top school rpg
top all rpg
revelation top site
communaute des admins forum

Partagez | 
 

 No one cares.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

avatar
profil

MessageSujet: No one cares.   Jeu 6 Juin - 16:54




«N.O . O.N.E . C.A.R.E.S»

La tête lourde et un coeur de pierre, mes lèvres se serrent, je ne veux plus voir le jour. Et du sol au plafond, la salle est blanche, une blancheur immaculée, des draps propres et délavés. L'odeur d'antiseptique masque la maladie, elle cache les senteurs de mort et déguise l'agonie. Ces vapeur de douleur derrière l'anorexique, le cancéreux mourant ou la suicidaire en vie. Chambre 227. La cardiogramme refait les battements de mon coeur brisé dans un bruit aigu. Bruit trop frustrant qui m'annonce que je me suis -encore- ratée. Oui, je suis morte. Au moins biologiquement. Pas mal de fois, ça s'est arrêté de battre. Mais on m'a toujours ramenée. Avec les miracles de la science comme on dit. Ou une certaine chance malsaine, chance que je ne désirais pas. J'ai tenté de me donner la mort maintes fois. Avec un flingue, une corde ou le verre, avec la javel, les rasoirs ou le fer, avec le poison et les larmes, je n'ai jamais obtenu que des victoires temporaires. Mais je me réveillais. des cicatrices en plus. Enfermée. Quatre murs immaculés, un poignet perfusé. Ma gorge se resserre: encore raté. Et les bruits s'accélèrent, je ne peux plus respirer. Tout s'enchaîne, se déchaîne, me malmène et s'emmêle. Se ré-emmêle et se rebelle. Mes yeux se ferment. Pour se rouvrir.

En sueur, dans une chambre: plafond bleu, lino gris. Mon bordel s'étale au sol, la lune illumine la nuit dans une étrange lueur aux allures irréelles. Je chasse les restes de vapeurs sombres du cauchemar de mon esprit embrumé. Je me relève. La tête lourde, le coeur comme la pierre, je sors de la pièce. Hantée par les souvenirs, j'avance dans le long couloir. Spectre silencieux, errant, comme perdu dans son propre vide. L'hôpital. Dans mon rêve, c'était l'hôpital.  Je passe devant la chambre de Eichi, et remarque qu'il est absent. Je me souviens des soirs où il venait me voir. L'étrange garçon souffrait, mais au fil du temps je m'étais rendue compte que je l'appréciais beaucoup. Beaucoup trop. Car je me suis retrouvée brisée, le matin ou j'ai découvert qu'il était parti, me laissant dans la bouche et sur les lèvres l'amer goût de l'abandon.

Je continue mon chemin. Fantôme pâle à la démarche morne dans le couloir vide.


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope Stark
Tueuse sur Commande

avatar
profil
Messages : 300
Date d'inscription : 13/11/2012

Personnage
Age:
Pouvoir: Contrôle des Armes et des Armures [PP = 20]
Race précise: Vampyr

MessageSujet: Re: No one cares.   Jeu 6 Juin - 18:08



Les couloirs la nuit sont toujours mieux que le jour. Ils offre un tel contraste! Le jour ils sont pratiquement bondé et le brouhaha de la vie quotidienne des élèves résonnent sans fin jusqu’à que les jeunes gens rejoignent leur classe, enfin le silence peut reprendre ces droits. Mais le jour ils n'ont pas cet air de mystère qui transforme un endroit connue en quelque chose d'inhabituelle. C'est surement la lueur de la lune qui doit faire cet effet la...
Malgré que je joue la mignonne devant le monde, surtout devant Azel, la violence me manquait. oui je cache bien mon jeu, monstre sanguinaire derrière c'te barrière de mignonne. Quand on a gouter a cette puissance, le choix de décider de la vie ou de la mort de quelqu'un... J'essayait de ne pas y penser, de me mentir. Me dire que ça ne me plaisait pas, que je déteste cette étape de ma vie. Mais impossible de me dire qu'une période je n'ai pas apprécier. Oui j’aimais voir la tête paniqué d'hommes qui avait deux fois mon age. Eh oui moi la p'tite animalik je les tués sans sourciller, sans pleurer pire que cela. En riant.
J'était assise dans le hall d'entré a remuer ces pensées peu recommandable. Je pensais a ma vie d'avant. Fatigante mais remplies. Puis le danger a quelque chose de délicieux même a la longue. Alors que cette vie sans danger a la longue elle deviens lassante et amer. Pourquoi remuais je ces souvenirs ?! Il me faisait mal... Après tout c'est du passé. Le passé on n'y pense plus...
Normalement.
Je ne suis pas normale.
Malheureusement...
J'entendit des bruit de pas non loin d'ici. Je retirait mes mains de devant ma tête pour tourner mon regard vers la source des bruits. Une fille tiens...

[COUUUUUUUUUUURT MON DIEU NUUUUUUUUUULLE Voila... ]






She is weird

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

No one cares.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Who Cares About Haiti? From Wall St journal
» Byeol Ayeong ✂ fact and fiction, who cares ?
» My kingdom is so far away ... Oh, who cares ! They have fun shoes ! - Rylynn Crowly, dit "Le Mystique"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres :: RP des Membres-