top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 La dissidence d'un Tucker.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Orinoco Tucker
Schizophrène

avatar
profil
Messages : 10
Date d'inscription : 13/11/2013

Personnage
Age: 15 ans
Pouvoir: Agilité surdéveloppée
Race précise: Wolve

MessageSujet: La dissidence d'un Tucker.   Mer 13 Nov - 14:56
« La guerre est un jeux de dupe dont on tire les ficelles dans l'ombre. »

« FICHE D'IDENTITEY »
♦♦ NOM :: Tucker
♦♦ PRÉNOM :: Orinoco
♦♦ SURNOM :: Coco, Ori
♦♦ AGE :: 15
♦♦ SEXE :: Masculin
♦♦ CLASSE / PROFESSION :: Classe Alpha ou bien n'importe laquelle en fait.
♦♦ RACE :: Wolve
♦♦ POUVOIR :: Lycanthropie.
« DERRIERE L'ORDI »
♦♦ PRENOM :: Aldwin
♦♦ SURNOM :: Dragon, Coco, Roger.
♦♦ AGE :: 15
♦♦ OU AS-TU CONNU LE FOW ? :: Bah, j'ai toujours pas changé donc c'est encore Crow
♦♦ DES COMMENTAIRES ? :: On me connait aussi sous le nom de JAKE ! DIEUUUU TOUT PUISSANT !
♦♦ CODES DES RÈGLEMENTS :: Validé par Esther.
♦♦ FEAT[Facultative] :: No idea pour l'instant. 

« POURQUOI TOUT LE MONDE M'ADORE »
On dit souvent que les enfants sont le principe même de l'innocence, Orinoco en est le total opposé. Il se cache sous une coquille de garçon timide, renfermé qui n'ôserai jamais faire de mal à qui que ce soit mais c'est sans compter sur son mental aussi instable que de la force des coups qu'il porte. Ne lui mettez jamais une épée dans les mains ou vous le regretteriez, il trouve cet instrument comme étant une extension de son corps et un révélateur de sa véritable personnalité. Vous n'auriez pas envie de la connaître, croyez moi. Qui sait ce qu'il a vécu pour devenir ainsi ? Je vais vous l'expliquer plus bas, et bien oui !

Donc, si vous ne l'avez pas encore compris, ce petit est en partie schizophrène, il ne contrôle pas les montées et descentes de ses différentes personnalités, vous pouvez lui parler un long moment sans que rien ne se passe, qu'il reste le gentil petit garçon qu'il a toujours été ou bien à chaque seconde prendre à nouveau le risque que cette seconde partie de lui même émerge et vous fasse passer un sale quart d'heure. Vous devriez couvrir votre cou dans ce cas là... Etrangement, il semble apprécier planter ses canines dans les jugulaires des gens lors de ces phases d'égarement. Normal quoi.


Le sang est pour lui une nourriture indispensable, il se jettera sur vous si il voit rien qu'une petite goutte. La nourriture de la bête comme il dit, c'est ce qui empêche sa seconde personnalité de prendre le dessus. Le vrai Orinoco ira jusqu'à tuer une personne pour assouvir sa soif plutôt que de se laisser aller et... Je vous laisse vous imaginer la suite.
« POURQUOI MON MIROIR M'AIME »
Le jeune homme qui vous fait face n'est âgé que de quinze ans et fait un bon mètre quatre-vingt et il s'arrête pas de grandir le bougre. Quand il aura fini sa croissance, ce sera un monstre, faut pas croire. On peut remarquer que c'est un garçon plus sportif que cérébral, effectivement il mettra plus d'entrain à vous frapper avec ses poings qu'a discutailler de longues heures sur la pluie et le beau temps. Le plus souvent, il sortira habillé de noir et aura toujours quelque chose sur la tête pour cacher son visage, il ne veut pas qu'on le regarde alors qu'il est aussi normal que celui de tous les autres. Peut être cacherai t-il quelques traces de sang ?

Les rares fois où vous le verrez découvert ce sera le visage d'un garçon normal de son âge que vous verrez, vous vous attendiez à voir quoi ? Le visage d'un dieu ? Dieu à façonné l'homme à son image et il se cache parmis vous ! Il vous regarde le plus souvent avec ses yeux couleur noisette, mi-effrayés, mi-curieux, jugeant chaque action potentiellement menaçante de votre part. Comme vous avez pu le remarquer, chez lui, tout est noir et ses cheveux ne font pas exception à la règle. Ceux-ci descende jusqu'à la moitié de sa nuque et recouvre le haut de ses yeux quand il les fait retomber vers l'avant, il les aime beaucoup, ne vous avisez jamais de les lui couper.
Son visage nu vous inspire plus la peur, il ne sait pas sourire, il montrera simplement ses dents qui en passant s'apparentent plus à des crocs acérés, il vous arracherai la tête rien qu'a la force de la mâchoire, en même temps c'est son arme principale ! 
« COMMENT JE SUIS DEVENU(E) TROP CLASSE »
On pourrait croire que tous les garçons de sont âge n'ont pas d'histoire et qu'ils ont vécu une vie idhylique, qu'ils n'ont jamais rencontré de problèmes, n'ont jamais eu de choix cruel à faire. Il est l'exception à la règle.


Tout commença dans un village paumé d'une région paumée en France.
Les informations font état d'un feu incontrôlable qui se serait déclaré dans la maison d'une famille sans histoires,la famille des Tucker. Il semblerait qu'il y ai eu deux victimes. Les propriétaires furent retrouvés calcinés.
Les pompiers qui avaient voulu arrêter l'incendie se virent incapable d'exercer leur profession et durent observer la maison brûler, jugée trop dangeureuse pour y progresser avant que le feu ne se soit éteint. Pourquoi ne pas avoir agit ? Il semblerait que l'équipement des sauveteurs ai été saboté. Par qui ? Pourquoi ? Personne ne le sait.

Personne sauf le petit enfant, celui qui était à l'origine de tout.
Ce soir là, rien ne se passa normalement comme d'habitude.
Encore une fois, les parents se disputaient à propos de l'enfant qu'ils avaient eu, l'enfant dont personne ne connaissais l'existence, l'enfant qu'ils avaient caché aux yeux de tous pendant toutes ces années, l'enfant qui n'était pas normal et qui n'aurait jamais du naitre. " Ce monstre n'est pas de moi " répétait le père à sa femme, celle-ci essayant pourtant de le défendre, savant au plus profond d'elle qu'elle avait créer un monstre.
Il ne pu supporter cette dispute de trop, sa patience avait atteint sa limite. Le jeune garçon avait pioché quelques somnifères dans la pharmacie de la maison et les fit avaler à ses parents via des verres d'eau. Cette deuxieme personnalité avait pris le total contrôle de lui et s'amusait à répendre de l'alcool un peu partout dans la maison, il suffit de craquer une allumette pour que la maison parte en fumée, il ne put s'empecher de hurler " PAR LE FEU SOYEZ PURIFIE ! " en voyant le spectacle et se mit en route, seul, vers un internant pour gens spéciaux dont il avait entendu parler.

" Un nouveau départ m'attend ! "
On en vient à se demander comment un enfant peut être aussi peu affecté par la disparition soudaine de ses parents ?



C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E




Merci de me donner vos avis !


Dernière édition par Orinoco Tucker le Sam 30 Nov - 12:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Fondateur
x Compte Fondateur x

avatar
profil
Messages : 1653
Date d'inscription : 27/05/2012

MessageSujet: Re: La dissidence d'un Tucker.   Mer 13 Nov - 17:26
Bizarrement, rien qu'au titre j'ai su que c'était toi.
Reuh bienvenue donc ~

Y'a un juste un petit fail je sais plus où, où tu dis qu'il a treize ans C:
Sinon, tout est parfait, validé ~
Et j'ajoute que je n'ai toujours pas compris ce que "dissidence" veut dire .w.
Bref.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://internat-animalik.forums-rpg.com
Orinoco Tucker
Schizophrène

avatar
profil
Messages : 10
Date d'inscription : 13/11/2013

Personnage
Age: 15 ans
Pouvoir: Agilité surdéveloppée
Race précise: Wolve

MessageSujet: Re: La dissidence d'un Tucker.   Jeu 21 Nov - 19:54
Quelques corrections et rajouts ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


profil

MessageSujet: Re: La dissidence d'un Tucker.   
Revenir en haut Aller en bas
 

La dissidence d'un Tucker.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Chimères
» Morgan S. Tucker------ Shemar moore
» Tucker se Rend à L'hopital [PV Sharon]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Présentation :: Personnage :: Présentations Validées-