top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 Et merde, c'est lui... [PV Simone]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iori Anzu
The Princess of Nightmares

avatar
profil
Messages : 894
Date d'inscription : 25/09/2012
Sur l'avatar ? : rosie tupper.

Personnage
Age: 16 ans.
Pouvoir: Contrôle des Armes et des Armures [PP = 20]
Race précise: Harpie.

MessageSujet: Et merde, c'est lui... [PV Simone]   Mer 19 Juin - 22:54
Et merde, c'est lui...
"...Mais peut-être que mon cours n'est pas assez intéressant pour vous, mademoiselle Anzu ?!" crie ma prof en donnant un coup de cahier sur ma table alors que je m'étais assoupie. Je sursaute, me redresse brusquement, et tremble légèrement. Je tremble toujours lorsque je me réveille en sursaut. Mon cœur bat tellement fort qu'il me fait vaciller d'avant en arrière. Je lève les yeux vers ma prof de littérature qui est accessoirement ma prof principale et affiche une mine faussement désolée, bredouillant quelques excuses, évidemment qui ne sont pas sincères. Elle me lance un regard noir avant de repartir vers son bureau pour reprendre tranquillement, comme si rien ne s'était passé, le cours de.. Bah son cours. Elle n'est pas spécialement sévère, mais elle est très à cheval sur la discipline. Autant le prof de philo est d'accord pour qu'on dorme pendant son cours, du moment qu'on ne le dérange pas en train de philosopher, mais tout les profs n'appliquent pas sa politique. Dommage... La journée m'a semblé tellement longue et monotone, ce qui expliquerait pourquoi je me serais assoupie en cours. Remarque, c'est pas la première fois que ça m'arrive. Je ne suis pas mauvaise en cours. Mais d'après mes profs, je fais disons, juste le minimum. Je pourrais être une première de la classe. Ce qui entraînerait l'achat d'une paire de lunettes de vue, juste pour le cliché de première de la classe, et pas à cause de problèmes de vues, puisque je n'en n'ai pas. Déjà, ça fait un inconvénient. Ensuite, je suis faignante pour ce qui est de mémoriser des leçons. Et pour écouter les profs aussi. Bref, je pourrais l'être, mais je ne le suis pas, et c'est comme ça, parce que j'en ai décidé ainsi ! Heureusement pour moi, ce cours était le dernier de la journée. La sonnerie retentit, je me lève, rassemble toute mes affaires dans mon sac, et file le déposer dans ma chambre. En sortant de celle-ci, je file en cuisine pour "emprunter" une pèche, et enfin, me dirige d'un pas nonchalant vers la sortie de l'internat, tout en mangeant la pèche que je viens de prendre. Bonne nouvelle, le temps est magnifique. Ouais, il fait même carrément chaud. Heureusement, je suis vêtue légèrement. Enfin, pas genre version tepu hein ! Non, non, juste version été quoi !... BON, au pire on s'en fout, vous voyez ce que je veux dire. Je vais au lac. Lentement, mais sûrement. Mes jambes me font mal, après les deux heures d'athlétisme de ce matin, j'ai mal partout, et je vous parle pas de demain... Eh ! Mais j'y pense ! Moi je peux voler. Je prends mon élan et sprint jusqu'au bout d'une petite ruelle, vachement sombre. Et juste avant de percuter le mur juste en face de moi, je prends ma forme animale, c'est à dire celle d'un aigle royal. Je prends de l'altitude, et une fois dans les nuages, sourit intérieurement. J'adore cette sensation, de voler, de se sentir libre, de ne dépendre que de soi-même. Oui, j'adore vraiment. Je devrais le faire plus souvent. Au moment où je survole le lac, je plonge vers le sol pour ensuite le frôler, et reprendre ma forme humaine. Je m'étire. Bon... Voler, c'est chouette, mais ça n'arrange pas du tout mes courbatures. Je balaye l'environnement qui m'entoure du regard, grogne intérieurement en voyant que Simon a eu la même idée que moi, celle de venir ici et... Une seconde ! Simon ? Ici ? Seul ? Moi et lui à quelques mètres à peine ? SHIT. Depuis notre rupture, on va dire que je ne lui ai pas beaucoup parlé... Bon, d'accord. Je lui ai parlé à peine deux fois grand max. Et aujourd'hui, ici, maintenant, toute suite, dans l'immédiat, j'ai toujours pas envie de lui parler. Parce que : petit un, je n'ai rien à lui dire et petit deux, parce que j'ai récemment appris qu'il avait couché avec Lya, et avait eu un gosse avec elle. Ça ne me poserait aucun problème si tout ça, évidemment, ne s'était pas passé quand peut-être et sûrement, ont étaient encore en couple. Donc oui, le mot shit est bien la seule pensée à peu près cohérente que j'ai en ce moment. C'pas grave Iori. Tu vas discrètement partir, et faire comme si tu ne l'avais jamais rencontré ici, au lac. Je m'apprête à faire demi-tour, et là, comme le hasard fait bien les choses, nos regards se croisent. SHIT, SHIT ET DOUBLE SHIT ! Génial... Bon, peut-être que, si j'ai de la chance, il ne m'a pas reconnue. Je fais donc demi-tour et commence à marcher sur la pointe des pieds, en tentant d'être discrète. Whoua, encore une fois, j'ai l'air d'une conne profondément atteinte. 
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Mc Klay
Do you even care ?

avatar
profil
Messages : 246
Date d'inscription : 30/09/2012
Sur l'avatar ? : Aaron Johnson

Personnage
Age: 18 ans
Pouvoir: Pouvoir Runique [PP = 20]
Race précise: Baggera

MessageSujet: Re: Et merde, c'est lui... [PV Simone]   Jeu 20 Juin - 20:07


Welcome.
« In my nightmare. »



feat Iori-chou& Simone


Cauchemars. Encore , encore et encore. Des choses sombres, noires qui entraînent dans la folie. Je ne me présente pas comme un homme avec une santé mentale parfaite, tout les gens de cet Internat son fous. Je fixe le tableau noir. Je m'emmerde, et le plus déprimant c'est que la prof considère que toute personne n'ayant pas un livre dans son sac est un débile profond. Bref. Je relève la tête de mon gribouillis et fixe la tignasse blonde de mon ex , avachie sur sa table , visiblement entrain de dormir. Iori. Oui , mais ça , c'était bien avant , tellement avant que ça me ferait presque mal. Presque. Mais j'ai tellement mal en permanence que j'ai appris à rejeter les sentiments. Bon , j'avoue que j'ai encore beaucoup à apprendre pour devenir aussi blasé que la Harpie.
La professeur de littérature commence à lui gueuler dessus.



"...Mais peut-être que mon cours n'est pas assez intéressant pour vous, mademoiselle Anzu ?!"

Le coup de cahier fit sursauter quelques élèves. Je me désintéressa assez rapidement de la furie qui me serait de prof'. Je tourna la tête vers la fenêtre. Charlie. Lya. Tout ça dans un même moment , un même instant. Je frissonna. Comment ? Ne me demander pas , j'en sais rien. Pourquoi ? J'en sais rien non plus. Je veux plus savoir , je veux pas me retourner sur mes conneries , incessamment. Me dire que ma gosse va grandir au sein d'une famille que je connais absolument pas , me dire que je devrais vivre en sachant que j'ai merdé. Et ça,  toute ma vie.. La sonnerie. Je me lève de ma chaise ,attrape mon sac et le jette sur mon épaule. Je sors dans le couloir, une vague de chaleur m'assaille. Beuheu , j'ai chaaaud D: 
Je pars dans am chambre  , et prend une douche glaciale. Je reste assez longtemps sous le jet d'eau froid , mes muscles se contractant avec l'effet de fraîcheur [ Aligné 3 adjectif de  froid dans une même phrase : Fait ]. Une fois propre et rafraîchit , j'enfile un bermuda bleu et un t-shirt blanc. Replaçant une ou de mèches je prends la direction du lac. Ce qui est bien avec le lac, c'est que le vent vous apporte la fraîcheur de l'eau. [ Noon ,tu crois ? ] Je'arrive donc sur les lieux. Quelque chose se pose un peu plus loin. Je tourne la tête pour apercevoir l'inconnu. Qui est en fait Iori. What ? Iori ? Ici ? FUCK.
Depuis qu'elle m'a plaqué , l'envie de la revoir m'est passée , bien sur que quelque part, je l’aimais toujours , mais bon. Quand une personne décrète qu'elle ne vous aime plus , et qu'au passage,  vous êtes un peu une sorte de sous merde par rapport au Pandi blond , Fake surfeur hawaïen ,  on dit Fuck. Puis aussi Lya. Me demander pas comment  l'a apprit  Iori, j'm'en fous , mais elle sait que j'ai couché avec Lya , qu'on à eu Charlie. Mais ce qu'elle sait pas , c'est que même si j'aimais Lya,  j'ai toujours aimé Iori. Mais bon , elle lit pas dans ma tête , elle sait pas.  Je croise ses yeux bleus. Pourquoi toutes les meufs que j'aime ont les yeux bleus ? Bref, o ns'en tape, non ? 
Je murmure à peine.


" Iori." 


Bah non , c'bien connu , à présent , elle s'appelle Michèle. Simon , suicide toi , vite.






© code by Lou' sur Epicode



i bet you kiss your knuckles right before they touch my cheek


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iori Anzu
The Princess of Nightmares

avatar
profil
Messages : 894
Date d'inscription : 25/09/2012
Sur l'avatar ? : rosie tupper.

Personnage
Age: 16 ans.
Pouvoir: Contrôle des Armes et des Armures [PP = 20]
Race précise: Harpie.

MessageSujet: Re: Et merde, c'est lui... [PV Simone]   Jeu 20 Juin - 22:13
Et merde, c'est lui...
"Iori" Crâââââmée. Je me pétrifie et soupire. À contre-coeur, je me retourne vers le Baggera, et m'avance vers lui. Je le fixe un long moment, sans un mot. Et tous les souvenirs, bons ou mauvais, qui le concerne, qui nous concernent, me reviennent, resurgissent. Je baisse la tête, et serre les poings. Je ne veux plus le regarder. Je ne peux plus. C'est trop... Oui, je crois qu'on peux dire douloureux. Et au fond de moi, je suis tellement en colère contre lui, et l'histoire de gosse avec Lya. Je lui en veux pour une histoire de tromperie. Il doit sûrement encore m'en vouloir pour notre rupture soudaine que j'ai causée. Lui reprocher de m'avoir trompée ne servirait plus à rien, aujourd'hui en tout cas, puisque dans tout les cas, lui et moi, c'est finit. Je crois qu'il a des vues sur une brune. Tant mieux pour lui. Après notre rupture, je savais qu'au fond, vraiment tout au fond de moi, je regrettais mon erreur, je regrettais notre couple. Puis ce regret est partit, il s'est évaporé, envolé, disparu, plus aucune trace de lui, comme si il n'avait jamais existé. Depuis que j'ai appris pour Lya et lui, chaque jour je me demande, si j'étais encore en couple avec lui aujourd'hui, quelle aurait été ma réaction lorsque que j'aurais appris qu'il m'avait trompé. Je pense qu'il en aurait véritablement chier. Mais aujourd'hui; aujourd'hui je n'y vois plus aucune utilité. Sur le coup, j'ai été déçue. De nous deux, je croyais qu'il serait le plus fidèle. Grave erreur. Comme quoi, tout le monde se trompe, chaque personne n'est pas réellement celle qu'on croit être. Je relève la tête, et murmure d'un ton calme, quoique légèrement froid : " Simon. " Je manque d'ajouter un machiavélique "comme on se retrouve !..." et m'abstient finalement. J'affiche un air dur et impassible, comme à mon habitude. Je ne veux pas laisser transparaître d'émotions. Hm... Sauf peut-être la colère. Mouais, on va dire qu'elle est acceptée, mais pas trop quand même. Je continue sur le même ton : " Pourquoi ne pas avoir continué avec Lya ? Pourquoi être resté en couple avec moi, alors que tu l'aimais ? C'est ridicule." Ma voix est neutre, pas amère, pas agressive, juste neutre. Ces questions sont les premières qui me sont venues à l'esprit. Et d'abord, pourquoi entamer chaque conversation par " Salut, comment tu vas ?", pourquoi ne pas faire plus original ? Je suis une personne directe, qui va droit au but, je déteste tourner autour du pot, et je ne ferais pas d'exception aujourd'hui. C'est vrai qu'en y réfléchissant, Simon a eu un enfant avec elle, je suis persuadée qu'il l'aimait, alors pourquoi n'est-il pas resté en couple avec elle ? Il aurait dû mettre fin à notre couple avant que je le fasse. Il aurait moins souffert. J'aurais plus souffert, sûrement. Mais j'ai l'habitude. La souffrance fait partie de mon quotidien, alors pour un moment douloureux de plus, ce n'est pas vraiment grave. Mon regard est plongé dans le sien, je passe une main dans mes cheveux, j'attend patiemment sa réponse. 
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Mc Klay
Do you even care ?

avatar
profil
Messages : 246
Date d'inscription : 30/09/2012
Sur l'avatar ? : Aaron Johnson

Personnage
Age: 18 ans
Pouvoir: Pouvoir Runique [PP = 20]
Race précise: Baggera

MessageSujet: Re: Et merde, c'est lui... [PV Simone]   Ven 21 Juin - 10:39



Et merde , c'est lui


Iori-chou & Simone


Simon. " 


Le baggera ne bougea pas , même si elle lui avait manqué , même si d'un côté , il aurait voulu que ça ne se finisse jamais , il la fixait , d'un air neutre. Pas de colère, pas d'amour non plus.


Pourquoi ne pas avoir continué avec Lya ? Pourquoi être resté en couple avec moi, alors que tu l'aimais ? C'est ridicule."


 Nous y voilà , Lya, Charlie , Iori et Simon. La merde, il était dans la merde. Enfin  , plus tant que ça , vu qu'il ne sortait plus avec Iori. Il planta ses yeux dans les siens.


" Crois ce que tu veux, mais je t'aimais. Tu veux que je te dise ce qui était le plus ridicule ? C'est d'avoir gâchée notre relation. Oui , c'est ma faute , oui tu me détestes , mais je crois que j'aime l'idée que tu me haïsse. Comme ça,  au moins, on est deux."


 Il se haïssait , bien plus qu'elle même pouvait le haïr. Il l'avait aimé , bien plus qu'elle l'avait aimé. Mais alors, évidement, la question se posait. Pourquoi l'avait-il trompé ? Parce qu'il avait aimé Lya. Certes , il avait aimé deux filles en même temps. Mais si vous saviez seulement à quel point il s'en était voulu.  Mais bon , ce qui est fait , est fait. Et aux dernières nouvelles, on peut pas revenir dans le passé.


(c) Amaliiah sur Epicode



i bet you kiss your knuckles right before they touch my cheek


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iori Anzu
The Princess of Nightmares

avatar
profil
Messages : 894
Date d'inscription : 25/09/2012
Sur l'avatar ? : rosie tupper.

Personnage
Age: 16 ans.
Pouvoir: Contrôle des Armes et des Armures [PP = 20]
Race précise: Harpie.

MessageSujet: Re: Et merde, c'est lui... [PV Simone]   Ven 21 Juin - 18:25
Et merde, c'est lui...
"Crois ce que tu veux, mais je t'aimais. Tu veux que je te dise ce qui était le plus ridicule ? C'est d'avoir gâchée notre relation. Oui , c'est ma faute , oui tu me détestes , mais je crois que j'aime l'idée que tu me haïsse. Comme ça,  au moins, on est deux." Sûrement qu'il m'aimait. Effectivement, je lui en veux. Mais, ce n'est pas vraiment sa faute. Du moins, pas dans le contexte de notre rupture. Je ne ressentais plus rien pour lui, enfin pas tout à fait, mais presque. J'étais redevenue une coquille vide, dépourvue de sentiments. Si nous étions encore ensemble, si j'étais encore amoureuse au moment où j'avais appris qu'il avait couché avec Lya, là on aurait pu dire que c'était de sa faute. Finalement, je suis soulagée d'avoir rompue avant de le découvrir. Je ne veux pas lui avouer, mais ça m'aurait anéantie. Je me mors la lèvre en pensant à cette idée... Je passe une nouvelle fois ma main dans mes cheveux et soupire. Je ne le haïs pas, comme il peut le penser. Je suis simplement profondément déçue. Blessée. En colère. Mais je ne le haïs pas. Je murmure : " J'ai juste été déçue. Et blessée. Je crois... Mais je ne t'ai jamais haïs, Simon." Il dit m'avoir aimé. Mais pourquoi être partit voir une autre ? De nombreuses questions défilent dans mon esprit. Simon est quelqu'un qui ne sait pas ce qu'il veut. Tant pis pour lui... J'ajoute : " Je crois que tu... Oh et puis de toute façon, tu t'en fous je suppose. Je vais pas t'engueuler pour rien, alors que maintenant, ben... , un sourire amer se dessine sur mon visage, J'suis plus rien pour toi. Alors quelle importance ? T'es même pas obligé de te forcer à me parler tu sais. Je... Enfin, je voulais juste que tu saches que je t'ai toujours aimé. Même après notre rupture. Bon, j'ai dû mal à m'exprimer, mais en gros, je ne sentais plus cette flamme, comme on dit, c'est pour ça que mis fin à notre couple. Après, j'ai appris pour toi et Lya. Je ne vais pas me plaindre en te disant que ça m'a fait mal, puisque j'ai dû te faire du mal aussi. À partir de là, les derniers sentiments que j'avais pour toi ont disparus. Tu le sais je suppose, mais Takeshi et moi, on est ensemble. Si je ne me trompe pas, il me semble que toi, t'es sur une brune. Bref, je voulais mettre les choses au clair. Je n'ai pas eu le temps de le faire après notre rupture, alors je le fais aujourd'hui, adieu Simon. Je ne veux pas qu'on est une relation trop ambiguë, si tu veux qu'on reste amis, alors restons amis, si tu souhaites qu'on ne s'adresse plus la parole, alors ne nous adressons plus la parole. Je lui attrape la main et souris. Je suis heureuse de t'avoir eu comme un premier petit-ami. Merci de m'avoir fait découvert ce sentiment qu'est l'amour. Sans toi, je... J'aurais sûrement loupé quelque chose."
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Mc Klay
Do you even care ?

avatar
profil
Messages : 246
Date d'inscription : 30/09/2012
Sur l'avatar ? : Aaron Johnson

Personnage
Age: 18 ans
Pouvoir: Pouvoir Runique [PP = 20]
Race précise: Baggera

MessageSujet: Re: Et merde, c'est lui... [PV Simone]   Sam 22 Juin - 10:44



Et merde , c'est lui ...


Iori-chou & Simone


 J'ai juste été déçue. Et blessée. Je crois... Mais je ne t'ai jamais haïs, Simon.


Déçue , oui , et ça, c'était six fois pire. Parce que , à cause de moi , elle avait sans doute souffert. Je suis un idiot. Un idiot qui ne mériterait même pas d'exister.


Je crois que tu... Oh et puis de toute façon, tu t'en fous je suppose. Je vais pas t'engueuler pour rien, alors que maintenant, ben..."



Ouais, alors que maintenant on est plus ensemble. C'est sans doute ce qu'elle voulait dire.


J'suis plus rien pour toi. Alors quelle importance ? T'es même pas obligé de te forcer à me parler tu sais. Je... Enfin, je voulais juste que tu saches que je t'ai toujours aimé. Même après notre rupture. Bon, j'ai dû mal à m'exprimer, mais en gros, je ne sentais plus cette flamme, comme on dit, c'est pour ça que mis fin à notre couple. Après, j'ai appris pour toi et Lya. Je ne vais pas me plaindre en te disant que ça m'a fait mal, puisque j'ai dû te faire du mal aussi. À partir de là, les derniers sentiments que j'avais pour toi ont disparus. Tu le sais je suppose, mais Takeshi et moi, on est ensemble. Si je ne me trompe pas, il me semble que toi, t'es sur une brune. Bref, je voulais mettre les choses au clair. Je n'ai pas eu le temps de le faire après notre rupture, alors je le fais aujourd'hui, adieu Simon. Je ne veux pas qu'on est une relation trop ambiguë, si tu veux qu'on reste amis, alors restons amis, si tu souhaites qu'on ne s'adresse plus la parole, alors ne nous adressons plus la parole.Elle m'attrape la main et me sourit Je suis heureuse de t'avoir eu comme un premier petit-ami. Merci de m'avoir fait découvert ce sentiment qu'est l'amour. Sans toi, je... J'aurais sûrement loupé quelque chose."

Le choc. Oui , définitivement, c'était un choc. Pour elle est Takeshi , je le savais. C'était quoi que un peu logique.Moi , sur une brune. Ouais, Eléonore. C'est surtout ses dernières paroles qui me surprennent. Je ne sais pas pourquoi je fais ça. Parce que d'un côté, elle m'a manquée ? Parce que , même si je ne l'aime plus,  elle reste une partie de ma vie que je ne voudrais pas effacer ? Je l'attire contre moi et lui fait un câlin. Je suis un idiot , vraiment. Je recule un peu et sourit.


" Si tu veux bien encore me supporter un peu , on peu essayer d'être amis, tu penses pas ? Et , Iori... Tu n'es pas rien pour moi. J'espère que toi et Takeshi allez être heureux. "




(c) Amaliiah sur Epicode




i bet you kiss your knuckles right before they touch my cheek


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iori Anzu
The Princess of Nightmares

avatar
profil
Messages : 894
Date d'inscription : 25/09/2012
Sur l'avatar ? : rosie tupper.

Personnage
Age: 16 ans.
Pouvoir: Contrôle des Armes et des Armures [PP = 20]
Race précise: Harpie.

MessageSujet: Re: Et merde, c'est lui... [PV Simone]   Dim 30 Juin - 23:19
Et merde, c'est lui...
 Il me serre contre lui, je ne réagis pas, et me laisse faire tel un pantin désarticulé. J'inspire, et fixe le vide. Il recule et me sourit : "Si tu veux bien encore me supporter un peu , on peu essayer d'être amis, tu penses pas ? Et , Iori... Tu n'es pas rien pour moi. J'espère que toi et Takeshi allez être heureux. " Je reste de marbre. Rester amis hein ? Une partie de moi a seulement envie de braquer mon meilleur bazooka sur sa tronche de gland, et l'autre est d'accord pour accepter sa proposition. Rester amis... Peut-ont encore vraiment l'être ?... Je peux vous dire qu'à cet instant, c'était le bordel dans ma tête. Hum. Bon, je sais ce que je dois faire. J'hoche la tête, pour lui faire signe que je suis d'accord et attrape sa main. Je l'emmène vers une direction bien précise, le bord du lac. Je plonge mon regard dans le sien, et approche mon visage du sien, tellement près que je sens sa respiration sur mon visage. Je souris, ferme les yeux, inspire, et le pousse dans l'eau sans crier gare. J'éclate de rire en le voyant trempé, je lui adresse un clin d'oeil : " Estime toi heureux, c'était ça ou mon bazooka.  "
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Mc Klay
Do you even care ?

avatar
profil
Messages : 246
Date d'inscription : 30/09/2012
Sur l'avatar ? : Aaron Johnson

Personnage
Age: 18 ans
Pouvoir: Pouvoir Runique [PP = 20]
Race précise: Baggera

MessageSujet: Re: Et merde, c'est lui... [PV Simone]   Dim 7 Juil - 19:00


Raawrrrr


feat Iori & Simone

Elle hoche la tête en signe d'accord , bon ça, au moins, c'est réglé. Elle m'empoigne par le poignet et m’attire vers le bord du lac , j'le sens maaaaal. Elle fout sa gueule devant la mienne. Iori peut-être franchement bizarre par moment, mais bon. On s'y fait à la longue.Elle va faire quoi maintenant ? Me cracher à la figure ? Swag. Je la fixe , je peux encore sentir son parfum jusqu'ici. Un peu logique vu qu'elle est genre... devant ma face. Bref, j'ai légèrement peur. AH AH Aah ah ah Bref. C'est passé si vite tout ça. Il y a sept..ou neuf.. ou dix mois, on sortaient encore ensemble et tout. Puis là , BIM. Plaqué. On s'en remet hein. Ça laisse des séquelles, mais on s'en remet. .. NAME-HO. Elle à fumé la meuf ? Depuis quand on balance les gens à la flotte comme ça, tranquillou ? C'est nouveau. Elle fait ça avec son gay , mais pas avec moi. En plus elle éclate de rire. Tss.

" Estime toi heureux, c'était ça ou mon bazooka. "

Ah , génial. Je suis tellement heureux d'apprendre ça,  c'est un truc de fou , quoi. Je me relève fait genre je me barre de l'autre côté , mais lui chope le poignet et la tire dans l'eau. Chacun son tour de faire son bain , Darling.

" Ouuups. ♥"

Crédible ? Moi ? Non. Jamais. Je reste debout dans l'eau. J'ai froid merde. J'vais encore choper la crève, cimer Anzu.



© code by Lou' sur Epicode



Bref, ne jamais donner de gekos a Simone. Et ne jamais me laisser en compagnie d'une kikou plus d'une heure, sa déteint sur moi D:


i bet you kiss your knuckles right before they touch my cheek


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iori Anzu
The Princess of Nightmares

avatar
profil
Messages : 894
Date d'inscription : 25/09/2012
Sur l'avatar ? : rosie tupper.

Personnage
Age: 16 ans.
Pouvoir: Contrôle des Armes et des Armures [PP = 20]
Race précise: Harpie.

MessageSujet: Re: Et merde, c'est lui... [PV Simone]   Jeu 11 Juil - 11:16
Et merde, c'est lui...
À en juger sa tête, il n'a pas du tout apprécié. Rien à foutre. C'est juste de l'eau, faut pas exagérer non plus, c'est pas si dramatique, en plus ça rafraîchit. Il sort de l'eau, part sur le côté, et au dernier moment, il m'attrape le poignet et me tire à l'eau. Plouf. Keunard. Il lâche un petit "Ouuups" trop pas crédible, j'hausse un sourcil. Rien à foutre aussi. De toute façon, j'aime bien être dans l'eau. J'exécute une pirouette dans l'eau, mais j'oublie de me boucher le nez. Résultat, mon nez me pique, c'est horrible. J'adopte finalement la position d'étoile de mer, et flotte à la surface de l'eau. Je ferme les yeux. Je ne suis pas encore certaine de pouvoir rester amie avec Simone. Pour l'instant, je fais disons, un "test". On verra bien comme celui-ci se déroule. Soudain, un frôlement à la jambe m'extirpe de mes pensées. Je sursaute et me redresse brutalement. Oh mon dieu. Oh. Mon. Dieu. Je jette un coup d’œil à Simon. Il est trop loin de moi pour avoir pu faire quoique ce soit... Mais alors... C'est quoi ce truc qui vient de me frôler ?! Un monstre, style celui du Loch Ness ?!?! Non, évidemment que non. Les monstres, ça n'existe pas. Remarque, les Animaliks, qui sont au passage des humains mi animaux, possédant des pouvoirs surnaturels, existent. Pourquoi pas les monstres ? Je frissonne. Je plonge dans l'eau, et nage vers le fond. J'ouvre les yeux dans l'eau, ce qui ne sert à rien puisque l'eau du lac est vraiment trouble. Je m'enfonce dans les profondeurs du lac, mais je vais devoir bientôt remonter lorsque mon oxygène faiblira. Je ne vois toujours rien, hormis quelques algues marrons, qui ondulent aux grés du faible courant. Et là, une ombre noir et énorme passe juste devant moi. J'écarquille les yeux, ce qui n'est pas très malin de le faire dans l'eau, et remonte aussi vite que je peux à la surface. J'inspire bruyamment, je n'avais presque plus d'air. Je pousse un léger soupir de soulagement et m'assoie sur la rive : " Simon, je crois que y a un truc dans l'eau, mais vraiment gros... Imagine c'est genre un monstre...! Bon, après c'est peu probable, mais la chose m'a frôlé la jambe, et quand je suis allée voir au fond du lac, une ombre géante m'est passé juste devant.. Peut-être que c'est un calamar géant..? Ouais, mais nan, les calamars ça vit dans l'eau salé. C'est flippant quand même. ".
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Mc Klay
Do you even care ?

avatar
profil
Messages : 246
Date d'inscription : 30/09/2012
Sur l'avatar ? : Aaron Johnson

Personnage
Age: 18 ans
Pouvoir: Pouvoir Runique [PP = 20]
Race précise: Baggera

MessageSujet: Re: Et merde, c'est lui... [PV Simone]   Lun 29 Juil - 11:11


Go under
« No one cares about you. »

feat Truc & Muche

Je retire mon t-shirt parce-que perso , j'aime pas gâcher mes affaires. L'eau est vraiment froide. Mais quand je dis vraiment c'est VRAIMENT. Je soupire et la fixe éxecuter quelques cabrioles dans l'eau claire.Je l'apperçois plonger doucement dans l'eau , s'enfonçant dans l'âbime noirâtre.Je commencais à essayer de sortir de l'eau , mais voyez-vous, les rochers c'est glissant , donc ,je tombe. Comme une merde.
Je l'entends inspirer assez bruyamment et s'assoir sur la rive.

" Simon, je crois que y a un truc dans l'eau, mais vraiment gros... Imagine c'est genre un monstre...! Bon, après c'est peu probable, mais la chose m'a frôlé la jambe, et quand je suis allée voir au fond du lac, une ombre géante m'est passé juste devant.. Peut-être que c'est un calamar géant..? Ouais, mais nan, les calamars ça vit dans l'eau salé. C'est flippant quand même. "


Je fronçe les sourcils et la rejoint.

" C'est une blague, c'est ça ? "

Sauf qu'Iori fait pas souvent de blague, et que c'est vrai que le lac est inquiétant. Je soupire et secoue la tête.

" Va falloir arrêter la cocaï..."

Je sens un frôlement contre ma jambe , inquièt je plonge directement. A peine le temps de remonter pour la prévenir et je me fais couler.

© code by Lou' sur Epicode




Time WTF XD:
 


i bet you kiss your knuckles right before they touch my cheek


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iori Anzu
The Princess of Nightmares

avatar
profil
Messages : 894
Date d'inscription : 25/09/2012
Sur l'avatar ? : rosie tupper.

Personnage
Age: 16 ans.
Pouvoir: Contrôle des Armes et des Armures [PP = 20]
Race précise: Harpie.

MessageSujet: Re: Et merde, c'est lui... [PV Simone]   Mar 30 Juil - 16:27
[Ouais, je connaissais l'image, et je l'avais trouvé après la rupture de Truc et Muche du coup, je m'étais dis : " Oh putin, merde, elle était trop belleuh la n'image *^* ! " x)]
 MUSIQUE 8D
 
Je ne peux pas noyer mes démons, ils savent nager.
 Il me demande si c'est une blague. Ouais, ouais, bien sûr, j'ai l'air de faire une blague là ? Non, parce que je ne vois pas ce qu'il y a de drôle... Il soupire et secoue sa tête. Quoi ? J'ai fais quelque chose ? Eh, j'espère qu'il me croit au moins ! J'ai pas halluciné, j'ai bien vue une ombre ! Et puis... J'ai sentie quelque chose me frôler... Je ne suis pas folle... Je ne suis pas folle. Il était là... Le monstre, j'en suis sûre, il est dans le lac. Ou alors c'est quelqu'un... J'avoue que, même si je ne suis pas peureuse, ça fait légèrement flippé cette histoire. C'est comme le monstre du Loch Ness, qui dit qu'il n'existe pas ? Le lac du Loch Ness est vraiment impressionnant, et énorme. Alors, qui a pu tout explorer ? Personne. Ce monstre a des chances d'exister, donc pourquoi pas ici ? Bon, O.K. Le lac que j' ai en face de moi est beaucoup moins grand, mais il est déjà d'une envergure suffisante pour accueillir une sorte de poisson géant ou monstre mythique...! Simon commence une phrase, et s'arrête soudainement, pour plonger dans l'eau sombre. Euh... O.K !! Il a vue quoi au fond ? Jésus ?! J'crois qu'il est shooté. Il commence à revenir à la surface, il inspire, et disparaît dans l'eau, tiré par une force invisible, ou bien que je ne parviens pas à distinguer. Je reste quelques secondes, assise, pétrifier, bouche-bée. Il vient de disparaître sous mes yeux. Sous mes yeux... Alors... Pourquoi mon corps refuse de bouger...? Les secondes qui s'écoulent me paraissent durer des heures. Je dois bouger. Je dois plonger. MAIS PUTIN IORI, BOUGE TON CUL, IL VA SE NOYER LÀ ! Je secoue la tête, comme si j'avais reçue un électrochoc, et sans réfléchir, je me créer une armure assez particulière. Légère, souple, et munie d'un casque transparent me permettant de respirer dans l'eau, environ 20 minutes, pas plus... Bon, voilà, cette sorte d'armure/combinaison de plongée devrait faire l'affaire. Je plonge dans l'eau, et nage le plus vite possible. L'eau est noir et trouble, ce qui explique pourquoi j'ai dû mal à distinguer ma main lorsque je tends mon bras devant mon visage. Je modifie mentalement mon armure, la rendant fluorescente. Bon, je n'ai pas le pouvoir de créer une armure avec des néons intégrés, mais déjà, mon armure actuel m'éclaire un peu. Plus je m'enfonce vers le fond du lac, plus je me dis que cet endroit ressemble plus à un trou noir qu'autre chose. Aucun signe de vie, pas de sol en vue, pas même quelques algues comme j'ai pu en voir tout à l'heure... Je jette un coup d'oeil à ma montre, qui heureusement est waterproof (yeahhh, vive la technologie 8D Oupas.). 2 minutes que je suis dans l'eau. 2 minutes que Simon manques d'air. Un humain serait déjà mort. Les Animaliks sont, heureusement, plus "solides". Simon doit seulement être évanouis, mais sa mort n'est plus qu'une question de secondes. Si je ne le trouve pas dans les secondes qui suivent, bye Simon McKlay... C'est pas possible. C'est un cauchemar. Je vais me réveiller... Je vais me réveiller !! Et, ô, miracle, je le vois. Tiré par le bras par... Un poisson géant. Un poisson géant ? Un poisson géant !!!! ARGH. Mais POURQUOI la ville n'a pas pêché ce poisson qui noie les gens ?! Ils sont inconscients ! Je créer un pistolet, et grimace en me rappelant que la poudre mouillé, ça ne donne rien de bon. Je fais disparaître le flingue, le remplaçant par une énorme lance que je tiens fermement de ma main droite. Je ne laisserais pas ce keunard de poisson bouffé Simon. Je lui assaille un coup de lance, faisant attention à ne pas toucher le baggera. Le poisson le lâche, et fonce sur moi. OH PUTIN ! Ce connard a des dents !!! Je lui lance ma lance (haha, le jeu de mot! Nah, taggle.), ne me préoccupant pas de où je l'ai touché et attrape Simone par le bras. Je suis trop fatiguée pour créer une deuxième armure... J'inspire une ultime fois, et ma combinaison/armure disparaît de mon corps pour apparaître sur celui du Baggera. O.K. Le poisson est entrain de couler, tu as juste à remonter à la surface, avec Simon. Je suis fatiguée... Je nage, mais pas assez vite, l'air me manque. La surface !... Enfin, elle est là, elle est à quelques mètres au dessus de moi. J'utilise mes dernières forces pour me hisser sur la rive, et dépose le corps inerte de Simon. Je lui enlève le casque de l'armure, et souris faiblement en voyant qu'il respire. On a eu chaud. Je me hisse lentement sur la rive, pour m'asseoir près du Baggera. Mais jamais je ne termine la fin de ce geste. Parce que, je viens de sombrer dans l'eau, tirer par le poisson, ce putin de poisson qui est revenu à la charge. Je suis trop fatiguée pour invoquer de nouvelles armures, ou même armes, et trop épuisée pour me débattre. Je donne un ultime coup de pied dans le "visage" du poisson géant, il tombe, je crois qu'il était épuisé lui aussi, car je vois plusieurs blessures que je lui ai infligé. Je ressens un peu de pitié pour ce poisson, après tout, c'est nous qui nous sommes aventurés dans son territoire, lui ne fais que se nourrir. Et en voulant se nourrir, il est mort. Je ris intérieurement. Je ne ressens jamais de pitié pour mes victimes humaines, mais bizarrement, pour un poisson, si. Je... Je sombre. Je tombe dans ce trou noir, je suis entrain de perdre connaissance, je vais mourir au côté d'un cadavre de poisson, c'est génial. Quelle vie de merde... Je tends les bras vers la lumière, la surface. Je tends mes bras vers la silhouette de Simon. Simon McKlay... Je souris intérieurement, un sourire amère. J'espère que tu es reconnaissant, j'échange ma vie contre la tienne. Bon, j'avoue que, ce n'était pas dans mon plan que Némo (le poisson hein...) revienne me chercher sur la rive, mais bon. Au moins je mourrais dignement, en sauvant quelqu'un. Bon, à moitié dignement, parce que mourir à côté d'un cadavre de Némo géant, c'est pas vraiment digne. Je ferme les paupières. Plusieurs flash-back font surface dans ma mémoire. Elena. Le laboratoire. Le sourire d'Elena. La mort d'Elena. La tristesse, la rage, l'incompréhension, le doute, la dépression, la violence... L'internat. Simon. Takeshou. Ma prof de littérature. Une pastèque au côté d'une pèche (Euuh...? What the fuck ?! ._. C'est quoi ce flash-back ???? Ce sont les dernières choses que je vois de toute ma vie, et ce sont des images de pastèques et de pèches ?! O.K, revoir mes centres d'intérêts dans la vie si je survis.) Mes combats, mon premier baiser, mon dernier aussi, le sang, mes victimes, des larmes... Et la dernière, Elena me tendant la main, une lumière aveuglante derrière elle. Une larme coule, mais je la sens à peine, car dans l'eau, ben.. ça fait pas grand chose. Finalement, je ne peux pas noyer mes démons, ils savent nager. Je crois... Bon... Je perds connaissance pour de vrai là. Donc... Tchousse monde cruel, je me vengerais, mouahahahaha ! Nan. C'est nul comme adieu... Je suis pas douée pour les discours émouvants. Je vais me contenter de dire ce qui doit être dit, sans ajouter des trucs inutiles : Adieu. EH SIMONE J'VEUX PAS MOURIR, AIDE MOI !  
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Mc Klay
Do you even care ?

avatar
profil
Messages : 246
Date d'inscription : 30/09/2012
Sur l'avatar ? : Aaron Johnson

Personnage
Age: 18 ans
Pouvoir: Pouvoir Runique [PP = 20]
Race précise: Baggera

MessageSujet: Re: Et merde, c'est lui... [PV Simone]   Mar 30 Juil - 20:08

Et merde , c'est lui.

I give it all~  


Le froid , ouais, c'est exactement ça , je caille ma maman là. J'arrive plus à utiliser mes runes , et j'ai l'impression de peser trois tonnes. J'ouvre à peine les yeux pour voir une sorte de croisement entre un t-rex des mers et un poisson écailleux [ qui à des écailles , donc écailleux 8D] L'oxygène me manque inéxplorablement. Je prie seulement pour que cette cruche d'Iori ne vienne pas par-ce que de 1) elle arriverait à se noyer ; 2) , y a pas de deux.
Je crois que quand on se noie, on perds des neurones, donc on est plus con. Ce qui explique peut-être pourquoi j'essaie de respirer sous l'eau , genre, j'ai pas de branchies , j'suis pas Simon-le-saumon , non plus. Plusieurs petits point noirs dansent devant mes yeux. C'est ça la mort ? Azy , mais c'est tout pourri. Je meurs donc. Enfin ,à moitié, par-ce que je vois un truc débouler sur moi. AH MAIS SA BRILLE CETTE MERDE. Ma rétine va exploser, miam. Une mèche blonde passe devant mes yeux. Oh non , elle à plongé. Je sens un truc contre mon corps et l'oxugène me revient immédiatement. Enfin pas immédiatement par-ce que mon exeptionnelle ex n'est pas magicienne, mais je vis encore quoi.Je sens qu'on me pousse. J'ouvre les yeux pour voir Iori se débattre avec le poisson. Je me maudis de ressembler à un raviolis oublié dans le fond du frigo. Vous savez , le petits raviolis qui tombe du tuperware et qui stagne pendant des jours derrière vos Danettes. Bah voilà.
Je sens la lumière explosée derrière mes papuières. Je sens qu'on me retire l'équipement qui recouvrai mon corps. Jeprends une respiration assez profonde. Soudain un petit " plouf" retentit.

- 10 minutes plus tard-

J'ouvre les yeux brutalement et cherche la présence d'Iori. Je regarde ma montre. Elle s'est arrêtée il y a environ 15 minutes. Je panique. J'éspère qu'elle m'a laissé ici comme une grosse merde. Sauf qu'une trace qui plonge vers le lac me contredis. Mes derniers espoirs m'abandonnent. Je me précipite vers l'eau et tente d'apércevoir le fond. Plusieurs runes se dessine sur ma peau blême. Une d'oxygène et une autre de lumière. Assez rapidement, je m'enfonçe dans les eaux sombres. Des boules de lumières dans mes mains, il faut que je la retrouve. Il faut que je la retrouve. Je lançe un regard en haut. Je dois m'être enfonçée à plus de 6 mètres en dessous de la surface. Je sais même plus se que je cherche. C'est ironique, je pleure ,comme si il y avait pas assez d'eau autour de moi.
J'allais remonter , m'effondrer quand un petit bout de tissus accroché à une pierre m'interpelle. Je continue alors de nager, toujours encore vers le fond. Et je la trouve. Elle est si paêl , elle à l'air si fragile , si .. morte. Je l'atirre contre moi et me demmerde comme je peux pour remonter à la surface.

- 2 minutes et des brouettes après la remontée d'Iori et Simone à la surface-

Je la secoue comme un pommier. Ou poirier. Ou prunotier. Bref, je la secoue. J'ai tout essayer. Le massage cardiaque , le bouch-à-bouche. Tout. Mais rien ne marche , alors je ne connais qu'une seule solution. Mes larmes coulent sur ses joues, je les essuient avec mon pouce. Je baisse ma tête et la niche contre son cou. La seule solution que je connais, je la maîtrise très mal , et je suis absolument pas sur de réussir.
La rune d'échange. Une vie contre une autre.
Je ferme les yeux et tâche de me concentrer assez pour graver la rune. Elle ressemble aux branches d'un vieil arbre qui s'étend , couleur d'encre sur ma peau. Je tiens son poignet. Je ne sais pas si ça va march... Ca marche. La rune qui à la base n'apparaissait que sur mon poignet , contamine ma main qui tient celle de la Harpie. Je sens ma vue baisser , mes bras trembler. Il faut juste que je continue , continuer pour la sauver. Je lui dois bien ça.

- 5 minutes plus tard. Un mort et une vivante. -

Hurt and lie. Love and die.

I'm up against your open door
You're on the phone
You're on the floor
You're counting stars
You laugh and cry
It's getting dark
You don't know why
I built a bridge to every side
You light a match
The river's wide
You only want what's out of reach
But you can't help holding on to me


Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.


i bet you kiss your knuckles right before they touch my cheek


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iori Anzu
The Princess of Nightmares

avatar
profil
Messages : 894
Date d'inscription : 25/09/2012
Sur l'avatar ? : rosie tupper.

Personnage
Age: 16 ans.
Pouvoir: Contrôle des Armes et des Armures [PP = 20]
Race précise: Harpie.

MessageSujet: Re: Et merde, c'est lui... [PV Simone]   Mer 31 Juil - 0:51
Musique !
 
Et merde, c'est lui...
 Je suis morte. Je le sais. Je le sens. Je suis passé de l'autre côté. Du moins, je vais certainement le faire dans les minutes qui suivent. Un vent froid passe sur mon visage. C'est le noir total. Alors c'est ça, la mort ? Oh non, j'espère que non.. Je ne veux pas passer le restant de mes jours ici, à croupir dans le noir, seule, en tête à tête avec ma détresse. Une voix résonne soudainement. Une voix que je reconnaîtrais entre mille, même après plusieurs années qui ont passées. Elena court vers moi, vêtue d'une jolie robe blanche. On dirait un ange. Elle me sourit, et son sourire me réchauffe le cœur. Et alors j'oublie tout mes soucis, y compris le fait que je sois morte. Elle fronce les sourcils, me prend la main et perd son sourire, son visage s'assombrit : " Iori, tu ne devrais pas être ici... Pas aujourd'hui, c'est trop tôt ! " Je fronce les sourcils à mon tour : " C'est ça, la mort ? On est au paradis ? Oh et puis, maintenant, je suis avec toi, et c'est tout ce qui compte...! " Elle me crie immédiatement, les larmes aux yeux : " Tu... Tu ne peux pas abandonner ta vie comme ça...! Et puis, un jour tu deviendras vieille, tu auras réalisé tout ce que tu souhaites, et tu pourras me rejoindre. Mais seulement ce jour-là ! Ici, ce n'est pas le paradis, et d'ailleurs, le paradis n'existe pas. Enfin, on ne l'appelle pas comme tel, mais je ne peux  pas t'en dire plus, du moins tant que tu ne seras pas véritablement morte. " Je tente de la questionner sur ma véritable mort mais elle me devance : " Cet endroit est une sorte de salle d'attente, enfin, un truc de ce genre. Tu n'es pas encore morte, mais presque. Tu dois te battre, tu peux encore rester parmi les vivants Iori ! Je t'en supplie... Ne gâche pas ta vie alors que tu as l'opportunité de vivre encore des années...! Pour une fois, écoute moi. Si ce n'est pas pour toi, fais le pour moi !" Et sans crier gare, son image se floute et elle disparaît. Je hurle son prénom, je lui hurle de revenir, de ne pas me laisser dans le noir, ce qui me donne l'impression d'être une enfant dans sa chambre le soir qui appelle ses parents après un cauchemar dans le noir. Mais je demeure désespérément seule. Et soudain, une force invisible me tire vers un tunnel lumineux. Ah. Je crois que je vais enfin crever pour de bon... Je suis curieuse de voir à quoi ressemble le soi-disant "paradis". J'ai une dernière pensée pour les gens que j'aime, ce qui se trouve dans le monde des vivants. Hm... Finalement, je vais sûrement regretter ma mort. Je me sens lâche en les abandonnant si tôt. Elena avait raison, j'ai tout mon temps pour la rejoindre. Mais je crois que c'est trop tard pour faire marche arrière désormais... Je ferme les yeux, serre les poings et attend mon arrivé dans le monde des morts. Sauf que, lorsque j'ouvre mes yeux, je ne suis qu'en vérité sur la rive du lac, où Simon et moi étions tout à l'heure. Euh.. What the fuck ? Alors la mort c'est ça ???? Le dernier paysage de nos souvenirs ? Mouais, j'aime bien le lac, mais sans plus. Enfin... Je cherche Elena du regard, mais je ne vois qu'un lac désert. Je baisse la tête, et je le voit. Simon, allongé à mes côtés, inerte. Je me relève brutalement, et m'accroupis près de lui. Je suis vivante. Je suis vivante ...? JE SUIS VIVANTE !!!! OH MY GOD ! Oh, merci, Marie Jésus Joseph ! Eh... Mais une seconde. SIMON ! Il respire plus. Oh putin. Non... Non ! Bordel, mais non ! Je comprend immédiatement ce qu'il s'est passé. Simon m'avait, auparavant, parlé d'une de ses runes les plus puissantes. En gros, dans mon souvenir, et je peux vous affirmer que c'est vraiment très flou, cette rune servait à échanger une vie contre une autre. Non... Il a pas pu faire ça... Pas pour moi. Pas contre sa vie ! Je prend son pouls, rien. Je tente de lui faire toute la procédure de réanimation, aucun résultats. Putin... Simon reviens ! Je baisse la tête, et plusieurs larmes roulent sur mon visage. Tout ça c'est de ma faute... Je... Toute les personnes que j'aime meurent finalement, et devant mes yeux. Je ne suis qu'une incapable, qui ne parvient même pas à protéger ses proches. J'aurais préféré qu'il ne fasse pas cette rune. Qu'il me laisse mourir en paix, et qu'il continue sa petite vie, en m'oubliant. Pourquoi il a fallut qu'il la fasse ?! Je m'allonge et pose ma tête sur son torse, ma main dans la sienne. Sa peau a blêmit, et elle est aussi froide que de la glace. Je pleure toute les larmes de mon corps. Il était... il était mon ami... Et maintenant il est mort. Je hurle, lance rageusement plusieurs bâtons se trouvant autour de moi, et continue encore et encore de pleurer. Si seulement j'avais un pouvoir de résurrection, qui me permettrais de faire revenir les morts... Elena et Simon pourrait revivre, ce serait tellement... Miraculeux. Et impossible. Les morts sont des morts, ils ne sont pas fait pour revenir parmi les vivants Iori... Je me sens inutile, à côté du cadavre du Baggera. Je bégaie quelques phrases, et le secoue brutalement : " Simon... SIMON !! BORDEL, MAIS SIMON RÉVEILLE TOI ! Je t'en supplie.. Reviens. Ne... ne me laisse pas seule. Je voulais pas que tu fasses ça... Je comprend pas. Pourquoi t'a fais ça ? Hein ?! RÉPOND MOI ! Pourquoi faire ça pour moi ?! Je.. Pardon... Oh, pardon, je suis tellement désolée.. Si t'es mort, ben... c'est de ma faute, uniquement de ma faute. Putin... Je vais me réveiller hein ? Toi aussi tu vas te réveiller.  C'est juste un mauvais rêve. Ou tu me fais une blague. Simon, si c'est une blague, c'est pas drôle...! Maintenant, je veux juste que tu ouvres tes paupières... S'il te plait. "
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Mc Klay
Do you even care ?

avatar
profil
Messages : 246
Date d'inscription : 30/09/2012
Sur l'avatar ? : Aaron Johnson

Personnage
Age: 18 ans
Pouvoir: Pouvoir Runique [PP = 20]
Race précise: Baggera

MessageSujet: Re: Et merde, c'est lui... [PV Simone]   Mer 31 Juil - 10:34

Et merde c'est lui.

Au fond, tu me manques. Vraiment.~  


Un bourdonnement incessant. Oui , ça doit-être ça , un bourdonnement qui fait vibrer une âme. Un battement s'ensuit. Lourd, profond , moribon. Et je comprends ensuite que ce battement, c'est celui de mon coeur , celui qui est entrain de mourir. U effort surhumain pour ouvrir les paupières. Les choses qui m'entourait ne sont plus que de grosses tâches floues et lumineuses. Je vois une des tâches, qui me paraît pourtant très nettes par rapport aux autres. Plus elle s'approche, mieux je la reconnais.
Cheveux blonds , peau assez claire , et yeux bleus. Ah , ses yeux,  ils sont si beaux. J'aimais assez l'idée de mourir avec comme dernière image celle des yeux d'Iori. Le bourdonnement devient parole.

" Simon... SIMON !! BORDEL, MAIS SIMON RÉVEILLE TOI ! Je t'en supplie.. Reviens. Ne... ne me laisse pas seule. Je voulais pas que tu fasses ça... Je comprend pas. Pourquoi t'a fais ça ? Hein ?! RÉPOND MOI ! Pourquoi faire ça pour moi ?! Je.. Pardon... Oh, pardon, je suis tellement désolée.. Si t'es mort, ben... c'est de ma faute, uniquement de ma faute. Putin... Je vais me réveiller hein ? Toi aussi tu vas te réveiller.  C'est juste un mauvais rêve. Ou tu me fais une blague. Simon, si c'est une blague, c'est pas drôle...! Maintenant, je veux juste que tu ouvres tes paupières... S'il te plait "

Un faible sourire étire mes lèvres , une larme tombe sur ma joue. J'ai la force de serrer sa main. Je ne sais aps d'ou je tire cette force, je ne sais même pas comment j'y arrive. Je plante mes yeux gris dans les siens.  Ma voix est si faible que j'ai l'impression de m'arracher les cordes vocales à chaques syllabes.

" J'ai réussis... "

Une vie contre une autre. Simon contre Iori. Je souris et ferme les yeux , une dernière fois avant la mort, un dernier petit sourire.

"  Je t'aime. "

C'est donc ça la mort. Un océan de glace qui defèrle sur vous comme un géant Tsunami. C'est un peu con de dire géant, par-ce qu'un Tsunmi c'est forçément géant. Je laisse donc ma vie derrière moi.

- 4 minutes et 58 secondes -

Le cadavre de Simon Mc Klay repose sur la berge , froid, glacial. Et c'est dans ce cadre assez paisible est tranquille qu'u... Attendez. Quelque chose vient de briser le silence des berges. Un battement. Faible battement, comme les ailes d'un oiseau après trois longs mois d'hiver. Les morts restent morts, seuls les vivants peuvent les pleurer. Une larme coule le long de la joue de Simon. Les morts ne pleure pas, si ? Un toussotement secoue la cage thoracique du Baggera. Une vie contre une autre. Une demie-vie contre une autre demie-vie. Lié par le sang donc.
Simon sait les conséquence , il les sait très , très bien. D'ailleurs, je pense qu'il aurait préféré rester mort , si il avait sut. Il se redresse , enfin , redresse la tête , ses yeux ont changés. Il a un oeil gris , et un autre bleu. Le même bleu qu'Iori.


- Livres des runes anciennes -

Rune d'échange ~ Permet d'échanger une vie contre une autre , occasionnant la mort du porter de runes. Si le sort échoue , les deux meurt. Si le sort ne marche qu'a moitié, les personnes sont liés par le sang, ce qui engage que si une d'elles meurt, l'autre aussi. ~


Génial , Simon. T'es doué.
Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.


i bet you kiss your knuckles right before they touch my cheek


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iori Anzu
The Princess of Nightmares

avatar
profil
Messages : 894
Date d'inscription : 25/09/2012
Sur l'avatar ? : rosie tupper.

Personnage
Age: 16 ans.
Pouvoir: Contrôle des Armes et des Armures [PP = 20]
Race précise: Harpie.

MessageSujet: Re: Et merde, c'est lui... [PV Simone]   Mer 31 Juil - 13:47
Musique..
 
Et merde, c'est lui...
Une larme. Un sourire. Quelques phrases que je peine à comprendre. Simon est vivant. Il vit! Mais il est si faible... Mes larmes coulent sur son torse. Il va mourir... Je ne peux rien faire contre une rune. Mes yeux bleus sont plongés dans les siens. C'est peut-être la dernière fois que je les voit. Il m'adresse un ultime sourire, murmure deux mots qui me bouleversent et ferme les paupières. Je t'aime. Voilà ce qu'il vient de me dire. Je t'aime... Pourquoi ? J'aime Takeshi. Je ne ressens plus de sentiments pour Simon, on ne s'est plus adressés la parole depuis notre rupture, jusqu'à aujourd'hui bien sûr, alors pourquoi, malgré tout ça, il m'aime encore ...? Sur le coup je suis bouleversée, mais ensuite, une vague de colère m'envahit. Simon est quelqu'un qui ne change sans arrêt d'avis quand il s'agit d'amour. Exemple, il m'aimait, et pourtant a couché avec Lya, sa réponse :  J'aimais les deux. Et aujourd'hui, il aime une brune, et moi en même temps, tien et qui dit qu'il ne ressent plus de sentiments pour Lya aussi ! Je suis en colère contre cette partie de lui. Mais je ne peux pas lui en vouloir en ce moment, parce qu'il va mourir, et même si je suis en colère, je ne veux pas le perdre. Environ cinq minutes passent, je m'apprête à me lever, lorsque Simon ouvre les yeux. Vous allez me dire, oui et alors ? Ben.. Le truc c'est que, à moins d'être un mort-vivant zombie, revenu sur terre pour bouffer le cerveau des gens, et si c'est pour cette raison j'ai intérêt à courir vite, Simon ne devrait pas ouvrir ses paupières. Donc.. Je n'ai qu'une seule conclusion à l'esprit, sa rune n'a pas fonctionné. Ben, ouais, mais alors si elle a pas fonctionné, je devrais être morte... Hhmm... C'est louche tout ça. Une fois encore, mon regard est plongée dans celui de Simon. Des larmes de joies roulent sur mes joues, mais quelque chose me perturbe. Ces yeux... Ils ont changés. Un est resté gris, la couleur naturel des yeux de Simon, mais l'autre... l'autre est bleu. Le bleu de mes yeux. Je me demande si j'hallucine. C'est impossible. On ne peut pas fermer les yeux, et pouf, comme par magie quand on les ouvrent, un oeil a changé de couleur. Et puis... Pourquoi il a pris ma couleur de yeux ? J'écarquille les yeux, et murmure : " Simon... Tes yeux... Y'en a un qui est devenu bleu... Pourquoi ?". D'accord, c'est la première chose que je trouve à dire, alors qu'il vient de se passer une sorte de miracle, Simon est en vie, et moi aussi. Mais ça m'intrigue cette histoire. Je repense alors à son "Je t'aime", et la gêne m'envahit. Je le considère seulement comme un ami, et je suis vraiment amoureuse de Takeshou. Je croise les bras et fronce légèrement les sourcils : " Déjà, je veux te dire merci. Pour ta rune et tout... Grâce à toi on vit tous les deux. Mais bon... Je crois comprendre que ça n'est pas normal, que s'est-il passé ? Et puis petit deux, Simon... Sérieusement, c'était quoi ça ...? "Je t'aime". D'où tu me sors ça ? Y a quelques heures, tu me demandais à ce qu'on reste amis, comment veux-tu qu'on arrive à le rester si tu commences à m'embrouiller les idées avec les sentiments que tu ressens. Et puis je suis sûre que t'es un peu shooté par ta rune et tout le bazard. Je ne veux pas te paraître désagréable ou quoique ce soit, mais je ne digère pas bien la partie de toi qui est attiré systématiquement vers plusieurs filles en même temps. Contente-toi de ta brune s'il te plait, et à toi voir si on peut vraiment rester seulement des amis, O.K ? Sinon, merci encore de m'avoir sauvée, je te suis reconnaissante. " Je lui adresse un faible sourire et passe une main dans mes cheveux. Bon, au moins, les choses sont mises au clair hein. J'inspire profondément et fixe le lac. Aujourd'hui, j'ai échappée à la mort. Mais je sais qu'elle va venir me chercher, un jour ou l'autre, le plus tard possible si possible, et je te rejoindrais, Elena.  
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Mc Klay
Do you even care ?

avatar
profil
Messages : 246
Date d'inscription : 30/09/2012
Sur l'avatar ? : Aaron Johnson

Personnage
Age: 18 ans
Pouvoir: Pouvoir Runique [PP = 20]
Race précise: Baggera

MessageSujet: Re: Et merde, c'est lui... [PV Simone]   Mer 31 Juil - 17:38

Et merde ,c'est lui ...

Let me love in peace ~


W haaaaat. Pourquoi est-ce que je vis là ? Non mais juste , what. the. fuck. Je fixe Iori , blême. Non mais juste what quoi.


" Simon... Tes yeux... Y'en a un qui est devenu bleu... Pourquoi ?"

Ajluqssivhd , QUOI ?! Je fronçe les sourcil set me rapproche de la berge , histoire de confirmer ses dires. Omg. J'enviais les yeux d'Iori , mais de là à avoir le même, faut pas pousser. Tout s'engrange vachement vite dans ma tête. La rune d'échange , Iori , moi , le poisson - rex et la mort. Je fixe pendant deux bonnes minutes mon nouvel oeil. What the fuck , soncérement. Du coup , si j'ai son oeil.. Elle doit bien avoir le mien non..? Je me tourne et.. OMG. JE LE SAVAIS. Elle un oeil plus terne que l'autre , presque gris.

" Marrant, par-ce que t'a le mien aussi. "

Je m'étire comme on se réveil après une nuit de sommeil. Sauf que voilà , moi je viens pas de réveiller, mais de crever. C'est plus classe je trouve. Puis j'ai les yeux vairons maintenant. Cool. Iori crois eles bras , quelque chose la gêne. C'est visible

" Déjà, je veux te dire merci. Pour ta rune et tout... Grâce à toi on vit tous les deux. Mais bon... Je crois comprendre que ça n'est pas normal, que s'est-il passé ? Et puis petit deux, Simon... Sérieusement, c'était quoi ça ...? "Je t'aime". D'où tu me sors ça ? Y a quelques heures, tu me demandais à ce qu'on reste amis, comment veux-tu qu'on arrive à le rester si tu commences à m'embrouiller les idées avec les sentiments que tu ressens. Et puis je suis sûre que t'es un peu shooté par ta rune et tout le bazard. Je ne veux pas te paraître désagréable ou quoique ce soit, mais je ne digère pas bien la partie de toi qui est attiré systématiquement vers plusieurs filles en même temps. Contente-toi de ta brune s'il te plait, et à toi voir si on peut vraiment rester seulement des amis, O.K ? Sinon, merci encore de m'avoir sauvée, je te suis reconnaissante. "

WHAT ?! Non mais, il y a sans doute un leger, petit ,gros, enormissime malentendu là. Je suis absolument pas shooté pa rma rune, mais je viens de te sauver ma grosse, alor sla moindre des choses c'est d'être contente. Mais vu que je suis a-d-o-r-a-b-l-e , je réponds en souriant.

" Iori , j'étais entrain de mourir , j'allais aps te dire que je te detéstais. Je sais qu'on est amis, j'ai pas besoin d'un dessin. Et ce qui est pour mon "attirrance deficiente" ... Je crois que tu peux difficilement comprendre. "

Je lui ébouriffe les cheveux et lui fait un petit clin d'oeil. Tout est bien qui finit bien. Ah ,non en fait.

" Oh , et juste, pour ta première question... Tu vois que je suis toujours vivant. C'est que j'ai raté ma rune et que du coup... On est liés. Par le sang. Tu meurs, je meurs. Tu souffres , je souffre. Inversement aussi. Dou coup , essaye de pas mourir. Je tiens trop a t.. moi. " - ptit sourire gêné-

Du coup si t'es triste, j'suis triste aussi. Mais ça , je suis pas sur que se soit la rune...
Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.


i bet you kiss your knuckles right before they touch my cheek


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iori Anzu
The Princess of Nightmares

avatar
profil
Messages : 894
Date d'inscription : 25/09/2012
Sur l'avatar ? : rosie tupper.

Personnage
Age: 16 ans.
Pouvoir: Contrôle des Armes et des Armures [PP = 20]
Race précise: Harpie.

MessageSujet: Re: Et merde, c'est lui... [PV Simone]   Mer 31 Juil - 21:18
 
Et merde, c'est lui...
Il me préviens que, moi aussi "j'ai" son oeil. Je me penche vers le lac pour voir mon reflet. Je grimace. Un oeil est resté bleu, et l'autre est désormais plus terne, il vire vers le gris, et encore heureux, il est reste légèrement bleu. Gé-nial. J'étais déjà assez bizarre, mais là, c'est carrément horrible. Non pas que je ne trouves pas les yeux de Simone beaux hein ! Mais... C'est juste que là... Argh. Je me redresse. Mais argh quoi ! Mesdames et Messieurs, Iori Anzu l'ange qui tue les gens , ses robes blanches sont tâchées de sangs, de même pour ses mains, et désormais qui possède de magnifiques yeux vairons, bienvenue à la foire aux monstres ! Nan, mais sans blagues... Pfff. Bon, ça aurait pu être pire on va dire, je vais essayer d'être optimiste ! C'est vrai quoi, si j'avais eu les yeux marrons, ou Simon peu importe, la différence de couleur des yeux aurait vraiment été flagrante. Dans mon cas, le gris des yeux de Simon vire vers le bleu, et mes yeux sont bleus clairs un peu pâle, donc ça va, ça ne choque pas trop. Mais disons que c'est spécial... Je me redresse et soupir. Simon me regarde, et me sourit : " Iori , j'étais entrain de mourir , j'allais pas te dire que je te détestais  Je sais qu'on est amis, j'ai pas besoin d'un dessin. Et ce qui est pour mon "attirance déficiente" ... Je crois que tu peux difficilement comprendre." Ouais, ben je sais qu'il était entrain de mourir, et puis sa façon de le dire m'a perturber, j'ai droit de me tromper tout de même ! Attirance déficiente ? HUM. Sans commentaires je crois. Et effectivement, je ne peux pas comprendre, il a raison sur ce point. Moi et les sentiments, ça fait deux. Autant lorsqu'il s'agit de me battre, de tuer, de faire du mal, physiquement comme mentalement, je gère la fougère, mais pour ce qui est du domaine des sentiments et tout le blabla, je suis une novice de chez novice. Il m'ébouriffe les cheveux (Argh ! Je déteste qu'on m'ébouriffe les cheveux, m'enfin...) et m'adresse un petit clin d’œil : "Oh , et juste, pour ta première question... Tu vois que je suis toujours vivant. C'est que j'ai raté ma rune et que du coup... On est liés. Par le sang. Tu meurs, je meurs. Tu souffres , je souffre. Inversement aussi. Dou coup , essaye de pas mourir. Je tiens trop a t.. moi. ". J'en étais sûre ! J'en étais sûre qu'il l'avait loupé, sa rune. Bon. BON... BON !!! Ah merde quand même. C'est chiant ce lien du sang. Vraiment chiant. Je me bats très fréquemment, et maintenant, Simon va devoir endurer toutes mes souffrances, parce que, dans un combat je me blesse beaucoup. Moi, personnellement, je suis habituée, ça ne me dérange pas, mais là... Je vais être consciente qu'en me blessant, je ferais souffrir Simon, qu'à chaque blessure, il ressentira la même douleur... Et puis, honnêtement, je pense mourir avant lui. J'ai de la chance, je ne suis pas tombé sur un maniaque dépressif qui tente de se suicider toutes les dix minutes, nan parce que si c'est le cas, je saurais obligé de veiller 24h/24 sur Simon. Et ce serait profondément chiant. Vraiment. Quoi ?! J'suis pas nourrice moi ! Bon, de toute façon, il est grand, il s'est se gérer tout seul, j'espère. Mais oui, mais oui. Eh mais enfaîte ! C'était quoi cette phrase à la fin. J'ai cru qu'il allait dire je tiens trop à toi, à la place de moi. Ouais mais nan, je suis fatiguée, et quand je suis fatiguée, mon ouïe a quelques problèmes techniques. Pareil pour mes yeux, et puis tout mon corps tout compte fait. Je me mors la lèvre : " Ah merde... C'est carrément lourd comme lien... Je passe mon temps à me battre, donc à me blesser, mais maintenant... Je veux pas te faire souffrir quoi. Mais me battre c'est dans ma nature, ouais on va dire ça comme ça. Y a pas un moyen de l'annuler ? Bon, je sais, j'ai beaucoup d'espoir, mais on sait jamais... Bon, en tout cas prend soin de toi hein, meurs le plus tard possible, O.K ? " Je m'étire, lui donne un petit coup de coude, et souris malicieusement : " À partir d'aujourd'hui, plus de truc dangereux hein ! Tu sais même les choses les plus banales de la vie quotidienne peuvent t'être fatale, donc si t'a besoin d'aide pour couper tes carottes, tu m'appelle ! " Bon, je me fous un peu de sa gueule, mais au fond je suis sérieuse, la mort peut arriver à n'importe quel moment. 
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Mc Klay
Do you even care ?

avatar
profil
Messages : 246
Date d'inscription : 30/09/2012
Sur l'avatar ? : Aaron Johnson

Personnage
Age: 18 ans
Pouvoir: Pouvoir Runique [PP = 20]
Race précise: Baggera

MessageSujet: Re: Et merde, c'est lui... [PV Simone]   Jeu 1 Aoû - 9:58

Et merde, c'est lui...

Hello ,hello , you push me ~  


Je suis exténué. Je sais pas si c'est à cause du fait que je vienne de moruir, ou du fait d'avoir récusiter. Je m'assois par terre et la fixe. C'est vrai qu'elle est jolie Iori avec ses cheveux blonds et ses grands yeux bl.. vairons. Je peux facilement comprendre que je sois tombé amoureux d'elle. Mais ce qui me détruit , c'est de m'avoir annonçé du tac au tac qu'elle ne voulait plus de moi. Oui , j'avais fait des erreurs, et de toutes façon , je ne saurais plus avec elle... Ca devait être Takeshi. Oui , sans doute l'effet de ce mec. Mais à présent, tout à changer, non ? J'aime Eleonore , le passé reste le passé. Ouais sauf qu'avoir une gamine c'est plutôt hard , et niveau" passé" ,ça reste longtemps.Charlie était certe une erreur, mais une jolie erreur.

" Ah merde... C'est carrément lourd comme lien... Je passe mon temps à me battre, donc à me blesser, mais maintenant... Je veux pas te faire souffrir quoi. Mais me battre c'est dans ma nature, ouais on va dire ça comme ça. Y a pas un moyen de l'annuler ? Bon, je sais, j'ai beaucoup d'espoir, mais on sait jamais... Bon, en tout cas prend soin de toi hein, meurs le plus tard possible, O.K ? "

Je souris , elle me donne un coup de coude.. Mais du coup ,elle doit le sentir aussi , non ? Mouhahaha , du coup ,elle peut pas me tuer, par-ce qu'elle meurt sinon. Mais.. Du coup j'vais devoir la protéger. Ah ah , joke, elle à pas besoin d'être protéger. Sauf qu'elle s'attirre beaucoup d'ennuis, et j'ai pas forçément envie de crever.Ni qu'ellle crève quoi. Bah oui ,j'l'aime bien Iori.

" À partir d'aujourd'hui, plus de truc dangereux hein ! Tu sais même les choses les plus banales de la vie quotidienne peuvent t'être fatale, donc si t'a besoin d'aide pour couper tes carottes, tu m'appelle ! "

Je souris doucement et comprends le sens de cette phrase derrière sa legèreté.

" Iori , je saurais pas te protéger , mais.. Fait attention à toi quoi. Je voudrais pas qu'il t'arrive quelque chose, tu vois... "

Cette phrase est inutile. Par contre je veux essayer un truc.

" Attend ! "

Je saisis une petite branche fine et me pique l'index avec, une petite goutte de sang perle. Je fixe Iori.

" T'a mal ? "

cette phrase est chelou.
Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.


i bet you kiss your knuckles right before they touch my cheek


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iori Anzu
The Princess of Nightmares

avatar
profil
Messages : 894
Date d'inscription : 25/09/2012
Sur l'avatar ? : rosie tupper.

Personnage
Age: 16 ans.
Pouvoir: Contrôle des Armes et des Armures [PP = 20]
Race précise: Harpie.

MessageSujet: Re: Et merde, c'est lui... [PV Simone]   Jeu 22 Aoû - 0:51
innocent girl.
Il sourit : "  Iori , je saurais pas te protéger , mais.. Fait attention à toi quoi. Je voudrais pas qu'il t'arrive quelque chose, tu vois..." J'avoue que cette phrase m'a parut ridicule sur le coup. Oui car, je doute que si malheureusement je devais mourir d'une façon ou d'une autre, il soit très atteint par ma mort. C'est vrai, ça ne changerait pas son existence. Je suis juste une amie parmi tant d'autres, sûrement qu'il versera quelques larmes, ce qui serait complètement normal car quand on perd un proche, ça fait un peu mal quand même quoi... Mais quelques jours après mon enterrement, ou peut-être bien mon incinération, je n'ai pas encore décidé si je voulais me faire bouffer par des insectes ou être réduit en cendre pour ensuite être emporté par le vent, bref j'en reviens à l'essentiel, il m'oubliera probablement, retournera s'occuper de son gosse, ira tranquillement flâner avec sa brunette, et si j'ai un peu de chance, viendra au cimetière une fois par an. Donc voyez-vous, c'est pour cette raison que sa phrase m'a parut ridicule. Mais en prenant du recul, mon cerveau a fait "TILT!!". Si il ne veut pas qu'il m'arrive quelque chose, c'est uniquement parce que lui aussi en payera le prix. Et donc si je me blesse, il souffrira aussi, si je sombre, il sombrera aussi, si je crève, ben tout simplement, il crèvera tout comme moi. C'est un peu égoïste de sa part. Mais bon, on est tous un peu égoïste, c'est la nature humaine, je lui pardonne. [ Oui, oui, Iori se fait beaucoup de film dans sa petite tête... Fraise] Je me lève, j'ai envie de rentrer, je suis fatiguée de cette fin de journée très éprouvante. J'ai frôlé la mort quand même, j'ai tué un Némo géant.... Bref, je suis cre-vée ! Ouais, et j'avoue que j'ai un peu mal pris l'égoïsme de Simon. À moins qu'il était vraiment sincère, et donc par conséquence, il veut véritablement que rien de malheureux ne puisse m'arriver... Pff... C'est compliqué tout ça, Iori tu réfléchies beaucoup trop, il est temps d'éteindre ton cerveau. Intelligence et réflexion : OFF. Le Baggera s'exclame, ne me laissant pas le temps d'en placer une : " Attend ! " Je m'apprête à le rassurer en lui signalant que je ferais gaffe à ma santé, et donc en même temps à la sienne. Il saisit une fine branche et se pique l'index, une goutte de sang perle sur son doigt : " T'a mal ? " Je sursaute, effectivement, j'ai sentie un léger picotement à l'index de ma main droite. Il est bizarre Simon. Pourquoi il me demande ça, il sait pertinemment les effets de sa rune (loupée) quand même. S'il veut faire la causette, c'est pas ça qui va déclencher un sujet de conversation qui dure, m'enfin... Je hausse les épaules et répond d'un ton calme et léger : " Je n'ai pas eu mal, j'ai connue des douleurs pire que ça. Mais je l'ai sentie, le picotement sur mon doigt. ". Je fixe un petit moment mon index, pas la moindre goutte de sang en sort. Bon, donc apparemment les douleurs sont plutôt mentales, donc si je me blesse, et que j'ai une cicatrice, Simon lui ne l'aura pas, mais sentira la même douleur que si il l'avait eu. Je vois... Je m'étire. J'ai du mal à croire qu'aujourd'hui, j'ai frôlé la mort. Tout s'est passé tellement vite. Ai-je remercié Simon ? Pas assez si je ne m'en souviens plus. Je m'accroupis près de lui, et passe une main dans mes cheveux : " T'es quelqu'un de bien Simon. Si je suis encore en vie c'est uniquement grâce à toi, et ça je te le suis éternellement reconnaissante, si tu a des services à me demander, n'hésite pas, je te dois bien ça. " Je lui adresse un sourire sincère : " Je crois que cette fois on est vraiment amis. Oh et... Bonne chance avec ta brunette. " Je me lève, baille ainsi que m'étire, et demande d'une voix calme, qui ressemble plus à celle d'un enfant innocent qu'à celle d'une jeune tueuse (ben ouais, mais que voulez-vous, ma voix a tendance a se radoucir quand je suis fatiguée, ça me saoule, j'ai l'impression d'être une fillette sans défence.) : " Pioufff.. Par contre je suis crevée, j'ai juste envie de me doucher, et filer dans mon lit... On rentre ? ". Je le dévisage en attendant sa réponse.
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Mc Klay
Do you even care ?

avatar
profil
Messages : 246
Date d'inscription : 30/09/2012
Sur l'avatar ? : Aaron Johnson

Personnage
Age: 18 ans
Pouvoir: Pouvoir Runique [PP = 20]
Race précise: Baggera

MessageSujet: Re: Et merde, c'est lui... [PV Simone]   Mar 27 Aoû - 21:16

Et merde, cest lui.

Hang another rope ~  


Bref, nous y voilà. Confrontation. Iori, Simon. Puis, Iori, Simon, Lya. Les choses évoluent assez vite en fait. Au début on se dit qu"on a la vie devant soit, puis on se rend compte assez rapidement qu'on a pas de choix. C'est vrai. Tu penses pouvoir déjouer la mort ? Mais tu sais la mort c'est une garce. Ou alors peut-être qu'on la buté dans le passé et qu'elle veut se venger ? J'sais pas, et j'veux même pas le savoir à vrai dire. A présent y 'a deux Simon. Simon le papa , puis Simon, le vrai. Tu vois, au final c'est très facile d'être différent tu sais. Mais au fond, une fois que t'es différent, t'en souffres. T'es mis à l'écart, jeté telle une vieille paire de chaussette puante et sale. Au final, la vie c'est comme une infusion. Au début, t'es jeté à l'eau, tu sais pas quoi faire. Et, plus tu t'habitues, plus tu donnes. Et une fois que t'a tout donné, t'es retiré sur la bas- côté, et au final, t'es mort, fin de l'histoire. Ouais.La vie est une garce, un putain de  piment rouge [ VIVE FAUUUVE].

" Je n'ai pas eu mal, j'ai connue des douleurs pire que ça. Mais je l'ai sentie, le picotement sur mon doigt.  "


J'hoche doucement la tête. Tant mieux, se serait con si on devait se taper toutes les cicatrices de l'autre quoi.

"  T'es quelqu'un de bien Simon. Si je suis encore en vie c'est uniquement grâce à toi, et ça je te le suis éternellement reconnaissante, si tu a des services à me demander, n'hésite pas, je te dois bien ça.  Je crois que cette fois on est vraiment amis. Oh et... Bonne chance avec ta brunette. "

Elle me passe la main dans les cheveux, la nostalgie me dégourdi un peu, m'arrachant un petit sourire tristou. Quelqu'un de bien, moi ? Elle  dut se tromper de personne elle. Et ne lui demanderait jamais rien, je vois pas l'intêret.

" Pioufff.. Par contre je suis crevée, j'ai juste envie de me doucher, et filer dans mon lit... On rentre ? "

Je souris doucement et l'embrasse sur les deux joues, lui ébouriffant à mon tour ses cheveux, un large sourire aux lèvres.

" Je te laisse alors. Bonne sieste ! "

Je respire un bon coup et la contemple un instant. Mon oeil, son oeil. Ah, j't'aime bien Iori.


Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.



[ On clôt ? :3


i bet you kiss your knuckles right before they touch my cheek


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


profil

MessageSujet: Re: Et merde, c'est lui... [PV Simone]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Et merde, c'est lui... [PV Simone]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Site Simone Ovide Duvalier an otaj...
» Ti-Simone dans quel BORDEL vit-on?
» Vie de Merde
» 1.09 La merde dans le ventilateur.
» Et puis merde, j'me fais chier moi ! {Free. Profites-en !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres :: RP des Membres-