… L’infini et au-delà ! –Buzz l’éclair est dans la place !-. Enfin bref. Je remets mes jambes correctement avant de les croiser et de poser mes mains dessus. Je pianote sur mes cuisses du bout des ongles. C’est tellement pas sexy comme phrase mais toute façon Brooke et la subtilité et tout ce qui est sexy ça fait plus de vingt-cinq mille. Je tourne la tête et le regarde un instant.


Je préfère te mettre en garde avant de te le montrer. Ca n’est pas un pouvoir génial comme ils ont tous… C’est largement plus dangereux. C’est-à-dire que si je « l’active »… Entre guillemets, et bien… Il y a deux possibilités. Soit tu meurs instantanément. Soit… Je peux contrôler mon pouvoir. Et y a aussi la mort lente des fois mais mieux vaut ne pas en parler...


Je soupire. Maintenant c’est sûr il va me prendre pour un monstre. Chouette. Brooke Waters le nouveau monstre de foire. Quelle chance j’ai d’être traitée ainsi. Bon. Maintenant que j’ai tout dis soit il s’en va en courant et en disant à tout le monde que je suis une assassine. Soit il reste et persiste à vouloir savoir ce qu’est mon pouvoir malgré les risques. Et franchement, je préfèrerai qu’il reste quitte à ce que je le tue. Bon c’est peut-être horrible ce que je dis mais j’en ai marre que les personnes s’enfuient en courant lorsqu’elles connaissent mon pouvoir. Surtout qu’au final… Ca devrait être moi qui devrais en avoir peur. Puisque c’est moi qui tue les personnes que je touche. Pas eux. Fin cela dit ils peuvent aussi avoir peur d’être mes victimes –on dirait que je suis un serial killer-. Ouai bon en fait ils ont bien le droit d’avoir peur. Et c’est un peu plus logique qu’ils aient peur plutôt qu’ils me regardent et me sourissent en mode « Finalement t’as un pouvoir trop style. Tu me touches pour voir si tu vas me tuer ? J’aimerai trop mourir ! ». Nan ça serait flippant avouez. Si quelqu’un me regarde un jour et me dit ça je crois que je vais rire nerveusement tellement j’aurais jamais entendu ça de ma vie. Pour tout dire. Je pense que j’exploserai de rire nerveusement. Bon après il ou elle le prendra sûrement mal m’enfin n’empêche que pour être suicidaire à ce point-là hein… Faut être un peu dérangé de la tête. Fin cela dit. Je suis dérangée dans ma tête donc franchement. Si je rencontre quelqu’un autant dérangé que moi ça pourrait être marrant parce qu’au final je dirais plus de conneries qu’autres chose. Enfin bref. Sa boîte de cupcakes me nargue toujours autant mais ce n’est pas le plus important. Pour le moment il faut que j’arrive à le convaincre que c’est une très très mauvaise idée de vouloir voir mon pouvoir. Cela dit s’il insiste vraiment, il ne pourra s’en prendre qu’à lui-même d’être mort –s’il pourra encore s’en prendre à lui-même-. Bref. Je le regarde et soupire en espérant de tout mon cœur qu’il n’insistera pas et ne tentera pas de savoir ce que c’est mon pouvoir, ou du moins, d’insister.


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia



J'ai pas fait grand chose non plus cocotte hein, t'inquioutes pas :3 Ca reste très bien ce que tu fais ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Dann Wheeler
Quand il te grogne après, ça fait ronron.

avatar
profil
Messages : 50
Date d'inscription : 28/09/2013
Sur l'avatar ? : Andrew Garfield

Personnage
Age: 16
Pouvoir: Invisibilité.
Race précise: Oceley.

MessageSujet: Re: CUPCAKE ♥ [PV Brooke]   Dim 8 Juin - 10:32


Ok, cupcake.
  Brooke & Dann ♫

 


Je tendais la main pour attraper un deuxième cupcake, satisfait de ma réplique, mais sa réponse m'a fait m'arrêter dans mon élan :

« Si je te dis que tu as une chance sur deux de mourir à cause de mon pouvoir. Tu veux quand même savoir ce que c’est ? »

Je me fige quelques secondes en me mordillant l'intérieur de la joue. Ah. Ouais. Euuuh, si je réponds "non", je passerai pour un peureux, enfin. Vous me direz, je suis peureux, mais quand-même un minimum têtu, et je me sentirai plutôt ridicule de lâcher un "ah... ouais. D'accord, alors", même si c'est la réaction la plus saine à adopter.

Bon, allez, bouge, Wheeler. J'attrape finalement le cupcake et le monte à ma bouche pour prendre une première bouchée. Mmmmm. Sur le coup, ce glaçage m'aurait presque fait oublier cette conversation plus que sérieuse. Non, mais vraiment, faut reconnaître que c'est délicieux. Enfin, j'ai aussi toujours eu un faible pour les cupcakes, moi. J'ai toujours adoré manger. Encore plus depuis que je connais Adeline. Ça nous rapproche, quoi.

Hm, bref, allez. Je mâche tranquillement et attends d'avoir avalé pour répondre cette réponse vraiment dangereuse et déplacée, mais elle m'a devancé :

« Je préfère te mettre en garde avant de te le montrer. Ça n’est pas un pouvoir génial comme ils ont tous… »

Arrête, Brooke, tu passes pour une fille vraiment bizarre et glauque en disant ça. Genre "je suis différente", et tout. Moi je pense que chaque pouvoir est potentiellement dangereux. Même le mien. Par exemple, si je suis invisible et que quelqu'un se retourne avec un objet tranchant à la main, bah, pouf. Plus de Dann. Enfin, c'est pas comme si je m'amusais à me rendre invisible pour rien. Justement, j'aime bien qu'on sache que je suis là. Ces dernières années, j'ai souvent été en manque d'attention de toute façon, alors me faire remarquer sans en donner l'impression, j'adore ça.

Bref. On écoute Brooke, allez.


« C’est largement plus dangereux. C’est-à-dire que si je « l’active »… Entre guillemets, et bien… Il y a deux possibilités. Soit tu meurs instantanément. Soit… Je peux contrôler mon pouvoir. Et y a aussi la mort lente des fois mais mieux vaut ne pas en parler... »

Bah, dans un sens, si je meurs instantanément, ce sera la souffrance en moins. Mais après, y'a Adeline. Et Grace. Raah merde. J'dois éviter de mourir, moi. 


« Écoute, je veux bien courir le risque. »

Je tends la main. Vu que ça marche comme ça, apparemment. Enfin, j'en sais rien, moi, j'essaie de deviner. Et si ça se trouve j'aurais l'air totalement ridicule à faire ça. C'est comme le type japonais qui tendait la main en écrasant une carte, là. Woah. C'était vraiment bizarre, ça. Et hilarant aussi. Enfin, moi j'ai pas l'air de psychopathe fier de lui qui va avec, juste un petit sourire encourageant.

Sourire. Ah, sourire, sourire, sourire. À croire que je sais faire que ça, moi.

« Allez, montre. Et si je meurs, ça embêtera pas grand monde. »

Bah, Galatée, Adeline, et Grace. Mais la prof de français sera plutôt soulagée, je pense. 

Bon, entre temps j'ai fini mon cupcake. Je devais avoir l'air super crédible, à l'écouter parler en réfléchissant -vaguement- et grignotant mon gâteau avec un air de poisson pané, là.



  Code © Keira M. sur epicode



She's the tear in my heart, I'm alive;
She's the tear in my heart, I'm on fire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: CUPCAKE ♥ [PV Brooke]   Dim 8 Juin - 20:33


Bobby,
Bobby est mort. On l’a retrouvé en dehors de son bocal. Je n’ai même pas pu le voir car notre chat est passé et l’a mangé. Stupide félin. Plus jamais je ne voudrais de chat. Et un jour. Je reprendrai un poisson comme Bobby. Et on sera de nouveau les meilleurs amis du monde. Il avait 2 ans. Et j’en ai aujourd’hui 8. Vivement que je sois plus vieille pour m’acheter pleins de Bobby trop mignons !!



feat. Dann Wheeler

J’affiche un air de dépressive à l’entente de sa réponse. Mon dieu. J’ai une chance sur deux de le faire mourir et il veut quand même le connaître. Faut quand même être dérangé un peu parce que si je ne peux pas contrôler mon pouvoir c’est adieu Dann. Et je n’ai pas envie de faire un meurtre. Je l’ai déjà dis. Tant pis, je me répète. J’ai sûrement Alzheimer… Non arrête tes conneries Brooke. Ressaisis-toi. T’as un suicidaire devant toi et rien qu’en le touchant tu pourrais le tuer, en quelque sorte ce serait répondre à son besoin m’enfin je ne suis pas une folle psychopathe moi. Ou du moins j’espère ne pas en être une au plus profond de moi. Bon. Il a l’air sur de lui. Forcément moi en face je le suis moins. Et je suis d’autant plus déconcentrée par le cupcake qu’il mangeait. Nan mais c’est vrai, c’est comme si tu mettais des croquettes sous le nez à un chat et qu’au final tu lui retirais d’un coup. Nan. Tu ne lui retires pas. Tu laisses un autre chat les manger. C’est du sadisme pur. Et mon estomac réclame un procès. Nan faut que je me calme. Bon je vais juste avoir l’air flippante quand je lui absorberais son énergie vu que mes gentils yeux deviennent blanc. Alors je vais les fermer comme ça il ne croira pas que je suis un fantôme. Je retire lentement mes gants. Je veux retarder au maximum le moment où je toucherai sa peau de l’instant présent. Surtout que lui aussi il aura l’air flippant. Fin du coup… Ses veines ressortiront et il deviendra tout pâle, et il aura du mal à parler et bouger. Bref. J’aurais en face de moi un légume presque. En parlant de légumes. Les seuls légumes que j’aime ce sont ceux que cuisine ma mère. Elle leur mets toujours de la crème. Ou des épices ou des herbes. Elle les assaisonne et ils sont subtilement parfumés. J’aime bien ce mot : subtilement. C’est très… Chic, je trouve. Enfin bref. J’ai peur de tendre l’index pour toucher sa paume de main. Ou, sa main en général. Et si ça tournait mal ? Oh je ne veux pas avoir la mort de quelqu’un sur la conscience. Tout mais pas ça. Surtout pas une mort de plus sur ma conscience de fille détruite par son passé. Je finis par prendre une grande inspiration.


Si c’est ce que tu veux…


Même en ayant dit ça je ne trouve pas la force d’avancer ma main. Et lui il passe pour un idiot du coup. Mais le ridicule ne tue pas. Bon. Prends ton courage à deux mains ma petite. Tu n’as que 50% de le tuer. RAH MAIS C’EST ENORME. Enfin il a dit qu’il prenait le risque alors. Je lui prends donc la main et ferme mes yeux. Et là j’attends. J’attends de voir si je peux le contrôler. Car le moment où je sens mon pouvoir et le moment où je touche la personne sont espacés de quelques secondes. Je finis par rouvrir les yeux et le regarder. Je souris. Espèce de chanceux va. Inutile de vous dire qu’il ne mourra pas ce soir, vous devez l’avoir compris. Je regarde son visage. Parce que c’est là où apparaissent les premiers signes d’absorption. J’y vais doucement bien évidemment. Je ne  vais pas y aller vite et risquer de le tuer. J’attends un petit instant qu’on voit ses veines ressortir puis je relâche sa main. Je m’adosse de nouveau contre le dossier du banc et regarde en face de moi. Ce qu’il vient de vivre je ne pourrais jamais le vivre. Sauf si je tombe sur un Animalik qui a le même pouvoir mais dans tous les cas il me sera difficile de le vivre. Des fois j’aimerai savoir ce que ça fait… De frôler la mort sans jamais l’atteindre. Cela doit être une drôle de sensation. Que seules les personnes que j’ai touchées ont ressenti. Enfin sauf celles qui sont mortes et qui ne peuvent pas témoigner, les autres s’en souviendront à mon avis. Je finis par soupirer et le regarder.


C’était comment… ? Je veux dire… Que je t’absorbe ton énergie, ça fait quoi comme sensation ?


A chaque fois j’ai la même réponse. Mais je veux quand même connaître son avis. Chacun a une manière différente de me dire ce qu’il a ressenti et du coup, je peux m’imaginer plus facilement, en demandant l’avis de chacun, ce que mon pouvoir fait sur les personnes que je touche. Des fois je pense à quelque chose. Et si un remède existait contre les pouvoirs ? Qu’il y avait un moyen de les supprimer de notre corps ? Est-ce que les Animaliks suivraient ce remède ? Moi oui. Parce que ce n’est pas facile de dormir tous les soirs en sachant que demain, si on touche quelqu’un on peut le tuer. Ce pouvoir m’éloigne et m’isole des autres. C’est assez dur à vivre mais on s’y fait. La plupart des gens ont peur de moi et m’évitent après ça. Cela dit c’est une réaction compréhensible. Je ne suis pas des plus ordinaires comme fille. Et puis en plus j’ai un pouvoir relativement dangereux. Franchement j’ai tout pour être destinée à rester toute ma vie seule. C’est un avenir qui ne me dérangerait pas je pense, bien que je préfère la compagnie, car toute mon enfance j’étais seule. Alors. Ce ne sera que revivre mon passé. Rien de plus. Rien de très extraordinaire. Enfin bref. Au fond de moi j’espère ne pas lui avoir fait mal. Ne pas lui avoir fait peur.


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Dann Wheeler
Quand il te grogne après, ça fait ronron.

avatar
profil
Messages : 50
Date d'inscription : 28/09/2013
Sur l'avatar ? : Andrew Garfield

Personnage
Age: 16
Pouvoir: Invisibilité.
Race précise: Oceley.

MessageSujet: Re: CUPCAKE ♥ [PV Brooke]   Lun 16 Juin - 12:42


Ok, cupcake.
  Brooke & Dann ♫

 


« Si c’est ce que tu veux… »

Pour une fois, exploit, je réponds rien je ferme ma gueule et j'attends. Bon, j'avoue que quand elle a avancé sa main, j'ai hésité à reculer. Mais je l'ai cherché, aussi, donc j'dois assumer.

Au moment où sa main entre en contact avec ma peau, je me dis que finalement ça va, il s'est rien passé, ou alors je l'ai pas vraiment senti.

Mais à celui où son pouvoir a commencé à faire effet, j'ai eu ni l'envie, ni le courage, ni l'énergie d'assumer quoi que ce soit. Là c'était juste la douleur, la force qui s'en allait -ça m'a fait découvrir que j'en avais aussi-, et la peur qui prenait toute la place que les autres émotions avaient laissée.

Puis elle sourit. Comme si elle savait ce qui m'arrivait et que ça lui faisait plaisir. Hm, bon. J'suis désolé, j'peux être aussi gentil que vous voulez, mais là j'ai un peu de mal à lui rendre son joli sourire, hein. Enfin, même si elle me tue, sur les deux secondes où je réaliserai que ma vie prendra fin je serai incapable de lui en vouloir, mais bon. Et puis peu importe, elle va pas me tuer, je me sens pas m'écrouler comme une merde, là.

J'ai juste mal. Et c'est bizarre. Insupportable.

En même temps qu'elle retire sa main, je réunis l'énergie que j'ai encore pour repousser celle-ci, et me laisse retomber sur le côté, à moitié affalé contre le dossier du banc.

« C’était comment… ? Je veux dire… Que je t’absorbe ton énergie, ça fait quoi comme sensation ? »

Ah. C'est génial. Vraiment super, hein. Hmf, enfin. Tu vois, quand tu nais. Bah au début, inspirer de l'air, ça fait bizarre parce que tu l'as jamais fait et que tes poumons s'ouvrent tout juste. Puis au bout d'un moment, tu t'habitues et donc après bah, tu ressens plus rien de spécial, ça te paraît normal, même que tu t'en fous.

Bah c'est pareil de subir ma colère. Au début tu te dis "woah, mais il fait quoi là". Mais une fois l'effet de surprise passé, tu te rends compte que c'est rien du tout, pas important, et du coup après tu t'en fous totalement, tu laisses passer, t'attends que la... "tempête" se finisse. Enfin, tempête, là ce serait plutôt une légère brise.

Sauf que comme la respiration, faut pas sous-estimer ça. Respirer c'est suuuper important. Et j'dis pas que je suis important quand je suis en colère, juste que je le suis jamais pour rien. Et que j'ai toujours des raisons. La peur, la tristesse ou quoi. Et faut respecter ça. Avant, quand je criais après ma mère parce qu'elle s'occupait pas de moi, elle s'en foutait.

Bah finalement, j'suis partie et elle a été comme amputée d'un poumon.

...et je m'étais promis de plus râler et faire du dramatique comme ça. Aaargh.

Je ferme les yeux, hoche doucement la tête en serrant les dents, puis regarde de nouveau Brooke en reculant légèrement sur mon banc.

« Hm. T'as dû le voir. Ou comprendre. Que ça devait pas être agréable. Bon, merci quand-même hein. La prochaine fois je demanderai une simple phrase explicative. »

Je tente un sourire en coin pour rassurer, mais ça me vient pas. C'est rare que j'arrive pas à sourire, ou au moins faire semblant en réussissant à faire paraître ça naturel.

Du coup, je me contente de soupirer et de détourner le regard en fixant le parc. J'veux même plus manger mes cupcakes.


  Code © Keira M. sur epicode



She's the tear in my heart, I'm alive;
She's the tear in my heart, I'm on fire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: CUPCAKE ♥ [PV Brooke]   Dim 29 Juin - 17:52


Histoire de ballons,
Disney, les ballons. Forcément. Et j’ai beau avoir maintenant 14 ans, j’aime avoir mon bout de ficelle avec ce bout de plastique gonflé au-dessus de ma tête. Redevenir enfant. Mais c’est quand tu lâches la ficelle que tu as l’impression qu’une partie de toi s’envole aussi sûrement qu’une hirondelle fuyant un prédateur. Au final, j’ai l’impression que même un simple ballon ne veut pas de moi.



feat. Dann Wheeler

Tout d’un coup je me sens mal. Mais vraiment mal. Pas le petit mal qui va disparaître dans trente secondes et qui vient juste t’embêter un peu. Non non. Le mal qui te ronge de l’intérieur. Celui que tu ne veux jamais croiser et qui pourtant vient toujours de chercher pour te montrer que tu as fais le mauvais choix, encore une fois. Qu’est-ce que j’ai été idiote. Une simple phrase aurait suffit et pourtant je l’ai touché. Mais qu’est-ce qui m’a pris ? J’étais très bien consciente que c’était prendre un gros risque de le toucher et pourtant je l’ai fais. Je me sens bête et mal dès à présent. En plus je suis sûre que c’est parce que je me suis sentie obligée de lui montrer visuellement vu qu’il l’a fait lui. Et bien que j’ai énormément réfléchis, ce qui est plutôt inhabituel, j’ai quand même fait la connerie du siècle. Honte à moi. Je tremble. Je me sens mal. Forcément que ça doit pas faire du bien de se faire aspirer son énergie vitale sans rien faire. Etre juste contraint à se voir mourir sans dire un mot, sans pouvoir lever le petit doigt et en n’ayant pour défense que la chance aléatoire. Je n’aurais pas dû. Et j’en suis consciente. Je passe le plus clair de mon temps à me critiquer pour des raisons plus inutiles que les autres et là, quand j’ai une bonne raison de me critiquer, j’ai juste la tremblote. Je vais devenir folle. Je sors doucement les gants de ma poche. Mes gants, ou la seule chose qui permet aux autres de quand même pouvoir me prendre la main. Ce n’est pas le moment d’être nostalgique. Je m’en rends bien compte. Pourtant je ne peux m’empêcher de repenser aux tonnes de personnes que j’ai tué ou fait souffrir, directement comme indirectement. Je ne mérite pas d’être sur cette Terre. Ou du moins je le mérite autant que rien. Non je ne le mérite pas. Et pourtant je m’accroche à la vie, comme une moule sur son caillou qui refuse de laisser le courant l’emporter. Je me fais du mal, je fais du mal. Et il faut que cela change. J’ai passé une enfance désastreuse, mais qu’à cela ne tienne ! Mon adolescence a vu la mort de mon frère et d’une grande partie de ma famille ainsi que le lit d’hôpital de mon père qui ne va pas tarder à mourir. C’est horrible ce que je dis, j’en suis consciente. Mais pourtant les mots sortent tout seul. Mais quoi qu’il en soit. On a tous ses problèmes, plus ou moins graves, c’est vrai, mais on a tous des problèmes. Et je n’ai pas à m’apitoyer sur mon sort. Ce n’est pas comme ça que je m’en sortirai et que je serai à même de pouvoir aider les autres.

J’enfile doucement les gants en priant pour que ma jambe cesse de trembler puis je pousse un léger soupir. Je ne sais pas quoi faire. Le mieux serait de partir en s’excusant, mais je pourrais très bien rester avec lui et en m’excusant même si ça ne me ressemble pas. Je suis lâche et franche. Deux choses qui ne vont pas ensemble. A moi-même je suis mes propres antipodes. Je prends mon journal intime rempli de mes plus belles conneries et le regarde. Quoiqu’il en soit il aurait mérité mieux que de m’avoir rencontré. Je ne suis pas la plus belle rencontre que l’on peut faire, loin de là même. Je suis juste… Un point noir dans la vie des gens que je rencontre. Et c’est à travers mon caractère autodestructeur que je me reconnais. J’en ai presque envie de pleurer avec toutes ses bêtises moi. Je baisse la tête, honteuse.


Excuse-moi. Je pense que je t’ai déjà assez pourri ta journée comme ça… Ravie de t’avoir rencontré et encore désolée de n’être ni réfléchi ni intéressante.


Je le regarde. Qu’est-ce que j’aurais pu lui dire d’autre ? Que j’étais trop contente de lui avoir montré mon pouvoir et d’avoir risqué sa vie rien que pour une simple réponse qui aurait pu être orale ? J’ai mal réagi. C’est tout. Alors je m’en excuse. Je passe un doigt sur les pages de mon journal. Je suis autant honteuse d’avoir risqué sa vie que d’avoir mal réagi. Mais je trouverai un moyen de me racheter. C’est sûr. Je ne reste jamais sur un échec. Je soupire une dernière fois et passe une main dans mes cheveux. Je finis par tourner les talons et partir la tête basse. A cet instant peu m’importe le regard des autres, ce qu’ils peuvent dire sur moi. A cet instant j’ai juste envie de partir me cacher et de me blottir dans les bras de ma mère, comme une enfant qui a besoin de réconfort. Parce qu’au fond, nous sommes tous un jour ou l’autre, confrontés à une réalité qui nous détruit de l’intérieur comme une moisissure ronge.


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia



Sincèrement désolée du retard.. Et de la qualité.
Revenir en haut Aller en bas
Dann Wheeler
Quand il te grogne après, ça fait ronron.

avatar
profil
Messages : 50
Date d'inscription : 28/09/2013
Sur l'avatar ? : Andrew Garfield

Personnage
Age: 16
Pouvoir: Invisibilité.
Race précise: Oceley.

MessageSujet: Re: CUPCAKE ♥ [PV Brooke]   Jeu 10 Juil - 15:16


Ok, cupcake.
  Brooke & Dann ♫

 


« Excuse-moi. »

On connaît tous l'alarme incendie. On connaît tous le bruit insupportable qu'elle fait. Certains savent aussi à quel point je peux être pénible quand je culpabilise - c'est à dire très souvent évidemment. Et là, rien que le ton que j'ai employé m'a agacé contre moi-même. Je veux dire... personne ne fait jamais les choses comme il faut, au fond.

Oui, d'accord elle aurait pu se contenter d'une simple explication orale, mais c'est moi qui ai commencé à montrer en quoi mon pouvoir consistait, j'aurais tout aussi bien pu lui expliquer simplement. Elle n'a fait que suivre l'exemple. Ce que la plupart des gens sensés font.

Alors, reprenons. Sa phrase, son "excuse-moi", qu'elle aurait dû remplacer par un "arrête de faire ta chochotte", elle a allumé l'alarme dans ma tête, fait hausser mes sourcils, et j'aurais bien voulu lui dire que c'était pas grave ni rien, mais elle a continué :


« Je pense que je t’ai déjà assez pourri ta journée comme ça… Ravie de t’avoir rencontré et encore désolée de n'être ni réfléchie ni intéressante. »

Là, elle se lève et je la vois s'éloigner. Dann, t'es nul, tu m'énerves. Je me suis déjà pris trois gifles intérieurement, parce que je lui ai laissé croire ces choses. Oh, non, quand on se dévalorise, c'est toujours quelque chose ou quelqu'un qui nous influence à le faire. 'Tu dis ça, tu dis ça, mais toi tout le monde te trouve mignon, alors pourquoi tu te dévalorises, Wheeler ?' ma mère, mes anciens "amis", mes ex, tout ça. Et je l'assume, hein, je l'assume.

Or, elle, je sais pas pourquoi elle se dit ni réfléchie ni intéressante, mais je serais curieux de connaître les raisons. Mais je vais pas non plus aller la voir et lui dire "alors, raconte-moi, pourquoi tu dis tout ça ? Quelles épreuves as-tu traversées ? Hmm ?"

Au lieu de ça, je repousse la boîte de cupcake et Galatée, qui jusque-là somnolait sur mes jambes, me lève, récupère la boîte, et vais me placer devant Brooke.

« Elle était déjà pourrie. »

Pas la peine de lui infliger les détails, ni de lui mentir en disant que je n'ai ni eu peur, ni eu mal. Je mens rarement. Et quand je le fais, je le fais mal.

« Les gens réfléchis sont souvent pénibles à supporter. Et ton pouvoir te rend encore plus intéressante que tu ne l'es déjà. Puis tu manges des cupcakes, et t'es sympa avec les gens comme moi, ça ne peut décemment pas cacher une personnalité non-intéressante. »

Cette fois, le sourire vient, naturellement en plus.

« Je t'en veux pas. T'en fais pas. Mais je dois retourner chez mon amie. »

C'est au Moyen-Âge qu'on disait "mon amie" au lieu de "ma petite amie", mais je veux pas avoir l'air de me vanter.

« Sois pas de mauvaise humeur par ma faute. Y'a pas de mal je te dis. »

Je fais un pas de plus et la prends dans mes bras, juste par... réflexe ?

« À une prochaine fois. »

Je la lâche, lui souris un peu plus, et fais demi-tour avec mes cupcakes, mon compagnon et mon sourire qui n'est pas prêt de partir.


  Code © Keira M. sur epicode



omg cette daubedaubedaubedaube. Behhh euh onnn clôt ou quoi ? ' u ' ♥



She's the tear in my heart, I'm alive;
She's the tear in my heart, I'm on fire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


profil

MessageSujet: Re: CUPCAKE ♥ [PV Brooke]   
Revenir en haut Aller en bas
 

CUPCAKE ♥ [PV Brooke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CUPCAKE ♥ [PV Brooke]
» Allez viens j't'emmène au vent || Brooke ♣
» Besoin d'aide ? [Brooke]
» Christmas Hat on a Pole Match : Trish Stratus vs Brooke Tessmacher vs Serena vs Angelina Love
» 8- Ashlynn Brooke vs Joanna Krupa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres :: RP des Membres-