top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 ▬ Que peut-on trouver entre deux robes blanches ? [Ft Erichou ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ryan Wood
Un Wood ne s'excuse pas.

avatar
profil
Messages : 368
Date d'inscription : 14/11/2013
Sur l'avatar ? : Chad Michael Murray

Personnage
Age: 17 yo
Pouvoir: Ice power ~
Race précise: Kuma

MessageSujet: ▬ Que peut-on trouver entre deux robes blanches ? [Ft Erichou ♥]    Mer 12 Mar - 11:58

   
Shopping sucks.

Là, ça commence à devenir vraiment irritant. Maman a offert une Ferrari à ma petite sœur à Noël, et moi je me contente d'un écran plasma sur le mur de ma chambre ? En plus de ça, si le type de l'animalerie n'a toujours pas fini le collier sur mesure que j'avais commandé pour mon Rottweiler. Et il ne se défend presque plus. Et pour couronner le tout, je suis obligé d'aller acheter une robe à ma sœur avec mon propre fric alors que je voulais économiser mes 5000€ pour partir à New-York avec mes amis. Et me voici obligé de dépenser 200€ pour ELLE, alors que mademoiselle se promène à la plage avec ses amis. Et je parie que papa et maman sont encore partis je ne sais où pour leur énième "voyage de noces". Souvent, j'ai vraiment l'impression qu'on se fiche de moi, j'en ai plus que marre de cette vie. Et puis tous ces gens qui ne cessent de me demander de l'argent, en me collant aux basques alors que je veux juste être tranquille avec ma petite amie... on va bientôt se fiancer, j'en suis sûr. Mais sincèrement, s'il y a bien une chose que j'ai à dire, c'est que l'argent ne fait pas le bonheur.

•   •   •

Ce mec, là-bas, cet espèce de connard. Je sais que c'est ça qu'il pense. Avec ses Rayban, ses fringues qui ont coûté 500€ à coup sûr, son air hautain, ses yeux qui te lancent des regards qui veulent dire "nous n'avons pas les mêmes valeurs, assurément". Et si il s'approche encore de moi pour me bousculer comme il vient de le faire, je le démolis pièce par pièce et j'le donne à bouffer aux autres ours de la forêt.

Parce que ma mère a beau avoir une belle somme d'argent en réserve, la famille Wood est peut-être la famille la plus hypocrite et répugnante qui soit. Déjà, mes parents sont des menteurs. Maintenant je peux de nouveau dire "papa et maman", mais j'aimerais bien juste dire "maman", parce que ouais, c'est génial, mon père est vivant et ma mère m'a menti pendant 3 ans. Ma mère, ouais, celle-là, là, la même qui m'a repris tout mon fric juste parce que je suis "perturbé" d'après elle et que je fais n'importe quoi. Mon père, qui a failli me tuer à cause de ce que je suis, et dont j'ai charcuté la moitié du corps et du visage. Tout ça à 14 ans, évidemment, à 14 ans papa et fiston ont souvent des petits conflits. Mais là c'était carrément une guerre atomique.
Et puis même, à la base, on est tous des connards. Des hypocrites, des manipulateurs, des menteurs, des profiteurs. Et je saurais pas dire si je suis pire ou mieux que mes parents. Enfin, d'après moi, pire est égal à mieux, dans ce cas-là.
Y'a pas que la famille, y'a moi aussi. Moi, mes relations chelous, mes ennemis, mes résultats scolaires, mon agressivité, ma vulgarité, tout ça.

Alors regarde-moi bien dans les yeux espèce de petit fils de bourge, et dis-toi que toi t'as une famille, des amis, et la masse de fric en poche, alors que moi je suis seul, à moitié cramé de partout, que je suis un danger pour mon propre couple et que ma sœur n'est pas ma sœur. Juste la fille que j'adore et à qui je veux faire plaisir, et j'vais dépenser la moitié de mon fric pour lui acheter un joli vêtement pour lui prouver que j'aime la voir sourire fièrement devant les bonnes actions que je fais.


Voilà ce que mes yeux lui ont dit.
Et là, il passe au rayon suivant, chez les hommes je suppose, en ignorant totalement le fait que je viens de nous créer un énorme conflit mental.

Je fronce les sourcils et me frotte doucement le cou. Faut que j'arrête d'être aussi agacé par les gens autour de moi. Et faut que je repose cette foutue robe parce que je viens de tilter que c'est du rose et que Minoreva vaut beaucoup plus qu'une simple robe rose.

Je repose négligemment la robe là où je l'ai trouvé, ou alors à peu près, et continue à marcher dans le rayon en glissant mes mains dans mes poches. Il me reste encore deux trois billets, mais je sais pas si je peux me permettre de payer quelque chose de très cher à Minoreva. Et dans ce cas-là, autant payer quelque chose à Crow, je fais pas quelque chose pour quelqu'un sans faire autre chose de similaire pour lui.

Mais j'sais pas, ça lui plairait peut-être pas que je dépense de l'argent pour lui offrir des fringues alors que "tu devrais économiser, vu que ta vieille t'a pris tout ton fric". Oui, bon, la ferme Reenson. Je lui dirai de se taire si il me sort cette phrase, et au pire j'allume un briquet devant lui et hop, il se la fermera.

Je passe au rayon hommes, mais pas le rayon homme normal. Le rayon homme où on ose à peine retourner les étiquettes pour voir le prix de cet affreux pull qui a sans doute été tricoté par une grand-mère sous cocaïne. Et en fait ce pull-là, tu vois, il coute 109€ parce que c'est de l'authentique laine de Muppet d'Antarctique. Si si, avec des motifs affreux. Mais bien sûr que si que c'est possible.

C'est quoi sa taille, au juste ? J'sais pas. On verra bien, au pire je prends un truc trop grand et j'dis que c'est à moi, il le portera avec plaisir.
Je choisis un sweat au pif, enfin, un truc bien cher évidemment. Voilà, cadeau, mon homme.

Je retourne vers le rayon des robes. Y'en a tellement. Y'a tellement de filles, aussi. Enfin, y'a deux trois hommes qui sont venus en espérant pouvoir regarder par le haut des cabines d'essayage, ou alors ils veulent juste voir les filles dans leurs tenues moulantes du presque-début-de-printemps. Pour moi c'est juste des personnes inintéressantes avec des yeux de raton-laveur dépressif -leur smoky eyes de merde là- emballées dans des morceaux de tissu beaucoup trop étroits pour elles, et c'est triste de voir ces femmes porter ce genre de fringues. Elles ont pas l'air à l'aise. Elles ont dû se dire qu'aller regarder ces robes joliment coupées et visiblement confortables pourrait être utile pour se refaire une garde-robe qui ne comporte que des vêtements où elles se sentent à l'aise.
Et finalement, elles vont en essayer une, décréter qu'elle est trop large, trop longue, trop courte, trop ceci, trop cela. Elles vont reposer les robes et repartir s'habiller chez les gamines de 12 ans.
C'est triste ce qu'on les force à faire, ces femmes.

Je hausse un sourcil et mon regard se pose sur une jolie robe, assez longue, bien découpée, enfin pour moi, hein, et j'suis pas expert. J'ai beau critiquer les femmes autour de moi, mais c'est vrai que ça a l'air serré, ce truc. Enfin bon, Minoreva est toute frêle, ce sera sûrement pas compliqué de pas prendre un vêtement trop grand pour elle.

Je prends du S. Au pif. Elle est minuscule j'vous dit, on pourrait l'écraser en la coinçant entre le pouce et l'index. Ce qui serait franchement dégueulasse, physiquement et moralement.

J'attrape le bout du ceintre auquel la robe est accrochée, l'examine d'un air critique et la repose. Puis la reprends. La repose. J'hésite.

« Quelle merde. »

Quelques personnes se retournent pour me regarder d'un air outré. Bah oui, j'ai pas chuchoté, je m'exprime, moi. Je les regarde d'un air exaspéré puis fais quelques pas dans le rayon.

Et si je lui prends un jogging de sport, ça ira, vous pensez ?



[Je dis pas souvent ça mais là j'avoue que ce RP est long o.o J'suis fière, ouais /nan mais en fait j'ai dû lui taper sur les doigts pour qu'elle écrive plus vite/ la ferme Ryan. Donc prends ton temps pour répondre, hein, et vive la confiture \o/]

© Narja - S. Amakusa pour Never Utopia


my heart is like a stallion


they love it more when it's broken



Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: ▬ Que peut-on trouver entre deux robes blanches ? [Ft Erichou ♥]    Sam 29 Mar - 22:16
[Upou ? Fraise]
Revenir en haut Aller en bas
Eriana River
Sois mes yeux, je serais ta voix ~ Memento Mori

avatar
profil
Messages : 368
Date d'inscription : 12/01/2013
Sur l'avatar ? : Ksenia Solo

Personnage
Age:
Pouvoir: Influence [PP = 20]
Race précise:

MessageSujet: Re: ▬ Que peut-on trouver entre deux robes blanches ? [Ft Erichou ♥]    Mer 7 Mai - 21:43
Je referme la porte de mon armoire en un claquement sec. Hm génial, il faut maintenant que je me trouve  une tenue pour un enterrement. Et évidement absolument rien de ce que j’ai ne pourrais faire l’affaire. Enfin si, mais bon d’après ma sœur ce serait beaucoup trop irrespectueux et mal vu de mettre ça, alors comme en plus on est des Animaliks et que notre réputation de fugueuses précoces n’est pas spécialement appréciée dans la famille, je me « dois » de faire un effort. Conneries.

Je déteste les enterrements. Qui aime les enterrements ? Personne, sauf les psychopathes. Mais là je dois dire que je m’en fous. C’est certes, dégueulasse, immoral, tellement irrespectueux et tout ce que vous voudrez mais je n’en n’ai strictement rien à foutre. Encore, à l’enterrement de mon père et de ma sœur j’en chialais mon âme, j’en étais tellement malade qu’on avait failli m’hospitaliser à nouveau. Mais là, là ça me fait plus chier qu’autre chose et rien que le fait d’y aller j’ai l’impression que c’est trop : de un parce-que c’est l’enterrement de ma mère et qu’on se détestait  ; de deux parce-que je vais être tenue en quelque sorte responsable de sa mort ; de trois parce-que je vais être obligée de revoir ma « famille ».

En plus j’ai rien à me mettre et c’est pas avec l’argent qui me reste là que je vais arriver à quelque chose. Je passe ma main dans mes cheveux en soupirant et attrape mon portable. Je compose rapidement le numéro de Lilas qui s’affiche à l’écran. Je pourrais presque le lire mais ça ressemble plus à des espèces de formes abstraites qu’à des nombres. Du moins tel que je m’en souvienne. Ca sonne mais elle ne répond pas.

« Ahah. Je raccroche. Va te faire foutre River. »

Frustrée, je repose mon portable sur mon lit. Ou plutôt le balance mais y’a pas de différences selon moi. Je me rabats sur ma dernière solution. Aller en ville m’« acheter » un truc convenable et me démerder pour passer sans payer. Pas comme si je l’avais jamais fait ou que ça me dérageais non. Juste que j’aurais largement préféré tenir mon rôle de chieuse à l’internat plutôt que d’aller me balader de jour au milieu de tous ces cons méprisants qui s’imaginent que les Animaliks sont contagieux.

J’enfile mon perfecto et fourre mes clés dans ma poche, je récupère mon portable et mon casque –j’ai pas l’habitude d’en utiliser un je préfère largement laisser tout le monde profiter joyeusement de ce que j’écoute. J’attrape la première paire de chaussures à talon noir que je trouve puis sort de ma chambre en claquant la porte de celle-ci comme il se doit c'est-à-dire le plus bruyamment possible. Je descends les escaliers qui mènent au hall, mets mon casque et lance une chanson au hasard.

J’arrive rapidement au centre commercial, ça déborde de monde avec pleins de gosses qui chiale. Mais démerdez vous pour les faire taire sérieux, je sais pas moi noyez les, brûlez les. Je me fraye un chemin dans la foule et rentre dans une des boutiques de vêtements où je suis susceptible de trouver quelque chose de « convenable », comme dirait ma sœur : c’est-à-dire une robe noire, assez longue, sans décolleté, avec certainement une coupe dégueulasse. Parfait pour un enterrement. Y’a pas mal de monde, et quasiment que des riches qui, vu le prix des vêtements, s’essuient le cul tous les matins avec de la peau de vison. J’arrive au niveau des robes. Je passe au moins une demi-heure à chercher un truc dans ce rayon quand j’ai une idée.

Un truc vraiment, vraiment idiot certes, mais qui pourrait être vraiment marrant. Lilas va me détester. Mais bon c’est pas ça qui va me faire changer d’avis, quand j’ai une idée en tête. Je refais le rayon et attrape une robe, le truc parfait. Rouge, pas trop courte mais pas très longue non plus, avec un décolleté. Un truc bien flash. Parfait pour déclarer subtilement –ahah- à un enterrement que vous n’en avez strictement rien à battre et que vous emmerdez avec joie tous ceux qui y sont présent. Et parfait pour mettre de l’ambiance.

« Quelle merde. »

Je relève la tête. Rien que d’entendre quelqu’un dire ça dans un magasin dont le trois quarts des clients est composé de riches qui sont certainement outrés d’entendre de telles insanités, ça me fait esquisser un sourire. En plus c’est un Animalik. Je jette un coup d’œil au prix, j’arrive tout juste à le lire. Je manque de m’étouffer :  93,99 €. Pfuahaha, ils sont sérieux ? Qui achète ça à un prix pareil ? C’est vrai qu’à la base ça fait quand même cher l’enterrement, quoi que je pourrais peut-être la remettre après. Au moins, je me dis qu’avec mon pouvoir, je vais réussir à l’avoir sans rien dépenser.  

« A ce prix là, j’espère qu’on a un café d’offert avec. »

Même si je préfèrerais largement de la vodka.
   
Désolée pour le retard et la qualité qu'est pas top top. Faut que je change les images du code mais là j'ai juste troooop la flemme xD Ton RP est juste tellement génial ~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Wood
Un Wood ne s'excuse pas.

avatar
profil
Messages : 368
Date d'inscription : 14/11/2013
Sur l'avatar ? : Chad Michael Murray

Personnage
Age: 17 yo
Pouvoir: Ice power ~
Race précise: Kuma

MessageSujet: Re: ▬ Que peut-on trouver entre deux robes blanches ? [Ft Erichou ♥]    Jeu 22 Mai - 13:29

   
Shopping sucks.


Arrivé autour du rayon, je fais demi-tour et finis par m'arrêter devant une robe qui, ma foi, n'est pas si laide.

...attends, non. Pas ça. Pas pour Minoreva. Rouge, décolleté, flash, eeet aha non.
Je fronce les sourcils et secoue la tête pour moi-même, et tourne la tête lorsque j'entends la voix agacée d'une fille :

« À ce prix là, j’espère qu’on a un café d’offert avec. »

Ah, bah enfin une réaction saine face à ces étiquettes. Je me mords l'intérieur de la joue et effleure le tissu de la robe, en y déposant quelques cristaux de glace. Ils vont fondre, ça fera une tâche, et personne dans les trente prochaines minutes ne voudra l'acheter, parce que personne ne veut acheter une robe tâchée quand on sait pas que c'est de l'eau.
Aha. Quel connard je fais.
Je range les mains dans mes poches, hausse légèrement les épaules, et proteste :

« 94€ plus un café ? Y m'faudrait bien vingt bières pour faire passer tout ça. C'est dégueulasse le café. »

Après cette remarque, je tourne les talons pour continuer ma petite promenade répétitive et monotone. Je vais pas me mettre à taper la discute juste parce que cette personne a fait une remarque, faut pas rêver, hein.


Agacé, je finis par m'accorder une pause et vais m'assoir sur le banc posé au bout du rayon, sûrement destiné aux enfants fatigués, ou aux maris patients, mais là il ne s'agit que d'un gay désespéré.
Je baisse les yeux en examinant plus attentivement le sweat que j'ai pris pour Crow puis laisse échapper un léger soupir. C'est presque triste de voir qu'au lieu de me concentrer sur le cadeau de Minoreva, j'ai préféré aller chercher un truc pour lui. Pire encore, sur le coup ça m'a parut totalement logique, presque obligé, même. Et dire qu'il y a quelques années j'aurais même pas songé à offrir quelque chose à ma petite amie -berk- alors que je passais dans le rayon pour acheter une veste à ma mère. Vu que j'ai jamais fait une action généreuse sans que j'y sois obligé -et faut dire que la vieille, quand elle voulait que j'aille lui acheter un truc, j'avais plutôt intérêt à obéir.

Mais meeerde qu'est-ce que ce type m'a fait devenir. Déjà qu'à la base, si je voulais acheter une robe à Minoreva, c'était pour lui montrer que je tenais à elle et que ça me faisait plaisir de lui faire plaisir. Il n'empêche que lui chercher quelque chose m'a vite énervé, et j'ai presque envie de renoncer, là. Mais cet acte prouve que j'ai quand-même évolué et appris à faire des efforts pour les gens que j'apprécie.
Et de l'autre côté, t'as le vieux débile de Ryan, totalement amoureux et ridicule, qui va acheter un vêtement à son petit-ami en faisant exprès de le prendre une taille au-dessus parce qu'il sait que le petit-ami adore porter les fringues trop grandes qui viennent du vieux débile de Ryan.

Finalement ouais, j'aurais jamais dû tomber amoureux. Mais bordel c'que c'est bien.

Je sors mon téléphone de ma poche, et rédige un rapide message à l'attention de Crow.

- "Je suis coincé au centre commercial. M'attend surtout pas pour bouffer, hein. Ce serait con que tu meures de faim."

C'est vrai que je suis trop trop trop gentil et kawaii moi, hein. Non, mais en plus c'est même pas ironique, ce que je viens de lui envoyer, juste que j'avais envie de montrer que je suis de mauvaise humeur, et je suis capable de faire mieux qu'un simple "haa, je m'ennuie au centre commercial, ça me gonfle, je préfèrerai être avec toi, même si c'est pour se disputeeeer". Bah, ouais, dans un couple c'est précieux les disputes.

Enfin bref, passons aux choses sérieuses. 'Fin plus sérieuses.
Je me relève et recommence à marcher dans le rayon, en ignorant les râles des clients que je bouscule. Finalement, l'un d'entre eux à dû appeler un employé, parce que celui-ci a vite accouru vers moi en me demandant d'un ton poli mais agacé :

« Excusez-moi monsieur, puis-je vous aider ? »

Je baisse les yeux vers sa petite tête de gentil vendeur, ricane, et rétorque, parfaitement serein :

« Vous croyez vraiment que j'ai besoin de quelqu'un pour tourner les étiquettes et décider de la robe que je vais prendre pour une amie ? Et puis vous voulez pas m'aider, juste vous débarrasser rapidement de moi parce que j'emmerde la clientèle. »

J'écrase ma main sur l'épaule du vendeur, et conclus avant de m'en aller :

« Ceci peut être appelé un échec. »
Pouf.

Bon, un jour va quand-même falloir que j'achète un truc, hein, mes jambes commencent à fatiguer, là. J'ai mal dormi cette nuit en plus. Hm.
Finalement, je reviens voir la fille d'avant, lèvres plissées, et déclare :

« J'sais pas, mais on a l'air d'être dans la même merde, non ? Et si j'peux éviter un "bonjour, j'aurais besoin de votre aide", ça m'arrange, donc j'te demande à toi, mais ça t'emmerderait pas trop de m'aider à chercher une robe à peu près décente, j'suppose. »

Si ça c'est pas prendre du risque. Si ça se trouve elle va me remballer et aha je le prendrai mal. Hm. Bref.

« Tu cherches quoi, toi, hm ? »

J'ai parlé d'un ton plutôt renfrogné, mais bon, ça s'comprend, hein. M'fin vu la veste qu'elle porte -et que j'approuve grandement-, je pense pas qu'elle cherche un truc trop sobre, hein. Enfin, voilà, j'sais pas, au pire c'est pas important.

J'ai juste très envie de me tirer de là et de me faire remercier par la Schtroumpfette et M'sieur l'Ex-Pyromane.

[J'ai trop eu la flemme de me relire, à la fin, désolée si y'a des fautes et si Woody fait son petit chemin tout seul pendant un moment du post -remarque, ça donne l'occasion à Eri de l'insulter pour sa sécheresse, ou j'sais pas, bref.- Ton post est très bien, chutchut, et maintenant c'malin, j'ai envie de m'acheter un perfecto parce que ça pue le swag ça .H.]

© Narja - S. Amakusa pour Never Utopia


my heart is like a stallion


they love it more when it's broken



Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dann Wheeler
Quand il te grogne après, ça fait ronron.

avatar
profil
Messages : 50
Date d'inscription : 28/09/2013
Sur l'avatar ? : Andrew Garfield

Personnage
Age: 16
Pouvoir: Invisibilité.
Race précise: Oceley.

MessageSujet: Re: ▬ Que peut-on trouver entre deux robes blanches ? [Ft Erichou ♥]    Mar 1 Juil - 14:25
[Up ' u ']



She's the tear in my heart, I'm alive;
She's the tear in my heart, I'm on fire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eriana River
Sois mes yeux, je serais ta voix ~ Memento Mori

avatar
profil
Messages : 368
Date d'inscription : 12/01/2013
Sur l'avatar ? : Ksenia Solo

Personnage
Age:
Pouvoir: Influence [PP = 20]
Race précise:

MessageSujet: Re: ▬ Que peut-on trouver entre deux robes blanches ? [Ft Erichou ♥]    Dim 20 Juil - 21:58
Je repose la robe, je pense que j'en trouverais une mieux.

« 94€ plus un café ? Y m'faudrait bien vingt bières pour faire passer tout ça. C'est dégueulasse le café. »

Je souris à nouveau, j'aime bien savoir qu'il y a des gens censés dans ce genre d'endroit, au moins le monde est pas encore foutu. Quoi que, je crois que le monde ne peut que crever maintenant, ahah, et c'est tant mieux. Non j'ai aucun respect pour les générations à venir, t'façon ils sont pas encore nés. Bref. Il a quoi contre le café lui ? C'est absolument génial le lendemain d'une cuite pour rester soft et aller profiter des autres, tsss. Je retourne à ma recherche désespérée de robe - je vais finir par débarquer en jean et puis voilà hein- et parcours à nouveau le rayon. Bordel, si tu veux passer pour une gosse de riche coincé du cul t'en as des habits là. 1000€. Ils ont l'art de se foutre de notre gueule au moins, à défaut d'autre chose.

Une vieille passe devant moi, normal, j'me crois tout permis "ma carte bancaire et mon âge me le permet (même si je dois avouer que cela ne se voit pas, oui, je suis jeune et attirante)". J'ai envie de lui balancer à la gueule ma façon de penser mais j'me retiens, reste civilisé Eria'. En fait j'en ai rien à foutre, mais c'est plus simple de passer sans payer si t'emmerde pas trop les clients et le personnel avant. Et puis comme j'ai pas envie de passer deux heures dans le centre commercial -entre les vieux riches de mes deux et l'air climatisé - , j'aimerais bien trouver un truc ici.

Je m'arrête devant une robe blanche. Ça pourrait faire l'affaire en plus elle est déchirée, mh plutôt cool. 85,99€. Moins chère que l'autre. Mais 99, sérieusement ils sont vraiment cons ou ... ? Genre t'a un mec il va dire "oh cool j'ai économiser un centime! ". Je cherche ma taille, et évidemment, elle y est pas. Ça aurait été trop beau, putain. Je repose celle que j'avais dans la main.

« J'sais pas, mais on a l'air d'être dans la même merde, non ? Et si j'peux éviter un "bonjour, j'aurais besoin de votre aide", ça m'arrange, donc j'te demande à toi, mais ça t'emmerderait pas trop de m'aider à chercher une robe à peu près décente, j'suppose. »

Je tourne la tête. Oh le mec de tout à l'heure. Alors, en galère pour trouver une robe pour ta petite amie, pour qu'elle te trouve "trop attentionné anw le mec parfait ♥" ? et qu'elle accepte enfin la sodomie ? -hm désolée- Aaah, c'est mignon. Je le regarde d'un air légèrement blasé, depuis quand j'aide les gens et je suis gentille ? Non sérieusement mec, t'as cru que j'allais dire "oh mais oui bien-sûre, je n'attendais que ça, j'aime aider les gens" ? Je ne dis absolument rien et passe de l'autre côté du rayon - j'étais juste à un des bouts - histoire de voir si il y a des choses mieux de l'autre côté.

« Tu cherches quoi, toi, hm ? »

Je fait quelques pas et repense à ce qu'il avait dit juste avant. Oh et puis, je n'ai rien à perdre et je m'ennuie sérieusement en ce moment. J'aimerais bien savoir quel genre de mec il est - j'aime bien catégoriser les gens. J'écarte les habits devant moi - ce qui me permet de voir à nouveau mon interlocuteur.

« ... Bon ok, c'est d'accord. » L'ennuie a une mauvaise influence sur moi. « Pour ce que je recherche, disons ... un truc plutôt voyant, ou au moins pas noir ou blanc. Et toi, tu cherche une robe pour ta copine ? Quel genre ? » Je marque une pause. « A moins que ce soit pour ta petite soeur. »

   
Booon, j'ai un peu écris n'importe quoi, désolée et pour le retard aussi. Le gif a rien à voir mais flemme et puis j'l'aime bien. Bref.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Wood
Un Wood ne s'excuse pas.

avatar
profil
Messages : 368
Date d'inscription : 14/11/2013
Sur l'avatar ? : Chad Michael Murray

Personnage
Age: 17 yo
Pouvoir: Ice power ~
Race précise: Kuma

MessageSujet: Re: ▬ Que peut-on trouver entre deux robes blanches ? [Ft Erichou ♥]    Dim 3 Aoû - 14:38

 
Shopping sucks.


« ... Bon ok, c'est d'accord. »

Je lève la tête vers la fille. Je pourrais sourire, faire un poli "merci", et tendre la main pour la lui serrer ou quoi mais je m'en fous un peu de la politesse et toutes ces merdes. Je me contente de la regarder froidement - enfin de la façon dont je regarde n'importe quelle personne qui n'est pas Crow ou Minoreva. Quoique, ça dépend encore.

L'ennui, c'est que si elle m'aide à trouver un truc à Minoreva, je vais devoir l'aider à trouver un truc pour elle. Voire pour sa sœur, son amie, ou je sais pas quoi.

« Pour ce que je recherche, disons ... un truc plutôt voyant, ou au moins pas noir ou blanc. »

Ha, bah ça va. C'est pas comme si elle avait commencé à me parler de motifs, de tissus, et des marques qu'elle préférait. Parce qu'à ce moment-là j'aurais laissé tomber et je serais rentré avec pour simple achat le sweat que je tiens toujours dans le creux de mon bras.

Je soupire brièvement et jette un regard autour de moi. Y'a plein de trucs, des tuniques, des robes, des trucs colorés, unis, moches ou beaux, chers ou pas chers, enfin ça ça reste à voir. Je me retourne vers la fille en la regardant de haut en bas. Mouais, elle a pas trop trop l'air du genre à s'habiller en rose.

« Y'a des trucs bien dans le rayon derrière lequel t'es. »

Faut dire qu'il y a beaucoup de place pour les vêtements féminins dans ce magasin. C'est vraiment injuste. Enfin, je vais pas me plaindre, parce qu'au fond je m'en fous.

« Et toi, tu cherche une robe pour ta copine ? Quel genre ? »

Je plisse les yeux. C'est franchement chiant qu'on fasse toujours des sous-entendus de nos éventuelles petites copines, à nous les mecs. Enfin je pense sûrement ça parce que je suis gay, mais c'est chiant quand-même. Non tous mes actes ne sont pas basés sur la volonté et les envies de ma copine. Enfin je peux en vouloir à personne de dire ça, parce que les gays, y'en a pas énormément quand-même kofkofkof. Enfin j'ai jamais attendu d'avoir une bonne raison pour en vouloir aux gens.

« À moins que ce soit pour ta petite sœur. »

Ha, bah voilà. C'est déjà mieux. Je glisse une main dans ma poche, l'autre vient se passer dans mes cheveux, mon coude bloquant la route à une fille qui voulait passer. Elle claque de la langue et finalement se décale et poursuit son chemin -de petite pouffe-.

« C'est pas pour ma copine, si j'en avais une elle aurait qu'à venir s'acheter ses fringues toute seule. »

Je souris en coin d'un air mauvais. Enfin je dis ça mais je suis quand-même venu à la base pour acheter un truc à Minoreva. Maiiis Minoreva c'est pas pareil, c'est pas ma copine, je dois bien lui montrer que je suis attentionné, parce que je fais plein de conneries en ce moment, donc du coup j'essaie de me rattraper. Et le truc pour Crow, c'est juste parce je lui ai jamais acheté de truc. ...sauf des pansements mais ça c'était déplacé.

« C'est pour ma sœur, oui. »

On pourrait trouver ridicule la façon que j'ai de considérer Minoreva comme ma sœur, mais notre relation se rapproche quand-même pas mal de ça, faut dire. Puis j'aime pas vraiment le terme "ami". Ça sous-entend une bonne entente, alors que quand tu parles de ton frère ou de ta sœur, tu parles pas forcément d'une personne que t'apprécies. Enfin Minoreva et moi on s'entend bien mais on a nos périodes. Donc, bon. Peu importe allez.

« J'ai besoin de... »

Euh. Je dirais bien "quelque chose de discret et pas trop voyant" mais ça fait un peu contrôler ce qu'elle porte, et c'est très macho faut dire. Sauf que Mino a le don de s'attirer des ennuis, elle porte la poisse cette gamine, et je vois très bien le cliché de "elle se baladait dans une tenue provocante quand soudain--" se réaliser. On va lui éviter ça, hein. Et puis au pire si je lui prends un truc long et que ça lui plait pas, elle a qu'à déchirer le bas et puis voilà. Je ne serai en rien responsable de ce qui pourra arriver par la suite. Son père serait capable de me le reprocher.

« Hmph. »

Je tourne les talons, et me rends dans le rayon que j'ai mentionné avant. J'attrape au hasard une robe bleu nuit plutôt courte et décolletée, et écarte à mon tour deux vêtements de la barre à laquelle ils sont accrochés pour voir la fille. Là, je désigne le vêtement et ajoute :

« J'ai besoin de quelque chose totalement contraire à ça. »

Après que ce soit à motifs aztèques, colorés ou quoi je m'en fous. Mais je suppose que si je lui ramène un truc court et provocant, son père va pas super bien réagir. Son vieux con de père.

[/justify]

© Narja - S. Amakusa pour Never Utopia

Non non c'est très bieeen. Le gif aussi il est classe uhuh. Bon t'sais ce que je vais dire, blabla je me suis pas relue, blabla c'est sûrement de la merde, enfin voilà. c:


my heart is like a stallion


they love it more when it's broken



Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


profil

MessageSujet: Re: ▬ Que peut-on trouver entre deux robes blanches ? [Ft Erichou ♥]    
Revenir en haut Aller en bas
 

▬ Que peut-on trouver entre deux robes blanches ? [Ft Erichou ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Discution entre deux Gryffondor [pv : Judicaelle]
» conflit entre deux [PV WildStorm] [Dé]
» Retrouvailles entre deux amis [ PV: Josh ]
» Pique nique entre deux chemins...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres :: RP des Membres-