top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 Parce que, ces choses là, ça n'arrive qu'à moi. [PV: Edwar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Parce que, ces choses là, ça n'arrive qu'à moi. [PV: Edwar]   Lun 22 Juil - 11:54
Parce que, ces choses là, ça n'arrive qu'à moi.
Un. Deux. Trois. Trois éclairs en moins d'une minute !! Le temps est vraiment orageux aujourd'hui. L'orage gronde depuis environ une heure, et je viens tout juste d’apercevoir les premiers éclairs de la journée. Je dois dire que la foudre m'effraye un peu... J'ai tendance à éviter les arbres quand j'en vois. Oui, parce que c'est bien connue, si je me trouve malencontreusement en dessous un arbre et que la foudre s’abat (malencontreusement.) sur cet arbre (ce qui signifierait que je suis la fille la moins chanceuse du monde.), je risque d'être foudroyée, et après ben... Je serais genre morte. Et comme je n'ai pas vraiment envie de rendre l'âme aujourd'hui, je fais bien attention à ne surtout pas passer sous des arbres, ou toute chose louche un peu trop haute que la foudre pourrait atteindre. Quoi ? Moi, parano ? Noooon. Mais non...  Brefons.  Résumé de la situation. Ce matin, comme une personne NORMALE, je me suis levée, "toiletté" (Argh... Je déteste cet expression, j'ai l'impression d'être un chien.. Mais en même  temps, je n'ai trouvé aucune autre expression qui précise que je me suis douché, lavé les dents, coiffé et cetera... Tout ça en un seul mot bien sûr. Donc voilà, je suis forcée de conserver cette expression.), habillé, bref, tout ce qu'une personne NORMALE (J'insiste sur ce mot, même si je ne le suis  pas tout à fait) pourrait faire le matin après s'être levé. Là, je suis en ville. Pourquoi ? Euh... Ben, je suppose balade de santé. J'ai l'impression d'être en cage si je ne sors pas de temps en temps de l'internat. Donc voilà, je marche, sans but précis. Je me pavane entre les vitrines, quand je les vois. Une magnifique paires de baskets, fièrement exposé au côté d'un sac à main vraiment adorable. Je colle mon nez à la vitre, comme le ferais une petite fille qui louche sur des sucreries. Elles hurlent mon nom, je le sais, elles sont faites pour moi. C'est forcément le destin qui les a mit sur mon chemin. "Billie, Billie, achète-nous !!!". Oh. Mon. Dieu. J'ai eu un coup de foudre ! Hahaha. La foudre, le coup de foudre. Bon, OK, c'est nul j'avoue... Mais ces chaussures... Il me les faut ! Je ne suis pas une grande accro du shopping, mais je suis une fille ! Et, en tant que fille qui se respecte, j'ai tout à fais le droit de m'acheter ces superbes baskets. Satisfaite de ma découverte, je fouille dans mon sac à main, à la recherche de mon porte-monnaie. Mais il n'est pas là. Non, c'est pas possible, j'ai vérifié mon sac hier soir, il est forcément là. Je mets mon sac à l'envers et le secoue énergiquement. Tout son contenu tombe sur le trottoir. Je m'accroupis, et ramasse mes affaires une par une. Dont mon porte-monnaie. Je souris, cette journée commence vraiment bien ! Je m'apprête à ramasser la dernière chose qui m'appartient, et remarque que c'est un tampon (pas usagé hein.). Un tampon. Un tampon ? Un tampon !!! Argh !!!!! La honte. Je me relève, le tampon à la main. Plusieurs passants me dévisage, et m'adresse un sourire mi-amusé, mi-moqueur. La honte... Je range mon  tampon, et entre dans la boutique. Mon regard se pose sur une vendeuse qui semble très occupée à plier des tee-shirts. Je toussote, elle se tourne vers moi, et me demande si elle peut m'aider. Je lui montre les baskets de mes rêves, elle me les apporte, et me signale que c'est la dernière paire. Je vérifie la pointure. C'est MA pointure ! La dernière paire, et c'est MA pointure ! Je l'avais prédis, que c'était le destin !! Ces baskets ont étés conçus pour moi ! Je paye, la vendeuse me tends un sac contenant mes baskets, et me souhaite une bonne journée. Quand je sors de la boutique, une vague d'euphorie m'envahit. Je suis vraiment heureuse. Je jette un coup d’œil à mon portable, il est 11h11 ! Vite, je dois faire un vœu. Cher 11h11, je voudrais que ma journée reste comme elle est, c'est à dire parfaite !  Une fois mon vœu formulé, je me met à gambader joyeusement, ne me souciant pas du regard intrigué des passants. Je gambade. Et j'adore ça. Je souhaiterais que gambader devienne, disons, un moyen officiel de transport. La vie est bien plus belle quand on gambade. Si gambader était bien vu par tous le monde, je gambaderais à longueur de temps. Je ne comprends pas pourquoi, après 6 ans, gambader est mal vu par la société. Je pourrais devenir présidente, et établir une loi qui autorise le "gambadage". Mouais... Bref. Je ralentis, fixe le sol (tout en marchant), et fonce dans un poteau, parce que ma vie, elle est comme ça. Je me secoue la tête, et la lève. Ah. Le poteau est enfaîte un jeune homme de mon âge, peut-être légèrement plus âgé, c'est dur à dire. Je lance, gênée : " Oh, désolée... Je ne t'avais pas vue, et je croyais que tu étais un poteau... Tu es... ferme... " Soupir. X1000  
Fiche (c) Espe


Dernière édition par Billie R. Goldsmith le Dim 28 Juil - 23:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Edwar Voralberg
Epanoui

avatar
profil
Messages : 272
Date d'inscription : 11/01/2013

Personnage
Age:
Pouvoir: Cogiste [PP = 30]
Race précise:

MessageSujet: Re: Parce que, ces choses là, ça n'arrive qu'à moi. [PV: Edwar]   Mer 24 Juil - 13:37





Oh il pleut, ça mouille...





Ed' avait encore fait la fête toute la nuit et comme tout corps l'exige il avait besoin de sommeil, c'est donc pour ça qu'il se trouve en ce moment même dans son lit a ronfler. Un ronflement léger mais qui vous titille les nerfs jusqu’à vous faire exploser et qui vous donne envie de lui mettre un oreiller dans la figure. Il avait laisser sa fenêtre ouverte a cause de la chaleurs et ne se rendait pas compte, que a cause du vent, la pluie entrée dans sa chambre et mouiller les alentours de la fenêtre. La pluie finit par atteindre le Lyer qui se secouât dans son sommeil avait d'ouvrir les yeux et de pousser un grognement mécontent. Quand il aperçut enfin que la tempête s'incrustait dans sa chambre il sautât sur ces pieds et refermât la fenêtre en poussant de nombreux jurons.  Il se frottât les yeux en grommelant qu'il voudrais pouvoir dormir sans une salope d'averse. Je cite hein c'est lui qui dit des gros mots *toussote* Il se relaissat tomber sur son lit ce qui provoquat un grincement et un autre bruit plus inquiétant :
-AH NAAAAAAAN Pas encoooore ! Ed' redescendit de son lit pour remettre une latte en place. Etape qui l'enervat puisqu'elle refusait catégoriquement de rentrée dans le petit creux. Ed finit par donner un grand coup dedans, car pour lui si sa marche pas tu tape c'est toujours mieux. * CRAK* La latte se retrouvât en deux morceau dans les main d'Edwar qui pestait
- Mais putaiiin ! Pas solide c'truc la ! Fait chier...
Il finit par balancer la planche sur son lit et enfiler un T-shirt et sortir. Il n'avait pas pris la peine d'enlever son pantalons au paradant. Les mains dans les poches râlant toujours de sa gourde il sortit de l'internat sans se préoccuper de la pluie. Il n'as jamais froid Ed' on sais pas pourquoi mais ça l'arrange. Il se dirige sans se presser, il était déja tremper de toute façon, vers le centre ville. Il marchait le nez en l'air et regarder les gouttes lui tomber sur le visage, lui piquant les yeux. Il râlat aussi plusieurs fois contre ces gouttes qui l'obligait a se frotter les yeux mais n'arrettait pas son manége. Puis finalement, comme on se l'attendait, il se prit une personne. Bien sur lui il ne bougat pas d'un pouce, c'est une armoir a glace. Mais il retint par le bras la... OH! Une jolie fille ! Automatiquement , par habitude, un sourire jovial s’étirât sur son visage.
" Oh, désolée... Je ne t'avais pas vue, et je croyais que tu étais un poteau... Tu es... ferme... "
Ed' se mit a rire parce qu'on ne lui avait encore jamais dit ça, c'est bien l'originalité. Il répondit les cheveux trempper avec toujours son sourire idiot sur le visage :
- Y a pas a être désolée ! C'est cool de se faire bousculer par des filles comme toi, genre bien fichus. Ça engage la conversation...
Ed' cherchait la petite bête bien entendus, c'était un jeu pour lui de faire son séducteur et de se faire remballer comme le moins que rien qu'il est. C'est son occupation, voyez ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: Re: Parce que, ces choses là, ça n'arrive qu'à moi. [PV: Edwar]   Lun 29 Juil - 16:51
Parce que, ces choses là, ça n'arrive qu'à moi.
Le mec vient de me saisir le bras. Oh mon dieu. Que va-t-il me faire ? Je veux pas mourireuuuuuh !!!!! Non, parce que j'ai déjà entendu plusieurs fois parler d'agression de jeunes filles dans la rue...! Ah, mais c'est horrible ! J'imagine déjà mille scénarios possibles d'enlèvements. OK. Je crois que j'ai trop regardé Les Experts. Mais on ne sait jamais !!!! Je vais peut-être mourir dans les heures qui suivent... C'est un cauchemar ! Je suis trop jeune pour mourir... J'ai encore tellement de choses à faire... Comme par exemple escalader la plus haute montagne du monde, combattre un champion de Kung-Fu, ou même embrasser un mec et avoir un petit-ami... Oh mon dieuuuu, tant de choses non réalisés... Bouhouhouuuuuuuuuu !! Je frissonne, et mon regard se pose sur le "jeune homme". Il est baraqué. D'accord, d'accord. Maintenant, c'est officiel, je vais bel et bien mourir, accessoirement dans d'atroces souffrances. Je dévisage le visage de mon futur agresseur. Une mâchoire carré, des cheveux couleur or, une belle peau mate, qui d'ailleurs va à ravir avec ses yeux bleus... De magnifiques yeux bleus ! Ah, que j'aimerais avoir des yeux comme les siens ...! Moi avec mes yeux marrons de cochons, je charme personne. Bref. Je suis dégoûtée. Mon (futur) agresseur a des yeux... Whoua ! Pas de mots qui me vienne là. Ce mec est beau, j'avoue. Beau, mais ça ne va pas plus loin. Honnêtement, c'est pas mon style... De toute façon, on s'en fout, lui, tout ce qu'il veut, c'est juste m'enlever, donc bon... Et là, un phénomène complètement inatendu se déroule... Il me sourit. Il me sourit ? Il me sourit !!!! POURQUOI MON AGRESSEUR VIENT DE M'ADRESSER UN SOURIRE ?!?! Il me lance, toujours avec son sourire sur son visage : " Y a pas a être désolée ! C'est cool de se faire bousculer par des filles comme toi, genre bien fichus. Ça engage la conversation... ". Hein ? Moi, bien fichue. Moi ?! Euh... What the fuck ? Eh, mec ! Achète toi des lunettes !! Et puis c'est quoi ce " Ça engage la conversation... " ? Qui a dis que je voulais engager la conversation ?... Je me suis juste cognée hein. Eh.. Eh !!! Mais alors ce mec ne veut pas seulement m'enlever... Aaaah !!!!! C'est un pédobear !!!! Ce qui expliquerait cette méthode de drague douteuse... Oui, ça ne peut être que ça !! Je recule, et retire mon bras de son emprise. Je répond, sur un ton légèrement méfiant (Narmol, c'est quand même avec mon futur agresseur pédobear que je discute donc bon...) : " Eh, ben. T'y vas pas par quatre chemins toi...! En tout cas merci. Mais je te préviens ! Si t'es une sorte d'agresseur pédophile qui capture les jeunes filles dans la rue en utilisant des méthodes de dragues plutôt louches, ça marchera pas avec moi hein ! J'ai fais 5 ans d'arts martiaux, O.K ?! Et c'est pas des mythos ! Donc fais gaffe à ton cul ! ". Je croise les bras, le défiant du regard. 
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


profil

MessageSujet: Re: Parce que, ces choses là, ça n'arrive qu'à moi. [PV: Edwar]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Parce que, ces choses là, ça n'arrive qu'à moi. [PV: Edwar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Parce qu'à trois heures du matin, j'arrive pas à dormir...
» Les imprévus sont souvent les choses les meilleures [PV Blaze Scott]
» Parce que je garde trop de choses...
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres :: RP des Membres-