top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 Come play with me ~ Hélix x Valentin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Come play with me ~ Hélix x Valentin   Lun 5 Aoû - 21:43
Come play with me

« Blood is the price of the game. »
Hélix x Valentin


Un bruissement à sa gauche. Elle ne daigna même pas tourner la tête dans cette direction. Elle savait très bien à quoi il correspondait. Strictement rien d'important. Elle resta cependant aux aguêts. Elle savait qu'il n'était plus très loin. Elle suivait sa trace depuis l'aurore, et comptait bien le retrouver avant l'aube, qui en cet été s'annoncerait dans quelques heures à peine. Elle s'arrêta, et passa une main dans ses cheveux ébènes et pourpres. C'était sa deuxième nuit blanche cette semaine. Et elle n'avait pas occupé ce temps à compter les moutons. Mais à chasser. Voilà deux nuits qu'elle passe dans la forêt, cette amie qui il fut un temps l'hébergea. Voilà deux nuits qu'elle suivit les traces d'un sanglier, puis aujourd'hui d'un cerf. Dans le noir, tandis qu'une chouette huhulait au loin, un sourire se dessina sur son visage. Non pas qu'il soit particulièrement excitant de courrir après un cervidé, mais la perspective de ce qu'elle lui fera si elle met la main dessus, beaucoup plus.
On l'avait récemment menacée d'expulsion, pour avoir envoyé à l'infirmerie plusieurs élèves, ce qu'elle trouvait profondément injuste, étant donné qu'on ne lui avait pas laissé le temps de s'amuser un peu plus avec eux. Depuis, elle se défoulait sur des animaux. Après tout, ceux ci ont un gros point commun avec ceux de l'internat. Ils sont juste moins humains. Et devoir les trouver était très amusant. Bien plus que de tomber sur quelqu'un, sans lui laisser le temps de sentir la peur monter en lui. L'animal se savait traqué, était sur ses gardes. Bien plus distrayant, dans un sens. Et cela lui remettait en mémoire cette partie de son passé, où elle dormait sur une branche par obligation, et chassait pour survivre.
Elle sut que cet arrêt avait permit à sa cible de prendre beaucoup d'avance. Ces bois sont plus bien plus grands que d'apparence. Peu lui importait. Où qu'il irait, elle le retrouvait. Fuir ne lui servait à rien, hormis changer le lieu de sa mort.
-----
Aucun autre bruit que celui lui vent dans ses plumes ne se fit entendre. La forêt était silencieuse, comme endormie. Mais cela n'était qu'une illusion. Le corbeau savait pertinement que ces feuillages cachait une vie grouillante se faisant discrète, dans le but de ne pas attirer les prédateurs. Telle une ombre, il plana au-dessus de cette masse rendue sombre par la nuit. Ses deux billes noires la parcourait avec avidité, sachant quoi chercher et comment. L'oiseau retrouva soudain la trace de sa proie, et plongea pour se poser sur une branche.
-----
Ses jambes se balançait dans le vide, et elle fixa d'un oeil remplit de frustration le garçon qui se tenait devant elle, l'air un peu perdu. Elle tenait enfin l'animal, il s'était trouvé là, sous ses yeux, Et il est arrivé. Bien qu'hors d'haleine, le cerf reprit sa course. Elle n'eut pas le courage de retourner à sa poursuite. Après tout, elle avait sous la dent une proie bien plus intéressante. Et où se trouvaient-ils ? En plein milieu de la nuit, au coeur d'une forêt. Pas de témoins, éventuellement un corps facile à cacher. Le sang s'effacerait bien vite sous l'injonction de la pluie, pénétrant le sol. Oh oui, la situation était très intéressante.
Elle effleura de la paume la lame sanglée à sa cuisse, tandis que son visage laissa apparaître une parfaite dentition.
Elle sauta et atterrit souplement au sol. Néanmoins pas assez silencieusement. Il se tourna vers elle. Elle ne prit qu'une seconde pour détailler sa chevelure blonde et ses yeux bleus.
Ses paroles furent à peine plus fortes qu'un murmure, emplies de tellement de sarcasmes qu'il semblait qu'elles en débordaient.
- Il n'est pas sage de traîner seul à cette heure, tes parents ne te l'ont pas appris ?
Elle se rapprocha de lui, et pencha la tête sur le côté.
CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE

[Démerde toi pour expliquer pourquoi ton petit Valentin traîne ici à cette heure :3 Je t'ai fais jouer un tout tout petit peu, tu m'en veux pas ? :3]
Revenir en haut Aller en bas
Valentin Firesky
Confiant

avatar
profil
Messages : 92
Date d'inscription : 28/12/2012

Personnage
Age: 13
Pouvoir: Télékinésie [PP = 20]
Race précise: Harpie (aigle royal)

MessageSujet: Re: Come play with me ~ Hélix x Valentin   Lun 16 Sep - 8:44
Valentin était dans un monde parfait. Il avait plein d'amis et tout le monde était gentil : Pas de guerre, pas de bagarre. Juste les rires des enfants qui parvenait jusqu'à ses oreilles. Mais toutes les bonnes choses ont une faim. Le sonnerie du réveil vint déchirer les rire et la joie pour laisser place a sa grande chambre vide et sombre. Quelque rayon de soleil venait lui chatouiller la joue. Il se tourna lentement vers sa montre. Il avait eu une dure soirée hier. Il avait dut réviser tout ses cours depuis le débuts de l'année. Pourquoi ? C'est très simple Valentin est un vrai intello. Il s'était donc couché vers 3 heures du matin. Et c'est en regardant sa montre que Valentin s'affola : 15H34 et 12 secondes !!! Mince, il avait sauté toute la matinée et la moitié de l'après midi. Quel con !!! Pourquoi son réveil ne l'a pas réveiller ? Ah oui, Valentin se souvenait. C'était pour marqué le début des révisions. Mais maintenant, il était dans la merd... Euh... avec des problème. Il rassembla ses affaires s’habilla, jeta un rapide coup d’œil au miroir. Mouvement de peigne dans ses cheveux blond et c'est partie. Il sprinta vers la classe d'histoire-géographie et... 

-Ah oui.... Je suis un imbécile. On est samedi.

Il se redressa et entama le chemin inverse. Il avait envie de s'isoler. Comme chaque jours depuis son arrivé dans l'internat. Il voulait un endroit où être seul à commencé par la cafétéria. Qui mange a 15h30 ici ? Il entra et vit une dizaine de personne. Ah oui les flemmard du Samedi. Pour une fois il était parmi eux. il mangea rapidement et alla chercher un vrai coin où s'isoler. il partit dans la forêt sombre. Un endroit un peu triste mais où personne ne vas. Il s’essaya contre un arbre et se rendormit. Cette fois il n'y avait pas de rêve. Quand il se réveilla, il était tard, très tard. Sa montre indiquait 23H19 et 38 secondes. Il se releva et marcha un peu. Il allait bientôt devoir rentrer mais il resta encore un petit peu et savoura ce moment de silence. Ce moment de silence fût interrompu pas un craquement derrière lui. Il se retourna et vit une fille. A peut près du même age que lui. Elle était flippante :

- Il n'est pas sage de traîner seul à cette heure, tes parents ne te l'ont pas appris ?


Sa voix n'avait rien d'une invitation à s'amuser mais plutôt à une menace. Valentin devait faire très attention. Elle avait peut être une arme. Il l'a reconnu. Hélix Blackel avait fait des ravage parmi des élèves : Genoux cassés, doigts sectionnés, oreilles percées, jambes tordues.... Il n'avait pas envie d'y passer. Il répondit en essayant d'avoir l'air sur de lui :


- Je sais mais je me suis endormi et je suis désolé je m'en vais je ne te dérange pas plus.

Il courut a la plus grandes vitesse qu'il put et pria pour n'être pas suivit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retricano.tonwow.com/
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Come play with me ~ Hélix x Valentin   Lun 16 Sep - 18:55
Come Play With Me
Hélix x Valentin



- Je sais mais je me suis endormi et je suis désolé je m'en vais je ne te dérange pas plus.

La jeune fille fit une moue dubitative, très déçue de sa réaction, ainsi que de son explication, dont franchement, elle n'avait rien à battre. Oh non, au contraire, il était très loin de la déranger, et elle était ravie qu'il soit ici. Manifestement, ses sentiments n'étaient pas partagés, et lui ne souhaitaient que s'éloigner d'elle, mais depuis quand prête-t-elle la moindre attention à ce que pensent les autres ? Elle le regarda courir, le laissant délibérément s'enfuir. N'avait-elle pourtant pas posé une unique question, toute simple ? Il lui avait certes répondu, mais elle ne comprenait pas ce qui justifiait sa fuite. Elle soupira. Personne ne souhaitait jamais la laisser se servir d'eux. Tellement dommage. C'était certes plus excitant comme ça, mais parfois, se défouler sans trop se fatiguer lui convenait tout autant. Elle devrait faire avec.
Comme elle avait l'habitude de le faire dans le passé, elle grimpa à un arbre, et sauta de branche en branche pour le rattraper. [HRP]Comme dans Assassin's Creed III Youhouu[/HRP] Elle adorait cette sensation. Voir le sol défiler sous ses yeux, se servir de son déséquilibre pour gagner en vitesse. Sentir les muscles de tout son corps se contracter pour se mouvoir avec facilité et agilité. Cela lui rappelait des moments désagréables de son histoire, mais elle avait appris depuis longtemps à les mettre de côté. Comme elle aimait se le rappeler, c'est grâce (ou à cause, selon le point de vue) à ça qu'elle est ce qu'elle est aujourd'hui.
Une lueur dangereuse s'alluma dans ses yeux, et elle sauta souplement au sol sans perdre son élan, continuant de courir à la poursuite du blondin. Elle fut satisfaite de voir qu'il ne comptait pas se laisser rattraper. Elle sprinta, les cheveux courts s'agitant à peine à chaque pas, et le rattrapa sans mal. Elle posa une main sur son épaule, et l'obligea à s'arrêter. Elle s'approcha de son oreille, et susurra :

- Tu veux déjà partir ? Mais on vient à peine de faire connaissance.

Elle le fit de tourner vers elle, et lui adressa un magnifique sourire, à la limite du sincère. Il ne s'y tromperait probablement, mais elle trouvait toujours ça drôle de sourire comme ça. La plupart des gens trouvaient ça normal, mais pour elle, c'était juste... Ridicule.

- Tu n'as rien à craindre, tu sais.

Ces mots furent prononcés d'une voix douce, au plus grand opposé de ses pensées. Pour un peu, elle s'y laisserait prendre elle-même. Elle ignorait tout à fait pourquoi elle adoptait un tel comportement, mais elle avait depuis longtemps cessé d'analyser ses propres gestes, souvent instinctifs et irréfléchis, qui faisaient qu'elle s'aimait tant.




© Codage par Hishaköteki pour Epicode.

[Désolée c'est court et tout pourri -w-]

Revenir en haut Aller en bas
Valentin Firesky
Confiant

avatar
profil
Messages : 92
Date d'inscription : 28/12/2012

Personnage
Age: 13
Pouvoir: Télékinésie [PP = 20]
Race précise: Harpie (aigle royal)

MessageSujet: Re: Come play with me ~ Hélix x Valentin   Mer 2 Oct - 18:33
- Tu n'as rien à craindre, tu sais.

Valentin n'était pas dupe mais ça voix était tellement... Comment dire ? Sa voix inspirait la confiance et petite à petit Valentin tomba peu à peu dans son piège. Il faisait sombre. Très sombre. ET lui il était au milieu d'une forêt, avec un (nous ne pouvons pas encore en être sûr: N'EST CE PAS CARO) ennemi qui est plus rapide, plus fort, plus intell... Ah non, plus intelligent que Valentin Firesky quand même pas. Mais son intelligence ne lui servait à rien. Donc Valentin ne le prit pas en compte. Il avança d'un pas vers Hélix et regarda le petit couteau ,quelque soit son nom, il ne voulait pas le prendre dans le ventre. Il pensa  a une roulade en mode James Bond pour récupérer le petit couteau avant de lui faire une entaille au niveau du coup et de la mettre a genoux. Mais Valentin avait deux petits bonhomme sur son épaule. Le premier, celui tout en rouge disait :

- Un coup de poing dans la gueule et c'est finit. T'inquiète, y aura pas beaucoup de sang, elle sera assez sonné pour que tu puisses rentré tranquille. Et de toute façon, tu ....

Il fut coupé par le bonhomme, lui tout en blanc avec des ailes et une auréole, qui l'interrompit :

- Mais tu n'apprendra donc jamais Satan ? Non Valentin, ne l'écoute pas, suis ton cœur et tu verra que la meilleur décision et avant tout de discuter avec elle et qui sait? Elle deviendra peut être une amie!!!

Le petit bonhomme rouge reprit la parole :

- Une amie, une amie. Moi, j'en ferais bien plus qu'une amie. Elle sacrément bonne quand même surtout le .... enfin bref, t'est pas d'accord Valentin?

Ce fût trop pour Valentin qui les chassât en secouant la tête. Il regarda Hélix qui avait déjà une envie de meurtre non dissimulé dans le regard. Il proposa :

- On peut négocier ?

Tout en sachant pertinemment la réponse. Et cette réponse, Valentin e voulait pas l'entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retricano.tonwow.com/
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Come play with me ~ Hélix x Valentin   Dim 17 Nov - 18:19
Come Play With Me
Hélix x Valentin



- On peut négocier ?

Ce fut tellement inattendu qu'elle le fixa pendant deux secondes, le temps que son cerveau analyse ce qu'il venait de dire. Puis elle éclata de rire. Mais où donc se croyait-il ? S'il y a bien une chose qu'elle a apprit sur cet endroit, c'est que savoir user de ses poings est bien plus utile que savoir utiliser sa langue -penséeperverse-, ce qui lui convenait parfaitement. En revanche, l'imbécile qui se tenait devant elle - elle n'avait pour le moment pas trouver d'autres mots pour le décrire - ne semblait pas l'avoir assimilé. Elle allait se faire un plaisir de lui expliquer. Mais pas tout de suite. Elle allait le laisser mijoter encore un peu. Elle voulait pouvoir le sentir s'emplir de peur progressivement, lui en laisser le temps.

- C'est une très bonne question ça. Et tu voudrais négocier quoi exactement ?

Elle lui sourit. Un sourire semblant empreint de compassion, de compréhension. Ce que ses yeux contredisaient de toutes leurs forces. Elle fit mine de réfléchir.

- Tu voudrais que je te laisse tranquille, c'est ça ?

Elle soupira, et le fixa un instant.

- Sauf que, vois-tu, le but de négocier, c'est que tout le monde soit d'accord. Et il se trouve que je ne le suis pas.

Elle fit une pause, et ferma les yeux. Elle reprit d'une voix presque douce.

- C'est vrai, qu'est-ce que je gagne à te laisser partir ? Rien. Alors que si les choses se passent comme je le souhaite... La soirée promet d'être bien plus amusante.

Elle s'amusa avec sa dague, l'envoyant tourner sur elle-même en l'air avec de la rattraper du bout de la lame.

- Et que penses-tu que je compte te faire, petite chose ? Peut-être que je souhaite juste parler.

Elle lui adressa un sourire carnassier.



© Codage par Hishaköteki pour Epicode.

Mon dieu, j'avais tellement pas d'inspi'. Et je suis désolée du temps d'attente, j'étais en mode "pause" .w.

Revenir en haut Aller en bas
Valentin Firesky
Confiant

avatar
profil
Messages : 92
Date d'inscription : 28/12/2012

Personnage
Age: 13
Pouvoir: Télékinésie [PP = 20]
Race précise: Harpie (aigle royal)

MessageSujet: Re: Come play with me ~ Hélix x Valentin   Mer 20 Nov - 18:59
Valentin respirait difficilement tellement sa gorge se nouait. Il regarda la petit couteau que Hélix faisait tourner dans ça main et poussa un petit gémissement. Plus le temps passait et moins Valentin ne se se sentait rassuré. Il entendit son coeur battre et il se cocentra sur ces battement. Il se concentra tellement fort qu'il n'entendit pas les paroles de Hélix, seul quelque morceaux de phrases parvinrent à ses oreilles : soirée amusante, petite chose, juste parler. Peut être la phrase était :* ça va être un soirée amusante où on va juste parler de petite chose*. Malheureusement Valentien savait bien que ce n'était pas la bonne phrase mais il l'espérait du fond du coeur. Valentin resta 
muet et de cette façon mit un gros vent à Hélix. Il regarda par terre : feuille, brindille, terre, mais pas de caillous. Mince !!! Il était foutue, c'était sur mais tant qu'à faire, pourquoi ne pas tenter de s'enfuir juste pour voir si il allait s'en sortir. C'était déjà fait ! Le cerveau de Valentin tournait un plein régime :

-Oh et puis MERDE !!!

Il sprinta sans regarder derrière sois et espéra juste que Hélix s'amuserait sur une pauvre biche innocente et pas sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retricano.tonwow.com/
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Come play with me ~ Hélix x Valentin   Mer 25 Déc - 12:29
Come Play With Me
Hélix x Valentin



-Oh et puis MERDE !!!

Sur ces mots, il partit en courant. Elle soupira.

- Tsss. Quels impolis, les jeunes de nos jours. Dire "Merde" à une demoiselle, je vous jure. On aura tout vu hein.

Elle ne s'embêta pas à le poursuivre. Elle ne fit pas dans les détails. Elle ne prit même pas la peine de viser.
La dague avec laquelle elle s'amusait depuis tout à l'heure vint se ficher dans l'épaule du jeune homme. Plus bas que ce qu'elle avait voulu, mais allez toucher une cible mouvante de plus en plus petite vous. Il était très peu probable, presque impossible même, qu'elle ait touché un organe. Il allait sûrement souffrir, saigner et hurler beaucoup, mais il n'allait pas en mourir. Que pouvait-il demander de plus ?
L'impact l'avait fait tomber à terre, et elle prit son temps pour le rejoindre. Après tout, ils n'étaient pas pressés, n'est-ce pas ?

Elle s'agenouilla à ses côtés, et fit la moue. Il n'avait pas l'air trop mal en point.
Dommage.
Elle délogea sa dague du blondinet -Blondinet, magnifique, elle allait l'appeler comme ça désormais- sans difficulté, celle ci ne s'étant pas enfoncer profondément. Ce qui n'empêchait pas blondinet de saigner. Sa lame étant elle même poisseuse, elle la nettoya rapidement avec des feuilles mortes. Oui, parce que sinon, en séchant, ça accroche dans le fourreau, ce qui diminue nettement les chances de rester en vie en cas d'attaque.
Elle se pencha vers lui. La voix qu'elle prit ne se voulait plus douce, ni amicale. Elle avait beau chuchoter, elle débordait de violence et de menaces.

- La prochaine fois que tu tentes de fuir, tu ne t'en sortiras pas en aussi bon état. Ai-je été claire ?

Elle s'assit à côté de lui, ne prenant pas la peine de l'aider ni rien. Elle sembla se radoucir, et lui sourit.

- Vas y, raconte à Tata tous tes malheurs. Ta copine t'as quitté ? C'est compréhensible, la pauvre. Oh pardon, tu n'as sûrement jamais eu de copine. Et avec tes amis, ça roule ? Enfin, tu connais le mot "ami" au moins ? Peut être pas. T'as déjà pensé à aller chez le coiffeur ? Ça te ferait du bien. Et puis, t'as déjà songé à te suici... Oh, c'est trop méchant ça.

Elle fit mine de réfléchir, avant d’arborer un sourire éclatant.

- Mais j'aime être méchante. Je disais donc, t'as déjà pensé à te suicider ? C'est forcément le cas, quand on te ressemble, non ? Mais si t'es là c'est que t'as dû foirer, forcément, comme tout ce que tu fais. Je peux t'aider à mourir si tu veux.

Elle conserva son sourire radieux. Elle prenait un malin plaisir à le torturer de la sorte.




© Codage par Hishaköteki pour Epicode.

Merde, je t'avais oublié aussi xD Mais faut pas hésiter à se manifester aussi hein x) Et il est pas censé savoir qu'elle s'appelle Hélix, elle s'est pas présentée XD

Revenir en haut Aller en bas
Valentin Firesky
Confiant

avatar
profil
Messages : 92
Date d'inscription : 28/12/2012

Personnage
Age: 13
Pouvoir: Télékinésie [PP = 20]
Race précise: Harpie (aigle royal)

MessageSujet: Re: Come play with me ~ Hélix x Valentin   Jeu 30 Jan - 21:11
Valentin sentit quelque chose le pénétrer au niveau de l'épaule. Il ne cria même pas. Il s'écroula et sentit ses paupières se baisser lentement, il refoula un cri de douleur et s'assit la lame toujours dans le dos. Il essaya de mettre la main dans son dos pour retirer le petit couteau mais la douleur fut tellement insupportable qu'il dut se résoudre a le laisser là où il était. Il s'obligea à rester conscient pour ne pas tomber en arrière ce qui enfoncerait encore plus la dague et ce qui risquerait de toucher un organe. Dans ses pensées, il ne remarqua pas qu'Hélix s'était assise à coter de lui. Elle lui posa pas mal de questions mais Valentin ne répondit à aucune de celles-ci. Ca aller eut être l'énerver mais quelle importance? Il se concentra sur Blackel et entendit :

- La prochaine fois que tu tentes de fuir, tu ne t'en sortiras pas en aussi bon état. Ai-je été claire ?

Il se retourna, la regarda dans les yeux. Le regard de Valentin était dépourvu d'émotion. Il n'avait même pas remarque qu'Hélix avait retiré la dague de son dos. Apres avoir réfléchis longuement il se décida à lui répondre :

- Je n'ai pas peur de toi. Je n'ai pas peur de la mort ! Je veux juste rentrer à l'internat et rester tranquille. Qu'est ce qui ne vas pas chez toi ? Tu est dérangé ou tu le fais exprès ? Tu parle de ma petite amie mais même toi, as-tu au moins une chance de séduire un garçon ?

Puis Valentin se rendit compte de la méchanceté et de la haine avec laquelle il parlait. Sachant pertinemment qu'Hélix ne serait pas blessé, il éprouvait quand même des remords. Il passerait pour un lâche et alors ? Il passerait pour un faible et alors ? C'était dans ses principes. Il baissa le regard et lui dit :

- Je... pardon ce n'est pas ce que je voulais dire. Je m'excuse.

Il attendait la remarque d'Hélix et ne pouvant plus penser à autre chose qu'à elle, il la défia du regard pour montrer sa supériorité mentale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retricano.tonwow.com/
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Come play with me ~ Hélix x Valentin   Jeu 30 Jan - 22:28
Come Play With Me
Hélix x Valentin



Il ne répondit à aucune de ces interjections. Elle fit la moue, quelque peu vexée. Quoi, la douleur était-elle donc si atroce qu'il n'arrivait même plus à se concentrer sur ce qui se passait autour ? Mais quel délicat. J'vous jure, les gamins de nos jours, aucune résistance physique, ils vivent dans la facilité et deviennent tout mous.
Le gamin se tourna vers elle et parut réfléchir. Aimable, elle lui en laissa le temps. C'est vrai, il va sûrement dire quelque chose qui lui permettra de l'enfoncer davantage, ça pourrait se révéler très drôle.

- Je n'ai pas peur de toi. Je n'ai pas peur de la mort ! Je veux juste rentrer à l'internat et rester tranquille. Qu'est ce qui ne vas pas chez toi ? Tu est dérangé ou tu le fais exprès ? Tu parle de ma petite amie mais même toi, as-tu au moins une chance de séduire un garçon ?

Oh, il savait aligner autant de mots ? Mais quelle grandeur d'âme ! Quoique, si c'est pour dire des choses si stupides, il ferait mieux de se taire. En fait, elle ne le pensait même pas capable de dire de telles choses. C'est trop... Méchant ? -lewl- de sa part. Heureusement, le vrai gars pathétique qu'il était revint aussitôt au galop, dressé comme un petit toutou tout gentil.

- Je... pardon ce n'est pas ce que je voulais dire. Je m'excuse.

Elle reprit son sourire carnassier, et se posta devant lui.

- Alors premièrement, on ne dit pas "Je m'excuse" mais "Je vous demande de m'excuser". Deuxièmement, on réfléchit avant de parler. Troisièmement, ne pas avoir peur de mourir, c'est la chose la plus stupide qui soit, et non pas une preuve de ton courage inexistant. Et quatrièmement, je peux t'assurer que j'ai une vie sexuelle débordante. J'aimerais bien pouvoir te donner tous les détails croustillants, mais vois-tu, vu que toi et ta copine -la pauvre- ça doit s'arrêter au bisou, j'aurais peur de choquer l'âme innocente que tu es. Et dernièrement, arrête de regarder les gens dans les yeux pour te donner un genre, ça ne marche pas. Décidément, chez toi l'éducation c'est pas ça.

Elle fit tournoyer sa dague, celle qui avait passé un séjour dans le garçon. Elle aime bien jouer avec, ça la détend. Un geste simple, familier, qui lui occupe facilement les mains. Elle la pointa soudainement vers la poitrine du blondinet.

- Tu veux rentrer, c'est ça ? As-tu seulement la moindre idée d'où tu te trouves ? De la direction à prendre ?

Sûrement pas. Même s'il lui suffisait de voler au-dessus des arbres, lui même étant un piaf. Plus gros qu'elle d'ailleurs, mais elle aimait tout de même bien son animal, banal, discret. On ne fait pas attention à elle.



© Codage par Hishaköteki pour Epicode.

Revenir en haut Aller en bas
Valentin Firesky
Confiant

avatar
profil
Messages : 92
Date d'inscription : 28/12/2012

Personnage
Age: 13
Pouvoir: Télékinésie [PP = 20]
Race précise: Harpie (aigle royal)

MessageSujet: Re: Come play with me ~ Hélix x Valentin   Jeu 20 Fév - 23:40
Savoir où on est ? Pourquoi faire ? Il lui suffisait de voler pour reconnaitre le chemin à emprunter. Pfffff, c'était elle qui avait dit de faire plus attention a comment il devait parler !!! Il retourna vers la réalité et loucha sur la dague maintenant à deux centimètres de sa poitrine. 

- Si tu me tues où vas tu aller ? Tu ne pourra pas rester au pensionnat. Un meurtre n'est jamais parfait, quelqu'un me retrouvera !!! 

Il avait parlé d'un voix calme et sereine, son esprit intellectuel et son insociabilité ne faisait pas de lui un trouillard loin de là, personne ne le savait mais il n'avait peur de pratiquement rien !!! Valentin savait qu'Hélix ne ferait pas attention à ses paroles. Elle s'en fichait pas mal de partir ou pas, elle voulait juste s'amuser. Valentin était comme une pelote de laine dans les griffe d'un chat, le joujou d'Hélix. le saignement dut à l'ancienne présence du poignard dans son dos avait arrêté. Une goutte vint s'écraser sur le cuir chevelue de Valentin qui regardait le ciel avec appréhension. Si il y avait de l'orage, c'était très mauvais signe car lui, Valentin, l'aigle royale ne pouvait voyager par temps orageux. Heureusement que Hélix ne le savait pas car sinon ça aurait été la fin de Valentin. Valentin ne se réjouissait-il pas trop vite ? Hélix aussi était une harpie !!! Savait-elle cette faiblesse ? Si oui, Hélix aurait une emprise totale sur lui ce qui signifierait qu'ont pourrait désormais le comparé à un prisonnier, ou un otage. Valentin était prit au piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://retricano.tonwow.com/
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Come play with me ~ Hélix x Valentin   Dim 2 Mar - 12:42
Come Play With Me
Hélix x Valentin



- Si tu me tues où vas tu aller ? Tu ne pourra pas rester au pensionnat. Un meurtre n'est jamais parfait, quelqu'un me retrouvera !!!

Elle soupira. Son jouet devenait lassant, trop de mots, trop peu d'actes. Un peu comme au pays des bisounours, en fait. De toutes façons, inutile de se leurrer, un bisounours c'est pas gentil, c'est juste le plus parfait des faux-culs.

- T'as toujours du mal à te concentrer ou c'est exceptionnel ? A chaque fois que je dis plusieurs trucs, t'en retiens que la partie qui t'intéresse. Je devrais peut-être faire plus court, ce sera plus simple pour toi. Par exemple, retiens juste ces quatre mots : Qui-remarquera-ton-absence ?

Elle se rapprocha de lui. De plus en plus près. Sa dague vint effleurer sa peau tendre, pâle, laissant transparaître quelques fines veines. Elle murmura.

- Et si quelqu'un retrouve ton cadavre déshonoré, et si on découvre que j'en suis la responsable, et si je suis virée, alors je traquerai un par un chaque personne à qui tu tenais, je les obligerai à danser sur ton corps, puis à se battre entre eux en leur faisant croire que le vainqueur pourra rester en vie. Et alors je pourrai le vider lentement de son sang tandis que ses yeux crieront trahison. Et chacun saura qu'ils subissent ça juste parce qu'ils avaient placé leur confiance en toi, et que tu as voulu jouer au con avec bien plus fort. Alors, que vas-tu faire maintenant ?

Elle recula, et rangea sa dague.

- Tsss.

Elle lui tourna le dos, et s'en alla. Sans plus d'explications. Depuis quand devait-elle lui en fournir ? Elle avait bien le droit de se lasser, non ? Il était absolument inintéressant. Rien qui pourrait rendre ce petit jeu amusant. Elle hésitait. Devait-elle rester encore un peu ici, perchée sur une branche, à observer la vie nocturne de la forêt (Ne rigolez pas, un animal c'est con, elle trouve ça tordant de les regarder se battre pour un morceau d'une pauvre bestiole qui n'avait rien demandé à personne), ou devrait-elle rentrer ?
Elle avait déjà oublié l'existence du blondinet. Il n'avait été pour rien qu'un piètre amuse-gueule, et elle avait gâcher une bonne partir de son temps pour rien. Elle devait à présent compenser.
Elle vota pour aller en ville se trouver un bar ouvert à cette heure ci. Et comme elle était toute seule à voter, elle gagna -sort-.
Elle prit forme animale, et s'envola sans douter de la direction qu'elle prenait - question d'habitude.



© Codage par Hishaköteki pour Epicode.

[Voilà, pour moi c'est fini, tu réponds une fois et on lock ? Sauf si tu tiens à la rattraper mais bon, s'interposer entre elle et l'alcool, tu sais, faut éviter hein.]

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


profil

MessageSujet: Re: Come play with me ~ Hélix x Valentin   
Revenir en haut Aller en bas
 

Come play with me ~ Hélix x Valentin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» 05. The games we play
» Guide pour étoffer votre rôle-play
» Nano. Role Play !
» fait votre play liste ici

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres :: RP des Membres-