top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 Interview Telkah Doubrovski ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Adeline Connors
Bouquineuse à lunettes

avatar
profil
Messages : 168
Date d'inscription : 08/03/2013

Personnage
Age:
Pouvoir: Intelligence surdéveleoppée [PP = 40]
Race précise:

MessageSujet: Interview Telkah Doubrovski ~   Mer 5 Fév - 14:57
Le décor est cette fois un petit café tranquille. Nous pouvons observer la présentatrice assis a une table haute. Elle trempe son spéculos dans une tasse de café tout en lisant un manga. Un autre café attend une deuxiéme propriétaire, il fume gentiment sur le coin de la table. Décor assez calme pour accueillir la très nouvelle mais déjà partie intégrante de l'internat. Je parle bien sur de Telkah... Euh... Doubrovsky... Je crois ENFIN BREF. Adeline Connors finit par lever les yeux de sa lecture pour les poser sur vous. Spectateur et elle vous offre un magnifique sourire.

A. : OH ! BONJOUR CHÈRE SUPERSTATORÉACTEUR!! Je suis toujours aussi heureuse de voir vos petit yeux me lire avec attention -ou pas- Enfin bref. AUJOURD'HUI nous allons accueillir une personnalité un peu plus... Dark que celle auparavant. C'est pour ça qu'il y a le décor bien Nitendog. Oui. Nitendog. BIENVENUUUE A TELKAAAAH ! *applaudissement* Alors nous n'allons pas trainer commençons tout de suite. Si vous deviez exterminez l'un de vos défauts ?

T. : *réfléchit* euh... je crois que mon seul défaut c'est d'être moi-même. Pour être plus sérieux et moins poétique, HUM, je suis trop susceptible. Mais je crois que seulement pour énerver certaine personne, je devrais renforcer ce défaut. C'est amusant de voir des gens s'exciter comme des puces à me crier après alors que je bois tranquillement de la bière en préparant mon venin.


A. : Oui bon en gros vous ne voulez pas supprimez vos défauts mais les rendre plus fort. C'est... Un choix que l'on peut avoir... En quelque sorte. Quel est votre plats favoris ?


T. :  *rigole* hmm... j'ai horreur des spécialités russes, et pourtant j'y allais souvent étant petite, mais j'aime beaucoup les crevettes flambées. Enfin, si on appelle ça comme ça. J'aime pas la haute gastronomie, de toute façon ça finit au même endroit et de la même façon.


A. :  ... Tout le monde ne sais pas cuisiner dans cet internat. Avez vous déjà regretter quelque chose dans votre passé ?


T. :  *soupire l'air nostalgique* bien sûr. Dans mon passé, il y a tant de choses à regretter. Mais je dirais que la première chose que je regrette, c'est de ne pas avoir finit ma mousse au trois chocolats quand j'étais chez mes grands-parents. Je n'en ai plus jamais remangé depuis. Mais quand à ma brillante carrière dans la prostitution, je ne regrette pas, je trouve que ça m'a fait avancer et contrairement à l'avis de certains, ça me donne de la valeur parce que j'ai réussi à en sortir. Mais je pense toujours avec nostalgie à cette mousse aux trois chocolats *essuie une larme*



A. : Vous... Vous... N'avez pas finit la mousse ? Je... suis troublée... Ch...Changeons de sujet... Votre tatouage préférée ?


T. :  *s'agite* Ah, en voilà une bonne question ! Je dirai que c'est mon nounours stylé Pedobear derrière l'oreille droite *montre son oreille*


A. : *lance un coup d’œil a la caméra* Zoomer bon sang ! Voila.... Revenez sur moi maintenant. *trempe son spéculos dans son café avec un sourire commercial* Question suivante ! Quel est votre objet fétiche  ?


T. : *hausse les sourcils en mode reine* Mes bottes à clous. Je les ai depuis cinq ans. Heureusement que j'ai conservé de petits pieds. Un jour, je les ai oubliés chez... un, hmm, TYPE chez qui j'avais enfilé d'autres chaussures. J'ai fait 20 kilomètres pour revenir les chercher et je me suis sauvée en 4e vitesse.



A. : Tes bottes a clous sont une vrais merveille ! *elle gigote sur son tabouret qui se bouge dangereusement* Tout a fait votre style ! Et on ne peut plus trouver ça en magasins. Du moins neuf. Gardez les précieusement. Bon alors... Ton ami(e) le/la plus cher(e) ?


T. :*grimace* Ah, ça par contre... je n'ai pas vraiment d'amis, et je n'aime pas en avoir beaucoup, c'est tellement barbant. "So boring", certains comprendront. Hmm, je dirais... Eleonor Rowell, puisqu'elle m'a acheté une veste et elle a été assez sympa. Après il y a une fille qui s'appelle Ever Hill, elle se balade en slip et tout c'est marrant. En plus elle me file des clopes.


A. : Certe vous devriez apprendre a mieux la connaitre. Du moins essayer c'est un sacré personnage. Maintenant de l'émotion ! Votre PREMIÈRE histoire d'amour ?


T. :  *se racle la gorge* Alors, heu, elle a commencé à mes 16 ans. J'étais allée dans un bar, après une longue journée de travail, et j'ai croisé un gars. Il était assez beau, mais j'en avais marre de taper la discute avec les garçons, de les aborder. Mais cette fois-ci c'est lui qui est venu vers moi. Au début il m'a énervée et je lui ai dit que si il continuait je lui renverserai ma bière sur le pantalon. Puis il s'est montré plus doux. Notre relation était compliquée. J'avais tendance à me laisser dominer *grognement* on se séparait, on se remettait ensemble, on se reséparait, on se re-remettait ensemble, enfin bref c'était n'importe quoi... Puis, un soir, on a eu un dernier rencard, et, hmm, on a décidé de pas se protéger. Résultat, je suis tombée enceinte. Évidemment, j'ai voulu avorter, mais MÔSSIEUR avait décidé que non. Il veillait à ce que je reste loin de l'hôpital le plus proche et au bout de trois mois... je n'avais toujours rien pu faire. Bon, on a fait une échographie... il n'y en avait qu'un. Ouf. Mais je devais le garder. Mais dès que je voulais m'enfuir, il me rattrapait, et j'avais tout juste le temps de me droguer, de fumer et de picoler. J'étais devenue accro. Je me sauvais, mais à chaque fois il me rattrapait, en me frappant un peu plus pour me punir. Quand le morpion est né, il avait un syndrome d'alcoolisme dans le sang et allait mourir. On l'a soigné mais je n'en voulais pas. Je l'ai jeté contre un mur, il a rebondit dans les bras de son père et je me suis tirée. Je suis donc venue dans cet internat. Bon ils sont un peu bizarres les gens mais ça va. C'est comme avant, quoi.



A. : *se tapotte les yeux avec un mouchoir après avoir retirer ses lunettes* Bouh... Tant de malheurs... Qu... Question suivante. Votre méthode pour mettre quelqu'un dans votre lit ? OUI c'est intéressant de savoir. Parce que cela nous en apprend beaucoup sur le caractère. Si Si...


T. :*écarquille les yeux en rigolant* Hum, c'est sérieux là ? Bon, d'accord. En général je vois à peu près quand un garçon est intéressé par moi. J'aime bien l'enfoncer dans ses répliques et le faire grosso modo cracher le morceau. Si il me plaît, je commence par lui prendre la main puis lui fais des poutous poutous sur la joue. Et après si il ne réagit pas de façon négative je l'embrasse. Puis je lui dis que je suis fatiguée et je le propose de m'accompagner dans ma chambre pour discuter. Devinez la suite.


A. : Rien de très original... Il faudrais poser cette question a des garçons... ENFIN BON. Aimez vous les tripoux  ?


T. :  *regarde un peu partout* Euh, non...



A. : Moi aussi et pourtant je ne suis pas difficile *reniflement dédaigneux* Avez vous peur de quelque chose en particulier ? Votre réaction devant la chose ?


T. : *se mord la lèvre* J'ai peur des enfants. Ça pue. Quand j'en vois un je m'éloigne et lance que ça doit rester à au moins deux mètres de moi. Voyez-vous, je n'aime pas admirer une personne qui fait des bulles avec sa morve.


A. : Mais c'est mignon les bébés ! Bon... Chacun pense ce qu'il pense.Votre pyjama il ressemble a quoi ?


T. : *sourit* Je dors en sous-vêtements. Sinon sans sous-vêtements. Ça m'énerve déjà de devoir porter toutes ces fringues la journée, c'est pas pour m'encombrer avec la nuit.

A. : Vous n'avez pas des pyjamas marrants ! Si on parlais du mien se serait déja plus original. Tss... Enfin bon.  Votre couleur adorée ?


T. :*désigne ses cheveux* Le rouge, j'aime bien le noir aussi. Et le vert pomme. Mais le rouge c'est mieux.


A. : Laissez moi vous dire que j'adooooore votre couleur de cheveux en passant ! Les couleurs anormal sont vachement a la mode en ce moment surtout sur le bas des mèches voyez vous ? Enfin nous ne somme pas la pour parlez de ça ! Dommage. Votre phrase de la mort qui tue ?


T. : *se mord la lèvre* Je n'en ai pas vraiment. C'est moi qui tue les gens qui m'énervent. Z'avez vu comme c'était une mauvaise idée de m'interviewer ? En même temps y a pas d'Oréos. Ça m'aurait inspirée les Oréos. Amenez les Oréos ! En fait je réponds souvent de façon déplacée, mais il faut me mettre en situation pour ça.

A. : Eh bien il faut savoir que *avale sa salive difficilement*  Je n'aime pas le gout des oréos et c'est un crime envers les biscuits ! Je me déteste... Bon je dois vivre avec quand même ! Passons... Comment appelleriez vous vos enfants ?

T. :
*fronce les sourcils* Passant outre le fait que je ne veux pas avoir d'enfant... je dirais Pira. Et je la transformerai en vraie terreur. Mais je le répète, je ne veux pas d'enfant(s).

A. :
Mais c'est mignon les enfants ! - au risque de me répéter - Moi j'ai plein d'idées de noms ! *sourit toute contente* Enfin tout le monde s'en fous c'est vrais... Question suivante ! Le membre de votre famille que vous préférée ? Pourquoi ?

T. :
*se met un doigt sur la tempe* Mes grands-parents. Parce qu'ils sont morts et qu'ils m'ont filé du fric.


A. : Ah... Euh... D'accord. Une déclaration a faire aux public ?

T. : 
*se lève* Le hérisson qui joue dans la pub Spontex est mort. Mais plus sérieusement - cet interview n'est vraiment pas drôle parce que j'essaie d'être sérieuse - j'en ai plus ou moins marre que les gens aient des préjugés sur moi. Et c'est pour ça que j'ai décidé de d'adopter des méthodes drastiques pour me faire comprendre.

A. :
*applaudis la déclaration* Sinon soyons sérieuse... Vous faites votre lessive vous même ?

T. :
*prend un air répugné* Non, je paye des gens pour le faire à ma place.

A. : Ben quoi ? Y a pas de mal a mettre ses habits dans une machine sans aide. Tss... Que savez vous cuisiner ?

T. :
*s'étale dans son fauteuil* Rien, je n'aime pas cuisiner, j'achetais mes plats déjà faits avant. Maintenant y a le self ~

A. :
*soupire* Je me demande comment font les élèves de cet internat dans la vrais vie... Votre plus grande qualités selon vous ?

T. : *croise les jambes et sourit* J'embrasse bien.


A. : Ah euh oui... C'est une qualité comme une autre. QUE JE NE POSSÈDE PAS JE SAIS. *boude* Que préférez vous dans votre forme animal ?

T. :
*hausse les sourcils* J'aime PAS être un caméléon. Tu peux rien faire quand t'es caméléon. Et c'est pas bon les mouches. Mais parfois, quand je veux surveiller quelqu'un, c'est pratique, j'peux me cacher. Je me souviens d'une fois où je suis allée dans des toilettes pour hommes dans un restaurant. Ça m'a beaucoup amusée.

A. :
Hu hu hu... Question suivante, 2+2 ?

T. :
*réfléchit un instant* Quatre, ou six si on est pas protégés.

A. : *regard septique* Euh... Bien bien. Vous ne pouvez pas vous passer de... ?

T. : 
*a un regard intense* Mon petit ami. Et de mes bottes. Je dirais surtout de mes bottes.

A. :
Voila bien la réponse d'une fille qui  a un petit ami merveilleuuux. *mange un spéculos en pensant qu'elle est elle même amoureuse d'un personnage fictif d'un livre quelconque*Les larmes sont pour vous  symbole de... ?

T. : *a un sourire Telkien* La colère, car on ne peut pas frapper la personne en face de soi et ça nous frustre. Mais chez moi, ces larmes ne durent jamais très longtemps parce que je sors le venin.

A. : Hum... Peut être... Un moment de votre vie que vous appréciez particulièrement ?

T. :
*s'y attendait, soupire, lasse* Après mon accouchement, quand je suis sortie en furie de l'hôpital, en me déshabillant et me rhabillant dans la salle d'attente. Personne n'a rien osé me dire.

A. :
Ah... C'est particulier comme moment. Votre saison préférée ?

T. :  *répond d'une voix douce* L'hiver. J'adore la neige. Comme ça j'en lance sur ceux qui m'énervent. Et je suis très douée. Un type s'est assommé et a perdu une dent parce qu'il s'était moqué de ma coupe de cheveux, en plein mois de janvier.

A. : Il fait froid en hiver... C'est pas cool. Un moment qui vous as fait rire ?

T. :
*réfléchit longuement* Le premier jour de mon arrivée, lorsqu'on m'a surprise en train de poser pour ce tatouage *montre son tatouage en baissant un peu son t-shirt* on croyait que je montrais mes seins.

A. :
Ah oui c'est... drôle ? Hier soir vous vous endormiez comment ?

T. :
*se renfrogne* Légèrement stressée et remontée contre les garçons. J'ai défoncé le mur de ma chambre. Je crois que j'étais bourrée aussi. J'ai fait des trous dans le mur en étalant mes poings recouverts de venin dessus.

A. : L'administration de l'internat doivent dépenser un tas d'argent pour restaurer l'internat quand on y pense... Un programme que vous ne pouvez pas raté ?

T. :
*hoche vivement la tête* Des émissions où on fait parfois des reportages où on voit parfois des prostituées. Je revois d'anciennes amies. Ça me rappelle l'ancienne époque.

A. : Oh oui ça dois être amusant ! En ce moment ça vas comment pour vous ?

T. :
*prend un air incrédule* Je prend sur moi. J'ai chopé le tétanos y a trois jours. C'était formidable ! J'ai eu des ennuis avec mon petit copain et tout. J'ai faillis me casser d'ici.

A. : Oh rien de bon... Maintenant nous allons amener une grande créatrice toute fraiche sur le forum mais en ayant déja fait sa place ! Nous accueillons sur le plateau... MATHILDE ! *applaudissement* Alors commençons... Si tu voyais ton perso en face de toi que ferais tu ? Et lui ?

M. :
*écarquille les yeux* Je m'enfuirai. Tout de suite. Et rapidement. Elle est folle Telkah. Elle me fait peur en plus.

A. :
*rit* Voila un réponse bien particulière ! Qu'aime tu chez ton perso' ?

M. :
Ses cheveux et son Pedobear :8DD:Aussi sa façon de se comporter avec les adultes, et de les tutoyer, et tout. Elle se fait même pas tuer en plus.

A. : Oh moi aussi j'adore ses cheveux :8DD:Et que déteste tu ?

M. :
Parfois j'ai envie de la faire réagir d'une certaine façon, mais ça colle vraiment pas avec son caractère. Du coup parfois ça casse un peu tout. Et après elle se moque de moi, là è_é *crache sur Telkah puis fuit*

A. :
Dans quel moment n'est tu pas d'accord avec ton perso ?

M. :
Quand elle dit qu'Itachi Kasumi est une ordure et qu'elle le traite mal. Elle s'en fou celle-là. Mais après aussi quand elle dit que Tsume est tarée. Elle est bien Tsume. Elle est gentille. Et elle embrasse bien, n'est-ce pas Luluc ?

A. : Comment a tu eu l'idée de ce perso ?

M. :
Un soir, sur la CB avec Tsume je me disais 'waa, j'aimerais bien avoir un troisième perso' et au début j'ai pensé à une sorte de grande blonde, gentille fifille, qui a grandi dans un couvent et qui a une voix toute douce. Après je me suis dit 't'imagines Mathi si tu fais une grande rousse, ex-prostituée qui fume et tout' et puis j'ai développé et Telkah est né. Le nom Telkah vient de "Tekla" que j'avais d'abord mal lu dans le générateur de nom puis j'ai rajouté un H.

A. :
Un moment préférée avec ton perso ?

M. : 
Quand je fais des RPCB's avec des persos qui incarnent des adultes et qu'elle se met à être insolente, genre à les tutoyer et tout

A. :
Merci ! Merci ! Pour toute ses réponses ! Eh bien nous voila a la fins de ce troisième interview j’espère qu'il ne vous a pas déçus et que vous l'avez lu ! Eh bien nous allons nous dire au revoir ! *lance des spéculos au publique avant de s'éclipser*


AdelineConnors


♥Dadeline♥




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Interview Telkah Doubrovski ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une interview de Jean Raspail
» AN EXCLUSIVE INTERVIEW WITH MARIE FLORE LINDOR-LATORTUE
» Interview Cedras
» interview de lichen par jol sur les futur modifications
» [09/06/11] SWTOR E3 : Interview de Daniel Erickson par Fureur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres :: Animanew :: Les interviews d'Adeline Connors-