top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 Les fêtes ? La joie ? L'allégresse ? Je me sens pas concerné. [PV Crow]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ryan Wood
Un Wood ne s'excuse pas.

avatar
profil
Messages : 368
Date d'inscription : 14/11/2013
Sur l'avatar ? : Chad Michael Murray

Personnage
Age: 17 yo
Pouvoir: Ice power ~
Race précise: Kuma

MessageSujet: Les fêtes ? La joie ? L'allégresse ? Je me sens pas concerné. [PV Crow]   Lun 23 Déc - 19:03



Ryan & Crewette







Je jette mon t-shirt sur le lit et entrouvre la fenêtre. Je reste planté là quelques minutes en observant les flocons tomber. Je me rappelle des jours où mes parents et moi observions ces petits cristaux de neige faire la course pour arriver au sol. Cette époque est bien loin désormais.

En ce moment, les gens s'en vont, ils rentrent chez eux pour passer les fêtes avec leurs parents. Tant mieux. J'ai pas envie de supporter tout le monde pour les fêtes. Noël me déprime toujours. J'ai personne avec qui passer le Réveillon. Minoreva, peut-être ? Voudrait-elle d'un boulet comme moi ?

Elle voudra sûrement passer Noël avec son père. Je la comprends.

Pour moi, Noël est une occasion de repenser à mon père. Pourquoi ? Il était mort en été, c'est ridicule.

Je passe devant mon miroir et me regarde comme si je me découvrais. Si j'avais eu de la chance... j'aurais aimé les filles. Ça aurait été plus simple. Je serais sûrement sorti avec Minoreva, et j'irais boire des bières avec Crow le samedi en matant le cul des meufs.

Mais non. Non, il a fallut que je sois attiré par les mecs. Je devrais assumer, hein ? Simplement parfois, j'en suis incapable. Et ça, voyez-vous, je refuse de le montrer aux gens. Parce qu'au fond, je suis fier de moi et je me trouve très bien, en tant que personne. Mais c'est ce petit détail qui gâche tout. C'est le petit coup de vent qui fait s'effondrer un château de cartes presque parfait.

Je me dirige vers la porte de ma chambre que j'entrouvre. On dirait un exhibitionniste, je suis torse-nu, décoiffé et encore assez mouillé, mais j'ai juste besoin de compagnie, et la plupart des élèves sont suffisamment curieux pour regarder par l'embrasure de la porte. Alors, j'engagerai la conversation, tout simplement.

Je serai pas de bonne compagnie. Mais je m'en fiche, je veux juste parler. Des malheurs des autres, pour oublier que les gens m'énervent en ce moment.

J'ai bien fait de prendre une douche (putain le changement de sujet), j'ai passé la moitié de la journée dans les bois, sous forme d'ours. Je me transformerai plus avant un mois au moins, j'ai toujours peur d'attaquer quelqu'un quand je suis déprimé, en gros vers Noël.

Je m'assieds sur le lit et fixe le plancher. Crow. Ouais. Crow. Je sais pas ce que je fous exactement avec ce type. Je lui fous un pain, cinq minutes après je l'embrasse, il se barre en courant, je le frappe contre le mur, je l'embrasse, je fais n'importe quoi. Lui aussi d'ailleurs.

Mieux vaut ne pas y penser.

Il me suffit d'essayer de l'oublier. Et si il s'intéresse (pardon, c'est quoi le mot là ?) à moi il reviendra vers moi. Je vais pas passer ma vie à lui courir après. C'est un menteur. Il ment à tout le monde, il est différent avec chaque personne, impossible à cerner, et ça, c'est insupportable.

Je soupire puis arrête de respirer, savourant le silence, tellement intense que seul le très léger bruit des flocons qui se posent sur le rebord de ma fenêtre se fait entendre.

...

Je recommence à respirer en concluant : je vais tout simplement passer les fêtes avec Minoreva, elle est gentille, elle m'accueillera, il me suffira de me montrer courtois avec son père et de lui montrer que je veux pas juste baiser sa fille puis la laisser tomber, que c'est une vraie amie. Voilà.

Ça suffira. Je vous laisse la parole maintenant.




©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia


my heart is like a stallion


they love it more when it's broken



Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crow Reenson
Pyromane

avatar
profil
Messages : 136
Date d'inscription : 18/10/2013

Personnage
Age: 21 ans
Pouvoir: Feu
Race précise: Baggera

MessageSujet: Re: Les fêtes ? La joie ? L'allégresse ? Je me sens pas concerné. [PV Crow]   Lun 23 Déc - 20:32






Ryan. Espèce d'ordure.






;">





Je cherche à reprendre mon souffle entre deux battements de cœur, assis en tailleur sur mon lit. Un cauchemar. Ce n'était que ça. Rien de plus qu'un ridicule cauchemar. Par la fenêtre, le ciel terne annonce la fin 'après-midi, il fera nuit dans quelques minutes. Est ce que j'ai dormi si longtemps ? Après trois nuits sans fermer l’œil, j'ai juste voulu me reposer, et finalement j'ai dormi toute l'après-midi. Je passe une main sur mon visage trempé de sueur.
Un cauchemar. Ce n'est rien du tout, un cauchemar, une fois qu'on s'en est convaincu ça ne nous fait plus peur. Mais celui là était différent. Je rêve rarement, mais ce coup était différent de n'importe quel rêve ou cauchemar que j'ai fais.


Je me lève lentement pour me diriger vers la salle de bain. Je réfléchis. J'y repense. Je repense à d'autres choses. A Ryan. J'ai pas trop le choix, après tout il y était, dans ce cauchemar. C'était une scène de ma vie que j'essaie à tout prix d'effacer, mais qui pourtant refuse de disparaître. Ce jour maudit d'il y a quatre ans. Mais cette fois Ryan y était, et pas dans le meilleur rôle. Vraiment, vraiment pas. Pourquoi faut-il qu'il fasse irruption partout ? Ça ne lui suffit pas de me coller dans l'Internat ? Est-ce qu'il doit aussi venir hanter mes rêves ? Je ne sais même pas comment réagir face à lui. Parfois j'ai envie de péter sa jolie gueule d'ange, de briser chacun de ses os, de le brûler jusqu'à la moêle. Et d'autres fois j'ai juste envie qu'il me prenne dans ses bras.
Il est... spécial. Différent.
Mais détestable.


… J'ai besoin de le voir. Je ne le devrais pas. Ça va mal se finir, ou au contraire commencer par des coups de poings et se terminer par des murmures à l'oreille. Quoi qu'il en soit ça ne pourra pas être bon. Rien avec Ryan ne peut être bien. Il attire les ennuis. J'aurais préféré ne jamais avoir à le rencontrer. Il est apparu dans ma vie comme s'abat une tempête de sable sur un désert. Il balaye tout sur son passage, abat ce qui tenait encore debout. Il est impossible à arrêter et est invincible. Il s'infiltre dans chaque parcelle de mon esprit.
Pourtant je ne cherche pas à le repousser. Alors que je devrais le combattre, au pire le fuir, je le laisse faire. Je le laisse déferler sur moi sans chercher à résister, sans même savoir pourquoi. J'étais seul et maintenant il est là. En bien ou en mal, en tout cas il est là.


Je sors de la douche, m'habille simplement, arrange mes cheveux encore humides et sors de la chambre. Les couloirs sont déserts. La plupart des élèves sont rentrés chez eux. Restent les orphelins, ceux qui n'ont personne à retrouver, personne qui ne les attend.
J'arrive devant la chambre de Ryan. La porte est entrouverte. Je l'entends à l’intérieur sans le voir. Je pousse le battant.


« Ryan- »


Je me crispe, la main sur la poignée. Il est torse-nu. Cette espèce d'ordure essaie de me faire avoir un arrêt cardiaque. Je le regarde un instant. Trop longtemps peut être. Pourquoi a-t-il fallu que j'entre à ce moment là ? Je détourne aussitôt le regard, gêné. Honteux.Cela fait longtemps que je ne me suis pas senti honteux ; très longtemps. La dernière fois c'était...
Hm. Je préfère ne pas m'en rappeler.


« … Je vais repasser. »





©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia




Dernière édition par Crow Reenson le Lun 23 Déc - 21:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Wood
Un Wood ne s'excuse pas.

avatar
profil
Messages : 368
Date d'inscription : 14/11/2013
Sur l'avatar ? : Chad Michael Murray

Personnage
Age: 17 yo
Pouvoir: Ice power ~
Race précise: Kuma

MessageSujet: Re: Les fêtes ? La joie ? L'allégresse ? Je me sens pas concerné. [PV Crow]   Lun 23 Déc - 21:00



Mince.









Je déglutis. Trop de pensées, d'idées de réactions, de phrases, gestes se bousculent dans mon cerveau pour que je puisse choisir la meilleure.


Ryan. T'es un mec. C'est un mec. C'est pas comme si t'étais à poil.
 


Ma respiration s'accélère, mais je ne sens pas le sang me monter aux joues, comme si je m'y attendais, je rougis même pas. Mais bon, c'est pas comme si j'avais enlevé mon t-shirt juste pour le voir passer.
...Mais, attendez... Rien qu'une petite minute. Il est venu me voir. Si je n'avais pas été dans cet état, que m'aurait-il dit ? "Bonjour Ryan" ? "Salut, ça va" ? Ou mieux encore, "faut que je te parle" ? Moi qui pensais que je l'ennuyais, qu'il ne désirait pas me voir, mes idées et réflexions tombent à l'eau. Ce n'est sûrement pas plus mal.


Que va-t-il se passer maintenant ? Il dit qu'il va repasser. Sauf que je n'ai pas envie de le voir s'éclipser à nouveau. À vrai dire, j'en ai marre de ce petit jeu. Adopter un comportement pour le moins troublant pour l'autre puis s'enfuir... j'ai plus envie de ça, ce n'est arrivé que deux fois mais c'étaient les deux fois de trop. Alors maintenant, torse-nu ou pas, habillé ou pas, il va rester et il va falloir qu'on parle. Il y a quelque chose qui cloche chez nous deux. Je suis gay, et force m'est d'admettre qu'il me plait. Je suis violent avec lui parce qu'il y a quelque chose dans sa personnalité qu'il refuse d'assumer, et à force de le pousser à le faire, Crow ne voudra plus m'adresser la parole. On s'est embrassés hier. Et avant-hier aussi. Puis on s'est sauvés. Mais aujourd'hui j'ai envie de savoir ce qui va se passer après. Si il y aura un après seulement.


Je ne bouge pas et demeure planté là, au milieu de ma chambre, en jean seulement. Non, finalement je m'avance et ouvre entièrement la porte en faisant comme si de rien était. C'est là mon jeu habituel. Ou plutôt de la provocation. J'attends toujours qu'il fasse le premier pas. Même si je suis également apte à le faire.
Je regarde furtivement mon t-shirt, roulé en boule sur mon lit. Il n'y a pas urgence, je peux bien rester comme ça quelques... minutes.


- Q-quoi ? dis-je en prenant bien soin d'avoir un ton serein. Tu voulais me parler ?


Je l'observe attentivement, comme toujours. J'aimerais tant savoir ce qu'il pense de moi. Si je l'effraie. Si je l'amuse. Si je... l'attire. Ou alors n'est-ce pas réciproque.
J'inspire à fond.




©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia


my heart is like a stallion


they love it more when it's broken



Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crow Reenson
Pyromane

avatar
profil
Messages : 136
Date d'inscription : 18/10/2013

Personnage
Age: 21 ans
Pouvoir: Feu
Race précise: Baggera

MessageSujet: Re: Les fêtes ? La joie ? L'allégresse ? Je me sens pas concerné. [PV Crow]   Lun 23 Déc - 22:34






Putain de peur.











Il faut qu'il s'approche. Il faut qu'il ouvre plus la porte. Pourquoi tu ne peux pas juste rester à ta place et remettre ton putain de haut ? On est en hiver, arrête de te balader comme ça.
Non pas que ça me dérange. En fait j'ai juste envie de regarder. Mais ça me gène. Je n'ose pas. Normalement les hommes s'en foutent de ça. Ça ne m'a jamais gêné avant ; juste avec Ryan. Ce type est un cauchemar. Il est difficile à cerner.
Je lève les yeux vers son visage. Regarde son visage. Pas le reste. Ses yeux clairs. Son regard transperçant. Je perds mes moyens. Encore, toujours. Juste pour lui.
J'ai envie de lui dire, « non, oublie ça » mais je sais très bien comment il va réagir. Il n'aime pas que je lui cache quoi que ce soit. Même des trucs que je ne sais même pas. C'est vrai, je ne sais pas pourquoi je suis venu le voir. L'envie de lui parler. Pour échanger des banalités, pas pour me sentir analysé jusqu'aux tripes.

« Ouais. »

J'entre dans la pièce, fais quelques pas vers la fenêtre. Je m'appuie au mur et regarde la neige tomber en tourbillons légers. Je regrette aussitôt d'être venu, je n'ai rien à faire ici. Ryan ne me laissera pas repartir si je lui dis ça. Je suis piégé. Alors autant être franc, autant le regarder dans les yeux et parler tout simplement.
Je tourne la tête vers lui et le fixe. Il est plus grand d'à peine quelques centimètres, avec une carrure plus imposante aussi, plus fort, plus musclé, plus tout. Les cheveux aussi blonds que les miens sont noirs. 


« Je veux arrêter. »


Je me tais un instant pour réfléchir. C'est à peine si je sais de quoi je parle.


« Cet espèce de bordel entre nous, je veux dire. J'y comprends rien. Je te comprends pas. Tu veux pas juste... qu'on arrête de faire n'importe quoi ?... »


C'est sincère. Pour l'instant à chaque fois qu'on s'est vu, soit on se frappait, soit on s'embrassait. C'est... bizarre. On l'est tous les deux. D'une certaine manière, Ryan me fait peur. J'ai peur de ses réactions, qu'elles soient bonnes ou mauvaises. J'ai peur de chacune de ses phrases. Chacun de ses mouvements à son encontre. Peur de devoir le frapper.
Peur qu'il disparaisse, alors que je ne le connais que depuis trois jours. Peur de devoir m'en éloigner. Il m'effraie de toutes les manières possibles. C'est troublant. Ça doit changer.




[/size]




©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Wood
Un Wood ne s'excuse pas.

avatar
profil
Messages : 368
Date d'inscription : 14/11/2013
Sur l'avatar ? : Chad Michael Murray

Personnage
Age: 17 yo
Pouvoir: Ice power ~
Race précise: Kuma

MessageSujet: Re: Les fêtes ? La joie ? L'allégresse ? Je me sens pas concerné. [PV Crow]   Lun 23 Déc - 22:54



Aucun mot.










Je souris et m'avance vers mon lit, les yeux fixés au sol. J'ai un petit rire et pose ma main sur un barreau du lit. Je resserre légèrement ma prise et un "CRAC" retentit. Le barreau se refroidit progressivement et une fine couche se glace se forme autour du métal.
Je fais quoi exactement. Je sais même pas si j'ai entièrement compris ce qu'il voulait dire.


Le barreau craque à nouveau.


En fait si. Si, j'ai parfaitement compris, c'est justement ça le problème. Il se défile, une fois encore. Pourquoi ça m'étonne ? Je devrais être habitué pourtant. Mais... j'ai le choix. Ce schéma que je m'étais fait avant, cette idée de retourner avec des filles, de passer mon temps avec Minoreva et de devenir bon pote avec Crow, ce serait bien plus simple, après tout, bien plus raisonnable, et nous pourrions même nous autoriser des "quand je repense à la façon dont ça a commencé entre nous, franchement !" Oui, on entend souvent ce genre de phrases, parce que les amitiés ne commencent jamais bien, mais je suis pas fait pour être ami avec ce type putain. Mais si, mais si, Ryan, fais simplement un effort, tu as de la volonté, ça se sait.


Ouais. En fait. Ce serait bien plus simple. Et pourquoi ne pas commencer maintenant ? Lui serrer la main en marmonnant un simple "j'ai compris, t'inquiètes pas". J'ai la volonté de faire ça, d'oublier ces conneries et surtout d'avoir confiance en moi, parce que ça m'est jamais arrivé de sauter sur quelqu'un, je crois pas aux coups de foudre, j'y ai jamais cru et j'y croirai jamais.



Bon, allez, avance toi, serre-lui la main et...PFF. PFOUAHAHA. PFOUAHAHAHAHAHAHAHAHA.


Mais bien sûr, et puis quoi encore. Je serre un peu plus le barreau puis je le lâche soudainement. Je m'approche de Crow, me tenant juste dans son dos, en respirant doucement. Je lance d'une voix douce :


- T'as qu'à partir alors. Allez, pars, serre-moi la main tout au plus et pars en refermant soigneusement la porte derrière toi.


Mais c'est moi-même qui m'avance vers la porte de ma chambre en la claquant furieusement, faisant tomber de la poussière. Je fais demi-tour et m'arrête devant mon miroir en regardant attentivement mon reflet.


Il doit se sentir enfermé. Prisonnier. J'ai jamais vraiment voulu lui faire ressentir ça, mais c'est ma personnalité, c'est ma façon d'être, et cette partie de moi je ne la connaissais pas il y a trois jours.


Mais alors bordel, qu'est-ce qui se passe avec Crow qui fait que je me comporte de façon incompréhensible ? Je regarde mes yeux dans le miroir. Je les hais ces yeux. Je les ai jamais aimés, rien que la façon dont je me regarde moi-même m'énerve.


Bon. Crow s'assume pas. Mais moi si. Et j'ai pas à laisser son comportement influencer le mien.


On connaît tous ces petites voix, qui ne sont en réalité la partie intelligente de notre cerveau qui nous dit la vérité ? Cette voix semblait bourrée en cette fin d'après-midi.


Peut-être que tu l'aimes en fait.


Je relève la tête et pose mon regard sur Crow, comme si je craignais qu'il eut entendu. Il va faire quoi...



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia


my heart is like a stallion


they love it more when it's broken



Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crow Reenson
Pyromane

avatar
profil
Messages : 136
Date d'inscription : 18/10/2013

Personnage
Age: 21 ans
Pouvoir: Feu
Race précise: Baggera

MessageSujet: Re: Les fêtes ? La joie ? L'allégresse ? Je me sens pas concerné. [PV Crow]   Mar 24 Déc - 12:37





Enfermement.











Je sursaute lorsque la porte claque soudainement. Mon cœur bat à mes oreilles, je l'entends aussi bien que j'entends la respiration de Ryan juste derrière moi. Je déglutis. Ma poitrine est serrée, mes muscles tendus. La tension est apparue d'un coup. J'ai l'ai observé répandre du givre sur le métal, le compresser, le briser, et je n'ai pas pu m'empêcher de m'imaginer à la place du barreau.  Si facilement écrasable, complètement à sa merci . Il a tous les avantages sur moi, physiques et mentaux. Et il vient d'en trouver un nouveau.
La porte est close, Ryan est devant. Il ne me laissera pas partir, et la sortie me semble si lointaine. Je suis enfermé avec lui. Prisonnier. Prisonnier.

Je suis ressorti changé de mes quatre ans passés en prison. Rester bloqué dans une cellule minuscule, avec pour seul repère le carré de soleil que la fenêtre projetait au sol m'a rendu claustrophobe au dernier degrés. Non seulement je ne supporte plus les endroits clos et étouffants, mais savoir que je suis enfermé, sans porte de sortie est l'une des pires choses que je peux ressentir. Je jette un coup d’œil désespéré par la fenêtre. Plusieurs étages nous séparent sur sol et je n'ai pas envie non plus de me briser tous les os. Impossible de passer par là.
Ryan a tout d'une bête sauvage ; d'un prédateur. Il est effrayant. L'air déterminé, il sait ce qu'il veut. Mais moi je n'ai aucun moyen de le savoir. Il est imprévisible. Il est effrayant mais il est beau. Il a tout d'un lion à l'affût, qui guette, attend, surgit, dévore.
Et sa proie, c'est moi.

Je n'en peux plus. J'étouffe. Il me faut de l'air. J'ai besoin de respirer. Tremblant presque, je fais un pas vers la porte. Son regard de glace m'arrête. Le mien doit être terrifié. Je suis lamentable.

« Laisse moi sortir. »

Ma voix vacille. Mon pouls va toujours plus vite, mes doigts et mes jambes frémissent. J'ai peur comme jamais.
Pourquoi ? A cause de ma claustrophobie ? A cause du lion qui me fait face ? Je crois que c'est tout ça qui se mêle. L'enfermement avec... lui. Cet homme qui me rappelle bien trop de mauvaises choses. Cet homme qui me fait faire des cauchemars. Et que pourtant j'ai toujours envie qu'il me prenne dans ses bras. Je secoue la tête. J'ai besoin de sortir de là sinon je vais mourir ; alors je me reprends et avance à nouveau vers la sortie, tentant de l'esquiver, d'éviter son regard perçant.




©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Wood
Un Wood ne s'excuse pas.

avatar
profil
Messages : 368
Date d'inscription : 14/11/2013
Sur l'avatar ? : Chad Michael Murray

Personnage
Age: 17 yo
Pouvoir: Ice power ~
Race précise: Kuma

MessageSujet: Re: Les fêtes ? La joie ? L'allégresse ? Je me sens pas concerné. [PV Crow]   Mar 24 Déc - 12:57



Il s'en ira pas. Je m'y oppose.










Je reste immobile un instant. Juste... l'espace d'un instant. Certaines personnes ont le don de "tout faire foirer", moi pas, enfin, pas jusque là. J'ai l'impression de lui faire peur. Enfin, l'impression, c'est sûrement ce que je fais. Je n'ai jamais pensé un seul instant que je puisse être comme ça. Possessif, aussi agressif. Je ne sais même pas vraiment pourquoi je le suis. Mais... bien sûr que si que je le sais. Franchement. Ce qui me fait le savoir, c'est cette insupportable petite voix au fond de moi qui ne cesse de me répéter la même chose, et j'ai beau tenter de l'ignorer, elle ne fait que redoubler de vigueur.


Je devrais peut-être répondre. Un "bon, ok, tu reviendras un autre jour", mais cette réponse me semble si mal placée, si mauvaise, qu'il me serait tout bonnement impossible de la prononcer. Si je lui ouvre la porte et le laisse partir, il ne reviendra plus. J'ai réussi à le dégoûter comme j'ai dégoûté mon propre père. Mais je tiens beaucoup plus à lui qu'à mon père, et surtout d'une façon différente. Je ne sais pas exactement ce qui s'est passé ces trois derniers jours, je ne saurais l'expliquer. Mais je sais simplement que je ne pourrais pas l'oublier et que même si j'essayais, il me serait impossible d'exclure Crow de ma vie désormais. Mais c'est tout ce qu'il demande.


Je lui fais peur. Je le dégoûte. Je... je n'inspire que des sentiments négatifs. Je suis trop violent. Même sous forme humaine. Ça me suit partout.


Je déglutis et le rattrape par le poignet, d'un geste presque doux. J'évite de le regarder, je m'en sens incapable.


- ... Non. Pas cette fois.


Je sais que Crow n'est pas attiré que par les femmes, il l'a dit lui-même, même s'il a eu du mal. Mais pour moi, c'était évidemment, je ne suis pas attiré par elles, alors pourquoi ces gestes me semblent gênants à moi aussi ? Je m'étais déjà imaginé ce genre de scènes, avec un homme évidemment, mais jamais je n'avais imaginé cette tension négative et cette hésitation.


Parce que je ne suis pas aussi fort et sûr de moi que je le laisse paraître. Mais je ne vais tout de même pas le lui dire haut et fort. "Tu sais, je suis faible." Bien sûr que non. Je lève lentement les yeux vers lui en resserrant légèrement ma prise, même si je veille à ne pas lui faire mal.


- Non.


Je refuse de voir cette porte s'ouvrir.



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia


my heart is like a stallion


they love it more when it's broken



Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crow Reenson
Pyromane

avatar
profil
Messages : 136
Date d'inscription : 18/10/2013

Personnage
Age: 21 ans
Pouvoir: Feu
Race précise: Baggera

MessageSujet: Re: Les fêtes ? La joie ? L'allégresse ? Je me sens pas concerné. [PV Crow]   Mar 24 Déc - 13:52







On compense, Mr Wood ?









Non, pas cette fois. 

Il a raison. Pas cette fois. Ce coup-ci je ne lui échapperai pas. Jusqu'à maintenant je l'ai fui. Je me suis terré. Cette fois il ne me laissera pas partir, il va m'attacher quelque part ou peut être juste me tuer de n'importe quelle manière. Il en est peut être capable. Je baisse les yeux sur sa main, froide sur mon poignet brûlant. La température de mon corps a augmenté sas que je ne m'en rende compte. Mon pouvoir réagit toujours à mes émotions. Si il ne me lâche pas sa main va brûler. Au cœur de ma tourmente, cette idée me tire un sourire sans joie. Nous sommes deux opposés ; lui la glace et moi le feu. Finalement, nous ne sommes vraiment pas faits pour nous entendre.
Je relève les yeux vers lui, souriant toujours.

Le feu annihile la glace.

« Pourquoi ressens tu le besoin de me donner des ordres ? »

Le son de ma voix ne tromperait personne ; elle est brisée et vacille, hésitante. Je ne dois pas me laisser faire. Ryan n'a rien de plus que les autres. Je n'ai jamais été du genre à me laisser marcher sur les pieds, ce n’est pas maintenant que ça va changer, pas avec cet imbécile. C'est juste... un type comme les autres. Certes, il est mieux foutu. Oui, il a ces petites différences qui le rendent... spécial. Oui, il est beau. Mais ça ne lui donne pas... des droits sur moi.
Je soutiens son regard. Nos prunelles saphirs s'affrontent.

« Un complexe de supériorité ? Ou peut être que tu as juste quelque chose à compenser... »

J'accompagne cette phrase d'un haussement de sourcil et d'un sourire sarcastique. Il doit sentir mon bras se réchauffer, sans que ça le brûle – pour le moment. Je n'aurais peut être pas du répondre ça. Il va me tuer, je le sens. Il est dangereux. Bordel, pourquoi a-t-il fallu que je dise ça ? J'aurais du simplement le brûler et sortir avant qu'il ne réagisse. J'aurais pu, j'en avais l'occasion.

Alors pourquoi ne l'ais-je pas fait ?




©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Wood
Un Wood ne s'excuse pas.

avatar
profil
Messages : 368
Date d'inscription : 14/11/2013
Sur l'avatar ? : Chad Michael Murray

Personnage
Age: 17 yo
Pouvoir: Ice power ~
Race précise: Kuma

MessageSujet: Re: Les fêtes ? La joie ? L'allégresse ? Je me sens pas concerné. [PV Crow]   Mar 24 Déc - 14:13



Peine perdue...










Je devrais le lâcher, vraiment. Je desserre ma prise, mais je n'arriverai pas à me résoudre de le lâcher. Parce que si je le lâche, il s'enfuira. Et c'est la seule façon que j'ai de le retenir. Son poignet devient vite très chaud, mais je ne le lâche pas.


Ignore-le, tout simplement. Ne t'emporte pas encore une fois, pas si vite.


Je ne laisse rien paraître de ma déception. Je suis presque désespéré. Il me nargue, il m'a déjà frappé (mais moi aussi après tout) mais je sais que je ne lui inspire pas que de la colère. C'est lui qui m'a pris la main la dernière fois. Lui qui m'a embrassé la veille. C'est cette partie là de lui que je veux faire ressortir, ne serait-ce que l'espace de cinq minutes. Parce que je commence à croire que toutes ces histoire... c'est n'importe quoi, effectivement. Nous sommes deux parfaits opposés, il ne restera pas longtemps dans cet internat, et qui sait, il a sûrement dû se forcer à m'embrasser pour que je ne le frappe pas, la veille.


Alors bon sang, qu'est-ce qui fait que je tiens toujours son poignet ? Parce que je suis égoïste, sûrement, que je ne pense qu'à moi, mais avoir ce genre de... d'attirance ne m'était jamais arrivé, et je veux en profiter, ne serait-ce que cinq minutes.


J'aurais très bien pu lui répondre une vacherie du même genre, ou pire encore, j'en suis capable, mais l'instant n'est pas à se moquer, mais de mettre les choses au point une bonne fois pour toutes. Il est temps de parler maintenant. Mais que dire ? L'important c'est d'être franc... même si ça pourrait l'effrayer. Non, pas d'être franc, pas la peine. Je lance d'une voix légèrement tremblante :


- Je suis sûr que si je te lâchais une part de toi voudrait que tu ne t'en ailles pas.


Je m'approche légèrement.


- Tu n'as pas confiance en moi, ça je le sais. Mais moi non plus. Je n'ai confiance ni en moi, ni en toi. Maintenant, tu veux vraiment que je te lâche ? Que tu te casses ? Qu'on "arrête ce bordel" ? C'est vraiment c'que tu veux ?


J'ai horreur de prendre des risques. En l'occurrence, je viens d'en prendre un gros. À tout moment il peut partir. Et ça, ça me fait peur.




©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia


my heart is like a stallion


they love it more when it's broken



Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crow Reenson
Pyromane

avatar
profil
Messages : 136
Date d'inscription : 18/10/2013

Personnage
Age: 21 ans
Pouvoir: Feu
Race précise: Baggera

MessageSujet: Re: Les fêtes ? La joie ? L'allégresse ? Je me sens pas concerné. [PV Crow]   Mar 24 Déc - 15:30







Incendie.









Malgré tous les sentiments négatifs que j'ai pur Ryan, et malgré toutes les conneries qu'il peut dire à la minute, je dois avouer que pour une fois, il a raison.
Si j'avais l'occasion de partir maintenant, je le ferais sûrement, ne serait-ce que pour que ce sentiment étouffant d'enfermement ne s'arrête... mais je le regretterai amèrement. Et je reviendrais sûrement sur mes pas. C'est ce que j'ai fais depuis trois jours ; fuir puis revenir vers Ryan. Il y a quelque chose qui me rappelle à lui, cette alchimie sans aucun sens. Cette attirance horrible.
Je n'ai pas pas plus confiance en moi qu'il peut en avoir en lui. Finalement nous sommes justes deux types un peu perdus qui ont découvert qu'ils avaient besoin d'un appui. Mon cœur se serre en pensant que ce n'est peut être pas le cas ; que j'ai désespérément besoin de lui mais que je suis le seul. Que lui n'a pas besoin de moi, qu'il me repoussera toujours. Je sens mes mains trembler à cette idée.

Il m'a piégé à nouveau, un lion qui s'accroche à sa proie. Maintenant, tu veux vraiment que je te lâche ?

Je secoue lentement la tête sans le quitter des yeux. La température dans la pièce redevient normale au fur et à mesure que ma tension se calme, que le feu naturel de mon corps cesse de s'agiter. Je détache mon regard du sien, le baisse vers sa main. Que j'ai prit il n'y a pas si longtemps avant que nous n'allions plus loin. Mon cœur palpite alors que j'approche ma propre main de la sienne pour l'attraper doucement.

« Non. »

Non, partir et faire comme si tout ça était arrivé n'est pas du tout ce que je veux. Je ne veux pas arrêter ça.
En vérité, je ne suis même pas sûr de me comprendre moi même. Alors que tout chez Ryan devrait me repousser, il m'attire plus que n'importe qui ne l'a jamais fait. Jamais ce n'est arrivé. Je cligne lentement des yeux, pense à Tsume. Avec Tsume, c'était différent. Tout était plus facile. Il faut dire qu'elle n'était pas aussi... bizarre que Ryan. Être avec elle n'était pas gênant, ça n'a jamais produit chez moi le même effet qu'avec lui. Tsume est bien. Mais elle n'est pas pour moi. Peut être que personne ne l'est.
Je relève à nouveau les yeux vers Ryan.
Il ment. Il n'a pas besoin de moi.

« Non, je veux pas arrêter. Mais toi ? Qu'est ce que toi tu veux ? »

Ça ne peut pas aller que dans un sens ; de toute façon si il m'envoie me faire voir ce coup-ci je partirai simplement. Je ne lui courrai pas après. J'ai toujours été seul, absolument toute ma vie. Ce n'est pas maintenant que ça me gênera.
Pourtant j'ai le sentiment que si Ryan me quitte, les choses seront différentes.




©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Wood
Un Wood ne s'excuse pas.

avatar
profil
Messages : 368
Date d'inscription : 14/11/2013
Sur l'avatar ? : Chad Michael Murray

Personnage
Age: 17 yo
Pouvoir: Ice power ~
Race précise: Kuma

MessageSujet: Re: Les fêtes ? La joie ? L'allégresse ? Je me sens pas concerné. [PV Crow]   Mar 24 Déc - 16:11



On... y est presque.










Je soupire de soulagement. Mon cœur et ma respiration s'accélèrent tandis que je serre sa main. J'ai l'impression de me sentir... mieux. C'est bête hein ? J'ai comme l'impression d'avoir fait un pas en avant, comme si j'avais planifié des étapes. Mais c'est absurde. Crow n'est pas un objet. Mais il me semble avoir déjà une sorte de but à atteindre et cette main qu'il a dans la sienne est déjà un grand pas de fait. Je secoue doucement la tête, la frustration d'avant oubliée. Mais je ne suis toujours pas prêt à rouvrir cette porte. Je veux faire durer ce moment.


- Non. Je veux...


Vas-y, dis-le. Dis juste ce mot, c'est pas compliqué.


- Progresser. Mais, dis-je précipitamment, tu as dit le contraire avant. Qu'il valait mieux arrêter ce bordel. Pourquoi tu te contredis maintenant ?


Entre nous soit dit, je préfère largement sa réponse actuelle. Mais pourquoi m'a-t-il dit le contraire ? Toujours cette même conclusion venant à moi : il ne s'assume pas. Mais est-ce autre chose ? "Au début" (oui, il y a trois jours), Crow semblait renier totalement ce qui est pour nous évident à présent. Pour moi en tout cas. Dans un sens, je le comprends. J'ai l'impression que ça fait des semaines qu'on se connait alors qu'il y a quatre jours... je m'installais tranquillement dans ma chambre, sans savoir que ce type allait faire irruption dans ma vie.


Il regrette sûrement que je me sois incrusté dans la sienne. Mais désormais, il est un des éléments clés de mon quotidien. Me demander ce qu'il pense. Ce qu'il dit de moi. Ou même ce qu'il fait. Là, maintenant, tout de suite, j'ai envie de faire quelque chose. Je sais pas, un geste, mais pas de rester planté là, comme un idiot, à attendre sa réponse. Oh et puis, je n'ai qu'à tout dire franchement. Éviter de perdre mon temps à attendre qu'il ait posé une autre question.


- Écoute. Je sais que tu t'en fiches de moi, que je t'énerve, en fait je n'en sais rien de ce que tu penses, d'ailleurs c'est ça qui me frustre. Mais pour moi, tu es important. Si j'ouvre cette porte, tu partiras, j'en suis à moitié sûr, et ça je le refuse. C'est égoïste. Je sais. Mais rien ne t'empêche de me repousser et de partir. J'veux pas que tu te sentes contraint à quoi que ce soit.


Lâcher sa main pour voir si il reprend la mienne aurait été bien placé, intelligent même. Mais je n'arrive pas à m'y résoudre. Maintenant, j'estime que je mérite des réponses, et lui aussi, il mérite les miennes, même si elles ne lui feront pas forcément plaisir. Mais après tout, on peut tout remettre en ordre dans un autre sens, non ? Lorsqu'on tombe, on se relève, mais on ne repart pas à reculons. Quand on tombe, on se relève, et on poursuit le chemin, et ça n'aura été qu'un petit obstacle lors du parcours. Et de mon côté, l'obstacle c'est que je sais que je n'aime pas les filles, mais que j'aime les hommes. Bientôt, il me faudra admettre que j'aime un homme. Je tressaille légèrement et me rends soudainement compte que je suis torse-nu. J'avais oublié ce détail.



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia


my heart is like a stallion


they love it more when it's broken



Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crow Reenson
Pyromane

avatar
profil
Messages : 136
Date d'inscription : 18/10/2013

Personnage
Age: 21 ans
Pouvoir: Feu
Race précise: Baggera

MessageSujet: Re: Les fêtes ? La joie ? L'allégresse ? Je me sens pas concerné. [PV Crow]   Mar 24 Déc - 18:51







Abandon.









Mes doigts se resserrent imperceptiblement sur les siens. Que je ne sois pas contraint à faire quo que ce soit ?
C'est ce qu'il dit après m'avoir plaqué contre un mur, frappé la tête contre les casiers. C'est ce qu'il dit après m'avoir laissé étourdi et honteux. J'ai envie de l'engueuler encore, de le remettre à sa place après qu'il m'y ait remit trop souvent. Mais je ne peux pas. Il me résiste. Je ne me sens pas de l’envoyer à nouveau se faire voir alors qu'il fait un effort pour faire bouger les choses. Putain, j'ai juste envie de le prendre dans mes bras, mais je n'ose pas. Ce n'est pas le moment, du tout.

« Ce que je pense ? C'est ça que tu veux savoir? »

Jusqu'à maintenant je ne lui ai jamais dit ce que je pensais réellement, au fond. Il a raison sur un point : je me défile toujours et je dissimule mes émotions. C'est un réflexe normal, mais il faut savoir s'en passer. J'en ai déjà assez usé face à Ryan.
Je soutiens son regard. Il s'est approché et moi aussi sans m'en rendre compte. Trop, sûrement.

« Honnêtement, j'en sais rien moi même, Ryan. Tu me dis que je suis pas contraint de quoi que ce soit mais hier t’allais presque me violer. Je te comprends pas et ça me gonfle. »

Je marque une pause. Merde, il est vraiment près de moi. J'hésite à continuer. J'ai encore l'occasion de partir, après ce sera trop tard. J'en ai l'occasion, mais aucunement l'envie. Finalement je suis bien, tenant la main gelée de Ryan alors qu'il est tout près. Je desserre doucement ma poigne, pour simplement lui tenir a main au lieu de m'y accrocher. Ma voix se fait plus basse, plus rauque.

« Je vais pas partir. J'en ai pas envie. Oublie ce que j'ai dit tout à l'heure. J'ai pas réfléchi. Mais je... j'ai pas envie non plus de te repousser. » Ma gorge se serre. « Pour moi aussi tu es important. Vraiment. Même si tes coups de poing font mal et même si ça fait trois jours qu'on se connaît. Mais j'ai... jamais senti quelque chose comme ça. » J'esquisse un sourire maladroit et ridicule, secoue doucement la tête. «  C'est vraiment n'importe quoi ce que je dis. Je suis lamentable. »

Je n'ose pas relever les yeux pour croiser son regard. Je m'en sens incapable.




©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Wood
Un Wood ne s'excuse pas.

avatar
profil
Messages : 368
Date d'inscription : 14/11/2013
Sur l'avatar ? : Chad Michael Murray

Personnage
Age: 17 yo
Pouvoir: Ice power ~
Race précise: Kuma

MessageSujet: Re: Les fêtes ? La joie ? L'allégresse ? Je me sens pas concerné. [PV Crow]   Mar 24 Déc - 20:09



On y est.













Je déglutis. Il a un peu tout dit, je pense. Et ça m'arrange vraiment. Je me suis mal comporté. Vraiment mal. Et je me giflerais pour ça. Mais je ne veux pas détacher ma main de la sienne. Il a joué franc-jeu avec moi, il m'a déjà tout raconté sur lui, il a tout exprimé, tout craché, et je devrais le faire aussi. Mais je crois que ça aura sûrement plus de conséquences.


Je me baisse très légèrement pour arriver à sa hauteur. Je dis, ma voix n'étant plus qu'un murmure :


- Très bien. Commençons par ce qui n'est pas important. Avant-hier, j'ai refusé de te donner des informations sur moi. J'ai grandi avec deux parents, j'assumais pleinement... tous les côtés de ma personnalité et mon père se retenait seulement de me battre parce qu'il savait que je pourrais le réduire en charpie, ce que j'ai fait, quelques années plus tard, quand il m'a battu et que je me suis soudainement défendu. Je me suis sauvé puis suis revenu vivre avec ma mère avant de venir ici.


Mes yeux s'affolent et passent d'un côté à l'autre de son visage, de ses yeux à ses oreilles, de ses oreilles à ses cheveux, en s'arrêtant longuement sur sa bouche. Je pose une main sur son autre bras.


- Hier, j'étais en colère, enfin, un peu, mais j'étais surtout peiné et très déçu. Parce que tu m'as laissé en plan alors que...


Alors que j'aurais voulu continuer à l'embrasser, voilà. Je prends deux minutes pour réfléchir à ma suivante phrase, parce que cette fois-ci, les explications "non importantes" ont été faites et que mon cœur bat tellement vite que je sens que quelque chose va bientôt se produire. Et ce quelque chose, c'est sûrement moi qui vais le provoquer.


- Moi non plus je me comprends pas des fois. Mais... Ce que j'ai compris par contre c'est quelque chose qui expliquerait pas mal de choses et que tu peux très bien deviner tout seul. Et j'espère que tu y arriveras. Et que personne se repoussera.


Je m'approche lentement de lui, et mes mains se glacent véritablement. Je veille à ce qu'elles ne gênent pas Crow. Un peu moins de cinq centimètres nous séparent, et j'espère que ça ne le gênera pas. Pas plus que la suite. Je me penche vers lui et l'embrasse. Je m'accorde trois secondes puis m'éloigne légèrement, le front posé sur le sien. Je n'ose pas ouvrir les yeux, que cela reste ainsi, mieux vaut me concentrer sur mes autres sens.
Je l'aime, ce type.






©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia


my heart is like a stallion


they love it more when it's broken



Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


profil

MessageSujet: Re: Les fêtes ? La joie ? L'allégresse ? Je me sens pas concerné. [PV Crow]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Les fêtes ? La joie ? L'allégresse ? Je me sens pas concerné. [PV Crow]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Louba canichou (ex du refuge de Tabanac) s'en est allé
» Joie Ineffable
» Allée Centrale
» Duel en duo...pour la joie des foules.
» Description de l'allée des cerisier et flore de l'école

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres :: RP des Membres-